Carnet de voyage

2 semaines pour découvrir Barcelone et Andalousie

15 étapes
21 commentaires
9 abonnés
Dernière étape postée il y a 5 jours
Carnet de notre road trip en Espagne où l'on découvre Barcelone et la région Andalouse en 15 jours. Au programme visites, farniente et activités.
Septembre 2021
15 jours
Partager ce carnet de voyage
4
sept
4
sept
Publié le 4 septembre 2021

C'est parti pour de nouvelles aventures, cette fois ci nous partons à la découverte de l'Espagne !

Au programme, nous aurons 4 jours pour découvrir Barcelone puis nous reprendrons l'avion pour rejoindre la région Andalouse, où un petit road trip nous attend. L'Espagne est une destination très appréciée du fait de ses plages de sable blanc, son architecture incomparable, et de son ambiance très festive.


Nous sommes arrivés à l'aéroport de Paris-Beauvais vers 6h20. Nous décollons de l'aéroport à 8h45, avec la compagnie Ryanair.

Le billet aller (Beauvais-Barcelone) nous a coûté 27€, nous avons ajouté un bagage en soute de 20kg par personne moyennant un supplément de 22€ par bagage. Le billet nous est donc revenu à 49€ par personne.

 Départ de Beauvais 

Ayant sonné au portail de sécurité, j'ai eu le droit à une fouille au corps... Ce fut un moment assez gênant. En effet, les autres passagers me regardaient comme une criminelle.

Nous avons ensuite pris un petit déjeuner pour passer le temps. Le vol a duré 1h40, nous avons donc atterris vers 10h30 à Barcelone.

À aucun moment, on nous a demandé notre passe sanitaire... Cela nous a un peu interloqué.

Petit déjeuner 

Arrivées en Espagne, nous avons pris le train pour se diriger à la gare de Barcelona Sants.

Métro et trains sont accessibles dès l'aéroport de Barcelone. Il n'est donc pas forcément nécessaire de réserver une navette.

Même s'il est vrai que c'est assez difficile de s'y retrouver, nous avons dû demander à plusieurs personnes de nous aider.

Puis nous avons pris un taxi qui nous a déposé devant notre appartement.

 Train

Néanmoins, il était trop tôt pour faire le check in, nous avons donc seulement déposés les bagages dans une pièce sécurisée.

Nous déjeuneons dans un restaurant très sympa et vraiment très copieux. Le nom du restaurant est Surf House Barcelona.

 Surf House Barcelona 

Puis nous sommes partis explorer la ville à pieds, nous avons parcouru 13km.

 Turo Park
 Mercat Galvany

Nous avons ainsi pu admirer l'architecture gothique qui caractérise tant Barcelone.

Une pause rafraîchissement s'est imposée, il fait 27°C mais la température est lourde.

 University 

Nous sommes ébahis par le nombre de pigeons qui font la célébrité de la plaça Catalunya. Nous assistons même à l'assassinat d'un piegon tué par un goéland, paix à son âme. Puis nous descendons l'avenue des Ramblas où il est possible d'acheter des souvenirs mais aussi de la nourriture. Puis nous découvrons la plaça Reial. Nous faisons une halte dans le fameux marché de la Boqueria. C'est un lieu à ne pas rater, c'est très typique. On y trouve notamment de nombreuses spécialités espagnoles mais aussi des fruits très appétissants.

 Place catalogne
 Mercado de la Boqueria

Nous continuons et nous nous dirigeons vers le monument de Christophe Colomb. Ce monument à été érigé en l'honneur de l'explorateur, à l' intérieur de la colonne de trouve un ascenseur qui permet d'avoir une vue panoramique sur le port. C'est un endroit vraiment très sympa et l'air y devient plus respirable.

 Place royale 
 Monument Christophe Colomb 

Nous flanons dans le port, contemplant les gros yachts.

 Port de Barcelone 

Enfin, il est temps de rentrer se reposer. Nous prenons le bus, nous payons notre trajet sur l'application qui est très utile et qui nous dépose à même pas 400 mètres de notre logement, réservé sur booking.com.


Notre logement est un appartement très cosy, situé dans une résidence sécurisée. Il est composé d'un séjour, d'une kitchenette, d'une grande chambre avec lits jumeaux et d'une salle d'eau. C'est très propre et calme.


Les 4 nuits nous ont coûté 244€.

 Appartement Barcelone 

Pour le dîner, la fatigue du voyage nous étant tombée dessus, nous préférons rester à l'appartement et commander via ubereat des bowl à composer.



 Bowls
5
sept
5
sept
Publié le 5 septembre 2021

Levées sur les coups de 9h, nous décidons de nous rendre au Parc Guell. Nous nous rendons à l'arrêt de bus pour prendre le D40.

L'application Google Maps est très pratique pour prendre les transports en commun. Il suffit d'inscrire sa destination, et Google Maps vous indique le trajet à pied, la ligne de bus à prendre, l'arrêt de bus où il faut descendre. Cela fonctionne pour tous les transports en commun.

 Google maps

Nous loupons le bus car nous ne sommes pas dans le bon sens, mais les bus passent toutes les 10 minutes heureusement.

Avant d'arriver au parc Guell, on boit un smoothie en guise de petit-déjeuner.

 Smoothies tropicaux


Pour le parc Guell, il est conseillé de réserver ses places en avance. Nous avons de la chance, nous sommes les dernières places pour 11h30.

Le parc Güell est l'une des créations du célèbre architecte Gaudi. Le parc Guell est inscrit au patrimoine mondial de L'UNESCO. C'est un parc très en relief. Gaudi est surtout connu pour sa prodigieuse maîtrise des formes et des matériaux. Le parc s'étend sur 17 hectares. Il faut compter une bonne heure et demie pour bien profiter du parc.

 Parc Güell 
 Parc Güell 

Ensuite, nous reprenons le bus et métro pour nous rendre à la plaça reial afin de nous désaltérer et restaurer.

 Métro 

Il est 13h30 mais les espagnols mangent souvent après 15h. Nous commandons deux cocktails et deux pizzas que l'on se partagent.

 Pause déjeuner 


Puis nous décidons de nous rendre à la célèbre basilique que nous avons pu apercevoir de loin du parc Guell. Le métro nous dépose derrière la Sagrada Familia. Peu de mots pour décrire cet exploit architectural. C'est absolument incroyable, les détails sont époustouflants et nichés tout le long de la basilique. Les photos ne lui rendent malheureusement pas justice, il faut savoir qu'elle mesure 115 mètres de hauteur.

Pour la petite histoire, la Sagrada Familia est une œuvre inachevée de Gaudi. Sa construction a débutée en 1882, et la fin du gros œuvre est prévu pour 2026 et les décorations pour 2032. C'est aussi une œuvre classé au patrimoine mondial de L'UNESCO. Gaudi voulait que la Sagrada Familia soit l'édifice le plus haut de la capitale catalane mais il comprit qu'il ne verrait jamais son œuvre achevée avant sa mort. Ne voulant pas que son projet soit modifié, il construisit des parties significatives mais peu fonctionnels avant de construire la nef centrale. De cette manière, il rendit impossible la modification de la hauteur prévue : les parties construites ne trouveraient leur utilité que lorsque le temple serait intégralement terminé.

 Sagrada Familia 


Nous faisons une petite halte dans une boutique du FC Barcelona, où on peut voir une exposition des anciens joueurs de football.

 FC Barcelona

Nous nous sommes ensuite rendus sur les deux autres œuvres de Gaudi.

La casa mila aussi appelé la Pedrera est un immeuble résidentiel célèbre pour son architecture. Nous n'avons, pour notre part, pas trouvé cela très exceptionnel. Puis, à quelques mètres, nous nous sommes dirigées vers la Casa Battlo. La maison appartient à la famille Battlo, qui a ouvert les portes de leur joyau architectural pour le presenter au monde.

Nous étions intéressées pour la visiter mais le prix de la visite nous a freiné. La visite coûte 35€, ce que je trouve assez onéreux.

 Casa Mila et Casa Battlo

Nous reprenons le bus pour rentrer dans notre appartement et nous reposer pour demain. Aujourd'hui, nous avons marché 12,5 km. Nous pourrions davantage utiliser les transports en communs mais découvrir la ville à pied est bien plus immersif.


Nous finissons notre journée par un ubereats, cette fois ci c'est mcdonald's !

 Mcdonald's 
6
sept

Réveil à 6h10, cela pique un peu mais aujourd'hui, nous nous levons pour la bonne cause ! Direction Port Aventura !

Pour s'y rendre nous avions pris les renseignements samedi à la gare. Nous prenons le bus pour nous rendre à la gare de Barcelona Sants.

Nous faisons un petit footing pour courir après le bus à 7h. En effet, il arrive avec 8 min d'avance. Nous arrivons à monter dedans et ce dernier nous dépose à la gare. Nous prenons nos billets.

 Gare Barcelona Sants

Un billet de train aller-retour de Barcelone à PortAventura coûte 15,40€ par personne. Il n'y a pas de direct, on fait donc Barcelone à Tarragona puis Tarragona à Salou / PortAventura.

Nous arrivons à 7h30 et le train part à 8h30.

Nous prenons un petit déjeuner : du jus d'oranges pressées et une sorte de pain au chocolat.

Petit déjeuner 

Le train a 25 min de retard, nous partons donc à 8h55 au lieu de 8h30. Le train est très vite plein mais nous avons la chance de trouver deux places assises. Le train longe une partie de la région catalogne et notamment la cote maritime. Nous pouvons donc voir la méditerranée. Nous avons 1h de train pour arriver à Tarragona.

En sortant du train, nous courrons parmis la foule pour réussir à se faufiler dans un des bus. Malheureusement, ils nous font descendre car ils ne veulent personne debout.

Nous attendons donc la prochaine navette. C'est assez mal organisé, tout le monde court. Une dame prend les choses en mains, elle fait des groupes et nous arrivons à nous faufiler dans le deuxième bus.

Le bus est climatisé, alléluia ! Il fait vraiment très chaud et il n'y a pas de vent.

 Train 

Port Aventura est un complexe de loisirs composé de trois parcs :

- Port Aventura World

- Ferrari Land

- Caribe aquatic park

Le billet valable en haute saison, nous donnant accès au parc principal ainsi que Ferrari Land nous a coûté 52,50€ par personne. J'avais acheté, au préalable les billets dans un CE en France.


Port Aventura est l'un des meilleurs parcs d'Europe, il est souvent comparé à son concurrent allemand : Europa Park.

Le parc n'ouvre pas ses portes avant 10h30, le bus ayant du retard nous dépose à 11h. On se dirige directement vers la célèbre attraction Ferrari Land : 2h d'attente.

 Ferrari Land 

Les montagnes russes de Ferrari Land détiennent plusieurs records :

- les plus hautes d'Europe (112 mètres de haut)

- les plus rapides d'Europe (180km /h)

- la plus haute chute d'Europe (105 mètres)

Elles décoiffent vraiment, cela dure 30 secondes mais c'est suffisant pour notre petit cœur.

 Ferrari Land 

Puis, voyant que nous sommes pris par le temps, nous nous rendons dans le parc principal. Nous déjeuneons rapidement avant d'enchaîner avec Furius Baco. Le parcours est court mais intense.

 Déjeuner 
 Furious Baco 

Puis nous allons à Dragon Khan, car il n'y a que 40 minutes d'attente. Pendant qu'Ophelie fait la queue, je ramène de quoi nous désaltérer. La chaleur est arrassante.

 Dragon Khan

Nous terminons par Shambala, une montagne russe culminant à 76m de hauteur. Nous trouvons que c'est la deuxième la plus impressionnante, après la Red Force. La manière dont nous sommes attachées n'est pas très rassurante... Whaouuu, à Port Aventura on ne rigole pas avec les sensations !

Shambala 

Il est déjà 18h30 quand nous décidons de profiter de l'environnement du parc. Nous n'avons fait que quatre attractions mais les temps d'attente sont vraiment très longs (1h30 en moyenne pour chaque attraction).

 Goûter 

Il est conseillé de venir en basse saison, et durant la période scolaire. Les vacances d'été se terminent à la mi septembre pour les espagnols. Le parc peut également se faire plus facilement sur deux jours.

Le parc aborde 5 themes principaux :

- la Méditerranée

 Méditerrania

- la Chine

 China

- le Far West

 Far West 

- le Mexique

 Mexico

- la Polynésie

 Polynesia

Après avoir flanées et profitées de l'ambiance des différents mondes, nous nous arrêtons pour nous restaurer dans le Far West.

Au menu : saumon à la bourbon avec de la ratatouille. Cela fait du bien de manger correctement !

 Dîner 

Attention : la TVA n'est pas incluse dans les prix affichés des restaurants, cette dernière est de 10%.

Nous quittons le parc vers 21h15 afin de rejoindre notre bus, puis le train. Le parc ferme à 23h mais seules deux zones restent ouvertes, sinon la plupart des attractions ne fonctionnent plus à partir de 20h.

Le train est moins rempli que ce matin, tout le monde est assis. La fatigue commence à se faire cruellement sentir. Mais plusieurs groupes d'espagnols font le show.

D'une manière générale, j'ai remarqué que les espagnols ne sont pas les gens plus discrets qu'il m'ait été donné de rencontrer, même s'ils sont très agréables. Ils parlent très fort, chantent et applaudissent pour tout et rien et ils rient à gorge déployée. Heureusement, la fatigue les endort très rapidement et nous pouvons passer notre heure de trajet dans le calme.

 Port Aventura by night 

Nous avons fait le trajet du retour à pied (25min), Barcelone reste assez animé la nuit. Nous sommes arrivées à l'appartement vers 1h00 et nous avons très vite rejoint les bras de Morphee.

7
sept

Aujourd'hui, pas de réveil. On se lève donc vers 10h. On est un peu fatiguées de la veille donc nous prenons notre temps, en plus le temps est gris.

Nous nous enregistrons pour le vol du lendemain puis remplissons les formulaires Covid exigé par le gouvernement espagnol.

Nous prenons ensuite le bus qui nous dépose au funiculaire de Montjuïc. Le funiculaire nous permet d'accéder au téléphérique de Montjuïc.

Funiculaire 

L'aller-retour du téléphérique de Montjuic coûte 13.5€ par personne.

Le téléphérique offre une vue panoramique sur tout Barcelone. Néanmoins, arrivées la haut, nous sommes déçues. Il y a juste un petit château, payant qui plus est. Nous nous baladons un peu puis nous reprenons le téléphérique pour redescendre un peu. Nous allons voir la fontaine magique. C'est vraiment très joli.

Du mercredi au dimanche, à partir de 20h il y a un spectacle de la fontaine magique.

 Téléphérique 
 Fontaine magique 

Nous ne recommandons pas de prendre le téléphérique, c'est très cher, pour pas grand chose.

Puis nous nous dirigeons au parc olympique de Montjuïc. C'est très beau, mais nous ne sommes pas des ferventes des jeux olympiques, donc nous profitons de l'architecture.

 Parc Olympique 

Il est pratiquement 14h30, notre ventre commence à crier famine. Nous reprenons les transports en commun pour se rendre au marché de la Boqueria. Aujourd'hui, nous voulons goûter de vraies spécialités espagnoles, donc nous nous arrêtons à plusieurs stands et prenons à emporter. Nous nous attablons à un bar.

Au menu, il y a des empanadas, une espèce de "tortilla" beef and cheese, et des croquetas de pollo. Et pour faire couler tout ça, nous buvons un smoothie.

 Déjeuner à la Boqueria 

Nous aimons beaucoup nous balader sur la Rambla, c'est un lieu sympa, animé. Nous deambulons dans les rues et rentrons dans quelques boutiques mais ressortons les mains vides.

 Barcelone 

Direction la Barceloneta, la plage la plus populaire de Barcelone. Pour être populaire, elle l'est, même trop. Nous sommes un peu tous les uns sur les autres, ça manque d'authenticité, de charme. De plus, la plage est vraiment dans un état de propreté déplorable, des mégots de cigarettes et du plastique jonchent le sable. En outre, des vendeurs ambulants ne cessent d'essayer de nous vendre des mojitos et des draps de plage malgré nos "No, gracias", nous sommes un peu obligées de nous agacer pour qu'ils arrêtent d'insister.

 Plage

Après avoir enfiler nos maillots de bain tant bien que mal sur la plage, nous allons piquer une tête dans l'eau. La température de l'eau est annoncée à 26°C, j'émets un doute, elle était quand même un peu fraîche... Il faut aussi dire qu'aujourd'hui il n'y a pas beaucoup de soleil même si la chaleur est toujours présente.


Nous retournons au marché de la Boqueria, c'est un de nos lieux favoris. En guise de dîner, nous rechoisissons de nouvelles spécialités espagnoles comme le jambon ibérique et les chips de patate.

D'ailleurs, j'ai remarqué, qu'ils mettent de la pomme de terre, ou "patatas" dans bon nombre de leurs plats, ce qui permet de rendre leurs spécialités consistantes.

Les mains chargées de nos emplettes, nous rentrons à l'appartement pour notre derniere nuit. Nous commencons à prendre le rythme espagnol, on dîne sur les coups de 22h.

Il faut savoir que l'organisation des repas en Espagne est un peu différente de celui de ses voisins français, voire de plusieurs de ses voisins européens. Ils déjeunent après 14h et dînent vers 22h.

La nourriture espagnole est très bonne, goûteuse, légèrement relevées mais plutôt grasse.

 Dîner 

Enfin, nous réservons une navette pour le lendemain afin que cette dernière puisse nous déposer à l'aéroport.

8
sept
8
sept
Publié le 8 septembre 2021

Nous nous réveillons à 5h00. Aujourd'hui, nous reprenons l'avion pour continuer nos vacances en Andalousie.

Le check out est rapide, on laisse le badge à l'intérieur de l'appartement. Nous avons essayé de laisser propre, et heureusement car il n'y a même pas un balai. Le ménage est compris dans la location.

La navette cabify, l'équivalent d'Uber, que j'avais réservé la veille est déjà là quand nous descendons, parfait timing. La course de l'appartement à l'aéroport nous coûte 24,90€.

 Cabify

Arrivées à l'aéroport, nous sommes un peu perdues. En effet, la compagnie Ryanair a la fâcheuse habitude de ne pas afficher en avance le terminal du vol. Or, l'aéroport de Barcelone est grand, il y a deux terminaux et plusieurs portes. Coup de chance, nous sommes au bon terminal !

Aéroport 

Le vol aller de Barcelone à Séville coûte 41,98€ par personne (inclus un bagage en soute de 20kg par personne).

Une heure et demie plus tard, nous voilà en Andalousie, à Séville.


Nous avons réservé une opel corsa à la compagnie Sixt.

La location du véhicule pour 11 jours nous a coûté 439,63€. À cela nous avons ajouté l'assurance proposé par RentalCars pour la somme de 89,76€, qui permet de rembourser jusqu'à 900€ de franchise.

 Opel Corsa

Nous sommes très contentes de cette voiture, il n'y a pas le GPS mais Ophelie arrive à le mettre avec son téléphone.

Nous nous rendons à notre logement mais il est trop tôt pour faire le check in qui n'est disponible qu'à 14h.

Nous allons donc manger un fast food puis nous nous rendons à Séville. Nous trouvons une place très rapidement, et nous partons explorer la ville à pied.

C'est juste incroyable, nous en prenons pleins les yeux. Nous aimons particulièrement l'authenticité de la ville, les monuments sont à couper le souffle.

 Seville 
 Cathédrale 

On fait l'attraction touristique de la ville : une balade en calèche pour découvrir la capitale de l'Andalousie. Habituellement, je suis contre ce genre d'attraction que je qualifie d'attrape touristes. Mais pour le coup, je suis agréablement surprise.

Ce n'est pas donné : 45€. Néanmoins, ce prix est pour 4 personnes, donc nous négocions : 40€. J'ai essayé 35 € mais c'était impossible car c'est en réalité géré par la ville, donc les prix ne sont pas librement fixes. Les chevaux ont l'air assez bien traités, ils ont de l'eau et ne sont pas fouettés (du moins pas devant nous).

 Calèche 

Nous avons adoré cette balade d'environ 30 min, le fait d'être en caleche nous immergent dans cette ville très historique.

Les monuments sont tous plus beaux les uns que les autres. Nous passons notamment devant Torre del Oro, Palacio de San Telmo, Teatro Lope de Vega, Casa de la Cienca, Fabrica de tabacco (universidad), la cathédrale, jardines de Murillo, et la Plaza de Espana.

 Balade en caleche 

Notre coup de cœur est assurément la place d'Espagne, les mots nous manquent pour decrire cet endroit.

Elle est située dans le parc de Maria Luisa, elle occupe une surface totale de 50 000 mètres carrés. Un canal traverse la place sur lequel il est possible de faire de la barque. Nous avons tellement adoré le lieu qu'après la ballade en calèche nous y sommes revenues pour mieux profiter.

 Place d'Espagne 

Avant de rentrer à l'appartement, nous sommes allés faire quelques courses.

 Courses 

Notre logement est un grand studio que l'on a réservé via Booking.com.

C'est un logement Simon Verde, qui est un grand complexe. Ce dernier nous est revenu à 85,89€ pour deux nuits. Il est composé d'une grande salle d'eau, d'une kitchenette ouverte sur la salle à manger. Nous avons deux lits simples. On a également accès à la piscine.

Appartement 

D'ailleurs, en rentrant nous allons nous rafraichir dedans, puis nous rentrons afin de dîner.

9
sept
9
sept
Publié le 9 septembre 2021

Nous petit déjeuneons puis nous nous rendons à l'Alcazar de Séville.

 Petit déjeuner 

Nous avions réservé la veille nos billets pour l'une des visites les plus prisées de Séville.

Nous avons payé 20,50€ par personne, ce qui inclus la visite ainsi que des audio guides.

Nous avons mis au moins 30 minutes pour trouver une place de parking, il y a un système de zones qui permet de rester plus ou moins longtemps. Nous nous sommes garées en zone Azul, pour 1,70€ nous pouvons y rester pratiquement 5h.


Nous nous rendons donc à l'Alcazar de Séville avec plus de 40 minutes de retard (nous devions y être pour 11h30).

Néanmoins, cela ne pose pas de problème.

L'Alcazar est un palais fortifié, construit à partir de 844. Il a été à plusieurs reprises, modifié au cours des siècles, sous l'influence des différents rois qui y vécurent. C'est l'un des plus anciens palais en usage, en Espagne. Il est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

C'est l'un des monuments les plus visités de Séville.

Alcazar 

Nous sommes ébahis devant la beauté du palais. En outre, il est extrêmement bien conservé. On a véritablement l'impression d'être dans une autre époque. Le mélange entre le style arabe et espagnol rend l'ensemble très harmonieux et très luxueux.

L'audioguide n'est pas très palpitant, néanmoins cela nous donne des informations sur l'histoire du palais, et ses différents habitants.

Il ne faut pas négliger les jardins qui sont tout aussi incroyables.

 Jardins

Il faut compter une bonne heure et demie de visite pour vraiment profiter.

Sorties de l'Alcazar, nous deambulons dans un quartier proche et nous installons dans un petit restaurant.

Nous commençons à passer commande, au menu c'est tapas et sangria ! Nous avions sélectionné cinq à six plats mais après le troisième choix, le serveur me dit stop et repart. Bon... Et puis, il arrive avec les trois assiettes et nous comprenons pourquoi il m'a stoppé dans mon élan. Les tapas sont pratiquement des assiettes normales.

Avec Ophélie, nous goûtons et aimons tout : chèvre au miel et marmelade d'orange, filet de porc au whiskey et gaspacho avec des œufs durs et du serano. La sangria est elle aussi délicieuse.

Le nom du restaurant est Palanchon.

De plus, nous avons seulement payé 18€ pour deux sangrias et trois "tapas".

 Tapas

Pour digérer, nous allons nous balader dans les petites rues de Séville. La plupart des rues sont à sens unique et une voiture et un pieton ont du mal à passer en même temps. Nous voyons la Casa de Pilatos.

Un coca frais dans un bar avec brumisateur s'impose. La température à Séville est très élevée.

 Seville 

Nous nous promenons dans l'ancienne fabrique de tabac, qui est aujourd'hui l'université de Séville.

 Université de Séville 

Enfin, nous nous dirigeons vers le Metropol Parasol. Nous nous garons dans un parking souterrain, c'est l'angoisse pour moi... J'ai toujours l'appréhension d'abîmer la voiture.

Le metropol parasol, aussi appelé Setas de Séville, qui signifie "champignons de Séville" est très original. C'est une structure de bois, d'une hauteur de 28 mètres. Il est situé dans le quartier de l'Encarnacion.

Le projet mis 6 ans à se réaliser dû à différentes difficultés techniques, il fut inauguré en 2011.

 Metropol Parasol 

Nous sommes montées tout en haut afin d'avoir une vue panoramique de Séville.

La nuit, le monument s'illumine, nous avons vu les photos cela avait l'air très cool.

 Vue panoramique 

Le quartier de l'Encarnacion est très sympa, nous prenons donc un petit cocktail sous le monument, près du marché couvert : Pina Colada et une Sangria de Cava.

Et nous rentrons à l'appartement, Ophélie va faire une petite trempette pendant que je profite d'un transat. Ce soir, nous finissons les restes car demain nous quittons Séville.

 Cocktails 
10
sept
10
sept
Publié le 10 septembre 2021

Cordoue est la 2ème étape de notre road trip en Andalousie. 1h40 de route sépare Séville à Cordoue.

Nous prenons la route vers 9h. Il y a déjà beaucoup de monde. Nous prenons directement l'autoroute. Il faut être attentif car cela déboule de partout, tout se croise. Et les limitations de vitesse changent constamment, on peut passer d'une zone à 100 à une zone à 40 km/h.

Néanmoins, le gros avantage est que les autoroutes sont totalement gratuites. Les paysages sont assez arides.

 Route

Arrivées à Cordoue, nous déposons la voiture dans un parking souterrain puis nous deambulons dans les ruelles. Les ruelles sont très colorées : des pavés par terre et des maisons blanches arborant différentes couleurs.

La ville est très typique de l'Andalousie, quoiqu'un peu touristique. Il y a des groupes entiers de touristes...

 Cordoue 

Pendant qu'on marche, deux femmes nous acostent en nous mettant du romarin dans les mains et commencent à nous prédire notre "avenir", en espagnol donc nous n'avons pas tout compris. Voulant être gentilles nous leur avons donné 5€ mais la police nous a dit que c'était des voleuses. D'ailleurs, nous avons dû insister pour qu'elles nous rendent la monnaie. Étant près de la mosquée, c'est typiquement le genre d'attrape touristes. Nous avons été prises au dépourvues mais il ne faut pas leur donner d'argent, surtout que leur prédictions sont bidons, nous avons eu la même avec Ophélie : nous aurons deux enfants et serons riches. Que grand bien nous en fasse !

Nous sommes passées devant la Mosquée, l'entrée coûte 10€, nous trouvons cela cher pour visiter un lieu de culte.

 Mezquita 

Nous continuons de découvrir Cordoue à pieds. Nous sommes passées devant plusieurs monuments, devant deux places célèbres : Plaza de las Tendillas et la Plaza de la Corredera.

 Cordoue 

lPuis, nous nous dirigeons vers l'Alcazar de Séville. Malheureusement, on ne peut pas le visiter car il n'y a plus de places pour aujourd'hui, il aurait fallu réserver.

Nous rencontrons beaucoup de chevaux dans la ville Donc sur les coups de 14h, nous cherchons un restaurant qui propose des tapas. Nous avons bien faim toutes les deux, le kiwi de ce matin ne nous a pas callées.

Nous commandons cinq sortes de tapas : un gaspacho, des patatas bravas (patates à la sauce piquante et aïoli), des croquetas carbonara, un mini burger et des berenjenas califales (beignets à l'aubergine), accompagnés d'un coca pour Ophelie et d'une sangria pour moi.


Au final, nous n'avons pas particulièrement aimé. Nous pensons que ce n'était pas du fait maison, la présentation n'était pas aussi sympa qu'hier et pas aussi consistants.

 Tapas

Nous sommes ensuite aller digérer le long du Guadalquivir. Nous avons notamment été voir la porte du pont (qui était malheureusement en rénovation), et nous avons emprunter le pont romain pour aller au pied de la tour Calahorra.

 Cordoue 

Nous récupérons notre voiture dans le parking pour nous rendre à notre hôtel, qui se situe à une dizaine de minutes du centre de Cordoue.

Nous avons réservé une nuit à l'hôtel : Hospedium Hotel via booking.com. Nous avons déboursé 65€ pour une chambre avec salle de bain.

 Hôtel 

C'est un hôtel quatre étoiles qui dispose de deux piscines que nous ne tardons pas à utiliser. Nous allons ensuite lézarder sur les transats pour la fin d'après-midi.

Enfin, nous nous apprêtons pour aller dîner au restaurant.

L'agora est un lieu qui réunit différents restaurants mais qui propose une salle commune. Il est donc possible de commander différentes choses.

Nous avons pris chacune une pizza. Et comme le serveur ne comprenait pas un mot d'anglais et qu'il n'avait pas de sangria, nous lui avons laissé le choix de notre boisson. Nous avons donc bu une sorte de sangria pétillante qui était vraiment très bonne.

 Soirée 
11
sept
11
sept
Publié le 11 septembre 2021

Nous petit déjeuneons à l'hôtel avant de prendre la route en direction de Grenade. Il y a 2h20 de route.

 Petit déjeuner 

Arrivées à Grenade, nous allons à Zubia, une ville où nous séjournerons. Néanmoins, l'appartement n'est pas prêt, on ne peut donc pas encore faire le check in. Nous repartons donc et un troupeau de moutons nous barre la route. C'est assez comique.

 Moutons 

On se gare dans un parking, et nous allons déjeuner à la place Bib-Rambla. C'est une place sur laquelle se trouve différents restaurants.

Nous avons à nouveau commandé des tapas.


 Tapas

Nous deambulons dans les rues comme à notre habitude, nous rentrons dans quelques boutiques. Honnêtement, Grenade n'est pas une ville coup de cœur. Nous trouvons que c'est sale, ça ne sent pas bon et c'est mal entretenu. C'est beaucoup moins typique que les autres villes que nous avons découvertes auparavant.

Grenade 

Nous nous sommes rendus dans le marché de l'Alcaiceria qui est le grand bazar de Grenade. On a tout de suite l'impression de découvrir un autre pays, on est vraiment dans l'esprit souk marocain. Ophélie se laisse tenter par du henné.

 Souk

Nous continuons notre découverte à pied, puis nous retournons chercher la voiture dans le parking. Alors là, c'est folklorique ! Notre voiture est bloquée par au moins cinq voitures, le monsieur doit donc nous décaler toutes les voitures afin que je puisse sortir la nôtre. Il me propose de la sortir mais je refuse, il conduit à fond, je n'ai pas extrêmement confiance. Je dois faire au moins 6 manœuvres pour sortir la voiture tellement les voitures sont proches, la pilote en moi est passablement pas très à l'aise, d'autant plus que l'espagnol s'impatiente.

Je vous recommande d'éviter le parking "le Paz". C'est typiquement espagnol, vous devez lui laisser les clefs pour qu'il puisse les décaler au besoin... Assez particulier.

Nous ne lui avons pas laissé les clefs car notre véhicule était garé dans une "vraie" place.

 Parking

Nous faisons quelques courses dans un supermarché espagnol.

 Supermarché 

Et nous rentrons à notre appartement.

Notre appartement a été réservé sur airbnb. Il nous a coûté 102,90€ pour deux nuits.

Il est composé de deux chambres, un salon, une cuisine et deux salles de bain. Il y aussi une place de parking ainsi qu'une piscine.

 Appartement 

Au menu de ce soir : spaghettis au pesto.

12
sept
12
sept
Publié le 12 septembre 2021

À 8h, après avoir petit déjeunés, nous gravissons la montagne (en voiture) pour se rendre à l'Alhambra. un très bon horaire car il y a peu de visiteurs à cette heure ci et la température est beaucoup plus agréable.

 Petit déjeuner 

La réservation est impérative si on veut visiter ce site.

Nous avons réservé nos billets hier, pour 14,85€ par personne. Le billet inclus la visite de l'Alcazaba, les palais Nasrides et le Generalife.

À cela, il faut ajouter le parking qui est lui aussi payant.

Nous avons rendez vous à 8h30 aux Palais Nasrides. Le soleil est en train de se lever, c'est magnifique. C'est un très bon horaire car il y a peu de visiteurs à cette heure ci et la température est beaucoup plus agréable.


L'Alhambra est l'un des joyaux de l'Andalousie, et c'est notamment ce qui fait la renommée de Grenade.

C'est un ensemble palatial constitué de l'Alcazaba, les palais Nasrides, le Generalife et ses jardins. L'empreinte islamique y est imprégnée.

 Palais Nasrides 

Nous poursuivons par l'Alcazaba qui nous offre un très beau point de vue sur Grenade. On est vraiment haut, l'Alhambra domine la ville. Au loin, on aperçoit les montagnes qui entourent de part et d'autres Grenade et ses alentours.

 Alcazaba

Nous continuons par le Generalife et ses somptueux jardins, très fleuris. Nous visitons également deux musées.

 Generalife


Nous reprenons la voiture pour nous rendre dans le quartier Sacromonte situé à une dizaine de minutes. Sacromonte est connu pour être un quartier gitans, dans lequel les habitations sont nichées dans la grotte.

Pour s'y rendre, nous devons monter le flanc de la montagne. Les routes sont assez sinueuses, d'un côté il y a un gros fossé et de l'autre le ravin, je conduis très prudemment. Nous montons tout en haut, au point de vue San Miguel. Nous sommes un peu interloquées, on dirait que le lieu est un peu laissé à l'abandon. En effet, l'église et les murs aux alentours sont tagués et le sol est jonché de détritus. Heureusement, la vue de l'Alhambra est belle.


Point de vue 

Nous allons ensuite à l'Albaicin, qui est un quartier dont l'empreinte est islamique. Nous passons juste en voiture, car la chaleur est insupportable, il fait plus de 40°C.

Avant de rentrer, nous déjeuneons dans un wok chinois. Il faut payer à l'entrée, et ensuite tout est à volonté, boissons comprises. D'ailleurs, nous remarquons que les espagnols ont une sacré descente. La femme à la table d'à côté enchaîne les gobelets de bière à une vitesse impressionnante...

Nous rentrons ensuite à l'appartement où nous passons la fin d'après midi. Le dimanche tout est fermé à Grenade, nous aurions aimé visiter le musée des sciences mais il fermait à 15h. Nous avons donc regardé un film puis le soir, Ophélie s'est mise derrière les fourneaux pour nous "cuisiner" des pâtes carbonara. Comme vous l'aurez remarqués, nous innovons dans les préparations de pâtes...

 Buffet
13
sept
13
sept
Publié le 13 septembre 2021

Ce matin, après un brin de rangement, nous quittons Grenade sous la grisaille. Nous remettons de l'essence dans la voiture et on prend l'autoroute pour Malaga. Nous avons 1h30 de route.

Nous allons directement dans notre logement, car la propriétaire nous attend pour le check in.

Nous avons réservé via airbnb. C'est un studio situé dans une grande résidence à Benalmena, à 20km de Malaga.

Les trois nuits nous ont coûté 192,95€, soit environ 64€ par nuit.

Il est composé d'un séjour, d'une cuisine aménagée et équipée, d'une salle d'eau et d'un balcon avec une superbe vue sur la mer. Il y a également une très belle piscine.

La propriétaire est une femme adorable, et petit plus, elle parle couramment français !

À peine arrivées, nous enfilons nos bikinis pour aller plonger dans la piscine.

 Logement 

Nous reprenons le volant pour découvrir Malaga. Nous déjeuneons dans un restaurant atypique.

Le restaurant "La fabrica de Malaga" présente la particularité de fabriquer, au sein de son enceinte, des bières espagnoles. Le décor est immersif.

Il est également possible de faire des dégustations de bières, avec un homme spécialisé dedans.

La nourriture y est très bonne, la carte assez restreinte mais tout fait maison.

La fabrica 

Nous sommes ensuite aller faire du shopping. Nous avons bien ri, nous avons essayé des robes que nous avons vu sur plusieurs espagnoles.

Puis, nous avons profité des Happy Hours pour se boire une bonne sangria. Il ne fait pas très beau, il fait chaud mais le temps est gris, c'est plutôt agréable comme temps.

 Boutiques 

N'ayant pas été satisfaites par notre session shopping, nous avons fini la soirée dans un outlet ouvert jusqu'à 22h. Les prix sont très avantageux, en moyenne les réductions sont de l'ordre de 30%. Nous avons dîné dans l'outlet qui proposait une multitude de restaurants.

 Outlet 
14
sept
14
sept

Nous sommes réveillées par la pluie qui tombe. C'est un peu pénible pour nous, mais les pompiers sont heureux. En effet, depuis mercredi dernier, des feux ravagent les provinces de Malaga, plus de 2000 personnes ont dû être évacuées. La pluie va donc être une aide supplémentaire pour les pompiers qui tentent de maîtriser le feu.

Aujourd'hui, ça va donc être journée chill, le programme se décidant au gré du temps. Nous allons à Carrefour Market pour remplir un peu le frigo. Nous voulions du fromage à la coupe mais la dame nous prend pour des grosses touristes et nous redirige vers le rayon de fromages industriels. On n'a pas trop compris car on voulait du fromage à 10,90€ les 250g et elle nous a conseillé le même fromage à 3,20€ les 250g... Très étrange comme sens du commerce.

 Carrefour market

On rentre ensuite à l'appartement et Ophelie nous prépare un bon plateau pour déjeuner. Nous mangeons sur la terrasse, la vue est géniale.

Puis nous allons découvrir un peu la ville à pieds. C'est une ville assez grande, il y a pas mal de restaurants et boutiques de souvenirs. Par contre, au secours, les rues sont vraiment sales. Les poubelles débordent, les gens jettent leurs détritus par terre, on voit même des matelas. C'est un peu dommage...

On se dirige ensuite vers la plage où nous passons la fin d'après midi. L'eau est assez froide : 21,5°C. Je pique une tête rapidement. Par contre, la plage est vraiment agréable, il y a peu de personnes. Il n'y a pas beaucoup de soleil, mais la température est agréable.

 Plage

Nous allons siroter une pina colada face à la mer, tout en profitant du coucher du soleil. C'est vraiment très beau. Nous rentrons ensuite à la résidence.

 Sunset 

Nous dînons et nous nous préparons pour sortir. Notre appartement a une place stratégique, nous sommes à seulement 15 minutes à pied de la plage et des boutiques et clubs.

Nous sortons au Mango's, nous avons passé une très bonne soirée, il y avait beaucoup de musiques françaises.

 Soirée 
15
sept
15
sept
Publié le 16 septembre 2021

Le réveil sonne sur les coups de 10h, on ne vous cache pas qu'on s'est levées sur les coups de 11h30. Nous sommes rentrées ce matin sur les coups de 4h.

Nous prenons notre petit-déjeuner à l'appartement. Avant de partir, nous avons voulu étendre le linge qui se trouvait dans la machine à laver sauf qu'en l'ouvrant... ce fut l'inondation. Le tambour ne s'étant pas vider, il y avait de l'eau partout.

 Petit déjeuner 

Je conduis une petite demie heure pour nous rendre à Marbella. On s'arrête au centre commercial Canada, c'est vraiment très grand, il y a beaucoup d'enseignes. Nos quelques emplettes nous ont ouvert l'appétit. Sur les coups de 16h30, nous grignottons dans un restaurant très sympa.

Déjeuner 

Nous allons ensuite digérer sur une plage près de Bounty Beach. Nous allons nous baigner, l'eau est fraîche mais ça fait du bien. Puis, nous lezardons sur la plage, je m'endors même un peu. Cette plage est très agréable, il n'y a pratiquement personne, et le sable est très fin, et petit plus, c'est assez propre.

 Plage

Nous rentrons ensuite à l'appartement pour nous laver, l'horreur d'avoir du sable dans les cheveux. Nous voulions ressortir à Marbella mais les clubs ferment à 2h00 en raison du covid. Nous ressortis vers 23h à Benalmena pour aller se restaurer près de la mer.

Nous avons dînés dans l'un des pires restaurants de notre vie.

C'est Restaurante Mar y Mar.

À peine, nous étions descendues sur le front de mer, qu'une femme nous sautait dessus pour que l'on vienne manger. C'est normalement le genre d'attitude qui m'exaspère et me fait changer de restaurants, mais étant 23h, bon nombre de restaurants étaient déjà fermés.

En apero, ce fut une pina colada à la chantilly, du jamais vu... Et pourtant, la pina colada on en boit depuis le début de notre petit voyage.

Nous prenons un cocktail de crevettes pour deux : une sauce dont on ne connaît pas l'origine au fond, au milieu de la salade et sur le dessus une sauce "cocktail" avec quelques crevettes, franchement c'était pas bon.

Le plat, c'était l'apothéose : du saumon grillé. Seule la cuisson était bonne, le saumon baignait dans l'eau et était extrêmement salé, et les légumes c'était vraiment de la conserve.

C'est une véritable honte de proposer ce genre de plats, de plus le restaurant était tenu par un français. Je lui ai quand même demandé si c'était du fait maison et ce dernier m'a affirmé que oui, il a osé me répondre que les légumes étaient coupes chaque matin et cuits au bain marie. Bah voyons, et moi je suis la reine d'Angleterre. Il nous a demandé si c'était bon et j'ai fait une tête qui lui a fait comprendre que non pas du tout. Il nous a proposé des desserts, nous avons refusé et demandé l'addition. Et alors là : l'apothéose ! C'est le pire restaurant et celui qui nous a coûté le plus cher, 52€ pour deux, pour manger de la boîte de conserve. C'est une honte, cet établissement ne devrait même pas être ouvert.

Restaurant à fuir
16
sept
16
sept
Publié le 17 septembre 2021

Aujourd'hui, nous rendons l'appartement. Le check out se fait sans la présence de la propriétaire, donc très rapidement. Nous modifions un peu le planning que nous avions, au préalable, établi.

Vue de l'appartement 

Nous retournons à Marbella. On se balade dans la vieille ville, notamment à la plaza de las naranjas. C'est vraiment très sympa, très typique, les habitations sont très colorées. Nous deambulons dans les ruelles, faisons un peu de lèche vitrine.


Je ne résiste pas à faire quelques achats, notamment au Primor qui est une parfumerie qui vend des parfums à des prix cassés.

Les prix sont même plus intéressants qu'à l'aéroport.

Nous reprenons la voiture, et heureusement car nous sommes restées 1h30 et il y en a pour presque 6€. De manière générale, les parkings sont assez chères, et souvent il y a peu de places gratuites dans la ville.

Néanmoins, on se dirige vers le Paseo Maritimo et on réussit à se garer sans difficulté dans une place gratuite, à quelques mètres de la plage.

Nous avons déjeuné au Corocoro, un restaurant de bord de mer, qui a un plutôt bon rapport qualité-prix. Pina colada et burgers au poulet mariné sont au menu.

 Déjeuner 

Et qui dit Marbella, dit plage ! Mais aujourd'hui, on se la joue un petit plus snob, nous réservons deux beds face à la mer.

 Plage

Marbella fait vraiment partie des plus belles villes de la Costa del Sol. C'est paradisiaque : des grandes plages de sable fin qui s'étendent à perte de vue, des palmiers dans tous les coins, la méditerranée et les montagnes au loin. C'est incroyable.

 Marbella 

Peu avant 19h, nous reprenons la route, direction Arcos de la Frontera. Il y a pratiquement 2h00 de route.

La route se passe sans encombre. Nous arrivons à Arcos de la Frontera qui a pour particularité d'être une ville construite sur de la roche. Avant d'arriver dans notre logement, nous prenons des pizzas à emporter avec des glaces. Puis, nous montons tout en haut de la ville pour trouver l'appartement, malheureusement il n'y a aucune place de stationnement disponible. Il y a un seul parking tout en haut mais ce dernier est plus que complet, des voitures bloquent d'autres déjà stationnées. Nous devons tout redescendre, les rues sont vraiment minuscules, il y a à peine la place d'une voiture, et tout est en très grosse pente. Je garde mon calme pour tout redescendre et ne pas arracher la voiture. Arrivées en bas, nous sommes soulagées mais nous appelons la propriétaire car il est hors de question de retourner la haut, et de plus il n'y a aucune place de parking. Elle nous rembourse et nous devons trouver un nouvel hotel à 22h45. Il n'y a pas grand chose, mais nous finissons par un trouver un à 20 km.

Nous dormons dans l'hôtel Bodilla et avons une chambre basique avec salle d'eau, réservée via booking.com, à 49,50€ la nuit.

 Hébergement 

Autant vous dire qu'avec ces mésaventures, les pizzas étaient tièdes et les glaces fondues.

 Soirée 
17
sept
17
sept
Publié le 19 septembre 2021

Après une bonne nuit de sommeil, nous décidons d'aller petit déjeuner dans le village. La ville est très petite mais aussi très authentique.

Nous commandons un petit déjeuner plutôt complet : cappucinno, jus d'orange, toasts grillés, confiture / beurre, salmorejo et jambon de pays. Le pain est fait maison et c'est vraiment délicieux. Nous sommes agréablement surprises de l'addition : 8€ pour le tout, soit 4€ par personne.

 Petit déjeuner 

Nous allons déposer nos affaires à l'hôtel.

Notre hébergement est une chambre dans un Ibis hôtel, à Jerez de la Frontera. La nuit nous a coûté 55€. Une piscine est à disposition.

 Chambre d'hôtel

Nous allons visiter Cadix, une ville portuaire à une demie heure de Jerez de la Frontera. Cadix est une ville charmante, chargée d'histoire et de religion, comme beaucoup de villes espagnoles.

Nous nous arrêtons déjeuner dans un bon restaurant où on déguste des coquilles St-Jacques avec un tinto de verano, une boisson typiquement espagnole à base de vin et limonade.

Restaurant 

Nous découvrons la ville à pied. C'est le meilleur moyen de découvrir ce genre de ville.

Nous en profitons pour acheter les derniers souvenirs de vacances. C'est toujours un moment agréable de rentrer dans les différentes boutiques souvenirs.

 Cadix 

Nous commandons une crêpe au Nutella en guise de goûter.

Goûter 

Avant de rentrer à l'hôtel, nous allons chercher un mcdonald's à emporter qu'on mange à l'hôtel. Nous en profitons pour commencer à ranger nos valises.

 Mcdonald's 
18
sept
18
sept
Publié le 19 septembre 2021

Aujourd'hui, c'est notre dernière journée en Espagne ! Nous ne voulons pas nous prendre la tête, nous n'avons pas vraiment de programme. On remonte à Séville car nous avons pris une dernière nuit près de l'aéroport.

Nous quittons Jerez de la Frontera pour nous rendre à l'aquarium de Séville. Nous avons vu qu'il était bien renommé sur TripAdvisor.

L'entrée à l'aquarium de Séville coûte 18€ par personne (17€ si réservé par internet).

L'aquarium est vraiment très sympa, les décors sont soignés, les animaux marins bien mis en valeur. Nous avons passé un très bon moment. Néanmoins, nous avons trouvé que l'entrée était relativement chère pour 1h de visite, et pourtant nous n'avons pas couru.

 Aquarium 
 Aquarium 

On reprend la voiture et on tourne pendant près de 30 minutes pour trouver une place, sans succès. Tous les parkings sont "completo". C'est vraiment dommage car Séville fait parti de l'une des villes andalouse coup de cœur.

Tant pis, nous finissons par abandonner et nous allons à Benazacon, ville voisine de Séville. Nous avons choisi cette dernière ville car elle était proche de l'aéroport et donner accès à un parking.

Nous nous arrêtons déjeuner dans un restaurant très côté, on nous inscrit sur une liste d'attente.

Pour ne rien changer, on prend des tapas à partager : assiette de charcuterie ibérique, salmorejo à la mangue, une salade de chèvre et noix ainsi que du camembert pané avec une sauce aux fruits rouges. Nous nous laissons même tenter par un dessert : une part de gâteau au ferrero rocher et une part de cheese cake.

Le nom du restaurant est l'Alcena.

 Déjeuner 

Nous allons à l'hôtel, prendre possession des lieux.

Nous avons réservé une chambre dans l'hôtel Abades Benacazon via booking.com.

La nuit nous a coûté 61,60€.

L'hôtel est très bien équipé : piscine, cafétéria, bar,salle de réception.

Chambre d'hôtel 

Nous passons la fin de journée à l'hôtel, nous nous reposons un peu car le réveil de demain est très tôt.

Puis vers 21h30, nous nous au rendons au bar : hamburger et club sandwich, accompagnés de pina colada.

 Dernière soirée