Carnet de voyage

A la découverte du Canada

11 étapes
15 commentaires
70 abonnés
Dernière étape postée il y a 79 jours
Vaste pays qu’est le Canada, nous voyagerons 3 semaines dans sa partie Est, au Québec. Nous ferons un roadtrip en compagnie de la maman d’Arnaud et de son compagnon Philippe. Hâte de tout découvrir!
Du 10 au 30 mai 2019
3 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Nous voilà arrivés à l'aéroport de Montréal après 10h de vol, où nous empruntons le bus 747 pour rejoindre le centre-ville. Le billet pour un voyage de 24h coûte 10CAD$ par personne et il relit le centre ville de Montréal, avec celui-ci vous pouvez également empreinter les bus et le métro.

-> si toute fois vous restez plusieurs jours le billet de 3 jours est à 19CAD$ et vous sera fort utile !

Nouvelle monnaie, le dollars canadien que nous nommerons CAD$.

1€ = 1,50CAD$ 5€ = 7,50CAD$ 10€ = 15CAD$

1CAD$ = 0,65€ 5CAD$ = 3,25€ 10CAD$ = 6,50€

La particularitée de cette destination est que cette fois-ci, nous rejoignons la Maman d'Arnaud et son compagnon Philippe à l’hôtel La Tour Belvédère

. Les retrouvailles après plusieurs mois de voyage, un vrai plaisir 😉

Une fois reposés, nous partons visiter les célèbres souterrains de Montréal !

Le souterrain couvre 32 kilomètres de tunnels sous la terre. Ils permettent aux Montréalais de se déplacer en évitant les intempéries de l'hiver. Ils regroupent un ensemble de commerce, café, théâtre...


 Ville souterraine 

Nous partons ensuite découvrir les nombreux quartiers comme le quartier gay riche en couleur et en festivité, le quartier chinois, et la Basalique Notre-Dame.

Visite des quartiers gay et China Town

Ici, les architectures divergent à chaque coin de rue, sinon plus! Nous sommes stupéfaits du nombre de styles réunis au même endroit...

Notre Dame et ses alentours.

Ce soir nous goûtons à une des spécialités culinaires du Canada : La Poutine ! 🤤

La Poutine traditionnelle est composée de trois ingrédients : des frites, du fromage en grains et de la sauce brune. (on ne comptera pas les calories..) 😶

On nous a conseillé le restaurant La Banquise, très convivial et chaleureux et nous vous le conseillons à notre tour !

Attention les portions sont gigantesques!! 😋 Ce sont les tailles régulières ci-dessous et il existe la taille au-dessus !!

La Poutine 😋

Nous rentrons tranquillement en métro avec le ventre bien rempli. Demain, nous récupérerons la voiture louée en amont sur le net et partirons en direction de la ville de Québec ! 😁

2
2
Publié le 20 mai 2019

On part chercher notre voiture de location non loin de notre hôtel, mais lorsque nous l’avons en face de nous, cette Toyota est clairement trop petite... on négocie alors un véhicule un peu plus gros, une VW Jetta (4 classes supérieures) pour seulement 9Cad$ de plus par jour, une aubaine 😃

Une fois la voiture récupérée et les bagages installés nous partons pour la ville de Québec à environ à 2h30 de route. Nous décidons de passer par Levis pour empreinter le bac situé sur la rive en face et profiter de la vue sur Québec en traversant le fleuve St Laurent.

Pour la traversée (5min) à nous quatre et la voiture nous payons 14.35 $.

Nous arrivons sur Québec et découvrons en premier lieu le château de Fontenac qui est enfaite un hôtel luxueux depuis toujours et fut inauguré en 1893, une architecture fantastique !!

Traversée du fleuve St Laurent entre Lévis et Québec 

Après une nuit de repos nous partons dans le centre historique, nous souhaiterons visiter par deux fois le parlement mais malheureusement sans succès... les heures de visites sont limitées, nous tenterons notre chance une nouvelle fois si nous repassons par Québec.

Devant le Parlement  

On visite alors le centre-ville et passons de nouveau vers le grandiose château de Fontenac.

 Une partie du centre historique 


Nous visitons la citadelle et son musée du 22e regiement avec visite guidée en français agrémenté d'un jolis accent canadien ! 😉

La Citadelle de Québec est un fort situé sur le cap Diamant dans la ville de Québec au Québec. Adjacente aux plaines d'Abraham, elle est partie intégrante des fortifications de la vieille ville. Elle servit de remparts pour protéger la ville des américains et des français lors de leurs tentatives d’invasion, cette citadelle est dite imprenable et elle le fut.

Encore aujourd’hui et depuis 1920, la citadelle sert de base pour le 22e régiment canadien. Ce 22e régiment à la particularité d’être entièrement francophone et s’est illustré dans bien des guerres, de la 1ère Guerre Mondiale à celles actuelles.

Visite de la citadelle 

Une visite, ça donne faim, heureusement, Mary’s n’est pas loin 😋 On peut déguster de délicieux pop-corn aux enrobages si gourmand!! Chocolat, Caramel fleur de sel, Sirop d’Erable (évidemment ^^) et même des saveurs salées avec du Cheddar.

Pop corn de chez Mary’s, un pur délice. 

Place à la découverte de la ville basse et de son attrait artistique !

L’attrait artistique de la ville basse de Québec  

On finit cette journée par la visite de la plus belle boutique de Québec, la maison de Noël ! Nous avons beau être en mai, au Canada, il fait un temps hivernal français maudit Tabernac ! 😃

La maison de Noël  

Nous avons adoré la ville de Québec !

3

Le temps est maussade, il faut dire que nous sommes tout juste à la fin de la saison hivernale (assez tardive cette année), il y a encore 2 semaines, la neige était abondante! 😱

Cela ne nous empêche nullement de voir les chutes de Montmorency qui se situent à 15 min en voiture au nord-est de Québec. En étant hors saison et par mauvais temps, nous évitons la foule de touristes habituelle.

Nous nous acquittons de 12.50 S pour le parking, enfilons les manteaux de pluies et allons découvrir cette merveille.

Les chutes de Montmorency mesurent 83m soit 30 m de plus que les chutes du Niagara. On dit « les chutes » et non « la chute » car la principale est accompagnée de 2 petites autres chutes dont on parle rarement.

En hiver, lorsque les températures sont négatives, l’écume créée par la cascade forment une montagne de neige et de glace appelée « pain de sucre », le spectacle doit être saisissant !


Nous empruntons un sentier d'environ 2 km qui nous permet d'observer la cascade sous différents points de vue.

Chutes de Montmorency vues du haut 

Il nous faut descendre environ 487 marches de l’autre côté pour admirer l’entièreté de la chute, une véritable force de la nature ! Arrivés au pied des marches, l’écume soulevée par la chute d’eau frappe avec force nos visages, et il nous est impossible de faire une photo sans que celle-ci ne soit floue.

Les chutes de Montmorency, hautes de 83m! 

Nous poursuivons notre route est allons sur la rive en face en empruntant un gigantesque pont de métal, ça y est, nous sommes sur l'île d'Orléans.

Sans but précis, nous ferons le tour de l’île en voiture (environ 80km) tout en s’arrêtant dans différents commerces ouverts depuis peu où nous rencontrons des personnes formidables (cafés, chocolaterie, ferme, musée, érablière, etc..) . Vraiment, les québécois sont d’une telle gentillesse! Nous sommes chaleureusement accueillis à chaque endroit, des conversations sans fins prennent vie, et on apprend quelques expressions québécoises qui nous restent bien en tête 😃, bref on se sent bien ici.

Quelques mots québécois et leurs traductions ^^

  • Tire toi une bûche >>> Prend une chaise
  • S’habiller en mou >>> Porter une tenue confortable
  • À date >>> À partir de quand
Pont de l’île d'Orléans , long de 1,73km

Parmi nos divers arrêts, nous retiendrons surtout la chocolaterie et l’érablière où nous avons grandement apprécié la gastronomie locale.

La Chocolaterie de l’ile d’Orléans fabrique un chocolat de qualité mais le plus intéressant se trouve au 1er étage! C’est ici que l’on fabrique des glaces dites « molles », qui ressemblent aux glaces à l’italienne, et c’est ici que l’on savoure une spécialité québécoise, la glace molle enrobée !

Tout simplement (ou presque), la glace coulée sur son cône, elle est ensuite trempée dans du chocolat fondu (choix multiples de saveur) qui se fige aussitôt sur la glace. Le chocolat épais est croquant et fondant à la fois, il apporte un équilibre parfait avec la glace molle à la vanille cachée derrière lui. C’est un pur délice !

Nb: Nous mangerons bien d’autres glaces molles enrobées par la suite mais aucune aussi savoureuses que celles mangées ce jour, pourquoi? Le chocolat utilisé pour l’enrobage des glaces provient directement de la chocolaterie de l’île d’Orléans, un chocolat de qualité 😉

Glaces molles enrobées  

Après plusieurs arrêts dont un dans une ferme où nous achèterons notre repas du soir, un superbe poulet fermier refroidit à l’air, nous nous arrêterons dans une érablière artisanale (Richard Boily) appelée communément « cabane à sucre » où nous apprendrons beaucoup et goûterons le sirop d'érable sous toutes ses formes 😊

Encore une fois, la personne qui nous accueille est d’une grande gentillesse, la gentillesse québécoise.

Système de tuyau sur les érables et four à bois pour la conception du sirop d’érable   

La fabrication du sirop d'érable ?

En hiver, les érables, pour se protéger du froid, absorbent l'eau du sol et la stocke entre le tronc et l'écorce. Au printemps, lorsque le froid laisse place à un climat plus doux, l'érable renvoit l'eau dans le sol, c'est à ce moment là que l'homme intervient.

Grâce à un système de canalisation planté à même l'écorce, on récupère l'eau stockée avant qu'elle ne retourne au sol. Cette eau est ensuite placée dans des bassins chauffés par un four à bois et grâce à un système d'évaporation, le sirop d'érable peut être recueilli.


Suite aux accords de Paris (empreinte carbone) la plupart des érablières artisanales, dont celle que nous venons de visiter seront fermées d'ici 2020, la cause ? Les fours à bois utilisés ont une empreinte carbone trop importante et les remplacement de ses derniers sont trop onéreux...

Nous ferons un peu de stock de sirop d’érable avant de reprendre la route pour rejoindre notre logement près de Québec et préparer notre bon poulet fermier 😋.

Hâte d’être à demain pour une nouvelle aventure dans la région de Québec !!

4

Par un temps plus clément même si le froid persiste, nous quittons notre Airbnb de Québec pour monter un peu plus au nord. Première étape de cette journée prometteuse, le Canyon St Anne!

Nous dépenserons 16Cad$ pour accéder au site, un sentier aménagé (1h de marche) depuis peu fait le tour du canyon avec plusieurs explications sur sa création, son utilisation et ses légendes.

Il faut remonter il y a 1,2 milliards d’années pour que le fond et les parois du canyon soient formés par du gneiss granitique, une roche créée dans les profondeurs de la Terre. Puis une autre formation rocheuse prend place dans le canyon il y a 450m d’années, la roche sédimentaire (compression des sédiments sous-marins). Le canyon est en partie formé mais invisible car une épaisse couche de glace le recouvre, comme toute l’Amérique du Nord! Il y a 75000 ans, l’ère glaciaire prend fin, et plus tard, le canyon St Anne apparaît. S’en suivra une érosion naturelle qui nous fait apparaître le canyon comme il est aujourd’hui.

Canyon St Anne 

De l’autre côté du canyon, nous voyons clairement la chute St Anne, une cascade de 76m de haut avec un débit impressionnant dut à la fin de l’hiver canadien. A cette période, le débit est 10 fois plus important qu’en fin de saison vers octobre. Quand on sait que ce cours d’eau fut utilisé pour le flottage de bois (transport de bois), on se demande comment il pouvait rester intact après avoir passé la chute.

Après être passé sur un pont suspendu à 60m de haut et qui surplombe la cascade, nous empruntons des escaliers pour rejoindre le fond du canyon et profiter des paysages.

Canyon St Anne 

On remonte le canyon jusqu’à la sortie du site ou on ne peut s’empêcher de prendre une photo avec un orignal (un élan) en résine mais grandeur nature! Bien plus grand qu’un ours noir, il peut atteindre 2,10m au garrot et peser 700kg, belle bête 😃

Orignal 
• • •

Nommée « paradis des artistes », en harmonie avec son environnement, Baie-Saint-Paul se présente comme une mosaïque d'art, de nature et de culture, ce sera notre deuxième étape de la journée.

Nous flânerons dans les rues de la ville tout en s’arrêtant à maintes reprises dans des galeries d’art en surnombre à Baie-Saint-Paul, sans oublier de rentrer dans la cathédrale plus attrayante de l’extérieur qu’en son enceinte.

Baie St Paul 

Avant de rejoindre notre hébergement, nous faisons halte à La Malbaie pour admirer l’architecture du Fairmont le Manoir Richelieu et le casino de Charlevoix à ses côtés.

En juin 2018, Fairmont le Manoir Richelieu servit d’enceinte pour accueillir le sommet du G7.

Les habitants nous expliquaient que ce lieu fut recommandé par soucis de sécurité car une route seulement parvient jusqu’à La Malbaie, sans oublier bien sûr le charme fou de cet endroit.

Fairmont le Manoir Richelieu 

Nous dormirons dans un airbnb atypique car la bâtisse date d’il y a plus de 130 ans, de ce fait , la maison est légèrement penchée 😃.

La maison penchée 😁

L’ambiance est chaleureuse et nos hôtes sont d’une « gentillesse québécoise », la soirée sera délicieuse 😉

5

Après un petit déjeuner de compétition à notre auberge, on reprend la voiture pour se diriger toujours plus au nord-est.

Nous remontons le fleuve St Laurent tout en croisant des dizaines de lacs dont la plupart sont-ils encore bien gelés, le spectacle est saisissant ! Dire qu'il y a encore quelques semaines, les québécois pouvaient encore faire du patin ou de la pêche sur ces lacs....

En chemin, des dizaines de lacs gelés 

Nous arrivons à la Baie Ste Catherine où nous observons la ville de Tadoussac sur l'autre rive, c'est ici que nous passerons la journée. Plus qu'à prendre le bac (gratuit) pour sy rendre.

Traversée entre la Baie Sté Catherine et Tadoussac (traversée gratuite) 

La journée est ensoleillée, c'est parfait pour notre activité, voir les baleines dans le St Laurent !! 😀

On se rend chez Croisière AML pour réserver nos places sur un zodiac, 60Can$ mais sans les taxes... Au final, ce sera 90can$ (on ne sait toujours pas pourquoi autant de taxe...) par personne soit 60€.

Au Canada, hormis en grande surface, les taxes ne sont pas inclues dans les prix et ça surprend à chaque fois que l'on passe en caisse.. Comptez 15% de taxe pour tout produits ou services.

Dans les restaurants, comptez 15% de taxe + de 12 à 20% de pourboire (recommandé), la note monte rapidement.

Il est 13h, c'est le moment de s'équiper ! La grande classe !! 😂

Équipés pour voir les baleines!  

La croisière dure environ 2h30 dont une bonne partie se déroulera sur le Saint Laurent.

Le fleuve Saint Laurent est atypique car bordant le golfe du Saint Laurent en contact direct avec l'océan Atlantique, l'eau en surface est douce mais à quelques mètres sous la surface, l'eau est saline. Ainsi, des espèces d'eau saline et d'autres d'eau douce vivent juste à côté sans jamais se mélanger.

Sur le fleuve Saint Laurent 

Nous sommes un peu tôt dans la saison des baleines, et malgré de bonnes conditions, nous en verrons peu... Nous aurons tout de même la chance de croiser la route de petits rorquals en chasse, certains même sauteront assez haut la gueule grande ouverte ! Spectacle court mais impressionnant !

Petit Rorqual 

Toujours sur le zodiac, on quitte le fleuve pour rejoindre le fjord où nous verrons des phoques et une cascade qui a la spécificité d'être temporaire puisque seules l'eau de pluie et la fonte des glaces l'alimentent.

Fjords  

En revenant au port, nous pouvons observer au loin des bélugas. Il est vrai que de là où nous sommes (environ 200m), on distingue seulement des tâches blanches sur l'eau mais c'est bien mieux pour eux.

La population des bélugas à considérablement chutée en quelques décennies, bien sûr à cause de l'Homme.

Si vous souhaitez vous aussi observer les baleines sur le St Laurent, préférez les mois plus chauds, de juin à septembre. Vous pourrez même observer des grandes baleines bleues !

Nous dormirons ce soir non loin de Tadoussac, à Grande-Bergeronnes (20km), toujours dans un Airbnb (flambant neuf^^) qui nous revient moins cher que de dormir en dortoir. Ce soir, c’est crêpe party !! 😋

6

Journée relax aujourd’hui, on profite des bords du lac St Laurent en se baladant dans le parc national du Fjord du Saguenay et on vous en fait profiter en image ! 👍

Dans la forêt  

Un soleil omniprésent et une petite brise du large, on ne demande pas mieux pour un pique-nique au bord du fjord! 😁

Pique-nique sur le bord du fjord 

On continue notre promenade jusqu’à la pointe de l’Islet (entrée du fjord) un endroit idéal pour observer les baleines (quand il y en a ^^) et qui servait jadis pour la pêche et la chasse aux phoques.

Vers la pointe de l’Islet 

Photos de famille sur la pointe de l’Islet (même

Sur la pointe de l’Islet 

Après la petite promenade, nous passons par le port et découvrons le centre d’interprétation des mammifères marins, un musée particulièrement centré sur les baleines et l’activité sur le fleuve St Laurent, nous avons apprécié ! Comptez 2h de visite et 14 dollars canadien.

Ps: admirer la taille des mandibules de la baleine bleue (mâchoire inférieure), impressionnantes!!

Musée des mammifères marins et port de Tadoussac 

Ce soir, nous dînons dans un restaurant spécialisé dans les poissons et fruits de mer aux Grandes Bergeronnes, un pur régal !!

Au menu ce soir, du saumon à l’érable, de la truite, de la morue et Fish&Ships à la morue, le tout accompagné d’un excellent vin blanc local!

Merci pour ce repas!

Au menu ce soir, du saumon à l’érable, de la truite, de la morue et Fish&Ships à la morue! 

On en profite pour fêter aujourd’hui une joyeuse fête des mères à nos deux mamans!! On vous embrasse !❤️❤️❤️

7
7

Toujours plus haut, toujours plus loin! On se dirige jusqu’au lac St Jean, le point le plus au nord de notre roadtrip !

La route restera la même tout du long de notre trajet ou presque. Des sapins et des boulots qui forment d’épaisses forêts, se dressant sur les bords de route, et des lacs disséminés un peu partout, tels sont les paysages typiques du Québec ! 😁

Nous faisons une première halte au bord d’un lac qui, par sa beauté et sa tranquillité, oblige à nous arrêter pour en profiter.

Petite halte au bord d’un lac miroir somptueux 

Deuxième halte de la journée, bienvenue à Sainte Rose! Bon la ville en elle même n’est pas fascinante mais son quai est plus accrocheur. En face de nous se trouve la rivière Saguenay qui n’est autre que le Fjord dans lequel nous étions l’avant-veille.

Ce fjord à la particularité de prendre source dans un fleuve (fleuve St Jean) et non directement des océans. Il respecte pourtant sa définition qui est d’être salin, et comme le fleuve St Laurent, l’eau à la surface est douce.

Sur le quai de Sainte Rose 

Plus grande ville de la région Québec après Québec, nous faisons un arrêt dans le centre-ville de Saguenay, qui nous laisse sur notre faim... Le seul attrait du centre reste sa Cathédrale, pour le reste....

Centre de Saguenay 

Nous arrivons enfin sur les bords du lac Saint Jean, 3ème plus grand lac du Québec, il est encore en grande partie gelé, magnifique...

Au lac St Jean 

Nous dormirons à Roberval sur le côté Ouest du lac, et demain, c’est journée vélo 😃

8

Nous passerons 2 journées sur les bords de ce lac tranquille. Le lac St Jean est idéal pour se promener autour grâce à de longues pistes cyclables mais aussi pour se ressourcer. Nous ferons une petite séance de sport dans ce cadre idyllique.

Et c’est parti pour une journée de découverte à vélo grâce à notre hôtel qui en été pourvu !

Tous en selle! 

Nous nous arrêtons à Chambord pour visiter le village Val-Jabert, qui a la particularité d’être un village fantôme !! Comme nous sommes hors saison, point de spectacle, seulement la visite du village, particulièrement intéressante ! Nous paierons alors 10Can$/ personne.

 rivière Ouiatchouan 

Le village Val-Jabert vit le jour en 1871 sous le nom de Canton Charlevoix et comptait alors 300 âmes. Le village qui bordait la rivière Ouiatchouan avait un intérêt économique, 2 chutes d’eau imposantes où un premier barrage est érigé afin d’alimenter son moulin.

C’est en mars 1901 que M Damas Jalbert, entrepreneur forestier achète les terres afin de construire une pulperie (usine où l’on fabrique de la pâte de bois mécanique grâce à la pulpe du bois). Le village s’agrandit et lorsque M Dalmas Jalbert meurt en mars 1904, des investisseurs américains achètent la compagnie qui est rachetée de nouveau en 1907 par M. Julien-Édouard-Alfred Dubuc, un directeur d’une autre pulperie.

Maisons restaurées ainsi que le couvent-école en bas

En 1927, le village compte 950 âmes, un couvent-école, une boucherie, une église, 2 magasins, diverses moulins et de nombreuses maisons. Hélas, cette même année, suite à de nouvelles demandes et technologies, la pulperie fait faillite. En 1930, le village ne compte plus que 50 habitants.

Le village alors abandonné, est racheté en 1942 par le gouvernement du Québec et fermé au public jusqu’en 1960 où il est confié à l’office du tourisme du Québec. Des rénovations importantes sur plusieurs bâtiments sont effectuées, le village ouvre de nouveau ses portes en tant qu’attraction en 1987. Il reçoit aujourd’hui 150000 visiteurs par an.

Chute de Ouiatchouan et ses 72m!

Après avoir admiré la chute de Ouiatchouan, nous avons possibilité d’emprunter un escalier de quelques 450 marches pour culminer cette force de la nature.

En haut de la chute de Ouiatchouan

Il nous reste à gravir 300 marches supplémentaires pour s’enfoncer un peu plus dans la forêt et atteindre la deuxième chute plus petite, de 35 mètres de hauteur.

En contemplation devant la seconde chute 

Nous passons ensuite sur le plateau nord du village réservé aux maisons des ouvriers. Ici certaines maisons sont restées telles qu’elles depuis leur construction au début du 20e siècle, la plupart sont éventrées en leur centre suite au poids de la neige sans doute trop important lors des nombreux hivers qu’elles ont subi.

Les maisons ouvrières du plateau nord de la ville. 

Cependant, le village connaît de nouveaux habitants, ou plutôt ces habitants ne l’ont jamais vraiment quitté 😁

Des grosses marmottes !! 😁

La visite du village terminée, nous rentrons aussitôt à l’hôtel pour une autre activité qui aura lieu dans la soirée, partir en forêt avec un guide pour observer les ours noirs du Canada.

• • •

Il est 18h lorsque nous rejoignons notre guide où l’on troque notre VW pour un gros Pickup qui nous emmènera au cœur d’une forêt.

Tout en silence, équipés de jumelles, nous rejoignons un observatoire perché à quelques mètres du sol qui nous servira de planque durant les 3 prochaines heures... et croyez nous, 3h sans faire de bruit, c’est long... Et c’est encore plus long lorsqu’il ne se passe absolument rien!!

Notre vue 3 heures durant 

Hormis quelques castors qui claqueront de leur queue pour nous dire de partir, nous ne verrons aucun ours... Il est vrai que nous sommes en début de saison et qu’ils sont plus rares mais bon, le guide en a pourtant vu les 3 jours précédents... Hélas pour nous, le guide nous réclame le prix initial sans ristourne aucune, voilà comment perdre 35$/personne et 3 heures de son temps..

Maison des castors 

Morale du Canada: Ne venez pas de Novembre à Mai inclus si vous souhaitez observer les animaux !

9

« Le lac est parti »

Cette phrase annonce la fin de l’hiver, lorsque la glace d’un lac, ici le Saint Jean, est partie de moitié; et c’est aujourd’hui.

Chaque année, des paris sont lancés entre les habitants pour déterminer la date exacte où le lac partira. On ne sait pas ce que remporte le ou les vainqueurs mais une chose certaine, cet hiver particulièrement long aura fait de nombreux perdants 😉

Non que ce soit en corrélation, nous prenons la voiture pour rentrer à Montréal ce jour.

Sur la route, nous ferons halte au lac Jacques-Quartier qui lui, est encore bien gelé.

Lac Jacques-Quartier 

On s’arrêtera de nouveau à Québec dans l’espoir de visiter le Parlement mais en vain, ce jour est férié, consacré aux citoyens, le Parlement garde ses portes fermées. Ce n’est pas faute d’avoir essayer 😃

Les Grandes Dames de Québec devant le Parlement 

Ainsi, nous reprenons route jusqu’à Montréal où notre logement du soir est idéalement situé, tout prêt du quartier gay.

Quartier gay 

Ce soir, on se rend à China Town pour découvrir ou redécouvrir les saveurs chinoises que nous avions apprécié 2 mois durant, au début de notre tour du monde!

Bien que les mets soient bons, nous ne retrouverons pas les saveurs, les épices, l’authenticité des plats de Chine.

• • •

Cette journée sera la dernière que nous passerons tous les 4 alors on en profite!! 😁

On visitera l’intérieur de la basilique Notre-Dame, une chaire somptueusement sculptée et des vitraux richement colorés et uniques pour certains. Nous aurons même la chance d’assister à la chorale ! Magnifique ! L’entrée coûte 8Can$ et une petite visite guidée de 15min est comprise pour nous apprendre l’histoire de cette cathédrale.

Basilique Notre-Dame 

Petit tour dans une ville où le street art est omniprésent avant de se poser dans un pub-restaurant pour manger un bout.

Street art Montréal  

La nuit tombe, nous amenons Evelyne et Philippe à l’aéroport, ils reprennent le chemin pour notre beau pays qu’est la France.

Les adieux ne sont point tristes car temporaires 😁. Bien que ça va nous faire drôle de poursuivre notre roadtrip à 2.

Maman, Philippe, un grand merci pour ces deux petites semaines passées ensemble, c’était un réel plaisir, on a adoré !! 😃

On vous embrasse !

Le Totem familial 😁
10
10
Publié le 6 juin 2019

Nous voilà maintenant tous deux de nouveau et c'est étrange, ce vide qui persiste.. Mais le voyage continue !

De bon matin, nous prenons la route pour ses rendre à Ottawa, capitale du Canada, à environ 200 km à l'ouest de Montréal.

La ville est vraiment grande mais les lieux à visiter sont proches les uns des autres.

Après avoir fait le tour de la ville en cherchant désespérément un parking pas trop cher pour garer la voiture, on se gare un peu à l’extérieur, pour 10Can$ la journée. Nous sommes à proximité de la Basilique Cathédrale Notre-Dame que nous visiterons en premier ! 😁 Construite de 1844 à 1858, cette basilique-cathédrale mélange les styles néo-classiques et néo-gothiques, elle est le siège de l'Archevêché.

Basilique Cathédrale Notre-Dame de l’intérieur. 

En face de la cathédrale se trouve « Maman » une énorme araignée de 10m en bronze fabriquée par l’artiste Louise Bourgeois. Cette sculpture fait référence à la mère de l’artiste mais aussi à toutes les mères qui sont protectrices envers leurs enfants. Derrière elle se trouve le Musée des beaux-arts du Canada.

« Maman », un graffiti et la Basilique Cathédrale Notre-Dame. 

On part maintenant se promener dans le Major’s Hill Park où des milliers de tulipes multicolores sont plantées, c’est aussi spectaculaire que magnifique.

Chaque année, courant mai à Ottawa, des centaines de milliers de tulipes sont plantées et cette magnificence a une histoire que l’on vous conte:

Lors de la 2nde Guerre Mondiale, les Pays-Bas sont envahis et la famille royale est exilée à Ottawa pour sa sécurité, de plus le Canada participa activement à la libération des Pays-Bas. A la fin de la guerre, en guise de remerciements, la reine hollandaise Wilhelmina fit envoyer 100 000 bulbes de tulipes à Ottawa. Et lorsque sa fille, la princesse Juliana devint reine des Pays-Bas en 1948, elle fit envoyer 20 000 bulbes de tulipes chaque année jusqu’à la fin de son règne en 1980.

Depuis, la tulipe est devenue l’emblème de la ville d’Ottawa.

Des centaines de milliers de tulipes dans le Major’s Hill Park

Un peu plus loin se trouve la grandiose Colline du Parlement. D’une superficie de 89 000m2, la colline abrite plusieurs édifices de style néogothique qui sont le symbole du système parlementaire canadien. Le Parlement est composé de 4 bâtiments dont l’édifice central, de l’est, de l’ouest et de la Tour de la Paix mesurant 92m.

L’édifice central pris feu en 1916, et brûla dans son entièreté ou presque, la bibliothèque qui lui était attenante fut sauvée grâce à 2 portes en fer fermées, sauvant ainsi des personnes et des milliers de documents à la valeur inestimable. Depuis, l’édifice fut reconstruit.

La colline du Parlement  

Après avoir parcouru la colline du Parlement, on continue notre promenade dans le centre-ville avant de rentrer à notre logement.

• • •

Cette journée sera bien remplie dans un seul et même endroit, le Musée Canadien de l’Histoire! 😁

Des premières civilisations qui ont peuplé le Canada jusqu’à aujourd’hui en passant par la colonisation et les guerres, ce musée est de loin un des plus intéressants et sans nul doute le meilleur pour apprendre l’histoire du Canada. Nous l’avons adoré de fond en comble et passerons toute notre journée en son sein.

Musée Canadien de l’Histoire 

Nous n’avons pas de plan pour les prochains jours alors on se demande si on descend dans le Sud Ouest pour visiter d’autres grandes villes telles que Toronto ou totalement autre chose...

Au final, nous partirons à l’aventure dans le Nord à la recherche d’un Canada brut, plus sauvage, plus tranquille !

A bientôt pour la suite de cette aventure !! 😃

11

Changement donc de parcours traditionnel au Canada, on part se perdre entre la nature et les lacs!

On trouve notre bonheur à proximité du lac Cayamant à plus de 100km au nord-ouest d’Ottawa au calme et dans un des meilleurs Airbnb que nous ayons eu, bienvenue au gîte Mamazan!

Le gîte Mamazan est tenu par Suzanne, une femme aussi gentille qu’avenante. Nous avons adoré l’emplacement, notre chambre et la tranquillité du logement. De plus, en étant seul durant les quelques jours où nous nous sommes séjourné, nous avions tout le logement bien équipé juste pour nous 😃

Si vous aussi, vous passez par là, n’hésitez pas à dormir chez Suzanne (prix très intéressant) au 21 chemin Patterson, Lac Cayaman. Pour la joindre, rdv soit sur Airbnb ou par son mail suzanneethier16@yahoo.com

Durant notre séjour, nous visiterons les alentours tels que Blue Sea, un petit village où nous aurons l’occasion de découvrir la paroisse, un musée tenu par Guillaume, un anglo-ontarien très sympathique, et un petit vide grenier.

Nous avons adoré se promener dans le parc national du Mont Morissette que l’on vous présente en photo 😁 Une grande et belle balade !

Ballade vers les castors  dans le parc national du Mont Morissette

Une fois le Mont Morissette atteint, une tour se dresse devant nous et que nous pouvons heureusement gravir. Du haut de cette dernière, la vue sur tous les lacs alentours est imprenable !

En haut de la tour du Mont Morissette  

Une grande piste cyclable parcours des dizaines de kilomètres vers le Lac Cayamant mais le loueur de vélo « Carpe Diem », le seul des environs n’est pas encore ouvert.

• • •

Il est temps pour nous de prendre notre envol, et après avoir remercié grandement Suzanne pour son hospitalité, nous partons à 200km de là à proximité de Mont Tremblant.

Les routes sont toujours aussi belles, serpentant entre lacs et forêts. Après quelques heures de route, nous atteignons un nouvel havre de paix dans un chalet en bord de lac. Nous resterons 2 jours dans ce chalet qui borde le lac Sauvage, perdu au cœur de la nature.

Chalet au bord du lac Sauvage

Autour de nous s’étend le centre touristique des Laurentides, une immense forêt que parcours des dizaines de sentiers sur des kilomètres et des kilomètres !

Un endroit idéal pour se vider l’esprit, se promener et même courir pendant des heures tout en se perdant... et c’est étrangement agréable de se perdre dans cet endroit😁

En ballade dans le centre touristique des Laurentides
Faune et Flore 

Même dans ce lieu idyllique, le temps s’est écoulé.. On doit faire route vers Montréal car le lendemain, nous partons pour New-York!!

Mais avant le départ, nous profitons pleinement de nos derniers instants en terre canadienne. On retournera manger la meilleure poutine de la ville à la Banquise, on mangera toutes les glaces molles enrobées de chocolat que nous aimons tant et surtout, nous assisterons à une représentation du Cirque du Soleil!

Le Cirque du Soleil dont le siège social se situe à Montréal, est un spectacle unique en son genre et mondialement célèbre. Contrairement à d’autres chapiteaux, il n’y a aucun animaux dans ce spectacle, seulement des femmes et des hommes au talent fou! Des gymnastes de haut vol mais aussi des musiciens, des chanteurs, et encore plein d’autres personnes incroyablement talentueuses.

Nous ne prendrons qu’en photo l’intérieur du chapiteau avant que le spectacle d’environ 2h30 commence. On s’est régalé tout du long!

Un grand merci à la maman d’Arnaud de nous avoir offert ce spectacle!

Le Cirque du Soleil 

Notre séjour au Canada se termine, il nous reste à prendre un bus de nuit pour la ville de New-York.

Pour se rendre à New-York depuis Montréal, dirigez-vous à la gare routière rue Berri. Nous achèterons les billets avec la compagnie Greyhound. Il y a plusieurs bus la journée et de nuit, le trajet dure environ 8h comprenant le passage de la frontière américaine (prévoyez 6$US pour le tampon de votre passeport à la frontière)

On se retrouve de l’autre côté ! 😉