Ce qu'il y a de formidable en Islande, c'est qu'à 3h de Paris, on se retrouve catapulté sur la planète Mars. C'est un voyage de toute beauté, idéal pour se vider la tête, en prendre plein les yeux.
Août 2014
2 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Une première étape incontournable en Islande, c'est bien-sûr le fameux cercle d'or composé de trois lieues extraordinaires: Geysir, Gullfoss et Thingvellir. Ils sont proches les uns des autres et à la fois tellement différents... C'est une bonne incursion dans ce pays qui déstabilise un peu quand on y atterrit, par son côté sauvage, lunaire et ses grands espaces...vides de toute habitation. D'abord, vous avez le splendide Geyser de Geysir. En réalité, Geysir est un geyser qui n'est plus actif, et il y en a un autre à quelques mètres qui lui, ne manque pas de souffle! Il se nomme Strokkur, jaillit toutes les cinq minutes environ, jusqu'à une hauteur de vingt mètres. Il y a un parc tout autour et l'on se ballade à travers de petites sources chaudes, des bassins d'eaux cristallines... Ensuite, on découvre Gullfoss, la chute d'or. Un sentier très agréable descend vers la chute que l'on peut explorer d'en bas mais aussi d'en haut. Enfin, le parc de Thingvellir a un double intérêt géologique et historique car c'est le site de l'ancien parlement national islandais, mais aussi de la faille d'effondrement Almannagja dont les parois s'élèvent jusqu'à quarante mètres de hauteur. On y randonne pour y voir le plus grand lac naturel d'Islande, une belle chute d'eau, de nombreuses failles... Après cette étape, on se demande ce que le pays a encore à nous offrir; c'est sans compter sur cette terre des elfes et des trolls!!

Geysir, Gullfoss, Thingvellir 

Il est utile de savoir qu'il y a peu d'hôtels en Islande, surtout lorsqu'on s'aventure au centre du pays ou dans des endroits plus désertiques. Il faut réserver à l'avance, d'autant plus si l'on souhaite des sanitaires privés. Je vous donnerai les noms des hôtels que nous avons fréquentés pour vous aider à préparer votre voyage si besoin, parce qu'ils étaient tous agréables, bien situés. A cette étape, nous avons donc logé à l'hôtel Edda à Laugarvatn.

2

Nous voici dès le début du voyage au centre de la terre! La piste est mythique, noire, avec des moutons qui bordent la route. On dérape un peu puis on s'envole vers un autre temps, un autre ailleurs. La journée est ponctuée d'étapes magiques, sorties de nulle part, comme du chapeau de Merlin l'enchanteur.

D'abord, on fait un stop à Hvitarvatn, qui se situe à l'Est du glacier Langjökull. On l'appelle le lac de la rivière blanche. On s'en approche en empruntant des pistes secondaires qui mènent au refuge de Hvitarnes, puis sur les bords du lac. On y aperçoit le glacier qui tombe en séracs. C'est un endroit plein de sérénité. On s'y pense seul au monde. C'est d'une beauté à couper le souffle.

Hvitarvatn 

La deuxième pause se situe dans le massif des Kerlingarfjöll, les "montagnes de la sorcière" qui forme un massif rhyolitique et qui vous donnera un avant-goût de la magnifique région du Landmannalaugar. C'est là aussi un endroit où l'on découvre des fumerolles. De nombreuses randonnées sont possibles et l'on accède à de sublimes points de vue, notamment sur le glacier Hofsjökull.

Kerlingarfjöll 

Enfin, le dernier arrêt, et pas des moindres, est la zone géothermique de Hveravellir. On peut se baigner dans une source chaude naturelle et se balader sur des chemins aménagés à travers fumerolles et bains bouillonnants... Bienvenue sur Mars...ou ailleurs!!

Hveravellir 

Cette fois, faîtes une étape à l'hôtel Steinsstadir à Varmahlid. Après cette journée de piste riche en émotions qui vous a fait traverser le pays sans même que vous ne vous en rendiez compte, vous vous trouvez au Nord, près à rejoindre l'Est du pays, et la deuxième plus grande ville d'Islande: Akureyri.

3

De Varmahlid, rejoignez Akureyri pour faire une petite pause avant de nouvelles aventures. Vous pouvez loger à l'hôtel Kea, en plein centre-ville. C'est une ville bien sympathique qui nous renoue un peu avec la société! En effet, c'est la deuxième plus peuplée d'Islande. Vous avez sur le chemin, la ferme Glaumbaer, site incontournable dans la région, et, d'un point de vue général, de très beaux panoramas le long de la route numéro 1.

A Myvatn, préparez-vous à deux jours riches en activités!! C'est un endroit d'Islande où il y a une grande concentration de sites magnifiques et à explorer.

Je peux vous conseiller le premier jour, de commencer par Dimmuborgir, "la citadelle sombre", juste pour prendre le pouls de cette région. Il s'agit d'un lieu bien étrange où l'on observe des formations volcaniques dues à la rencontre de l'eau et de la lave il y a de cela 2000 ans.

Dimmuborgir 

Ensuite, allez sur le site de Namaskard, véritable champ de solfatares, de marmites et de tout autre phénomène géothermique possible et imaginable. Attention, cet endroit sent le soufre!! Mais de jolies balades sur des petits sentiers sont à prévoir.

Namaskard 

Maintenant, direction le cratère de Krafla, véritable émeraude dans un écrin de sable noir. On en fait le tour et on le photographie sous tous les angles! Ce lieu est magnifique, et quelques encablures plus loin, vous avez le site de Leirhnukur, encore fumant de la dernière coulée de lave. Il vaut le détour parce qu'on est dans une ambiance... volcanique, désertique. Ce serait presque lugubre si l'endroit n'était pas si beau et irréel. Là aussi on fait quelques petites randonnées.

Krafla 
Leirhnukur 

Pour finir la journée, allez jusqu'au cratère Hverfjall. S'il vous reste encore un peu de courage, prenez le petit sentier qui mène au sommet, on a une belle vue de là-haut, et le cratère (vide celui-ci) est impressionnant.

Hverfjall 

En soirée, après le repas (on mange de bonne heure en Islande), nous étions allés faire une dernière promenade à Skutustadir, lieu d'observation des oiseaux. Au soleil couchant, c'est sympathique, mais méfiez-vous des petits moustiques islandais qui ne piquent pas mais qui sont particulièrement agaçants!!

Skutustadir 

Voilà une journée bien rentabilisée mais attendez la suite!! Le lendemain, en toute logique, commencez par les chutes de Dettifoss, les plus puissantes d'Europe! Elles sont très impressionnantes! Elles font 44m de haut et le débit est énorme.

Dettifoss 

En direction d'Asbyrgi, faites une pause à Holmatungur, beau lieu de balades où des sources d'eau claire se mélangent avec les eaux de la rivière glaciaire Jökulsa et où vous bénéficiez de beaux points de vue sur le canyon, et un autre arrêt à Vesturdalur situé dans la vallée au bord du canyon de la Jökulsa. Vous y observerez des formations de basalte plutôt surprenantes. Enfin, vous arriverez à Asbyrgi, immense cirque rocheux où plusieurs randonnées courtes ou plus longues sont accessibles.

Holmatungur 

Après toutes ces aventures, montez jusqu'à Husavik, ville pittoresque très active dans l'industrie du poisson. Vous pouvez visiter le musée de la baleine ou faire des excursions en mer pour les observer. Elle vaut le détour, on a l'impression d'être aux portes de l'Arctique (finalement, c'est le cas!!).

Husavik 

Pour finir la boucle, avant de rejoindre Myvatn, passez par les magnifiques cascades des dieux, Godafoss. Vous pouvez aussi les introduire au programme de la journée où vous reliez Akureyri à Myvatn, surtout si vous avez l'intention de randonner sur les lieux cités ci-dessus.

Godafoss 

A Myvatn, nous avons logé dans un endroit très sympa, où les chambres sont de petites cabanes en bois, et le restaurant vous met vraiment dans l'ambiance des fermes islandaises puisqu'il est attenant à l'étable des vaches. On peut d'ailleurs aller observer la traite le matin. Son nom est Farm 425 Vogafjos. On vous conseille donc 2 nuits sur place.

4

Il est en Islande, une piste splendide, hors du temps, qui vous fait voyager sur la lune et vous fait hérisser le poil, c'est la piste de l'Askja. Normalement, on emprunte la F88 pour rejoindre ce volcan situé à peu de chose près au centre du pays. Mais les conditions météorologiques peuvent obliger à prendre d'autres routes, qui restent des pistes tout aussi magnifiques. C'est un long voyage qui commence, avec en tête l'idée qu'on va tomber sur un paysage merveilleux dont on entend parler depuis longtemps. Il faut savoir qu'on ne va pas voir l'Askja comme on fait une simple excursion. C'est une petite expédition! On peut même loger dans un refuge sur place, c'est la meilleure option, mais si comme nous, vous voyagez avec de jeunes enfants, on fait le détour en une seule journée et on peut donc rejoindre les fjords de l'Est par cet itinéraire. Mais c'est long, poussiéreux et étrange. On ressent une certaine force de la nature qui nous oblige à nous sentir tout petit et bien fragile. C'est en cela que cette journée est mémorable, en plus des paysages hors du commun. Renseignez-vous donc sur la route adéquate au moment où vous y êtes, sur les éventuelles assistances dont vous pourriez avoir besoin (il y a somme toute peu de monde qui tente l'expérience), et sur ce que vous voulez y faire et en combien de temps. Je ne vous parlerai que de ce que j'ai vécu avec l'option "fjords de l'Est" en fin de journée. Monsieur l'Askja est une grande caldeira formée par l'éruption de 1875 remplie d'un lac, le deuxième plus profond du pays. Il se trouve juste à côté un autre petit lac appelé Viti (L'Enfer) qui a une jolie couleur verte un peu laiteuse et dans lequel on peut se baigner (quand les conditions le permettent). Pour nous, impossible! Le temps était mauvais, nous avons fait la randonnée dans des conditions difficiles et malheureusement, les cratères étaient un peu dans les nuages. Mais le paysage et l'expérience restent magnifiques et cette journée est malgré les intempéries, parmi les plus mémorables de tous mes voyages! Qui plus est, sur le chemin, vous pouvez aussi apercevoir le célèbre Herdubreid, montagne tabulaire.

Piste vers l'Askja, cratère Viti 

En fin de journée, vous pouvez donc rejoindre les fjords de l'Est et passer le lendemain matin à les visiter. En priorité, allez à Faskrudsfjördur, charmant petit village dont l'intérêt principal est le petit cimetière de marins-pêcheurs français, situé en contrebas au pied du fjord. Ce sont les marins français qui périrent en mer d'Islande avant la première guerre mondiale qui reposent là, c'est assez impressionnant de lire leurs noms sur les stèles. L'autre endroit à visiter est le village de Seydisfjördur où l'on trouve de très jolies maisons en bois traditionnelles.

Seydisfjördur 

Pour dormir, nous avions choisi le bel hôtel Farm 532 Guesthouse à Egilsstadir. C'est aussi l'un des meilleurs restaurants du pays, de quoi se faire plaisir après toutes ces aventures...Les petits-déjeuners sont eux-aussi excellents.

5

Le problème avec l'Islande, c'est que tout est beau. On voudrait pouvoir approfondir toutes les régions, faire des tas de randonnées. Mais il faut se rendre à l'évidence, en Islande, on retourne plusieurs fois! Il y a quand même deux endroits à ne pas rater dès votre premier voyage: le parc de Skaftafell, où on fait le plein de randonnées, et le lac glaciaire de Jökulsarlon et son incontournable croisière à travers les icebergs. Optez surtout pour une croisière en zodiac, beaucoup moins touristique que les bateaux qui embarquent des hordes de personnes tous les quart-d'heure... En ce qui me concerne, le Jökusarlon est l'une des plus belles choses que j'ai jamais vu. Ce qu'il y a de formidable dans ce paysage enchanteur, c'est que quelque soit le temps qu'il fait, vous y verrez toujours de splendides icebergs. C'est juste leur couleur qui change selon si le ciel est bleu ou nuageux...

Point d'arrivée de notre randonnée dans le parc de Skaftafell 

Vous verrez dans ce parc une très jolie chute d'eau entourée d'orgues balsamiques du nom de Svartifoss. Vous pouvez aussi opter pour une randonnée glaciaire guidée, à réserver sur place.

Lagune glaciaire de Jökusarlon 

Si vous faites plusieurs étapes dans le Sud-Est, vous avez un hôtel à Hofn: Farm 584 Arnanes. C'est un bon point de départ, voire une pause nécessaire, quand on vient des fjords de l'Est et qu'on doit visiter le Jökusarlon. Vous pouvez loger aussi au Fosshotel Vatnajokull, surtout si vous avez l'intention de faire des randonnées glaciaires.

6

S'il y a encore une région à ne pas manquer, c'est le Landmannalaugar. On est au coeur de l'Islande. C'est un endroit juste merveilleux. Il y a des touristes qui viennent en Islande pour passer deux semaines entières dans le Landmannalaugar!! Il y a une multitude de sites à visiter, de randonnées à faire, de choses à voir et à vivre. Je vais essayer d'être clair.

Avant d'aborder le Landmannalaugar et la magnifique piste qui y mène, vous pouvez loger une nuit à Kirkjubaejarklaustur à l'hôtel Horgsland.

Première chose à faire avant la piste du Landmannalaugar: Le désert d'Eldhraun. C'es une énorme coulée de lave datant de l'éruption du Laki, éruption mémorable puisqu'elle a eu de graves conséquences jusqu'en France, au 18ème siècle. Vous observerez une mousse épaisse qui préserve de l'humidité et vous pouvez traverser ce champ par la route 204 entre autre. C'est vraiment un paysage atypique. Par ailleurs, vous pouvez aller jusqu'à faire une excursion le long des cratères de Laki, mais il faut du temps, la route est difficile. Il faut prévoir une journée et vous renseignez sur les conditions climatiques.

La piste à emprunter pour rejoindre le Landmannalaugar est la F208. Elle est magnifique. Sur la route, vous pouvez faire une pause à Eldgja, faille éruptive qui laissa derrière elle un canyon.

Eldgja 

Enfin, place au Landmannalaugar! Vous arrivez sur le Landmannahellir où l'on trouve un refuge et un camping, ainsi que les sources très réputées du Landmannalaugar, "le bain des paysans", où vous aurez peut-être l'occasion de faire trempette. Le Landmannalaugar est un massif de roches rhyolitiques fortement colorée par la géothermie. Cela donne des paysages qui ressemblent à s'y méprendre à des peintures!

Sources d'eau chaude 

Vous avez beaucoup de possibilités de randonnées dont l'ascension du Blanukur, l'ascension de Brennisteinsalda, l'ascension de Sudurnamur ou l'aller-retour dans Vondugil, pour les principales! Le mieux est de vous donner une idée des paysages à couper le souffle par mes photos.

Piste F208
Randonnée dans le Landmannalaugar 

Vous aurez aussi de nombreuses autres balades à faire, notamment en vous déplaçant en voiture. La région est vaste et jalonnée de pistes principales et secondaires. A titre d'exemple, visitez le Ljotipollur, le plus grand cratère explosif d'Islande ou les lacs Veidivötn, auxquels l'on accède par de splendides pistes noires volcaniques.

Ljotipollur, Lacs Veidivötn 

Avant de quitter la région, visitez aussi les abords de la piste F26, l'une des plus difficiles du pays ainsi que le volcan Hekla, l'un des plus actifs aujourd'hui.

Vous l'aurez compris, il faut passer au moins deux nuits sur place. Mis à part le camping évoqué plus haut, vous n'avez pas beaucoup de possibilités, mais la mienne devrait vous laisser un souvenir impérissable. En tout cas, nous, on a adoré l'ambiance de la Farm 670 à Hrauneyjar, qui a en fait été fabriquée à partir de barraquements des travaux publics. Le confort est simple, le restaurant ressemble à une cantine. Mais on y retrouve des gens comme nous, qui randonnent, qui ont soif de découvertes et d'aventures. L'ambiance est très bon enfant.

7

Dans le sud-Ouest de l'Islande, on trouve bien des trésors. Il y a encore quelques endroits magiques vers l'intérieur des terres, tels que la vallée de Thorsmork. C'est une vallée glaciaire située à une vingtaine de kilomètres au sud du Landmannalaugar, un endroit entouré de collines, de forêts de bouleaux et de montagnes du haut desquelles vous aurez de magnifiques points de vue sur les glaciers islandais. Les islandais adorent passer leurs vacances là-bas et y faire de la randonnée. En revanche, c'est difficilement accessible car la piste est parsemée de guêts, donc pas praticable pour la majorité des véhicules. Et comme pour le Laki, c'est un lieu où il faut aller quand on a du temps à y consacrer.

Vallée de Thor 

Vous ne pouvez pas passer par le Sud-Ouest sans visiter les deux incontournables cascades de la région: Skogafoss et Seljalandsfoss. La particularité de cette dernière est qu'on peut en faire le tour! ça vaut le coup d'oeil au moment du coucher du soleil quand les rayons traversent la chute alors que vous êtes derrière!!

Seljalandsfoss 

Enfin, visitez le joli village de Vik sur la côte, qui ne manque pas de charme avec sa petite église qui le domine et ses prairies couvertes de lupins au printemps. Puis, Dyrholaey et ses impressionnantes falaises, certaines en forme d'arche, est un arrêt obligatoire. Vous aurez peut-être la chance d'y observer des macareux et vous aurez de toute façon de splendides panoramas sur les longues plages de sable noire qui bordurent la côte. Montez jusqu'au phare et faîtes les promenades le long des sentiers balisés, vous ne serez pas déçus.

Dyrholaey 

Afin de visiter la région, et surtout quand on vient du Landmannalaugar, on peut loger à Hella à la Farm 662 Hestheimar. C'est une ferme-auberge où sont élevés des chevaux. L'hébergement est très chaleureux et l'on est proche du volcan Hekla, ce qui ajoute encore à son charme.

8

Je ne pouvais pas terminer ce blog sans vous parler de cette ville très attachante qu'est Reykjavik. Vous pouvez y consacrer une ou deux journées tant elle est agréable. Sa cathédrale, son lac, ses quartiers résidentiels, ses rues colorées, ses bars et restaurants tout à fait atypiques où nous avons passés de très bons moments dans une ambiance bien chaleureuse, en font une capitale sympathique. Notre hôtel Hilda se situe dans le vieux quartier résidentiel et a un esprit bien scandinave.

Reykjavik 

Avant de retourner à l'aéroport, prévoyez du temps pour un arrêt inoubliable au blue lagoon, aménagé dans un champ de lave. L'eau est puisée à 2000 mètres de profondeur et peut atteindre des temparatures allant jusqu'à 200°. Rien n'est plus agréable et vivifiant que de se baigner dans cette lagune couleur céladon, d'avoir cette impression de brume de chaleur qui vous entoure. En plus, vous avez le droit à des masques d'argile gratuits pour vous refaire une beauté!

Blue Lagoon 

Je suis désolée de tous ces noms compliqués que je vous ai servis tout au long de ce blog, que j'espère néanmoins complet. Certains sont peut-être mal orthographiés, l'écriture islandaise n'étant pas tout à fait la même que la notre pour certaines lettres. Si vous avez la chance d'aller en Islande, ne vous cantonnez surtout pas à la route N°1. Allez prendre le pouls du pays en empruntant les pistes, allez au contact de la nature et de ses merveilles! Mais prévoyez dans ce cas un bon 4X4! Pour les pistes, c'est obligatoire, et pour les guêts, incontournable! Prenez toujours le temps de vérifier la météo avant toute randonnée, voire toute excursion dans l'intérieur des terres. Il faut parfois prévoir des plans B. Je n'ai pas abordé le Nord-Ouest du pays car c'est la seule région que nous n'avons pas visitée, encore plus sauvage que les autres! Elle mérite un voyage à elle toute seule, m'a t'on dit! L'Islande est une terre d'aventure, ne l'oubliez jamais! Mais c'est aussi Le voyage qui restera ancré en vous et vous laissera une émotion et des souvenirs impérissables.

Votre circuit individuel en Islande, personnalisable et abordable

Circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires