Carnet de voyage

A la découverte du Chili / 3 semaines

8 étapes
11 commentaires
70 abonnés
Dernière étape postée il y a 36 jours
Nous voilà arrivés en Amérique du Sud! Enclavé entre Océan Pacifique et Cordillère des Andes, le Chili long de 4300 km du Nord au Sud, offre des paysages uniques et changeants. Hâte de le découvrir!
Du 14 mars au 2 avril 2019
19 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Après une nuit passée à l'aéroport ainsi que la journée, nous décollons à 18h pour l'Amérique du Sud et plus précisément pour le Chili à Santiago.

Retour vers le futur ?! 🧐

Partir de la Nouvelle Zélande pour rejoindre le Chili nous permettra de remonter le temps ! Oui, c’est fou mais vrai 😝

La NZ est à +12h de la France tandis que le Chili est à -4h, le tout en heure d’hiver bien sûr et nous passons par la « ligne de changement de date » sur le méridien du détroit de Béring comme « Le tour du monde en 80 jours ». Ainsi, nous partons à 18h de NZ le jeudi 14 mars pour arriver à 13h le jeudi 14 mars après 11h de vol.

Le calcul est simple: 18h (heure de départ en NZ)+11h (durée du vol) -12h (ligne de changement de date d’ouest en est) -4h (décalage avec la France heure d’hiver) = 13h le même jour 😜

Comme des gamins avec Arnaud, nous embarquons dans l'avion avec la sensation d’être dans « Retour vers le Futur » prenant place dans la Doloreane, un petit rêve qui se réalise ^^

⚠️ Attention ! Dorénavant, nous pratiquerons l'espagnol, en espérant que nous avons encore des restes de l'école 😂

⚠️ Nouvelle monnaie également : Le Pesos Chilien (CL$)

1€ = 750CL$ / 1000CL$ = 1,35€

• • •

Nous arrivons donc début d'après-midi le 14 mars et prenons un bus de la compagnie Centropuerto (départ toutes les 20min) pour 3800 pesos pour 2 soit 5,13€ qui nous dépose au centre ville de Santiago.

On repère rapidement notre hôtel (ou presque, encore faut-il partir du bon côté...) et nous installons dans notre dortoir avant de partir tranquillement visiter la ville de nuit. Nous découvrons la célèbre Plaza de Armas où se déroule une grande représentation musicale, on rentre tout de suite dans l'ambiance chilienne et on adore !

Orchestre de rue sur la place des armes à Santiago  

Les jours suivants nous passerons à visiter les alentours de la ville et son centre, et hormis les grandes places qui sont grandioses et en bon état, on ne peut pas en dire autant du reste de la capitale. La ville comporte de nombreux tags qui s’apparentent plutôt à des signatures à la bombe sans aucune beauté.

Nous passerons sur la place de la Constitution où se trouve le palais présidentiel et plusieurs bâtiments gouvernementaux.

Place de la Constitution et Palais Présidentiel  

Irons de nouveau visiter la Plaza de Armas en plein jour avec sa somptueuse Cathédrale Métropolitaine,

Plaza de Armas et Cathédrale Métropolitaine  

Nous visiterons musées de styles différents et parcs durant tout un après-midi.

La plupart des musées sont gratuits mais nous visiterons le musée des arts visuels (2000$CL/personne) qui à un style bien particulié que nous ne pouvons décrire mais il vaut le détour tellement il est étrange (pas de photos à vous présenter)

Musée des beaux arts et parc Studio.

Nous goûterons également un burger dans un restaurant recommandé le Fuente Alemana. Le restaurant offre un service unique où la cuisine est au centre du restaurant, et ça c’est génial ! Par contre, au niveau gustatif, on a connu bien mieux, ni la viande ni la sauce sont à notre goût... C'est sûr qu'après la Nouvelle Zélande, compliqué de faire mieux 😉

Au Fuente Alemana 

Après différentes rencontres et avis nous décidons de réserver un bus de nuit avec la compagnie Andesmar à 22h direction Pucon, à 9h au sud-est de Santiago !

Nous prendrons des places en semi-cama pour 10300$CL (14€) pour faire ce premier grand voyage en Amérique du Sud.

Notez que les bus grandes distances en Amérique du Sud n’ont rien à voir avec ceux d’Asie! Ils sont bien plus confortables et modernes !! C’est un plaisir de voyager en bus.

Il existe 2 types de place sur les trajets longue distance en Amérique du Sud.

Le semi-cama qui offre un siège d’un bon confort que l’on peut mettre en position demi-couchée. Tarif intéressant.

Le cama, qui s’apparente plus au siège 1ere classe dans les avions, ils sont d’un grand confort et permet de passer une excellente nuit. Coûte seulement 2000 ou 3000$CL de plus que le semi-cama.

2

Nous arrivons sur Pucon vers 8h après une nuit moyenne dans un bus où la climatisation était en marche...Les rues sont désertes et il fait froid, nous déposons nos affaires à l’hôtel El Puconino que nous recommandons vivement! L'hôte, Mélanie est d'une douceur, et d’un professionnalisme hors pair, elle est tellement adorable qu’on se sent comme à la maison.

Pucon est une petite ville touristique agréable qui nous rappelle les stations de ski avec une rue principale où se bousculent plusieurs agences, des supermarchés, des bars restaurants et des hôtels.

Ici et comme dans d’autres villes au Chili, il y a beaucoup de chiens errants mais rassurez-vous, ils sont tous gentils et sont bien traités par les habitants qui leur donnent nourriture et parfois de quoi dormir.

Pucón, ses animaux et sa plage de sable noir. 

Nous sommes en basse saison et le centre ville est calme durant cette période. On se sent bien ici, on profite de la matinée pour faire des courses et nous renseigner sur les diverses activités à faire et il y en tellement qu’on décide de rester une semaine à Pucón.

Pucón et le volcan Villarica en fond, toujours bien actif  

Après avoir fait un tour et comparé les prix parmis les différentes agences, nous choisissons Patagonia Expérience qui nous propose un package qui comprend :

- L'ascension du Volcan Villarica comprenant équipement, guides et transports (75000 pesos)

- Une séance de rafting niveau 4 sur 6 (25000 pesos)

- Les sources d'eaux chaudes en cadeau (valeur 16000 pesos)

Ce qui nous fait un bon package de 100 000 pesos par personnes (133 €/pers) et ça vaut plus le coup que de prendre les activités séparément 😁 Ça va être génial !!

Demain, on escalade le Volcan Villarica !! 😃

3

4h45 le réveil sonne, aujourd'hui nous faisons l'ascension du Volcan Villarica. La navette de l'agence passe nous chercher à 5h50 à l'auberge pour nous amener à l’agence pour nous briefer et nous équiper.

On nous équipe d'un sur-pantalon, une sur-veste, de chaussures de montagne, d'un casque, d'un piolet, et d'un sac à dos où on y trouve des gants, des moufles, un masque à gaz, des crampons, et une luge (pelle). On peut dire qu’on est fin prêt à gravir le volcan 😃

Nous reprenons la navette qui nous conduit au pied du Volcan Villarica, il est si imposant avec ses 2847m! De plus il a neigé toute la nuit, le voilà recouvert d'un beau manteau blanc, les guides nous signale qu'aujourd'hui, il fait bien froid ! 😆

Volcan Villarica de bonne heure 

Au pied du volcan, 2 choix nous sont proposés:

- La montée en téléphérique, d'un coût de 10 000 pesos, qui permet d'économiser 1 heure de marche

- Monter la totalité du Volcan à pied, 5h avec les pauses.

6 personnes sur les 10 du groupe choisiront la marche (à votre avis qu'avons nous choisi ?😉)

On se liera rapidement d’amitié avec Sylvain et Rémi, 2 autres français avec qui nous ferons l’ascension  

La montée du Volcan se divise en trois parties :

1ère partie: Échauffement

Nous attaquons la rando directement en montée, nous sentons les mollets chauffer rapidement. Les deux guides imposent un rythme soutenu, mais tout le petit groupe suit bien la cadence. Petit hic pour la plupart des personnes dont nous, les chaussures fournies par l'agence sont tellement dures qu’elles commencent déjà à nous meurtrir les pieds... Le chemin se fera donc dans une douleur silencieuse. Nous ferons des petites pauses toutes les 50 mins pour se ravitailler un peu, dès que nous prenons de la hauteur la vue est déjà incroyable.

Sur le chemin ^^ 

2nde partie: Mélange de glace et de neige

Nous arrivons à un moment où la terre laisse place à la glace et il est nécessaire de s'équiper des crampons. Après de rapides explications sur comment marcher avec, et la nécessité du piolet si nous nous retrouvons à tomber et glisser (on espére ne pas en arriver là), nous entamons l’ascension de la pente glacée.

On garde le sourire malgré l’effort  

En effet la montée est très raide (entre 30 et 50°) et bien gelée, les guides sont vigilant à la moindre alerte de roche qui roule et font passer le message pour prévenir d'autres groupes. Nous marcherons ainsi pendant environ 2h, la concentration est à son maximum.

Pente raide et volcan Lanin (3747m) au fond à gauche  

3ème partie: La dernière montée.

Nous arrivons à un nouveau pallier où nous pouvons enfin déchausser nos crampons et même laisser nos sacs sur place pour monter les dernières 25 minutes et atteindre le cratère.

Arrivés au sommet, nous sommes exposés à un vent glacial et violent, mais la découverte du cratère est tellement fabuleuse.. Nous découvrons ce cratère immense où se dégage aujourd'hui une fumée dense et volumineuse, trop de souffre, c’est masque obligatoire ! Nous entendons et sentons un grondement étouffé sous nous pieds.

Après une quinzaine de minutes, il est déjà temps pour nous de redescendre jusqu’à nos sacs laissés un peu plus bas.

Le volcan Villarica (2847m)est un stratovolcan actif qui couvre une superficie de 40km3. Il est un des volcans les plus actifs d’Amérique du Sud avec 59 éruptions majeures depuis depuis le début du 20e siècle et sa dernière grosse éruption date de 2015.

Pour les plus chanceux, il est possible de voir de la lave en fusion au cœur du cratère !!

Au sommet du Villarica  

La descente du volcan se divise en 2 parties:

1ère partie: La descente en luge!

La descente, notre partie préférée pour cette expédition puisqu'elle se fait en petite luge!!

Chacun dispose d’une luge pelle où on rajoute une bâche pour nous protéger du froid car certaine partie se feront sans luge (trop glissant avec le plastique), on nous explique que le piolet servira de freins et qu'il faut faire très attention car on prend rapidement de la vitesse! 😃 De gros toboggans ont été sculptés dans la glace, on se croirait sur des pistes de bobsleigh.

On s'est régalé! 😁 Avec Arnaud, Rémi et Sylvain, on joue à celui qui ira le plus vite, tout en essuyant les réprimandes des guides comme des gamins qui nous jugent inconscients 😂

La descente est rapide, nous mettrons environ 30 minutes pour dévaler les immenses pistes de glace et de neige, vraiment qu’est-ce qu’on a pu rire!

Fin de la descente sur le volcan Villarica  (obligé de filmer d’autres personnes)

2nde partie: Descente simple et rapide.

Une fois la glisse terminée, nous rangeons les luges dans les sacs et finissons la descente à pieds sur une surface meuble très agréable qui durera bien 1h30. Il est environ 15h quand nous rejoignons la navette laissée ce matin sur le parking, nous sommes tous bien fatigués mais heureux 😁 .

Surface meuble avec un rapace 

On nous reconduit à l'agence où on nous offre chips et bière bien méritée, les guides sont adorables.

Nous irons boire un coup ce soir avec Rémi, Isabelle et Jérémy (un couple français très sympathique rencontré dans notre hôtel) et manger un morceau.

Ce sera une très bonne soirée 👌

4

Place à la deuxième activité du pack: le rafting !

Une première pour moi, Arnaud s'étant déjà essayé dans les Alpes et il avait adoré!! On rejoint l’agence et enfilons nos combinaisons, chaussures et casques avant de prendre une navette qui nous emmènera au point de rdv.

Nous rencontrons un couple français, Boris et Cindy, ainsi qu'un couple israélien avec qui nous partagerons cette aventure 😁

Le guide qui nous accompagne sur le bateau nous expliqueI que nous serons également encadré d'un autre accompagnant qui nous suivra en kayak. Il existe différents niveaux au rafting selon le parcours, les rapides, et les cascades, le nôtre est quand même de 4 sur 6 ! Elle est surnommée la rivière Dracula ou les « portes de l'enfer » selon l'agence touristique 🤣

Rafting Dracula River 

Il nous place dans le bateau est décide de mettre Arnaud et Boris devant et toutes les deux nous serons à l'arrière avec lui. Notre guide est super et surtout bien barré, ils nous apprend les trucs essentiels pour que nous évitions de nous faire éjecter... Nous descendons de nombreux rapides et cascades où nous avons l'impression d'être englouti par l'eau, nous ferons également un joli saut de 5m de haut car la descente est trop dangereuse. Après 1h30 de rafting, le tour est terminé et nous en ressortons ravis.

Dernière chute de la River Dracula

Nous rentrerons bien fatigués de cette excursion mais nous avons surtout hâte d’être à demain pour une belle balade dans le parc national de Huerquehue ! 😉

5

Ce matin, nous allons au parc national de Huerquehue où nous prenons le bus de 8h30 et payons 3800 pesos/pers aller-retour. Il faut compter 1h de trajet.

L'entrée du parc est payante, 5000 pesos par personne pour rester une journée. Huerquehue offre une multitude de randonnées (vous pouvez même dormir dedans en tente contre 17000 pesos l’entre de plusieurs jours) mais il y a surtout deux randos connues à la journée, celle des lacs de 14 km aller retour prévu en 6 heures et la San Sébastien de 20 km aller retour prévu en 7 heures.

Nous choisissons la seconde car elle offre un point de vue à 360° sur toutes les vallées et volcans environnants et elle est bien plus difficile avec un dénivelé positif de 1200m (Arnaud préfère celle-là...). Après avoir signé le registre nous commençons la randonnée en forêt où ça grimpe dès le départ ^^.

Le parc national de Huerquehue est rempli d’araucarias, des arbres qui existent depuis des millions d’années et ressemblent de loin à nos sapins. On les appelle « désespoir du singe » à cause de la forme de ses épines enveloppant branche et tronc qui empêcherait tous primates de grimper, notez tout de même qu’il n’y a pas de singe au Chili.. 😁

Forêt d’araucarias! 

Un joli parcours nous attend tout en montée en passant par la forêt, plaines et bon bout d'escalade. Nous mettrons 2h15 pour atteindre le haut et se rendrons compte via l’application Maps Me que la randonnée fait 7,5km et non 10km comme annoncés sur le panneau.

Malheureusement le temps est gris et un peu nuageux mais nous pouvons quand même apprécier les paysages. Nous avons une vue sur toutes les vallées jusqu’à l’Argentine et sur la plupart des lacs du parc national, c’est magnifique.

Sur le col San Sebastian  

Nous redescendons tranquillement le chemin avec vigilance, ayant de l'avance, nous sommes forcés d’attendre le bus de 17h10...

Le soir, nous passerons une superbe soirée autour d’un verre (ou plusieurs 😁) en compagnie d’Isa et de Jeremy, de Cindy et Boris ainsi que de Manon et Simon, 2 amis de ces derniers.

• • •

Les thermes sera notre dernière activité (qui plus est offerte^^), nous passerons 4heures à bronzer et à se prélasser dans des bains plus chauds les uns que les autres, un repos bien mérité après ces journées sportives 😉

Nous quittons Pucon en réservant un bus de nuit chez Andesmar à 21h30 pour 10 000 pesos par personne en semi-cama et arriverons à Santiago vers les 07h. Dans la même gare routière où nous arrivons, nous enchaînons avec un bus pour Valparaiso à 3000 pesos chacun, le trajet dure 1h30, on arrive fatigué d’une nuit moyenne.

6

Valparaiso est grande ville connue pour son port étant le plus important du Chili durant les siècles précédents, ses maisons colorées et surtout son street art !

Nous partons nous ballader le long des quais direction le marché aux poissons où apparemment nous pouvons admirer les lions de mer. Bien avant le marché aux poissons, un spectacle s'offre à nous où une bonne trentaine de lions de mer se disputent leur place sur une ruine. Nous les admirons pendant au moins une bonne heure sans jamais se lasser de ce spectacle hilarant.

Le long des quais 

Arrivés au fish market, on apprend hélas que les lions de mer sont déjà partis (il faudrait y aller vers les 9/10h pour assister au spectacle), ce n'est pas pour autant que l'on s'ennuie entre les chants des mouettes et des pélicans 😀

Vers le marché de poissons  

Nous continuons de visiter la ville et nous rendons sur la place Sotomayor afin de participer à une visite guidée de la ville gratuite et en français. Sur place, devant le monument central, nous rencontrons Camilla, ce sera notre guide du Free tour touristique Valpo'top, qui nous fera découvrir à pieds la ville à travers son histoire et son street art.

Valpo'top est une agence de tourisme qui propose des visites gratuites de Valparaiso en français. Une visite part tous les jours à 15h30 place Sotomayor. A la fin de la visite, si elle vous a plu, vous pouvez donner un pourboire. Bon comme la visite est top, on laisse toujours un pourboire 😉


Valparaiso, son port, sa place principale et ses ascenseurs à l'ancienne 😀

On apprendra que Valparaiso fut la ville précurtrice du Chili où biens et services ont naqui dans cette dernière avant d'être exportés dans les autres villes du Chili, ex: la 1ere douche chaude. Il y a bien d'autres choses à dire mais faire la visite, c'est mieux 😉


Street Arts  plus beaux les uns que les autres 

Nous ferons la visite avec d’autres français dont Simon et Manon, un couple français rencontré à Pucón^^. A la suite du tour, nous partagerons une bonne bière sur un roof top avant de rentrer à notre guesthouse.

• • •

Aujourd'hui nous partons pour la Serena à 450km au nord pour un voyage de 6h. Notre bus de 10h qui aura 40 min de retard nous coûtera 9000 pesos par personne. Nous passerons juste la nuit à la Serena avant de prendre un bus d'une heure trente pour rejoindre Vicuña dans la Vallée d'Elqui.

Il y a des navettes toutes les trente minutes depuis la gare routière (spéciale départ Vicuña -29.902811, -71.256269) de la Serena qui desservent Vicuña et Pisco d'Elqui. Le trajet coûte 2000 pesos par personne.

Fresque représentant Guernica à la manière chilienne. 
7

Vicuna se situe au cœur de la vallée d'Elqui, là où se trouve un microclimat, il fait toujours beau avec 5 jours de pluie par an! 😁 Cette ville est connue pour ses paysages, ses distilleries de Pisco (alcool local) et notamment pour son ciel! Il s’agit du plus beau ciel du monde qui, la nuit, offre un spectacle astronomique saisissant !

Une fois installés chez l’habitant, nous partons visiter la ville et prendre des informations sur les tours d'astronomie et locations de vélo.

Notre logement à Vicuña, très sympa ^^ 

Nous tombons sur deux agences qui proposent des tours d'astronomie:

- L'observatoire Mamalluca, qui propose un tour à 7 000 pesos pour 2h et on ajoute 3000 pesos pour le transport. Les tours sont en espagnol ou anglais et il n’y a pas de limite de personnes par groupe.

- L'observatoire Del Pangue, un tour assez cher à 26000 pesos par personne, mais non seulement les groupes sont limités à 10 personnes max, mais en plus, le tour est en français ! Cerise sur le gâteau, les télescopes ont un diamètre plus important et ce n’est pas un guide qui fait le tour mais un astronome passionné de son métier.

Après quelques hésitations, nous choisissons le tour Del Pangue pour pouvoir profiter pleinement des explications en français. La réservation faite pour demain, on nous indique une agence de location de vélos française.

Il s'agit du Elki Magic, tenu par Adeline et son mari, une femme très gentille qui sera vous apporter beaucoup sur les alentours. Elle propose des parcours de 18 et 30km (loc du vélo à la journée 6000 pesos) et des parcours de descentes.

• • •

Nous revenons le lendemain motivé et choisissons d'effectuer dans la même journée le parcours du lac de 30 km et le parcours de 18km.

Le parcours du lac est un aller-retour empruntant un chemin qui longe au loin la route et traverse des villages jusqu'au lac Rio Elqui.

Nous profitons pleinement de cette belle vue dégagée entre lac, cactus et la vallée.

Randonnée en VTT entre cactus et lac 

Nous faisons le chemin inverse et enchaînons avec le parcour de 18 km qui consiste à découvrir les alentours de Vicuña.

Nous commencerons par nous arrêter dans la distillerie de Pisco ABA à taille humaine où nous ferons une visite de cette dernière ainsi qu’une dégustation le tout gratuitement. Nous craquerons pour 2 petites bouteilles de cocktail mangue/Pisco ! 😃

Visite de la distillerie de Pisco ABA

Un peu plus loin se trouve un temple hindouiste (enfin on croit^^) très différent de ce que nous avons découvert en Asie. Les personnes qui s’en occupent vivent sur place, sont avenants et très gentils, nous parlerons avec eux pendant un temps avant de reprendre notre VTT.

Temple hindouiste  

Nous continuons vers la brasserie Guyanna où nous dégusterons un assortiment de bières plus ou moins locales. Excellent!! Mais attention de ne pas trop en prendre, 1 assortiment pour 2 suffit ^^.

Au total, c’est presque 1 litre de bière qui est servi en dégustation 

C'est bien la première fois que nous combinons ballade à vélo + consommation d’alcool (avec modération) 😉.

Malheureusement, notre tour d'astronomie réservé la veille est annulé car la météo est mauvaise (nuageuse) et les jours suivants ne sont pas non plus propices...😢

Nous sortons déçus, c'est rageant! Dire que ça arrive rarement ici. Frustrés mais on espère se rattraper à San pedro de Atacama où le ciel est apparemment aussi magnifique.

Couché de soleil sur Vicuña  

Nous quittons Vicuña le lendemain en début d'après-midi en prenant une navette jusqu'à la Serena. On nous dépose au Terminal de bus, où nous achetons un billet pour San Pedro de Acatama départ à 16h pour 23 500 pesos par personne, arrivée vers les 8h du matin 😊

8

Après un bon voyage en bus et s'être installés dans notre auberge "The Green House" à San Pedro, nous partons nous renseigner au centre ville sur la location de vélo, la traversée du désert pour rejoindre Uyuni en Bolivie, et pour observer les étoiles !

Nous trouvons notre bonheur avec l'agence Space, réputée pour la qualité de ses tours en français et pour ses téléscopes publics les plus grands d'Amérique du Sud. C'est 25 000 pesos par personnes (33€), sans hésiter on réserve notre place 😉

Hélas pour nous, malgré nos 3 nuits à San Pedro, aucune ne sera propice à observer les étoiles... Décidément... Cela sera prétexte à revenir aux Chili 😁

San Pedro de Atacama, une ville désertique à 2500m d’altitude entourée de cols de 5000 à 6500m!!

Après avoir écumer les agences de voyage, nous rentrons à l'auberge nous reposer. Le soir, nous rejoignons Isa et Jeremy rencontrés à Pucon (le monde est petit ^^) pour boire un verre.

• • •

Il est 9h30 quand nous louons nos vélos chez "Émily", à 3000 pesos (4€) pour 6h. Nous sommes équipés d'un plan, d'un casque et d'un gilet jaune qui sont obligatoires pour circuler sur le site de la vallée de la lune. Les 6h sont suffisantes pour rejoindre le site, le visiter et revenir.

La vallée de la lune est à environ 30/40 min à vélo, l'entrée est à 2500 pesos.

- Pensez à bien essayer vos vélos avant de partir, les vitesses et le changement de plateau est nécessaire pour ce parcours.

- Attention, l'entrée pour les vélos sur le site est autorisé jusqu'à 13h.

- Prévoyez beaucoup d'eau !

- Ne laissez pas les chiens vous suivre, les chiens aux Chili ne sont pas agressif, il réclame beaucoup d'attention, mais éviter qu'il vous suive car beaucoup se perdent ou meurt de soif...

Une fois l'entrée passée, le décor est tout bonnement incroyable!

Route No Where 😃

Bon une chose est sûre, la route est telle qu’on aura mal aux fesses ce soir 😃. Les paysages sont tous droit sortis de films, et nous avons l’occasion de rouler sur un petit désert de sel qui nous mènera jusqu’à un canyon.

Petit désert de sel! 

A l’intérieur du canyon, nous ne sommes que tous les 2, ça fait aventurier et on adore!!!

Vallée de la lune  

A un moment, nous devons poser les vélos et continuer à pieds, le canyon ne se finissant pas, on décide tout de même de rebrousser chemin après une heure d’excursion.

A l’intérieur du canyon  

Après une bonne montée où la plupart descendent du vélo (sûr qu’à 2700m, le souffle n’est pas le même ^^), nous atteignons la Duna Mayor, une dune de sable noir qui après l’avoir dépassé offre un point de vue des plus impressionnants que nous ayons vu alors. On pose les vélos et marchons 2km pour atteindre le bout de la crête.

Sur la Duna Mayor 

Les paysages les plus fous ne sont pas en reste dans la vallée de la lune, quelques kilomètres après, nous atteignons le Mirador Achache où il faut marcher un peu avant de l’atteindre, mais quel spectacle ! Une vallée de sable noir surplombée par des roches aux divers dégradés marrons.

Mirador Achache 

Il nous reste une longue descente pour atteindre une ancienne mine de sel et enfin le bout de la vallée de la lune ouverte au public où se trouvent 3 formations naturelles qui représenteraient les « Trois Mariées », bon il faut de l’imagination on vous l’accorde 😁

Mine de sel et les Trois Mariées  

Les Trois Mariées sont un peu fades pour terminer la vallée, cependant, lorsque nous regardons au loin, les paysages sont hors du commun. Une étendue de croûte de sel épaisse sur des kilomètres qui atteint au loin des montagnes de différentes couleurs. Tout est si désertique, si immense...

Désert de sel dans la vallée de la lune 

Nous faisons chemin inverse jusqu’à San Pedro tout en se disant que la vallée de la lune est un de nos coups de cœur. On vous souhaite à tous de la découvrir par vos propres yeux, les photos donnent un bon aperçu mais la réalité est bien plus grandiose.

• • •

Aujourd’hui, c’est repos, nos fesses en ont besoin 😆. Plus sérieusement, nous trouverons notre agence pour voyager durant 3 jours dans le désert d’Uyuni et rester en Bolivie. Sachez que si vous revenez au Chili, il faudra 4 jours d’excursions.

Nous prenons notre excursion par l’agence Estraya del Sur (que nous recommandons fortement) et négocierons le prix à 110 000 pesos/personne (initialement 115000) soit environ 145€ qui comprend :

  • 3 jours de jeep (6 personnes).
  • Passage de la frontière bolivienne.
  • Tous les repas compris.
  • 2 nuits en hôtel comprises.

Il vous faudra prendre de votre côté 250 bolivianos, la monnaie bolivienne que vous changerez contre 27 000$CL au bureau de change Emily (pareil que la loc de vélo ^^) où le taux est très bon, de l’eau (6L/personne) et quelques trucs à grignoter si vous le souhaitez.

Il y a beaucoup d'excursions aux alentours de San Pedro de Atacama assez coûteuses mais en 3 jours de traversées du désert d'Uyuni, vous en feraient bien des similaires 😉

Comme notre tour d’astronomie est annulé ce soir, nous rejoignons Isa, Jérémy et Amaury (un français que nous avions rencontré à Vicuña) pour passer une excellente soirée !! 🍻😁

Nous partirons pour la Bolivie demain matin à partir de 6h 😉

De gauche à droite: Amaury, Jérémy, Isabelle, Arnaud et Hélène  😁