Carnet de voyage

Malaisie / Singapour / Bornéo

Par
10 étapes
4 commentaires
Par Danick
3.5 semaines à la rencontre de la Malaisie
Du 4 au 29 décembre 2018
26 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Selamat Malaisia !

Et voilà c'est reparti pour l'aventure ! Après deux petites heures d'avion depuis la ville de Sihanoukville au sud du Cambodge, nous voilà arrivés en pleine capitale Malaisienne, Kuala Lumpur 😀.

Peuplé de 1'600'000 habitants dont 43% de chinois et 45% de malais, Kuala Lumpur est le centre industriel, financier et culturel du pays. Bien qu'à l'époque tout le territoire était recouvert par la jungle, la ville s'est développé grâce à de nombreux gisements d'étains découvert au XIXe siècle. Toutes les huttes de bambous et la malaria qui sévissait jadis furent remplacés par le développement de nouvelles technologies et par de nombreux gratte-ciels. Parmi eux, les célèbres tours Petronas qui culminent à 452m. Elles possède le titre de plus hautes tours jumelles du monde depuis le crash de celles du World Trade Center à New York.

Nous resterons 2 jours à visiter la ville dont une bonne journée dans les tours jumelles et son gigantesque centre commercial de 1,7 million de mètres carrés des plus prestigieuses boutiques de marques.

2

Petite halte au sud de Kuala Lumpur dans la ville de Malacca où nous déposons nos sac-à-dos pour deux jours.

Située sur la cote ouest de la Malaisie, cette charmante petite ville est le plus ancien port du pays. Le développement de cette ville est dû à sa position stratégique dans le détroit entre la Malaisie et l’Indonésie (détroit de Malacca), étant la principale route d'approvisionnement en pétrole de deux des principaux consommateurs mondiaux, le Japon et la Chine. Aussi, cette ville perdit son indépendance de 1518 à 1957 laissant successivement le pouvoir aux portugais, aux pays-bas et aux britanniques avant de reprendre son indépendance. Aujourd'hui, elle conserve encore une certaine empreinte de cette époque coloniale.

TukTuk locaux hyper Kitch 
3

Etape suivante : Les montagnes malaisiennes et ses magnifiques plantations de thé dans le district de Cameron Highlands.

C'est à Tanah Rata que nous nous installerons pour 2 jours et y visiterons la région. Une petite ville où ses alentours sont recouverts de petites collines où la majorité sont cultivées de vergers, de pépinières abritant des cultures de fraises ainsi que des milliers d’hectare de plantation de thé donnant un paysage vraiment unique !

Attention à la saturation de vert 😉

4

Direction la cote Nord-Ouest de la Malaisie, dans la région de Penang pour passer 2 jours dans la ville de George Town suivi de 3 jours sur l'île de Langkawi qui sont séparées l'une de l'autre par un trajet en bateau de 3h.

Situé dans la continuité du détroit de Malacca, Penang s'est vu se développer grâce à son port commercial qui accueilli à l'époque un Anglais du nom de Francis Light qui y fonda la ville de George Town située de l'autre côté du pont le plus long d'Asie du Sud-Est, sur l'île de Penang. Aujourd'hui les locaux appelle cette ville Tanjung Penaga afin de tourner la page à toute ces années de colonisation anglaise.

Résidence de nombreuses personnalités dont Charlie Chaplin 

Langkawi est un archipel malaisien de 99 îles, situé dans la partie nord du détroit de Malacca, à 24 km au sud-ouest des rivages de la Thaïlande et à 27,5 km de ceux de la Malaisie. L'île principale est très prisé par les touristes pour profiter de se prélasser au bord de la mer d'Andaman.

Bon je vais pas vous cacher, pour notre compte, ces 3 jours seront résumés par de grosse précipitations nous obligeant à profiter de notre chambre d'hôtel et du repos ^^. Seul une demi-journée nous aura permis d'aller visiter une cascade et un pont donnant une vue panoramique de l'île et faisant entre autre sa renommé.

5

Dernière halte en compagnie de Baptiste et pas des moindres, trois jours dans l'impressionnante ville de Singapour.

Ville de la folie humaine, elle est considérée comme un exemple pour son extraordinaire réussite économique. Sa densité de population est la plus élevée d'Asie et la deuxième sur le plan mondial ! Mais croyez moi cela ne se remarque absolument pas ! Tout est fait pour que le déplacement à pied ou avec les transports communs soient agréables ! Bien entendu tout est très cher ! Mais bon comme on dit : "On a qu'une vie, soyons fou" 😉

Pour notre première journée ça sera une balade dans la ville à travers les gratte-ciels et la visite du jardin botanique.


Deuxième jour, fini les dépenses contrôlées, on fait les Suisse et on s'installe dans l'hôtel Marina Bay Sand (ci-dessus) histoire de vivre une expérience unique, semblable à de nombreuses célébrités de passage par Singapour 😀

Marina Bay Sand est un complexe hôtelier de trois hôtels de 55 étages comportant 2 560 chambres, un casino, une salle de fitness, un musée et de nombreuses boutiques. Aussi, il possède une terrasse (la Sands SkyPark) dont la particularité est d'accueillir, "l'Infinity pool" la plus longue piscine en hauteur du monde, une piscine à débordement de 150 mètres de longueur et à 200 mètres de hauteur. Il a ouvert ses portes le 23 juin 2010 et ses construction aura coûtée 5.5 milliards de dollars.

"Infinity pool"  (plus haute piscine au monde) !!!
Vue depuis Fitness 

Voilà, pour notre troisième jour nous procéderons bien entendu au check out de ce magnifique hôtel et irons nous balader dans l’immense centre commercial de Marina Bay en attendant le déplacement pour l'aéroport et le retour de Baptiste en Suisse. 1 mois en sa compagnie à travers le Cambodge et la Malaisie ! Merci vieux pour la visite, c'était en ordre 😉

Pour ma part, le voyage continu, je profiterai de ce déplacement à l'aéroport pour m'envoler direction: l'île de Bornéo 😀

6

Ça y est me voici atterri sur la grande île de Bornéo ! La 4e plus grande île au monde après l'Australie, le Groenland et la Nouvelle-Guinée. C'est dans la ville de Kuching, dans la région de Sarawak que je dépose mon sac dans mon Guesthouse pour passer ma première nuit et organiser la suite de mon voyage.

Le jour se lève sur Kuching, après un bon petit déjeuner local, je commencerai par un petit tour de la ville le matin et montrai dans un bus direction le parc national de Bako l'après-midi, histoire de voir d'un peu plus prêt les animaux au cœur de la jungle de Bornéo !

Une jungle qui n'a rien à voir avec ce que j'ai vu jusqu'à présent au Laos et au Cambodge !Beaucoup plus humide, cette atmosphère équatorial donne une signification encore plus vrais au sens du mot "Jungle"... En gros, pas besoin de marcher plus de 5 minutes pour être trempé de la tête au pied, si vous me suivez... 😉

Cette atmosphère est bien entendue propice à une nature et des espèces animales totalement unique à Bornéo.

Arrivée au coeur du parc après 1h de bateau 
Sanglier à barbe  
Leaf Monkey / Monkey Proboscis

Ce parc est simplement magnifique, pour ma part, je ne suis resté qu'une seule journée mais on peut sans autre dormir dans des lodges sur l'île et profiter d'avantage des différents sentiers qu'ils proposent et avoir ainsi la chance de croiser d'autre espèces animales aussi magique !

7

Après un avion de 1h30 jusqu'à Kota Kinabalu et un bus sensé faire 4h mais qui en ferra finalement 17, me voici enfin arrivé à l'autre extrémité de l'île de Bornéo, dans la région de Saba, dans la petite ville de Sandakan. En effet, une panne moteur, nous ferra poiroter plus de 12h le long d'une route avant qu'un nouveau bus de la compagnie vienne enfin nous chercher (le top du top) ^^ Enfin bref, les aléas du voyage bon marché 😉

La ville de Sandakan est réputée pour s'y atteler afin d'y visiter notamment, l'Orphelinat des Orang Outan et d'y vivre quelques jours sur la rivière Kinabatangan.... Choses que je ferai bien entendu 😀 Deux expériences permettant de continuer l'expérience unique de pouvoir apercevoir les animaux locaux vivre dans leurs milieux naturels... Allez je vous entends déjà : "Ben non un orphelinat n'est pas un milieu naturel" et bien détrompez-vous ! Je vous explique !

L'orphelinat de Sepilok à été fondé en 1964 et était le premier centre à recueillir et réhabiliter les Orang Outan orphelins, ici à Bornéo. Plus de 43km2 de réserve sont à disposition pour plus de 80 grands singes en total liberté mais bien entendu soignés et réhabilités suivant leur état ! Ce processus peut durer jusqu'à 7h avant de retrouver leur liberté dans la nature. La raison pour laquelle ils se retrouvent orphelins est dû la déforestation toujours plus importante de leur habitat par la si célèbre huile de Palme...

La création de zones de réserve minimise l'impact de la déforestation sur les orangs-outans et beaucoup moins de jeunes singes sont victimes du commerce illégal d'animaux de compagnie. Les bébés sont souvent attrapés lors de l’exploitation forestière ou du déboisement ou par des braconniers qui abattent les grands singes adultes pour les atteindre. Le gouvernement malaisien a réprimé le commerce illégal, proscrit toute pratique de ce type et imposé des peines de prison à quiconque pris en train de les garder comme animaux domestiques.

Voilà, vous en savez un peu plus, je vous avais dit qu'ils sont en liberté ! D'ailleurs ça beau être un orphelinat, hormis dans la nurserie où l'on peut les apercevoir derrière une vitre en train de s'amuser dans une court, il faut avoir la chance de les apercevoir depuis les passerelles réservées aux visiteurs 😉

Aussi, dans le même centre et dans la même situation de réhabilitation, nous pouvons observer les ours du soleil...

Tout en finissant par une petite forêt environnante afin d'essayer d'apercevoir les oiseaux locaux

8

Après ces belles découvertes sur Sandakan, je passerai mon noël (24 et 25) à faire une excursion le long de la rivière de Kinabatangan, à 2h de bus en direction du Sud.

Pour cette excursion je serai accompagné de deux allemands et d'un couple hongrois et nous commencerons par une première randonné de 3h sur la rivière afin d'y rencontrer la faune locale et de finir par un magnifique coucher de soleil.

Au programme pour cette soirée du 24 décembre, prise en commun d'un excellent repas local et finir la soirée en digérant tout ça par une petite marche de 1 heure dans la jungle. Peut-être aurons-nous la chance de croiser un Tarsier !

Et oui ! La chance nous a sourie en ce soir de Noël 😉

Allez courte nuit de sommeil et départ à 6h pour une deuxième randonnée sur la rivière afin d'y observer les animaux matinaux !

Et bien faut croire qu'ils avaient tous bien fêté noël l'équipe ! Pas un seul n'a sorti le bout de son nez hormis quelques macaques que nous avions déjà vus la veille...

La journée s'achève avec la visite de la plus ancienne grotte de Malaisie. La grotte de Gomantong !

A l'intérieur, des milliers de chauves-souris et d'hirondelles se partagent le plafond de la grotte. La journée les chauves-souris occupent les lieux et la nuit, on change les rôles !

Pour se nourrir, aucun problème ! Les hirondelles mangent les bébés chauves-souris et vis-versa ^^ Le long du chemin de visite des dizaines de milliers de cafards, blattes, mini crabes et milles-pattes occupent les lieux 😉

Voilà fin de ces deux jours de randonnée le long de la rivière de Kinabatangang 😀 Expérience inoubliable !

9

Dernière étape de ce merveilleux voyage en Malaisie, la ville de Kota Kinabalu. Ville relativement active donnant la possibilité de pratiquer toutes sortes d'activités touristique dont le fameux mont Kinabalu. Point culminant de ce pays et de l'île de Bornéo avec 4 095 mètres d'altitude en une ascension de deux 2 jours.

N'ayant pas anticipé cette ascension et étant donné la longue liste d'attente de 4 jours pour effectuer ce pic, je profiterai d'une plongée sur l'île de Sapi, située à 30 minutes de bateau du port de la ville.

Une plongée qui d'ailleurs ne sera vraiment pas incroyable à cause des fonds marins qui se verront complètement retournés, suite à une grosse averse quelque heures avant que je m’immerge.

Dernière balade sur le port avec coucher de soleil et un bon repas devant une démonstration de danse local seront mes dernières occupations en Malaisie.

10

Voilà ! Fin de mes trois semaines et demi de voyage. Il est temps de faire le bilan.

Malaisie, qui est tu vraiment ?

Pays situé dans le prolongement sud de la Thaïlande, tu es également présent sur la partie Nord de l'île de Bornéo, partageant tes animaux uniques au monde avec l'Indonésie et Brunei. La diversité des paysages que tu proposes est absolument impressionnante et nous assure, sans l'ombre d'un doute, de revenir au moins une deuxième fois sur tes terres pour y contempler d'autres horizons.

Avec un climat équatorial, tu demeures un pays très capricieux en terme de précipitations et choisir l'endroit au bon moment pour venir te visiter s'avère être des plus important.

Ayant un niveau de vie au dessus de tes voisins sud-asiatiques, tes habitants sont des personnes très chaleureuses, souriantes et d'une grande gentillesse pratiquants très bien l'anglais.

Comment parler de toi et ne pas aborder le sujet de l'huile de palme ?

Impossible de traverser l'une ou l'autre de tes campagnes sans se retrouver au pieds de palmiers plantés à distance égale les uns des autres laissant la vue d'un alignement parfait de troncs rectilignes.... Et tout ça à perte de vue sur des milliers d'hectares. Un quadrillage géant vue du ciel...

Du point de vue de tes habitants, cela n'a pas vraiment l'air d'avoir un impact néfaste sur ta flore et ta faune !

Voici ce qu'ils disent :

" La Malaisie c'est 50% pour les hommes (habitations et plantations d'huile de palme) et 50% pour la faune et la flore (réserves naturelles, jungle). Les plantations sont totalement contrôlées et les animaux redirigés dans les parcs nationaux du pays. Ainsi, notre pays a la chance d'avoir un niveau de vie plus élevé et un développement beaucoup plus important que nos voisins de l'Asie du Sud-Est grâce à des milliers d'emplois créés avec cette culture de l'huile....".

Un discours clairement influencé par le fait qu'une bonne partie des Malaisiens vive de cette culture. C'est leur gagne pain quotidien.

Difficile pour moi de dire si ces plantations sont vraiment contrôlées après seulement 3.5 semaines, mais ce qui est sûr c'est que de nombreux champs continuent à être rasés et préparés pour de nouvelles cultures... et ceci continuera sans cesse tant que tout le reste de la planète en consommera !

Aujourd'hui nous avons le choix d'arrêter la consommation d'huile de palme sauvant ainsi des 10aines de tributs Penans et des miliers d'animaux mais freinant l'économie d'un pays en prenant le risque de laisser des milliers d'habitants sans emplois... Ou de continuer cette folie en consommant ce produit et laissant ainsi une population dans le besoin et sous l'influence de l'enrichissement détruire et tuer les derniers hectares de forêt tropical et ses habitants....

Selon moi, en tant que citoyen européen, il est de notre ressort d'arrêter la consommation de ce produit et par la suite de venir en aide aux Malaisien en développement une culture écologique sur leur territoire et ainsi trouver une alternative a leur quotidien, au fait de continuer cette folie en continuant de laisser des miliardiaires qui exploitent une population dans le besoin et voulant à tout prix rehausser leur niveau de vie gérer cette déforestation.

La bataille est encore longue mais nous sommes ses principaux soldats.

Te visiter aura été pour moi une expérience incroyable ! Petite préférence pour l'île de Bornéo qui, de base, n'était pas prévu dans mon itinéraire. Et ce sera grâce aux fortes précipitations présentent sur toute la côte Est, que je prendrai la décision de venir visiter cette partie de ton pays. Selon moi, Bornéo reste une île unique au monde et mérite que l'on face tout notre possible pour la préserver au maximum.

Terima Kasih 😀

À tout ceux qui désire voyager en Malaisie, voici quelques chiffres à savoir:

1.- CHF = 4.15 Ringgit

- Prix moyen d'un repas local pour 1 personne : 35 Ringgit = 8.40.-

- Prix moyen d'un transport en tuktuk pour 5min. de trajet: 20 Ringgit = 4.80.-

- Prix moyen d'un logement dans un guesthouse (auberge de jeunesse): 35 Ringgit = 8.50.-

- Prix moyen pour la location d'un scooter pour 1 journée: 37 Ringgit = 9.-

- Prix pour le plein d'essence d'un scooter (oui parce qu'ils vous les louent sans essence): 20 Ringgit = 5.-