Des flocons délicats qui s'écrasent sur le toit d'un rorbu, une montagne qui se reflète dans des eaux cristallines, des lumières vertes qui dansent dans la nuit: je vous emmène en Norvège en hiver.
Février 2017
7 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Les Vesteralen??? C'est où ça? C'est la première question que j'ai posé quand on m'a proposé un petit détour par cette région alors que je rêvais de m'aventurer dans les Lofoten. Et bien, l'archipel des Vesteralen se situe juste au-dessus dans un enchevêtrement d'îles qui se contournent les unes les autres encore davantage que plus bas, dans les îles Lofoten. On se situe donc bien au-delà du cercle polaire, à environ 300 km. Rien que cette idée est magique! Les Vesteralen sont une région encore plus sauvage dans cette Norvège reculée, paradis des aigles qui pêchent au ras de la mer et des paysages grandioses. N'ayez pas peur des tempêtes de neige parce que d'une part, il faut bien s'y faire, et d'autre part le temps change toutes les cinq minutes! Et ce n'est pas une légende!! De plus, l'hiver, il n'y a pas grand chose d'ouvert. On ne croule pas sous les adresses de restaurants ou d'hôtels, on vit un peu au ralenti mais c'est tant mieux. Une fois ces réalités acceptées, le voyage peut commencer. Si vous êtes comme moi, passionné de photographie, bienvenue au paradis. Les levers de soleil timides devant une mer placide, des heures bleues magnifiques, des aurores boréales, des montagnes recouvertes de neige immaculée, des fjords à n'en plus finir... voici ce qui vous attend! Trêve de blabla, passons aux photos!!

Paysages des îles Vesteralen 

Il faut que je revienne sur le trajet pour vous aider à atteindre ce petit bout du monde.

Nous avons fait un stop dans la capitale norvégienne après un vol Paris-Oslo, pour dire de ne pas faire le voyage d'une traite, car pour aller jusqu'aux îles Vesteralen ou Lofoten, il faut prendre un deuxième avion qui atterrît par exemple à Evenes. Il n'y en a pas tous les jours, il faut donc prendre ses dispositions.

Une fois à Evenes, louer une voiture est la meilleure des solutions si vous souhaitez visiter les deux archipels. Nous avons d'abord logé dans un merveilleux endroit qui s'appelle "HUSET PA YTTERSIDEN" à Ringstad. C'est génial parce que très convivial, familial, style maison d'hôtes à la scandinave. Nous avons dormi dans des appartements tout équipés. Vous pouvez y séjourner autant que vous le souhaitez, en pension complète et avec une activité au programme tous les jours! Le propriétaire est bon photographe et complètement passionné par la nature qui l'entoure (on comprend!!). Pour nous, le séjour s'est limité à deux nuits et deux activités: Safari aigles-pêcheurs et Chasse aux aurores boréales.

Safari Aigles-Pêcheurs 
Notre première aurore boréale, timide mais c'est déjà magique 
2

Pour quitter les Vesteralen et partir à l'aventure dans les îles Lofoten, le mieux est de prendre le ferry à Melbu. C'est facile, pas cher et rapide. Il y en a un toutes les heures et demi. Malgré la situation géographique proche des Vesteralen, le paysage change quand même significativement. Les pitons rocheux sont plus imposants, les maisons (rorbuer) plus caractéristiques. Ce sont des anciennes cabanes de pêcheurs, souvent réaménagées, notamment en hôtels. Cela fait vraiment partie intégrante du charme du voyage. C'est douillet, chaleureux, et après une bonne chasse aux aurores, rien de tel que de se retrouver dans cet environnement typique. Les panoramas se dessinent donc sur la route, au gré des virages sinueux, et l'on y voit du bleu céladon, du blanc, du rose, quelques points rouges (les maisons), voire du noir et blanc selon le temps qu'il fait. Svolvaer est la "capitale" des Lofoten. C'est bien d'y faire une pause avant de rejoindre l'Ouest des îles. On renoue un peu avec la ville. Il y a davantage de monde, des activités, des commerces, des restaurants... Et c'est beau!

De Melbu à Svolvaer 
Vue de la chambre 
Lever de soleil sur Svolvaer 

Nous avons logé au SVINOYA RORBUER. Le restaurant de l'hôtel, situé dans un ancien entrepôt réaménagé, est une très bonne adresse, on y cuisine avec les produits locaux. Vous y mangerez de l'excellent poisson de saison. Si vous voulez profiter de la kitchenette de votre rorbu et vous faire à manger, sachez qu'une bouteille de vin ne s'achète pas au supermarché en Norvège (problème d'alcoolisme important), il faut donc vous rendre dans un "Vinmonopolet", magasin qui comme son nom l'indique, a le monopole des alcools (sauf la bière). Il n'y en a que deux dans toutes les îles Lofoten, dont un à Svolvaer! A bon entendeur...

3

Sur la route magnifique qui relie Svolvaer à Reine, je vous conseille les arrêts suivants...

D'abord, pas très loin de Svolvaer, allez jusqu'au bout de la péninsule à Henningsvaer. C'est un très joli village auquel on accède par un pont. Il est pittoresque, avec un charmant petit port. Et la route secondaire pour y accéder se suffit à elle-même.

Henningsvaer 

Ensuite, allez jusqu'à Nusfjord, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, notamment pour ses rorbuer qui sont les plus vieux de Norvège. Encore une fois, la route est extraordinaire.

Sur la route... 
Nusfjord, petit village blotti au fond d'un fjord 

Pour les photographes, il y a un stop incontournable à faire; c'est un spot où vous croiserez bon nombre de personnes se baladant avec pieds et appareils: La plage de Ramberg. Attention, le temps change vite!!

Plage de Ramberg 

Sur la route vers Reine, on met la barre de plus en plus haut quand on arrive à Hamnoy, village de pêcheurs étincelant de beauté. Un bon conseil: commencez même à faire des repérages pour vos chasses aux aurores boréales! il y a des endroits vraiment sympas, sans pollution lumineuse.

Hamnoy, village réputé 
Chasse aux aurores boréales aux environs d'Hamnoy 

S'il est un endroit qui ressemble au paradis sur terre, c'est bien Reine! Ce village est considéré comme étant l'un des plus beaux de Norvège! Et bien moi, je dirais que c'est l'un des plus beaux sur terre! De plus, c'est très convivial. On accède très vite à toutes sortes de commodités (supermarché, restaurant, poissonnerie). A Reine-même, il y a un charmant petit salon de thé tout chaud où l'on aime se réfugier après une balade. C'est un endroit d'où démarrent bon nombre de randonnées l'été, bien-sûr c'est différent l'hiver, mais le paysage se suffit à lui-même. Et en terme de rorbu, on a le top!

Promontoire donnant sur Reine 
Village de Reine et Rorbuer 
Aurore boréale sur Reine 

Nous avons logé à l'hôtel REINE RORBUER. Très sympa, vous pouvez facilement manger sur place (dans votre cabane ou au restaurant de l'hôtel) et attendre une aurore de votre terrasse ou de votre fenêtre!

Un dernier petit conseil: Si vous avez la chance de faire un tel voyage, surtout pendant la période hivernale, profitez du SILENCE. Ces endroits magiques sont souvent dépourvus de toute pollution sonore, c'est quand même rare les lieux où l'on n'entend rien! On est juste en parfaite communion avec la nature, et depuis mon retour, je n'ai qu'une obsession: Y retourner!

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires