Un petit bout de Sardaigne

Eté 2017, nous avions choisi un combiné Corse/Sardaigne car j'avais un peu peur de m'ennuyer en Sardaigne. Finalement le choix de la destination a été un ravissement! La Sardaigne est belle!
Juillet 2017
9 jours
6
1

Après 9 jours en Corse, nous prenons le ferry à Bonifacio pour une rapide traversée de 40 min environ afin de rejoindre la Sardaigne via Santa Teresa di Gallura tout au Nord. Nous débarquons rapidement et prenons la route immédiatement pour rejoindre le Golfe d'Orosei, où nous avons choisi de poser nos valises pour 5 jours.

Pas de road trip pour cette première découverte de la Sardaigne, nous ne voulons pas courir les routes. Je me suis arrêtée sur la petite ville de Cala Gonone après avoir été charmée par les photos de Yannick65 (et son carnet de voyage en Sardaigne) et vérifié les distances avec les différents points d'intérêt dans le secteur. Vendu! Nous passerons donc 5 jours à l'hôtel l'Oasis.

L'hôtel l'Oasi se situe dans les hauteurs de Cala Gonone et offre un magnifique panorama sur le golfe. Dès le petit déjeuner, la journée commence bien! Il s'agit d'un hôtel à taille humaine, aux chambres classiques, mais propres, spacieuses et calme. Le petit déjeuner est agréable et suffisant. L'hôtel propose un restaurant, bien pratique si on ne veut pas redescendre en ville. Peu de choix, mais les produits sont bons et bien préparés. Manque de choix au niveau des desserts, et le prix nous a semblé un peu élevé. Mais nous avons été très satisfaits par notre séjour ici.

2

Pour notre première plage du golfe, nous choisissons de nous rendre sur la plage "Cala Fuili" à 3,5 km du centre de Cala Gonone. C'est la seule plage de la côte sud accessible en voiture, en suivant la Via Bue Marina depuis le centre (attention pas de parking et voie sans issue, garez-vous dès que vous apercevez des voitures sur le côté, sinon il faudra faire demi-tour). La plage est également accessible à pied depuis le centre de Cala Gonone. La balade offre de très jolies vues sur la baie, nous sommes séduits.

Vue sur Cala Gonone 

Pour accéder à la plage il faut emprunter un escalier en bois qui descend à pic. Attention à ne pas glisser! La plage est magnifique, l'eau est d'un bleu azur et transparent. Un vrai régal. Comme beaucoup de plage du golfe, pas de sable mais des petits galets. Personnellement je trouve que c'est plutôt confortable et ça évite le sable qui vole 😀 . Pensez par contre aux chaussures de plage pour les pieds sensibles.

Plage de Cala Fuili 

La semaine commence bien...et je ne regrette pas le choix de cette partie de la Sardaigne. Il n'y a pas trop de monde en ce début juillet. Dans l'après-midi nous avons rejoins une autre plage de l'autre côté de Cala Gonone nous permettant de découvrir un peu les routes alentours en direction d'Orosei. La route qui serpente à travers la montagne nous offre un beau panorama sur la ville.

Vue sur Cala Gonone 
3

Aujourd'hui, place à un peu de route et de marche pour accéder à la plage Goloritzè, une petite plage de rêve au sable blanc et à un dégradé de bleu éblouissant! Un petit paradis qui se mérite. Depuis Cala Gonone il faut compter une petite heure pour rejoindre le village de Baunei via la SS125 offrant de très beaux paysages.

Arrivés à Baunei, bifurquer à gauche sur la route qui grimpe avant d'entrer dans le coeur du village, direction Golgo et San Pietro. Un petit chalet d'information touristique en haut de la côte pourra vous indiquer le chemin et vous vendre des billets d'accès pour la plage, car l'accès au site est réglementé, limité et payant (5€ de mémoire). Vu la petite taille de la plage, cela permet de filtrer un peu les visiteurs.

Sur la route qui devient au fur et à mesure une piste, suivez le panneau bar Su Porteddu, c'est là qu'il faudra vous garer pour commencer la randonnée. Sur cette piste au milieu de nul part, méfiez vous des cochons et des ânes qui se baladent. Cette balade est dite familiale : 4,5 km de marche facile en descente (compter entre 30 et 40 min) mais attention à la remontée, bien plus difficile, ça grimpe dur! Il faut entre 1h30 et 1h45 pour remonter.

Envisagez de réserver cette randonnée pour la fin, si comme moi vous vous tordez la cheville plat à la fin de la descente 😉. Heureusement à chaud je ne me suis pas rendue compte que j'avais une belle entorse, il m'a fallu attendre plus de 24h. Par ailleurs, n'oubliez pas de bien vous équiper : chaussures de marche, chapeau, eau et nourriture...sans oublier votre maillot de bain!

Voici le chemin qui nous attend pour rejoindre la plage 

Les efforts de la marche sous la chaleur sont récompensés par cette vue en hauteur sur ce petit coin de paradis...

Plage de cala Goloritze 

Maintenant il n'y a plus qu'à se trouver une petite place, avec de l'ombre (les places se font rares) et à profiter de notre journée!

Cala Gonne, ses eaux cristallines et son pic rocheux de 148 m de haut 

La remontée est fatiguante et le bar vous permettra de vous rafraichir avec glaces et boissons bien fraîches. Nous avons ensuite repris la route pour rentrer à Cala Gonone, pleinement satisfaits de cette magnifique journée.

4

Après notre excursion de la veille nous aspirons à une journée plus reposante. Nous partons vers le Nord et arrivons en moins de 40 min à Marina di Orosei. Je crois que nous recherchions initialement une autre plage, mais un peu désorientés sur place nous avons fini sur celle-ci. Pas de regret, une grande étendue de sable nous permettant de nous sentir presque seuls au monde! Nous sommes très étonnés de voir si peu de monde, pour un dimanche de juillet. Nous alternons donc baignade et repos sur le sable. Nous apprécions le calme et la vue de cette plage.

Plage Marina di Orosei à l'Est de la ville

En fin de journée, avons d'aller diner nous nous arrêtons aux kiosques de vente d'excursion en bateau pour le Golge d'Orosei au programme du lendemain.

Cette soirée nous a également offert une magnifique lune, l'occasion de tester mon appareil en pause longue.

5

Difficile de séjourner à Cala Gonone et de faire l'impasse sur l'une des nombreuses sorties en mer, c'est un incontournable pour découvrir la beauté du golfe d'Orosei car la plupart des plages sont accessible uniquement par la mer ou de longues randonnées. Nous choisissons une excursion à la journée permettant un arrêt sur 3 plages différentes (Cala Biriola, Mariolu, et Cala Luna) ; glacière et parasols sont inclus dans le prix (40€ par personne). Nous ne prenons pas l'option de visite de la grotte Bue Marino.

Nous embarquons sur un canot pneumatique prévu pour une dizaine de personne et partons en parallèle de très nombreux bateaux. Mais les arrêts sont plutôt bien organisés pour éviter les embouteillages sur les plages. Nous longeons le golfe, découvrons quelques grottes grâce à la petite taille du bateau, faisons des stops pour piquer une tête dans des eaux du bleu azur au bleu turquoise.

Golfo di Orosei 

Nous profitons de chacune des 3 plages entre 30 min et 2h. N'oubliez pas masques et tuba, ainsi que des chaussures de plage!

Les plages du Golfe d'Orosei accessibles en bateau 

Nous irons également jusqu'à la dernière plage du Golfe : la Cala Goloritzè sans pouvoir accoster, car c'est interdit et c'est tant mieux vu la petite plage. Nous découvrons donc sous un angle différent cette plage où nous sommes allés 2 jours plus tôt. Le soleil se cache un peu mais la vue reste extra sur cette plage escarpée.

Cala Goloritzè 

Cette journée est la dernière à Cala Gonone puisque le lendemain nous partons pour l'Ouest de l'île.

Dernier regard sur Goloritzè 
6

Nous prenons la route en direction d'Alghero et la baie de Porto Conte où nous finirons nos vacances. La traversée se fait facilement en 2h30. Dernière occasion de profiter des paysages du supramonte.

Paysage sarde 

Nous nous sommes faits plaisir en nous installant à l'hôtel Corte Rosada à Porto Conte à quelques kilomètres d'Alghero. Nous avons opté pour la demi-pension, l'hôtel étant assez éloigné de la ville. Nous y sommes restés 4 nuits et avons été satisfaits par la qualité des habitations, sous forme de petit village au milieu de la pinède, des chambres avec balcon et le calme des lieux, réservé aux adultes. Une belle piscine d'eau de mer, agrémentée de nombreux transats et parasols. L'hôtel bénéficie également d'un accès direct à la mer.

Suite à mon entorse quelques jours plus tôt et n'ayant pas vraiment ménagé mon pied depuis, nous décidons de profiter de ces derniers jours pour nous mettre nous et mon pied au repos. Nous finissons donc les vacances en mode farniente! Nous aurons l'occasion de revenir en Sardaigne, ce n'est pas loin!

Hotel Corte Rosada - Ponte Corte 
7

Nous réserverons cependant quelques heures à la découverte du Capo Caccia à 15 min à peine de l'hôtel. Nous avons également descendu une partie des escaliers menant à la Grotte Neptune que nous n'avons cependant pas visité, mais qui est très réputée. Mais il y avait un peu trop de monde et mon homme n'est pas très attiré par les grottes. Il vous faudra du courage pour remonter les nombreuses marches sous le soleil!

En tout cas le Capo Caccia est vraiment très beau!

Capo Caccia 
Baie de Poro Conte 
Vers la grotte Neptune 
8

Moi qui avait peur de m'ennuyer en restant 20 jours en Sardaigne, je n'ai pas été déçue! Il y a de quoi faire en Sardaigne... Combiner la Sardaigne avec la Corse nous a parfaitement convenu, nous sommes venus avec notre voiture en ferry jusqu'en Corse puis en Sardaigne, ce qui permet de limiter les coûts. Et même si nous sommes amoureux de la Corse, la Sardaigne a également beaucoup à offrir. Nous sommes prêts à revenir pour découvrir d'autres secteurs de cette grande île.