Nous passerons presque 2 mois en terre chinoise en arrivant sur Shanghai et en partant de Pékin après avoir explorer les terres. Pays le plus peuplé au monde, nous voilà !! #tourdumonde
Du 17 septembre au 12 novembre 2018
57 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Levés à 06h15, nous nous préparons pour partir de la Guesthouse que nous avons fort apprécié.

Départ à 07h pour rejoindre la Kyoto station où nous irons encore plus vite pour parcourir les 3 km malgré tous nos sacs sur les épaules.

Pour rejoindre l'aéroport de Kansai à Osaka, le moyen le plus rapide est de prendre la JR Aruka qui vous amènera à une navette gratuite juste à côté de l'aéroport pour parcourir les derniers kilomètres jusqu'aux terminaux.

Tout est vraiment bien indiqué ! ☺

Nous arrivons à l'aéroport de Kansai, et la première chose que nous apprenons, c'est que notre avion est annulé !!! 😱😱

Zip World, notre compagnie de voyage, ne nous a pas prévenu et reste injoignable.. Ils vont m'entendre !

Du coup, aucun changement de billet n'a été établi.. Il faut qu'on se débrouille nous même. Et encore une fois, nous tombons sur une personne de l'aéroport géniale ! Elle s'occupe bien de nous et nous fait passer en priorité sur un autre vol avec une correspondance mais au moins nous arriverons dans la journée, à 18h30 au lieu de 13h45 et avec 3h de vol supplémentaires.

Zip World nous répond enfin par mail en nous disant en somme : "ah oui effectivement" Non mais c'est une blague !!

Nous arrivons enfin à Shangai et nous avons eu un avantage grâce à ce changement (il en faut quand même un^^), nos bâtons du Mont Fuji ont été transportés gratuitement. ☺

Nous marchons une bonne demi heure dans l'aéroport pour trouver un distributeur et la ligne de métro, et deux choses nous ont marqué. La première, c'est que nous étions les seuls européens !! Je vous assure qu'on a cherché parmis les milliers de têtes croisées et pourtant... La deuxième chose est que la plupart des chinois nous dévisageaient.. C'était pénible à la longue et pourtant ça ne faisait que commencer...

Aller au Japon avant d'aller en Chine n'est pas la meilleure solution... Nous ne pouvions nous empêcher de comparer les deux pays, on dirait que tout les opposent. Déjà parce que sur les différentes personnes à qui nous avons demandé conseil ne parlaient pas anglais (je précise quand même que nous sommes à l'aéroport international de Shanghai...) et qu'en plus, elles nous envoyaient balader sans même essayer de faire un effort.... 😑 Sur la discipline et la propreté... Mon silence en dit long.

Et il y a aussi les toilettes ! Bon je n’ai testé que celles de l’aéroport mais quand même, ça donne un aperçu de ce que vont être les autres...

Nb: la poubelle à côté sert à jeter ses papiers usagés. Et oui dans plusieurs toilettes en Chine, il est interdit de jeter ses papiers dedans...

Bref, nous prenons le métro pour rejoindre l'hôtel sans soucis. Sortis de la station, nous avons 1.5km pour arriver à notre logement, nous le ferons donc à pieds ^^.

A peine dehors, plusieurs gars en scooter propose de nous emmener, nous refusons gentiment. C'est marrant, ici les scooters sont pour la plupart électriques et heureusement car vu leur nombre, j'ose à peine imaginer le bruit et la pollution. Nous arrivons à l'hôtel toujours en étant dévisager mais bon, on fait avec. J'essaierai quand même de prendre une petite vidéo pour vous montrer comme c'est flagrant.

A l’accueil de l’hotel, l'hôtesse ne parle bien sûr pas anglais mais nous arrivons facilement à prendre possession de notre chambre. Enfin une chambre privée ^^ enfin une chambre en rénovation.... Les murs sont à moitié peint, le sol de la salle de bain et la douche sont détériorés mais nous avons des WC dans la salle de bain ☺ (même s'ils sont dans un sale état..). Cerise sur le gâteau, c’est une chambre sans fenêtre... Nous sommes trop fatigués pour contester, on verra demain matin. On prend une douche, mangeons un plat de pâte kung-fu panda XD (acheté chez l'épicier à côté de l'hôtel) puis allons nous coucher dans des draps visiblement propres ^^

2

Réveillés ce matin par la lumière du soleil... Lol je rappelle que nous n’avons pas de fenêtre ^^.

Je reprends, réveillés ce matin, Hélène m’appelle de la salle de bain:

« Chéri! Viens voir, on a un problème. »

En effet, notre salle de bain avait trouvé de nouveaux occupants cette nuit, des asticots !! Quelle horreur. 😱

Je descend à l’accueil équipé de mon téléphone avec photo à l’appui et Google Traduction ouvert avec écrit : « Chambre sans fenêtre et des asticots dans la salle de bain, on veut changer de chambre! » L’hôtesse ne pose pas de question et me donne une nouvelle chambre. Je vais la visiter avant de retrouver Hélène. Bon elle est un peu plus petite mais elle est en meilleur état et il y a une fenêtre. En retournant voir Hélène, je passe devant une chambre toute rénovée et grande avec fenêtre. Je vais demandé à l’accueil pour essayer de l’avoir en prétextant que la nouvelle est trop petite, bon ce n’est pas dans mes habitudes mais bon on peut toujours essayer^^. Sans succès, les chambres de ce style sont ou seront toutes réservées dans la journée. Tant pis, la nouvelle chambre fera l’affaire.

Après avoir déménagé et déjeuner avec un nouvel aliment: le pain chinois (qui n’en est absolument pas), on dirait une sorte de madeleine bizarre mais pas mauvaise, nous partons en direction de Shanghai.

Pour s’y rendre, nous allons à la station dont nous sommes arrivés la veille puis prenons la même ligne, la numéro 2, pendant environ 40 minutes. Et oui, notre hôtel est a 25km du centre de Shanghai. Le trajet coûte 5 yuans par personne soit 0,65€, ça va😊

Lors du trajet, un sketch. 2 arrêts après notre station, tout le monde quitte le tramway tandis que d’autres personnes en masse rentrent. Là aussi, on a pu constater une sacrée différence avec le Japon. Ici, le respect n’existe plus. Les personnes qui attendaient sur le quai rentre en force dès que les portes s’ouvrent pendant que ceux du tramway descendent en se poussant les uns les autres.. En un mot, c’est le bordel.

Nous avons compris après pourquoi tout le monde était sortis. Le tramway fait demi tour pour retourner en direction de l’aéroport... On s’en rend compte assez rapidement et sortons pour reprendre de nouveau le bon tramway, pour ressortir 1 arrêt après (même bordel au passage) pour enfin reprendre la rame d’en face qui nous mènera là où nous voulions aller... ouf 😅

Lorsque nous sortons enfin à l'air libre, il fait chaud et lourd, l'air est chargé en pollution, on le ressent instantanément.

People’s square et alentours  

Nous allons nous promener au People's square, bof... C'est petit et ça sent mauvais. La faim nous gagne et on choisit la facilité, un bon vieux McDonald's 😋. Nous allons découvrir les burgers locaux mais le traditionnel Big Mac est bien moins cher que tout le reste à 10 yuans pièces, soit 1,20€. On décide d'adopter le régime Big Mac ce midi ^^.

Ah oui, petite précision, il n'y a pas de toilettes au Mc Do, il faut aller dehors.

Nous sortons sans trop savoir où aller, nous n'avons ni Internet ni de carte de la ville, on se dirige vers un centre commercial pour visiter un peu. On voit enfin un touriste au loin, et il est anglais !! ☺ On discute un peu et il nous renseigne un peu sur tout et aussi sur le VPN (pour pouvoir se connecter aux réseaux sociaux en passant par un serveur à l'étranger). Je contacterai mon formidable cousin pour qu'il puisse nous dégoter ça 😀.

On suit les instructions de l'anglais en se dirigeant dans la rue piétonne principale, il y a un kioske d'information où nous allons demander une carte. On l'obtient sans le sourire mais on est content quand même ^^.

La rue piétonne est gigantesque, on rentre dans quelques commerces dont un MMs avec plein de couleurs, c'est toute beauté.

Rue piétonne et boutique MM’s 

On remonte la rue piétonne jusqu'à atteindre le Bund ! Le lieu incontournable de Shanghai.

Le Bund (terme anglo-ourdou signifiant « rive boueuse ») est appelé waitan par les Chinois signifiant « la berge des étrangers ». Boulevard de la ville de Shanghai en Chine, il est jalonné de somptueux édifices de style européen et de banques ou de compagnies coloniales des années 1930.

On admirera la vue pendant plus d'une heure jusqu'à ce que la nuit tombe pour faire de belles photos des buildings illuminés !

Quartier des affaires vu du Bund 

On se dirige dans une rue commerçante et nous tombons par hasard dans une zone remplie de petits restaurants traditionnels en grand nombre 😋. On fait le tour pour voir tout ce qui est proposé puis nous nous décidons de passer à l'attaque XD.

C'est excellent quoique spécial de mélanger viande (on pense que c'est du bœuf) avec des crevettes... Mais ça passe ^^.

En dessert, on se dirige vers un marchand de glace où les cônes sont en gaufre. Trop bon !! 😋

Pains vapeur et glace à la gaufre  

On reprend la ligne 2 du métro pour rentrer à l'hôtel et passer une bonne nuit.

3

Ce matin, on se réveille tranquille et sans asticots ^^

On déjeune tranquillement pour ensuite se diriger au quartier de Lujiazui (c'est le quartier des affaires visible depuis le Bund) et peut-être monter tout en haut de la Shanghai Tower que nous avions vu la veille mais de l'autre côté ! ☺

On reprend la ligne 2 pour s'arrêter un peu avant à Century Park (on se rendra compte en rentrant le soir que nous avons confondu Century Park avec Century Avenue qui était l'arrêt où on devait s'arrêter initialement pour nous rapprocher du quartiers des affaires...). Du coup, on visite le parc à côté de la station pour 5 yuans chacun et il est très beau, bien entretenu et assez vaste. Nous en faisons le tour avant de faire une longue marche en direction de la Shanghai Tower (c'est ça de se tromper d'arrêt^^).

Vue du Century Park 
Sur la route 

Après environ 8km sous une chaleur difficilement soutenable, nous arrivons au pied des plus grands buildings de Chine. Ils sont impressionnant de loin mais de prêt, ils sont vertigineux, c’est simple, on lève tellement la tête qu’on a l’impression de tomber en arrière. Rendez-vous compte, la Shanghai Tower culmine à 632 mètres !! Ce qui fait d'elle le deuxième plus grand building du monde. A côté, le Shanghai World Financial Center plus communément appelé le décapsuleur avec ces 492 mètres (9ème plus haut building du monde) ainsi que la Jin Mawo Tower avec ses 421 mètres. Les 3 buildings sont juste à côté, on se sent tout petit entre ces colosses de métal et de verre ^^. Et bien sûr, on n'oublie pas la Oriental Pearl Tower, qui est une tour de télévision culminant à 468 mètres... C'est très impressionnant.

A côté des géants  

On monte donc au sommet (ou presque) de la Shanghai Tower au 119ème étages par l'ascenseur.

La Shanghai Tower est passionnante d'ingéniosité et de technologie. De par sa forme torsadée, elle est aérodynamique et permet de réduire l'impact du vent considérablement. Saviez-vous qu'elle possède 2 records mondiaux ?! Celui de l'ascenseur le plus rapide: 65km/h et celui du poste d'observation le plus haut d'une construction humaine à 547m au dessus du sol malgré que la Burj Khalifa culmine à 829m.

Compter 90 yuans par personne pour accéder au 119eme étage soit environ 12€.

En haut, nous avons un panorama à 360° sur tout Shanghai. Impressionnant le nombre de gratte ciel présents dans la ville qui s'étendent sur des kilomètres et des kilomètres. Ce qui est le plus flagrant quand on regarde Shanghai d'en haut, c'est son nuage de pollution... Quelle tristesse, j'ose à peine imaginer ce que les habitants respirent au quotidien.

Shanghai vu du haut de la Shanghai Tower 

Nous resterons au sommet jusqu'à ce que la nuit tombe avant de descendre jusqu'au célèbre tunnel de la rivière Huangpu qui rejoint le Bund.

Comment dire en quelques mots ce tunnel.... N'y allez pas !

Pour vous expliquer brièvement, c'est une petite navette sur rail qui vous transporte en 3 minutes dans un tunnel avec des jeux de lumières certes jolis. Mais payer 50 yuans par personne !! Alors que par le métro c'est 2 yuans ! Stop aux profiteurs.

Oui nous l'avons pris car tant que tu n'es pas dans la navette, tu ne sais pas comment ça va se passer, vous voilà prévenus.

On sort du tunnel déçus et un en peu en colère mais bon, c'est passé.

On voulait faire des courses dans un hypermarché local qu'on avait vu sur la carte la veille. On se dirige vers le magasin jusqu'à ce qu'on arrive devant. C'est un champs de ruines ! Apparemment, les cartes chinoises ne sont pas à jour.. XD

On va faire des courses ailleurs puis on rentre à l'hôtel pour manger nos petites nouilles adorées ^^

4

Aujourd'hui le temps était vraiment mauvais. Étant donné que nous n'avons pas trouvé l'hypermarché hier, enfin un tas de ruines, nous décidons d'aller faire les courses dans le Carrefour qu'il y avait à 25 minutes de l'hôtel. Il est immense et nous trouvons plein de spécialités locales.

Après avoir fait le plein, on se renseigne pour notre à départ qui aura lieu samedi matin direction Huangshan à 420 km de Shanghai au sud-ouest... C'est la galère... 😑 Il n'y a plus de train ou bien si mais hors de prix, nous regardons les bus, pour être sûr on se déplace directement à la station, plus le choix il y en a un pour 7h38 pour 296 yuans pour nous deux. On prend !

Autres problème maintenant c'est que la ligne de métro ouvre à 6h08, et nous avons 1h30 de trajet depuis l'hôtel... C'est quand même bizarre pour une ville telle que Shanghai...

Impossible de trouver un autre bus qui nous emmènerai à la station sud de Shangai à la bonne heure.

Demain on demandera pour un taxi..

• • •

Nous voilà le matin est nous allons essayer de communiquer avec l'hôtesse. UNE GALÈRE ! Après une bonne vingtaine de minutes, le taxi est réservé, enfin on espère car c'est l'hôtesse d'accueil qui l'a réservé pour 06h... On verra bien demain matin.. On est un peu en stress quand même.

Enfin bon c'est fait. On part maintenant visiter les quartiers traditionnels de Shanghaii et les jardins de Yuyuan qui sont considérés comme les plus beaux de toute la ville.

Pour cela nous empruntons la ligne 2 puis la ligne 10 à la station Yuyuan Garden.

Nous passons par un parc du nom de Gucheng avec une petite forêt de bambous et plein de chats dont 2 roux tout beaux comme notre bébé chat Livio, surtout le chaton, on croirait voir Livio quand il était bébé. Trop mignon!! 😻

Gucheng park 

Le quartier est vraiment sympathique avec des architectures très traditionnelles. On ne se croirait vraiment plus à Shanghai et on trouve ça plaisant. Les facades des habitations datent de l’époque des Ming.

Quartiers traditionnels de Shanghai 

Afin d’acceder aux jardins de Yuyuans, nous passons sur un pont avec vue d’un côté sur le quartier traditionnel, de l’autre au loin, la Shanghai Tower. Nous payons notre entrée pour le jardin 80 yuans pour deux.

Un jardin magnifique, on se croirait hors du temps dire qu'il existe au milieu de toute cette ville. Nous visiterons en un peu plus d’une heure les 2 hectares observables du jardin avant qu’il ne ferme.

Yuyuan Garden 

Nous passerons quelques temps dans les quartiers et les boutiques avant de rentrer à l’hôtel pour préparer notre départ.

Demain, en route vers les Montagnes Jaunes de Huangshan! 😀


Quartier traditionnel Shanghai photos prise depuis le pont qui mène au jardin
5

Levés à 05h10, à moitié en forme, on se prépare pour rejoindre notre taxi réservé. On descend en bas vers 5h45 où se trouve le gardien de l'hôtel (très sympa d'ailleurs depuis notre arrivée). On lui dit qu'on attends notre taxi et on le voit allez vers la route tendre le bras pour en appeler un 🙄 on comprend qu'aucun taxi n'était en fait réservé... 😑 Le principal étant qu'on en ai un ^^. C'est l'heure de négocier ! Bon on a réussi à descendre un peu le prix, on a pas voulu trop insister car il nous fallait impérativement se rendre à la station de bus le plus tôt possible. Au final nous aurons payé 120 yuans pour les 35kms parcourus soit 16€ pour nous deux. Ça reste honnête je pense ^^

On patiente une bonne heure à la station de bus longue distance et heureusement que nous sommes arrivés en avance car nous avons pu nous asseoir sur les derniers sièges disponibles.. 😊

Notre bus arrive à l'heure (7h38) mais quand on arrive devant, on fait la grimace.. Tous les bus à côté sont modernes, le nôtre est pourri. 😑 Quand on rentre dedans, c'est pire. Les sièges sont miteux, et l'intérieur est tellement vétuste que les bouches d'aération cassées, sont bouchées avec soit des mouchoirs, soit les rideaux du bus XD. Nous avons les places numérotées au fond du bus, c'est la partie la moins confortable car il n'y a pas de place pour les jambes et derrière les sièges se trouvent des cadavres de bouteilles. Lol mais on est content d'avoir notre bus 😉.

Dans le bus 

Le trajet se passe bien malgré que notre chauffeur soit un peu dingue à rouler sous la pluie à toute vitesse et encore plus quand il zizague entre les voitures et les camions en les doublant par la droite puis par la gauche... On se demande s'il n'a pas trop regardé Taxi.. De plus, il claxonne tellement souvent qu'on se demande s'il n'est toquer... 😑

Ah oui, les fenêtres du bus ont perdues leurs joints en partie, du coup, il pleut dans le bus, la fille devant nous en a fait les frais XD. Puis c'est au tour d'Hélène, bon c'est moins drôle là.. Enfin on évite de rire pour ne pas se faire engueuler.. ^^

Nous mettrons 6 heures pour atteindre Tangkzou en passant par Huangshan et en faisant une pause de 20 minutes.

Arrivés sur place, nous mettrons un peu de temps pour trouver notre hôtel bien caché. Nous dormons à l’hotel Castle In Thé Sky ^^ le nom est au top, la chambre n’est pas trop mal non plus. Spacieuse et presque propre, mais sans télé, serviettes et papier toilette...nous déposons nos affaires avant d’aller faire un tour en ville.

Comme nous sommes au pieds des Monts Huang, la ville propose soit des supermarchés ou des restaurants, soit des hôtels.. ici tout le monde claxonne tout le temps, la nuisance sonore est élevée (en fait ce n’était pas notre chauffeur qui était toqué ^^). Nous ferons quelques courses avant d’aller se coucher tôt pour se réveiller à l’aube en espérant que la météo soit idéale pour monter les Montagnes Jaunes.

6

Jour 1: À l'assaut des montagnes

Ce matin, le réveil sonne à 6h00. Nous sommes paraît à monter les Monts Yuans. Nous déjeunons copieusement et nous rendons à la gare routière où des navettes régulières (toutes les 10/15 minutes) se rendent aux 2 principaux départs d'ascension, le côté Yu Ping à l'ouest qui est difficile et long (5-6h) et le côté Yun Gu à l'est qui est le plus rapide (3h). Notez que dans les 2 cas, il n'y a que des marches, beaucoup de marches ^^. Pour ceux qui préfèrent garder leur force pour les longues randonnées une fois arrivés sur le plateau, il y a des téléphériques à l'est et à l'ouest qui montent en 10/12 minutes contre la modique somme de 90 yuans.

Nous choisirons la montée par les escaliers côté Yun Gu à l'est pour voir déjà ce que ça donne 😉.

Un conseil pour prendre le bus le matin : si vous avez l'estomac fragile, manger peu avant, la route jusqu'aux pieds des chemins est constituée de dizaine de virages en épingles où les chauffeurs s'en donnent à cœur joie pour les passer très rapidement !!

Une fois que la navette nous dépose au pied du chemin il nous faut payer l'entrée aux montagnes. Non seulement ce n'est pas gratuit mais en plus, ce n'est pas donné.... 😑 230 yuans/personne soit 30€ environ et 115 yuans pour les enfants, seniors (>75ans) et les étudiants. La veille, nous avions vu une technique sur un site pour nous faire passer pour des étudiants et payer la moitié du ticket normal, on est pas convaincu mais on va tester ^^.

On se présente, l'air serein, au guichet avec nos cartes vitales, l'hôtesse prend ça pour une carte étudiante étrangère et sans poser de question, elle nous demande 230 yuans pour nous deux, yes !! Ça a fonctionné 😀

Ça y est, nous sommes sur le chemin qui débute doucement par plusieurs marches, et ce n'est pas fini ^^. L'ascension nous offre un paysage magnifique, voir un peu mystique avec les montagnes qui disparaissent et réapparaissent derrière les nuages.

Lors de l'ascension du côté Est, vous verrez beaucoup de porteurs qui ravitaillent les hôtels restaurants et supermarchés au sommet des montagnes jaunes. C'est un métier vraiment physique... Imaginez-vous transporter 50 kg sinon plus avec un moyen rudimentaire qu'est la tige de bambou tous les jours sur des dizaines de kilomètres avec un dénivelé positif de 1000m par ascension...

Montée de Yun Gu à l’Est 

Après avoir doublé bien des porteurs et autres personnes, nous arrivons sur le plateau en à peine 2h, c'est une bonne cadence 😀. Nous avons déjà gravi 2000 marches même si l'on sait qu'il en reste beaucoup d'autres ^^. Nous avons une très belle vue d'en haut sur les pics des montagnes mais il y a un monde fou et qui plus est bruyant...

Sur le plateau des Monts Huang 

On nous avait prévenu sur des blogs qu'il y aurait des groupes de touristes chinois avec à leur tête un guide équipé d'un micro mégaphone... Affreux le bruit que ça peut engendrer. Bref, nous nous dirigeons vers l'ouest car l'objectif du jour est de randonner sur le Xi Hai canyon, le site à voir des Monts Huang. Il y a de plus en plus de monde au fur et à mesure que nous marchons, c'est étouffant, on trouve un petit endroit au calme pour admirer la vue et manger un peu pour reprendre des forces. On reprend ensuite les chemins pour atteindre le canyon mais à mi chemin, on se rend compte que c'est peine perdue, il y a tellement de monde dont 99,99% de chinois (normal, on est en Chine et il est dimanche [voir 3j de vac] ^^) que des bouchons commencent à se former. On connaissait les bouchons en voiture mais les bouchons à pieds, c'est une nouveauté dont on se serait passé. En plus d'attendre, on se fait bousculer et nos oreilles sont mises à rude épreuve.. On décide alors de ne pas faire le grand canyon dans ces conditions mais de retourner le faire le lendemain très tôt pour être sûr d'être tranquille ^^.

Le Pic de la Tortue (photo du bas) 

On continue de marcher dans la direction du canyon pour après prendre le chemin long et périlleux de Yu Ping à l'ouest afin de redescendre jusqu'aux navettes qui nous ramèneront ensuite vers notre hôtel à Tangkou.

Mon dieu quel calvaire ! Et nous sommes loin d'avoir débuter la descente... C'est tout ce monde qui nous rend dingue, agoraphobes et clostrophobes s'abstenir ! Il y a de plus en plus de bouchons humains et franchement, j'ai du mal avec la culture chinoise si s'en est une, mais pousser les gens et essayer de les doubler coûte que coûte alors que ça n'avance pas, je ne comprends pas... Quelques coups de coudes et de sacs de notre part se sont perdus mais ça fait du bien XD 😀 Le mieux est quand même de respirer et de garder son calme bien entendu.

Nous mettrons presque 2 heures pour atteindre le début de la descente.. Enfin on y parvient et une alternative se présente sous nos yeux, le Tian Du Peak ! C'est une montagne qui culmine à 1810 mètres avec des marches abruptes et en nombre, [°°°]. Un vrai colosse à gravir, qui rejoint ensuite le chemin pour descendre aux navettes après avoir franchit le col.

Le pic de Tian Du 

On réfléchi un peu puis on se dit que si on veut encore avoir des jambes demain, on ferait mieux de s'économiser ^^ et heureusement !! Savez-vous que le pire dans une montée, c'est la descente ^^ [muscles antagonistes] et nous avons à faire à une sacrée descente qui se compose uniquement de marches sur des kilomètres.. Mais le temps est avec nous, le sol est bien sec, les risques de chutes sont donc limités, nous allons pouvoir descendre rapidement et surtout il y a peu de monde, nous respirons de nouveau et pouvons profiter de ce cadre magique 😉. Nous sommes au milieu de la descente et nous voyons plusieurs personnes assises sur les côtés, leurs jambes tremblent et ils souffrent. Un peu plus tard, les nôtres commencent aussi à trembler mais ça va, nous finirons la descente en un peu plus d'une heure et sans s'être arrêtés ni être tombés 😉.

Nous achetons des nouveaux billets de bus puis rentrons à Tangkou.

Avant d'aller à l'hôtel manger nos nouilles un peu fade, on passe acheter quelques nuggets de poulets pour agrémenter notre repas, c'est bon de se faire plaisir 😀.

Arrivés dans notre chambre, on s'étire longuement, prenons une douche chaude puis une autre froide seulement pour les jambes et les pieds et finissons par quelques massages avec le baume du tigre.

A l'attaque des pâtes !! ☺ Mais une fois que nous avons bien mangé, on va à l'accueil pour demander une nuit supplémentaire, et nous sommes invités à prendre part à leur barbecue, on ne dit pas non ^^ on mange un peu pour faire le plein de protéines !!! 💪💪 Ça manquait ces derniers temps ^^

On ne tarde pas trop à s'endormir, demain nous avons une journée randonnée dans le canyon de l'ouest des montagnes jaunes! ☺

Chaise de porteurs pour ceux qui sont fatigués de marcher 
• • •

Jour 2: le grand canyon de l'Ouest

Ce matin, nous partons un peu plus tôt pour éviter au maximum les groupes de touristes comme nous avions évoqué hier.

Le temps est magnifique, ciel bleu et grand soleil, en route pour le trek du Grand Canyon de l'ouest ! 😀

Nous prenons cette fois-ci la navette pour aller prendre le téléphérique de Yun Ping. Le chauffeur est un peu moins taré que celui de la veille ^^.

Nous avons gardé nos tickets d'entrée de la veille en espérant qu'ils soient réutilisables même si nous n'y croyons pas trop.... Mais si ça peut nous économiser 230 yuans, on tente. On se présente donc pour acheter les billets du téléphérique à 90 yuans/personne (compter 45 yuans pour les enfants uniquement de moins de 14 ans il me semble) et on demande si nos tickets d'entrée de la veille sont toujours valides, elle nous regarde bizarre mais accepte, parfait ! Mais en passant devant les gardiens chargés de poinçonner les tickets, on nous fait comprendre qu'ils ne sont pas valides.. 😑 Mais on ne se dégonfle pas en faisant comprendre avec des grands gestes que les hôtesses d'accueil étaient ok. Le gardien hésite puis nous laisse passer 👌😉

Nous rentrons à 4 dans une capsule du téléphérique qui peut contenir 8 personnes, c'est vertigineux mais la vue est splendide !

Vue du téléphérique Ouest 

Arrivés en haut, nous dépassons les groupes de touristes présents puis nous serons tranquilles toute la journée ! ☺ Un peu plus loin, on nous prend en photo avec une petite fille qui à sa tête, n'a jamais vu d'étrangers avant ce matin, trop mignonne ^^. Nous mettrons une grosse demi-heure pour nous rendre à l'entrée du trek voulu (contre 1h30 la veille dans l'autre sens avec toute la populace).

Nous écrirons plus tard comme pour le Mont Fuji un article sur ce trek ^^.

Nous avons une carte pour réaliser le tour du canyon mais elle n'est absolument pas à l'échelle, ça nous a surpris plus d'une fois ^^.

Attention, cette randonnée n'est pas faite pour les débutants, elle est longue et difficile. Compter environ 5h (notez qu'ils annoncent 7/8h sur les panneaux mais en marchant bien... ^^) pour faire le tour du canyon avec quelques poses essentielles pour vos jambes ^^ , prenez suffisamment à boire et à manger car il n'y aura rien sur toute la durée de la randonnée.

Nous partons donc vers la plus belle randonnée que nous ayons faite jusque là, de plus elle est très agréable car aucun groupe touristique n'y met les pieds 😊.

Pour faire simple, la randonnée se compose d'une longue descente suivi d'une longue montée. Nous commençons donc par descendre et rapidement, un magnifique panorama s'offre à nous. Nous croiserons plusieurs spots dédiés aux plus beaux panoramas du canyon, c'est bien étudié.

Vue époustouflante du canyon des Monts Huang 

Nous arrivons au pont de Bruxian, c'est grandiose, il est posé entre deux pics à 1320m d’altitude.

Pont de Buxian et arbuste isolé  

La descente continue, les marches sont raides et étroites, il faut descendre en travers pour ne pas tomber, nous sentons que nous avons des restes de la marche d'hier (25km dont 3000 mètres de dénivelés..). Nous descendrons au total pendant deux heures durant lesquelles nous croiseront plusieurs randonneurs à 4 pattes entrain de monter XD, on se dit que ça sera nous dans pas longtemps 😀.

Des escaliers à plus de 50% .. c’est raide  

Une fois en bas, nous commençons à avoir faim mais nous décidons d'attaquer la montée avant de manger et éviter ainsi des maux d'estomac.

Nous voyons aussi d'énormes araignées qui nous convainc de manger ailleurs^^. Les premières marches sont difficiles mais le cadre est tellement magnifique que vous en oubliez parfois la douleur. Nous passons devant le monorail (fermé ce jour là) qui coûte 100 yuans par personne, ils en profitent les saligauds. Au même moment, nous croisons 3 français qui font le trek dans l'autre sens, ça fait plaisir de parler français avec d'autres personnes ^^ on parle un peu de notre aventure à tous en Chine et de ce qui nous attends pour la suite de la randonnée. On se souhaite mutuellement bonne chance 😋 puis on repart à l'ascension. On trouve un spot un peu plus haut, le plus beau que nous verrons, c'est magique, vraiment on se sent bien. On fait une petite pause bien être jusqu'à ce qu'on entende des personnes bien plus loin crier afin de produire l'écho, puis d'autres personnes crient à leur tour, on se prête au jeu ! 😀 Excellent, tout le monde se répond en criant, en plus, ça fait du bien, ça nous permet de lâcher prise.

Un des plus jolis spot de la randonnée  

On reprend la marche jusqu'à un autre spot où on fera une pause de 30 minutes (comprise dans les 5h de randonnée) pour faire le plein d'énergie. Pause où Hélène fera amie amie avec une fourmie qu'elle protégera d'une araignée (pas comme celle d'avant rassurez-vous) et qu'elle nourrira avec des miettes de chips et de gâteau XD, trop mignon 😊.

On reprend l'ascension avec ce décor fabuleux qui nous accompagne, on passe sur des escaliers à flanc de montagnes, dans des grottes creusées où la fraîcheur réside, et on marche bien sur sur des milliers de marches sculptées à même les montagnes. C'est sûr, pour les amoureux de la nature et des paysages, c'est une randonnée à faire ! ☺

Escaliers au bord de la falaise 

Nous finissons de gravir les dernières marches avec les jambes en feu mais ça va, nous avons toujours un grand sourire et le corps se porte bien.

Il nous aura fallu 5h en tout pour faire le tour de 15 km dont 2500 mètres de dénivelés. Notez qu'il n'y a que des marches à descendre et à monter pour cette randonnée.

Une fois terminé, nous rejoignons le téléphérique côté Est pour redescendre, il se trouve à quelques kilomètres mais c'est bien plus facile ^^ ça permettra à nos jambes d'éliminer l'acide lactique présent dans nos muscles suite à la dernière montée. Il est 16h quand nous arrivons devant le téléphérique.... en panne.... 😑 Beaucoup de personnes attendent devant mais personne ne sait quand il redémarrera.

Notez que le prix du téléphérique de l'Est est un peu moins cher que celui de l'ouest, 80 yuans contre 90, sans doute car le chemin à l'Est est plus facile et plus court que celui de l'Ouest.

Seul problème, la dernière navette pour nous ramener vers notre hôtel est à 17h30.. On réfléchi un peu puis on décide de descendre à pied, enfin de courir ^^. On connaît le chemin puisque c'est celui que nous avons emprunter hier pour monter sur le plateau des Monts Huang. Nous avions mis 2h en marchant à une bonne cadence, il va falloir ne pas chômer pour descendre car il est 16h30 lorsque nous arrivons au sommet des marches.

C'est parti pour la descente folle !! Nos jambes crient de douleur avec ce qu'elles ont enduré depuis hier mais pas le choix, on fonce. On avalera la descente en 55 minutes pour finir sur un sprint jusqu'aux navettes. Rouges mais vivants, nous achetons les 2 billets de bus et partons prendre place dans des sièges confortables ^^. Nous apprendrons qu'il y a encore 2 navettes qui attendent jusqu'à 19h30 mais avec un départ par heure, nous sommes content d'avoir eu celui de 17h30.

A gauche, des cadenas pour sceller l’amour pour l’éternité  
• • •

Nous rentrons à l'hôtel après avoir racheter de l'eau et quelques nuggets chez KFC pour mélanger à une bonne plâtrée de pâtes 😋.

On réitère les étirements de la veille ainsi que la douche froide pour les jambes et les pieds ainsi qu'un petit massage avant de tomber de fatigue, il n'est pas encore 22h que nous nous dormons déjà 😊

Demain, nous partirons en direction de Guilin à 1300 km de notre position, il faudra se lever encore une fois à 6h ^^.

Petit récapitulatif de la journée :

  • 30 kilomètres parcourus
  • 3500 mètres de dénivelés
  • 10 heures de marches avec un sac à dos chacun de 5kg environ.

5kg ne sont pas grand chose en début de journée, mais à la fin, c'est une autre histoire. 😉

Sylvie et Alain, vous avez une fille formidable qui ne cessera jamais de me surprendre.

# globe-trotter #love #worldtour 
7

C'est le départ pour Guilin, toujours levés à 06h, pas trop fatigués mais un peu cassés, nous prenons un pti déj puis partons rejoindre la gare routière pour prendre notre bus qui nous amènera jusqu'à la station nord de Huangshan d'où partent les Trains Hautes Vitesses (équivalent au TGV). Le trajet en bus dure 50 minutes et coûte 40 yuans/personne (5.20€ environ). Vraiment, les chinois roulent n'importe comment... 😑 On se demande même s'il y a un permis de conduire à obtenir. Pour être bref, il y a bien un code de la route, mais il nous semble conseillé et non obligatoire... Ils doublent sur les lignes continues par la droite ou la gauche, prennent à contresens, grillent les feux rouges (petit clin d'œil à Villefranche sur Saône 😉) et bien sûr, klaxonnent à chaque fois qu'ils doublent.. Je déconseille à tous de conduire en Chine..

Pour le même nombre d’automobilistes, on compte 12 fois plus de morts sur les routes chinoises qu’en France. Un quart sont des piétons...

Arrivés à la gare de Huangshan Nord, nous devons marcher dans un long couloir jusqu'à la gare ferroviaire , nos jambes sont fatiguées et nos sacs paraissent lourds ^^.

Devant la gare, des hommes vendent des cuisses de poulet épicées emballées dans du cellophane, ça ne donne absolument pas envie ! ☺

Avant d'entrer, un couple nous prend en photo, encore une fois ^^. L'entrée dans la gare est différente de la nôtre et on devrait peut être s'en inspirer (je précise que pour prendre le bus, c'est le même système), on passe l'un après l'autre en déposant nos sacs sur un tapis qui se font scanner et nous nous faisons fouiller. C'est exactement comme à l'aéroport et c'est une bonne idée pour lutter contre le terrorisme ou tout actes malveillants.

Trains à grande vitesse chinois 

Le train nous emmène en 45 minutes jusqu'à Shangrao, une ville plate-forme pour tous les trains longues distance. Le trajet nous coûtera 74 yuans. De là nous prendrons un dernier train jusqu'à la gare générale de Guilin mais nos places ne sont pas à côté.. On s'arrangera pour l'être durant le trajet où Hélène se fera prendre en photo de nouveau^^. Le trajet durera 6h15 et nous coûtera 445 yuans soit environ 57€... Aie pas très économique mais rapide et confortable 😊. Cependant, les transports en commun chinois ont tous le même défaut, le même que celui des dortoirs d'ailleurs, il y a toujours la clim à fond.. Je veux bien croire qu'il fasse chaud et lourd dehors mais quand même, rien de mieux pour tomber malade... J'en ferais les frais d'ailleurs. 😑

On arrive à Guilin vers les 19h puis nous cherchons notre Guesthouse.

Nous tournons pendant près d'une heure sans rien trouvé malgré notre photo du plan prise la veille! À un moment, nous sommes dans une ruelle sombre, une vielle nous montre un immeuble du genre coupe gorge et nous fait comprendre que c'est en haut.. Euh ça donne pas trop envie mais on monte.. Ça fait flippé, il n'y a aucune indication dans et hors l'immeuble, on monte avec les lampes torches, toutes les portes sont sinistres et identiques, on décide de descendre chercher ailleurs. Nous sommes énervés et fatigués.. On demande notre chemin à une dizaine de personnes mais personne ne connaît..

Alors que nous discutions avec des personnes qui tentaient de nous renseigner, un homme s'approche de nous, il parle anglais et connaît l'endroit, on le suit. Et nous voilà de nouveau dans l'immeuble "coupe gorge" au dernier étage.... 😑 La vieille avait raison mais franchement, il n'y a aucune indication, rien.. Et en plus, on apprend que celui qui est venu nous chercher est le gérant et on apprend surtout que ce n'est pas 30 yuans la nuit comme mentionné sur Booking mais 30 yuans par lit, c'est du foutage de gueule mais selon Booking, il a le droit... 😑 Je vous décris l'appartement rapidement, une porcherie.. Il vit ici et ne prend pas pas soin de son chez lui malgré qu'il fasse dortoir.. On va prendre une douche dans la "salle de bain", il y a une fenêtre sans rideau avec un vis à vis sur l'immeuble voisin. Le pire, c'est que la douche et les WC ne font qu'un... 😑 Comment vous expliquer sans image, il y a un gros trou qui sent mauvais qui sert à évacuer l'eau de la douche..

Le soir même, on réserve une nouvelle Guesthouse dans Guilin au même prix. On passera quand même la nuit ici car nous sommes trop fatigués.

• • •

Le lendemain, nous partons rapidement vers notre nouvelle Guesthouse, trop rapidement peut être car nous nous rendons compte que nous avons oublié les bâtons du Mont Fuji sur place une fois arrivés à destination.. J'irais les chercher une fois que nous serons installés.

La nouvelle Guesthouse est magnifique, le terme est juste. Elle est grande, moderne, propre et l'accueil est chaleureux. Nous sommes reçu dans un anglais parfait et pouvons prendre place dans notre chambre, un dortoir mixte de 6 lits, c'est parfait.

La Guesthouse s'appelle Ease Hostel, et propose lits en dortoir (30 yuans /personne/nuit) ou chambre privée (environ 120 yuans/nuit). Je vous la recommande vivement si vous séjournez à Guilin..

Après avoir s'être installés, nous profitons de notre journée pour visiter Guilin tranquillement. C'est une ville vivante et charmante avec de multiples petites montagnes réparties un peu partout dans Guilin.

On visite le parc d'Elephant Hill, c'est le symbole de Guilin. Une montagne représentant la tête d'un éléphant est creusée d'un tunnel qui représente son œil sous un certain angle. Angle de vue que vous pouvez uniquement voir d'un spot dans le parc. Et bien sûr le parc est payant.. 60 yuans/personne. Quelle tristesse de privatiser un point de vue public, qui plus est ce qui fait la fierté de Guilin.. 😑 Mais en Chine, ça ne me surprend plus..

Le parc Elephant Hill 
L’ile De l’amour à l’intérieur du parc 

On se baladera toute la journée jusqu'à ce que la nuit tombe pour admirer les célèbres pagodes illuminer le lac sur lequel elles se trouvent. Elles sont magnifiques, quelle bonne idée d'avoir mis des lumières de couleurs différentes pour exprimer le soleil et la lune.

La pagode du soleil, constituée de cuivre est la plus grande pagode en cuivre au monde. Elle mesure 41 mètres de haut. La pagode de la lune mesure quant à elle 35 mètres. Les deux pagodes sont reliées par un tunnel sous-marin.

Pagodes du soleil et de la lune 

Nous mangeons un morceau et nous rentrons finir la soirée à la Guesthouse avant de s'endormir dans une literie confortable ^^.

• • •

Après une bonne nuit de sommeil, nous nous rendons à la gare routière de Guilin pour réserver nos billets de bus pour :

- demain allez jusqu'à Dazhai et les rizières

- samedi partir de Guilin direction Fenghuang

Il y a 4 km entre notre hôtel et la gare routière, nous les ferons à pieds sous la pluie. Une fois les tickets de bus achetés, nous voulons visiter la "Reed Flûte Cave" qui fait parti des lieux incontournables aux abords de Guilin. Il y a cependant 7km qui nous sépare de la grotte à visiter, et la pluie s'est intensifiée... Un taxi nous abborde pour nous demander notre chemin, cette fois ci, nous avons le temps de négocier ^^. Nous baissons le prix d'un quart et partons à l'abri de la pluie.

15 minutes plus tard, nous sommes devant l'accueil de la grotte où nous achetons les tickets à 100 yuans /personne puis nous entamons la visite guidée avec un petit groupe de touristes chinois. Bon la visite est en chinois uniquement alors on se met un peu en retrait du groupe pour profiter pleinement de la grotte.

La grotte est aménagée de manière à se passer des chaussures de randonnée et plusieurs spots de différentes couleurs éclairent stalactites et stalagmites pour les rendre encore plus incroyables. C'est un spectacle naturel impressionnant quand on voit ce que l'eau peut créer en plusieurs millions d'années.

La grotte âgée de plus de 180 millions d’années, elle fait 250m de profondeur pour 500m de long. Elle se serait formée à partir d’un processus d’infiltration de l’eau de pluie qui aurait provoqué la dissolution successive du calcaire donnant ainsi naissance aux stalactites, stalagmites et autres formes.

Nous avons droit à un petit film projeté sur le plafond de la grotte qui retrace son histoire depuis sa création, sympa.

La visite aura duré environ 45 minutes, nous sortons enchantés de ce lieu.

La cave des flûtes de roseau 

Dehors, il ne pleut plus, on va pouvoir rentrer à pied et découvrir la partie nord de la ville de Guilin 😊

Il nous faudra 1h30 pour rentrer jusqu'à la Guesthouse où nous ferons la connaissance d'une famille québécoise formidable. Un couple avec leurs 2 filles qui font également le tour du monde, c'est génial !!😀 Ils revenaient de Dazhai, là où se trouvent les rizières. Ils sont très content de leur visite, ça nous donne encore plus envie d'y aller demain.

Nous discutons chacun de notre parcours et nous souhaitons une bonne continuation. Peut être nous reverrons nous quelque part dans le monde ^^

On se couche tôt car il faut prendre le bus à 7h demain matin direction Dazhai ! ☺

• • •

Réveillés vers les 5h, nous faisons un petit déjeuner copieux avant de se rendre à pied à la gare routière pour prendre notre bus.

Il est 6h quand nous passons dans une des rues principales de Guilin où la vie bat déjà son plein. Nous avons toutes les bonnes odeurs du marché, des fruits et légumes, des épices et autres préparations en cours, c'est bien plus sympa que le soir où il n'y a que les restes.

Nous arrivons en avance mais sereins pour prendre le bus direction Longsheng puis Dazhai.

Le trajet jusqu'à Longsheng dure environ 2h30 et coûte 30 yuans. Les premiers bus partent de la gare routière de Guilin vers les 06 heures.

Nous pensions que c'était un bus direct jusqu'à Dazhai comme tout le monde nous l'avait indiqué mais non. A un moment, le chauffeur nous dit de descendre rejoindre un petit bus garé sur un côté de la route qui mène jusqu'à Dazhai, on s'exécute. Quelques minutes plus tard, c'est un groupe de franco-anglais qui monte dans le bus en plus des locaux déjà présents. On discute pas mal durant le trajet car le bus mettra plus d'une heure pour arriver à destination, ils sont étudiants en Chine. Dans le bus, une femme réclame 15 yuans par personne pour payer le trajet. Tout le monde se pose des questions mais apparemment c'est bien ça. Sauf que plus tard, elle redemande 5 yuans par personne pour monter jusqu'aux rizières... On appelle ça une arnaque non ? Ou pas. Le groupe de franco-anglais paye avec réticence, ce qui nous force également à payer. Après tout, ce ne sont que 5 yuans.

Notez que les tickets d'entrée pour les rizières s'achètent dans cette navette. Le prix est de 95 yuans par personne, et oui là aussi il faut payer pour voir un lieu pourtant public au départ...

Nous arrivons enfin au pied des rizières. On ne voit pas grand chose mais les chemins pour monter au sommet sont proches ^^. Il faut compter environ une petite heure pour monter jusqu'en haut, contrairement aux deux heures annoncées sur les panneaux. Après réflexion, il y a un téléphérique pas loin qui permet d'accéder au sommet en 10 minutes. Les panneaux qui rallongent la durée d'ascension sont sans doute fait exprès pour dissuader les touristes de monter à pieds... Ils sont malins les chinois 😈

Nous prenons donc les chemins pour monter ^^. Durant l'ascension, un couple chinois nous offre des sortes de kiwi, c'est vraiment gentil et ils sont excellent ^^.

Arrivés en haut, il y a quelques points de vue sur l'immensité des rizières, c'est un spectacle vert et doré que nous contemplons avec en fond, la douce musique des ruisseaux et petites cascades qui descendent la montagne, c'est agréable et reposant.

Les rizières de Dazhai 

En haut, nous mangeons local ^^ on se laisse tenter par de la pâte de riz faite devant nous dans un grand mortier avec deux personnes qui chacune leur tour frappe le riz avec un bout de bois jusqu à l'obtention d'une pâte. Une fois la pâte réalisée, des épices et des graines (de sésame entre autres) sont mises à l'intérieur. Nous négocions le prix pour 2 pâtes à 7 yuans, c'est trop bon 😋. Même si la pâte est fade, elle apporte la texture les épices amènent le goût nécessaire pour une bonne dégustation. Nous voulions goûter le riz et poulet cuit au feu dans une branche de bambou mais à 120 yuans le plat, ça nous paraît très cher. On se dit qu'on en trouvera sans doute ailleurs sans le prix spécial touriste ^^

Pâte de riz et riz en bambou cuit au feu  

On goûtera quelques autres spécialités à droite à gauche avant de redescendre tranquillement prendre la navette qui nous emmènera directement sur Guilin pour 50 yuans par personne. Notez que la dernière navette est à 16h. C'est assez tôt mais c'est suffisant. Le mieux pour ceux qui ont plus de temps et de faire la randonnée à travers les rizières sur 18 km et de dormir à Ping'an avant de prendre une navette le lendemain pour rentrer sur Guilin.


Rizières de Dazhai 

Nous rentrerons tranquillement à la Guesthouse pour préparer nos affaires afin de partir vers une nouvelle aventure^^

La Chine nous plaît de plus en plus 😉

8

Aujourd'hui, nous quittons Guilin pour rejoindre Fenghuang à 450 Km au nord.

Pour cela nous prenons le bus à la gare routière de Guilin, départ 11h pour arrivée à 17h30. Prix du trajet : 160 yuans par personne soit environ 20€.

Le bus est en très bon état et nous sommes peu nombreux, génial^^ Nous passerons un trajet confortable, la plupart du temps en dormant.

Arrivés sur place, on réserve notre bus pour notre prochaine destination à Zhangjiajie puis on trouve rapidement (où presque ^^) notre hôtel à 2 km de la gare routière.

Nos hôtes ne parlent pas anglais mais on communique facilement avec un Google traduction, ils apprennent que nous sommes français et nous donne une chambre avec déco parisienne ^^. C'est la plus belle chambre que nous ayons eu depuis le début 😉

Nous posons les affaires et partons passer notre soirée dans la magnifique ville de Fenghuang.

💡 Fenghuang élu ville la plus belle de Chine.

Le centre de la ville est construit autour des deux rives de la rivière... Commerces, restaurants, bars, et boîtes de nuit prennent vie une fois la nuit tombée, la ville est illuminée de milliers de lumières et comprend des architectures grandioses.

On fait le tour du centre ville et rencontrons des commerçants traditionnels façonnent des confiseries propres à Fenghuang tels que les bonbons au gingembre et du nougat.... C'est fascinant de les voir faire.

Fabrication du bonbon au gingembre  
Bonbon au nougat 

On recherche ensuite un petit restaurant sympa au bord de la rivière, on en trouve un avec une entrée sans prix mais qui nous inspire confiance. On nous installe à une table puis on nous donne des cartes... Ouah !! On prend peur et on s'enfuit ^^. On en trouve un autre un peu plus loin avec une grande terrasse, cette fois on demande les prix dès qu'on rentre, et ils nous conviennent ^^. On choisit deux poulets et du riz avec une grande bière 🍻 puis on va s'asseoir à une table. C'est très bon même si ça nous a fait bizarre d'avoir la tête et les pâtes du poulet dans l'assiette ^^. Nous avons payer 124 yuans pour la totalité, à titre de comparaison, c'était le prix d'un seul petit plat dans l'autre restaurant... 😑

Il se fait tard et nous sommes fatigués, nous allons profiter de notre nuit dans cette superbe chambre avant de prendre le bus direction Zhangjiajie.

Fenghuang  
9

Le matin, nous partons en remerciant grandement les responsables de l’hôtel. Nous prenons le bus à 10h30 à la gare routière de Fenghuang direction Zhangjiajie dans un bus flambant neuf ^^. Nous arriverons à Zhangziajie vers les 13h30 sans retard et sur une route impeccable, ça fait toujours plaisir.

Bus longue distance 

L'hôtel n'est pas loin de la gare routière et c'est tant mieux. De plus, le responsable de l'hôtel est un ancien guide du parc national, il nous donnera une carte et pleins de bons conseils^^. Pour le reste de l'hôtel, la chambre est correcte et heureusement car vu le prix... 😑 C'est ça de séjourner dans un hôtel lors de la Golden Week..

La Golden Week est la semaine de vacances nationales en Chine. Tous les hôtels et les transports sont saturés tandis que ces derniers n'hésitent pas à multiplier les prix par 2 ou bien plus...

Nous visitons une partie de la ville de Zhangjiajie avant de retourner à l'hôtel pour manger un peu puis se coucher. Demain, on se lève à 6h pour randonner dans le parc national qui a servi de décors à Avatar de James Cameron.

Hélas... Les ennuis commencent, je me réveille vers les 4h pris de maux de ventre insoutenables.. Je comprendrais peu après que c'est la Tourista.. sans doute dû à la pomme que j’ai mangé avec la peau hier soir... pourtant je l’avais bien lavé à l’eau bouillante, apparemment pas assez.

La diarrhée du voyageur, appelée également tourista ou encore turista, est une gastro-entériteaiguë qui se manifeste par une diarrhée associée à des symptômes tels que fatigue, douleurs et crampes abdominales, nausées, vomissements ou malaises, survenant chez le voyageur à destination d'un pays à faible niveau d'hygiène alimentaire ou hydrique.

Je vous passe les détails de la journée et de celle d'après mais nous resterons à l'hôtel... Après 2 jours où le seul avantage d'être malade est qu'Helene soit aux petits soins avec moi ☺, je retrouve un peu de force et d'appétit même si ça reste léger. Le lendemain, nous irons au parc national.

• • •

Réveiller vers les 06h30, on prend un petit déj puis on se dirige vers les navettes pour monter à l'accès nord-est du parc.

Notez que le parc national possède 3 accès accessibles depuis Zhangjiajie. Il n'y a pas de tickets de bus à acheter en amont, il faut payer directement dans le bus. Compter environ 20/25 yuans par trajet par personne.

La navette nous emmènera en 1h20 (sur une route bien lisse pour une fois ^^) à proximité du parc.

Je le répète, nous sommes en pleine golden week et nous le voyons immédiatement sur place, c'est blindé.. Mais bon, on s'était fait à l'idée 😉

Nous nous dirigeons vers un guichet avec nos cartes vitales dans l'espoir de les faire passer de nouveau pour des cartes étudiantes 😝. Ça marchera mais seulement pour Hélène car elle a moins de 25 ans, ça nous aura permis d'économiser un peu.

En période pleine (mai à octobre) compter 225 yuans pour un adulte et 113 yuans pour un enfant ou un étudiant. En période creuse (novembre à avril), le prix est divisé par 2. Le ticket d’entrée est valable 4 jours, peu importe que vous sortiez et rentriez dans le parc plusieurs fois dans ce laps de temps. Ce ticket est doté de votre emprunte digitale pour éviter la revente.

Les tickets achetés, nous nous dirigeons vers la file d'attente afin de prendre la navette qui nous emmènera dans le parc... Je ne souhaite à personne d'être dans une file d'attente comme la nôtre.. Mais quel bazar ! Quel manque d'organisation ! C'était tellement le bordel que c'était dangereux. Encore une fois, l'image que nous avons de l'attitude chinoise est mauvaise. Pour vous faire visualiser un peu le calvaire, prenez des milliers de personnes et mettez les dans un couloir de 4 mètres de large puis au bout, faite un rétrécissement de 2 mètres afin que tous passent dans une aire plus large derrière puis se dirigent pour finir dans des petits couloirs ouverts toutes les minutes pour faire passer quelques personnes seulement.. Tout le monde s'écrasait les uns contre les autres comme des poules élevées en cage, ça pousser dans tous les sens, ça se battait, se marchait dessus, les enfants étaient mis à l'écart dans une aire dédiée par des gars du SWAT tellement c'était dangereux. Nous avons mis presque 3 heures pour parcourir 100 mètres sans aucune possibilité de s'échapper une fois parmis les fous..

Quand nous arrivons dans la navette, nous sommes épuisés et en colère, et je commence à me sentir mal de nouveau... Quand nous posons enfin le pied à terre, ça va un peu mieux, nous commençons à marcher et à profiter un peu du moment. Même s'il y a beaucoup de monde, le parc est vaste et comme les touristes montent au compte goutte, nous sommes assez libre en nous promenant. Les paysages sont incroyables et ressemblent un peu à ceux des Monts Huang. Nous marchons une petite heure puis rencontrons des singes 😀, le parc national en est peuplé, il est recommandé de s'en méfier, de ne pas les nourrir et de ne pas les approcher de trop près.

Singes dans le parc national de Zhangziajie  

On continue notre promenade jusqu'à ce que de nouveau, je me sente mal... La Tourista n'est peut-être plus mais j'ai encore quelques symptômes dont les maux de ventre et l'état nauséeux.. Nous sommes en plein milieu des 2 accès pour sortir du parc, il nous faudra dans tous les cas marcher pour les atteindre. Avec quelques moments d'accalmie, je profite un peu avec Hélène de marcher dans un décor digne d'un film.... 😀😉

Parc national de Zhangziajie  

Nous arrivons à l'accès nord-ouest pour prendre une navette qui nous emmènera à une autre navette qu'on attendra pendant une heure dans une situation ressemblante à celle de ce matin... Puis à une dernière navette qui nous ramènera à Zhangjiajie. Le trajet sera long et douloureux. Lol Le bus emprunta une route de chantier pendant au moins 30 minutes, ça secoue de partout ! Déjà que je suis prêt à vomir, ça ne va pas m'aider... Je cherche Hélène des yeux pour avoir un soutient mais elle dort... Elle dort alors qu'on fait des montagnes russes !!😑 Incroyable... Plus qu'à prendre sur moi jusqu'à l'hôtel, ce que je réussi à faire difficilement... Demain c'est repos et hélas après demain également... Même si le gros de la Tourista est derrière, la fatigue qu’elle engendre est impressionnante.

Quelle frustration ! Nous étions sur place pour faire des randonnées magnifiques et à cause de mon état, nous n'avons pas fait grand chose... On se dit qu'une semaine de repos (forcée), c'était bien aussi, c'était juste dommage de devoir la faire dans un cadre pareil..

Desolé de ne pas vous avoir fait découvrir comme il se devait le parc national de Zhangjiajie mais du peu que nous avons vu, c'est un parc grandiose 😉

Parc national de Zhangziajie 

Demain, nous partons en direction de Chongqing à l'ouest, une ville immense en pleine expansion.

10

Pour se rendre à Chongqing de Zhangjiajie, rendez-vous à la gare routière afin de prendre un bus longue distance. Il parcourera les 500 kms en 8 heures (compter 1h supplémentaire pour les pauses) pour la somme de 227 yuans par personne soit environ 29€.

Après le parc national de Zhangjiajie et la maladie, nous prenons la direction de Chongqing à 500km à l'ouest de notre position.

Nous décollons donc de Zhangjiajie à 10h45 pour une longue journée dans les transports... Il n'y a pas grand chose à dire sur les paysages entre les deux villes si ce n'est que la route a été construite la plus droite possible. Je m'explique, bon nombre de montagnes se trouvaient sur le chemin, pourtant, nous n'en contournerons aucune ou très peu, la route était faite essentiellement de tunnels, il y en avait tellement que je n'ai pas pris la peine de les compter...

Après 8h30 de bus, nous arrivons presque au but quand soudain, on se retrouve coincé dans les bouchons... 😑 Nous resterons bloqués une heure avant de parcourir les 30 minutes restantes.

Nous arrivons à la gare routière centrale de Chongqing vers 21h, après 10 longues heures de bus... Plus qu'à rejoindre la Guesthouse ^^.

Nous avions cherché l'itinéraire de la gare routière à la Guesthouse au préalable afin d'optimiser le trajet, on commence à prendre ce genre d'habitude à force ^^.

Ainsi nous débutons la marche de 2 kms qui nous sépare de notre logement, tout en longeant la rivière Changjiang. La ville est illuminée tout comme les ponts, c'est un joli spectacle.

Chongqing de nuit 

Nous arrivons au point indiqué sur notre carte que nous fourni Booking, bien sûr ce n'est pas ici.... Ça aussi on commence à prendre l'habitude mais ça reste très pénible.. Booking doit se dire: "Prends la carte et met un point par là, ça devrait être bon.. " 😑 On demande aux passants et l'un d'eux, un jeune avec sa compagne fera bien mieux que de nous renseigner, il va carrément chercher sa voiture (magnifique Chevrolet au passage ^^) et nous emmène à proximité de l'hôtel. Pendant le trajet, sa compagne appelle notre Guesthouse pour que quelqu'un vienne nous chercher... Un couple en or 😀 Nous voilà arrivés à environ 500 mètres du point initial, merci Booking... Le gars nous dépose et nous nous quittons avec une poignée de main chaleureuse et de grands remerciements. Peu après, l'hôte de la Guesthouse vient nous chercher, c'est parfait 👌 ^^.

Le logement est pas trop mal mais comme à Guilin, la réservation stipulait un lit superposé pour 2 personnes mais bien sûr, la réservation était pour une personne, merci l'établissement et merci Booking !!! Le prix reste tout de même raisonnable car on arrive à s'arranger mais tout de même, c'est rageant. Nous dormirons 3 nuits dans un dortoir mixte de 8 personnes où nous rencontrons un allemand sympathique qui étudie en Chine.

• • •

Chongqing, la légende de la ville la plus grande du monde. À tort cette ville qui compte 34 millions d'habitants et s'étend sur un territoire de 82 000 kilomètres carrés, soit la superficie de l’Autriche est en réalité une province et non une ville. Elle n'en reste pas moins importante avec 300 000 nouveaux habitants qui arrivent à Chongqing chaque année..

Après une longue nuit de sommeil, on regarde un peu plus en détail toutes les activités présentent à Chongqing ☺. L'inconvénient dans une ville qui fait la taille d'un pays, c'est que les activités ne sont pas forcément dans le même périmètre que le vôtre... 😑 Nous voulions voir la ville fantôme assez connue à Chongqing mais elle est à 300 km de notre emplacement.. Il y avait également de superbes grottes mais à 200 kms à l'opposé de la ville fantôme.. Bon, on change de projet en cours de route, en allant se balader à droite et à gauche dans le grand quartier où nous sommes, c'est déjà bien de savoir ce qu'il y a autour de nous ^^.

On passe dans une rue piétonne immense où plusieurs grandes marques françaises sont présentes, comme à Tokyo et surtout, comme à Paris 😀. On s'éloigne un peu pour passer dans des rues plus traditionnelles jusqu'à nous retrouver à la gare routière où nous sommes arrivés la veille afin de réserver les tickets de bus pour notre prochaine destination : Leshan.

Rue piétonne  

Contrairement à la veille, on peut profiter de notre balade jusqu'à la Guesthouse car nous sommes bien plus légers sans nos gros sacs ^^. On peut profiter des paysages et faire quelques photos de nuit.

Chongqing centre de nuit 

Ce soir, on mange pâtes et carottes que nous préparons dans la salle à manger de notre Guesthouse avant d'aller se coucher 😊.

• • •

Après avoir demandé quelques conseils des endroits à visiter dans le centre auprès du personnel de notre logement, nous prenons un pti déj copieux et c'est parti pour une journée de découverte 😉

Différents quartiers de Chongqing  

Nous passons par des ponts gigantesques, des marchés locaux et internationaux, des passages souterrains et bien d'autres lieux forts sympathiques. Nous finirons la journée en mangeant dans un petit fast-food qui nous fait un bien fou 😀.

Les endroits cachés de Chongqing avec le Manneken-pis chinois ^^

Nous rentrons pour préparer nos sacs et nous coucher un peu tard ^^, demain on part direction Leshan, la ville aux 50000 Bouddhas.

11

Aujourd'hui pour Arnaud et moi on se lève à 6h, et après un petit déjeuner léger, nous partons en direction du métro où nous prendrons la ligne 1 qui se trouve juste à côté de la guesthouse. Le prix est de 4 yuans pour nous deux. Nous descendons à la station proche de la gare routière, qui nous fait arriver devant un immense escalator coûtant également 4 yuans pour deux personnes.. Etant chargés de nos sacs et qu'il est encore tôt, je fais les yeux doux à Arnaud pour le prendre. C'est parti ! ^^ Aujourd'hui nous adoptons la méthode chinoise (0 km à pied) 😉.

Une fois à la gare routière, nous prenons place dans le bus pour 4h30 de trajet...

Arrivés à Leshan vers les 13h30, l'hôtel est assez loin, nous devons prendre les transports en commun. Pour prendre le bus nous empreintons le K1 à 4 yuans pour deux. Tout est écrit en chinois !

C'est assez amusant de déchiffrer ces symboles, mais nous nous débrouillons bien puisque qu'on arrive à destination sans encombre. Le bus K1 est atypique de part son aspect, il dénote de tous les autres et nous fait penser à un bus digne d'Harry Potter.

Bus K1 reliant la gare routière au Bouddha géant 

Pour trouver l'hôtel c'est autre chose, booking devrait revoir la geocalisation... Mais bon comme d'habitude, on finira par se débrouiller tant bien que mal en demandant aux locaux. Après plusieurs indications on finit par tomber sur l'hôtel à 4 rues de l'endroit indiqué, en plus il ne porte même pas ou plus le nom prévu... Impossible à trouver sans aide.. Bref, on rentre dans l'hôtel et on nous donne notre chambre.

La chambre est tout à fait correcte, bon on tilt pour la salle de douche où se trouve des toilettes à la chinoise.

Arnaud tentera de voir avec la réceptionniste s'il existe une chambre avec un toilette "européen", s'en suivra une séance de mime hilarante ! Nous finirons par lui montrer une photo, (oui on aurait du commencer par ça 😉) mais il n'y en a pas dans cet hôtel, nous devrons nous contenter de cela pendant notre séjour.

Nous partons faire un petit tour de quartier, faisons quelques courses et rentrons. Demain nous visiterons le bouddha géant de Leshan !

Dans un parc à Leshan 
• • •

Levés vers les 7 heures, nous prenons un bon petit déjeuner êtes Arnaud peut enfin manger ses fameux flocons d'avoine avec une banane ^^, seul bémol, le lait que nous avons acheté la veille en petite briques est melangé avec du jus de pomme !! Mais qu'est-ce que c'est que ce mélange ?! C'est le problème quand tout est écrit en chinois.. On réussira plus tard à se faire rembourser les briques de lait restantes, ouf😊.

Nous prenons donc le bus (encore le K1) qui nous dépose directement devant le site où on achète nos billets pour entrer dans le parc toujours avec la technique de la carte vitale pour se faire passer pour des étudiants. Cette fois ça fonctionne pour nous deux ^^.

Le tarif classique est de 80 yuans par personne contre 40 yuans pour les étudiants. Il permet l'accès au parc, au grand Bouddha et au temple de Wuyou.

Nous suivons le chemin bien agréable surtout qu'aujourd'hui nous avons un temps magnifique et il y a peu de visiteurs. En chemin nous passons près d'une pagode, et d'un temple où nous arrivons pile au moment d'un chant religieux (on vous le mettra quand on aura beaucoup de réseau^^). Arnaud et moi restons subjugués, un sentiment d'apaisement et de fascination nous envahi, nous profitons pleinement de ce moment.

Temple Linyung et Pagode  

Nous poursuivons notre chemin et là, nous apercevons la tête géante du célèbre bouddha. Waouh magnifique, on se sent tellement petit face à lui, notez qu'il mesure 71m de haut et 28m de large, ce qui fait de lui le bouddha assis le plus grand du monde.

Petit hic, l'accès n'est pas autorisé pour descendre aux pieds du buddha, c'est bien dommage...

Le Grand Bouddha de Leshan est une statue monumentale de Bouddha taillée dans la falaise du mont Lingyun (山, língyún shān, « la montagne qui monte dans les nuages »). Édifié approximativement entre 713 et 803, il doit son existence dit la légende à un moine bouddhiste qui souhaitait protéger les marins empruntant le périlleux confluent des trois rivières : Dadu he (大渡河), Qingyi jiang (青衣江) et Minjiang (岷江) et prévenir les inondations de la ville de Leshan. Il est depuis 1996 inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco.

Bouddha géant de Leshan avec ses 71 mètres de haut  

Nous continuons à parcourir le parc et plus nous avançons moins il y a du monde, c'est très agréable. Nous découvrons enfin le temple de Wuyou, il surplombe le parc et une partie de ce dernier est sensationnelle car elle est constituée de centaines de statues de Bouddhas très différentes des unes des autres. Avec Arnaud, nous pensons que les personnes représentées par les statues ont réellement existé.

Temple Wuyou 

Après avoir parcouru la totalité du parc, nous revenons sur nos pas et décidons d'aller dans le parc dans le parc lui-même (oui oui, ça existe). L'entrée est bien sûre payante, mais vraiment, ça vaut le coup.

Nommé Oriental Buddha Capital, le site est constitué de dizaines de milliers de Bouddhas gravés dans la roche. Le tarif 80 yuans en classique et 50 yuans pour les étudiants.

On se laisse tenter et nous avons bien fait ! Nous marchons un peu et on entame la visite avec un autre bouddha gigantesque, le Pharmacist Buddha qui mesure 55m de haut. Splendide !

Pharmacist buddha à gauche. A droite, je suis à côté d'une statue de 10 mètres à peine ^^

Derrière lui se trouve l'entrée d'une cave nommée "Ten-thousand Buddhas cave" qui abrite, vous l'aurez deviné des milliers de bouddhas qui sont sculptés dans la roche, c'est une merveille. Nous en prenons plein les yeux avec des bouddhas en tout genre, chacun racontant son histoire !

Ten-thousand Buddhas cave avec des Bouddhas de toutes tailles. Celui en haut à gauche mesure tout de même près de 40 mètres  

Une fois sortis de la cave, nous nous dirigeons vers un deuxième record du monde que dissimule le parc, le bouddha couché le plus grand du monde avec ces 170m !! Il est lui aussi sculpté à même la roche mais le manque d'entretien (sans doute dû à la difficulté d'accessibilité) le laisse peu visible.

 Trouvez le Bouddha géant ? 😀 (petite initiation, on voit sa tête et ses pieds et il fait tout de même 170 mètres ^^) 

Nous profitons de l'extérieur pour se balader dans les jardins où nous trouvons également de nombreuses statues toutes aussi belles.

Nous effectuons une petite assencion par les escaliers, passons parmis des grottes et au sommet admirons le golden buddha hall. Jamais on aurait pensé trouver tout cela, c'était vraiment une bonne surprise ! Si vous allez en Chine avec du temps libre, allez à Leshan admirer les bouddhas! ☺

Jardins et golden buddha hall

Après avoir profité pleinement de ce parc, nous ressortons et allons découvrir le centre ville de Leshan jusqu'à ce que la nuit tombe.

Une partie de Leshan de nuit 

Cette nuit nous allons bien dormir. 😊

• • •

Pour notre dernier jour à Leshan, nous avons vu sur la carte un grand parc vers le centre-ville, nous décidons d'aller nous promener et pique-niquer dedans. Bon, il nous faut déjà marcher 4km pour l'atteindre mais on découvre un peu plus Leshan comme ça ☺. Une fois devant, on se rend compte que ce n'est pas vraiment un parc comme on en voit d'habitude... C'est une sorte de grande forêt et c'est tout.. On trouve une entrée et on s'aventure dans le sois disant parc. Une route en fait le tour où plusieurs personnes circulent à pied, à vélo ou en scooter mais dès qu'on s'aventure un peu plus à l'intérieur par les chemins, c'est carrément la jungle..

Park or jungle ? What is the question ? ☺

On se balade un peu déçu avant de ressortir manger dans un vrai parc un peu plus animé ^^. Nous pique-niquerons sur une place qui s'apparente à une arène en pierre où se déroulent des spectacles en tout genre. Nous aurons droit à un orchestre avec des chanteurs (qui ne chantaient pas très juste^^), à des danseurs et même un acrobate en vélo, c'était très sympa. 😊

Danseuses traditionnelles à gauche et manège légèrement abandonné ^^

Puis nous rentrons à l'hôtel pas trop tard car demain nous partons à Emeishan à une trentaine de kilomètres au nord ouest de là dans le but de gravir le Mont Emei et ses dizaines de milliers de marches. Du coup, on économise nos jambes 😀 Ce qui ne nous empêchera pas de s'arrêter dans une aire de sport pour pratiquer un peu à l'air libre ^^

Nous dormirons sans doute une ou 2 nuits sur le Mont Emei et sans réseau, pas de panique si vous n'avez aucune nouvelle ^^

12

Avant de s'élancer à la conquête du Mont Emei, nous avions demandé conseil et une carte auprès de l'accueil de notre hôtel. La réceptionniste nous conseille de monter en commençant par le flanc gauche qui est en fait une randonnée supplémentaire de 4 heures avant d'atteindre l'entrée officielle du Mont Emei mais il y a plusieurs temples à voir et la vue est superbe.

Nous nous étions également renseignés sur la météo des 3 prochains jours et hélas, c'était pluie, brouillard et froid.. Bon on fera avec en s'équipant un peu plus ^^.

Ainsi de bon matin, malgré la pluie qui était prévue, nous partons couverts de la tête aux pieds avec nos deux petits sacs à dos bien remplis pour les 4h00 de randonnée conseillée par le flanc gauche de la montagne. Nos sacs sont remplis d'affaires chaudes et de rechange pour dormir une à deux nuits ainsi que quelques vivres, 3L d'eau et notre gourde filtrante (ainsi que quelques Micropur pour filtrer l'eau au cas où^^). Nous avons au préalable laissé nos gros sacs à l'hôtel dans une pièce prévue à cet effet.

Et c'est parti pour l'aventure !!! Ouais ! 😀

• • •
Plan du Mont Emei et de notre parcours 

Nous commençons par marcher jusqu'au temple de Fuhu à 1,5km de l'hôtel. Il fait parti des temples à voir, l'entrée est d'ailleurs payante à 6 yuans par personne. Il nous rappelle le temple de Wuyou à Leshan car lui aussi dispose d'une salle remplis de arhats, à la différence que ceux-ci sont tous recouverts de feuilles d'or☺.

Temple de Fuhu 

Nous reprenons le chemin qui se transforme en route pour aller jusqu'au prochain temple (on pense qu'il y a bien un autre chemin fait de marches). On commence à rentrer dans le vif du sujet avec cette route qui grimpe jusqu'au prochain temple où nous décidons d'enlever quelques couches ☺. Lorsque nous sortons du temple, aucun panneau ne nous indique la direction à prendre pour rejoindre le Chunyang Palace. Nous marchons un peu dans plusieurs direction mais sans succès. On demande notre chemin à plusieurs personnes qui hésitent et nous indiquent des directions opposées.... Une dame qui travaille dans un restaurant à côté prend notre carte et nous montre un chemin un peu caché qui n'existe pas sur notre plan. On hésite mais elle nous montre bien le temple sur la carte et pointe du doigt le chemin qu'elle venait de nous montrer. Elle est sûr d'elle, on emprunte le chemin qui rapidement deviendra un chemin de boue avec des marches qui n'en sont pas... Nous continuons sur la lancée en grimpant et en s'enfonçant dans une forêt de plus en plus épaisse et sauvage... Après 30 minutes de montée glissante et boueuse, le chemin se sépare en 2... On prendra sur la gauche avant de retomber sur une nouvelle intersection 5 minutes plus loin, là on est complètement perdus.. Ce n'est pas qu'on panique mais nous ne sommes vraiment pas à l'aise.. Peut-être parce que nous sommes entourés de milliers d'araignées grosses comme mon pouce.. ^^ Soudain, on entend une musique qui se rapproche de nous, c'est un couple chinois, nous sommes sauvés ! 😌 On leur indique le temple que nous voulons rejoindre et nous font comprendre qu'ils y vont aussi, plus qu'à les suivre 😉. Les sourires renaissent sur nos visages et nous profitons enfin de cette forêt si belle et verdoyante. Attention tout de même, par ce temps pluvieux, ça glisse beaucoup ! J'ai failli en faire les frais en faisant un tour sur moi même avant de me rattraper inextremis^^.

Escapade dans la jungle ^^ 

On marche environ une demi-heure avant d'arriver à destination, et heureusement qu'ils étaient là.. Nous n'avons vu aucun panneau qui indiqué le chemin, on pense que le chemin que nous a indiqué la femme du restaurant était un raccourcis mais on ne sait pas si on doit la remercier ou non.

 Chunyang Palace

Après avoir visité le Chunyang Palace, nous retrouvons enfin le chemin officiel fait de marches en très bon état et sans une once de boue ^^

Sur le chemin. Ps: en à gauche, ce sont des toiles d’araignée d’1m de diamètre...

Nous descendons maintenant jusqu'au Qingyin Pavilion (710m) où le chemin laisse place à une route. Epris d'un doute, nous demandons confirmation à une femme qui nous demande de la suivre en faisant demi tour, peut-être avons-nous raté le bon chemin ?🤔. Mais quelques minutes après elle demande son chemin à un groupe de jeunes personnes qui nous disent de faire demi tour 😵, s'en suit un débat pour savoir qui à raison qui à tort en chinois s'il vous plaît c'est pour nous, un spectacle hilarant. Nous décidons de suivre le groupe de trois jeunes personnes qui se rendent également à Qingyin Pavilion, de plus ils parlent un peu anglais.

• • •

C'est ici que notre véritable aventure commence. Nous nous lierons d'amitié avec les 3 garçons du noms de Changpa, Zhao et Seipei où nous resterons ensemble durant tout le trek du Mont Emei.

Nous marchons jusqu'à passer par une des entrées du parc où nous payerons grâce à notre carte vitale le tarifs étudiant de 80 yuans par personne.

💡En haute saison, de mai à novembre, le tarif classique est de 160 yuans par personne contre 80 yuans pour les enfants, les étudiants et les seniors (65 à 75 ans). Pour les personnes âgées de plus de 75 ans, c’est gratuit. En basse saison, le ticket coûte 80 yuans. Notez que le ticket d'entrée est valide deux jours pour entrer mais vous pouvez séjourner plus longtemps si vous restez sur le Mont Emei.

Commence enfin l'ascension des milliers de marches du Mont Emei. Notez bien que malgré les 3100 mètres du mont Emei à son point culminant, le dénivelé est plus important car le chemin est fait de montées et de descentes.... Ainsi, pour parvenir au Qingyin Pavillon, nous commençons par monter avant de redescendre toutes les marches.. ^^

 Qingyin Pavilion

Une fois atteint, nous faisons rapidement le tour avant de partir tout les 5 à notre destination finale de la journée: le monastère du Magic Peak qui culmine à 1752 mètres. C'est là où nous passerons la nuit et il ne faut pas qu'on traîne car nous avons 5h de marche intensive et il est déjà 14h.

Magnifiques paysages avant d’atteindre la Monkey Area 

Pour s'y rendre, nous passons par la Joking Monkey Zone où une partie importante des singes du Mont Emei s'y trouvent, bien sûr en toute liberté ☺. Nous en verrons plusieurs qui essaieront de chiper les sacs de touristes, l'un d'eux y parviendra d'ailleurs ^^. C'est très impressionnant d'en voir autant dans leur milieu naturel, voir intimidant car ici, les intrus c'est nous. De plus, si un singe s'en prenait à vous, personne de qualifiée ou presque ne pourrait vous aider, alors prenez vos distances et vos responsabilités 😉.

Monkeys 

Il y a pas mal de touristes dans la zone des singes car un bus monte jusqu'au Qingyin Pavillon, mais dès que nous la dépassons pour faire route vers le monastère, il y a nettement moins de monde ^^. On comprend rapidement pourquoi, ce n'est pas une randonnée de tous les jours. Nous montons et descendons des milliers et des milliers de marches sous la pluie et le brouillard jusqu'à ce que la nuit tombe vers les 18h30. Ce qui est pénible par ce temps, c'est que vu les efforts fournis, soit vous restez sous vos couches de vêtements chauds et imperméables et vous transpirez soit vous en enlevez et vous êtes trempés... Dans les deux cas, c'est vraiment désagréable.

Des marches, des marches et encore des marches ^^

Nous nous arrêtons dans une échoppe pour manger après que des personnes qui venaient du monastère ne nous disent que le restaurant de ce dernier était fermé. Pour Hélène et moi, nous prenons du riz avec des œufs brouillés, c'est trop bon ! Et surtout, ça nous réchauffe 😋. Il ne nous reste que 15 minutes de marche à la lampe torche pour atteindre le monastère et c'est tant mieux, nous sommes exténués.

Arrivés devant, nous avons une désagréable surprise sur la politique de l'établissement. Apparemment, selon le gouvernement, les touristes doivent payer 2 fois plus chers que les chinois pour dormir dans un établissement.. Jamais entendu ça mais apparemment, ça existe vraiment. Comme le monastère est connu, le prix est plus élevé que la moyenne, avec un prix de 80 yuans pour une personne chinoise et du coup, 160 yuans pour un étranger... Sur la plupart des blogs que nous avions lu, le lit était à 50 yuans...Nous sommes contre cette politique et disons que nous n'avons pas les moyens de payer 320 yuans la nuit (42€ tout de même), ce qui est presque vrai car il nous reste 500 yuans en poche... C'est peu pour le reste de l'excursion. C'est alors que Changpa, notre ami chinois (qui apparemment a les moyens) décide de nous offrir la nuit, c'est très gentil à lui mais nous sommes contre. Nous n'aurons pas le choix car il a payer lorsqu'il nous l'a dit.. On veut le rembourser mais il refuse catégoriquement, ce qui nous embarrasse grandement mais qui nous arrange beaucoup aussi, on peut le dire.. Nous le remercions grandement avant d'aller prendre possession de notre chambre juste à côté de la leur..

La chambre est insalubre, je n'ai jamais vu une telle chambre, les murs sont défoncés, le ménage n'a pas été fait depuis des lustres, les draps sont à peu près propres et il fait à peine 10°C.. Et ça vaut 40€ ça !! C'est vraiment prendre les touristes pour des c***. Heureusement, il y a une bonne nouvelle, les matelas sont surmontés d'une couverture chauffante et ça c'est le top pour garder le moral après une pareille journée.

Chambre du monastère sans les détails insalubres... 

Je ne vous explique pas l'état des douches, ce soir, on se lave à la lingette bébé ^^ ce n'est pas agréable mais ça reste efficace.

Avec nos amis, on se met d'accord pour se retrouver à 6h au petit déjeuner le lendemain afin de partir vers les 7h et de monter jusqu'au sommet dans la journée.

Nous nous couchons à 21h, une grande première mais nous tombons de sommeil 😊

Nous commençons à peine à nous endormir quand soudain, on entend un bruit dans la chambre! Hélène allume la lumière de son portable et la pointe sur nos affaires, une souris !! Nous la voyons descendre jusqu'à retourner dans un trou creusé dans le mur. Je me lève pour décaler la table et boucher le trou. On se remet dans le lit et quelques minutes après avoir éteint la lumière, un nouveau bruit se fait entendre... On met tous deux la lumière de nos portables pointant une nouvelle souris ! Est-ce la même ?! On ne sait pas mais on voit la souris courir se cacher sous nos lits.. Je me lève et j'aperçois sous nos lits Deux énormes trous.. C'est vraiment pas cool.. On déplace les lits, les chaises et prenons tout ce que nous pouvons pour boucher les trous... Cette fois, ça fonctionne mais nous dormirons très mal car la ou les souris gratterons dans les murs une bonne partie de la nuit.. Demain, le réveil va être dur ^^'

Résumé de la journée :

  • De la pluie, du brouillard et du froid.
  • 10 heures de marche
  • 30 kms parcourus
  • 2550 mètres de dénivelés
  • 3 superbes rencontres.
• • •

Ce matin le réveil sonne un peu avant 6h et comme nous l'avions dit, nous sommes crevés. Nous rejoignons nos amis à la salle du petit-déjeuner où nous mangerons brioche et beurre de cacahuètes pour faire le plein d'énergie. À cette heure ci, il fait encore nuit et la pluie bat son plein, mais lorsque nous partons vers les 7h le jour se lève et la pluie à presque cessée.

Nous commençons par descendre pendant une bonne demie heure sur des marches très glissantes avant de tout remonter jusqu'en direction du temple de l'éléphant pendant un peu moins de trois heures.

Elephant temple à 2070m

Un nouveau camarade chinois se joint à nous pour monter jusqu'à la station de bus de Leidongping à 2430m.

💡La station de bus de Leidongping est la station la plus proche du sommet. Les bus mettent environ 2h pour descendre et monter de Emeishan et desservent les stations de Wannian, Wuxiangang, Baoguo, High Speed railway station et de la passenger station. Le billet simple coûte entre 40 et 50 yuans.

Une fois arrivés à la station, nous faisons le plein d'énergie dans un restaurant où nous mangerons tous les 6 autour d'une table ronde avec un grand plateau tournant. Nos amis commandent plein de plats différents avec beaucoup de riz, c'est génial et super bon !! On se régale à goûter toutes les spécialités locales, il y a du tofu un peu épicé, des pommes de terre râpées, et d'autres plats dont on ignore ce que c'est mais tout était vraiment bon ! Cerise sur le gâteau, on se fait inviter sans qu'on ne nous demande quoique ce soit... Décidément, on s'en sortira bien financièrement pour ces deux jours ^^

Seul bémol, on ne sait plus comment leur rendre la pareille..

Au restaurant ^^

Une fois le ventre plein, nous partons à la conquête du sommet, la dernière ligne droite ^^ mais avec une personne de moins, Changpa fatigué du trajet montera en téléphérique.

Peu après que nous ayons commencé à marcher, nous perdons la personne qui nous a rejoint dernièrement, il faut dire qu'il y a assez de monde à cet endroit. Nous continuerons tous les 4 jusqu'en haut avec en fait peu de touristes car la plupart ont pris le téléphérique. Les marches sont en piteux état contrairement au reste de la randonnée et attention ça glisse carrément !! 😀

Nous mettrons 1h45 pour parcourir les 4 derniers kilomètres avant d'arriver devant l'immense statue de stupa de Puxian à dix faces.

Le stupa de Puxian à dix faces mesure 48 mètres de haut, pèse 660 tonnes et est entouré d'urnes contenant les cendres de bouddhistes. Le bodhisattva tient un ruyi d' un côté , tandis que ses mains forment le geste de méditation Dhyana Mudra .

Du haut des 3077 m nous ne voyons absolument rien car le brouillard épais est omniprésent au sommet. Nous faisons le tour de la place et retrouvons Changpa qui a retrouvé le sourire après s'être reposé dans le téléphérique. Nous prenons une photo souvenir devant la statue où il manque Changpa dessus mais il devrait nous en envoyer une par mail où nous sommes tous les 5 ☺.

Golden Summit 

Le Golden Summit où nous nous trouvons n'est pas le point culminant du mont Emei, à environ 1h de marche se trouve le Weak Peak qui surplombe toute la region du Sichuan du haut de ses 3099 mètres. Hélas pour nous nous n'aurons pas le temps d'y aller car la dernière navette qui rejoint Emeishan est à 18h. Nous aurions pu changer d'avis s'il avait fait beau.

Nous prenons la direction de la station de bus nous mettons 1h pour descendre les marches.

Nous prendrons tous les cinq le bus de 17h30 qui nous ramèneras à l'hôtel en un peu moins de deux heures. Quant à nos amis ils s'arrêtent à la gare ferroviaire pour prendre le train direction Chengdu, c'est là que nos chemins se séparent. Nous les remercions chaleureusement, et échangeons nos mail en même temps qu'une bonne poignée de main.

Nous rentrons à l'hôtel évincés et sommes très content de pouvoir enfin prendre une douche 😀 Ce soir, on mange au restaurant de l'hôtel vu les économies réalisées au Mont Emei et parce que nous avons vu sur la carte un "Big Burger with French Frites" 😋

Bon le burger est bizarre et les frites n'ont pas le goût de chez nous mais ça reste très bon ^^. Après ce repas, nous partons directement dormir et sans avoir à mettre de réveil cette fois-ci 😉

Résumé de la deuxième journée :

  • Encore et toujours de la pluie, du brouillard et du froid ^^
  • 9 heures de marche
  • 25 kms parcourus
  • 2800 mètres de dénivelés
  • Une superbe aventure.

Au final, nous avons marché 55 kilomètres avec 5350 mètres de dénivelés en 19 heures sous un temps maussade durant deux jours. Loin de notre zone de confort mais rassurés par les rencontres que nous avons fait sur le Mont Emei, cette expérience fut aussi enrichissante que géniale. 😀

Un conseil, si vous souhaitez vivre une aventure où la joie et la galère se mélangent pour se sentir vivant et créer un instant inoubliable, ne prenez ni le bus ni le téléphérique pour monter en haut du Mont Emei, parole de ceux qui sont montés à pieds 😉

# Ascension Mont Emei  
13

Ce matin, on se réveille tranquille après avoir dormit comme des bébés ^^

Aujourd'hui nous ferons soft pour récupérer de nos efforts de ces derniers jours.

Objectifs: se renseigner pour aller jusqu'à Chengdu puis se diriger jusqu'à Songpan dans la journée de demain et de visiter les alentours. Nous avons de la chance car ici il fait à peu près beau, de plus l'endroit est charmant avec cascades et temples.

Emeishan  
• • •

Le lendemain levé 6h nous prenons le bus ligne 5 pour rejoindre la centrale station d'Emeishan, le trajet dure 30 mins et coûte seulement 1 yuan par personne. De là nous achetons les billets de bus direction la gare routière de Xienmen à Chengdu pour 42 yuans par personne et un trajet de 2h30 où nous dormirons la plupart du temps.

💡Il y a environ une vingtaine de bus chaque jour qui relient Emeishan à Chengdu et inversement avec une fréquence de 30 minutes à 1 heure. Le prix varie de 41 à 50 yuans selon la gare routière où vous achetez votre billet.

Arrivé à Chengdu on s'empresse de prendre la ligne 3 puis la ligne 2 du métro afin de rejoindre la gare routière de Chandaizi en 30 minutes, c'est ici où les problèmes commencent. Nous n'avons pas pu retirer de l'argent aux distributeurs car aucun accepter nos cartes, seulement les billets de bus s'achètent en cash uniquement et nos caisses sont vides...😭

Pendant que je surveille nos sacs à la gare, Arnaud court partout chercher un distributeur qui accepte une de nos cartes. Après une demie heure, il revient en héros avec plein de sous ^^

Je lui dis de se dépêcher de prendre les tickets car il y a un bus qui part à Songpan dans 5 minutes. Nous arrivons à prendre le bus in extremis, il est 11h30.

Nous mettrons 6 heures pour arriver à Songpan en traversant des paysages magnifiques sur des routes sinueuses qui longent le bord des montagnes, vous avez intérêt à avoir le cœur bien accroché 😀.

Nous arrivons donc à la gare routière de Songpan où l'hôtel se trouve juste à côté, de plus, un couple de retraités chinois avec qui nous avons fait connaissance lors du trajet dorment dans le même hôtel que nous, nous faisons marche ensemble.

Avant de se séparer, nous parlons de ce que nous allons faire les jours suivants à savoir le parc national de Huanglong la première journée et la vallée de Mounigou la seconde. Nous nous mettons d'accord pour réserver un taxi pour les deux jours et laissons faire Wang pour négocier les tarifs, c'est un très bon négociateur 😉 Nous payerons 100 yuans chacun pour tous les trajets.

La réceptionniste de l'hôtel nous montre notre chambre, elle est loin d'être confortable (pas de chauffage aucun point d'eau) mais comme pour le monastère du mont Emei nous avons des couvertures chauffantes et heureusement ! Il ne fait pas plus de 10°C dans la chambre. De plus il y a seulement un sanitaire qui réunit toilette (à la chinoise) et douche pour les chambres similaires et nous devons passer dans une autre chambre pour accéder à la nôtre... Pas cool pour nous mais encore moins pour la personne qui dort sur le chemin... 😑

Nous allons faire quelques courses et visiter la ville avant d'aller se coucher, demain nous prenons le taxi à 8h pour se rendre au parc de Huanglong, apparemment une merveille de la nature.

Songpan  
14

Le réveil sonne à 7h après quelques préparatifs nous prenons le taxi comme convenu à 8h avec nos nouveaux amis retraités Wang et Han. Il nous faudra 50 minutes pour arriver à l'entrée du parc de Huanglong, il fait gris et froid (proche de 0°C) mais le soleil fera son apparition au cours de la fin de matinée. On se met d'accord avec Wang pour que le taxi nous récupère vers les 14h30 puis nous allons acheter les tickets d'entrées aux prix de 85 yuans par personne, toujours au tarif étudiant avec la carte vitale 😉.

💡Le tarif normal est de 170 yuans par personne contre 85 yuans pour les étudiants et seniors.

Tandis que nous montrons à pieds, Wang et sa femme prendrons le téléphérique qui les mènera jusqu'en haut du parc.

Lorsque nous entrons dans le parc, nous sommes déjà à plus de 3000m, il n'y a presque personne et le chemin est complètement gelé, ça glisse mais c'est magnifique ^^. Pour éviter de trop glisser les premiers 500m, ils ont installé un tissu antidérapant à terre... mais juste 500m ^^.

Notez que le parc est bien aménagé pour en faire le tour. La randonnée dans le parc est facile, comptez environ 5h pour faire le tour complet très tranquillement avec toutes les pauses photos comprises ^^

Les découvertes que nous faisons au fur et à mesure que nous montons sont d'une beauté sans pareille.

💡Le parc de Huanglong est célèbre pour ses incroyables bassins d'eau turquoise et cristalline qui descendent tranquillement le versant de la montagne. Il a fallu des millions d'années pour que ce somptueux paysage soit formé. En effet, afin qu'un millimètre de minéraux se dépose pour former une digue il faut attendre 100 ans... O_o'

Nous n'allons pas vous détailler tout le parc comme nous pourrions le faire afin de vous préserver de toutes les surprises que vous rencontrerez si vous voyagez un jour dans la région 😉. Cependant, on peut vous faire une visite avec de magnifiques photos pour vous donner envie de découvrir le parc de Huanglong en vrai 😀

Merveilles du parc national de Huanglong 

Lorsque nous arrivons au sommet du parc, nous sommes à 3575 mètres d'altitude et nous voyons plusieurs personnes avec des masques à oxygène mais nous ça va 😀. Bon c'est vrai que c'est quand même plus délicat pour monter les marches tout en parlant...

Au sommet du parc de Huanglong se trouve une merveille de la nature appelée "Wu Cai Chi" qui signifie la Piscine Multicolore car l'eau pure et transparente prend différentes couleurs grâce à l'entraînement des multiples bassins en passant par le rouge, le bleu, le violet ou encore le vert. Nous avons la chance qu'à certains moments, les rayons de soleil viennent frapper à la surface de l'eau, ce qui donne un aspect tout à fait différent aux bassins et à l'environnement. C'est un moment magique où se sent bien, libres et vivant.

💡 La Piscine Multicolore se trouve à 3576m d'altitude et couvre une surface de 21 000m2, ce qui fait d'elle la plus grande piscine de concrétions calcaires du monde.

Au sommet du parc national et sa piscine multicolore, une merveille de la nature  

Une fois s'être bien épanouis au sommet, il est l'heure pour nous de redescendre. Ce qui est exceptionnel, c'est qu'en empruntant le même chemin qu'à l'aller, les paysages sont vraiment différents. Le givre présent ce matin laisse place aux magnifiques couleurs de l'automne, certains rayons de soleil passent au travers les nuages et chasse le brouillard, les paysages et les bassins prennent une autre teinte. Quel spectacle !!

Les bassins calcaires, une eau cristalline, les couleurs automnales et un cadre exceptionnel... Époustouflant !

Nous descendrons en s'arrêtant souvent pour profiter de l'instant présent tout simplement (et faire quelques photos bien sur ^^). C’est d’une beauté vraiment... Les photos représentent bien ce que nous voyons mais je vous assure qu’en vrai, c’est magique!

Les marches ne glissent plus, ce qui enlève notre crainte de tomber ce matin lorsque nous pensions redescendre ☺.

Les rayons de soleil changent le décor..  

Nous sortons du parc vers les 14h15 et attendons le taxi qui doit prendre Huang et Han au téléphérique et venir nous chercher vers les 14h30.

À 14h45, toujours personne et il commence à neiger... C'est beau mais on commence à avoir froid ^^.

A 15h, le taxi arrive devant mais il n'y a que le chauffeur...

On se réfugie à l'intérieur pour trouver un peu de chaleur pendant que le taxi essaie de joindre désespérément Huang par téléphone. Après 10 minutes, Huang l'appelle en lui expliquant qu'ils descendent finalement à pied. Ils arriveront vers les 15h30 en s'excusant bien évidemment.

Nous arrivons à l'hôtel vers les 16h30 et allons se balader un peu dans le centre avant de rentrer se poser dans notre chambre d'hôtel où il fait plus froid que dehors XD. Finalement, nous nous assierons dans le jardin couvert de l'hôtel très sympa où nous discuterons avec Huang ainsi qu'un couple d'allemand très sympathique.

Demain, nous irons comme convenu dans la vallée de Mounigou avec le taxi en compagnie de Huang et Han, départ à 8h. Vivement demain !! 😀

L'équipe au complet ^^
15

Ce matin, nous mettons le réveil plus tôt pour profiter d'une connexion internet sans personne dessus et pouvoir publier enfin l'article sur le Mont Emei ^^. Nous rejoignons Huang et Han et prenons le taxi à 08h comme convenu direction la vallée de Mounigou !! ☺

Après 45 minutes de route, nous voilà devant l'entrée de la vallée des lacs aux eaux pures et cristallines à 3200m d'altitude (et oui, nous sommes déjà plus haut qu'au sommet du Mont Emei ^^) où la température est bien en dessous de 0°C. On se sent bien, on respire un air pur dans un cadre montagneux fantastique.

La vallée de Mounigou est composée de 2 parcs. L'un est constitué essentiellement de lacs tandis que l'autre de cascades. Attention, il vous faudra un véhicule pour accéder aux 2 parcs car il y a 30 minutes de route entre les deux entrées.

Contrairement aux parcs de Huanglong ou de Jiuzhaigou (fermé en partie pour cause de travaux du à un tremblement de terre), la vallée de Mounigou est bien moins connue, ce qui veut dire : moins de touristes, moins chère donc plus cool ! 😀. Vous pouvez soit acheter un billet par parc soit acheter un billet pour les 2 parcs (plus économique), ce que nous faisons avec en prime le tarif étudiant toujours à l'aide de nos cartes vitales 😉.

Le tarif pour les deux vallées est de 100 yuans par personne contre 50 pour les étudiants...

Nous entrons dans la vallée, qui tout comme le parc de Huanglong est très bien aménagée, nous avons hâte de découvrir ces fameux lacs 😊.

Nous marchons sur un chemin en bois enneigé quelques minutes avant d'atteindre la première source d'eau avec une petite cascade, magnifique, comme la veille, l'eau est d'une transparence telle que nous voyons le fond très clairement de certains lacs profonds d'une quinzaine de mètres... très impressionnant.

Il fait bon vivre ici 😀

Vallée de Mounigou  

Nous continuons de marcher en allant de surprise en surprise, plus belles les unes que les autres jusqu'à la "mer d'Erdao", pour nous (et sans doute bien d'autres) le joyau de la vallée.

La mer d'Erdao s'étend sur plus de 16000m2 à 3385 mètres d'altitude. C'est un lac alimenté par des eaux souterraines où plusieurs grottes se dissimulent dans les 28m de profondeur d'eau turquoise.

Mer d’Erdao

Une fois ce magnifique lac dépassé, deux possibilités s'offre à vous, soit vous pouvez emprunter un chemin qui contourne le lac et rejoint l'entrée de la vallée, ce qui représente en tout une randonnée de 2 heures, soit vous empruntez un chemin qui s'enfonce un peu plus dans la vallée et qui offre un paysage bien différent, comptez une heure de plus pour faire cette boucle supplémentaire. Bien sûr c'est le chemin que nous empruntons😉

Les lacs turquoises laissent place à un espace verdoyant appelé "mer verte" qui à 3410 mètres d'altitude s'étend sur plus de 32000m2. Il s'agit en fait d'une source thermale où l'eau ne descend pas en dessous de 10°C malgré les hivers rugueux, ainsi les plantes aquatiques sont en fleurs toute l'année.

Nous contemplons la profondeur de la vallée du bout de cette mer verte entourée de montagnes où les nuages carressent leurs sommets, magnifique... comme toute la vallée.

Mer verte et vallée de Mounigou 

Nous faisons le tour complet en retournant tranquillement à l'entrée du parc.

Nous rejoignons notre ami taxi qui nous attend endormi à son volant ^^. On attendra une bonne demi heure nos amis Huang et Han avant de partir vers le second parc de Mounigou.

• • •

Après une bonne demi-heure de route, nous arrivons à l'entrée de la vallée aux cascades. 😀

Nous entrons enthousiastes prêts à faire de nouvelles découvertes et après quelques minutes seulement, nous sommes devant la plus grande et la plus belle cascade de toute la vallée. Aussi impressionnante que resplendissante 😀

La chute d'eau de Zhaga est haute de 104 mètres et large de 35 à 40 mètres. Elle est considérée comme "première chute d'eau de travertins superposés mondiale". Culminant à 3270 mètres, elle est aussi appelée Chute d'eau volée du ciel.


Chute d’eau de Zhaga 

Nous avons la possibilité de monter en haut de la cascade par un escalier assez raide jusqu'à atteindre un ponton qui traverse cette dernière... avant de redescendre de l'autre côté.

En haut de la cascade de Zhaga 

Nous descendons ainsi toute la vallée faite de centaines de cascades de toutes tailles, chacune offrant un spectacle à part entière.

Nous ferons la boucle complète en 1h30, comptez 2 heures en prenant vraiment votre temps.

Vallée de Mounigou  

Après en avoir pris plein les yeux une nouvelle fois, nous reprenons la route direction l'hôtel où nous disons au revoir à notre ami taxi.

Nous posons nos affaires dans la chambre avant d'aller acheter nos billets de bus pour transiter à Chengdu avant de partir en direction de Xi'an.

Ce soir, nous nous couchons assez tôt car le bus est à 06h30 demain matin mais nous nous couchons des belles images plein la tête ^^

16

Levés à 05h30, on se prépare pour prendre le bus qui nous mènera de nouveau jusqu'à Chengdu, la plaque tournante de la région du Sichuan, afin de prendre un train pour Xi'An à 750 km de là.

Le bus part à 06h30 de Songpan et mettra le même temps qu'à l'aller soit 06h de route pauses comprises.

Une fois arrivés à la gare routière de Chadianzi au nord-ouest de Chengdu, nous prenons le métro jusqu'à la gare ferroviaire de Chengdu.

Nous avions au préalable regarder les trains pour aller jusqu'à Xi'an, il y en a 2 sortes :

Les trains rapides qui rejoignent la gare de Xi'an North en 3h30 pour un tarif minimum de 245 yuans en partance de la gare de Chengdu Est

Les trains lents qui rejoignent les gares de Xi'an ou Xi'an South en 9h45 minimum (jusqu'à 17h...😑) pour 128 yuans environ en partance de la gare de Chengdu.

Nous décidons par soucis d'économie de prendre un train lent et de nuit (notre premier 😀) qui partira à 22h16 et arrivera à 08h à la gare de Xi'an South. Nous paierons donc 128 yuans par personne pour des sièges durs...

Vous avez possibilité de voyager de 3 manières différentes en train de nuit. Les sièges durs qui sont les moins chers et peu confortables (surtout pour dormir ^^), les couchettes dures qui sont 2 fois plus cher que les sièges durs qui vous permettront d'être allongés mais qui restent peu confortables (dur de dormir dessus... 😑), et les couchettes molles, qui elles sont confortables et idéales pour dormir au calme. Comptez 3 fois le prix d'un siège dur pour profiter de la couchette molle.

C'est parti pour 8 longues heures d'attente dans la gare de Chengdu... C'était d'un ennui mortel.. 😑

Une fois les 8 heures écoulées, notre train arrive enfin ^^. Tous les wagons sont bondés de monde, on ne pensé pas autant.. On se dépêche de monter à bord afin d'avoir de la place pour entreposer nos valises, c'est chose faite ☺.

On s'installe tant bien que mal et commençons par regarder un film sur la tablette téléchargé en amont (merci cousin 😉). On commence à s'endormir devant bien avant la fin ^^. Nous rangeons la tablette et essayons de trouver une posture pour s'endormir... Plus facile à dire qu'à faire mais on y parvient surtout que les lumières du train resteront allumées toute la nuit... Pas au point leur système de train de nuit même si nous sommes équipés d'un masque de nuit et de boules quies (c'est déjà ça 😀).

On se réveillera quelques fois durant le trajet mais ça se passe plutôt bien.

Nous arrivons vers les 08h fatigués et tout cassés ^^ normal après 10 heures passées sur un siège dur.

De la gare où nous arrivons (gare du sud de Xi'an), il nous faut prendre le bus 918 pendant une heure pour un montant de 4 yuans par personne et se rapprocher du centre ville. De là, nous prenons la ligne de métro n°2 pour se rapprocher de notre Guesthouse...

Ce fut une journée de 24 heures dans les transports et dans l'attente.. A oublier très rapidement

• • •

Nous arrivons à la Guesthouse un peu avant midi, c'est l'heure où un autre couple français, Adeline et Samuel, arrive également au logement.

On se ressemble et le contact se fait immédiatement. C'est une rencontre qui embellira notre tour du monde et nos journées et nuitées à Xi'an.

C'est simple, nous resterons ensemble quasiment tout le temps de notre séjour à Xi'an.

C'est un couple formidable vraiment.

Vous trouverez ci-dessous le lien vers leur blog si vous souhaitez suivre aussi leur aventure et découvrir des nouveaux pays où des nouvelles régions:


Vous l'aurez compris, Adeline fait de la cuisine et ses recettes nous donnent vraiment envie de tout ce qu'on ne pouvons pas manger sur place.. Quelle torture ! 😀

Ps: Assia, nous t'avons trouvé une nouvelle source d'inspiration pour des recettes inédites ^^

Après avoir pris possession de nos lits dans le même dortoir, Adeline et Samuel nous invitent à les suivre pour assister au spectacle des lumières qui se joue sur la place de la pagode, ce que nous acceptons avec plaisir.

Mais avant, ils nous emmènent dans un petit restaurant musulman où ils avaient mangé à midi. Le chef fait des pâtes maison à la demande, c'est fantastique et beau à voir (promis on postera la photo sur un prochain article) , pour autant nous prendrons du riz avec Hélène car nous avons mangé assez de pâtes ces derniers temps mais c'est certain que nous les goûterons d'ici la fin de notre séjour en Chine ^^.

Après avoir le ventre bien rempli, nous partons en direction du spectacle, hélas nous arriverons pour la fin. Demain nous y retournerons un peu plus tôt pour le contempler du début à la fin 😉

Le spectacle des lumières se déroule tous les jours à partir de 20h30 pour une durée de 20 minutes. C'est un spectacle à voir absolument si vous séjournez à Xi'an, de plus, il est gratuit.


Nous retournons à la Guesthouse à pied pour découvrir un peu plus la ville de nuit. Ce soir là, nous rencontrerons Mimi, une des chattes de l'hôtel, trop mignonne 😊

• • •

Après une bonne nuit de sommeil et un bon petit déjeuner, nous partons tous les quatre à la découverte de quelques temples en ville. Le premier que nous faisons est le Ba Xian An et coûte 3 yuans par personne autrement dit pas grand chose ^^. Il est magnifique, Adeline et Samuel me donne quelques cours de photographie (trop bien ! ☺).

Temple de  Ba Xi’an An

Une fois ce temple visité, nous partons à la découverte d'un autre tout aussi beau mais ce dernier est gratuit ^^.

Lieu de culte Wang ji sì 

Nous marchons ensuite le long des immenses remparts de la ville jusqu'à faire des découvertes sportives comme le ping-pong et le badminton où Samuel et moi prenons part à des rencontres amicales avec les locaux, c'est génial !! 😀

On se rend vite compte que ces sports sont ancrés dans leur culture, on se défend mais on prend quand même une raclée ^^. Peu après, on découvre les échecs chinois où nous resterons spectateurs comme beaucoup d'autres chinois assis à côté des joueurs tout en donnant leurs avis quant à la manière de jouer, c'est très sympa ☺.

Loisirs au pied des remparts de Xi’an 😃

Nous faisons ensuite route vers un WalMart faire le plein de provisions pour pas cher, ce n'est pas très local mais c'est économique 😉.

Il est 19h lorsque nous approchons de la place où se tient le spectacle que nous devons voir, nous sommes donc bien en avance et prenons ce temps pour aller se restaurer.

On entre dans un petit restaurant où nous commandons des crêpes locales contenant de la salade, des œufs et du mouton avec un bol de riz chacun. Excellent rapport qualité prix avec 7 yuans pour 2 crêpes et 2 yuans pour le bol de riz, voilà comment bien manger pour pas cher ! ☺

Nous arrivons sur la place vers les 20h15 qui déjà, est bien remplie, mais on se fraye un chemin facilement jusqu'à trouver une place tout à fait convenable pour admirer les fontaines danser au rythme des lumières. Magnifique !

Spectacle des lumières  

Une fois le spectacle terminé, on prend quelques photos de la pagode illuminée avec son reflet dans l'eau et deux projecteurs non synchro qui passe devant cette dernière. Le but étant de prendre la plus belle photo, c'est Samuel qui gagne.. Chanceux va ! Lol It's a joke ^^.

Photos de la Pagode (mes photos ^^) 

Nous rentrerons tranquillement jusqu'à l'hôtel avant de se faire un petit apero à l'hôtel et de rejoindre nos lits.

Demain, nous ferons bande à part pour allez visiter l'armée en terre cuite connue mondialement qu'Adeline et Samuel ont déjà visiter avant que nous arrivions.

17

Au programme aujourd'hui: l'armée de terre cuite

Emplacement: à l'est de Xi'an

Comment s'y rendre : De Xi'an, prenez le bus 5/306 à la gare routière. 1 heure de trajet pour 7 yuans

Prix : 120 yuans (pas de remise étudiante)

Durée sur place: 3 à 4 heures

L'armée de terre cuite (兵马俑, bīngmǎ yǒng, « statues funéraires de soldats et chevaux »), est un ensemble de près de huit mille statues de soldats et chevaux en terre cuite , représentant les troupes de Qin Shi Huang, le premier empereur de Chine. Elles représentent une forme d'art funéraire, car elles ont été enterrées dans les fosses du mausolée de l'empereur Qin, à proximité de la ville de Xi'an, dans le Shaanxi, en 210–209 av. J.-C. Cette « armée enterrée », dont les statues ont quasiment toutes un visage différent, était destinée à protéger l'empereur défunt.

On se lève à 6h30, un petit déjeuné en compagnie de la petite mimi 😍 et nous partons à pieds rejoindre le bus qui se trouve vers la gare ferroviaire et routière de Xian (environ 30 min).

Nous demandons de l'aide pour trouver l'arrêt et nous arrivons vers une file d'attente justement pour notre bus le 5. 306. On nous avait averti qu'il y avait pas mal de délateurs qui se font passer pour la compagnie officielle, apparemment cela n'est pas interdit car ils sont postés juste à côté.

Vérifier bien l'écusson sur leur épaule, ils doivent porter un brassard rouge et l'écusson bleu juste au-dessus de celui-ci.

Pour faire la différence, celui qui vous aborde est un imposteur ^^

À gauche, l'imposteur, à droite l'officiel ^^

Une fois installé dans le bus comptez une heure de trajet pour arriver et 7 yuans par personne.

Nous descendons de notre bus et marchons jusqu'aux caisses où on ne cesse de nous proposer un guide et d'acheter nos billets, nous déclinons bien sûr leur proposition ^^

Le prix de l'entrée est fixe, 120 yuans par personne. Nous pensons qu'il n'y a pas de réduction étudiante car beaucoup de groupes scolaires se rendent à l'armée de terre cuite.

Ce ticket vous donne

Après un contrôle de passé nous nous retrouvons dans un petit parc à traverser pour atteindre le chek in de nos tickets.

• • •

Petit point historique:

C'est l'empereur Qin Shi Huang qui décida à l'âge de ses 13 ans la fabrication de tous ces soldats qui l'accompagnerai dans son tombeau, dans le but de le protéger et de montrer sa puissance aux yeux de tous.

Notre première impression avec Arnaud « Bizarre de penser à cela si jeune non ? 🤔 »

Les travaux débuteront en 246 av. J-C et s'arrêteront lorsque l'empereur décédera subitement à l'âge de 46 ans. Le chantier aura duré 33 ans et 700 000 personnes auront été enrôlés pour sa construction. Au total, beaucoup de fosses ont été construites mais 4 principales (les plus proches du mausolée de l’empereur à environ 1500m) la 4ème a été retrouvée vide, sans doute dû à l'arrêt des travaux lors du changement de dynastie.

Les tombeaux furent pillés pour les armes et les richesses qu'ils contenaient, et ce site finit par être oublié (ça paraît fou quand même d'oublié cela).

Le mausolée fut redécouvert en mars 1974 par des paysans qui creusaient un puits. Ils tombèrent sur des morceaux qui s'apparenter à des fragments de statue. Les autorités prévenues, des archéologues sont envoyés sur place. C'est une des plus grandes découverte archéologique depuis aujourd'hui !

La totalité ou presque des statues ont été retrouvées détruites. L'armée que nous voyons aujourd'hui est une reconstitution faite à partir des fragments des statues. Un travail d'orfèvre et de longue halaine. que le site accueilli ses premiers visiteurs.

• • •

Enfin rentrés, nous découvrons que l'endroit est constitué de 3 fosses principales.

Extérieur de la fosse 2 

Nous nous dirigeons dans la première qui est la principale et la plus grande. Dans la fosse nous attend une armée imposante de soldats en terre cuite qui sont postés en face de nous, dire que les statues (reconstituées) date de plus de 2000 ans... C'est impressionnant !

La fosse est immense, elle mesure 230m de long sur 62m de large et contient 6000 soldats.

Fosse n°1 et ses milliers de soldats  

Il y a beaucoup de monde et comme d'habitude nous sommes poussés, bousculés... On a du jouer des coudes aussi 💪

Nous voyons la reconstitution des statues ainsi que des fouilles archéologiques en direct car les fosses n'ont pas encore été découvertes dans leur entièreté. C’est aussi surprenant que génial de voir ces professionnels en action.

A gauche, la reconstitution, à droite, les fouilles archéologiques. 

Une fois la première fosse découverte, nous nous dirigeons vers la fosse n°3... Et non la 2..😑 lol.

La fosse n°3 représente le "quartier général" de l'armée, avec ses officiers de haut rang et un char de guerre mais la plupart n’ont pas encore été reconstitués.

Fosse n°3 

Enfin, nous passons par la deuxième fosse ^^. Dans cette dernière se trouvent des cavaliers, des fantassins et des chars de guerre afin de représenter une garde. Il reste beaucoup à découvrir de cette fosse.

Fosse n°2 

Sur le côté de la fosse se trouve des vitrines dont une qui abrite "apparemment" la seule statue découverte intacte lors des fouilles.

L’archer agenouillé est la statue retrouvée la plus intacte de toutes. Admirez les détails. 

La quatrième fosse n'est pas couverte comme les autres car rien ne doit être protégé de la lumière du soleil, de plus, elle est bien plus petite que ces voisines. Une vitre en verre la protégeant, le reflet du soleil m’empêche prendre une photo de qualité...

Le saviez-vous ?

- D'origine, toutes les statues étaient peintes de couleurs vives puis recouvertes d'une couche de laque afin de les rendre les plus réaliste que possible.

- Certaines fosses découvertes ont dû être enterrées de nouveau car les statues présentes s’abîmaient à vue d’œil à cause de l’oxygène et du soleil.

- Certaines des armes retrouvées, comme les épées, sont affûtées et recouvertes d’une couche de 10 – 15 micromètres de dioxyde de chrome, qui les a préservées de la rouille pendant deux mille ans.. Une invention oubliée avec les tombes... Mais découverte de nouveau par les allemands lors de la seconde guerre mondiale !!!

Après avoir visité les 4 fosses, nous visitons le musée juste à côté.

Musée de l’armée de terre cuite  

On se promène dans les jardins avant de sortir pour retrouver le bus 5/306 et retourner tranquillement à Xi'an centre où nous nous promènerons avant de retourner à la guesthouse. Nous retrouvons un peu plus tard Adeline et Samuel et passerons la soirée ensemble tranquille à planifier notre journée de demain: l'ascension du Mont Hua, une des 5 montagnes sacrées !! 😀

18

Infos pratiques du Mont Hua :

• Emplacement : À 120km au sud-est de Xi'an

• Comment s'y rendre : méthodes économiques, en train lent à partir de la gare du nord de Xi'an (1h30 de trajet pour 19 yuans) ou en bus (voir plus bas dans l'article).

• Prix: 160 yuans / 80 yuans pour les étudiants (prenez votre carte vitale ^^)

• Durée sur place : Une longue journée. Entre 3 et 4 heures pour monter, 4 heures pour faire le tour des 5 pics et 2 bonnes heures pour redescendre.

• Dormir en haut du Mont Hua : Vous avez possibilité de dormir en haut du Mont Hua sur les différents pics pour contempler un coucher et un lever de soleil magique contre une somme minimum de 160 yuans par personne pour une nuit dans un dortoir soit environ 20€.

• Conseil malin: Prenez avec vous de quoi manger, la nourriture est chère en haut du Mont Hua 😉

• • •

Les réveils sonnent à 5h50 précise ! ☺ Nos affaires préparées la veille, il nous reste seulement à déjeuner et faire notre toilette avant de partir en direction du Mont Hua 😀.

Nous prenons tous les quatre le bus 611 qui nous mènera à la gare ferroviaire de Xi'an en 10 minutes pour 1 yuan par personne seulement ^^

Arrivés sur place, on s'empresse d'acheter nos tickets peu chers vu la veille sur le net mais une mauvaise surprise nous attend.. Ce n'est pas la bonne gare... 😑 C'était bien l'autre plus au nord, merci à la réceptionniste de l'hôtel !

Pris par le temps, nous n'avons pas le choix que de prendre le bus plus cher et plus long que le train mais qui a l'avantage de nous déposer juste devant l'entrée du Mont Hua (il fallait prendre un bus supplémentaire si nous avions pris le train). Ainsi soit-il, nous allons à la gare routière qui se trouve juste en face et payons nos tickets aller-retour départ dans le bus de 08h.

Pour se rendre à Huashan (Mont Hua) en bus de Xi'an :

- Lieu : gare routière de Xi'an

- Premier bus : 07h30

- Fréquence: toutes les 30 minutes

- Durée du trajet : 1h45

- Prix billet simple : 39.50 yuans

- Prix billet aller retour : 71.50 yuans

- Dernier bus pour le retour : 19h

Le trajet se fait rapidement et nous arrivons à proximité du Mont Hua un peu avant 10h.. Il est déjà tard et nous savons que le plan initial de monter au pic Nord puis de faire le tour des autres sommets une fois en haut est compromis.. Si vous avez la possibilité, prenez le train qui arrivera plus tôt ou dormez au pied la veille 😉

Nous traversons un temple avant d'arriver au guichet et accéder à la montagne sacrée ! 😀

La technique de la carte vitale fera ses preuves encore une fois et c'est tant mieux, ça nous fait moins regretter le prix du trajet un peu plus cher que prévu ^^

Comptez 160 yuans par personne pour le tarif normal contre 80 yuans pour les étudiants. Notez que le billet n'est valide que pour une seule entrée.

Nous voilà rentrés, Mont Hua, nous voilà !! 😀

Il existe plusieurs façons de monter en haut du pic nord :

  • Le sentier des Pèlerins: Il fait environ 7,5km. Les 4 premiers kms sont un chemin aménagé et les 3,5 kms restants sont des escaliers avec des passages parfois à plus de 80°! Comptez entre 3 et 4 heures pour monter les 1200m de dénivelés positifs.
  • Le sentier des soldats: Bien plus abrupte, il se compose simplement d’escaliers creusés dans la roche. Il y a bien des passages dangereux qui ont fait du Mont Hua la montagne la plus dangereuse du monde, rassurez-vous, il y a toujours d’autes passages pour contourner les chemins dangereux. Comptez entre 1 et 2 heures pour monter le sentier des soldats.
  • Le téléphérique: Il vous emmène au sommet du pic nord. Comptez 150 yuans l’aller-retour... Très cher même si la majorité des touristes le prennent... quelle tristesse.

Nous prenons sans le savoir le sentier des Pèlerins car c'est celui qui se présente à nous tout naturellement. Avant d'atteindre les milliers de marches à gravir, nous marchons longtemps sur un chemin entretenu qui grimpe de plus en plus, ça nous permet de bien échauffer nos muscles avant de commencer le gros de l'ascension 😉

Début de la marche 

Au loin, nous voyons enfin les marches qui se dessinent, ça y est c'est parti pour 3h30 de marche intense ^^. Les paysages somptueux et le beau temps nous encourage à monter toutes ces marches et après environ 2h, nous avons un aperçu de la vallée formée par les montagnes qui l'entourent, splendide ! ☺

Vue depuis le sentier des pèlerins  

Plus nous montons et plus l'ascension s'avère compliquée jusqu'à ce que nous tombions sur des escaliers plus raides et abruptes que jamais !! À certains endroits, l'inclinaison dépasse les 80° ! 🤣 De plus, les marches qui les composent sont parfois en mauvais état et si fines que nous ne pouvons mettre que le bout du pied dessus.. Heureusement, des chaînes sont installés de chaque côté pour se tenir au mieux. On pense déjà à la descente périlleuse qui nous attend au retour 😀

Marches en folie inclinées à plus de 80°!!  

Après 3h30 de marche, nous voilà arrivés au Pic nord du Mont Hua, la vue est superbe et bien dégagée.. Quoique un peu gâchée par le nombre de touristes important sur place car le téléphérique n'est pas loin ^^. Encore une fois, je précise que faire l'ascension par ses propres moyens, la vivre pleinement, est bien plus important que d'admirer le sommet sans effort 😉.

Au sommet du pic nord à 1615m d’altitude 

Après l'effort, le réconfort, nous mangeons nos sandwichs préparés la veille tous ensemble, quel plaisir de se restaurer ^^. Après cette petite pause bien méritée, nous reprenons l'ascension jusqu'au pic central.

Le Mont Hua est composé de 5 pics. Le pic Nord est le seul à être atteignable à pied depuis la base. Depuis ce dernier, les pics Est, Sud (le plus élevé avec ses 2154m d’altitude) et Ouest sont accessibles en passant par le pic central.

Pris par le temps car le dernier bus est à 19h (bien trop tôt mais bon...) nous contemplerons les pics Est et Ouest visibles depuis le central avant de redescendre.

La vue du pic central est magnifique également.

Ascension et vue du pic central à 1910m d’altitude 

Nous descendons toutes les marches jusqu'à ce qu'on atteigne le chemin entretenu du début qui nous paraît interminable pour rejoindre la sortie.. Nos jambes sont en feu mais nous aurons descendus la totalité en à peine 2h30, une vrai performance👌😉

Nous arrivons à prendre le bus de 18h30 qui nous ramène à la gare routière de Xi'an vers les 20h15, nous sommes fatigués mais avons la force de rentrer à pied ^^.

Ce soir, c'est apéro pour fêter cette ascension extra suivi d'une séance d'étirements pour éviter d'être tout cassés demain XD. Demain, c’est repos 😊

Résumé du trek au Mont Hua:

- 2850 mètres de dénivelés

- 16.5 kms parcourus

- 7 heures de marche

- Des marches à plus de 80% de pente et une superbe journée ☺

Adeline, Samuel, merci pour cette randonnée en commun, c’était top ^^

2 couples de français au Mont Hua #tourdumonde 
19


Après avoir passé la journée à se mettre à jour sur le blog et les réseaux sociaux, et surtout à se reposer de l'ascension du Mont Hua, nous accompagnons Adeline et Samuel jusqu'à la gare ferroviaire de Xi'an afin qu'ils prennent leur train en direction de Pékin. Nous en profitons pour acheter nos billets de trains pour partir à Luoyang le lendemain à 54,5 yuans par personne.

C'est l'heure de se dire au revoir... On se verra peut être dans un autre pays ☺.

Nous rentrons à l'hôtel avec la sensation bizarre de n'être que deux...

• • •

Après une bonne nuit de sommeil, nous préparons nos affaires pour faire route vers la gare ferroviaire et prendre le train jusqu'à Luoyang comme convenu à 12h15. Arrivés vers les 18h30, nous prenons le bus n°50 pour rejoindre notre Guesthouse assez facilement quoiqu'encore une fois à un emplacement bien différent de celui de booking.

Pour trouver votre chemin facilement, renseignez-vous auprès de jeunes chinois. D'une part, ils parlent assez souvent un peu anglais, et d'autre part, ils ont le réflexe d'utiliser leur téléphone pour tracer un chemin jusqu'à votre adresse ^^. En amont, munissez-vous de l'adresse en chinois. 👍

Nous prenons place dans notre chambre, très petite mais suffisante, seul bémol, la tv ne fonctionne pas.. Comme elle est inclue dans le prix, on demande à l'accueil ce qu'ils peuvent faire et ils optent pour la meilleure solution, nous surclasser ! 😀

Nous héritons d'une chambre plus spacieuse avec un grand écran (qui fonctionne ^^), et surtout d'une douche avec WC séparés ! 🎉🎊 Une première 😉

• • •

Le lendemain, nous prenons notre journée pour visiter la ville de Luoyang, en particulier le parc de Wangcheng, magnifique.

Wangcheng Park 

Nous passons ensuite chez le coiffeur qui soit dit en passant est le meilleur coiffeur à qui j'ai eu à faire, non seulement il était perfectionniste (en plus d'être bon bien entendu), mais il m'a coupé les cheveux, et taillé la barbe et même les sourcils, en plus d'un shampoing avant et après coiffure, lex tout pour 41 yuans (5.30€) !! Imbattable !

Ps: Si vous allez sur Luoyang et que vos cheveux ont besoin d'être coupés, je vous donnerai son adresse ^^

Coiffeur au top à Luoyang 

Après le coiffeur, nous allons faire le plein de courses afin de se préparer aux 2 journées de découvertes qui nous attendent à savoir les grottes de Longmen et les temples Shaolin.

Le soir, nous tombons par hasard sur un spectacle de danse chinois et musulman, c’est très sympa sauf quand la danse est remplacée par du chant à vous faire saigner les tympans.. XD

Spectacle nocturne de danse à Luoyang 

Pour terminer la journée, nous allons dans un petit restaurant de quartier découvrir quelques saveurs locales. Ce soir, nous prenons du « Mapotofu » accompagné de riz. C’est excellent et fort en saveur et aussi en piment (nous avons oublié de demander sans!! 😉 Nous mangeons pour 4 pour 20 yuans, soit 2.60€, c’est raisonnable ^^

Mapotofu  
20

Nous partons aujourd'hui sous un temps radieux pour les grottes de Longmen ! 😀

Informations pratiques :

• Emplacement: À 12km au sud-est de la ville de Luoyang

• Comment s'y rendre : plusieurs bus de ligne peuvent vous enmenez jusqu'au site, 99

• Prix : haute saison d'avril à octobre 80 yuans par personne/ pas de tarifs étudiant étrangers. Le tarif comprend la visite de 4 sites, les grottes de l'est et de l'ouest, le Temple Xiangshang, le tombeau de Bai Juyi.

• Temps sur place : Entre 4 et 5 heures pour visiter les 4 sites.

• • •

De notre hôtel, nous prenons le bus 99 pour arriver sur place en 30 minutes pour 1,5 yuans par personne.

Au guichet nous tentons de négocier le tarif étudiant mais le résultat est sans appel nous payerons le prix fort, le tarif étudiant conserne seulement les étudiants chinois.

Petit point historique:

Les grottes de Longmen sont des grottes de style bouddhiste qui ont été construites dans le calcaire à partir de 494 jusqu'au 10ème siècle pour la grande majorité sous les dynasties Wei du Nord (386-534), environ 30% de la réalisation, et Tang (618-907) avec environ 60% de la réalisation. Les 10% restants ont été réalisés durant les autres périodes. Elles sont densément présentes sur les deux côtés d'une gorge où coule la rivière Yihe, Xiang à l'est et Longmen à l'ouest. Il y a 2345 grottes et niches qui s'étendent sur 1 km environ et qui présentent plus de 100 000 images bouddhistes. Le site a hélas été pillé plusieurs fois durant le 20ème siècle, aujourd'hui, nombreuses grottes sont vides.

Le site est inscrit au patrimoine culturel mondial de l’Unesco en novembre 2000.

• • •

Nous commençons donc la visite par le côté ouest, le plus impressionnant où se trouve la majorité des grottes, niches et pagodes, ainsi que la grotte du grand Bouddha avec le Bouddha Vairocan, à la sculpture la plus grande du site avec ses 17 mètres de haut. Pour info, la plus petite sculpture des grottes de Longmen mesure 2,5 cm ^^. Il y a bien d’autres grottes impressionnantes sur place telles que celle aux 10000 bouddhas, la grotte de Binyang, la grotte du Lotus par exemples.

Grottes  et niches du côté ouest

Nous traversons la rivière Yihe sur un pont pour rejoindre le côté est et admirer d'autres grottes mais moins impressionnantes.

Grottes sur la rive est

Lorsque nous avons fini d’explorer toutes ces grottes nous nous dirigeons vers le temple Xiangshang, une vue de la grotte du grand bouddha et même une grande partie des grottes du côté ouest s’offre à nos yeux émerveillés. C’est pour nous la plus belle vue de toutes ces excavations calcaire.

Vue de la grotte du grand bouddha depuis la rive est

Nous rejoignons le temple de Xiangshang, aussi impressionnant de loin que de près. Il fut construit en 516 sous la dynastie Wei du Nord avant d’etre détruit et reconstruit à maintes reprises jusqu’à ce qu’en 1936, il devienne la « résidence d’été » du président de la république de Chine, Jiang Jieshi et de sa femme Song Meiling. Aujourd’hui, les appartements du couple présidentiel présents dans le temple est resté conservé.

Temple de Xiangshang  

Nous finissons par le tombeau de Bai Juyi où nous avons était très déçu.. Il s'agit en fait d'un petit parc sans grand intérêt et qui plus est était fermé en parti...

Tombeau de Bai Juyi 

Nous nous promenons un peu avant de reprendre le bus et ce soir nous retournons dans le restaurant pour goûter les pâtes maison 😄

Nouilles aux œufs, et bien d’autres légumes ^^ 
21

Ce matin, nous avons hâte de nous rendre à Songshan et de découvrir Le temple Shaolin de Chine où le bouddhisme zen est né, et surtout toutes les écoles de Kung-fu et leurs élèves impressionnants. 😀

Informations pratiques :

• Emplacement: Entre Luoyang et Zengzhou.

• Comment s'y rendre : Depuis Luoyang, prenez le bus à la gare routière (20 yuans et 1h45 de trajet). Depuis Zengzhou, je suis preneur d'informations... ^^

• Prix: 100 yuans par personne / Pas de tarifs étudiant pour les étrangers sauf carte étudiante chinoise. Comptez 60 yuans supplémentaires pour l'aller-retour en téléphérique.

• Durée sur place: Une bonne journée.


Nous prenons nos tickets à la gare routière de Luoyang, juste en face de la gare ferroviaire, pour se rendre à Songshan. Comptez 20 yuans par personne et 1h45 de bus pour arriver sur place. Attention aux navettes officieuses avec les rabatteurs, les prix divergent et la navette part seulement lorsqu'elle est pleine ^^. Quant au retour, il faut acheter votre place directement dans une navette, ce n'est pas grave si ce ne sont pas les officielles car contrairement à l'aller, c'est le même prix et le même temps 😉.

Arrivés sur place, on se dirige vers l'accueil où nos cartes vitales ne sont pas acceptées... 2 fois en 2 jours, ça fait mal au budget.. 😑

Enfin bref, on se remet de cette mauvaise nouvelle dès que nous rentrons sur le site. Des milliers d'élèves répartis sur divers terrains pratiquent le Kung-fu.. Quel spectacle !! C'est comme dans les films et surtout comme dans mes rêves... Magique. Je n'ai qu'une envie, les rejoindre pour apprendre leur art martial. Bien sûr, je n'en ferai rien mais je suis déjà très heureux d'être là à les admirer.

Élèves de Kung Fu en plein entraînement  

Nous avançons jusqu'au temple de, un temple gigantesque, le plus grand que nous ayons vu en Chine en fait.. Peu après, et toujours avec plusieurs écoles s'entraînant le long du chemin, nous arrivons au temple Shaolin où se donnent des spectacles de Kung-fu. Il y a pas mal de spectateurs mais nous arrivons tout de même à voir un peu la représentation. C'est fantastique !! Des enfants de 8 ans font des mouvements de dingue ! 😱😀

On se promet de voir le spectacle de nouveau dans l'après-midi 😉

Représentation de Kung-fu  

Après être sorti de ce spectacle qui nous en a mis plein les yeux, on profite pleinement du lieu qui nous entoure, c’est un cadre magnifique avec ces longues allées et ces temples, surtout par ce temps d’automne particulièrement ensoleillé offrant de belles couleurs vives.

Autour du temple Shaolin 

On se dirige maintenant vers la célèbre forêt de Pagodes qui est en fait un vaste cimetière s'étendant sur 14 000 m2. Les pagodes contiennent les cendres des moines les plus importants du temple, de par leurs rangs, statuts ou prestiges. La grandes majorité des pagodes ont été érigées en l'honneur d'individus précis mais certaines contiennent les cendres de plusieurs individus.

La forêt de Pagodes du Temple Shaolin fait référence à un ensemble de 246 pagodes de pierre et de brique (temples et lieu sacrés) construites dans la province du Henan, en Chine, dès 791 durant la Dynastie Tang et tout au long des dynasties Song, Yuan, Ming, et Qing.

Forêt de Pagodes 

Le plus impressionnant dans cette forêt de Pagodes, c’est quelle est authentique. Malgré que la grande majorité des bâtiments originaux du temple Shaolin aient été détruits par le général Shi Youranju en 1928 (qui ont été reconstruits), les pagodes originelles contenant les cendres des moines demeurèrent intactes, et ça c’est beau 😉.

Nous ne visiterons pas tout le site immense faute de temps, et aussi parce que le téléphérique est le seul moyen que nous connaissons (nous n’avons pas trouver sur la carte de chemin pour monter le Mont Song à pieds) pour accéder au Mont Song mais on passera une journée superbe à se promener au milieu d’un rêve. 😃

Temple Dharma  

Comme convenu, on retournera voir la représentation de kung-fu que nous avons adoré et avec de bien meilleures places ^^. Nous pouvons enfin prendre des vidéos convenables pour vous faire profiter un peu du spectacle 😉😃

Représentation de Kung-fu au temple Shaolin 
Moine Shaolin contorsionniste  

La journée se termine et nous devons reprendre le bus pour rentrer à Luoyang. Cette fois, nous prenons un bus non officiel car comme mentionné plus haut dans l’article, c’est le même prix et le même temps. 😉

#école de kung-fu

#berceau du kung-fu

#temple Shaolin

#forêt de Pagodes

22

Aujourd'hui, on se pose pour se mettre à jour et préparer nos affaires avant de partir en direction de Datong en prenant notre deuxième train de nuit ☺ . Un long trajet se prépare... 😑

Nous prenons le train à la gare ferroviaire de Luoyang à 19h15 pour transiter dans un premier temps à Taiuan (ne pas confondre avec Taïwan ^^) où nous arrivons à 6h45, nous avons réussir à dormir tant bien que mal sur des sièges sans confort. Nous attendrons 2 heures à la gare de Taiuan avant de prendre un prochain train à 9h02 pour enfin parvenir à Datong vers les 13h15. Nous consacrons ce second trajet à regarder Harry Potter (merci cousin 😉) et à faire connaissance avec 2 jeunes chinois très sympas, tellement sympas qu'ils nous guideront jusqu'à notre guesthouse proche de la gare ^^.

Au final, c'est un peu galère pour aller de Luoyang jusqu'à Datong car il n'y a pas de direct, peu de trains et pas de bus... Nous avons mis 16 heures et 15 minutes pour rejoindre Datong (+2h d'attente à la gare de Taiuan) pour un montant total de 144 yuans par personne (environ 19€).

Nous prenons place dans notre dortoir très charmant et calme, c'est parfait. Nous passerons un après midi tranquille pour aller faire quelques courses et se reposer de notre voyage en train assez fatiguant en fait ^^.

Dortoir Green Island Youth Hostel à Datong (je recommande)

Le soir, nous voyons plusieurs personnes déguisées, et oui c'est Halloween !! ☺ Et c'est surtout l'anniversaire de mon papa que nous souhaitons une nouvelle fois sur cet article, joyeux anniversaire papa !!😀🎉🎂

• • •

Le lendemain, nous souhaitons visiter la ville à vélo et aller dans un Décathlon pour tenter d'échanger mon pantalon où la fermeture éclair n'a hélas pas tenue... Les vélos que louent l'hôtel sont trop chers, nous ferons une visite moitié à pied, moitié en bus ^^.

Nous commençons par visiter un parc d'attraction abandonné, c'est toujours impressionnant de voir la nature reprendre ses droits et de ne pas comprendre pourquoi un tel parc fut laissé à l'abandon.. Mais bon, ça fait de cet endroit un lieu idéal pour un film d'horreur s'il faisait nuit 😀.

Parc d’attraction abandonné  

Un peu plus loin il y a, un peu comme partout dans les agglomérations chinoises, des petits sites aménagés pour faire son sport à l'extérieur avec des barres de tractions, à dips, des ponts de singes et de quoi s'étirer et se masser, c'est génial et ça serait bien qu'ils en mettent un peu partout dans nos villes françaises 😉 C'est excellent pour la santé et pour faire des rencontres, ça sera notre cas en sympathisant avec plusieurs personnes déjà sur place où on se lancera des défis, c'est carrément génial ! 😀

Entraînement et défis à l’air libre 😃

Une fois les muscles fatigués, nous quittons nos amis sportifs pour rejoindre le bus qui nous enmenera jusqu'au Décathlon, c'est l'heure de manger un bon casse croûte pour récupérer de nos efforts physiques ^^. Je vous passe les détails à Décathlon mais l'échange de mon pantalon n'a pas eu lieu, peut-être parce qu'il venait de chez Go Sport... 😑 c'était assez marrant quand on s'est en rendu compte XD.. Ça nous aura fait voyager un peu.

Nous reprenons le bus pour se rendre au mur de la ville qui entoure tout son centre où nous marcherons le long jusqu'à ce que nous rejoignons notre guesthouse. Ce genre de fortification est impressionnant à voir car les murs font plusieurs kilomètres de longs et sont surplombés de temples aux 4 coins.

Remparts de Datong 

Ce soir, on mange local 😋

On s'arrête dans un petit restaurant à l'allure d'une cantine, nous choisirons des "dumplings" au porc et aux légumes pour 1 yuan/unité (c'est très abordable) et une grande assiette de riz avec du mapotofu, et d'autres plats dont nous ignorons les noms mais qui sont excellents !! Le tout pour 12 yuans supplémentaires.. Voilà comment manger beaucoup, correctement et pour pas cher 😉😁😋

Mélanges de plats plus ou moins épicés à gauche. A droite, les dumplings

Demain, nous visiterons les célèbres grottes de Yungang, considérées comme l'un des plus anciens sites de sculpture en Chine. 😁

23

Ce matin, le réveil sonne à 6h pour découvrir les célèbres grottes de Yungang ! ☺

Informations pratiques :

• Emplacement : À 14km à l'ouest de Datong.

• Se rendre sur place : Devant la gare ferroviaire de Datong, prenez le bus n°603 jusqu'à son terminus. 50 minutes de trajet pour 3 yuans par personne.

• Prix: En saison basse de Novembre à Avril, comptez 100 yuans par personne. Tarif étudiant à 50 yuans avec la carte vitale 😉

• Durée sur place : Entre 3 et 4 heures en prenant votre temps.

Nous prenons donc le bus n°603 qui se trouve juste en bas de notre guesthouse qui nous emmène pour seulement 3 yuans et 50 minutes de trajet jusqu'aux grottes.

Les grottes de Yungang sont l'un des plus célèbres sites anciens de sculpture en Chine . On compte 53 cavernes pour environ 50 000 statues, aménagées entre les 5ème et 6ème siècle, sous la dynastie Tabghach des Wei du Nord. Les travaux commencent vers 460 après qu'un moine, Tan Yao, ait suggéré à l'empereur Wencheng de cesser les persécutions que ses prédécesseurs lançaient périodiquement contre les communautés bouddhiques et se servir, au contraire, de ces communautés pour affermir son pouvoir. Les cinq cavernes réalisées sous la direction de Tan Yao sont considérées comme un chef-d'œuvre classique du premier apogée de l'art rupestre bouddhique en Chine.


Le site est assez vaste, il fait froid mais il y a un grand soleil et un ciel bleu 😁 Nous arrivons presque à l'ouverture donc il y a peu de monde, de plus, toujours grâce à notre carte vitale, nous payons les tickets d'entrée deux fois moins cher ^^. Et c'est parti pour la découverte d'un site archéologique incroyable, bien sûr, il nous fera souvent penser à celui de Luoyang que nous avons visité il y a peu bien que le style soit différent.

Nous commençons la visite par une grande allée avec au bout un arbre fait entièrement en bronze, surprenant !

Allée menant à l’arbre de bronze 

Nous visitons ensuite un monastère Bouddhiste où des moines font des prières et des chants, c'est très apaisant. Sur la place centrale du monastère se trouve une pagode imposante.

Monastère bouddhiste  au sein du site

Nous faisons maintenant route vers les grottes qui nous impressionnent toujours autant, lorsqu'on sait qu'elles ont été construites par la main de l'homme il y a plus de 1500 ans. Les détails sont impressionnants de réalisme. A l'inverse des grottes de Luoyang, nous pouvons rentrer dans plusieurs grottes car elles sont immenses et beaucoup de sculptures sont excavées à l'intérieur. L'avantage est que ces sculptures sont bien mieux protéger des phénomènes environnementaux, elles sont donc en meilleur état. Il y a même des façades de temples construites à même la falaise, grandiose! 😃

Grottes de Yungang 

Un peu plus loin se trouvent les sculptures les plus grandes du site, les grottes de Tan Yao.

Les Cinq grottes de Tan Yao ont été creusées de 460 à 465, ce qui font d’elles les plus anciennes. Elles sont proches des modèles centre-asiatiques avec des Bouddhas gigantesques. Leurs tailles varient de 13 à 17 m de haut.


 Grottes de Tan Yao.

Même s'il y a beaucoup de sculptures (plus de 50 000 je vous rappelle ^^), la partie du site consacrée aux grottes est rapidement visitée puisqu’elle fait 1km de long, mais bon, ça reste grandiose ^^.

Du haut des grottes, nous voyons un bâtiment à l'architecture atypique qui est en fait le musée du site. Ce dernier met en avant des objets retrouvés lors des fouilles archéologiques. Une fois le musée parcouru, nous nous promenons dans le parc très bien entretenu jusqu'à ce que nous atteignons la sortie. De là, nous avons un angle tout à fait différente sur le monastère. L'eau qui l'entoure est immobile, ce qui permet un effet de réflection très intéressant sans pour autant faire une pose longue, une vue splendide.

Monastère et son reflet sur la rivière 

Avant de sortir du site, nous croisons la route d’une chose encore plus extraordinaire que le site lui même, un chameau !!! Mais que fait il ici?!! XD

Nous sortons du site vers les midi pour reprendre un bus en direction de notre hôtel. On profitera de l'après-midi pour se balader de nouveau devant la muraille puis nous finirons la journée tranquillement 😁

• • •

Nous voulions éventuellement nous rendre au "monastère suspendu" au sud de Datong mais plusieurs blogs et forums nous ont convaincu de ne pas y aller en insistant sur le fait qu'il est bien plus impressionnant en photo. Ce qui nous excitait dans le fait d'aller découvrir un temple suspendu et accroché à même la falaise, c'est qu'il fallait marchait des heures à flanc de montagne pour l'atteindre en guise de récompense... Mais le temple suspendu est à 50 mètres du sol et peut être atteint en 5 minutes.. 😑 Ça n'aurait pas été l'aventure que l'on souhaitait vivre, du coup, nous ferons abstraction de ce site. Attention, je ne dis pas qu'il n'est pas impressionnant et encore moins inintéressant de le visiter 😉

24

Aujourd'hui, nous partons rejoindre la capitale actuelle Beijing. Pour cela rien de plus simple entre les bus et les trains, beaucoup vont jusqu'à Pékin ^^.

Le train reste plus économique que le bus à notre grande surprise. Il y a des trains qui partent de la gare ferroviaire de Datong une à deux fois par heure pour un trajet de 5 à 6 heures et un prix d'environ 50 yuans par personne, c'est peu croyez moi ☺.

Nous prenons le train vers les 7h et arrivons à la gare centrale de Pékin (comme la plupart des trains) à 13h. De la gare, nous traversons la route au nord pour rejoindre une allée remplie de bus différents dont le notre, le n°805, qui nous amènera en 30 minutes et 4 yuans à l'est de la ville où doit se trouver notre hôtel selon Booking.... 😑

Comme nous l'avions pressenti, l'hôtel est introuvable.. Après 1 heure de recherche et d'appels à l'aide auprès des locaux, on se retrouve devant un appartement dans un quartier résidentiel.. Euh ça ne paraît pas être là mais la femme qui nous y a conduit est sûre d'elle, de plus, elle appelle le numéro de l'hôtel mais sans succès malgré plusieurs tentatives. Une locataire de l'immeuble sort et nous indique le numéro du digicode pour joindre le responsable de l'hôtel (enfin de l'appartement du coup..) Il décroche et descend peu de temps après. Et là c'est le drame !

Non seulement, nous apprenons qu'il n'accepte que des citoyens chinois, mais qu'en plus, notre chambre est prise... On s'agace sérieusement car nous n'avons pas été prévenu ni par lui ni par Booking, on monte dans son appartement où vivent sa femme et sa mère afin de trouver une solution. Au bout de 20 minutes et quelques énervements de part et d'autres, nous pouvons loger chez lui au même prix hormis la première nuit un peu plus chère car dans une chambre plus confort. La tension redescend enfin et nous nous présentons nos excuses, par la suite, nous sympathiserons ☺.

Nous prenons place dans notre chambre avant d'aller découvrir les alentours jusqu'en fin de journée.

Lorsque nous rentrons, nous faisons connaissance avec les deux chats bien dodus des propriétaires ^^

Un des chats des propriétaires. Trop mignon!! 
• • •

Le lendemain, on se lève tôt pour visiter la Cité Interdite. Hélas pour nous, une fois avoir pris les transports nécessaires pour parvenir aux portes de la cité, nous apprenons qu'elle est fermée... Comme tous les lundis... 😑 Nous n'avions vu cette information nulle part.. Les remparts extérieurs sont déjà magnifiques, ça nous donne un avant goût pour demain.

Remparts de la Cité Interdite côtés Est et Nord. 

Ça nous laisse toute la journée pour visiter les magnifiques parcs aux alentours 😁.

Nous commençons par nous rendre au parc de Jingshan qui se situe juste devant les portes de la cité interdite au Nord. L'entrée est payante mais peu chère avec 2 yuans par personne, nous osons tout de même présenter la carte vitale et ça fonctionne !😁 Nous paierons 1 yuan chacun (si c'est pas auvergnat ça ^^).

Devant le jardin, des femmes font danser des turbans. Spectacle coloré  

Il s'agit en fait du jardin paysager royal du temps des empires. Il est composé de 5 pavillons dont celui au centre est le point culminant de Pékin. Du haut de ce dernier, nous avons une vue impressionnante sur toute la ville et sur la Cité interdite.

💡 Le jardin de Jingshan fut aménagé de manière appropriée sous la dynastie Ming lorsque de nombreux arbres fruitiers furent plantés palais et pavillons construits pour que l'empereur fasse des sacrifices à ses ancêtres.

 Jardin de Jingshan et vue de la capitale 

Nous marchons ensuite jusqu'au parc de Behei juste à côté et avant d'arriver à l'entrée du parc, nous passons par des Hutongs, mais qu'est ce que c'est un Hutong ? 🤔

Un Hutong, d'origine mongole, est un quartier traditionnel constitué de passages étroits et de ruelles. Principalement basés en Chine et surtout à Pékin, les Hutongs sont aujourd'hui des espaces commerçants dans les résidences qui les abritent.

Nous entrons dans un commerce au sein d'un hutong, c'est fabuleux tous ces étalages de nourriture, toutes ces couleurs, et les locaux qui marchandent. Nous nous laisserons tenter par quelques gâteaux que nous ne connaissons pas, ils sont excellents ! ☺

Commerce dans un Hutong 

Nous allons ensuite pique-niquer dans le parc Beihai où nous en ferons le tour. C’est un jardin impérial vieux de plus de 1000 ans d’une superficie de plus de 68Ha avec en son sein le lac Zhonghai avec ses 39Ha. Où que vous vous trouviez dans le parc, vous pourrez observer la stūpa blanche (structure architecturale bouddhiste commémorant sa mort) de 40 mètres de haut sur le l’ile de Qionghua (Île de jade) au centre du parc.

Parc de Beihai 

L'histoire du Parc Beihai s'étend successivement sur les périodes des dynasties Liao, Jin, Yuan, Ming, Qing. La construction débute sous les Liao et est liée à une légende chinoise : dans l'espoir de vivre éternellement, les empereurs chinois, ayant échoué à découvrir Penlai, Yingzhou et Fangzhang, trois montagnes magiques sur lesquelles vivaient des immortels détenant le secret de l'immortalité, construisirent des parcs à l'imitation de ces trois montagne

Nous partons maintenant en direction du Temple du Ciel où nos cartes vitales ont été refusées à notre grande surprise (Adeline et Samuel avaient eu le tarif étudiant). On décide de retenter notre chance demain, nous visitons un peu la ville et rentrons à notre logement.

Centre national des arts du spectacle  

Nous avons hâte d'être demain pour visiter la cité interdite et (on espère) le Temple du Ciel.

25

Programme ce matin: La Cité Interdite.

Informations pratiques :

• Emplacement : En plein centre de Beijing.

• Comment s'y rendre : pour vous rapprochez le plus de l'entrée sud, prenez la ligne de métro n°1 et arrêtez vous à l'arrêt Tian’anmen Ouest ou à l'arrêt Tian’anmen Est.

• Prix : tarif normal 40 yuans par personne et 20 yuans pour le tarif étudiant (attention la carte vitale ne marche pas toujours, lire un peu plus bas).

• Durée sur place : Entre 3 et 4 heures.

• Horaires d'ouverture : 8h30 / 17h . Fermé le Lundi.

• • •

Levés assez tôt, nous nous préparons avant de prendre les lignes de métro jusqu'à l'arrêt Tianmen Est. Nous arrivons peu après l'heure d'ouverture et achetons nos billets, il n'y a pas grand monde (Adeline et Samuel nous avaient prévenu que la carte vitale n'avait pas fonctionné). La veille Arnaud a établi une stratégie qui consiste à :

- Acheter les billets séparément.

- Étant la plus jeune je passe la première en présentant ma carte vitale avec mon plus beau sourire.

- Si c'est concluant Arnaud passe avec sa carte vitale, si cela ne l'est pas, il tentera alors de passer avec sa carte de BSR (notez que ce n'est "que" le Brevet de Sécurité Routière😂).

Au final lorsque je présente ma carte vitale et mon passeport, ça a l'air d'être bon mais la guichetière me demande en quelle classe je suis, je répond Master pour que cela coïncide avec mon âge pas de chance, elle refuse je paierais les 40 yuans. Au tour d'Arnaud qui présente sa carte de BSR l'air confiant, elle lui pose à son tour la question sur sa classe et répond avec assurance 😂"En BAC" j'explose de rire intérieurement, et le pire c'est que ça passe...

Conclusion: tentez votre chance ! ☺

Entrée principale au sud de la Cité 

Petit point historique :

La Cité interdite généralement appelé par les Chinois le palais ancienmusée du palais est le palais impérial au sein de la Cité impériale de Pékin dont la construction fut ordonnée par Yongle, troisième empereur de la dynastie Ming, et réalisée entre 1406 et 1420. Ce palais, d'une envergure inégalée avec une superficie de 72 hectares fait partie des palais les plus anciens et les mieux conservés de Chine. De nos jours, il est devenu un musée d’où le nom de «musée du palais», qui conserve les trésors impériaux de la civilisation chinoise ancienne et de très nombreuses œuvres d'art chinois de première importance : peintures, bronzes, céramiques, instruments de musique, laques, etc.

Nous entrons dans la cité par l'entrée Sud et rejoignons la cour extérieure. Nous visiterons la majeure partie de la cité avant d'arriver jusqu'à l'entrée Nord où nous montrons sur les remparts et en feront le tour avant de sortir.

La Cité Interdite , un palais légendaire  

La cité est incroyable de l'intérieur mais d'autant plus belle du haut des remparts.

Sur le rempart Est de la Cité Interdite 
• • •

Nous faisons route jusqu'au temple du Ciel à 4 km du Sud-Est de la cité.

Informations pratiques :

Emplacement : 4 km au Sud-Est de la cité Interdite, au centre de Pékin.

Comment s'y rendre : pour vous rapprochez le plus de l'entrée nord, prenez la ligne de métro n°7 ou 5 aux arrêts de Ciqikou ou Tiantandongmen.

Prix : Il y a deux tarifs :

- Le pass pour visiter l'ensemble du parc incluant temple et bâtiment pour 28 yuans.

- Le tarif simple pour visiter uniquement le parc pour 10 yuans (possibilité de visiter les temples et bâtiments avec un surcoût à l'entrée de ces derniers).

Le tarif étudiant vous permet de diviser par deux chaque montant.

Durée sur place : Environ 3 heures.

• • •

Heureusement ce n'est pas la même personne qu'hier, je m'avance avec nos deux cartes vitales et obtient le prix étudiant ✌Nous avons choisi le pass qui donne accès au temple du Ciel, à l’autel circulaire, aux jardins des roses, à la résidence d’abstinence, et à la demeure du seigneur du ciel.

Le parc est relativement grand avec ses 273 hectares, il est composé de longue allées bien entretenues, des jardins floraux, un gazon exceptionnellement vert, et de nombreux arbres qui en cette saison offrent un contraste de couleurs saisissant.

Parc du Temple du Ciel 

Le temple du Ciel fut construit de 1406 à 1420 . À l'époque, l'empereur était considéré comme le « fils du Ciel », chargé de faire le lien avec l'autorité céleste et les hommes sur terre. Le temple a été construit pour symboliser cette liaison. Afin de montrer son respect au Ciel, beaucoup de cérémonies de sacrifice étaient pratiquées en ces lieux.

Le Temple du Ciel fut inscrit par l'UNESCO en 1998.

Temple du Ciel vu de l’extérieur 
 Plusieurs parties du parc dont la résidence de l’abstinence en haut à gauche

Nous marchons quelques heures dans le parc et rejoignons la sortie côté Est où nous tombons sur un immense espace dédié aux sports et loisirs où nous nous joignons aux locaux avec plaisir.

Après s'être bien amusés nous rentrons tranquillement à l'appartement.

Vivement demain pour visiter le Palais d'été.

26

Toujours sous un temps idéal, nous partons visiter un autre incontournable de Pékin, le Palais d'été.


Informations pratiques :

• Emplacement : Au nord ouest de Pékin, à environ 20 km de la Cité Interdite.

• Comment s'y rendre : Rejoignez la ligne de métro n°4 et arrêtez-vous à l'arrêt "Beigongmen".

• Prix : Il existe 2 tarifs pour accéder au site du palais d'été :

- le pass complet vous permettra de découvrir en plus du Palais d'été et le parc, la Suzhou street, les Garden of Virtue and Harmony, la Wenchang Gallery, et la Tower of Buddha Incense pour un tarif de 50 yuans.

- le pass normal vous permet de visiter le Palais d'été ainsi que le parc pour 20 yuans. Possibilité d'acheter les autres accès à l'unité plus tard dans le parc (15 yuans plus cher au total que si vous preniez le pass complet).

Le tarif étudiant (grâce à la carte vitale par ex) divise par 2 les prix ci-dessus.

• Temps sur place : Une bonne demi-journée à une journée si vous prenez votre temps pour tout visiter.

• • •

Étant donné qu'il nous faut déjà presque 2 heures pour rejoindre le site en empruntant les différentes lignes de métro, on se lève assez tôt 😀.

Après les lignes Batong et 1, nous empruntons la ligne 4 jusqu'à l'arrêt de Beigongmen pour un total de 14 yuans. De la station de métro Beigongmen, le palais d'été se trouve à 500m à peine.

Nous arrivons devant l'entrée et présentons nos cartes vitales pour acheter le pass complet. Cela fonctionne et nous payons 25 yuans par personne au lieu des 50 demandés 😉.

Une fois rentrés dans le parc, nous accédons directement, par un check point, à la Suzhou street, une rue commerçante longeant la rivière Suzhou (normal ^^). Magnifique et calme, mais la majorité des commerces sont fermés car nous sommes en basse saison, pas grave, ça devait être des commerces à touristes 😀.

Suzhou Street 

Peu après, nous arrivons devant ou plutôt derrière le palais d'été. Un grand mur se dresse devant avec au milieu, une porte que nous pouvons accéder par des escaliers.

Nous montons et visitons le palais.

Le Palais d’été fut construit par l'impératrice Cixi à partir de 1886 non loin de l'ancien Palais d'Été incendié en octobre 1860 par le corps expéditionnaire franco-anglais lors de la seconde guerre de l'opium, qui servait jusque là de résidence pour les empereurs.

Palais d’été 

Après le palais, nous passons par un autre check point pour accéder à la Tower of Buddhist Incense. On ne peut la visiter mais nous avons un point de vue idéal de la tour.

La Tower of Buddhist Incense (tour de l'encens bouddhiste) a été construite sur la colline de la Longévité pendant le règne de l'empereur Qianlong en tant que structure symbolique du palais d'été. Elle fait 41m de haut.

 Tower of Buddhas Incense

Un peu plus loin, nous visitons le jardin harmonieux qui en fait n'en est pas un, c'est plutôt une enceinte dédiée aux spectacles, puis le jardin vertueux qui lui en revanche, est un vrai havre de paix; d'ailleurs, nous pique niquerons à l'intérieur sous un saule pleureur et les rayons de soleil.

Les jardins harmonieux et vertueux 

Nous prenons la route pour joindre le Arch Bridge qui nous donnera accès à l'île centrale du parc, il n'y a pas grand chose dessus et elle se visite en 5 minutes. Sur le pont en revanche, plusieurs personnes font voler des cerfs-volants ce qui offre un peu d'animation fort sympathique. 😁

Cerfs-volants en forme d’abeille (malgré l’angle de vue, le dernier cerf-volant est à plus de 100m au dessus du sol 😲)

Après avoir admirer les cerfs-volants, nous faisons le tour complet du parc.

Faire le tour est très intéressant croyez nous, d'une part car il faut environ 2 heures, ce qui permet au soleil d'évoluer et changer considérablement les paysages, et d'autre part car il offre bien des points de vue différents tous aussi beaux les uns que les autres. 😉

Le parc et ses jolis spots 

Après une superbe balade, nous ressortons par l'entrée nord où nous étions rentrés ce matin et prenons le métro pour rentrer chez nos hébergeurs où nous dînerons avec eux.

La maman de Jay nous cuisine des dumplings garnis à la viande et aux légumes, c'est délicieux.

Elle est une excellente cuisinière, si vous saviez comme ça sent bon à toute heure de la journée 🤤

Nous apprenons à table quand Chine c'est le premier jour d'hiver (le 7 novembre) et qu'il est coutume de préparer des dumplings ce jour là. Inutile de préciser qu'Arnaud n'a rien laissé 😉 Pourtant nous remangerons peu après (une pensée à mon frère Julien qui mangeait à la maison avant de sortir dîner à l'extérieur😜).

Dumplings porc et légumes accompagnés de crudités sauce piquante ^^

Demain nous prenons la route pour découvrir la muraille de Chine !! 😀

27

Comme convenu, ce matin, nous prendrons les transports qui nous mèneront jusqu’à la muraille de Chine, du moins à une partie de la muraille que nous a conseillé bloggers et surtout Adeline et Samuel qui s’y sont rendus quelques jours auparavant, Xishuiyucun dans un district de Huairou à un peu moins de 100km au nord de Pékin. L’avantage de ce coin est qu’il est dénué de touristes, quoi de plus important que de visiter un monument telle que la muraille de Chine en étant tranquille, de plus et ce qui est génial, c’est qu’il y a une partie non rénovée, qui signifie aventure!!😁

Si vous séjournez sur Pékin, pour vous rendre à Xishuiyucun, il vous faudra prendre:

•La ligne de métro n°2 ou la n°13 jusqu’à l’arrêt de Donghzimen (entre 2 et 5 yuans selon votre lieu de départ).

• De Donghzimen, marchez jusqu’à la gare routière juste à côté de la station de métro et prenez le bus 916 express (départ toute les 20min environ) jusqu’à l’arrêt NanHuaYuan SanQu. Le trajet dure environ 45 min pour 11 yuans par personne (a payer directement dans le bus).

• De NanHuaYuan SanQu, marchez environ 300m à l’ouest et sur le trottoir d’en face, prenez le bus H21 à l’arrêt NanHuaYuan SiQu jusqu’à son terminus Xishuiyu. Le trajet dure environ 1h30 pour 8 yuans.

Ça reste simple, rapide et économique 😉.

Le trajet se passe bien, nous arrivons vers les 18h et bonne surprise, le gérant de l’hôtel où nous dormirons 2 nuits nous attends au terminus pour nous accompagner jusqu’à notre chambre. On se demande juste s’il a attendu toute la journée à nous attendre... le pauvre.

Il me semble que nous sommes tous seuls dans l’hôtel, c’est très tranquille^^. La chambre que nous avons offre une bonne vue sur la muraille, magnifique.

On se couchera excité à l’idée de gravir la muraille de Chine demain!! 😁

Vue depuis notre chambre sur la muraille rénovée 
• • •

Un peu d’histoire :

La muraille de Chine est un ensemble de fortifications militaires chinoises construites, détruites et reconstruites en plusieurs fois et à plusieurs endroits entre le 3eme siècle av. J.-C. et le 17eme siècle pour marquer et défendre la frontière nord de la Chine. C'est la structure architecturale la plus importante jamais construite par l’Homme à la fois en longueur, en surface et en masse.

Longue d’environ 6700 kilomètres (donnée controversée mais apparemment juste), sa largeur varie entre 5 et 7 mètres en moyenne et sa hauteur entre 5 et 17 mètres. Elle est ponctuée de tours de guet carrées (hautes de 15 m au moins, distantes en moyenne de 75 m, soit la distance de deux portées de flèche. Elle part de la frontière avec la côte au nord de Pékin et va jusqu'au désert de Gobi.

Depuis 1987, elle est classée au patrimoine Mondial de L’UNESCO.

• • •

Le lendemain, nous prenons un déjeuner copieux et partons en direction de la muraille (à 3min de marche de notre hôtel) vers les 8h30 comme nous avez conseillé le propriétaire de l’hôtel.

Arrivés devant la muraille, nous avons 2 choix:

  • Soit de marcher sur la partie rénovée de la muraille pour 60 yuans (30 pour les étudiants) avec un peu de touristes.
  • Soit de vivre une aventure en marchant sur la partie plus authentique de la muraille (non rénovée), bien sûr gratuitement.

Vous l’aurez compris, notre choix était déjà fait avant d’arriver devant la muraille ^^.

Nous empruntons un petit sentier assez accidenté durant une dizaine de minutes pour rejoindre le bas de la muraille non rénovée. Enfin nous faisons nos premiers pas sur cet édifice hors norme tant du point de vue de sa taille que de son histoire, c’est un moment magique.

En bas de la muraille 

Nous rejoignons la tour de guet que nous voyons un peu plus haut, attention ça grimpe! 😃 Je vous conseille fortement de prendre une bonne paire de chaussures de randonnée car le terrain est très accidenté, de plus, même si la randonnée n’est pas particulièrement difficile, il faut tout de même avoir une certaine condition physique et un bon sens de l’équilibre car à certains endroits, c’est plus de l’escalade que de la marche 👍😉.

Après une petite heure, nous arrivons à la tour de guet qui surplombe une bonne partie du paysage environnant, mais que c’est grandiose!!! Nous voyons la muraille qui se dessine et épouse les montagnes jusqu’à disparaître au loin, le soleil et le beau temps bien présent nous offre une vue splendide sur tout ce qui nous entoure.. C’est fabuleux.

Du haut de la tour de guet 

Nous marcherons sur la muraille toute la journée de tour de guet en tour de guet et de découverte en découverte. C’est de loin ma randonnée préférée et encore, je suis loin des moments magiques que je découvrirai dans un avenir proche ^^. Avec Hélène, on se lance des petits défis d’escalade de tour guet, ça fait monter un peu l’adrénaline, c’est génial 👍 !

Promenade sur la muraille où la nature reprend ses droits et petits défis d’escalade ^^

Nous pique-niquerons en haut d’une tour de guet avec une vue à couper le souffle, on se sent libre, non, nous sommes libres.. on ne pense plus à rien, notre esprit est libéré de tous stress et de toute emprise. Il faudrait connaître cette sensation plus souvent.

Nous resterons sur la muraille jusqu’au soir en attendant le coucher de soleil vers les 18h, là aussi, quelle vue splendide et quelle sensation !

Coucher de soleil du haut de la muraille  

Après tous ces moments fabuleux, c’est l’heure de galèrer un peu ^^. Il nous faut tout redescendre de nuit avec les lampes torches, on se sera fait quelques frayeurs mais c’était sympa 😊.

Le saviez-vous, la muraille de Chine possède un autre record du monde tristement célèbre. Il s’agit du plus grand cimetière au monde, en effet, plus de 10 millions d’ouvriers ont perdu la vie pour et pendant sa construction. Les corps ont été enterrés dans les environs immédiats, contrairement à ce que raconte la légende qui stipule que les corps ont été enterrés dans la muraille.

Une fois arrivés à l’hôtel, nous goûterons à la cuisine locale des gérants qui, selon les commentaires postés sur Booking, est excellente. C’est bon mais loin d’être excellent, et en plus c’est cher.. peut-être est ce parce que nous sommes en période creuse et seuls dans l’hôtel qu’ils ne se sont pas donné la peine..

Bref, on se couche tôt pour être en pleine forme pour demain car demain sera exceptionnel! On se lèvera tôt pour admirer le lever de soleil du haut de la muraille ! 👍😃😁

• • •

Réveillés en pleine forme à 5h pétante, on se prépare rapidement pour prendre la route de la grande muraille. Nous déjeunerons en haut ^^.

Le soleil se lève à 6h53, et nous avons un peu plus d’une heure de marche pour atteindre la tour de guet de la veille qui nous offrira un spot idéal pour observer le soleil se lever derrière les montagnes.

Nous arriverons en haut, toujours équipés de nos lampes torches, vers les 6h30 sous un crépuscule à couper le souffle! Il fait bien froid en haut, on a bien fait de prendre des couches supplémentaires et de quoi manger 😉.

Nous profiterons du crépuscule jusqu’à ce que le soleil se montre, à l’heure. Nous nous sommes mis d’accord avec Hélène, c'est un des plus beaux paysages que nous ayons vu. Je vous passe tous les superlatifs nécessaires pour décrire le moment présent même si sur l’instant, seul le silence règne.

Lever de soleil en haut de la tour de guet 

Au final, nous aurons croisé 3 personnes durant toute la randonnée la veille et personne ce matin, si ça c’est pas génial 😁.

Nous redescendrons un peu plus tard pour faire nos bagages et retourner à Pékin de la même manière que nous sommes arrivés pour rejoindre Jay & Susu, les personnes chez qui nous hébergions précédemment.

Être libre tout simplement  
28

La veille de notre départ en Chine, nous faisons le compte de ce qu’il nous reste comme dans le porte-monnaie et surtout ce qu’il nous reste à faire dans la capitale, et il nous reste une chose très importante!! Déguster un canard laqué à Pékin, la spécialité locale! Mais où manger un canard laqué à Pékin?

Samuel et Adeline nous ont conseillé une excellente adresse mais nous souhaitons en chercher un autre par pure curiosité culinaire 😃

Nous cherchons un peu sur des forums des adresses non réputées mais excellentes, quand nous en trouvons un qui nous plaît bien, seulement les indications pour le trouver sont un peu floues... Nous n’avons pas le nom du restaurant, ni l’adresse mais seulement des indications géographiques et l’article date de 2013... parfait, ça c’est l’aventure ! 😁

Opération canard laqué lancée ! ^^

On s’élance donc à la recherche de ce fameux restaurant que nous trouverons !! Seulement, lorsque nous rentrons dans le restauralznt, tout le monde nous regarde mais personne ne se bouge pour nous dire que le service est terminé (même si on le devine en voyant les cuisiniers à table près des clients), ils nous regardent tous d’un air presque méprisant.. Pas cool, nous n’attendrons pas le service du soir pour manger ici, on préfère changer de quartier et aller donc à l’adresse que nous avez conseillé Adeline et Samuel. Pour info, le restaurant s’appelle « Beijing Roast Duck Xin Jie Kou ».

Après avoir traversé la ville et des Hutong (plus résidentiels que commerciaux), on se présente alors au restaurant conseillé, le « Deyuan Roasted Duck » proche de la célèbre rue de Qiánmén où le service est également fermé (normal, il est 15h passé) mais nous sommes vraiment bien reçus ^^. Le service ouvre de nouveau à 17h, nous partons faire un tour dans les quartiers alentours très animés et mangeons un bout pour tenir bon jusqu’au fameux canard laqué !! 😃

Hutongs au sud de la cité interdite 

Lorsque nous entrons dans le restaurant, il est 17h15 ^^. Le restaurant est gigantesque et nous pouvons admirer les cuisiniers en plein travail de découpage, de vrais professionnels.

Nous choisissons à la carte un canard pour 2 à 170 yuans (22€ environ).

Lorsque le plat arrive à notre table, c’est magnifique.. d’une part, le canard arrive tout bien découpé dans 3 assiettes différentes, une avec des morceaux de canard sans aucun gras, l’autre avec des morceaux découpés avec la peau et la dernière avec seulement de la peau épaisse et grasse mais bien croustillante (déjà ça laisse rêveur) et d’autre part, il est accompagné de différentes sauces, crudités et petites crêpes de brick... de quoi faire un superbe repas😋

Canard laqué d’exception  

En effet, nous savourons longuement ce repas jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien dans les assiettes... Un rapport qualité prix exceptionnel.

Ps: Désolé pour tous les végétariens ou les protecteurs de canard mais pour tous les autres, mangez du canard laqué quand vous serez à Pékin ! 😉

Un conseil si vous mangez du canard laqué à Pékin, n’allez pas dans les restaurants les plus connus mais trouvez en (avec de bons conseils), des moins connus mais moins chers et tout aussi excellents. De par notre expérience et des infos collectées sur place.

Nous rentrerons pas trop tard pour préparer nos sacs de voyage. Départ demain à 13h30 direction le Népal !!!

• • •

Bilan des 2 mois passés en Chine:

Après avoir parcouru la Chine de long en large durant près de 2 mois (57 jours précisément), nous prenons les voiles direction le Népal.

Bilan complet des dépenses réalisées durant les 2 mois de voyage en Chine façon Backpaker. 

Pour dresser le bilan de ces deux mois, nous avons calculé le budget dépensé:

Nous avons dépensé 19 256 yuans soit environ 2500€.

Au total, cela représente un budget moyen par personne et par jour de 22€ en arrondissant à l’unité d’au dessus 😉, soit un excellent budget pour un backpaker surtout vu le nombre de trajets effectués pour visiter les terres intérieures.

Sachez tout de même que nous avons été assez économes sur la partie restauration en plus du reste bien sûr (c’est ça la vie d’un backpaker ^^) . Le budget moyen pour un backpaker en Chine est de 31€ selon plusieurs blogs et autres sites fiables. Nous sommes donc bien en dessous et c’est une très bonne chose. Nous pensons que c’est également grâce à notre carte vitale qui nous a servi de carte étudiante à maintes reprises et ainsi permis d’économiser des centaines d’euros certainement.

Ce que nous retenons de la Chine:

La Chine est un pays vaste avec un développement des infrastructures énorme!! Vous ne tomberez pas dans une ville sans travaux car elles sont toutes en expansion. La plupart des villes que nous avons visiter dépasse généralement les 5 millions d’habitants... c’est une toute autre dimension qu’en France, d’un côté, ils sont plus de 1,4 milliards d’habitants.. 😮

La Chine regorge de paysages complètement différents à couper le souffle, il faut seulement faire des bornes pour les voir toutes ^^’.

Avec pour principales religions le culte des dieux et des ancêtres, la religion populaire taotiste et le bouddhisme, il est difficile de s’y retrouver. De plus, bien des endroits comme les montagnes sacrées partagent parfois ces différentes religions.

Quant aux personnes rencontrées, il est difficile de faire un constat tant les personnes sont différentes d’une ville à l’autre mais si nous devions généraliser, le Chinois est sans gêne aucune, irrespectueux avec l’environnement (ils jettent leurs poubelles n’importe où dans la rue même si une poubelle se trouve en face de lui..), flemmard, ne sait pas parler anglais et de petite taille (parfait pour nous 😉)

Voilà de quoi dresser un portrait bien négatif des chinois.... mais pour être plus précis, il s’agit là de généralités qui correspondent plus aux « touristes chinois » très présents partout en Chine qu’aux locaux. En effet, nous avons rencontrés bien des locaux forts agréables qui étaient l’inverse de ce que nous venons de décrire auparavant.

Ce qu’il faut savoir avant d’arriver en Chine:

  • Les réseaux sociaux sont interdits, télécharger un VPN avant d’atterrir sur le territoire.
  • Le visa est assez pénible à obtenir (surtout pour 2 mois), comptez 60€ pour obtenir le visa de 30 jours (même prix pour 60 jours). Il faudra vous munir de vos derniers salaires, de vos relevés de comptes, de votre avis d’imposition, de vos billets aller-retour, de votre itinéraire sur le territoire ainsi que tous vos hôtels réservés sur place à moins que vous ne soyez invités par une personne résidente en Chine. Vous vous verrez même faire une lettre de motivation au consulat chinois si vous demandez 2 mois ^^.
  • Prenez votre carte vitale (à condition de paraître jeune) elle vous sera très utile pour vous faire passer pour un étudiant et payer ainsi la plupart des sites moitié prix.

Ces 2 mois seront passés plus ou moins rapidement selon nos découvertes.

Ce que nous avons préféré en Chine 😁:

Pour Hélène, c’était incontestablement le parc national de Huanglong et la vallée de Mounigou avec leurs eaux turquoises, ainsi que le Mont Emei, très fière de l’avoir gravi... Quelle ascension !!

Pour Arnaud, la dernière étape de la Muraille de Chine est sa préférée avec ce sentiment de liberté très présent. Il a adoré les temples Shaolin et les écoles de Kung-fu, très impressionnantes !

Pour solder ce voyage en Chine, essayer d’associer les lettres aux chiffres ci-dessous.

Tout le monde peut participer 😃

A) 970 B) 165 C) 310 D) 5 E) 632

1) Le nombre de montagnes sacrées en Chine

2) Le nombre de transports en commun pris en Chine

3) Le nombre de kilomètres parcourus durant ces 57 jours

4) La taille de la Shanghai Tower

5) Le montant économisé (en €) grâce à nos cartes vitales.

Nous vous donnerons les solutions un peu plus tard ^^

Bon courage à tous et merci de nous avoir suivi durant cette aventure en Chine. Une page se ferme tandis qu’une autre s’ouvre : le Népal et le célèbre trek des Annapurnas !!

💓