Road trip de 7 jours en Écosse

9 étapes
5 commentaires
3
Notre premier road-trip à la découverte d'une partie des Highlands et l'île de Skye. Une destination que nous n'avions pas vraiment envisagé jusqu'à présent et qui s'est révélée superbe!
Mai 2018
7 jours
Partager ce carnet de voyage
5
mai

Pour notre première découverte de l'Ecosse en une semaine, nous avons fait le choix de renoncer à découvrir la ville d'Edimbourg pour privilégier le côté nature qui nous attirait plus. Notre souhait était de parcourir les Highlands et l'île de Skye. Pourquoi cette destination ? Il y a quelques mois encore l'Ecosse n'était pas du tout dans notre liste des pays à découvrir en priorité...notre méconnaissance du pays et sa mauvaise réputation météorologique nous avait fait passer à côté de ce merveilleux pays. Et puis nous sommes tombés sur une série (Outlander) qui nous a fait tilt et nous a donné envie d'y aller sans plus attendre! Quelle bonne idée!

Voici donc l'itinéraire planifié pour ce road-trip :

Edimbourg : nuit à proximité de l'aéroport (arrivée le samedi soir)

Edimbourg => Glencoe (1 nuit) => Invergarry (1 nuit) => Ile de Skye (2 nuits) => Gairloch (1 nuit) => Inverness (1 nuit) => Edimbourg (1 nuit avant décollage tôt le dimanche matin).

Nous avons réalisé plus de 1000 km au cours de cette semaine, en ne comptant que les trajets de transit. Cet itinéraire nous a tout à fait convenu, même si le passage par Inverness n'est pas forcément indispensable.

Côté conduite

Bon la conduite à gauche c'est Monsieur qui s'en ai chargé et je le remercie! Finalement c'est gérable assez rapidement malgré un temps d'adaptation nécessaire et sous une certaine tension. Nous nous sommes éloignés très rapidement d'Edimbourg depuis l'aéroport et une fois sur les grands axes et surtout sur les single road, on y prête plus attention. Attention au retour en ville où il faut redoubler de vigilance...Monsieur qui se croyait très à l'aise en fin de séjour s'est surpris à prendre une route en contre-sens! Heureusement qu'on est deux en voiture pour rester attentifs 😉. Et un conseil pour la voiture, prenez une automatique, bien plus simple pour ne pas avoir à gérer les vitesses avec la main gauche!

6
mai

Pour cette première journée nous prenons la route pour traverser et rejoindre la vallée de Glencoe. Cette première journée se fait sous la grisaille mais pas de pluie voire quelques éclaircies, ouf! Car oui, la météo s'annonçait catastrophique pour la semaine et finalement nous avons eu beaucoup de chance.

Armés d'une carte routière, nous voyons défilé les paysages qui deviennent particulièrement beaux après le Loch Ba. A partir de là, on s'arrête toutes les 5 minutes pour une pause photo! Montagnes, rivières, prairies encore jaunies...nous rentrons de plein pied dans les Highlands. Ne sachant pas trop combien de temps consacrer aux différents spots, on ne part pas en balade à travers les montagnes. Mais à refaire, je consacrerais 1h ou 2h à parcourir ces décors de films merveilleux. Nous avons fait un arrêt au Centre de visiteurs de Glencoe bien sympa pour une pause pique-nique.

Après une découverte rapide du Loch Leven, nous sommes partis à la recherche d'un de nos objectifs du jour : la réserve naturelle de Glencoe Wood. Pourquoi ce petit coin un peu perdu à quelques kilomètres de Glen Coe ? Parce que nous nous étions offerts un petit bout de terre auprès d'une association pour la préservation de la nature et pour nous faire sourire avoir un titre de courtoisie de Lady et Lord de Glencoe, la classe 😀. Du coup, impossible de passer dans les Highlands sans aller visiter nos terres! Et c'était une très jolie balade où nous étions seuls au monde!

Glencoe Wood - Highland Titles Nature Reserve 

Nous avons passé notre première nuit dans Les Highlands à Onich face au Loch Linnhe, au "Corran Bunkhouse". L'accueil de la propriétaire est charmant et riche d'informations. Notre chambre était dans la partie récente, très propre et bien pensée, un excellent rapport qualité/prix.

7
mai

Deuxième journée de découverte des Highlands.

Le programme du jour était de faire la randonnée Pap of Glencoe et en fonction du temps restant d'aller à Glenfinnan et voir le pont du train d'Harry Potter avant de rejoindre notre destination pour la nuit : Invergarry.

Mais au réveil : point météo (comme ce sera le cas tous les matins, car même la météo de la veille n'est pas fiable tellement le temps est changeant). De la pluie est prévue en matinée et des éclaircies pour l'après-midi. Nous renversons donc un peu le programme et commençons par Glenfinnan (pas très logique question route, car ça nous oblige à faire machine arrière pour retourner à Glencoe, mais plus adaptée pour le temps). La randonnée du Pap of Glencoe dure 4h et pas trop envie de le faire sous la pluie.

Glenfinnan

Comme conseillé par certains voyageurs et guides nous prenons l'option de nous rendre directement à la gare de Glenfinnan (Museum Station), un peu après le centre de visiteur. Le parking y est gratuit et de là vous pouvez partir pour une petite balade jusqu'au viaduc d'Harry Potter 😉. La vue est belle et est conseillée pour avoir un panorama sur le Loch Schiel. Pour rejoindre le chemin, il faut traverser (avec prudence) la ligne de chemin de fer, le début de la randonnée se trouve juste derrière le quai. En 30 min à peine vous vous retrouverez face au viaduc et sa jolie courbe. Comme nous avions un peu de temps nous avons attendu le passage du Jacobite train (passage à 10h45 le matin). Le tout sous la pluie, mais nous étions équipés et il ne faisait pas froid.

 Glenfinnan et le passage du jacobite train

Randonnée Pap of Glencoe

Après avoir rejoint la petite bourgade de Glen Coe et nous être garés au bout de la rue principale (finalement on peut continuer un peu plus loin, il y a un parking plus proche du début de la randonnée, sur la gauche), nous démarrons l'ascension du Pap of Glencoe. Au premier passage, nous manquons le petit portail qui permet de rejoindre le début de l'ascension...ça commence bien, on perd 5 min. Avec cette première randonnée, on découvre qu'il n'y a pas beaucoup d'indications sur les parcours de randonnées en Ecosse. Il est donc utile de se renseigner en amont et de télécharger les cartes.

On démarre à notre rythme, ça grimpe pas mal dès le début. Le parcours permet d'atteindre un premier plateau avec une belle vue sur le Loch Leven, qui serait encore plus jolie avec du soleil 😀.

Nous poursuivons la grimpette vers le sommet en suivant ce que nous pensions être le bon chemin (sur le moment nous n'en avons décelé qu'un). Nous n'avions pas assez étudié la carte et nous dirigeons vers l'autre sommet (le Sgorr nam Fiannaidh à droit à 967 m) au lieu de bifurquer sur la gauche vers le Pap of Glencoe sur la gauche à 742 m. Je m'en rends compte en faisant une pause et en voyant au loin d'autres randonneurs et je comprends mieux pourquoi j'avais tant de mal à monter, l'ascension est bien plus raide de ce côté! Nous coupons donc à travers le flanc de montagne dans l'herbe spongieuse.

Nous devinons ensuite le chemin et reprenons ensuite la montée, en faisant la course avec les nuages qui arrivent au sommet. La montée peut être un peu délicate (attention avec des enfants) et nous avons à la fois chaud et froid! Nous puisons dans nos dernières forces pour escalader le sommet, nous sommes fiers de nous! Une pause s'y impose et le vent au sommet permet de découvrir le panorama à 360 °c avec et sans nuages en l'espace de quelques minutes.

Vue sur le Loch Leven - le Glen Coe - et le sommet
Au sommet du Pap of Glencoe côté Loch Leven 
De l'autre côté une vue splendide sur Ballachulish 

Le retour se fait par le même chemin qu'il faut un peu deviner (chercher) au démarrage. La descente permet de profiter des vastes étendues d'herbes à la fois verte et jaune, mélangée à des herbes hautes séchées. Je me régale de ce décor avec la vue sur Glencoe.

Descente du Pap of Glencoe 

Pour la blague, nous avons encore manqué la fin du chemin, nous avons un peu tourné en rond pour le retrouver et redescendre jusqu'en bas. Avec nos différents détours, nous avons réalisé cette randonnée en 5h (heureusement que nous étions au sec!).

Pour des idées de randonnées et un accès aux cartes de randonnées en Ecosse, consultez l'excellent site "walkhighlands". Le site est très riche et permet d'avoir de bons repères avant de se lancer! Bon ça ne nous a pas empêché de nous tromper, mais ça on a l'habitude 😀. Pour les randonnées, les chaussures imperméables sont indispensables! Même sans pluie, l'herbe est gorgée d'eau et il y a toujours des petits ruisseaux à traverser.

Après cette randonnée, nous prenons la route pour rejoindre notre hôtel situé à Invergarry dans un petit château. Nous avons une heure de route et nous misons sur la sécurité en nous arrêtant manger en chemin. Il faut en effet se méfier car ici les écossais mangent très tôt, mieux vaut éviter d'arriver après 19h si on veut avoir de la place. C'est d'autant plus vrai sur l'île de Skye où les places sont chères!

Sur la route encore de très beaux paysages dont on ne se lasse pas, avant de passer la nuit dans un joli petit château!

 La vie de château pour une nuit
8
mai

Le programme du jour, prendre la route pour l'île de Skye, avec un arrêt étape à Eilean Donan Castle.

Eilean Donan Castle

Ce château est un passage obligé sur la route pour Skye, il est l'un des plus photographié d'Ecosse. Nous le découvrons par temps gris, mais lui trouvons malgré tout un joli charme écossais. La visite est payante, mais nous n'avions pas prévu d'autres visites pendant le séjour, nous nous lançons donc pour celle-ci. Elle est agréable même si je préfère le château vu de l'extérieur.

 Eilean Donan Castle

Arrivée sur l'île de Skye

Nous arrivons sur l'île via le pont et plus les kilomètres défilent plus nous apprécions le paysage. Difficile de nous arrêtez de ce côté de la route, nous décidons même de faire demi-tour pour faire quelques photos, car le soleil est bien au rendez-vous et nous ne sommes pas sûrs de le retrouver au retour 😀 (finalement il le sera!).

La beauté de l'île de Skye 
Un paysage simple mais efficace et coloré 

Sligachan

Passage et arrêt obligé au pont de Sligachan, un petit pont de pierre au dessus d'une rivière énergique et les montagnes escarpées des Cullins en fond. Une vue à ne pas manquer.

Sligachan 

Fairy Pools

Depuis Sligachan nous prenons la route sur la gauche qui mène aux Cuillins afin de nous rendre aux Fairy Pools (Piscines des Fées), un ensemble de petites cascades réputées pour leurs couleurs émeraudes. L'accès y est très facile (une fois qu'on trouve à se garer car le parking est tout petit). Sur place il faut compter 1h pour profiter du lieu. Ce qui nous a le plus enchanté ce ne sont pas les piscines en tant que telles mais le cadre général avec les cascades, la plaine et les montagnes en fond. Le tout forme un tableau féerique! Ce n'est pas le plus beau des paysages que nous ayons vu mais c'est une bonne manière d'introduire notre séjour sur l'île et ça reflète bien le type de paysage qu'on est venu chercher en Ecosse.

 Fairy Pools

Au programme, nous avions prévu de nous rendre ensuite à la falaise de Nest Point, mais entre la visite du château, les nombreuses photos et la balade aux Fairy Pools, l'heure est déjà bien avancée et nous préférons rechercher notre B&B car nous savons qu'il faut dîner tôt si nous ne voulons pas dormir le ventre vide 😀.

Pour information, entre Eilean Donan Castle et les Fairy Pools, il faut environ 1h15 de voiture, mais c'est sans compter les nombreux arrêts indispensables pour admirer les paysages! Nous avons également fait connaissance avec les "passing place" sur lesquels nous devons nous ranger pour laisser les voitures d'en face passer. De très nombreuses routes en Ecosse ne sont constituées que d'une voie principale avec des passing place, ce qui vous invite à ne pas rouler trop vite.

Kingsburgh

Nous logeons pour 2 nuits dans le B&B "Corran House" situé juste à la sortie de Kensaleyre avec vue sur le loch et dans un cadre paisible à 10/15 min de Portree, la ville principale de l'île. L'extérieur ne paye pas de mine, mais la chambre, la literie et le petit-déjeuner étaient de qualité! J'ai particulièrement apprécié les couchers de soleil depuis notre lit 😉

Vue depuis notre lit  
9
mai

Point météo du matin : la journée s'annonce pluvieuse et venteuse! Au programme du journée : route vers The Quiraing, Kilt Rock et Old Man of Storr.

THE QUIRAING

Nous prenons la route en direction de Uig et à la sortie de Uig (bien prendre la route en hauteur) on prend la PETITE route qui traverse l'île jusqu'à Staffin. Cette route permet de traverser les Quiraing. Initialement, on devait juste faire un arrêt photo, surtout qu'il commence à pleuvoir. Mais finalement le lieu est tellement beau et grandiose, qu'il nous attire comme un aimant, alors on commence à marcher, sans trop savoir jusqu'où aller. On a bien fait!

La pluie et le vent se sont invités et on s'est dit "ok c'est ça l'Ecosse, des paysages grandioses, de la pluie et du vent!" on en profite quand même. L'avantage c'est qu'il n'y avait presque personne (nous sommes arrivés un peu avant 10h) et que malgré le ciel gris les couleurs étaient éclatantes.

Montagnes déchiquetées, vues sur des petits lochs, la mer au loin et cette vallée verdoyante...nous irons finalement jusqu'à atteindre la roche escarpée tout au bout. Là, les rafales de vent sont de plus en plus nombreuses et nous contournons la roche pour tenter d'être plus à l'abris et repartons jusqu'au parking. Nous avons dû passer 1h30 sur place et nous n'avons pas du tout regretté cette petite randonnée majestueuse. Cette marche nous aura donné faim et nous prenons des hotdogs à la dame qui s'est installée avec camionnette devant le parking.

The Quiraing 

KILT ROCK

Nous poursuivons la route pour redescendre sur la côte Est et faire un arrêt à la cascade Kilt Rock. Une cascade assez spectaculaire qui se déverse dans la mer à 90 m en dessous. Un arrêt très rapide car accessible directement depuis le parking et rempli de touristes. Le vent est toujours de mise nous ne nous attardons pas.

Cascade de Kilt Rock 

NEST POINT

Cet après-midi nous devions poursuivre avec l'ascension du Old man of Storr, mais en passant devant le site et après consultation de la météo, nous voyons que la météo ne s'arrange pas. Et même si nous avons apprécié notre randonnée aux Quiraing, nous sommes encore mouillés et n'avons pas envie d'une deuxième randonnée sous la pluie dans la même journée. La météo étant plus engageante pour le lendemain nous changeons le programme et nous rendons tout à l'Ouest de l'île pour plus d'une heure de route au chaud dans la voiture 😀!

Nous traversons de jolis paysages, isolés de tout et l'arrivée au Nest Point à comme un air de bout du monde! Le Nest Point est une avancée de terre dans la mer avec un phare tout en bas.

En sortant de la voiture nous constatons que le vent n'a pas faibli, bien au contraire! Le Nest Point est devenu pour nous le "Sèche Point" car nos pantalons encore humides ont séché en 2 min! Petite crise de rire avec ces rafales de vent qui nous empêchaient d'avancer correctement et même de faire des photos tant il était difficile de rester sans bouger! Nous avons donc laissé de côté la randonnée jusqu'à la falaise. La vue était sympa, mais pas spectaculaire par rapport aux photos que j'avais pu voir, dû fait de la brume et du manque de soleil. Mais compte tenu de la météo, ce programme nous a parfaitement convenu.

La falaise et le phare du Nest Point 

Au fil des km nous ne manquerons pas de croiser comme partout en Ecosse des moutons et quelques vaches highland.

 Les moutons sont partout en Ecosse

PORTREE

Nous rentrons ensuite au B&B pour une douche bien méritée et retrouvons un grand ciel bleu sur la route...quand on vous dit que la météo est très changeante, c'est bien vrai! C'est donc sous un grand soleil que nous retournons dîner (18h30!) à Portree.

Portree 
10
mai

Old Man of Storr

Pour ce dernier jour sur l'île de Skye nous ne pouvons pas partir sans réaliser la fameuse randonnée du Old Man of Storr. Et nous avons bien fait de reporter la randonnée car le soleil est avec nous ce matin là. La randonnée n'est pas difficile, même si ça démarre assez raide! Mais en prenant son temps, il n'y a rien de difficile car le chemin est en bon état.

Le site est visible également depuis la route depuis le Loch Fada, on ne peut pas le manquer.

Nous sommes allez jusqu'au Old Man of Storr et avons poursuivi notre chemin menant sur un plateau rocheux à droite permettant d'avoir une vue magnifique sur le site, le loch et la mer. C'est THE image de l'île de Skye. Si vous le pouvez n'hésitez pas à pousser jusque-là, sans pluie l'accès est vraiment facile et plutôt rapide.

Au total il faut compter 2h aller-retour, avec pauses photos bien sûr!

Old Man of Storr 
 Le majestueux Old Man of Storr

Nous ne regrettons pas d'avoir repoussé cette randonnée prévue la veille et d'avoir retardé notre départ de l'île de Skye. Dans votre road-trip, trois jours sur l'île n'est pas un luxe! Nous aurions même aimé y passer un jour de plus pour découvrir davantage les Cullins notamment.

Après une pause-déjeuner à Sligachan, un dernier regard sur les beaux paysages et nous retrouvons le continent en direction du Loch Torridon.

Loch Torridon

Pour profiter au mieux des panoramas sur le Loch Torridon nous avons décidé de prendre de la hauteur en quittant l'A896 un peu avant Shieldaig : une petite route part sur la gauche (en venant d'Ardarroch) en direction de Kenmore et d'Applecross. Il s'agit de la route connue pour être la plus haute d'Ecosse reliant Torridon-Shieldaig-Applecross qui longe le Loch Torridon et la côte. Nous n'avons pas assez de temps pour poursuivre plus loin que Kenmore car la route est sinueuse et pas évidente pour le conducteur ; et rejoindre Applecross est une destination en soit. Mais la partie que nous avons emprunté nous a déjà enchanté! Nous avons eu la chance de découvrir de merveilleux panoramas sous le soleil et le bleu envoutant du Loch.

 Magnifique Loch Torridon depuis la route Shieldaig-Applecross

Charmés par cette route nous reprenons le chemin inverse pour redescendre vers Torridon et rejoindre le départ de la balade "Torridon Boathouse walk". Nous nous arrêtons encore en route pour profiter d'un nouvel angle sur le Loch.

Merveilleux Loch Torridon 

Le départ de la balade du Loch Torridon Boathouse walk se fait derrière l'Auberge Torridon (hôtel bien indiqué): infos accessibles sur le site "walkinghighlands". Elle est assez (trop?) rapide et sympathique pour marcher au calme au bord du Loch.

Après cette petite balade nous reprenons la route pour rejoindre notre hôtel du jour situé un peu avant Gairloch près du Loch Maree. Pour nous y rendre nous traversons le Glen Torridon qui nous offre là encore de très beaux paysages...décidément cette journée est vraiment magnifique!

Glen Torridon 

Le soir nous dormons dans un ancien pavillon de chasse traditionnel au bord du Loch Gairloch, nous avons l'impression d'être dans un Cluedo avec la salle de billard, le salon, le petit salon, la bibliothèque 😉...

Shieldaig Lodge 

Une journée vraiment SUBLIME et MAGIQUE magnifiée par un beau soleil!

11
mai

Loch Maree

Au programme du jour, la découverte du Loch Maree que nous avons aperçu la veille en nous rendant à l'hôtel. Et je suis heureuse d'avoir trouvé au hasard le spot que j'avais repéré en préparant le voyage.

 Loch Maree
 Loch Maree en fin d'après-midi

Nous voulions faire la randonnée Beinn Eighe, une randonnée de montagne en face du Loch Marée. Nous rejoignons le point de départ de la randonnée située au Lochside car park le long de la route principale après Kinlochewe. Là, nous découvrons qu'il y a deux chemins possibles (le site propose des flyers en libre service très bien faits) : il y a la version Mountain Trail (6,5 km et 550 m de dénivelé) et Woodland Trail (1,5 km dans la forêt avec 100 m de dénivelé). Initialement nous avions prévu de faire la randonnée dans la montagne de 4h, mais Monsieur se plaignait depuis plusieurs jours d'une douleur au genou suite à nos différentes randonnées et nous testons donc dans un premier temps la balade dans la forêt pour s'échauffer (durée 30 min).

 Loch Maree - Woodland Trail

Nous décidons ensuite de poursuivre sur la Mountain Trail, mais nous partons dans l'idée de grimper un peu et de nous arrêter dès que la fatigue serait trop présente pour éviter au genou de Monsieur de trop souffrir. Nous avons donc pris un peu de hauteur sans nous rendre au sommet, avec un peu de regret, mais nous préférons rester prudent. Notre balade (enfin ça grimpe pas mal quand même!) nous mène sur la montagne en face du Loch Marée offrant un magnifique panorama sur le lac, la montagne et la forêt. Il manque de soleil, mais on a ni pluie et ni vent donc on est content! Et le sommet ça sera pour une prochaine fois 😉.

Mountain Trail - Beinn Eighe - Loch Maree 

Nous programme est donc raccourci même si avec les deux parties nous sommes déjà restés deux bonnes heures sur place.

Nous poursuivons notre road trip en direction de notre dernière étape (snif!) à Inverness, la capitale des Highlands, à une heure de route. En partant nous avons derrière nous une belle vue sur la vallée.

Loch Ness

Comme nous avons raccourci notre étape randonnée du matin nous improvisons de nous rendre au Loch Ness. Ce n'était pas une étape obligatoire pour nous mais puisqu'on a un peu de temps nous décidons de nous rendre sur les rives du Loch Ness, proche d'Inverness. Le Loch Ness est le plus long loch d'Ecosse et le plus connu! Difficile de penser Ecosse sans penser au Loch Ness et même si ce n'est pas le plus beau, c'est sans doute le plus mythique, alors c'est vrai qu'il aurait été dommage d'être aussi près et de ne pas aller faire un coucou à Nessie.

Loch Ness 

Nous nous rendons à Urquhart Castle, ce château au bord du Loch Ness. On se laisse tenter par la visite au milieu des ruines qui est plutôt agréable à parcourir et permet de profiter pleinement du site.

Urquhart Castle 
12
mai

Dernier jour de visite de notre road trip en Ecosse, nous sommes déjà nostalgiques de cette merveilleuse semaine que nous clôturons avec des clins d'oeil à la série qui nous a donné envie de découvrir ce beau pays.

Culloden Battlefield

A une quinzaine de minutes d'Inverness, nous avons visité le champ de bataille de Culloden et son musée, retraçant la bataille du 15 avril 1746 qui marqua définitivement la fin de la rébellion jacobite pour tenter de réinstaller la lignée des Stuarts sur le trône d'Ecosse. Cette bataille fût perdue en 1h seulement par les Jacobites et marqua la fin des clans des Highlanders. La visite du musée avec un audio-guide est indispensable et vraiment très bien faite, avant de fouler le champ de bataille en question. Des drapeaux rouges et bleus indiquent le positionnement de chaque camp et permet de voir la distance qui séparait les deux. Une visite historique à ne pas manquer si vous avez un peu de temps dans le coin.

Culloden Battlefield  

Il est temps maintenant pour nous de prendre la route pour nous diriger tranquillement vers Edimbourg. Nous traversons une partie du Cairngorms National Park qui donne offre de très belles vues en voiture et qui doit être très beau à découvrir!

Dans les environs de Piltrochy

Nous repérons dans le guide que nous pouvons nous arrêter visiter un beau château dans la région de Piltochry : Blair Castle. Ce grand château blanc immaculé offre de nombreuses salles à visiter et un très beau parc. Nous avons bénéficié d'un accueil avec un joueur de cornemuse pour parfaire ce beau tableau. Une petite pause intéressante.

Blair Castle 

Enfin, pour clôturer cette journée et juste pour le fun de se dire, "on y était", nous sommes allés à la recherche de la petite colline de Craigh na dun (site complètement fictif mais réellement inspiré d'Ecosse pour le livre et série Outlander). Perdus au milieu de nulle part et grâce aux indications précieuses de rosecitron.fr (à retrouver ici pour les fans), nous avons trouvé notre bonheur! Attention cependant il s'agit d'une propriété privée à respecter...

Heureux d'avoir atteint notre objectif nous sommes également éblouis (au sens propre comme au figuré!) par le paysage qui s'offre à nous depuis la colline avec une vue sur le Loch Rannoch tout au fond.

La colline de Craigh na dun 

Cette merveilleuse journée ensoleillée s'achève parfaitement! Il est vraiment temps maintenant de rejoindre notre hôtel près de l'aéroport pour un départ tôt le lendemain matin.

Ce road-trip en Ecosse a juste été parfait et a répondu à toutes nos attentes! Après avoir passé du temps à le préparer j'avais peur de ne pas être réellement enchantée soit à cause du temps, soit à cause des (trop!) nombreuses photos que j'avais vu qui peut gâcher l'effet de surprise (contrairement à Monsieur qui lui ne prépare rien donc a le plaisir de tout découvrir sur place 😀, chanceux! Bon en même temps j'aime bien maitriser le sujet à l'avance). En tout cas aucune déception, ce pays a été un véritable enchantement et figure parmi notre top liste des voyages! Ce qui nous a le plus plu c'est le calme et le peu de monde, de parcourir des km et des km au milieu de la nature sans grande ville!

Au niveau de la météo, nous avons plutôt eu un beau temps, malgré une grosse journée pluie à Skye. Et l'avantage du mois de mai c'est que les midges ne sévissent pas encore.

Pour ceux qui le souhaitent, intégrer la visite d'Edimbourg à ce road trip en début ou fin de semaine est tout à fait possible (au lieu de notre journée "sur les traces d'Outlander"). Nous, nous le réservons pour une prochaine visite!

Bref, un seul conseil, l'Ecosse doit figurer dans votre liste de voyages à faire...à moins de 2h de Paris et pourtant si dépaysant.

Votre circuit individuel au Royaume-Uni, personnalisable et abordable

Circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires