Lorsqu'on est passionné de voyages et qu'on devient parent, il est légitime de se poser la question: Jusqu'où puis-je aller avec un petit bout? Sans donner de leçon, voici l'histoire de ma fille!
Partager cet article
1

Lisa-Rose est née au mois d'août ! Sûrement un signe pour nous qui voyageons surtout l'été à cause de nos jobs respectifs. Ce qu'il y a de génial, c'est que depuis ses 1 an, elle fête tous ses anniversaires dans un pays différent ! En 2010, il y a eu sa naissance. Un an après, la fameuse question s'est posée. Que peut-on faire avec un bébé ? Quel sera le regard des autres ? Lui fait-on prendre des risques ? Nous avons décidé de voyager, de partager tous ces moments inoubliables avec elle, et de la tester en commençant par un circuit en Corse. Nous avons préparé un parcours qui se ferait avec notre propre voiture. Nous sommes donc descendu dans le Sud, avons pris le ferry et notre périple a commencé. J'avais choisi de bouger quasiment tous les jours la première semaine et de finir par un séjour à Porticcio la seconde. Le plus hard dans l'histoire était de déballer le coffre tous les soirs et de remettre toutes les affaires (couches, lait, vêtements, jouets...) dedans tous les matins ! Mis à part cette rigoureuse organisation, le reste n'a été que du bonheur. Lisa-Rose s'est vite habituée aux longs parcours en voiture, même sur des routes sinueuses. Elle a manifesté sa joie et sa bonne humeur tout au long du voyage et a fait ses premiers pas sur le sable corse ! Nous avons visité le Cap corse, Calvi, Porto, San Antonino, avons fait une croisière dans les calanques de Piana et le parc de Scandola, avons randonné à Corte et Bavella, sommes descendus à Porto Vecchio et Bonifaccio et avons terminé par Ajaccio. Premier essai réussi !!!

Lisa-Rose en Corse 
2

Comme le premier voyage s'était merveilleusement bien passé, nous avons décidé de mettre la barre un peu plus haut en lui faisant prendre l'avion pour la première fois. Un petit vol pour Rome nous a permis de tester ses oreilles et surtout sa capacité à rester calme dans un avion. Mais comme nous ne faisons pas les choses à moitié, nous avons loué une voiture après quelques jours passé à Rome pour visiter la Toscane et remonter vers la Ligurie. Tout s'est encore une fois passé dans la joie et la bonne humeur. Elle a adoré et les italiens le lui ont bien rendu. Pour les repas, prosciutto et melon ! Que de merveilleux souvenirs !

Viva Italia 
3

Cette année-là, nous nous sommes autorisés un petit extra à Venise, le temps de faire un petit bisou aux italiens.

Puis, durant l'été, direction les USA pour un road-trip (oui, carrément) de Boston à la Floride, en passant par New York et Washington. New York en poussette, ça vaut dix ! Le test du trajet en avion plus long a été bravement réussi, Lisa-Rose adorant ce moyen de transport et ne faisant finalement même pas la différence entre deux heures ou six heures de vol !! En plus, un enfant, ça dort n'importe où ; on peut dire qu'ils savent rentabiliser leur temps ! Cela laisse la part belle aux diverses rencontres, activités et balades (messe gospel à Harlem, hélico au-dessus de Manhattan, air-boat dans les everglades...).

Jets d'eau à Boston, toboggan à New York, charmante rencontre à Harlem avec échanges de jeux sur les portables...  
Croisière à Manhattan, vol en hélico, petit rafraîchissement dans le bassin du capitole à Washington 
L'océan en Floride, petite baignade à Miami 
4

Pour l'été 2014, nous avons choisi de faire un voyage qui faisait partie de nos priorités. Première année sans poussette, essayons de lui inculquer la randonnée !! Nous avions préparé un circuit aux petits oignons, sans prise de risque, mais un beau programme encore une fois. Et comme d'habitude, tout s'est extrêmement bien passé. Lisa-Rose a effectué ses premières marches de 5 à 7 kilomètres, sans difficultés majeures. Au contraire, ce voyage lui a appris à "bien marcher", en faisant attention à la route et à chaque pas, ce qui n'était pas son fort jusque là. Et nous avons vécu des moments inoubliables avec elle sur les pistes islandaises, notamment un bain dans les Blue Lagoon qui lui a beaucoup plu !!

La géothermie, les icebergs, les randonnées: une autre approche du voyage! 
5

Nous avons commencé l'année avec un long week-end en Laponie. C'est finalement la première fois que Lisa-Rose a découvert la neige ! De bons moments d'intimité en famille loin de tout, et des expériences qui lui ont beaucoup plu comme la balade en traineau à chiens...

La neige et la luge, plutôt sympa pour les enfants! 

Cet été-là, nous avons sauté le pas ! Très enthousiastes suite à notre voyage en Islande, nous avons voulu concrétiser un autre rêve : L'Australie !! Nous savions qu'il n'y aurait pas de problème ni avec le climat, ni avec la randonnée, ni avec le changement d'hôtels ou les transferts puisqu'elle s'adapte très facilement à ce genre de programme. Le seul souci était la durée du vol !! Et bien, cela a été un plus gros problème pour nous, ses parents ! Elle, n'a pas vu le temps passer, malgré un gros aléa dès le départ à Roissy qui nous a prolongé notre voyage de 24h !!! Mais comme d'habitude, elle dort n'importe où, s'adapte à tout, adore le côté "aventure" et, tant qu'elle est avec nous, à croire qu'elle est heureuse ! Après ce mauvais départ, tout s'est super bien passé et pour ses 5 ans, Lisa-Rose a pu porter un koala dans ses bras ! C'est un moment qu'elle n'oubliera jamais, dont elle parle encore fréquemment. C'est à partir de ce voyage qu'elle a commencé à garder de "vrais" souvenirs.

Sydney, le centre rouge, la barrière de corail, les parcs du Nord... Autant d'endroits merveilleux et de rencontre avec la faune  
6

Durant le mois de mai, nous sommes retournés en Italie (oui, encore) pour visiter une région que nous ne connaissions pas, les pouilles. Ballade et détente dans une région de l'Italie moins connue et pourtant charmante.

Les ruelles étroites des pouilles 

Puis nouveau grand voyage mais cette fois, sur un continent que nous n'avions pas encore osé aborder : L'Asie. Les vaccins, le paludisme, les contrées lointaines moins développées nous avaient, jusqu'à présent, fait préférer d'autres destinations. Bien nous a pris de choisir ce pays, plein de douceur, de sourires, de beauté naturelle et humaine. Que dire du moment où Lisa-Rose a distribué des bonbons aux porteurs de soufre du Kawa Ijen ? Ou fait ses premiers snorkelings dans la mer pour voir des poissons nemos, ou encore donné des crayons aux élèves d'une école ? Ou remettre des bébés tortues à l'eau ? De plus, là-bas, c'était la reine ! Tous les asiatiques en étaient fous et prenaient soin d'elle. Ce voyage lui a permis de découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles religions. Une très jolie expérience !!

L'Indonésie ou la rencontre avec l'humanité 
7

Nous sommes partis cet hiver en Norvège où nous avons eu la chance extrême de voir des aurores boréales. Je suis heureuse qu'elle ait vu de ses propres yeux quelque chose dont je lui parle depuis longtemps. Nous préparons notre voyage en Slovénie et en Croatie pour cet été. Nous savons que nous pouvons faire presque n'importe quel voyage avec elle, et elle en redemande !

Les Lofoten, merveilleux terrains de jeux hivernaux 

Bien entendu, soyons clair, nous n'aurions pas pu vivre la même chose avec deux enfants. D'un point de vue organisation et bien entendu économique, le fait d'être 3 facilite les choses. Mais l'idée de cet article, et c'est la première fois que je partage des photos de ma fille, c'est de rassurer les parents qui ont envie de voyager avec leur enfant, leur dire que tout est possible tant que l'on prend les précautions nécessaires (l'hydratation, les précautions sanitaires, la surveillance...). Un enfant s'adapte à énormément de choses et il est souvent heureux qu'on lui fasse confiance et qu'on partage sa passion avec lui. Bien-sûr, tous les enfants ne sont pas égaux, nous avons aussi beaucoup de chance, elle a un caractère souple et n'a jamais fait de crise nulle part. Mais je reste persuadée que c'est aussi parce qu'elle a été habituée très tôt à ce mode de vie. Aujourd'hui, sa curiosité est éveillée, elle connait des choses que les autres enfants ne savent pas toujours parce qu'elle les a vus, tout simplement et elle est plutôt bonne en géo !!

Génial!! C'est inspirant de voir avec quelle facilité vous emmenez votre fille partout! On a la même philosophie, même si on a fait moins de voyages de notre côté. Mais l'Islande aussi l'été dernier avec nos deux enfants de 6 et 8 ans et cet été le Nouveau Mexique aux USA

Super! Félicitations pour vos voyages avec vos enfants, deux, c’est encore plus compliqué alors bravo!! Pour nous, les prochains sont l’Islande cet hiver et la Chine en mai...

Je ne suis pas encore maman, mais je me suis posée de nombreuses fois la question si le temps venu cela serait compatible avec notre passion pour le voyage... et votre expérience est rassurante 😀 Merci pour cet article utile avec de belles photos de votre fille en vadrouille !

Poster un commentaire

Si vous êtes déjà inscrit sur MyAtlas, connectez-vous ! Pas encore inscrit ? Découvrez MyAtlas, le site qui permet de raconter et organiser ses voyages.