× Chère communauté,
Suite à l’incendie au sein des bâtiments de notre hébergeur OVH, à Strasbourg mercredi 10 mars 2021, nous ne pouvions plus accéder au site ! L’accès a été rétabli par notre équipe mais nous n’avons pas accès aux photos pour le moment. Dans l’attente de réponses de la part d’OVH quant au devenir des photos mises en ligne avant le 10 mars 2021, vous pouvez de nouveau réutiliser le site sans risque et ajouter de nouvelles photos !
La Team MyAtlas

CAMBODGE MARS A JUIN 2017

AU SEIN DE LA STRUCTURE SCOLAIRE " TOUTES A L'ECOLE "
Dernière étape postée il y a 1336 jours
Du 2 mars au 20 juin 2017
110 jours
1
1
Publié le 8 décembre 2016


Il s'agit d'une structure scolaire : " Happy Chandara" de 1300 filles en 2016, crée par la journaliste Tina KIEFFER


La Cambodge en Asie
Situation de Phnom Penh dans le cambodge
L'école est située en face de l'ile Koh Anlong Chin au nord du fleuve, bras du Mékong
Devant,le primaire,en rouge plus loin le secondaire,et au loin le lycée et le pensionnat.La rivière est parfois encombrée.
2

Depuis le mois de juillet 2016, nous préparons le contenu de la mission avec les docteurs BILOCQ ( Gaby et Bernard) et Sylvie KUDELA. Gaby BILOCQ étant notre manager auprès des autorités francaises parisiennes et des cambodgiens de Happy Chandara.

De quoi s'agit-il ?

le site :

www.toutesalecole.org


Cette école, Happy Chandara, ouverte en 2006, accueille des petites filles très défavorisées près de Phnom Penh.

Elle est située à environ 20 km au sud, mais il faut presque deux heures pour faire le trajet.

Chaque année, 100 nouvelles petites filles y sont inscrites. L'association les accompagne jusqu'à l'obtention de leur premier diplôme, après le bac, de l'université ou d'une formation professionnelle. Cet établissement réunit donc, le primaire, un collège et un lycée.

A la rentrée de 2013, un centre de formation professionnelle a ouvert. il accueille une quarantaine d'étudiantes, en formation pour les métiers de la coiffure.

En plus du cursus scolaire khmer établi par l'Education Nationale du Cambodge et dispensé à mi temps, les élèves reçoivent un enseignement d'Anglais, Français et informatique, ainsi que des cours de valeurs.

Un constat : dans les pays ou l'éducation des femmes progresse,la mortalité infantile et la surnatalité baissent.

Notre mission :

En 2016, un centre médico social été aménagé pour accueillir des médecins au bénéfice des élèves et de leurs familles.

Il s'agit de suivre les élèves, leurs familles et le staff de l'école, sur le plan médical et dans le cadre de la médecine scolaire.

Pour leurs familles, il s'agit d'assurer des consultations médicales.

Notre premier travail, dès le début de notre investissement en mai 2016, a été de transmettre à l'équipe médicale de l'école, les différents examens pratiqués chez les enfant ici en France, pour chaque catégorie d'âge.

Ensuite, il a fallu adapter les dossiers de consultations aux particularités du Cambodge pour ensuite les reformuler entièrement afin de l'informatiser.

3
3
Publié le 16 décembre 2016

La mission a débuté début octobre par le séjour de Sylvie. Elle nous a envoyé régulièrement des mails et des photos pour nous décrire l'ambiance de l'école et le travail qui l'attendait. Cette première période d'adaptation a été difficile. Cela nous a permis de réfléchir à nouveau sur la mission demandée.

• • •
Plutôt sympa cette petite réception surprise faites à Sylvie par les infirmières au moment de son départ.
4
4
Publié le 14 décembre 2016

Voilà 15 jours que nos collègues sont à Happy Chandara. Leur séjour commence. Chacun prends ses marques. L'entente avec le staff de l'école est bonne. L'école est au milieu d'un quartier très pauvre au sud de la ville de Phnom Pen. Voici quelques photos de toutes ces petites filles en récréation ou préparant leurs devoirs en vitesse juste avant la classe!

5
5
Publié le 27 décembre 2016
Heureusement, le french docteur est là pour aider..
Petite balade en bateau pour se rendre sur l'ile des lapins( koh tonsay)


Belle découverte...
Cette sortie de Noël est organisée pour celles qui n'ont pas pu rentrer à leur domicile.                
6
6
Publié le 5 février 2017

La mise en forme de la base de données servant à répertorier toutes les filles de l'école se poursuit. Gaby est en plein travail

Mais heureusement, il y a des moments de repos. Gaby et Bernard ont pu rencontrer Tina Kieffer, venue passer quelques jours à l'école.

Bernard entourée de jeunes coiffeuses qui apprennent leur métier dans le salon de coiffure/école.

Les cheveux commençaient à être bien long ( inhabituel chez lui !)

Il a bien fallu plus d'une heure pour en venir à bout!!

7
7
Publié le 5 février 2017

Distribution de colis aux familles

Mimi ( personne qui joue entre autres, un rôle un peu de maman, surtout au près des quelques internes) aide à la distribution de 400 paniers alimentaires aux familles les plus pauvres grâce à la générosité de donateurs.

Comme expliqué dans le site, cela permet aux familles d'accepter de confier leurs enfants à l'école.

Les familles attentives sous le préau du primaire.
8
Un peu de pub!
Arrivée à Phnom Pen après 18 heures de voyage, et une heure et demi de retard à Bangkok
9
9
Publié le 6 mars 2017

Après avoir déposé rapidement nos affaires dans notre chambre à l'école, nous repartons à l'hôtel, réservé par les Bilocq, nos prédécesseurs. Hôtel très bien placé, dans le centre. Et nous voilà parti à la découverte de la ville en tuc tuc, dans cette circulation invraisemblable ou aucune règle, aucun code la route n'est appliqué! Malgré le manque de sommeil et le décalage horaire de 6 h, on n'a pas trop mal résisté. Retour le dimanche après midi à l'école dans les fumées des camion et la poussière ( une bonne heure ).

Gaby et notre chauffeur, route poussiéreuse, cuisine au bord de la route
Emouvant ce départ au milieu de toutes les fillettes.
10
Ca marche quand même!!
En haut, vue de notre chambre, circulation fréquente des péniches. Traversée du hameau.

Ramassage du jasmin, repas assises par terre, compteurs... et notre repas de midi,

un poisson pour 4 ou 5, avec riz bien sûr!

11
11
Publié le 13 mars 2017

Départ de l'école vendredi soir, comme toujours en minibus, avec quelques profs et bénévoles comme nous, vers 17H. Arrivée à l'hôtel vers 18H.30. Réveil plus tardif...puis balade dans un marché ou apparemment très d'européens vont.L'après midi, visite du Palais Royal.Quelques courses et retour à l'hôtel. Dimanche matin, visite du Tuol Sieng, ou S 21, ancien lycée français, ayant servi de 1975 à 1979, de prison la plus terrifiante qui soit par les Khmers rouges, puis farniente à l'hôtel, jacousi, hammam, puis retour en tuc tuc, cette fois.

Quelques étals, de la viande à l'air libre, quelques tortues "décapsulées", quelques photos du Palais Royal, et la pagode de Wat Phnom; elle se mérite, Joëlle prends son temps. Pendant ce temps là, notre tuc tuc attends en se reposant près pour la prochaine étape.

Dimanche, le S21, puis retour en tuc tuc, poussière! poussière!

12
12
Publié le 17 mars 2017

Différentes scènes

Au travail sur la base de données

Chandara, la jeune médecin, à gauche avec une des infirmières

A l'internat, le soir

Le médecin Chandara à gauche et une nurse
Appétissant non ?
13

Après quinze jours de mise en route:

Connaissance des différentes personnes, de la hiérarchie, notre principal travail actuel est de rentrer dans un programme préparé par nos prédécesseurs, les vaccins à faire en fonction de leur âge et de ceux qu'elles ont déjà reçu.

Sont également rentrées toutes les données médicales, sociales, psychologiques et dentaires. Nous en avons encore pour deux semaines.

En même temps, il nous faut chiffrer et sortir de cette base de données, les filles à montrer à un groupe de gynécologues venant fin mars, et celles devant voir des dermatologues et des généralistes en mai.

Début des vaccinations en mai, Finir les tests audio non faits ou à contrôler.(80). Faire les dossiers des filles de la branche coiffure avec le médecin de l'école(45). Contribuer aux jobs de description des fonctions du personnel médical. Poursuite du médical check up pour le personnel salarié de l'école plus HIV pour le personnel de cuisine. Fiches de résumé des dossiers pour chaque fille de l'internat. Formation aux premiers secours pour ce personnel.

Remplacement du docteur de l'école de temps en temps.

Et quelques autres taches. Deux mois et demi ne seront pas de trop!!

14
14
Publié le 20 mars 2017

Nous voilà partis en tuktuk samedi matin pendant 45 minutes pour prendre un bac rustique...25 minutes pour traverser le Mékong.

Un ami des Bilocq nous a reçu chez lui, au milieu d'un village très typique...

Le dimanche, visite de PP sous un autre angle, en voiture.


Photos 7/8: Une des dizaines de station d'épuration de l'eau, décantation, puis différents filtres, de plus en plus fins, puis électrolyse et mise en bonbonne de 20 litres: EAU BUVABLE distribuée dans tous les alentours.

Photo 14 : le petit David de la maison qui a su mettre Joëlle dans sa poche.

Photo 20/21/22: Gare centrale de PP: très peu de trains, deux lignes: une vers Siem Reap et une vers Sihanoukville. Activité surtout pendant les fêtes et le jours fériés.

Photo 25 : les masques de chirurgie détournés de leur usage habituel.


Dans ce bac pendant une heure, il fallait y croire
Regardez de près l'installation électrique.....
7 et 8, station d'épuration de l'eau, décantation, puis différents filtres, de plus en plus fins,  puis électrolyse : EAU BUVABLE
15

Deus fois par an, à l'école, est distribué gratuitement aux familles les plus démunies, du riz et des produits de première nécessité : lessive, lait, dentifrice, shampooing, savon, sel, sucre et quelques autres denrées.

Quel beau regard!
16
16
Publié le 26 mars 2017

Un peu plus relax : Hier Samedi, quelques courses, énorme orage en fin d'après midi nous ayant empêché de finir la soirée dans un restaurant "le friend" qui a la particularité de former et d'employer des enfants des rues. Nous aurons le temps d'y retourner. Et aujourd'hui, visite du camp d'extermination : le Killing fields.

• • •

Retour vers 15H à l'école dans une poussière énorme (qui s'est infiltrée partout....même mon appareil photo a un peu souffert).

Mémorial central di killings field
MaÏ ? Grani ?
Au centre en bas, j'en voie une qui récupère...... et photo de droite on passe ou on peut!
17
17
Publié le 5 avril 2017

Voilà tout juste un mois que nous sommes au Cambodge. Nous sommes toujours très contents de faire cette expérience très enrichissante.

Vendredi soir nous serons en vacances pour deux semaines. Nous avons prévu une première semaine le long du Mékong, vers le Nord Est, et la deuxième vers les temples de Siem Reap, mais vous en saurez davantage plus tard....

J'ai choisi cette fois de vous faire partager quelques photos des rues de PP, notamment du bon usage varié des tuk tuk.

Poissons au soleil, bien accompagnés, très bons.....
Enfants des rues...
des amuses geules, araignées, gros vers....
18

Le matin, la fête bouddhiste avec la venue des bonzes. Des chants religieux, sous forme de litanies pendant presque deux heures. L'assemblée très patiente des enfants.

Avant l'arrivée de bonzes
Le prédicateur

L'après midi, fête pour les filles de l'école : organisation de jeux divers et rencontres avec les parents, les familles, les visiteurs, le corps enseignant. Et musique, toujours musique, le plus fort possible, danses par les différentes sections.

Une des personnes du Staff
3 des 4 étudiantes Master qui sont avec nous
Danses Khmers par les 5°/4°
19

Il s'agit d'un parc immense à 25 km au sud de Phnom Penn environ, ouvert il y a une bonne dizaine d'années, ou sont soignés des animaux protégés, confisqués à des particuliers,ou sauvés de la prise de braconniers. Assez bien entretenu dans l'ensemble, ce parc est intéressant car les animaux ont beaucoup d'espace de vie. Nous y avons passé la journée, par une chaleur étouffante, avec un repas de midi plutôt couleur locale.

Pas très rassurée....
La cuisine, à même le sol....
Salle de restaurant..vide, on était seuls
Lavage des mains
Notre guide
Un peu de repos
Enorme iguane
On pouvait caresser leurs fines mains, singe sans doute apprivoisé
20

Belle expérience. La tente de réception est montée dans la rue. Tout le quartier profite de l'orchestre. Le service d'ordre était impressionnant. Les mariés se changent 3 fois de tenue, en jaune, puis en mauve, on est parti avant la troisième. En arrivant, on nous installe sur une table de huit; une fois la table pleine, les plats sont servis sur un plateau tournant, on se sert directement. Une fois le repas terminé, on s'en va pour laisser la place. Notre obole est comptabilisée sur le champ, et notée sur un grand livre.

En sortant, photo avec les mariés.

Il ne reste que la moitié de la route; ce n'est jamais un problème!!
Chandara en jaune, avec son mari
En rouge, robe longue, Pisey, une des infirmières
Chandara, debout
Rien à voir avec les photos, mais BONNE FÊTES DE PÂQUES pour vous et NOUVEL AN CAMBODGIEN ici. PHNOM PEHN est vraiment vidée!!
21

Départ jeudi matin, pour la ville de Kampong Cham ( 125 km, 2H.30 ) C'est une très jolie ville de province. Longue promenade aérée, avec de belles demeures datant de l'époque coloniale, bien entretenues. Visite du temple de Wat Nokor, 12° siècle.

Premier temple vue, belle découverte!
Temple de Wat Nokor, 12° siècle
Le pont est refait chaque année après la décrue
Les trois dernières photos : Curiosité : pont entièrement fait de bambous entrelacés de 600 mètres, double voies!!

Le lendemain, départ pour KRATIE, environ 200 km plus au Nord. La route est agréable, pas trop mauvaise. Kratie est une ville agréable, le long du Mékong, très large à cet endroit ( 3 ou 4 fois le Rhône). A cette époque de basse eaux, il y a de très grands bancs de sable.

En route, visite d'une usine de transformation de la sève des hévéas. Fabrication du caoutchouc, cette usine travaille pour Michelin.



La sève mélangée à l'eau coagule
Et une fois éssorée et sêchée on obtient cette pâte jaune
Qui sera livrée comme celà ou en granulés

Enfin, visite de la pagode de Phnom Sambok. Comme la plupart d'entre elles, elle se mérite.

Regardez de près les gravures...un peu violentes..

Balade de deux heures à la rencontre des dauphins d'eau douce. ( dauphins très rares en voie d'extinction). Nous avons eu beaucoup de chance, plus d'une trentaine de sauts. Pas de réelles photos, impossible!

Pas évident de déclencher!! Par contre on a eu bien chaud!

En fin d'après midi, traversée du Mékong pour une nuit chez l'habitant. il s'agit de passer une nuit dans une maison typique, avec une famille...Il a fallu ne pas être trop difficile.. De l'arrivée au débarcadère, en moto! Pas de clim, Pas de WIFI bien sur, un ventilateur, tout ouvert... bruits de bestioles, mais surtout nous avons eu la chance?!?! d'avoir de la musique jusqu'à deux heures du matin. D'abord des litanies religieuses, puis de la musique profane, à toute force : impossible de dormir, danse avec eux! ( veille du premier de l'an khmer )

Accueil sympathique
Notre chambre ( 2 chambres) les autres touristes en dortoir avec la famille : 6
La pièce commune, manger, dormir

Retour dans la journée à Phnom Phen. Une nuit de repos avant notre départ pour Pursat et les villages flottants.

22

Après une nuit passée à Phnom Phen, nous repartons vers le nord pour une courte étape de 190km en direction du nord à Pursat ou nous coucherons. L'intérêt est surtout de s'arrêter deux bonnes heures dans le village flottant de kompong.

la ville de PhnomPehn est littéralement vidée de ses habitants ( nouvel an khmer: seul congé de l'année)

Départ à l'aube: nous comprenons mieux en prenant la route. C'est un véritable exode. Tout ce qui roule est rempli au maximum... Les khmers vont passer 3 jours dans leurs familles, à la campagne. C'est le seul vrai congé de l'année pour une grande partie de la population.

Aucune règle particulière, tout est permis, pourvu que ca tienne...

Arrivée au village flottant. Le lac étant très bas, nous devons faire environ 4 km pour arriver au débarcadère. Nous allons avoir une bonne heure de balade au milieu des maisons de ce village, flottants sur un matelas de gros roseaux enchevêtrés.

23

DEPART LE 17 AVRIL : Nous avons réussi à trouver un vol de Phnom Penh, 40 minutes en A319, au lieu de toute une nuit en cars couchettes..... Notre tuk tuk ( demi frère de celui de PP) nous attend à l'aéroport via l’hôtel. Un peu de repos, et nous voilà reparti, vers 15H, meilleur moment!!, près de 40°... !!

Pendant 2 jours complets, nous allons enchainer les visites de 12 temples angkoriens. Edouard était un peu inquiet, imaginant une répétition. En fait, ils sont tous différents, de par leur état, leur date, leur environnement, leur lumière, la couleur des pierres, leur rénovation éventuelle. Voici quelques photos.

La plupart des temples, en tous cas ceux que nous avons visité, datent du début 12° siècle, avec des remaniements faits par les différents rois successifs. il faut bien savoir que, des temples encore inconnus sont et seront découverts dans des sites plus éloignés, notamment au Nord Ouest du pays, berceau de la civilisation khmère.

AEROPORT DE SIEM REAP TRES ESTHETIQUE
TA PROHM
SRA SRANG
BANTEAY KDEI
BANTEAY KDEI
BANTEAY KDEI
BANTEAY KDEI
BANTEAY KDEI
TA PROHM
TA PROHM
TA PROHM
Voilà un aperçu de ces magnifiques temples 

APRES CES TROIS JOURS PARFOIS UN PEU DIFFICILES, C'EST VRAI, LE 20, ROUTE POUR BATTAMANG, VILLE FORT AGREABLE, AU BORD DE LA RIVIERE SANGKER, A l'ECART DU TOURISME DE MASSE. BEAUCOUP D'ANCIENNNES VILLAS DATANT DU PROTECTORAT FRANCAIS 1880/1900. CERTAINES REPRISES PAR DES BANQUES ET DONC BIEN ENTRETENUES. BELLE SOIREE A L'ECOLE DE CIRQUE PHARE PONLEU SELPAK, CETTE ECOLE REPUTEE DANS LE MONDE ENTIER FORME DES JEUNES NON SEULEMENT DANS LES METIERS DU CIRQUE, MAIS AUSSI DANS LE DOMAINE DE LA MUSIQUE, DES ARTS VISUELS, DU DESSIN, DE LA SCULPTURE, ETC...


NOUS Y PASSERONS 2 JOURS. AVANT DE REPRENDRE LA ROUTE DU SUD VERS PP ET REPRENDRE LA DIRECTION DE L'ECOLE: UNE CURIOSITE, L'ANCIENNE GARE, ABANDONNEE, LIGNE BATTAMANG PHNOM PENH. LE LENDEMAIN, AVANT DE PARTIR, NOUS ALLONS FAIRE UN TOUR SUR LE FAMEUX " BAMBOU TRAIN"; DEUX KM SUR L'ANCIENNE VOIE FERREE, SUR DES WAGONNETS POSES SUR DEUX ESSIEUX ET UN MOTEUR DE TRONCONNEUSE, LE TOUT DEMONTABLE EN DEUX MINUTES POUR LES CROISEMENTS. ASSIS SUR DES COUSSINS PENDANT PLUS D'UNE HEURE EN ETANT SECOUES DANS TOUS LES SENS, ON A EU TRES PEUR POUR NOTRE DOS, ET RIEN!!!!

SCENES SUR LA ROUTE, TOUJOURS
ENCORE
ET ENCORE
HALL DE L ANCIENNE GARE DE BATTAMANG FANTOME!
UN WAGON QUI DATE DE 50 ANS AU MOINS
LE QUAI..... CURIEUX NON ?
LA FACADE DE LA GARE.....
BEL IMMEUBLE FRANCAIS
EGALEMENT
REPOS AVEC NOTRE CHAUFFEUR AU BORD DE LA RIVIERE
L ECOLE DE CIRQUE
HOTEL PLUTOT SYMPA DANS LES ARBRES EAU A 37/38!
24

Et oui, encore 3 jours! car le 15 mai est férié; naissance du roi....Samedi matin, petit bus de 15 places direction Kâmpôt; 140 km, vers le sud, la mer, les plages; On mettra 5H. (pour le retour on fera un peu mieux : 4H)

Kâmpôt est une très jolie ville provinciale, tranquille : peu de voitures, peu de motos aussi, larges avenues. Ancien port détrônée par la ville de Sihanoukville en 1959, située à 100 km au nord ouest. Un très belle promenade bien aménagée le long de la rivière. Il reste de beaux bâtiments coloniaux en plus ou moins bon état.

C'était une ville de villégiature très prisée du temps des Français, mais aussi plus tard. Malheureusement, beaucoup de belles maisons ici comme à Kep on été saccagées par les Khmers rouges.

Départ matinal de Phnom Penh
Arrivée vers midi un peu fourbu
Balade sur le fleuve, coucher de soleil et lucioles!!!
trimaran du pays 3 coques reliées entre elles
25

Dimanche, matin, 9H départ en tuctuc pour un tour qui va durer toute la journée.

Une bonne heure pour aller vers des grottes sans trop d'intérêts, par contre le trajet au milieu des rizières vaut vraiment le coup!

Ensuite visite rapide d'une exploitation de poivre, et direction Kep. Enormément de monde, plage bondée, mais surtout déjeuner dans le marché à poissons et aux crabes.

Les bassines de crabes et les crevettes cuisent sur des feux de bois, sans cheminées. Le plafond étant très bas, je touchais à certains endroits, la chaleur était terrible, Joëlle a été la limite de la syncope. Heureusement j'ai trouvé une table en bordure avec un ventilateur.... En fait, on choisit les crabes directement sortis de l'eau, puis après transaction, on les amène à cuire !!

magnifiques paysages au milieu des villages et des rizières
Petit pont rustique
Oui!,c'est le policier chargé de notre sécurité
les crabes ont été péchés dans la nuit, ils sont dans des casiers
En attente d'être vendus; on les choisit
puis on les amène à cuire, dans ces chaudrons
a même les feux de bois....
26
26
Publié le 16 juin 2017

Et oui tout a une fin. Nous voilà , déjà, au terme de ces presque 4 mois. Nous avons vécu vraiment une page extraordinaire de notre vie. Beaucoup de travail, surtout ces quinze derniers jours, les projets se sont succédés.

Samedi soir, demain, nous serons au chalet. Merci de nous avoir suivi et à très bientôt

27
27

Et oui, un mois... Il est temps de conclure après nous être un peu posé. Pas très facile de reprendre le cours de notre vie ici après une si grande expérience, riche sur tous les plans, découverte de ses habitants et ses coutumes, travail important mais tellement enrichissant, et tous ces week end ou nous avons pu visiter le pays. Certains nous ont demandé des détails sur notre travail. Voici une liste assez précise.

Notre mission a comporté plusieurs volets :

Les 5 premières semaines, nous avons épluché les 1300 dossiers, fait le bilan des vaccins reçus et décidés de ceux à faire. ( sachant que environ 400 n'en avait aucun et 900 très peu...)

Ensuite, plusieurs travaux se sont parfois chevauchés:

1. Quelques remplacements de Dr Chandara ( médecin de l'école) lors de ses absences.

2. Terminer avec l’aide des infirmières tous les tests de dépistage auditifs Elèves absentes et refaire ceux qui étaient douteux (80)

3. A l’internat, une liste des médicaments de la trousse d’urgence a été établie en précisant leur utilisation, (librement ou avec avis médical,) en expliquant que les commandes doivent être faites à temps, du fait du délai important.

4. Toutes les filles ont maintenant une fiche médicale avec leurs antécédents, leur traitement éventuel, pour un suivi rigoureux, le tout dans un classeur, qui reste sur place à l'internat.

5. Coordination et préparation de la venue des médecins extérieurs :

* Gynécologues 3/7 avril (Santé Femmes)

Préparation et élaboration d’un questionnaire traduit en anglais et en khmer. Explication de la consultation donnée à toutes les étudiantes et aux femmes de la communauté locale (village).

Les dossiers des filles ont été sortis et remis au moment de la consultation.

*Médecins généralistes et Dermatologues 8/12 mai

Recherche des enfants à problèmes, sortie de tous les dossiers des 3 infirmeries, afin que les 292 élèves aient leur dossier pour la consultation.

Du fait de la lenteur du programme, des coupures de courant ou d'internet, il a été impossible de travailler directement sur la base de donnée ; il a donc fallu ensuite saisir le soir toutes les conclusions pour chaque enfant.


6. Entrevue avec l’équipe de micro kiné, ( approche différente qui s'adresse surtout aux filles à problèmes) ces kiné viennent depuis plusieurs années. On a pu découvrir leur travail, très apprécié par les students, mais aussi quelques membres du staff.


7. Saisie dans la data base de tous les dossiers des apprenties coiffeuses, retrouvés. Passage de toutes ces filles ( 40) pour un test auditif, et une visite médicale complète.


8. Séance de vaccinations contre l’hépatite B pour les 4 classes de CP (SAISIE EN SÉPARÉ LE SOIR)

9. Préparation et mise en œuvre de la séance de « Premiers secours » ( 3 réunions) qui a eu lieu le 1° juin, avec Ben, le prof de gym., le docteur Chandara, les trois nurses et moi-même, ainsi qu’avec l’aide de PSE pour le prêt des mannequins.

10. Visite médicale des 42 filles qui vont aller cet été en Angleterre et en France.

11. Prise en charge de plusieurs dossiers médicaux importants; cardiologique, hématologique et dermatologiques.