Carnet de voyage

Notre Parenthèse en Nouvelle-Calédonie

7 étapes
6 commentaires
40 abonnés
Dernière étape postée il y a 119 jours
Delphine et Antoine, 2 jeunes français de métropole prêts à découvrir le Caillou et toutes ses richesses. C'est parti pour une année qui restera gravée dans nos mémoires !
Du 15 novembre 2021 au 30 novembre 2022
381 jours
Partager ce carnet de voyage
29
sept
29
sept
Publié le 2 octobre 2021

La pandémie a pointé le bout de son nez en Nouvelle-Calédonie et notre souhait de partir ne tient qu'à un fil : être acceptés à entrer sur le territoire en trouvant un emploi à distance. Et ça y est ! Aujourd'hui la réponse est positive du côté du Médipôle, l'hôpital public local. Nous avons donc reçu le mail avec l'inscription sur un vol et la date de notre départ sera le 15 novembre pour une arrivée sur l'île le 16 novembre ! Dernière ligne droite, on a hâte !!!

15
nov
15
nov
Publié le 19 novembre 2021


Le grand jour est arrivé ! Nous partons de Paris CDG à 16h sous 10°C, enthousiastes et équipés de nos valises et sac à dos. Près de 17.000kms nous séparent de la Nouvelle-Calédonie et nous les parcourons avec une escale à Tokyo. Au total, 10h de vol Paris-Tokyo et 8h entre Tokyo et la Tontouta (l'aéroport de Nouvelle-Calédonie). Nous atterrissons, usés mais heureux, à 23h45 heure locale et il fait 21°C. Il faut savoir qu'il y a +10h de décalage horaire entre la Métropole et la Nouvelle-Calédonie.

1 euro = 119 francs pacifiques

A notre arrivée, nous nous attendons à trouver une navette gratuite du gouvernement comme convenu au moment de la préparation de notre voyage, mais non... Il nous faut prendre une navette payante : 3100 francs pacifiques (XPF) chacun, soit environ 26€ ! On a tellement hâte de rejoindre notre logement que peu importe le prix, on monte à bord et puis, on n’a pas vraiment d'autre choix à ce moment-là. La Tontouta est à 50kms de Nouméa soit 40 minutes en minibus.

Réserver à l'avance une navette (compagnie ArcEnCiel) ou bien avoir des amis/de la famille qui puissent venir vous récupérer.

Quelle joie d'arriver à destination, de retrouver Nadia, la propriétaire du logement et de prendre possession de notre studio ! C'est parti pour un confinement obligatoire de 7 jours instauré par la Nouvelle-Calédonie, heureusement la vue du balcon est plutôt sympathique !


 Vue sur Port Moselle depuis notre studio - Quartier Latin (Nouméa) 
26
nov
26
nov
Publié le 4 décembre 2021

Après 7 jours passés à être confinés malgré un super temps dehors, nous prenons le large pour un séjour bien mérité à l'îlot Maître. Situé à 10kms, soit 20 minutes en bateau depuis Port Moselle, c'est le seul îlot qui abrite un hôtel. Le Double Tree by Hilton (anciennement Escapade) propose plusieurs types d'hébergements: "jardin", "plage" et "pilotis". Nous avons décidé de fêter comme il se doit l'anniversaire d'Antoine: en route pour le bungalow sur pilotis !

 70 bungalows à disposition mais ceux sur pilotis offrent la plus belle vue !

Le bungalow sur pilotis offre une suite de 53m2 : lit King-Size avec vue sur le lagon, SDB avec douche et baignoire, salon-séjour: TV, Wifi, frigo, terrasse avec accès direct au lagon.

 Notre suite le temps d'un week-end prolongé

C'est un BEAU séjour que nous nous sommes offert. Il faut compter 37.800XPF par nuitée et 12.200XPF pour 2 au buffet du restaurant (hors boissons).

Le ponton d'accès donne l'impression de mener vers l'horizon... 

Le petit déjeuner est inclus avec la nuitée (le buffet à volonté est top !). Pour les autres repas, il y a soit le restaurant soit le snack bar (on n'oubliera pas la fameuse sauce coco-vanille !).

Nous avons évidemment profité de notre séjour pour s'adonner au snorkeling : une superbe manière de voir quelques poissons du lagon et les fameuses tortues vertes, malheureusement menacées d'extinction. Une première pour nous deux de nager avec, c'est quelque chose à vivre !

 En voyant ça du ponton, on était obligé de descendre dans l'eau les voir de plus près !
 Quelques images de nos plongées snorkeling

Le dernier jour arrive bien trop rapidement... Nous gardons de très beaux souvenirs de ce séjour et comptons bien y retourner avant notre retour en Métropole !

Vue du ciel 
9
déc
9
déc
Publié le 12 décembre 2021

Aujourd’hui, c'est repos ! Enfin un jour de congé en semaine pour pouvoir profiter des alentours de Nouméa et se sentir (presque) seuls au monde ! La veille, nous étions ravis de retrouver Camille, une copine infirmière bretonne et son chéri Alex. Après avoir discuté de ce qu'ils avaient déjà pu voir depuis leur arrivée, Camille, en repos le lendemain nous propose une sortie à la rivière de Dumbéa.

Jeudi matin, 10H00. En route pour 30 minutes de voiture. Nous nous garons sur le petit parking du parc provincial de Dumbéa Rivière, le parking est déjà bien rempli. Sac sur le dos, baskets aux pieds, maintenant on suit notre guide Camille !

Prévoir un sac à dos avec son pique-nique, de l'eau, une serviette. On porte le maillot, des vêtements pratiques qui ne craignent ni l'eau ni les taches (terre rouge). Une bonne paire de chaussures waterproof et c'est parti !

Malgré notre départ dans la matinée, la chaleur se fait tout de suite sentir. Notre randonnée alterne entre des passages dans la rivière, des couloirs de rochers où l'on joue l'équilibriste et des sentiers de terre. On apprécie les rares moments d'ombre car 12h approche et le soleil tape de plus en plus !

 2 options : l'équilibre sur les rochers ou marcher dans l'eau !

Le sentier des "Marmites du Diable" n'est PAS balisé: il faut préparer sa sortie pour bien repérer son itinéraire avant de partir à l'aventure !

Au bout d'une heure et demie et 5kms d'efforts, nous arrivons à notre spot du jour. Quelle joie de voir ce paysage et encore plus de l'avoir que pour nous trois ! On pose les sacs, on sort les serviettes et première baignade bien méritée dans l'une des Marmites de Dumbéa. S'ensuit un pique-nique les pieds dans l'eau durant lequel on n'entend que le bruit de la rivière. Après plusieurs baignades, il est temps de rebrousser chemin et de rentrer avant que la nuit ne tombe.

Ici, on appelle "Marmite" un trou d'eau formant une piscine naturelle. On en compte 3 à Dumbéa Rivière et il y en a énormément sur le territoire Calédonien !

24
déc
24
déc

Fêter Noël au soleil... beaucoup en rêvent et nous l'avons fait ! Nous avons choisi de réveillonner sur un îlot et nous nous sommes rendus à l'îlot Amédée où se trouve son célèbre phare blanc. Il nous faut embarquer pour une traversée de 40 minutes en bateau avec la compagnie du Mary D.

Réserver la journée complète avec Mary D nous permet d'avoir le transport aller/retour, notre transat, le buffet à volonté et une sortie en bateau à fond de verre pour moins de 10.000F chacun.

Bien accueillis par une tortue verte en descendant du bateau !

Le phare qui domine l'îlot du haut de ses 56 mètres date du 19ème siècle. Il a été construit à Paris lors d'une exposition universelle puis a fait le voyage jusqu'en Nouvelle-Calédonie. Après l'ascension des 247 marches de l'escalier en colimaçon, la vue offre un splendide panorama sur l'îlot.

Une petite suée pour monter mais la vue en vaut l'effort ! 

Nous décidons ensuite de faire le tour de l'îlot, ce qui nous prend une vingtaine de minutes, les pieds dans le sable. Entre les cocotiers et le bruit de la mer, on ne se rend pas compte que c'est la période de Noël !

 On parle ici du plus petit bureau de poste au Monde

Après avoir mangé un très bon repas-buffet composé de plats aux saveurs locales, nous avons eu le plaisir d'assister au spectacle de danses tahitiennes. Le spectacle fini, c'est l'heure de se rendre au bateau à fond de verre pour y découvrir les poissons et coraux du récif dont le rémora, ce long poisson qui s'accroche aux requins et tortue ou encore le poisson perroquet, qui utilise ses dents pour croquer le corail et créer du sable avec... ses déjections, eh oui !






Retour à la plage où nous avons trouvé un petit coin sympa à 2 mètres de l'eau et avons eu une excellente surprise durant notre petite sieste... la preuve en photo !

 Première rencontre avec le fameux tricot rayé ! Ce serpent est peureux et ne viendra (normalement) pas attaquer en premier.

La fin de notre petite virée est arrivée plus tôt que prévu car l'orage a éclaté en fin de journée alors que nous étions encore dans l'eau. 30 minutes avant notre départ officiel, nous remontons à bord du Mary D, mouillés de la tête aux pieds, en maillot ! Malgré cet imprévu climatique, on garde un merveilleux souvenir de l'îlot et de son phare, nous y retournerons avec plaisir (Clémence si tu passes par-là !)

Il fait toujours plus beau au Phare Amédée ? On confirmera l'adage une prochaine fois !

Un joyeux Noël à tous ! 
1
janv
1
janv
Publié le 30 janvier 2022

Eh non, vous ne rêvez pas... Il pleut, même en Nouvelle-Calédonie ! L'année 2022 a commencé par des nuages et beaucoup de pluie. Mais qu'importe, nous sommes venus pour découvrir et visiter donc l'objectif est de ne pas rester cloîtrer chez soi !

La première idée qui nous est venue, c'est d'aller visiter l'Aquarium des Lagons. C'est le seul aquarium et il regroupe de nombreuses espèces aquatiques que nous pourrions rencontrer ici, au Caillou ! Il est vrai que certains (gros) poissons et autres serpents ne nous donnent pas envie d'aller se baigner dans l'instant. Peut-être que la peur s'envolera une fois sous l'eau ?

Malgré la petite taille du batiment, la visite a duré presque 2h00 en prenant notre temps. Nous avons apprécié les différents univers proposés: Entre le grand aquarium qui regroupe une centaine de poissons, celui baigné dans le noir pour y découvrir les couleurs des coraux et des méduses fluorescentes, ou encore le bassin extérieur regroupant tortues, raies et requin léopard.


Seconde sortie que nous avons faite par temps de pluie : une virée au Bingo ! Oui, oui, le bingo ici c'est LA sortie des Calédoniens. Dans un bâtiment aussi grand qu'un casino en métropole, les gens se rassemblent pour jouer au bingo. Le principe est simple: un carton sur lequel il y a plusieurs numéros de 1 à 90, une voix off qui nous donne des numéros au hasard, un carton rempli et c'est gagné !

Une sortie toute simple et qui ne coûte pas très cher: 100F le carton (moins d'un euro) et une partie toutes les 5 minutes, de quoi passer une bonne soirée sans (trop) se ruiner !

Enfin, dernière sortie par temps de pluie : voir un bon film au cinéma ! A Nouméa c'est le Cinécity qui regroupe 12 salles obsures. Il est situé dans le centre-ville, à deux pas des arrêts de bus, parfait pour y aller à pieds ! Une séance coûte le même prix qu'en Métropole et les sorties de films sont similaires. Pour nous c'était "Tous en scène 2" et le dernier Spiderman (plusieurs jours de pluies = plusieurs films !).

16
janv
Le Ponton vu depuis la mer 

Voilà un endroit où nous souhaitions aller depuis un reportage vu en Métropole: Le Ponton. Un concept tout simple mais incroyablement efficace: Le Ponton est un restaurant situé en plein milieu du Lagon. Pour y aller il nous faut prendre une navette dédiée durant 10 minutes.

Outre le fait de bien manger là-bas, nous avons la possibilité de rester toute la journée pour profiter des merveilles de l'océan. A l'intérieur du restaurant, un couloir est aménagé au sec, sous le niveau de l'eau, pour admirer les poissons dans leur habitat naturel. En plus, il y la possibilité de louer un kayak ou un équipement de PMT. Nous avions prévu le coup donc nos masques étaient dans le sac !

Pour un menu avec le cocktail, la langouste ou poisson et un petit dessert, le transport A/R par personne, il fallait compter entre 6500F et 8500F.

 Aperçu des fonds marins au pied du Ponton