THAÏLANDE - KOH SAMUI

Deuxième séjour au pays du sourire...mais cette fois-ci pour y passer trois mois...
Du 31 décembre 2023 au 1er avril 2024
93 jours
1
1

Une année bien maussade qui s'achève...Pour fuir l'hiver, nous avons décidé cette fin d'année 2023 de repartir en Thaïlande, plus précisement sur l'île de Koh Samui pour y passer un début d'année bien plus clément en terme de température.

Nous voici donc reparti pour trois mois cette fois-ci dans ce pays que nous avons découvert l'année dernière et que nous apprécions beaucoup.

 Bienvenue au Pays du Sourire
2

L'Asie est une fabuleuse destination, mais pour y parvenir le périple est quelque peu long...

Un premier vol Genéve-Zürich, puis Zürich-Bangkok et enfin Bangkok-Koh Samui notre destination finale.

Bye bye Genève, escale à Zürich ,  à Bangkok et enfin...  bonjour Koh Samui... 
Environ 36 heures de voyage au total pour rejoindre notre destination finale.

Enfin arrivés à Koh Samui...un taxi nous attend et nous conduit à Lamaï où on a loué un bungalow dans lequel on va poser nos valises pendant trois mois.

Notre home pour quelques semaines 
3

Après une bonne nuit de sommeil, nous voilà partis à la découverte de notre environnememt. En commençant par la superbe plage de Lamaï.

Lamai Beach est LA numéro 2 sur le podium des plus belles plages de Koh Samui avec ses 4 km de longueur... Néanmoins, pour être honnête, il faut reconnaitre que la baignade est parfois difficile sur cette plage. En effet, les vagues y sont courantes et la mer plus agitée que sur d’autres plages de l’île...Mais peu importe l'endroit est magnifique.

 Une magnifique plage...propice au farniente.
 Même agitée, la mer amuse les petits et les grands...

Une plage très agréable, bordée d'endroits magnifiques et sur laquelle nous nous promenons longuement...

La plage, c'est un endroit de vie très important à Koh Samui...Le long de cette plage, tout comme dans le village, de nombreux bars, restaurants et petites cantines Thai comme on les aime.

 La plage...ses marchands ambulants, ses petits restaurants, ses saltimbanques...tout un petit monde.

Et sur cette plage, également, ces femmes qui ramassent très tôt le matin, au prix d'une grande patience quelques petits coquillages qu'elles vont cuisiner pour leur famille plus tard.

 De longues heures dans l'eau...pour une piètre récolte...mais toujours avec le sourire.

Le village de Lamaï beach est une petite ville plus sereine que les autres destinations touristiques de l’île. On y découvre pleins de restaurants et bars aux couleurs locales et tous les commerces habituels dans toutes les destinations touristiques...

 Bars à cocktails, supermachés, restaurants, barber's shop, pharmacies...on trouve tout ce que l'on veut.

Sans oublier les salons de massages, une institution en Thaïlande, et les inombrables tatoueurs dont les boutiques qui ne désemplissent pas.

 Salons de massage et tatoueurs...il y en a partout...

Voilà pour cette brève présentation de notre environnement pour ces prochaines semaines...

4

S’il est extrêmement simple de louer un scooter en Thaïlande, le faire n’est pas un acte anodin. Il y a des règles à connaître et à respecter pour que cette location ne transforme pas votre séjour en cauchemar. Chaque année, on voit des cagnottes se lancer sur internet par des familles aux abois incapables de payer les sommes astronomiques nécessaires aux soins de leur proche victime d’un accident de la route en Thaïlande. Proche qui n’était pas en règle et donc pas couvert par son assurance ou simplement pas assuré du tout… Voici, ce que vous devez savoir avant de louer un scooter ou une moto en Thaïlande.

Obligation d’un permis international MOTO

Si vous conduisez un véhicule pendant vos vacances en Thaïlande, pour être en règle, vous devez absolument posséder un permis international. Plus précisément vous devez avoir votre permis national et votre permis international.

ATTENTION, pour louer un scooter, vous devez avoir le permis A national (véhicule supérieur à 125 cm3) et le permis international avec cette option A. Le A1 ne suffit pas.

A noter que vous pouvez aussi passer un permis Thaï mais cela s’adresse plus aux expatriés ou aux touristes récurrents, le permis international ne permettant de circuler en Thaïlande que pendant 90 jours.

Assurance et location de scooter en Thaïlande

Il est vrai que rares sont les loueurs de scooters en Thaïlande qui vous demanderont de montrer votre permis moto international ou même votre permis national et que dans les faits, ne pas les avoir ne vous empêchera absolument pas de louer quoique ce soit.

Mais vous ne serez pas en règle. Ce qui aura au moins 2 conséquences, une pas très grave et une qui peut devenir dramatique :

  • Lors des contrôles de police, vous serez verbalisés (pas grave, c’est de l ‘ordre de 500 THB, env 12€)
  • En cas d’accident, il est quasi certain que votre assureur ne couvrira pas vos soins. Ne pas être en règle annule votre assurance et là, ça peut vite devenir dramatique et les sommes à payer être très élevées.

En Thaïlande, vos frais d’hospitalisation peuvent très vite grimper, sans parler de ceux d’éventuels tiers que vous auriez blessés. Et si en plus, il y a des suites judiciaires, le défaut de permis valide et/ou d’assurance aggravera fortement votre cas et peut même vous mener en prison.

Donc oui, on peut louer un scooter en Thaïlande sans le bon permis mais le jeu en vaut-il la chandelle ? Posez la question aux familles qui rassemblent toutes leurs économies et souvent doivent faire appel à des dons et lancer des cagnottes pour faire face aux prix des soins. Entre l’angoisse d’arriver à réunir la somme et les interventions médicales coûteuses qui ne démarrent pas tant qu’elles ne sont pas payées, je peux vous dire que si c’est un choix “personnel en connaissance de cause” de louer sans être en règle, c’est un choix qui n’engage pas que vous et aura, dans les cas les plus graves, des répercussions sur l’ensemble de vos proches.

Les statistiques d'accidents de la route sur l'île sont claires Koh Samui est l'une des destinations les plus dangereuses au monde... une à deux personnes décèdent chaque jour suite à un accident de la route ici...

Par ailleurs, il faut savoir que les routes, très souvent en très mauvais état, pullulent de touristes et de locaux totalement inconscients qui circulent sous l'emprise de stupéfiants ou d'alcool - sans casque et au mépris le plus total des règles élémentaires de sécurité, parfois à trois, voire plus, sur un deux roues avec des enfants en bas-âge, cela fait froid dans le dos...

En cas d'accident, dans la majeur partie des cas , dans un conflit Thaï / Farang (Occidental, Etranger, Blanc) c’est le Thai qui aura raison car c’est un pays nationaliste , les Thaïs connaissent mieux leur lois que nous , ils n’ont pas de difficulté à se faire comprendre …et la mauvaise foi est malheusement monnaie courante.

 Spectacle habituel sur les routes de Thaïlande...pas très rassurant...

C'est pour cela qu'a mon avis, il est absolument impératif de privilégier les déplacements en taxis ou en songthaews...

Les taxis offrent certes un confort inégalé, notamment grâce à la climatisation et à la sécurité, mais il est conseillé de négocier le prix avec le chauffeur avant de monter à bord, afin d’éviter les mauvaises surprises. Une solution pour économiser : organisez vos déplacements en taxi avec plusieurs personnes afin de partager les frais.

Les songthaews, quant à eux, sont des camionnettes transformées en véhicules de transport en commun, équipées de deux rangées de sièges à l’arrière. Ils sont particulièrement adaptés aux courts trajets et circulent sur les principales routes de l’île. Ce moyen de transport est très économique et permet de découvrir Koh Samui à moindre coût. Le tarif varie en fonction de la distance parcourue, mais il est généralement compris entre 40 et 400 bahts ( 1 à 10 euros ).

 Les taxis ou les songthaews...c'est ce qu'il y a de plus sûr...

Voila pour ce petit paragraphe concernant la sécurité qui me parait très important de connaître avant de se lancer sur les routes...

• • •
5

Ce matin, pour débuter, nous avons opté pour une visite de Hin Ta Hin Yai, les rochers les plus célèbres et les plus visités de Koh Samui. Ils se trouvent à la pointe au bout de la plage de Lamai... donc accessible à pieds pour les "marcheurs" que nous sommes .

Leur forme rappelle celle des organes génitaux masculins et féminins, d’où leur surnom de “Grand-père” et “Grand-mère”.

La légende est une histoire de tragédie comme décrite sur ​​un panneau près des rochers.

Un folklore de l’ile raconte l’histoire d’un vieux couple qui prit la mer dans le but de rejoindre le continent pour marier leur fils et demander à une famille la main de leur fille, mais prit dans une tempête en chemin, le fils perdit la vie dans le naufrage. Le vieux couple survécu mais rempli de tristesse, ils décidèrent de mettre fin à leurs jours et leur dernier souhait était de prouver à la famille de la jeune fille qu’ils avaient tenu parole et fait le voyage.Ils firent donc leurs vœux et se jetèrent de la falaise pour se transformer en roches « Hin Ta » et « Hin Yai » pour l’éternité..

 « Hin Ta » et « Hin Yai » pour l’éternité..

Juste au-dessus, accessible par un petit escalier, se trouve le Lamai Viewpoint que beaucoup de gens ratent et c'est bien dommage. La vue y est plus dominante et surtout on voit des deux côtés avec à gauche une vue imprenable sur la plage de Lamai et à droite celle de Hua Thanon.

 Vue dominante de la plage de Lamaï et Hua Thanon en arrière plan

Nous poursuivons cette visite en nous rendant au Wat Ratchathammaram, situé à proximité du site de Grand-père et Grand-mère. Surnommé le Red Temple pour ses murs d’un rouge éclatant, ce magnifique temple se dresse au milieu d'un paysage tropical . Les teintes rouges profondes du temple contrastent fortement avec la verdure luxuriante qui l’entoure

 Un éclat rouge au cœur de la verdure

La couleur rouge du Wat Ratchathammaram n’est pas seulement un choix esthétique ; elle symbolise la foi et la passion bouddhiste.

Malgré sa couleur vive, le Wat Ratchathammaram est un havre de paix, emplit de sérénité. Ses jardins soignés et ses salles de prière tranquilles offrent un espace pour se recueillir loin de l’agitation du quotidien. Les dessins et motifs complexes sur ses murs, représentant des scènes de la vie de Bouddha, témoignent de l’art et de l’artisanat de l’architecture des temples thaïlandais.

 L'intérieur du temple...magnifiquement décoré.

A proximité du Wat Ratchathammaram, un autre petit temple, le Wat Sila Ngu: le mot « Sila » se traduit par « pierre » , tandis que « Ngu » signifie « serpent ». Ainsi, le nom Wat Sila Ngu se traduit littéralement par le « Temple du Serpent de Pierre ». Le serpent, en particulier le serpent Naga, est un symbole puissant dans de nombreuses cultures asiatiques.

Ce temple est majestueusement orné de tuiles d’argile rouge qui scintillent au soleil, offrant une vue fascinante. On pense que l’extérieur rouge distinctif symbolise le mythique Naga cracheur de feu, une divinité serpent respectée. Surplombant la mer azur, ce temple offre un contraste unique avec la verdure tropicale luxuriante qui l’entoure.

   Le Wat Sila Ngu

De la pagode, un escalier bordé de gigantesques cobras descend à la mer ... et au cimetière ou reposent d'anciens moines.

Aujourd'hui, lors de notre visite, on a eu la chance d'assister à une séance de méditation dirigée par des moines... un moment de paix et de sérénité....

 Méditation collective et offrandes pour les moines.

On poursuit notre visite du jour en nous rendant au village musulman de Hua Thanon , proche de ce temple...Ce village a été crée il y a plus de 120 ans par une communauté musulmane venue de Malaisie immigrant sur l’île. Ce village s’est agrandi par la suite avec l’arrivée de chinois créant des commerces et de thaïlandais venus du continent. A ce jour on dénombre presque 600 personnes musulmanes à Hua Thanon, et ces différentes communautés vivent en parfaite harmonie, se respectant et étant solidaires entre elles pour le bien-être de tous et du village. Vivant de la pêche depuis leur arrivée sur l’île, la flottille est constituée de nombreux longtails joliment décorés et qui sont amarrés le long de la plage derrière le village.

Hua Thanon, un village de pêcheurs. 

Cette communauté a sa mosquée, construite en bois il y a une quarantaine d’années. Les locaux y viennent cinq fois par jour, mais aussi des étrangers vivants sur l’île et des touristes de religion musulmane. Quant à nous n'étant pas de confession musulmane, on devra se contenter d'observer la mosquée depuis l'extérieur...son accès étant strictement interdit aux non-musulmans...tant pis....

La mosquée de Hua Thanon 

A l'issue de cette visite, nous prenons un songthaew pour rejoindre notre bungalow...la journée a été bien remplie...

• • •
6

Au programme du jour, une visite pour découvrir la partie sauvage et authentique de Koh Samui.

Une balade en 4×4 à travers les petits sentiers de l’île, par la montagne.

 Notre guide, notre véhicule et c'est parti ...

Première étape de cette journée, montée dans les montagnes à travers les plantations de fruits et surtout de durians, le fruit le plus populaire en Thaïlande, ils le surnomment le “roi des fruits”.

Les durians sont aussi connus pour leur odeur très envahissante et désagréable et nous les occidentaux, on a plutôt tendance à en parler comme "le fruit qui pue".

 Le "roi des fruits"

Un autre fruit typique, le jacque, « kanoun » en Thaï, est très proche du durian. Il est cependant plus gros et peut pesé jusqu'a 25Kg (il est même recensé comme le plus gros fruit du monde), sa coque est verte plutôt que marron, mais il a exactement la même apparence, et la même chair que le durian. Ces épines sont moins pointues et moins dangereuses que le durian. La seul grande différence mise à part sa couleur est qu'il sent un peu moins fort que son confrère.

Le jacque,  le plus gros fruit du monde.

Et bien sur, bananes, mangues, ananas…, et bien d'autres. Cette balade permet de se familiariser avec ces fruits vraiment typiques de cette région du monde et que l'on voit très peu voire pas du tout en France

On trouve une grande variété de fruits sur l'île...peut-être pas tous comestibles ?

Notre 4x4 sillonne dans les petits sentiers de montagne et nous offre de magnifiques points de vue.

Koh Samui, côté authentique... 

Une petite pause rafraichissante auprès d'une petite cascade...

 Cascade sauvage au cœur de la jungle 

et repas de midi, dans un restaurant situé au milieu d'un champ de lotus... avec dégustation de plusieurs plats thaïs traditionnels pour découvrir différentes saveurs.

 Des plats traditionnels dans un cadre sympathique.

Le repas fini, on retrouve notre pickup et nous traversons la plus longue forêt d’hévéas de Koh Samui. Le caoutchouc est l’autre production phare de l’île. On s’arrête regarder comment le latex est récolté et ici il est considéré comme de l'or blanc !

 Visite d'une plantation d'hévéas.

Nous poursuivons notre périple avec un arrêt dans une exploitation de coco familiale. L’île de Koh Samui n’est pas qu’une île touristique, c’est aussi une grosse productrice de noix de coco exportées ensuite sur le continent soit comme fruit, soit transformées en huile notamment.

 Ouverture des noix de coco

Petite ombre au tableau, la récolte est faite par des singes dressés à monter sur les cocotiers pour décrocher les noix.

Probablement pas les singes les plus heureux du monde mais c’est encore comme ça que la récolte se fait. 

Pour terminer cette journée, nous allons visiter un temple: le Wat Khao Chedi, également connu sous le nom de « Temple blanc », un site fascinant qui se trouve au sommet d’une colline, entouré d’une végétation tropicale verdoyante.

Un endroit magique sans aucun touristes. Ce Chedi est très vénéré par les Bouddhistes de Samui car il renferme un cheveu du Bouddha et d'autres reliques.

La beauté du site est formidable, on y voit de nombreux bouddhas ...
 ....  dont un couché .

Et le site bénéficie aussi d'une magnifique vue donnant sur le continent au loin (côte Est) et les îles alentours (Sud). Très photogénique....

En fin de journée, nous rejoignons notre bungalow, avec de jolies images dans la tête...

• • •
7

Aujourd'hui nous partons à la découverte des îles du sud , une évasion en direction de Koh Madsum et Koh Tan, 2 îles paradisiaques à seulement quelques kilomètres au Sud de Ko Samui. Ces îles sont moins développées et donc plus calmes que le très célèbre duo d’îles que sont Koh Phangan et Koh Tao où nous irons plus tard...

Les îles du sud, Koh Matsum et Koh Tan...notre programme du jour. 

Départ du port de Thong Krut ...20 minutes de longtails (bateaux thaïlandais) et on débarque sur Kho Madsum.

 Cette minuscule île ne fait que 1 kilomètre de long sur 150 mètres de large.

Autrefois, cette petite île était un lieu de pêche et de récolte de noix de coco. Cependant, au fil du temps, elle est devenue célèbre pour ses cochons sauvages qui se promènent librement sur la plage de sable fin. Ces cochons ne sont pas originaires de l'île mais sont devenus l'une de ses principales attractions, attirant des curieux du monde entier.

Sur la plage.... pas du tout génés par les touristes.
Et également dans l'eau...un spectacle pour le moins insolite. 

Après Koh Madsum, cap sur Koh Tan, une petite île au sud de Samui où vivent une trentaine d’habitants, vivant essentiellement de la pêche, sans l’électricité ni l’eau courante. Cette petite île d’environ 7.5 kilomètres carrés est un véritable petit paradis avec ses plages de sable blanc, ses coraux, son lagon, ses grottes et ses mangroves.

 Arrivée de notre longtail sur l'île de Koh Tan.

Repas de midi, chez l'habitant...Au menu, poisson frais et plats thais locaux en bord de mer.

De nombreuses grottes jonchant ces collines abritent plusieurs espèces de chauve-souris...après ce repas nous allons en voir une ...

Les chauves souris ne sont pas les seules habitantes des grottes...des geckos "tokay"  partagent les lieux 

Pas d’inquiétude, les chauves-souris, ces terreurs de la nuit sont frugivores : elles se nourrissent de fruits, de pollen et de nectar. Quant au gecko, pas de crainte non plus à avoir, il se nourrit d'insectes. Sa taille peut atteindre 35 cm, il produit des sons étranges dont un « tokay » qui lui a valu son nom...

Nous partons ensuite pour une balade à travers la mangrove qui s’étend sur des centaines de mètres sur la côte. Une balade traversant la forêt est été rendue possible grâce un chemin en bois monté sur pilotis.

Le calme de la forêt et les drôles de formes créées par les racines donnent une ambiance mystérieuse 

Cette promenade nous permet de rencontrer quelques animaux vivant sur cette île.

 l’île de Ko Tan, en raison de sa préservation exceptionnelle, abrite une faune variée. 

En fin de journée, une dernière baignade avant le retour sur Samui.

• • •
8

Une excursion à ne pas louper...une croisière pour découvrir les fabuleuses rives de Koh Phangan, une île «vierge» voisine de Koh Samui.

Koh Phangan 

Construit à l'origine avec du beau bois de teck, le jonque Chantara, sur laquelle nous allons passer la journée, a été mise en service en Birmanie vers la fin du XXe siècle. Après sa rénovation, le bateau s'appelait «Fortune», mais la jonque a changé de nom en octobre 2009 pour s'appeler en Thai «Chantara».

Le Chantara est basé à Bangrak Bay, au nord de l'île de Koh Samui 

Départ à bord de la jonque pour une croisière autour de Koh Phangan...Chantara est le seul bateau "pirate" naviguant dans le golfe de Thaïlande

L'équipage, des pirates qui perpétuent la tradition... 
Découverte des magnifiques paysages du littoral accidenté qui entoure Koh Phangan 

Arrêt autour du récif de Koh Ma pour une plongée en apnée.

Des fonds marins pas vraiment exceptionnels.... mais sympas quand même...

Après cette petite pause snorkelling, le Chantara s’arrête sur la plage de Thong Nai Pan, une superbe plage isolée de Koh Phangan ou l'on peut de se détendre...

...et accessoirement savourer un délicieux shake aux fruits frais.. 

Et retour à Koh Samui en fin de journée avec en prime le coucher du soleil...

 Coucher du soleil pour cloturer une belle journée.
9

Une visite également incontournable à Koh Samui, la visite d'un sanctuaire d'éléphants. Dans un précédent récit de voyage en Thaïlande, j'ai parlé de "Elephant Haven Sanctuary", aujourd'hui je vous emmène visiter "Samui Elephant Sanctuary" à Bophut... Un lieu où tout est fait pour prendre soin des éléphants qui étaient maltraités et exploités. Ces animaux magnifiques au lourd passé sont tout à fait dans leur élément dans ce centre...et le visiter c'est contribuer à leur sauvegarde.

Le premier sanctuaire éthique pour éléphants de Koh Samui, 

La visite commence par une vidéo de bienvenue et d’introduction qui explique pourquoi les éléphants doivent être protégés. Ensuite on participe à la préparation de la nourriture pour les éléphants. En fait c'est plus exactement un supplément alimentaire plus facile a ingurgiter pour eux du fait de leur dentition très usée... voire quasi inexistante. Cette nourriture comprend un mélange de banane, de citrouille, de riz, de vitamines diverses et de sel de mer...

L'expression "mettre la main à la pâte" prend tout son sens... 

Après la préparation de ces "appétissantes boulettes " on passe à la phase nourriture de ces "géants". C’est une expérience magique que les éléphants adorent bien sûr...

---mais pour les plus jeunes, ce premier contact est assez impressionnant. 

La visite se poursuit...Les visiteurs reçoivent un sac de fruits à remettre aux éléphants tout en se promenant dans l’enceinte du sanctuaire.

Les éléphants de Bophut sont habitués à la présence de personnes, de sorte que les visiteurs peuvent profiter en toute sécurité d’une interaction limitée avec eux, tout en respectant leur espace...

On marche à leur côté au sein du parc et on observe leurs comportements naturels....

... comme se baigner dans la piscine...et jouer dans la fosse de boue.

Des éléphants heureux... 

Les éléphants présents ici ont déjà enduré une vie difficile en travaillant de longues heures pour le divertissement touristique ou dans l’industrie forestière; un contraste frappant avec la vie digne et paisible dont ils jouissent maintenant... L’objectif du sanctuaire est de leur fournir une vie où ils sont libres d’exprimer leurs instincts naturels et de recevoir les soins et le respect qu’ils méritent.

Voilà pour cette visite que je ne peux que vivement recommander à tout visiteur qui passe par Samui.

• • •
10

Une petite semaine à Koh Tao, l'île de la Tortue...la destination la plus connue pour faire de la plongée en Thaïlande.

Son nom provient de l'abondance de tortues de mer que, jadis, on pouvait voir dans ses eaux. Longtemps inhabitée, l'île recevait la visite de pêcheurs des îles voisines, en quête d'un abri temporaire pendant une tempête ou qui venaient simplement y chercher un peu de repos.

En forme de haricot, l'ile a une surface de 21 km2. Elle culmine à 379 m d'altitude. Elle est bordée de plages de sable blanc et de roches, couverte de jungle dans les régions peu fréquentées de l'intérieur de l'île.

 Départ de Koh Samui en "speed boat" direction Koh Tao via Koh Phangan
Une escale à Koh Phangan et arrivée à Koh Tao 

Dès notre arrivée, on rejoint notre hôtel situé à Mae Haad beach, la plage voisine de Sairee Beach qui est la plage la plus connue et la plus animée de l'île.

 Bienvenue à Koh Tao, l'île de la tortue.

On s'installe et on savoure un premier coucher se soleil...

Une belle fin de journée. 

Dès le lendemain, premier repérage de notre environnement ... et du club de plongée dans lequel des plongées sont réservées depuis plusieurs mois.

Mae Haad beach et environs. 

La petite île a beau s’être beaucoup développée ces dernières années, elle demeure encore par endroits très sauvage. Le port Mae Haad, à proximité duquel nous séjournons, constitue la partie la plus développée de l’île avec de nombreux restaurants, hôtels et boutiques.

Pour aujourd'hui on va se contententer de faire du snorkelling à Mae Haad beach...

Quelques belles rencontres à faible profondeur. 

Mais le plus intéressant reste la plongée sous-marine...ce que j'ai fait lors de plusieurs sorties en mer.

Embarquement sur le bateau en direction des sites de plongée et mise à l'eau.

La rencontre mythique que l'on espère faire ici est le requin baleine...malheusement il ne sera pas au rendez-vous...dommage....

 Ce que j'aurai aimé rencontrer...mais non, une prochaine fois peut-être....

Deux premières plongées sur les sites de "Japaneese Gardens" et Mango Bay", deux plongées à environ 20 m de profondeur dans une eau offrant une belle visibilité, avec peu ou pas de courant

Une belle visibilité ... et une faune variée

Un autre jour deux autres plongées ,une sur l'épave du "HTMS Sattakut" et l'autre sur le site de "White Rock"

 Plongée sur l'épave du HTMS Sattakut - coulé volontairement par le gouvernement Thailandais.
 Petit aperçu des fonds à white rock.

Voila pour cette découverte de Koh Tao...une destination à faire lors d'un séjour à Koh Samui...

• • •
11

Une petite mésaventure en fin de séjour....

Mon épouse a eue la malchance de faire une crise d'appendicite aiguë à moins d'une semaine de notre retour en France... Ce qui me permet ici de vanter la qualité exceptionnelle des soins prodigués en Thaïlande... à condition d'être assuré correctement.

Après diagnostic d'un médecin à Lamaï à seulement 200 baths la consultation ( soit 5€ )... hospitalisation à Chaweng au Bangkok hospital, très tardivement en soirée, et là... en une nuit, après acceptation de la prise en charge par notre assurance, analyse de sang, analyse d'urine, électo-cardigramme, scanner, radio des poumons, bilan général et toute une panoplie d'examens pour confirmation du diagnostic... Et dans la foulée seulement quelques heures après son admission, visite d'une anesthésiste et du chirurgien qui va opérer très tôt le matin...

Au final moins d'une dizaine d'heures entre l'arrivée à l'hôpital et le réveil dans une très confortable chambre... Quand on voit la qualité de prise en charge et de la chirurgie dans notre pays, on se dit que c'est une chance que ce problème de santé se soit passé avant notre retour.

 Bangkok Hospital...un hôpital comme on aimerait avoir chez nous....

Voila pour ce petit couac final...qui restera comme une expérience unique, et qui me permet ici de vanter à nouveau le sérieux et le professionnalisme des services de santé en Thaïlande.

• • •

Quelques jours plus tard, nous rentrons en France...avec un rapatriement sanitaire privilégié sur ordre du chirurgien...

 Retour VIP... de magnifiques paysages et survol du port d'Amsterdam....
 Bye bye la Thaïlande...see you later, of course....

PS: Un grand merci à French Kiss Divers... et à Internet pour l'emprunt de quelques photos qui m'ont permis de compléter les miennes pour l'illustration de ce récit de voyage.

• • •

Vous avez aimé ce récit de voyage, vous vous êtes un peu évadé de votre quotidien ?

J'en ai publié plusieurs autres sur mon blog... N'hésitez pas à vous y rendre, éventuellement vous abonner ou me laisser des commentaires qui m'aideront à m'améliorer dans mes récits futurs.

Pour découvrir d'autres destinations de mes voyages ---> cliquer sur le lien ci-après :

https://www.myatlas.com/DidierHoudry

A bientôt …

• • •