Escapade Cévennes Vercors

Nous voilà repartis pour une vingtaine de jours pour un périple qui nous fera voyager du côté de l'Aude, les Cévennes et le Vercors entre autres. Pour ce qui est du retour, ce sera improvisation...
Juin 2024
20 jours
Dernière étape postée il y a 2 jours
1
1
Publié le 3 juin 2024


Voilà, nouveau départ en fourgon+moto pour rejoindre le Vercors.

Comme d'habitude l'excitation du voyage nous gagne. Ceux qui me connaissent savent que je pars toujours 3 à 4h avant l'horaire prévu.

Mais cette fois je suis devancé par Dom. (le mal doit être contagieux).

Nous devions partir lundi matin de bonne heure, mais au vu de l'impatience de ma douce moitié, ni une ni deux, nous voilà comme deux barjots à courir partout pour préparer nos affaires, la moto et nous décollons à 20h30 le dimanche soir. Record battu !!! 😂

L'étape sera courte puisque nous rejoignons la petite ville de Montréjeau (31) où nous passerons notre première nuit.


Après une bonne nuit reposante (en mode camping sauvage), petit déj tranquilou aux aurores et vu l'heure matinale, nous nous permettons même de faire nos emplettes sur le marché local très sympathique d'ailleurs.

2
2
Publié le 3 juin 2024

Cette étape nous mènera à Quillan (11) et nous séjournerons au camping La Sapinette dans un cadre super agréable.

Cette région très prisée des motards est encore très calme, et d'ailleurs nous avons l'embarras du choix pour notre emplacement.

Le pied total !!! Et le + à cette saison le tarif ! 11€72 par nuit pour 2 personnes, le fourgon et la moto. Pas mal non ?


Même "Tibomhomme" est content 👍

Une fois l'installation terminée, nous enfourchons "Mélusine" la moto pour faire un petit tour dans Quillan avant les 2 grandes balades les 2 jours suivants dans la région.

Mais ça c'est une autre histoire...

A demain, ou après demain 😀

3
3
Publié le 4 juin 2024
154 km sur des petites routes de montagne

Comment raconter cette journée ?

Très difficile, il faut la vivre.... mais je vais quand-même essayer 😀

L'itinéraire était bien préparé, mais il faut toujours compter sur l'imprévu et c'est ça qu'on aime Dom et moi.

Tout à commencé à 5km du départ. Et oui, les bonnes choses arrivent toujours lorsqu'on ne s'y attend pas.

Nous roulons depuis 10mn et les "oh c'est trop beau", les "ouah" !!! Fusent dans les intercoms de nos casques.

Puis : route barrée. (apparemment des éboulements), et là commence l'aventure.

Nous prenons une route (plutôt un chemin) de montagne et nous entamons une ascension sans fin inattendue.

Des sous-bois, des gravillons, des virages en épingle, des pics magnifiques, puis des gravillons, des virages, des couleurs, des senteurs, comme ça sur des kilomètres et des kilomètres, et tout ça sans croiser âme qui vive.



Nous passons un nombre de cols incroyable variant de 500m à 1300m.

Des noms comme "la route des sapins"

Les cols de Castel, du Pas Del Corps, col de Dent... et bien d'autres dont les noms ne diront rien à une grande majorité et qui pourtant méritent le détour.

Pas très hauts, mais parfois extrêmement techniques.

Ce n'est pas du bonheur, c'est de L'EXTASE !!!

Vraiment il faut les vivre ces moments là,..



En redescendant il est l'heure du repas et nous faisons notre pause pique-nique à Axat dans un petit cocon ombragé.

Si ça ce n'est pas le bonheur ???



Pas de répit, nous repartons pour un coin prisé des motards : les Gorges de Galamus, une vraie splendeur de la nature. Déjà faites pour moi, mais une première pour Dom qui a vraiment apprécié le lieu.



Retour sur notre camping à Quillan où nous nous repassons le film de la journée...

Nous avons capté de très belles images, et à notre retour je préparerai le film de cette escapade entre Ariège et Aude à regarder sur @varad64 (Youtube). Mais pas avant 1mois.

A bientôt pour la suite

Dom et Anto

4
4
Publié le 10 juin 2024

Après avoir plié tout notre attirail, nous repartons pour de nouvelles aventures en direction de Mostuejouls et les Gorges du Tarn pour un évènement que j'attendais : le meeting Espritbiker (sur invitation) en grande majorité des bikers en Harley Davidson.

Je vous raconterai plus tard, un moment super sympa que nous avons vécu là...

Donc direction Limoux, Carcassonne où nous ne nous arrêterons pas. Déjà fait et refait...

Afin d'éviter la circulation, nous empruntons de toutes petites routes super jolies au milieu des vignobles.


Nous passons le petit village de Pradelles en Val (toujours dans l'Aude) avec une route complètement défoncée.

Ça tangue, ça saute, j'évite les trous, puis au centre du village un automobiliste qui nous suit klaxonne à tue-tête et se met à notre hauteur en faisant signe de nous arrêter, ce que je fais en suivant. Et là, catastrophe !!! La moto s'est couchée sur la remorque.

Les super sangles de chez Action n'ont pas aimé les secousses et une s'est cassée net.

Dans notre malheur la moto n'a absolument rien puisqu'elle est tombée sur la roue de secours de la remorque qui a amorti la chute. OUF ! Merci Action 😡 et merci au dieu des motards (je ne sais pas qui c'est) qui a protégé ma belle.😀

Cet événement n'a guère coupé notre appétit.

La preuve 😀

Nous poursuivons par les Corbières pour rejoindre le beau village de Lagrasse où nous passerons la nuit après la visite de ce dernier.

Le soir douche derrière le fourgon dans une aire de camping car avec un aménagement maison. (Bàche de protection moto faisant office de rideau de douche). 😂


Le lendemain on poursuit notre route sur Lézignan Corbières, le Minervois, puis le très beau village de Minerve que nous visitons sous une chaleur accablante.


En suivant, cap sur Millau et le Haut Languedoc. Lodève, les Gorges du Tarn, et arrivée au nouveau camping à Mostuejouls où nous attendent Didier et Sylvie (pour le fameux MEB).

Samedi 8 juin, tout le monde est sur le pied de guerre !

Présentations de tous côtés, nous sommes nouveaux dans ce meeting et ça papote de tous les côtés.

Les vieilles connaissances se retrouvent (17ème édition de cet événement et la très grande majorité des participants sont des fidèles depuis le début).

Après un petit déjeuner copieux, nous partons pour une balade moto à travers les Causses, les Gorges, on ne sait plus où regarder tellement l'environnement est hors normes.

Nous roulons à un rythme "pépère" permettant de nous régaler de ces splendeurs accompagnés de la musique des moteurs Harley.

Retour de balade, approche dînatoire style "auberge Espagnole" où chacun a apporté des spécialités de leur région respective.

Nous ne nous sommes pas privés tellement c'était bon et qu'elle bonne ambiance !

Merci Didboum, Jo, Catchou et tous les autres avec qui nous avons passé de supers moments de convivialité et partage.

A bientôt pour la suite...


Dom et Anto

5
5
Publié le 11 juin 2024

Nouvelle destination : l'Ardèche.

Nous quittons les Gorges du Tarn et les Cévennes et mettons le cap sur Aubenas en quête d'un nouveau "pied à terre".

Je passe les détails de notre trajet, trop de choses à dire. Des montagnes, des vallons, des champs de coquelicots, des villages pittoresques... bien sûr tout ça par de petites routes secondaires ( désertées par tout le monde et les plus belles à mon goût)

Nous trouvons donc un camping à Ucel (proche d'Aubenas).

Super choix camping le Pastural. Beaux emplacements délimités par des haies, piscine, et un accueil vraiment sympathique.

Petit orage et système D pour évacuer l'eau 😂

Le lendemain nous préparons la moto pour une journée de visite que nous ne sommes pas prêts d'oublier...

Nous roulons direction Aubenas, belle ville que je ne connaissais pas (à decouvrir).

Puis VOGÜE, RUOMS et des villages qui se succèdent plus beaux les uns que les autres.

Vogüe

De là nous poursuivons pour prendre la D290 qui longe les Gorges de l'Ardèche en bas, en haut, des paysages fabuleux, des roches calcaires, des tunnels, des voûtes, des Gorges, le Pont d'Arc... etc, etc...

Le genre d'endroit que dès qu'on le quitte on a envie d'y revenir.

Je n'ai pas les mots pour raconter tous les ressentis, il faut le vivre pour se rendre compte personnellement.


Une journée comme on les aime. Soleil, paysages, balade moto en duo avec sa bien-aimée.

Que demander de plus ?


A bientôt pour un nouvel épisode.


Dom et Anto

6
6
Publié le 13 juin 2024

10h du mat nous partons par le col de Rousset rejoindre la route touristique et visiter le cirque de Combe Laval en moto.

Nous traversons le village de Chamaloc et déjà nous sommes émerveillés par les paysages environnants.

Des falaises abruptes de plusieurs centaines de mètres, des virages à gogo, un ciel bien bleu et une température idéale.

Nous poursuivons notre ascension interminable mais ô combien fabuleuse !

Pour nous remettre de nos émotions nous prenons un café dans un bar restaurant d'altitude encore déserté vu l'heure, et on nous propose de nous installer en terrasse à l'arrière du bar.

Et là ouah ! Là claque visuelle ! Un paysage à couper le souffle et nous avons l'impression d'être au dessus du vide. La terrasse est à flanc de montagne et la vue imprenable.

Le patron nous raconte des histoires de loups, de chamois etc... et nous sommes comme deux gosses : HEUREUX 😊

Il est temps de repartir. Gros moment d'hésitation à ste Eulalie en Royans. L'explication du patron du bar est rentrée dans une oreille et ressortie par l'autre au bout de 100m.

Nous nous aventurons sur une petite route (ou plutôt chemin) en sous-bois et plus on montait, et plus on avait l'impression de faire fausse route... donc demi-tour pour reprendre la bonne direction. (Dommage au bout il y avait le monastère de St Antoine le Grand ...😀

Tant pis pour st Antoine parce que la suite était bien plus réjouissante.

Nous voilà arrivés à ce que nous attendions : la route des "vertiges du Vercors" avec le cirque de Combe Laval, ses voûtes sous les roches, une route à prendre avec beaucoup de précautions. Par endroits il est difficile de se croiser, et il ne faut pas se louper, ça fait haut, vraiment très haut !!!

Mais quelle beauté !!!

Pour le retour nous ne pouvons pas nous empêcher de reprendre cette route sublime à l'envers avec toutefois une petite variante.

Nous avons rejoint le col de la Machine, Vassieu en Vercors, le col st Alexis, re-col de Rousset, Chamaloc et Die où nous avons notre camping.

Journée merveilleuse mais très physique.

Tout de même 170km de montées, descentes, virages en épingles, souvent vitesse maxi entre 20 et 40km/h, parfois le vertige, mais prêts à recommencer...

La visite de cette région n'est pas terminée.

La suite très bientôt.


Dom et Anto