Carnet de voyage

La route du blues (Highway 61)

Par
20 étapes
4 commentaires
Par DDEN21
Suivez nous sur la Highway 61 la Route du Blues, de Chicago à la Nouvelle Orléans...
Avril 2014
2 semaines
Partager ce carnet de voyage
11
avr

Et premier contact avec la ville...

Arrivée à CHicago O'Hare ... et premier contact avec la Windy City 
11
avr

Après une bonne nuit de repos, première journée de découverte de la Windy City ... et notamment du loops et du Millenium Park !

11
avr

Prenons de l'altitude...

Le SKYDECK (des cages de verre fixées à la paroi) de la Willis Tower situé au 103ième étages. Sous nos pieds, 412 mètres de vide (plus haut que la Tour Eiffel !)

Le premier pas dans la cage de verre est assez difficile ... Après on s'y habitue !
11
avr
12
avr
Juste pour vous mettre dans l'ambiance... 
12
avr
Du blues, du rock, de l'ambiance et un bon petit repas... Une très bonne soirée avec la découverte, en live, de Samantha FISH !  
12
avr
12
avr
13
avr

Bye bye Chicago... Cap au Sud via la Highway 55 (ex Route 66)... Deux temps forts pour ce premier arrêt à Pontiac: Le premier temps fort: la route 66, sur laquelle Pontiac est célèbre avec ses "old ladies" ...

Le paradis des old ladies...
The mother road... enfin... ce qu'il en reste ! ... 

Deuxième temps fort à Pontiac, la rencontre avec le fils de Dal Estes, le fondateur du "Livingston County War Museum Son père faisait partie de la deuxième vague de débarquement à Omaha Beach le 6 juin 1944. Rentyré au pays à la fin de la guerre, il a crée ce musée qui ne fait pas "l'apologie de la guerre", mais est un lieu de mémoires et de témoignages sur ce que sont les guerres, et ce qu'elles impliquent en terme de sacrifices humains.

Nous sommes allés le voir parce que, après avoir visité une petit musée dédié à la route 66, la caissière nous a dit qu'il parlait bien le Français. Nous y sommes donc allé. Notre rencontre s'est passée d'une façon totalement imprévue. Nous étions très étonnés d'entendre, sur une vieille TSF d'époque, un reportage en direct, de Radio France Internationale, sur les résultats du PSG. Nous entendant faire nos commentaires en Français (aller à Pontiac pour entendre parler du PSG à la radio... c'est quand même très... improbable...!), il a laissé un groupe de Norvégiens et est venu nous voir, trop heureux de parler français. Il nous a accompagné dans son musée en nous expliquant avec moult détails les différentes expositions. Puis, il nous a montré la lettre que son père a écrit à sa mère (enceinte de lui !) le 5 juin 1944, pour lui dire qu'il ne savait pas s'il rentrerait, un jour, dans son pays et qu'il ne connaîtrait peut-être jamais son enfant... séquence émotion !

Voir : http://livingstoncountywarmuseum.com/index.html

Le fils de Dal Estes qui nous a reçu très amicalement.
13
avr

Arrivés en fin d'après-midi à Springfield, capitale de l'Etat de l'Illinois...


Première soirée étape à Springfield où nous avions prévu de visiter la maison où Abraham Lincoln a vécu sa jeunesse. Mais la maison en question... on ne l'a trouvée qu'à la tombée de la nuit. Alors on a erré dans les rues désertes..., et une chose extraordinaire est arrivée !

Pas âme qui vive dans les rues de Springfield !...  

Jusqu'au moment où... on a trouvé la statue de Lincoln devant le Capitol de l'Etat de l'illinois... L'Aventure a alors commencé !


Visite VIP du Capitol de l'Etat de l'Illinois...

Vous êtes prévenus ! 

Derrière la statue un fléchage "Visitors" nous a amené devant la porte d'entrée principale du Capitol, porte derrière laquelle 4 ou 5 policiers et militaires gardaient l'édifice. La porte était fermée. Je la pousse, la repousse... la tire (le fameux push/pull !) mais elle reste fermée. Derrière les hommes en armes nous font signe que "non!... c'est fermé". J'insiste. Un gardien sort alors d'un bureau (apparemment, le chef de l'équipe de gardes), et vient ouvrir la porte, pour nous dire "Sorry... Sunday Close !"... C'est vrai on était dimanche ! ... et il s'empresse de rajouter "Y'll come back tomorrow ...". Ce à quoi je réponds "tomorrow... we'll be far away, Sir...". Interloqué, et surpris on a eu droit au fameux "where you come from ?...". A question classique, réponse classique: "From France !"... Et là, tout a changé... "From France ?..." (deux fois !) ... "OK... come with me for the visit !". C'était le sésame d'ouverture de cette fichue porte, et comme Ali Baba nous entrions dans une "caverne extraordinaire"...

On a eu droit (tous les quatre), à une visite VIP, personnalisée et accompagnée par le chef de l'équipe chargée de la surveillance du Capitol de l'Etat de l'Illinois ! Un peu comme si on vous offrait une visite VIP de l'Assemblée Nationale, du Sénat et de l'Elysée, chez nous ! ... Passage, hors portiques de sécurité (VIP oblige!), sous les yeux ébahis des 4 ou 5 gardes-militaires avec notre nouvel ami ... Visite du bâtiment dans son intégralité, en commençant par la Chambre des Représentants, la coupole centrale, le bureau du Gouverneur, le grand couloir d'honneur et l'escalier monumental, l'immense tableau représentant le premier accord commercial écrit, portant sur le trafic des peaux de bêtes entre les indiens Illinois et un trappeur français dénommé "Le Sable" (d'où aussi le fait qu'être Français a été le sésame pour l'ouverture des portes !). Cet accord a servi de modèle pour l'écriture de la première constitution lors de la création des USA, pour George Washington, lors de la création des USA, puis le Sénat de l'Illinois... là où siégeait un certain Barack Obama ...

Voila pour les parties communes...  

et maintenant la Chambre des Représentants (l'Assemblée Nationale !), comme si vous y étiez...

Nous avons élu Martine à la Présidence  de la Chambre des représentants !...  

Après avoir vu les parties communes et la Chambre des Représentants (première chambre législative) nous avons visité le bureau du Gouverneur... (l'Elysée, quoi !... ) mais pas de photos (règlement intérieur oblige...!).

Comment je me suis assis dans le fauteuil de Barack OBAMA au Sénat de l'Illinois ... Puis vint le grand moment... de la visite du Sénat. Avant d'y entrez, je pose, à notre guide-ami-militaire, cette question qui me trottait dans la tête depuis qu'il nous avait parlé du Sénat: "Mais dite moi, le Sénat de l'Illinois ... il n'y avait pas un certain Barack Obama, qui y siégeait ?...". "Yeah ! that's right! ... and you'll see his armchair !..." ... Quoi ?... On va voir l'endroit où siégeait le Sénateur Obama ?... On est scié !... Et je lui pose alors la question qui me brûlait les lèvres:" And, may be, we could sit down in it ?"... "Yes , you can !"... Waouhh Yes we can ! Yes we can...! And... yes we did !

Yes we can...! And... yes we did ! 

Après avoir remercié notre ami, nous avons quitté le Capitol, en nous demandant encore si nous n'avions pas rêvé... Mais non, notre guide nous a remis à chacun toute une documentation sur le Capitol et l'Etat de l'Illinois. Quand on lui a demandé combien on lui devait, pour la visite, sa réponse a été: "Nothing. It's a pleasure !" ... Après nous avoir raccompagnés à la sortie, devant les yeux curieux de ses collègues (ils devaient bien s'ennuyer dans ces locaux vides... !), il nous avouait qu'il adorait la France, et bien-sûr Paris, qu'il avait découvert en car depuis Amsterdam. Salut l'ami... et Merci pour ces grands moments.

La voiture de notre ami-guide ... les fontaines du parc ... et notre dernier regard sur ce bâtiment extraordinaire

On a enfin trouvé la maison d'Abraham LINCOLN !... Nous étions venus pour la maison d'Abraham Lincoln... On a trouvé la maison de l'Etat de l'Illinois! Il faisait presque nuit en sortant du Capitol... et en rentrant au Motel en voiture, on tombe sur le quartier et la maison d'Abraham LINCOLN illuminée... Pas de visite, mais quelques photos de la maison et du quartier fermé à la circulation automobile. C'est pour ça qu'on ne l'avait pas trouvée... Mais on ne se plaint pas. On n'a pas perdu au change ! ...

Après une bonne nuit ... le lendemain on reprend la route pour Saint-Louis (Missouri)

14
avr

Surnommée la « Gateway to the West» pour son rôle dans l'expansion vers l'ouest des États-Unis, la ville donna en 1965 son petit nom à une nouvelle construction faisant partie du Jefferson National Expansion Memorial, la Gateway Arch ; l'arche est devenue l'icône de Saint-Louis.

Avec un peu plus de 315 000 habitants, Saint-Louis reste une petite ville, située sur la rive droite du Mississippi, à l'aval de la confluence avec le Missouri... mais elle ne manque pas de charme... (so kitch !) Vue du haut des 192 mètres de la Gateway Arche... côté City ou côté Mississippi...

• • •

Tout savoir sur ce bâtiment hors du commun... de sa construction hors du commun, à sa visite... (qui ne manque pas de sel !)...

Voila pour la construction... 

et pour la visite... claustrophobe s'abstenir... !

 La porte d'accès à la capsule d'ascension... 
Bon... ticket OK ... en voiture...  ... il reste deux places !
14
avr

On quitte SAINT-LOUIS pour le Tennessee, avec une petite incursion dans le Kentucky, via Paducka, avant de faire étape à Clarksville Tennessee... Une longue étape !

15
avr

Nashville capitale du Country Rock... très sympa... Plein les yeux... et plein les oreilles... !

Et sur Broadway Avenue ... ben si... il y a une Brodway Avenue à Nashville, voilà..

Mais il y a aussi le Country Hall of Fame... avec des trucs délirants, et d'autres endroits très sympas...

Puis le soir, après avoir déambulé les boutiques de santiags, écouté les groupes dans les bars, Juke-Joints et Honky Tonk, visité le Country Hall of Fames... petite soirée au resto, ... Puis un dernier tour dans un... bar avec orchestre (y'en a partout!). Mais on n'est pas resté très longtemps... Demain on part sur la route de Memphis !

16
avr

Pour créer l'ambiance... ... Vous la reconnaissez?... Samantha Fish... Celle qui passait le soir au Buddy Guy's Legends, à Chicago !...

• • •

Memphis the best !... Sure ... Une jolie ville sur la rive gauche du Mississippi... avec de la verdure, des tramways, la fabrique de Gibson, et des endroits mythiques comme Sun Studio et Graceland... ...

Incontournable quand on passe à Memphis... Hommage à Martin Luther King

I have a dream... !... Hommage à Martin Luther King  

Beale street... un endroit fou: Musique partout (Rock Country, Blues...!) ... à voir absolument et à écouter, et surtout le mercredi soir... c'est le jour des bikers !... Un must !

Même pas peur ... ! ... 

Tout savoir sur le Mississippi? ... c'est Mud Island... ! Un endroit dédié au Mississippi, ludique et pédagogique avec une maquette géante du bassin du Mississippi en 3 D (1,5 kms de long !), un musée sur l'importance qu'a joué "the Mother River" dans l'histoire, la société et l'économie des USA... avec les transports de marchandises mais aussi de vecteurs de déplacements.


Une maquette géante, en 3D, du Mississippi, de sa source au golfe du Mexique. Pédagogique ! 
18
avr

Dans l'Amérique profonde... loin des grandes villes... Des maisons isolées, pas toujours en bon état, des fermes et des entrepôts agricoles.... des champs à perte de vues ...

Le Mississippi... Ole man river ...

Welcome à Natchez (Mississippi)... le pays des gens gentils !...

19
avr
Un autre grand moment dans le Bayou avec Norbert Leblanc (82 ans !) et sa montre magique 
Au menu ?... alligator ou crawships (écrevisse s)...  
Laissez les bons temps rouler ... au saloon dans l'Atchafalaya Basin ... On s'est fait plein de copains (copines !)...
20
avr
• • •

Petite visite ... de l'éco musée du pays Cajun de Vermilionville... qui recrée les conditions de vie des Acadiens déportés du Canada par les Anglais, lors du "Grand dérangement", vers la Louisiane, parce qu'ils ne voulaient pas prêter allégeance à sa très gracieuse Majesté !...

Une sorte de voyage dans le temps !...  


Pays cajun et zydeco...

On a parlé avec John... enfin on a essayé. Pas si facile que ça le Cajun !... 
• • •

Visite de l'usine Tabasco

En route vers les plantations de la Louisiane...

21
avr

Visite de la plantation Laura à Vacherie ... en Louisiane, ...ça s'invente pas !

On y va ?... ...

21
avr
• • •

Bienvenue à la Big Easy... Une ville un peu folle ...

Aux belles maisons... dans le French QUARTER, et dans le quartier des Antiquaires... ailleurs ?... il ya encore de nombreuses cicatrices laissées par Catherina ...

• • •

Les nuits y sont chaudes... très chaudes !

• • •

Mais la police est omniprésente... de jour comme de nuit !...

Ballade sur le Mississippi à bord du steamer NATCHEZ


Bienvenu chez les Firemen de NOLA (Irish Brigade)... très sympathiques

• • •

Musique à volonté...

• • •

Notre Hotel in Dauphine street... Super !

24
avr