Carnet de voyage

Les gorges du Verdon

3 étapes
2 commentaires
4
Un voyage spectaculaire, dans le plus grand canyon d'Europe
Du 22 au 26 juin 2020
5 jours
Partager ce carnet de voyage

Au départ de Loriol, nous avons pris la direction du Diois, pour prendre le très beau col de Cabre et ainsi nous diriger vers Sisteron. Notre premier arrêt touristique sera au plateau de Valensole. Nous avons pris plaisir à rouler entouré de lavandes, leur odeur s’infiltrant dans le casque, la beauté de ce violet le long de la route... Mais je m'attendais à autre chose, peut être est-ce dû au relief assez plat des champs, à cette impression de dessert qui les entoure. Toujours est-il que j'ai préféré les lavandes autour de Moustier-Sainte Marie, ou encore (en tout objectivité) celle de la Drôme.

Plateau de Valensole 


Etant donné que la journée fut chaude et longue, nous avons décidé de ne pas nous arrêter à Moustier le jour même. Nous avons donc pénétré directement dans les gorges du Verdon, en direction de notre camping, situé à La Garde (7km de Castellane). A partir de ce moment, on en prend plein les yeux !

Lac de Sainte Croix / Belvédère sur la route des Gorges 

Road book : 284km au total.

*Loriol-Die-col de Cabre-Laragne Montéglin (repas du midi)

*Sisteron-les Mées-Valensole - Puimoisson- Moustier Sainte Marie- Castellane- la Garde.

2

Pour ce deuxième jour, nous avons visité Castellane et le joli village de Rougon.

Castellane est une petite ville très accueillante, au pied d'un pic rocheux de 184m où se trouve une chapelle, elle est aussi la porte d'entrée des Gorges du Verdon par l'Est. Il semblerait que Napoléon y soit également passé avant sa remonter à travers les Alpes. Après une visite de la ville en elle même qui est très rapide, nous avons pris le chemin en direction de la chapelle notre Dame du Roc. Prévoir des chaussures adaptées et de l'eau, car la pente est raide ! Il y en a pour 30 à 45 min en fonction de la forme de chacun. La vue une fois là-haut est époustouflante.

Après cette promenade matinale, cap sur le village de Rougon pour le déjeuner. Nous avons posé nos casques à la crêperie Le Mur d'Abeille, et elle vaudrait d'avoir l'oscar de la plus belle vue, regardez plûtot :

La vue depuis la crêperie ! 

En plus d'avoir une vue plongeante sur la rivière, il y aussi le bal des vautours que l'on peut apercevoir au loin. Une vraie pause détente.

 Rougon/Le mur d'Abeille avec ses ruches/ Place du village/ Vue sur les crêtes

Ensuite, retour au camping toujours par la magnifique route qui longe le Verdon. Et demain, on les fera en long et large et en travers !

3


Nous y voilà, aujourd'hui nous allons parcourir les gorges du Verdon dans leur totalité. A savoir 205km environ sur la journée. En premier lieu, nous sommes passé par la Corniche Sublime, à savoir la route D71. J'ai une préférence pour cette portion des gorges du Verdon, car il y avait peu de monde et surtout parce qu'on voit les gorges d'encore plus haut, ce qui les rend spectaculaires ! Au départ de Castellane, nous avons pris la direction du village médiéval de Trigance. Premier arrêt photo au balcon de la Mescla pour une bonne dose de vertige et de beauté. Ensuite nous avons continué tout au long de cette route pour finir à Aiguines. Une jolie ville à découvrir, et la descente du col jusqu'à Aiguines permet d'avoir une vue magnifique sur le lac de Sainte Croix, mais aussi sur les champs de lavande plus en arrière des terres.


Une fois là-bas, et après la pause café réglementaire, nous reprenons la direction de Quinson pour visiter le musée de la préhistoire. Entrée à 8€, il ravira les amateurs d'histoire comme moi ^^.

Ensuite, après cette visite et le déjeuner, on repart pour visiter Moustier Sainte Marie. Quelle jolie découverte ce village ! Malheureusement avec la chaleur nous sommes resté dans le bas du village, sans tenter de monter à la chapelle.

Moustier Sainte Marie 

:

La glace avalée, on repart pour la Palud-sur Verdon avant de faire la route des Crêtes. Et encore une fois, on en a pris plein les yeux. Les premiers points de vue s’enchaînent, nous prenons de plus en plus de hauteur, pour finir sur un balcon d'où la vue, encore une fois, laisse sans voix. Ensuite, en suivant la route qui est à sens unique sur cette partie de la boucle, on se retrouve en face de la Corniche Sublime où on était le matin même. Renversant ! Nous terminons la route des crêtes en arrivant à la Palud, puis reprenons notre route pour rentrer au camping.

Le lendemain, dernier jour dans le Verdon, nous décidons de rester non loin du parking et de passer la journée au lac de Castillon. Ce lac qui fait 8km tout de même est situé entre Castellane à Saint André des Alpes. L'endroit est tout aussi beau que le lac de Sainte-croix, mais beaucoup moins envahi par le monde. Amis motards, la route pour s'y rendre est un régal de virages !

Pour conclure, ces 5 jours on été un premier pas dans la découverte des gorges du Verdon. On espère y retourner pour pouvoir profiter des activités proposées (rando, parapente, canoë...) Cette région est magnifique, et si vous voulez en profiter à fond n'hésitez pas à partir hors période scolaire. Il y aura moins de monde et il y fera moins chaud.

Je vous conseille également, si vous voulez éviter de trop rouler, de vous rapprocher de la Palud ou de Moustier pour y dormir. Castellane est un bon emplacement, mais pour éviter les aller-retours il vaut mieux favoriser ces 2 endroits. Tout dépend d'où l'on vient et ce que l'on veut faire.

Sur ce, bon voyage !