× Chère communauté,
Suite à l’incendie au sein des bâtiments de notre hébergeur OVH, à Strasbourg mercredi 10 mars 2021, nous ne pouvions plus accéder au site ! L’accès a été rétabli par notre équipe mais nous n’avons pas accès aux photos pour le moment. Dans l’attente de réponses de la part d’OVH quant au devenir des photos mises en ligne avant le 10 mars 2021, vous pouvez de nouveau réutiliser le site sans risque et ajouter de nouvelles photos !
La Team MyAtlas
Nous passerons 3 semaines en Thaïlande, pays très touristique mais d'une beauté et d'une culture exceptionnellement riche. Hâte de découvrir le pays du sourire durant ces 3 semaines ! ☺️
Du 3 au 21 décembre 2018
19 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Ce matin, après avoir pris un petit déjeuner local à l'hôtel, nous prenons un taxi (600 roupies pour 9km, un prix raisonnable ^^) pour se rendre à l'aéroport à l'est de Katmandou.

L'enregistrement se passe très bien et pour cause, nous n'avons plus nos bâtons de marche envoyés 2 jours auparavant en France ^^.

L'avion de la compagnie Royal air Népal décolle avec une petite heure de retard mais le vol se passe bien, nous avons seulement 3h30 de vol pour atteindre Bangkok et les sièges sont équipés de tablettes où nous avons pu voir un film ^^.

Lorsque nous arrivons à Bangkok vers les 17h, le premier changement radical vis à vis du Népal que nous ressentons, c'est la température ! Ici il fait 35°C, on est loin des températures inférieures des Annapurnas et nous avons perdu l'habitude.. Je rappelle également que nous sommes début décembre... Ça fait bizarre 😁.

Nos bagages récupérés, nous n'avons pas besoin de faire de visa car nous sommes français et nous séjournerons moins de 30 jours sur le territoire thaïlandais. Nous commençons par prendre le SRTET City Line, sorte de métro, pour aller jusqu'à Phaya Thai, un carrefour de Bangkok un peu éloigné de notre hôtel, puis nous voulions prendre le bus pour se rapprocher de notre hôtel mais après 30 min d'attente et toujours rien à l'horizon, on prend un tuk-tuk bien negocié à 100 bahts (2,70€) pour nous amener proche de notre hôtel, et nous avons eu raison, c'est génial de se déplacer en tuk-tuk !! ☺ En plus, ça nous fait un bien fou d'avoir un peu d'air dans une chaleur si étouffante.

Tuk tuk à Bangkok

Arrivés à destination, toujours la même galère peu importe le pays, trouver notre hôtel avec un emplacement approximatif donné par Booking XD.

Avec l'aide des locaux, c'est chose faite en moins de 20 minutes, un record ! Lol.

Nous prenons place dans nos dortoirs, prenons une bonne douche froide (pour une fois qu'on est heureux qu'elle soit froide^^) et partons manger notre premier repas Thaï dans un bar sympa. Ce soir, c'est Pad Thaï, la spécialité nationale, c'est excellent mais contrairement au Dal Bhat, ce n'est pas resservi à volonté.. 😑

Le Pad Thaï est composé de nouilles de riz sautées au Woodland, à feu vif, avec des œufs, diverses graines germées, du tofu émietté, des haricots jaunes, des oignons nouveaux et des crevettes grillées trempées dans de la sauce poisson nam pla.

Pour son histoire, il est devenu le plat national de la Thaïlande à la suite de la récession économique qui a touché le pays après la Seconde Guerre mondiale afin de réduire la consommation de riz.

Nous retournons à notre dortoir passer une bonne nuit malgré les 30 °C à l'intérieur mais avec la clim et plusieurs ventilateurs^^.

• • •

Ce matin, nous prenons le pti déj à l'hôtel qui est inclus dans le prix de la chambre, 2 toasts grillés avec des œufs brouillés et une sauce piquante, trop bon 😋 ! Mais à peine rassasiant... Ça suffira quand même jusqu'au midi.

Petit déj avec sauce piquante ^^

Aujourd'hui, nous partons visiter les 3 temples principaux de Bangkok et notre hôtel est idéalement situé 😉.

Nous commençons par le palais royal ou plutôt le Wat Phra Kaeo, le temple bouddhiste le plus important de Bangkok qui se trouve dans l'enceinte du palais, c'est une merveille !

L'ancien Palais royal de Bangkok a été construit en 1782 par le roi Rama Ier, le fondateur de la dynastie cariouati, quand il a déménagé la capitale de Thonburi à Bangkok. Tout au long de règnes successifs, beaucoup de nouveaux bâtiments et structures ont été ajoutés, en particulier pendant le règne du roi Chulalongkorn (Rama V). Le palais abrite non seulement la résidence royale et la salle du trône, mais aussi un grand nombre de bureaux gouvernementaux et le temple du Bouddha d'émeraude (Wat Phra Kaeo). Le monarque actuel, le roi Vajiralongkorn(Rama X), réside actuellement au palais Chitralada, mais le Grand Palais est encore utilisé pour les événements officiels. Plusieurs cérémonies royales se déroulent dans les murs du palais chaque année.

Comptez une petite demi journée de découverte et 500 bahts par personne (13.50€) pour accéder au site, c'est cher mais ça vaut le coup 👌.


Palais Royal avec en son sein le  Wat Phra Kaeo

L'architecture des temples est très différente en Thaïlande des 3 pays que nous avons visité avant, ce qui est génial pour éviter de se lasser ^^.

Sachez qu'il faut se couvrir du haut du corps jusqu'aux genoux pour accéder aux temples, signe de respect envers les dieux, on peut cependant entrer dans les temples avec les bras découverts tant que les épaules le sont et en claquettes.

Nous passerons 3 heures à découvrir ce monument incontournable de Bangkok, mais que c'est beau et riche en décoration ainsi qu'en détails !

Le Bouddha d'émeraude est une statue haute de 76,2 centimètres, sculptée dans un unique jade au xve siècle. Selon une légende, la statue était recouverte de stuc doré à sa découverte, selon une autre légende, elle se serait trouvée à l'intérieur d'une autre statue, faite d'argile. Le Bouddha d'émeraude a été découvert en 1431, dans l'un des temples de Chiang Rai, avant d'entrer plus tard en possession du roi Rama Ier. Les vêtements de la statue sont changés plusieurs fois par an, par le roi lui-même ou par les ministres du temple.

Bouddha Émeraude à gauche. 

Cependant, hormis la partie du Wat Phra Kaeo, le reste du palais ne se visite pas, de plus, le reste des bâtiments sont en rénovation, nous ne pouvons les voir qu'à travers échafaudages et bâches.

Nous ressortons tout sourire de cette première visite pour rejoindre un petit restaurant.

Le ventre plein (ou presque.. 😑) nous visitons le temple Wat Pho juste au sud du Palais Royal.

Le temple Wat Pho, d’une superficie de 8ha est considéré comme le premier centre d’éducation publique en Thaïlande, les illustrations en marbre et les inscriptions placées dans le temple pour les instructions publiques ont été reconnues par l’ UNESCO dans son programme “Mémoire du monde”.

Le temple abrite une école de médecine thaïlandaise et est également connu comme le berceau du massage traditionnel thaïlandais qui est encore enseigné et pratiqué au temple.

L’entrée est de 100 baths par personne, comptez entre 1 et 2 heures pour visiter le temple.


Temple de Wat Pho  


Ce temple est surtout connu pour le Phra Ubosot (à droite) qui est le hall principal utilisé pour effectuer les rituels bouddhistes et est considéré comme le bâtiment le plus sacré du Wat Pho avec en son sein la statue de Bouddha en or sur un piédestal fait d’or et de cristal, et le grand Bouddha couché qui est représenté sur son lit de mort, sur le point d'accéder au parinirvâna. Il fait 45 mètres de long et 15 mètres de haut. Ses pieds sont incrustés de nacre représentant les 108 états de Bouddha.

Grand Bouddha allongé  

Après en avoir pris encore une fois plein les yeux, nous traversons la Chao Phraya River en bateau pour 4 baths par personne (0,10€) afin d’accéder au 3ème temple célèbre de Bangkok, le Wat Arun. La proximité des 3 temples principaux est très avantageuse pour tous les visiter sans se presser en une petite journée 😉.

Sur la rivière Chao, les buildings de Bangkok à gauche et le temple Wat Arun à droite. 

Construit durant la période d’Ayutthaya, le temple Wat Arun il abrita entre 1778 et 1784 le Bouddha d’émeraude saisi à Ventiane (aujourd’hui conservé dans le palais royal).

Il a été presque entièrement reconstruit à partir de 1792 par le roi Rama II, les travaux s'achevant sous Rama III (1824–1851).

La circonférence de la base de la structure est de 234 mètres, et le prang central (stûpa) s'élève à 82 m. Il est surmonté d'un trident à sept branches, mentionné par de nombreuses sources comme le "trident de Shiva ".

L’entrée est de 50 baths par personne, comptez seulement de 10 à 30 minutes (si vous faites beaucoup de photos) pour en faire le tour.

Contrairement aux 2 premiers temples, le Wat Arun ne peut être vu que de l’extérieur mais vous pourrez tout de même gravir les marches qui le compose (jusqu’au 1er étage seulement...), ce qui fait une rapide visite pour en faire le tour..

Lorsque nous sortons du Wat Arun, nous contemplons depuis le fleuve Chao Phraya les buildings au loin puis reprenons le bateau pour revenir sur nos pas et faire un peu de shopping 😁.

En marchant un peu, nous rentrons dans un parc réservé uniquement pour le sport, c’est carrément génial !!👍 Tout le monde peut venir faire des activités sportives gratuitement et dans une bonne ambiance. Il y a même une salle de sport à ciel ouvert pour se muscler gratuitement, c’est le top! Une chose certaine, ça manque énormément en France, je vous le garantis, ça serait tellement bénéfique pour tous.

Nous passerons ensuite notre soirée dans la célèbre Khaosan Road, une des rues les plus animées de Bangkok le soir avec beaucoup de touristes venus comme nous, découvrir une autre face de Bangkok.

Nous passons une excellente soirée sur une terrasse d’un restaurant avec un nombre incalculable de femmes thaïlandaises venues nous vendre leurs gadgets... À la fin, c’était carrément saoulant, un conseil, en terrasse, ne vous mettez jamais au bord de la rue 😉

Khao San Road 

Demain, nous visiterons la partie est du centre de Bangkok^^

2

Ce matin, nous prenons le pti déj local de l'hôtel avant de partir dans le quartier de China Town au sud-est du centre de Bangkok.

Nous avons prévu d'y aller à pied de notre hôtel (4km) afin de visiter pleinement les environs avant d'y parvenir, bon on avait oublié qu'il faisait si chaud et particulièrement aujourd'hui... Nous marchons donc sous un soleil de plomb à la recherche d'ombre et d'air 😁.

Le roi actuel Rama X est présent partout en ville

Nous tombons nez à nez avec la Montagne d'Or où se dresse en son sommet le Wak Saket, un temple bouddhiste. Nous payons l'entrée (uniquement pour les étrangers...) pour 50 baths par personne afin de monter les 320 marches qui nous mèneront à un point de vue incroyable sur la ville de Bangkok.

Vue de Bangkok en panoramique Nord/Sud/Est/Ouest 

Situé dans le quartier des menuisiers dans le cœur historique de la ville, le Wat Saket est l’un des plus anciens temples de Bangkok puisqu’il date de la deuxième moitié du 18ème siècle.

Perché sur une montagne artificielle, Phu Khao Thong qui signifie « Montagne d’Or », son grand stupa doré était autrefois le point culminant de Bangkok


Montagne dorée  


Nous redescendons pour se diriger vers le quartier de China Town et manger un morceau.

Après quelques dizaines de minutes, nous nous retrouvons dans des ruelles bondées de monde et de magasins, ça y est nous sommes à China Town ^^. Dans les rues principales de China Town, là où les routes sont larges et fréquentées par bon nombre de véhicules, se trouvent de grands magasins d’achat et de ventes d’or, nous ne sommes pas entrés dedans mais il y avait beaucoup de monde.

China Town 

C’est à la fin du 18ème siècle que les premières populations chinoises s’installent en Thaïlande, les commerçants chinois y vendaient alors des produits importés de Chine. La communauté chinoise de Bangkok est l’une des plus anciennes communautés chinoises du pays. Aujourd’hui même si les Thaïlandais d’origine chinoise sont bien intégrés, il ont su garder les coutumes et traditions de leurs ancêtres.


Après avoir déambulé dans ces ruelles riches en couleur et fait quelques magasins, nous prenons le dessert avant de manger, chaleur oblige ^^.

On s'arrête ensuite au Fish Ball, un restaurant populaire où les boulettes de poisson sont à l'honneur (logique XD) mais nous sortons déçus, les plats que nous avons pris étaient fades, et ne parlons pas des fish balls... 😑 C’est l’avantage ou l’inconvénient d’avoir manger en Chine pendant 2 mois ^^.

Après avoir pris une glace (encore 😁), nous remontons à notre hôtel lorsque nous nous arrêtons dans un centre commercial dédié aux jeux en tout genre et surtout à l'univers manga, ça nous rappelle le Japon ^^.

Centre commercial des jeux 

Après avoir pris une douche bien froide à l'hôtel, on se dirige dans une rue parallèle à Khao San pour profiter d'un bon massage à l'huile au Darin Beauty ans Massage Spa (très bon accueil), 350 baths par personne pour une heure !! Soit 9,40€... Ce n'est rien quoique un peu cher en Thaïlande, en même temps, nous sommes dans un quartier touristique. Nous ressortons un peu cassé (surtout moi) car les massages ici ne sont pas très relaxants... Lol. Nous mangeons un bout avant de rentrer se coucher.

Demain, nous partons de Bangkok direction Ayutthaya, une ville très importante de l'histoire thaïlandaise.

3

Dernier petit déjeuner local avant de partir en direction de la ville historique Ayutthaya à 80km au nord de Bangkok, mais avant, on se dirige au nord-ouest de la capitale afin de trouver un Décathlon pour acheter un sac de compression et stocker toutes nos affaires chaudes qui nous seront inutiles les 3 mois à venir 😁. Au final, nous ne gagnerons pas autant de place que nous l'espérons mais c'est déjà ça.

On récupère nos sacs à l'hôtel et prenons un tuk-tuk jusqu'à la gare ferroviaire centrale de Bangkok d'où partent les trains pour Ayutthaya (et d'autres destinations jusqu'à Chiang Mai il me semble). Cette gare nous fait penser à celle que nous avions en France mais sur des photos en noir et blanc ^^. Ici les rails sont au même niveau que les quais et nous pouvons même les traverser, un petit rêve devenu réalité 😉.

Gare centrale de Bangkok  

Notre train est à 14h30 mais comme on nous avait expliqué, la ponctualité n'est pas le fort des transports en commun thaïlandais... Pour preuve, notre train arrive avec 1h30 de retard, et assis dedans, on nous demande de changer de train... 😑 Notre nouveau train partira à 16h30 et mettra 2h pour arriver à la gare d'Ayuttaha.

Nous arrivons certes avec du retard mais pour un prix défiant toute concurrence, 20 baths par personne soit 0,55€!! Impressionnant..

La gare d'Ayuttaha est au nord-est de la ville, nous prenons un tuk-tuk pour 100 baths (2,70€) afin qu'il nous dépose devant notre hôtel, le 11/11 idéalement situé au sud-est du centre-ville et que nous recommandons à tous ceux qui cherchent un bon dortoir à Ayutthaya !! Les chambres et salles de bain sont cleans, l'accueil est chaleureux et convivial et le petit-déjeuner est inclus pour 190 baths par personne et par jour (5,20€). C'est un peu cher mais il y a le petit déjeuner à volonté 😉. Pour finir, l'hôtel loue des vélos à la journée, parfait pour visiter la ville et tous ses temples.

Tuk-tuk de Ayutthaya à la forme bien différente de ceux de Bangkok  

On mange dans un petit restaurant très calme à proximité de l'hôtel avant d'aller rejoindre notre dortoir. Très étrange d'être dans un tel calme après s'être séjournés à Bangkok.

Vue du restaurant  
• • •

Aujourd’hui, c'est visite d'Ayuttaha en vélo !! 😀

Fondée en 1350, Ayutthaya fut la capitale du Royaume de Siam et un port de commerce international prospère, jusqu'à ce qu'elle fût rasée par les birmans en 1767. Les ruines de l'ancienne ville forment aujourd'hui le parc historique d'Ayutthaya, un site archéologique comprenant des palais, des temples bouddhistes, des monastères et des statues.

Après un petit-déjeuner très copieux, nous louons 2 vélos auprès de l'hôtel pour 100 baths la journée (2,70€) et partons à la visite des temples les plus importants ou non de la ville. Ce que c'est génial de se balader en vélo 😁.

Notez que les frais d’admission pour la plupart des temples sont de 50 baths par personne (1,35€), les horaires d’ouverture sont généralement 8h-17h. Comme se sont des temples à visiter de l’extérieur, il n’est pas nécessaire de porter une tenue particulière (épaules couvertes, pantalon ou short long), néanmoins, portez une tenue décente.

Et c’est parti pour découvrir une partie de l’histoire de la Thaïlande !!


• 1er temple visité :Wat Mahathat

Le Wat Mahathat appelé aussi « Monastère de la Grande Relique » aurait été construit à la fin du 14 ème siècle par le roi Boram Rachathrat afin d’y abriter une relique du Bouddha. Il est situé au coeur du centre historique d’Ayutthaya, tout près de l’ancien temple royal.

Considéré comme l’un des temple les plus anciens d’Ayutthaya, il a été le premier centre spirituel royal avant d’être remplacé par le Wat Phra Sri Sanphet. La forme de la structure en quinconce avec un grand Prang en son centre est typique du style architectural Khmer.

Nombreuses sont les statues de Bouddha décapitées depuis la sac d’Ayutthaya par les Birmans en 1767. Malgré des efforts de restauration au 17 et 18 ème siècle, aujourd’hui l’ensemble demeure en ruine mais ses fondations suggèrent combien le lieu était imposant.

Aujourd’hui, l’endroit est surtout célèbre pour la tête d’une statue de Bouddha logé dans les racines d’un vieux figuier. Selon la légende, lorsque les birmans ont saccagé la ville et décapité toutes les statues de Bouddha, une des têtes aurait roulé et fût recueilli et préservé du sac par les racines de l’arbre.


Frais d’admission : 50 baths

 Wat Mahathat


• 2nd temple visité :Wat Ratchaburana

Wat Ratchaburana a été fondé en 1424 par le roi Borommarachathirat II du royaume d'Ayutthaya et construit sur le site de crémation de ses deux frères aînés. Les deux frères s'étaient battus jusqu'à la mort en duel pour la succession royale de leur père, Intha Racha .

En 1957, la crypte du temple a été pillée d'un grand nombre d' images de Bouddha et d'artefacts en or. Les voleurs ont ensuite été attrapés, mais peu de trésors ont été retrouvés. Certains des objets récupérés se trouvent maintenant dans le musée Chao Sam Phraya, situé à proximité. Les fouilles ultérieures de la crypte ont mis au jour de nombreuses images plus rares de Bouddha

Le temple central du temple a été restauré. On peut voir un travail de stuc original , par exemple Garuda plongeant sur le nāga . D'autres créatures mythiques ainsi que des lotus sont à l'honneur. Quatre stupas sri lankais entourent le prang principal.

La crypte du prang, accessible par un escalier raide, abrite des fresques fanées . Celles-ci comprennent quelques-uns des rares exemples de ce genre datant du début de la période d' Ayutthaya. Les images de Bouddha de la crypte, maintenant conservées au musée Chao Sam Phraya, montrent des influences khmères et sukhothaï .


Frais d’admission : 50 baths

 Wat Ratchaburana

• 3rd temple visité :Wat Phra Ram

Situé au centre du parc historique, avec ses stupas classiques de style Ayutthaya, se trouve l'imposant prang du Wat Phra Ram. Construit en 1369 sur le site de la crémation du premier roi Ayutthaya, le temple a été restauré au 15 e siècle et étendu tout au long de la période Ayutthaya.

Bien que l’accès soit maintenant dans le complexe de temples du côté ouest, le temple d'origine faisait face à l'est. Les obus et les fondations de nombreuses chapelles et autres bâtiments sont visibles autour du terrain. Il ne reste que très peu de stuc d'origine, mais il y en a assez pour se faire une idée de la richesse des détails.


À côté du temple se trouve un grand parc avec un grand lac appelé Beung Phra Ram. Le parc a peut-être fait partie du temple dans les temps anciens.


Frais d’admission : 50 baths

 Wat Phra Ram

• 4ème temple visité :Wat Phra Si Sanphet

Ce temple, le plus important d’Ayutthaya, a été fondé au xve siècle par le roi Borom Traï Lokanat et embelli par ses successeurs. En 1500, le roi Rama Thibodi II plaça dans l’un de ses sanctuaires une image du Bouddha en bronze recouverte de plaques d’or, de 16 mètres de haut qu’il appela « Phra Si Sanphet » qui fut dépouillée de sa couverture d’or par les Birmans et laissée dans un tel état de ruine que le roi Buddha Yodfa Chulalok (Rama Ier) ne pouvant la restaurer, la fit transporter à Bangkok et murer dans la structure du Chédis Si Sanphet du Wat Pho (ou « Temple du Bouddha couché »).


Frais d’admission : 50 baths

 Wat Phra Si Sanphet

Non loin du Wat Phra Si Sanphet se trouve un bouddha en bronze géant de presque 17m, le Phra Mongkhon BoPhit qui fut construit au début de la période d’Ayutthaya. Il fut bien sûr rénové les années qui ont suivi sa découverte archéologique.

 Phra Mongkhon BoPhit

• 5ème temple visité :Wat Lokaya Sutha

Wat Lokaya Sutha, «le temple de la Terre» est situé près de la pointe nord-ouest de l'île historique, près de l'ancien palais royal et du Wat Phra Si Sanphet.

Le clou du monastère est son image de Bouddha couché de 42 mètres de long, généralement drapée de drap orange. Hormis le prang central qui est en assez bon état, il ne reste plus que la base des bâtiments principaux.

Sa date de fondation est inconnue à en juger par le style du prang principal de 33m de haut qui est construit dans le même style que les temples voisins de Ratchaburana et de Mahathat , le temple daterait du début de la période d'Ayutthaya.

Comme beaucoup d'autres monastères d'Ayutthaya, le Wat Lokaya Sutha a été détruit par les armées birmanes lors de l'invasion de 1767.


Frais d’admission : gratuit

Wat Lokaya Sutha 

• Dernier temple visité :Wat Chai Watthanaram

Le Wat Chai Watthanaram (thaï : วัดไชยวัฒนาราม) est un des plus célèbres temples bouddhistes de la ville historique d'Ayutthaya, en Thaïlande. Premier temple érigé sous le règne de Prasat Thong, il fut construit en 1630 par le roi Prasatthong pour célébrer sa victoire sur une partie du Cambodge ou en hommage à sa mère. Situé sur les rives du Chao Phraya, sa construction a probablement duré près de vingt ans. L’archi est de style khmer et ressemble un peu au temple d’Angkor. Le stupa central mesure 35m de haut.


Frais d’admission : 50 baths


Wat Chai Watthanaram 

Et voilà pour les temples principaux, ce fut une belle journée de découverte culturelle, historique et archéologique. Nous avons vu d’autres temples bien sûr mais moins importants ainsi que des éléphants avec sur leur dos des touristes.... quelle tristesse quand on sait comment sont traités ces éléphants...On profite de la fin de journée pour aller se balader dans les parcs avant d’aller manger dans un petit restaurant tranquille et faire nos sacs direction Sukkothai, une ville toute aussi chargée d’histoire à 350km au nord d’Ayutthaya.

Photos diverses de la journée 😃
4

Ce matin, nous prenons le bus à la gare routière d’Ayutthaya à environ 5km à l’est du centre-ville. Nous connaissons les horaires mais pas la disponibilité, on arrive en tuk-tuk sous une pluie battante à la gare routière vers les 8h45 en espérant avoir de la place pour le bus de 9h30, c’est raté.... Nous prendrons le prochain bus à 11h30, ce qui nous permet de rencontrer un couple français Flora et Valentin et un couple allemand Léna et Mauritz avec qui nous sympathiserons. Ils prennent le bus de 9h30 mais à cause de la pluie (elle a bon dos...) leur bus arrivera avec 2h de retard... tandis que le nôtre arrivera vers les 13h...

Les horaires des bus de Ayutthaya à Sukhotai sont : 7h10/9h30/11h30/13h/18h30/20h30/21h40/23h. Il y a 6h de trajet dont une pause repas (comprise dans le billet de bus^^) et il vous en coutera environ 300 baths.

Il y a également des bus jusqu’à Chiang Mai pour apparemment 700 baths environ. Les horaires sont 6h40/11h30/19h45/22h40 pour 9h de trajet.

C’est le meilleur bus que nous ayons eu depuis notre départ !!! 😃 Il est moderne avec des sièges très confortables et même des toilettes !! Une première. D’autre part, dans le billet que nous avons payé 310 baths sont compris un petit encas dans le bus avec une bouteille d’eau ainsi qu’un repas (léger mais suffisant) que nous prenons lors de la pause principale durant le trajet.

Bus de compétition entre Ayutthaya et Sukhothai  

Nous arrivons à la gare routière de Sukhotai vers les 19h, et cette fois, pas la peine de marcher ou de prendre un tuk-tuk, notre hôtel est à 50m de la gare 👍. Nous nous installons dans une chambre privée à 250 baths la nuit, ça fait du bien de ne plus être en dortoir 😁.

Nous sortons ensuite profitez du marché de nuit dans le centre-ville ouvert uniquement le samedi soir, on y trouve nourriture et vêtements et surtout on retrouve les 2 couples que nous avons rencontrés ce matin ainsi qu’Alexandra, une jeune femme française qui avait fait leur connaissance au début de leur séjour à Bangkok. On décide de passer une bonne soirée dans un bar branché pour faire plus ample connaissance.

Marché de nuit de Sukhotai ouvert uniquement le samedi 

Après cette superbe soirée, on s’échange nos fb pour se retrouver plus tard à Sukhotai ou à Chiang Mai. Nous rentrons à l’hôtel de nuit pas très rassurés car il y a énormément de chiens errants en Thaïlande et pas forcément gentils... Lors de notre court séjour à Ayutthaya, je me suis fait courser par un gros chien qui essayait de me chopper un mollet tandis que j’étais en vélo... vraiment pas rassurant..

Demain, nous visiterons la vielle ville de Sukhotai à 15km à l’ouest de Sukhoyai, là où l’histoire de la Thaïlande à commencé en partie.

De gauche à droite, moi, Hélène, Alexandra, Valentin, Flora, Mauritz et Léna  
• • •

Réveillés fatigués, on se dirige vers la gare routière toute proche ^^ pour prendre un minibus local qui nous emmènera à la vielle ville historique pour 30 baths par personne.

Bus local qui nous emmène jusqu’à la vielle ville

Après 30 minutes de trajet, nous sommes déposés juste devant le parc historique de Sukhotai, là où sont les vestiges des temples importants.

Sukhothaï est la première capitale du Siam (Thaïlande) fondée en 1238 et mettant fin au règne khmer d'Angkor Wat. Sukhothaï a été inscrite en 1991 au patrimoine national de l’humanité. Elle est plus célèbre pour son art que pour ses réalisations politiques.

Le parc est composé de 3 grandes parties principales, la centrale (la plus importante), celle du nord et celle de l’ouest. Chacune d’entre elles est payante, 100 baths pour chaque partie visitée + 20 baths si vous êtes à vélo... Pour notre part, nous ferons les parties centrale et nord à pieds, nous délaisserons la partie ouest un peu plus lointaine qui, selon nos connaissances, ne vaut pas le détour et encore moins les 100 baths demandés.

C’est ainsi que nous partons visiter la partie centrale sous un temps mitigé mais clair, let’s go! 😉

Entrée du parc 

Le Wat Mahathat est le premier temple sur lequel nous arrivons dans le parc. Il s’agit du complexe de temples le plus important et le plus impressionnant du parc historique de Sukhothai. «Wat Mahathat» se traduit par «temple de la grande relique». Il a été construit entre 1292 et 1347.

 Wat Mahathat 

Le temple de Wat Mahathat est vaste, nous passons de l’autre côté du temple avec enthousiasme pour découvrir d’autres bouddhas et ruines en parties restaurées. Ce qui est génial avec ces temples et c’était également le cas à Ayutthaya, c’est que nous pouvons marcher dessus, les traverser (je ne dis pas les escalader hein?^^), ce qui nous immerge un peu plus dans l’histoire de ces monuments.

Wat Mahathat 

A quelques centaines de mètres au sud ouest du Wat Mahatat se trouve le temple de Wat Si Sawai, il est l’un des plus anciens de Sukhothai. Il a été construit par les Khmers vers la fin du 12 e siècle ou au début du 13 e siècle avant la fondation du royaume de Sukhothai Initialement en tant que sanctuaire hindou dédié à Shiva. Une image du dieu hindou a été découverte dans le viharn au début du XX e siècle par Vajiravudh (Rama VI) avant d'être roi. Plus tard au cours de la période Sukhothai, le Wat Si Sawai a été converti en un temple bouddhiste et deux viharns ont été ajoutés.

La caractéristique marquante de ce temple sont les trois prangs en forme d'épi de maïs de style khmer, dont le central mesure 15m de haut.

Wat Si Sawai 

Nous continuons notre marche vers le Wat Traphang Ngoen qui signifie « temple du Lac d'argent » puis un peu plus loin vers le Wat Sa Si, un temple magnifique qui se trouve sur une petite île au milieu des fleurs de lotus remplies de l’étang de Tra Phang Tra Kuan.

 En haut à droite le Wat Traphang Ngoen , et en bas le Wat Sa Si

Non loin du Wat Sa Si se trouve la statue de Ram Khamhaeng le Grand qui fut le troisième roi de la dynastie des Phra Ruang , à la tête du royaume de Sukhothai (premier royaume de Siam ) de 1279 à 1298.

 Statue de Ram Khamhaeng 

Nous sortons du parc central pour rejoindre celui du Nord à 1km, il y a plusieurs temples et statues un peu partout entre les 2 parcs.

Monuments divers entre lés parc central et du Nord. 

Nous accédons au parc Nord par l’accès Est et après avoir dépensé 100 baths chacun, nous entrons.

Nous découvrons le temple de Wat Phra Phai Luang, le seul temple sur cette partie du parc...

Le temple de Wat Phra Phai Luang a été fondé entre le 12 et 13eme siècle pendant le règne du roi Angkor Jayavarman VII, qui a construit certains des monuments les plus impressionnants d'Angkor, notamment le temple Bayon . Le Wat Phra Phai Luang a été construit par les Khmers lorsque la région de Sukhothai était un avant-poste de l'empire Khmer. C'était le centre de la ville avant Sukhothai et le temple le plus important de cette époque.

Le temple était dédié à Vishnu. Plus tard au cours de l'ère Sukhothai, il fut transformé en temple bouddhiste Theravada.

 Wat Phra Phai Luang

Nous sommes étonnés de ne voir qu’un seul temple dans cette partie du parc même s’il est imposant, mais notre ticket nous permet également de découvrir le Wat Si Chum, un bouddha de 15m qui vous regarde arriver de loin à travers l’ouverture du du hall qui l’abrite dans le temple. C’est magnifique mais on trouve que payer 100 bahts pour voir 2 temples est excessif si l’on compare à la partie centrale bien plus importante pour le même tarif.

 Wat Si Chum

La partie ouest est à 4km du parc central, et comme dis plus haut, nous faisons l’impasse. Nous reprenons le petit bus local (toujours 30 baths) pour retourner à Sukhothai et nous tombons sur Flora et Valentin, le couple français avec qui nous avions sympathisé. On décide de se faire un bon restaurant puis de traîner un peu en ville avant de se séparer et de rejoindre nos dortoirs respectifs.

Au final, nous avons adoré le parc historique de Sukhothai mais avons préféré tout de même la ville d’Ayutthaya, certainement car découvrir les temples disséminés partout dans la ville au compte goutte à vélo est bien plus amusant 😉

Demain, nous quittons Sukhothai pour rejoindre Chiang Mai, la plus grande ville du nord de la Thaïlande, nous avons hâte d’y être ! 😃

5

Pour se rendre à Chiang Mai, nous prenons le premier bus de la journée à 06h30 à la gare routière à côté de notre hôtel. Le bus est niquel malgré que les sièges soient durs et le trajet durera 5/6h pour 207 baths par personne (5,50€).

Nous arrivons à la gare routière de Chiang Mai (Arcade bus terminal) située au nord-est du centre-ville en début d'après midi, de là, nous prenons avec d'autres touristes un minibus rouge qui nous déposera à peu près là où nous voulons ^^.

Ces minibus rouge sont omniprésent dans Chiang Mai, ils sont privés mais relient généralement les gares au centre de Chiang Mai et vous déposent là où vous le souhaitez ou presque... Si le minibus est plein (8 personnes), vous paierez 30 baths, sinon c'est plus cher (75 baths max il me semble si vous êtes seul).

Après avoir été déposé au sud-est de la muraille, nous marchons 10 minutes pour trouver notre guesthouse, cette fois aussi avec petit déjeuner inclus, mais pas n'importe lequel, c'est toasts grillés ou Pad Thai à volonté !!!! Autant vous dire qu'on a fait le plein chaque matin 😁.

Une fois nos affaires posées dans notre dortoir atypique car il est composé de 2 lits doubles séparés par un rideau (très agréable), nous marchons jusqu'au centre de Chiang Mai. Pour vous expliquer brièvement la forme de Chiang Mai, le centre-ville est entouré de remparts et la majeure partie des temples importants se trouvent à l'intérieur. Nous décidons donc de passer notre après midi à visiter les temples tout en découvrant le reste des lieux.

Nous visiterons 3 des temples les plus importants : Le Wat Chedi Luang (50 baths) , le Wat Phra Singh et le Wat Chian Man tous 2 gratuits.

 Wat Chedi Luang

Ce qui nous a étonné dans le Wat Chedi Luang, c'est l'accès dans un des temples qui le compose est interdit aux femmes.. Et ce à cause de leur menstruation... XD la raison est que ça rend impure la personne.. Mais on pense simplement que c'était une excuse de machos pour être tranquille. 😉

 Wat Phra Singh

Et

Wat Chian Man 

Après les visites, nous nous rendons dans un des nombreux night market de la ville à l'est du centre en dehors des remparts, le Anusarn Market où nous retrouvons Flora, Valentin et Alexandra pour une dernière soirée qui finira tard 😉.

Night market  
• • •

Le lendemain, après 3 Pad Thai et une quinzaine de toasts ingurgités (on ne fait pas semblant XD), nous partons louer un scooter au Bamboo Bike (que je vous conseille) pour se rendre dans un temple célèbre à 20km à l'ouest de Chiang Mai, le Wat Phra That Doi Suthep. Bon j'appréhende un peu car ça fait longtemps que je n'ai plus conduit de scooter et conduire en plein Chiang Mai n'est pas chose aisée... Surtout qu'ici on roule à gauche, attention à ne pas l'oublier ^^.

On loue un 110cc pour 179 baths la journée et après vérification du scooter et une caution de 2000 baths, nous prenons la route vers le temple. Sortir de la ville est un peu galère le temps que je reprenne mes marques mais le scooter c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas 😉 nous prenons ensuite la route de montagne avec bien des virages jusqu'à atteindre le temple.


Le scooter, c’est génial 😃

Il nous faudra dépenser 50 baths pour le visiter, il est joli mais pas sensationnel après tous ceux que nous avons vu, en revanche, nous avons une vue d'ensemble saisissante sur Chiang Mai et la région entière 😀.

 Wat Phra That Doi Suthep

Nous reprenons le scooter pour monter un peu plus haut voir le Doi Pui Temple qui est apparemment magnifique, mais lorsque nous arrivons devant, il s'agit plus d'un jardin... L'entrée est payante et il faut rentré entièrement couvert.. Nous préférons renoncer et reprendre notre monture pour redescendre près de Chiang Mai. Sur la route, on s'arrête vers une rivière où des jeunes thaïlandais plongent de plus de 10m dans un trou de la rivière assez profond après avoir grimpé aux arbres à main nu... Très impressionnant, voir flippant!! 😱

Ils sont fous ces thaïlandais ^^ (vidéo de côté et je ne sais pas pourquoi...)

Après avoir rejoint la ville, nous continuons notre petit périple pour visiter un temple au sud, que nous ne trouverons pas.. Mais nous en trouverons un autre ^^

Temple dont on ignore encore le nom... 

Il commence à faire nuit lorsque nous rendons le scooter, on retourne alors au marché de nuit mais en amoureux cette fois ❤😉

• • •

Nous devions partir faire la boucle de Mao Hong Son en scooter aujourd'hui mais la météo annonçait de la pluie pour toute la journée, nous préférons décaler notre départ d'un jour où la météo sera plus clémente. A la place, nous nous mettrons à jour sur les réseaux et surtout nous irons dans une salle de boxe pour apprendre le muay thai !!! 🥊😁

Le gym où nous allons s'appelle le "Loi Kroh Boxing » et je le conseille à tous ceux qui veulent apprendre le muay thai à Chiang Mai, peu cher et surtout, vous vous entraînerez avec des professionnels qui entraîne des futurs pro, et non pas un gym fait pour les touristes de masse, et ça, ça change tout !

Je commence l'échauffement en sautant sur un pneu de voiture, une nouvelle manière de s'échauffer mais excellente ^^. Après 10/15 minutes de sauts sur le pneu, un des boxeur pro me fait une initiation sur la posture à prendre et la manière de donner les coups, que du concret, c'est ce qui me plaît, ça me rappelle les années d'entraînement au Krav Maga et il y a plus longtemps au Karaté.

Une fois les coups bien en tête, il me strappe les mains, me met les gants, et me place devant un sac pour faire des exercices cardio. Bien entamé, c'est parti pour de longues séances de frappes avec mon maître équipé de pattes d'ours ^^

Entraînement aux pattes d’ours  

Place ensuite dans le ring pour un exercice particulier qui consiste à soumettre l'autre ou à le faire tomber, un exercice très complet qui solicite tous vos muscles et qui demande une analyse rapide de la situation. Je commence avec un jeune avant d'affronter plusieurs autres personnes, c'est génial !! 😀 Je tombe contre mon professeur qui fait la même taille que moi mais qui possède une force démesurée..

Sur le ring 

Très impressionnant. Pas de combat pour moi aujourd'hui mais une découverte d'un art martial qui m'a énormément plu, pour sûr, je retournerai m'entraîner ! 😉 Enfin quand j'aurais récupéré de cet entraînement ^^. Merci encore chérie pour ces belles prises ☺

Au final, je me serais entraîné 3 ou 4 heures et le tarif est de 400 baths la demi journée (10,80€) ou 700 baths la journée (19,50€) mais si vous souhaitez vous entraînez plus longtemps sur des semaines ou des mois, les tarifs sont bien plus intéressants.

Ce soir, c'est étirements et une bonne douche avant d'aller manger un morceau et surtout de se coucher ^^. Il faut être en forme pour prendre le scooter demain 😉

Pour ceux qui veulent voir quelques vidéos lorsque je me fais mettre par terre, j’en ai en réserve ! 😁

6

C’est le jour J où nous partons 4 jours réaliser la boucle de Mae Hong Song en scooter ! Nous laissons nos gros sacs à l’hôtel et prenons le strict nécessaire dans nos petits sacs à dos pour tenir 4 jours en faisant des lessives régulières.

Pour faire cette boucle, nous dormirons dans 3 villes qui constituent la boucle: Pai, Mae Hong Son et Mae Chaem pour retourner ensuite à Chiang Mai.

Petit bémol, la météo annoncée un temps nuageux mais sans pluie, bien sûr elle se trompée car nous partirons sous la pluie qui ne nous quittera pas avant que nous arrivions sur Pai.. Nous retournons chez notre loueur de scooter Bamboo Bike pour louer cette fois-ci un 125cc (que nous vous conseillons car la route est faite de montée plutôt hard) pour 249 baths/jour soit 6,75€.

Nous choisissons nos casques et mettons Maps Me en marche pour calculer l’itinéraire et c’est parti!! 😃

• • •
  • 1ère étape : Chiang Mai => Pai 130km / 4h (en 125 et sous la pluie)

Nous partons donc sous la pluie pour rejoindre la nationale 107 au nord de Chiang Mai, une double voie que nous empruntons pendant un peu plus de 30km puis la route 1095 jusqu’à Pai. La route 1095 est magnifique, avec beaucoup de virages, de montées et de descentes, elle serpente au travers de paysages changeants somptueux (même sous la pluie c’est joli^^).

On fait une halte dans un bled pour manger et faire le plein de carburant à 40 baths le litre (1,08€)!! En France, on serait ravi mais en Thaïlande...

Pour éviter d’avoir à payer 40 baths le litre d’essence (91), il vaut mieux faire le plein dans les grandes villes ou au moins dans une enseigne comme PT ou Lub, le prix est bien plus raisonnable avec en moyenne 28 baths le litre (0,75€). Bon en scooter et en montée, vous n’aurez pas toujours le choix..

Nous passons par le Mémorial Bridge juste au sud de Pai et s’y arrêtons pour fouler ce pont de la seconde guerre Mondiale avant d’arriver dans cette dernière.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’armée japonaise utilisa des prisonniers de guerre pour construire un certain nombre de voies de transport entre la Thaïlande et la Birmanie, colonie britannique. Les Japonais veulent améliorer les routes et les rendre aptes pour les troupes et les véhicules lourds qui seraient nécessaires pour les attaques prévues. La route entre Chiang Mai et Mae Hong Son leur parait stratégiquement très importante. Ils décident alors de construire un pont en bois sur la rivière Pai.

En 1944, l’armée japonnaise brula le pont mais les habitants de la ville le reconstruirent après la guerre.

Aujourd’hui, le pont, appelé Memorial Bridge, n’est accessible qu’aux piétons.

Mémorial Bridge 

L’hôtel où nous voulions dormir est complet, nous en trouvons un autre sur booking pour 350 baths la nuit à 5km au nord-ouest de la ville. Avant de prendre place dans notre logement temporaire, nous faisons une petite virée à l’est de Pai pour voir le Bouddha blanc, une attraction importante et gratuite.

Big bouddha blanc 

Nous partons maintenant rejoindre notre logement qui s’avère être un bungalow et la gérante très gentille nous surclasse avec une salle de bain privée 😉 Le coin est tranquille et paradisiaque, jugez en par vous-même ^^.

Notre bungalow en bas ^^ 

Après une bonne douche, on part au centre-ville pour découvrir le marché de nuit très animé et touristique de Pai. On adore manger dans les stands où tout à l’air si appétissant, surtout le dessert où on craque pour une crêpe au nutella et nutella banane !! 😋

Night market à Pai 

Nous rentrons repus et allons dormir pour être en forme pour la 2ème étape ^^.

• • •
  • 2ème étape: Pai => Mae Hong Song 130km / pas de temps car 2 haltes importantes.

On se lève bien reposé, déjeunons avec qques biscuits et un fruit que nous offre la gérante, le fruit ressemble à une mangue mais le goût est infecte...

Nous remercions notre hôte et partons pour notre deuxième jour de road trip sous un ciel couvert mais sans pluie (Hourra!! 😃).

Première halte « Les sources d’eau chaudes de Sai Ngam » à une quinzaine de kilomètres au nord-ouest de Pai. On avait lu sur des forums que depuis quelques années, il y avait un check point où nous devions payer un droit d’entrée (en plus des 20 baths/personne pour accéder aux sources), et c’est le cas! Un militaire nous arrête au check point (à 500m après avoir quitté la route 1095) et nous demande 200 baths chacun !! Et 20 baths de plus pour le scooter... et tout est écrit sur un panneau pour officialisé les prix. On hésite car ça nous paraît injuste, et le militaire nous voyant hésiter trop longtemps propose de nous laisser passer pour 100 baths chacun + 20 baths pour le scooter, on accepte ^^.

La route pour parvenir aux sources fait 4km et est praticable facilement en scooter puisqu’elle est goudronnée (contrairement à ce qu’on avait lu sur des forums), attention tout de même aux sacrées montées et descentes, vérifiez bien vos freins avant de l’emprunter 😉.

Nous arrivons aux sources qui sont représentées par un petit bassin entourée par le jungle où l’eau est cristalline, magnifique et reposant (s’il y a peu de monde). Nous arrivons assez tôt et avons la chance d’être au calme pour profiter de ce coin de paradis (et oui encore un☺). L’eau est entre 35 et 40°C.

 Sources d’eau chaudes de Sai Ngam 

Après une bonne heure de baignade, nous reprenons la route mythique 1095 pour rejoindre notre 2ème halte de la journée, « les grottes de Tham Lod » réputées pour être des plus belles au monde!

40 km plus loin, nous voilà arrivés devant les grottes, enfin sur le parking quoi.. Au guichet, il y a plusieurs tarifs car les grottes de Tham Lod sont au nombre de 3 et il est possible de ne pas toutes les visiter même si elles sont adjacentes entre elles. Honnêtement, il faut tout visiter !! De plus le prix est dérisoire, 400 baths par groupe de 3 personnes max pour la visite complète des grottes avec en prime une petite virée sur un radeau en bamboo pour accéder à la 3ème grotte 😃.

Nous ne sommes que 2 donc 200 baths chacun soit 5,40€. Ce qui est génial dans cette visite, c’est quelle est atypique, nous avons notre guide perso, une vielle femme (comme tous les autres guides) qui porte une lampe à gaz pour nous éclairer le chemin. Et oui, contrairement aux « Flûtes caves » en Chine, ici il n’y a aucun éclairage artificiel dans la totalité des grottes, ce qui permet de découvrir la cave au fur et à mesure lorsque nos yeux le peuvent, et ça c’est carrément génial 👍 .

Ces grottes sont situées avant le village Karen de Bam Muang Pam, on les explorent en radeaux de bambou, accompagné d’un guide et de sa lampe, car la rivière Lang traverse toute la structure. Les formations géologiques sont très variées, une voûte abrite des peintures préhistoriques d’une tribu de chasseurs, les Hoabinhian, 9000 ans avant notre ère, ces peintures sont très estompées, difficile à distinguer (verrez-vous le mammifère sur une des photos?)Une autre chambre abrite des sarcophages datant d’une période entre 2100 et 1200 ans, avant l’arrivée du Bouddhisme, on retrouve ces coffres dans plus de 200 grottes du nord de la Thailande, accompagnés de poteries, et nous ne savons quasiment rien de cette civilisation.

1ère grotte avec une forme de troll en bas à droite ^^
2ème grotte et peintures préhistoriques

Après la visite des 2 premières caves, nous prenons le radeau en bambou constitué de 3 places pour les touristes, poussé par un homme à l’aide d'une longue tige de bambou (elle aussi^^) en touchant le fond de l’eau. Ce qui est impressionnant lors de cette petite balade en radeau, ce sont les centaines de cris des chauves-souris peuplant le haut des grottes (l’odeur des fientes aussi, omniprésente dans les caves) et les énormes poissons que nous distinguons dans la pénombre, ils sont très nombreux et bordent le radeau 😁.

Radeau sur la rivière Lang 

Le radeau s’arrête devant la 3ème grotte, où la lumière du soleil est de nouveau présente. Il nous faut monter des escaliers raides pour atteindre la dernière grotte, attention à ne pas trop s’éloigner de notre guide au risque de ne plus voir les marches ou pire, rester dans le noir avec toutes ces chauves souris et ces araignées géantes !! 😱

3ème grotte  et araignée énorme !! De la taille d’une main.

Fin de la visite de la 3ème grotte, nous reprenons le radeau qui nous attendait pour faire demi tour puis sortons de la grotte heureux de retrouver l’air pur car bien qu’il fasse très bon à l’intérieur des grottes, c’est assez étouffant.

Je porte la lanterne de notre guide jusqu’au parking et je suis surpris par sa lourdeur.. dire que c’est une vielle femme qui la portait durant plus d’une heure de visite tout en montant des escaliers raides et glissant...

Nous remercions notre guide puis reprenons le scooter pour aller directement à Mae Hong Song (nous ferons tout de même des pauses pour contempler les paysages et une halte pour se restaurer ^^).

Vies point entre Pai et Mae Hong Song  

Cette fois, le soleil est de sortie et ça fait un bien fou de parcourir les 80 kilomètres restants sous un temps si radieux jusqu’à notre logement chez l’habitant 😉.

Nos hôtes sont un couple avec leur fille, ils sont tous très charmants et nous proposent une petite chambre avec salle de bain, c’est parfait 👍 .

Nous partons ensuite dans le centre-ville pour faire encore un marché de nuit, mais c’est tellement plaisant que l’on ne s’en lasse pas ^^.

Temple Wat Chong Klan et  Wat Chong Kham à côté du marché sur le bord du lac Chong Kham.

Demain, nous partirons en direction de Mae Chaem, notre dernière ville étape.

• • •
  • 3ème étape : Mae Hong Son => Mae Chaem 170km / environ 3h30

Avant de se rendre à Mae Chaem, nous retournons au centre-ville pour le visiter de jour.

 Temple Wat Chong Klan et  Wat Chong Kham de jour

Le temps est magnifique, c’est parti pour Mae Chaem ! 😃 La célèbre route 1095 s’arrête, et nous empruntons la route 108 bien différente, moins de virages dans tous les sens, et bien plus de lignes droites, c’est moins charmant mais ça va vite ^^. Nous bifurquons ensuite sur la 1263 et la 1088, toutes deux des routes de montagnes mais assez rapides tout de même.

Après quelques haltes pour profiter des paysages, nous arrivons à Mae Chaem que nous traversons pour rejoindre notre logement du jour à quelques kilomètres de là, le « Fuang Fah Camping ». Ce logement est de loin notre préféré !! Nos hôtes sont un couple franco-thaïlandais avec un fils et beaucoup de chiens trop mignons ! Mais ce qui fait la beauté de ce logement, c’est que nous dormons en tente avec une vue sublime sur tous les reliefs environnants et sur un ciel dégagé où les étoiles seront visibles par milliers !

 Fuang Fah Camping 

Nous passerons la soirée à parler, à manger et à boire avec nos hôtes et d’autres passagers dont un français, un américain et 3 thaïlandaises, et tout ça auprès d’un feu, c’est génial !!

La femme de Laurent (notre hôte) est un véritable cordon bleue ! Merci encore pour tous ces plats succulents 😉.

Couché de soleil et nuit étoilée au Fuang Fah Camping 
• • •
  • 4ème étape : Mae Chaem => Chiang Mai 130km / 2h30 environ

Après une superbe nuit de sommeil quoiqu’un peu courte ^^, nous partons en direction du Doi Inthanon, le plus haut sommet de Thaïlande avec ses 2565m pour avoir une vue imprenable au dessus des nuages et découvrir les Pagodes royales.

Phra Mahathat Napha Methanidon, la pagode marron, a été construite en 1987 pour honorer le 60e anniversaire du roi Bhumibol Adulyadej (de son nom dynastique Rama IX), récemment décédé et dont la cérémonie de crémation s’est déroulée sur la place Sanam Luang le 26 octobre dernier à Bangkok. Le nom signifie « par la force de la terre et de l’air ».

Phra Mahathat Naphaphon Bhumisiri, la pagode violette, a été construite en 1992 également pour honorer le 60e anniversaire de la reine Sirikit. Le nom signifie « être la force de l’air et la grâce de la terre ».

Un conseil avant de prendre la route, veillez à faire le plein car ça consomme en montée et à vérifier vos freins pour la descente 😉.

Si vous venez de Chiang Mai, il vous coûtera 200 baths par personne pour accéder au Doi Inthanon et même à Mae Chaem car vous accéder à un parc national et le Check Point se situe juste avant les seules routes qui mènent aux 2 endroits. En revanche, si vous venez comme nous de Mae Chaem, il ne vous en coûtera rien car l’accès est dépourvu de péages de ce côté 😉

Nous partons assez tôt pour espérer ne pas avoir trop de monde aux Pagodes royales. Ce matin, il y a pas mal de nuages mais lorsque nous arrivons vers les Pagodes, nous sommes au dessus de ces derniers avec un soleil éclatant et une mer de nuages en dessous de nous, c’est incroyable, on se croirait dans un autre monde.

Pagodes royales et vue au dessus des nuages 

Nous montons ensuite au sommet du Doi Inthanon où se trouve un petit chedi contenant les cendres du roi Inthawichayanon, qui avait demandé à y être placé à sa mort ainsi que la station radar de la Royale Thai Air Force qui fait aussi station météorologique, et c’est tout, il n’y a aucun point de vue en haut...

Sommet du Doi Inthanon  

Il y a bien d’autres choses à faire sur le Doi Inthanon comme des randonnées dans la jungles et voir des cascades, mais c’est souvent payant... Imaginez ceux qui payent l’entrée du parc national et qui doivent encore payer pour se balader dedans.. 😞

Bref, on reprend le scooter pour retourner à Chiang Mai sous un temps toujours ensoleillé, nous parcourons les derniers kilomètres sur une route de montagne avant de prendre la nationale 108 jusqu’à Chiang Mai. Nous arriverons assez rapidement en ville, faisons le plein une dernière fois avant de ramener le scooter à l’agence.

Au final, nous aurons parcouru 560km pour faire la boucle de Mae Hong Song avec le sourire au lèvres et même sous la pluie 😁. C’est un petit road trip génial à faire en couple, entre amis et même seul car les rencontres sont multiples sur le trajet .

Ce soir, nous allons dans un autre night market dans les murs de la ville et achèterons des savons aux odeurs élaborées, un vanille-coco qui nous fait penser à la tablette de chocolat blanc aux éclats de noix coco dont on ne se rappelle plus le nom (mais trop bon^^) et un Aqua qui a exactement l’odeur du parfum Aqua Di Gio de Giorgio Armani..

Night Market avec les savons (en bas) et des bols peints à la main avec des détails époustouflants

On fera notre dernière soirée à Chiang Mai en faisant un apéro dans un bar suivi d’un bon petit restaurant en amoureux 😍 , demain nous prenons le bus pour Chiang Rai, à un peu moins de 200km au nord.

Road Trip au sommet du Doi Inthanon  
7

Ce matin, nous abandonnons la magnifique ville de Chiang Mai pour en rejoindre une autre tout aussi jolie et un peu plus tranquille, Chiang Rai.

Pour cela, nous rejoignons la gare routière au nord-est du centre pour prendre le bus à 8h30 (billets achetés la veille à 109 baths/billet à la gare routière) et faire les 3h de trajet pour rejoindre la gare routière de Chiang Rai en plein centre-ville.

Nous trouvons notre hôtel facilement à 1km a peine de la gare qu’on vous recommande si vous séjournez sur Chiang Rai, la guesthouse s’appelle Sook Jake et est tenue par des thaïlandais Formidables, de plus les chambres et dortoirs sont niquels, et l’endroit est très charmant et calme, le tout pour un prix très abordable.

Nous profiterons de l'après midi pour visiter la ville et les temples présents dans cette dernière. A droite, l'horloge en or au milieu d'un rond-point, création de l'artiste qui a désigné le temple blanc.

Le soir, nous allons au night market situé en plein centre ville à proximité de la gare routière pour fouiner dans les stands colorés et se restaurer sur une grande place aux tables et chaises jaunes entourée de multiples stands de food où se donne un petit spectacle sur une estrade, la place est remplie de monde, l'ambiance est conviviale et chaleureuse. On prend des assiettes de spring rolls, de beignets de poulet et de frites, le tout accompagné d'une bière locale, ce soir c'est apero party 😁. On rentre à l'hôtel pour passer une bonne nuit de sommeil ^^.

• • •

Le lendemain, on loue un scooter pour 24h afin de visiter les célèbres temples blanc, bleu et noir sur les extérieurs de Chiang Rai qui font la fierté de la ville. Nous payons le scooter 220 baths (6€) et c'est parti pour une journée de découverte 😉.

Nous commençons par nous rendre au temple blanc à 15km au sud de Chiang Rai mais nous arrivons un peu tard, le temple est bondé de touristes, on décide alors de revenir demain matin avant l'ouverture pour être plus tranquille et profiter pleinement de ce temple à l'architecture extraordinaire.

Nous reprenons la route pour visiter le parc Singha à quelques kilomètres de là, c'est un parc très agréable avec un petit lac en son sein et des plantations de thé à perte de vue.


Parc Singha  

Direction ensuite la cave de Wat Tham Phra un peu plus au nord, attention à la route accidentée pour y parvenir.. Après avoir éviter tous les trous (ou presque 😂) présents sur la route, nous parvenons à l'entrée de la grotte. L'accès est gratuit mais elle n'a rien d'exceptionnelle, nous restons une petite demi heure pour visiter la grotte et les alentours avant de reprendre la route pour rejoindre le Huay Pla Kang qui se compose d'un petit temple blanc, un temple en forme de cône et d'un énorme Bouddha blanc !! L'accès est gratuit et vraiment, ça vaut le détour.


On voit le bouddha au loin sur la route tellement il est grand et nous croisons un panneau de signalisation jamais vu auparavant qui nous indique "Attention aux T-rex" XD.

On gare le scooter dans le parking du grand Bouddha puis visitons les lieux. Le bouddha est encore plus impressionnant du bas des escaliers surmontés d'énormes dragons blancs eux aussi ! ☺ Il y a possibilité de monter en haut du bouddha via un ascenseur contre 20 ou 40 baths afin d'avoir une vue sur les environs mais nous préférons monter dans le temple en forme de cône (gratuitement) pour avoir une vue similaire voir meilleure car nous avons un autre visuel sur le big bouddha ^^.

Big Bouddha blanc  

On fini par visiter le petit temple blanc, très joli aussi, puis reprenons le scooter direction le temple noir!! ☺

Temples du Big Bouddha Blanc 

Le temple noir est situé à 15km au nord de Chiang Rai et n'est en rien un temple, il s'agit en fait d'un musée en plein air mais un musée pas comme les autres 😉

Baan Dam, littéralement la Maison Noire, est la vision macabre de l'un des artistes les plus célèbres de Thaïlande, Thawan Duchanee. À bien des égards, le musée sert de reflet sombre du Wat Rong Khun, généralement appelé le temple blanc, situé de l'autre côté de la ville de Chiang Rai. Là où le Temple blanc aspire à la perfection vierge, le Black House Museum se plonge dans un primitivisme mélancolique. Le musée est composé de sculptures en bois d'un détail impressionnant et aux formes pour le moins atypiques comme des phallus, de squelettes, de peaux ou encore de cornes d'animaux (morts naturellement selon les dires). L'entrée coûte 80 baths.

Temple noir 

Nous découvrons les bâtiments avec excitation car chacun renferme des trésors architecturaux tous plus farfelus les uns que les autres, on adore ! ☺

Temple noir 


Nous parcourons le musée en une bonne heure avant de partir en direction du temple bleu qui se trouve au nord-est de Chiang Rai à l'extrémité de la ville. C'est un tout autre style qui s'offre à nous et cette fois-ci, c'est un vrai temple 😉.

Ce temple a été érigé sur les ruines d'un ancien temple à la demande des villageois qui n'avaient plus de temple pour se recueillir. Il a été terminé en 2005. La couleur bleu représente Dharma (l'univers) et les vertus morales du Buddha qui se sont répandues à travers le monde comme le bleu du ciel.

La couleur est magnifique et les sculptures sont de même, on remarque bien que le temple est récent, l'architecture est moderne et différe de tous les autres temples que nous avons vu jusqu'à présent.

Temple bleu 
Temple bleu 

La nuit commence à tomber, nous reviendrons également demain matin reprendre quelques photos du temple bleu. Nous retournons à l'hôtel pour déposer le scooter, puis on se rend dans un gym, le Pound Gym Boxing pour faire un cours de muay thaï que j’attendais avec impatience ^^. L’ambiance est différente que dans le gym à Chiang Mai, il n’y a ici que des jeunes et c’est carrément génial 😃. C’est parti pour 1h30 de muay thaï !👊


Entraînement Muay Thaï  

L’entraînement est terminé, nous rentrons à l’hôtel pour prendre une petite douche avant de retourner au night market pour prendre un Pad thai bien mérité ^^.

• • •

Le réveil sonne à 6h30, on se prépare pour aller au temple blanc de nouveau. Nous arrivons à 7h30 soit une demi heure avant l'ouverture, il y a déjà un peu de monde sur place mais personne dans le temple 😉 Nous pouvons faire des photos comme bon nous semble ^^.

Il est 8h, nous achetons les tickets 100 baths l'unité et entrons, là aussi l'architecture est moderne et les détails extravagants, le temple blanc n'est pas un temple où les moines viennent prier, cependant presque tout sur le temple représentent un message symbolique ou religieux.

En plus du choix de la couleur blanche pure, une grande partie des choix structuraux, des créatures mythiques et des positions des gardiens et des divinités du Temple blanc représentent une signification religieuse ou symbolique. Le thème commun du temple est d’échapper à la cupidité et au désir et d’avancer vers l’illumination à travers les enseignements de Bouddha.

Nous apprenons que le temple blanc fut construit en 1997 par l’artiste thaïlandais Ajarn Chalermchai Kositpipat en l'honneur du Roi Rama IX (ancien roi de Thaïlande décédé en 2016) mais qu'il n'est pas encore achevé, chaque année, l'artiste rajoute des éléments nouveaux, c’est pour ça que nous voyons des personnages fictifs de films récents tels que Alien Vs Predators, où plusieurs Marvels. Il devrait être terminé en 2070....

Temple blanc de l'extérieur 

A l'intérieur du bâtiment principal se tiennent des peintures originales modernes qui n'ont rien à voir avec l'espace de prière au centre, des peintures de star wars, de pokemon ou d'autres films ou animés sont présentes sur les murs. Hélas, les photos sont strictement interdites dans ce bâtiment et des gardiens veillent à ce que ce soit bien respecté 😉.

Temple blanc  

L’ensemble du Wat Rong Khun comprendra neuf bâtiments, qui constitueront la vision du paradis bouddhiste sur terre telle qu’imaginée par l'artiste. Le financement du temple est assuré par la vente des peintures de celui-ci, exposées et vendues dans un bâtiment annexe.

Les super héros sont partout dans les jardins du temple blanc.  

Une fois la visite très agréable du temple blanc terminée, nous allons au musée juste en face (entrée gratuite) dédié au temple blanc, il est magnifique.

Nous retournons ensuite au temple bleu comme convenu pour profiter d'une nouvelle luminosité et faire quelques nouvelles photos avant de ramener le scooter chez notre loueur.

Nous consacrerons notre après midi à la détente et à la relaxation en allant se faire masser ^^, et pas n'importe lequel, place au massage Thaï !! 😁

Le prix reste dérisoire avec 200 baths pour une heure de massage soit 5,40€...

Le massage Thaï ne rime pas avec douceur mais il est réparateur (apparemment ^^), les manœuvres sont appuyées sur des points précis permettant de relâcher les muscles. Perso, j'ai douillé pendant une heure mais bon, si c'est bon pour le corps ^^, Hélène a adoré ! ☺

On passera le reste de la journée à se reposer.

• • •

J-1 avant le départ, nous consacrerons cette journée aux recherches sur le Laos, notre prochaine destination. Nous achèterons les billets de bus pour aller jusqu'à la frontière neutre entre la Thaïlande et le Laos pour 65 baths par personne, départ à 06h le lendemain.

Si comme nous, vous partez de Chiang Rai pour rejoindre Louang Prabang au Laos en prenant le slow boat sur le Mekong, prenez le 1er bus à 06h au risque de rater l'unique départ du bateau à 11h.

Les tickets de bus en poche, nous partons faire quelques courses pour les 2 jours de bateau qui nous attendent car ce sera bien plus économique que d'acheter directement sur le bateau. Nous chercherons également des banques pour retirer des dollars et faire le change avec nos derniers Baths (sauf les pièces que nous gardons bien sûr ^^).

Pour finir la journée, je retourne faire un entraînement de muay thaï pour profiter une dernière fois de cet art martial sublime et de mes nouveaux amis 😀.

Exercice de la chaise au muay Thai 

Nous retournerons au marché de nuit pour se blinder le ventre avant de passer une soirée dans les hamacs de l'hôtel avec nos hôtes sympathiques.

Nous nous coucherons tard pour se réveiller à 5h et partir en direction du Laos !! ☺

8

Après 3 semaines passées entre Bangkok et le Nord de la Thaïlande, nous avons un mot pour exprimer notre ressenti de ce pays : Génial ! 😀

Vraiment, nous avons adoré découvrir ce pays si beau que ce soit en tuk-tuk, bus, train, vélo, scooter et bien sûr à pied. Les locaux sont tous des personnes agréables avec qui parler et partager nos connaissances et expériences, et bien que le tourisme soit important, nous ne nous sommes pas sentis oppressés un instant.

Nous avons tout de même préféré le nord du pays où le climat est plus agréable à vivre (il faisait tellement chaud à Bangkok...) et où la nature est plus importante, un endroit parfait pour découvrir la richesse culturelle du pays et faire des rencontres.

La nourriture est saine et savoureuse, elle est tellement bonne aussi !! Surtout le Pad Thai 😋. Privilégiez la street food, comme dans la plupart des pays asiatiques où vous mangerez bien pour pas cher, notre budget moyen par repas était de 50 à 100 baths par personne soit 1,35€ à 2,70€ environ 😁.

Nous dressons ici notre bilan financier de ces 19 jours en mode backpaker

Bilan financier pour 19 jours en Thaïlande pour un couple Backpaker  

Au total, nous aurons dépensé à 2 un budget total de 24 213 baths soit 630€ environ selon le cours actuel du bath.

Au final, le budget par jour par personne est de 16,58€, soit un excellent rapport prix/durée car nous avions prévu au départ 28€ selon les blogs et forums. Nous ne nous sommes pas privés pour autant quant aux activités que nous avons faites, à part peut être l'approche avec les éléphants... Mais nous verrons au Laos pour les voir ^^.

Et maintenant, notre voyage en Thaïlande en quelques chiffres :

1,35 : C'est le prix moyen d'un plat en Thaïlande (street food et nourriture locale)

1864: C'est le nombre de virages pendant le RoadTrip sur la route de Chiang Mai à Mae Hong Son

4: C'est le nombre d'objets que nous avons oublié dans les hôtels ou ailleurs... Dont ma bague de fiançaille.. Normalement retrouvé par notre hôte qui doit nous l'envoyer en France prochainement.

Environ 60 : C'est le nombre de personnes que nous avons rencontré et avec qui nous avons sympathisé ^^

Nous aurions aimé passer plus de temps en Thaïlande et visiter le sud du pays mais nous reviendrons plus tard 😉

Nous espérons vous avoir donné envie de visiter ce pays et vous remercions de nous avoir suivi tout au long de ce voyage, prochaine étape : le Laos 🇱🇦 !!

A bientôt pour de nouvelles aventures ! 😀

Merci à tous!! 😁