Carnet de voyage

De Roumazières à Rafelbunyol à Vélo

12 étapes
24 commentaires
57 abonnés
Dernière étape postée il y a 372 jours
 avec 
12 participants
Dans le cadre du comité de jumelage, 12 personnes relèvent le challenge de relier Roumaziéres à Rafelbunyol à vélo en 9 étapes: 975 kms à parcourir avec un D+ de 9.520 m.
Du 19 au 29 juin 2023
11 jours
Partager ce carnet de voyage
Publié le 6 janvier 2023
Inauguration du projet et présentation du maillot aux partenaires

Au printemps 2017, Jean-michel Dufaud , alors maire de la commune de Roumazières, signe un serment de jumelage avec son homologue de la commune espagnole de Rafelbunyol (province de Valence). L'objectif de cet engagement est de multiplier et de renforcer les échanges divers entre les deux communautés et de permettre le développement de relations pérennes entre citoyens européens. Courant 2019, la venue d'une délégation espagnole (Ecole Symphonique) à Terres de Haute Charente et le déplacement d'une cinquantaine de citoyens charentais dans la banlieue de Valence concrétisent cet engagement. Homme de challenge, Jean-Michel imagine un projet jugé un peu fou à l'époque et lance au maire de Rafelbunyol : "La prochaine fois que je reviens à Rafelbunyol, ce sera à vélo"

La pandémie du Covid-19 n'a en rien altéré cette volonté et c'est accompagné de 11 cyclistes du Club Cyclo Terres de Haute Charente que le groupe va se lancer dans ce périple.

Participants : Isabelle Léonard, Dominique Bertrand, Henri Desmaçon, Alain Douillard, Michel Douillard, Jean-Michel Dufaud, Guy Hiroux, Patrick Labarussias, Christian Lacouture, Maurice Léonard, Patrice Massa et Lionel Vigier.

Nous vous invitons à partager notre quotidien dans cette aventure humaine et sportive. Allez, c'est parti !!! 🚴🚴🚴🚴

2

C'est donc le grand jour !! Rendez-Vous 6h30 pour charger les véhicules des affaires des participants. Les bagages sont limités et l'exercice est vite réalisé sous l'oeil avisé de nos tendres épouses.

Le programme du jour : Longue distance avec dénivelé conséquent
 Chargement des véhicules d'assistance

Depuis plusieurs jours, les yeux sont fixés sur la météo. Les prévisions étaient plutot pessimistes avec des orages plus ou moins violents. La réalité est moins maussade malgré une averse abondante vers 5h du matin. Le départ est réalisé sous un soleil timide mais sans pluie.

Petit déjeuner offert par la mairie et derniére photo avant le départ.

Départ du groupe pour la destination de la première journée

L'étape s'est déroulée sans une seule goutte de pluie. La première partie jusqu'à Aubeterre constituait une partie connue des participants. Déjeuner sportif (ceux qui nous connaissent apprécieront) avec une salade de pâtes délicieuse😉 et des cookies/financiers 😉 non moins excellents. Premier contretemps avec la buse du réchaud qui nous a fait quelques misères. Le groupe a donc repris la route sans café en direction de St Médard de Guiziéres terme de la première étape.

Bilan de l'étape: pas une goutte de pluie. Le périple est lancé. Dernière frayeur à l'arrivée. Le patron de l'hôtel n'avait pas enregistré notre venue et nous avons failli coucher à la belle étoile.

3
3
Publié le 13 juillet 2023


Programme du jour
Première nuit dans hôtel avec "Tiny" chambre dans une chaleur étouffante. Ca sent l'orage!!

Départ 8h15 pour une première partie dans le vignoble bordelais: Lussac, Puisseguin,... A force d'être menaçant, le ciel lâche quelques gouttes avant un premier orage et des conditions "dantesques" comme ils disent sur le petit écran !! Mais ce sera la seule jusqu'au déjeuner à Uzeste. Pour rafraichir un peu tout ça, une deuxième averse juste au moment d'attaquer le repas qui sera donc retardé de quelques minutes avant le retour d'un soleil qui a réchauffé les cyclistes.

Dur le boulot de suiveur.... Et de 2 !!!

Galerie de portraits

Galerie de portraits (suite)


Débrief de la journée et Diner 
4
4
Publié le 22 juin 2023

Programme de la journée

• • •

Petit déjeuner dans le calme et sans pain: le boulanger n 'est pas passé. Puis départ en ligne vers 8h15. Peloton un peu désorganisé qui se reconstitue à Tartas. Fin des Landes "plates" et leurs lignes droites interminables et début de la Chalosse avec l'averse de la journée (pas froide mais puissante) à Montfort. A peine le temps de sécher et c'est le déjeuner à Lahontan, bien accueillis par la secrétaire de mairie.

Prêts pour la troisième étape

• • •

Nouveau départ vers le terme de l'étape (28 Kms). Quelques ascensions pour nous mettre en appétit sur ce qui nous attend demain. Arrivée à St Palais sans une goutte de pluie et après une douche rafraichissante, occupations diverses pour patienter jusqu'au diner. Fête de la Musique sous une pluie intense puis soutenue tout le temps du dîner.

5
5

Programme du jour: A n'en pas douter, une des étapes les plus dures de ce périple avec le passage de la frontiere par le Col d'Ibanieta ( Roncevaux pour la france).

• • •

A priori, la fête de la musique était un peu plus arrosée à St Palais qu'à Roumazieres, même si certains dossiers pourraient nous laisser penser le contraire!!!

Nous sommes donc allés récuperer de la journée d'hier de bonne heure ce qui peut expliquer le teint frais et eveillé de ce matin. Horaire de départ fixé à 8h30 mais certains commencent à s'impatienter.

• • •

Les premiers kilomètres se font sous un ciel gris mais sans pluie. Première crevaison du groupe pour Lionel qui grace à l'assistance technique de Christian a été dépanné aussi rapidement que sur le Tour de France 😉😇

Trop beau pour durer et la pluie s'est invitée dès le dixième kilomètre pour ne plus nous abandonner jusqu'au sommet du col d'Ibanièta, escaladé par la totalité du groupe (Message personnel: merci à Jean-Michel et Patrice pour m'avoir attendu). Galanterie oblige: Guy s'est effacé devant Isabelle en haut du col.😉😉

• • •
• • •

ça y est, nous sommes en Espagne. Descente vers notre point d'arrivée. Nous avons retrouvé le soleil après une quinzaine de kilomètres et sommes arrivés à notre hotel vers 14heures. Nettoyage des vélos et douches des sportifs et nous voilà à l'heure espagnole: Déjeuner 15h30.

Le temps semble à peu près stable et tout ce petit monde en a profité pour nettoyer quelques effets personnels qui pourront être utilisés lors des prochaines étapes. Cela s'est fait avec plus ou moins de bonheur mais certains ont montré des lacunes effrayantes (les dossiers commencent à prendre du volume).

6

Programme du jour: Profil identique à celui d'hier: 1 grosse difficulté à mi-chemin mais moins dure . Ascension de 5kms contre 16 hier!!

• • •

Peu de photos du petit déjeuner mais première péripétie de la journée: Bouteille de jus de pêche déficiente, résultat: la totalité du contenu sur le cuissard. Les paysages ont beaucoup changé et, même si la nature est encore verte, on devine les premiers effets de la sécheresse. Départ 8h15 sous un soleil levant qui commence à réchauffer l'atmosphère. Dommage que l'on ait pas eu ce temps hier.

• • •

Première partie de l'étape en douceur qui nous permet d'admirer les paysages de la province de Navarre. Sur la dernière photo, on aperçoit au loin la ville de SOS del Rey Catolico, passage de la difficulté du jour.

Quelques photos de la première partie de l'ascension et la galerie de portraits à l'arrivée. Pour la petite histoire, on a retrouvé le fair play d'Isabelle qui a laissé Guy arriver le premier en haut du puerto del Rey où nous avons patienté quelques minutes du fait de la deuxième péritie de la journée: Clés 🔑 d'une des voitures suiveuses égarées et rapidement retrouvées au grand soulagement de toute l'équipe!! L'aventure peut continuer.

Seconde partie de l'étape "plus tranquille" avec une distance importante en descente ou faux plat agrémentée de quelques cotes pour voir si les jambes répondent toujours. Période " tourisme" dans la province de saragosse pour reprendre le vocabulaire de la CL du jour avant notre arrivée au terme de notre étape du jour. Ouf, il commençait à faire chaud!!

Depuis 2 jours, nous constatons que l'Espagne a un niveau de prestations d'hôtellerie et de restauration bien au-delà de nous. A demain pour de nouvelles aventures.

7

Programme du jour: Etape de récupération sur 113kms avec peu de dénivelé.

• • •

Nous sommes restés très sages à la fête de la St Jean d'Ejea de Los Caballeros et l'Equipe a plutôt bien récupéré des efforts sous les premières chaleurs. Dernières interventions techniques avant le départ traditionnel aux alentours de 8h00. Une dernière photo de l'église d'Ejea avant la découverte des plaines d'Aragon colonisées par les cigognes, à tel point qu'on pourrait parler "d'Alsaragon". La nature, malgré un soleil omniprésent est plutôt verdoyante grace à un système d'irrigation visiblement très efficace.

Arbres fruitiers, vignes et fleurs

Coté sportif, cette étape de récupération et de transition fait du bien aux muscles qui commencent à être douloureux et une pause fraicheur pour le ravitaillement en eau (on en boit aussi) s'impose avant la seule difficulté de la journée 20kms avant notre ville de séjour: Carinena. Soleil pesant et température en augmentation: 32°

Après distribution des chambres et douche rafraichissante, dégustation des produits locaux.

8
8
Publié le 26 juin 2023

Programme du jour: Une des étapes les plus longues, avec un dénivelé important et sous un soleil de plomb. Belle journée en perpective🚴🥵

• • •

19° à 8h00 du matin. Photo habituelle du départ. Certains sont sereins , d'autres un peu moins. Première difficulté franchie peloton groupé puis petite descente et c'est parti pour 40 kms de faux plat montant. Contrairement à ce que nous pensions (aussi par référence à l'arrivée de la veille), ce ne fut pas monotone avec des paysages magnifiques, une tranquillité agréable (3 voitures en 40 kms et aucun coup de klaxon) et des routes à la qualité plus qu'acceptable. Notre analyse du profil était incomplète car, après 4kms de descente, nous nous sommes retrouvés dans un raidillon de 2kms à 3,5/4 % qui a laissé des traces pour la suite.

Compte tenu de la longueur de l'étape, c'est dans la descente qui suivait que nous avions prévu de déjeuner (Kilomètre 80). Christian et Alain, conducteurs du jour, avaient donc la lourde responsabilité de trouver un endroit ombragé. Le choix de s'arrèter au kilomètre 70 nous a permis de vivre un premier moment de convivialité et de partage au milieu de nulle part et surtout dans l'esprit de l'engagement de la charte de jumelage.

Dans sa recherche, Christian aperçoit un espace avec de l'ombre et une fontaine d'eau potable. Il s'adresse à des personnes d'une association communale qui, allaient ramasser des papiers et déchets au long de la route. Hésitantes au départ, elles ont été sensibles à notre projet de rallier une ville espagnole dans le cadre d'un jumelage mais aussi à l'environnement de la chaleur ambiante qui avoisinait déjà les 32°. Ils ont donc accepté et nous préparions notre pique-nique lorsque nous avons vu quelqu'un s'avancer pour nous offrir des rafraichissements. Tout cela s'est terminé avec une photo avec l'ensemble des personnes de l'association et la remise d'un maillot du projet à la personne responsable du groupe. Nous nous sommes promis de transmettre à cette association une photo de notre arrivée à Rafelbunyol.

La chaleur est vraiment suffocante et il est temps de repartir pour la suite de l'étape et la dernière difficulté. Jean -Michel et moi-même faisons le choix de stopper l'effort pour aujourd'hui et c'est donc un groupe de 8 cyclistes qui s'élance pour les 52 kms restants. Après une descente de 20kms, montée de 12kms à plus de 5% de moyenne puis descente vers notre lieu de séjour du jour et un repos bien mérité. Second moment improbable: Nos hôtes du soir sont vraiments accueillants et au hasard de la discussion, nous apprenons qu'ils habitent Rafelbunyol depuis 1 an et qu'ils connaissent bien le maire. Le repas du soir est une suite de petits plats cuisinés par le chef , tous aussi délicieux les uns que les autres.


Il est temps d'aller se reposer en prévision des deux derniéres étapes. A demain

9
9
Publié le 27 juin 2023

Etape la plus courte de notre expedition mais pas la plus facile du fait de la localisation des difficultés

• • •

Photo du départ avec nos hôtes de la veille. 3kms pour réchauffer les muscles fatigués (c'est pas beaucoup) et nous enchainons sur la première difficulté: 3,4kms pour gagner 200m d'altitude (5,8% de moyenne) avec un environnement majestueux et notre auberge de la veille en contrebas. Cette ascension et sa descente réalisées, nous partons pour une succession de petites côtes sur 37 kms et passer de 1270 à 1521m (plus 250m) quasiment toujours en prise.

La fatigue commence à gagner les organismes et nous sommes 2 à descendre de vélo avant la dernière difficulté de la journée. Dénivelé positif de 4,6% sur 4 kms. Traditionnelle photo de groupe en haut à 1560 m d'altitude et nous repartons au complet vers notre hotel pour la nuit à venir. Pour finir d'agrémenter la journée, quatrième ( et dernier) incident technique avec une roue libre défaillante. A noter le dépannage express réalisé par Dominique, chauffeur du jour, et deux membres du groupe.

Traditionnelle photo sous le panneau de notre ville étape, suivie d'un rafraichissement bien mérité et de l'attribution des chambres avant la dernière étape de demain.

10
10
Publié le 28 juin 2023

Profil atypique pour cette dernière étape: 2 kms de plat relatif puis descente jusqu'à notre arrivée avec deux raidillons. Bilan: 300m de dénivelé!!

• • •

Dernière photo de départ d'étape avec des versions spéciales pour les (ex)copains du boulot. Pour le coup, CL a raison: C'est Cyclotourisme aujourd'hui. L'arrivée de l'ensemble du groupe à Vélo à la mairie de Rafelbunyol nous oblige à modifier sensiblement l'utilisation des voitures d'accompagnement. Elles vont aller directement à Puçol (lieu de séjour). Les conducteurs vont prendre leurs vélos pour revenir vers les autres (en montant) avec Gilet pour point de rassemblement.

Entrée dans la province de ''Valencia'' et descente vers Valence. Deux raidillons pour finir dont le col de la Calderona et son passage à 12%.

Notre organisation a plutôt bien fonctionné. Seul bémol, nous sommes attendus entre 13h/13h30 à la mairie et il est à peine 12h. Nous décidons donc de revenir vers les voitures pour se rafraichir et repartir ensuite vers Rafelbunyol.

Cette fois ci, nous y sommes. Fran, el Alcalde, Jaime et une bonne partie du personnel de la mairie sont là. Retrouvailles émouvantes entre les fondateurs des comités de jumelage. Remise symbolique du maillot de notre périple dans le bureau du Maire, pot d'accueil avec boissons et gateaux à grignoter . Jaime, qui parle très bien français , sert d'interprête entre Jean-Michel , le groupe et Fran.

Ensuite, la Mairie de Rafelbunyol nous a convié à partager une paella Valanciana chez le père de Fran qui tient un restaurant à deux pas .

L'ambiance est détendue : Nous sommes heureux d'être arrivés au bout de notre périple, les élus de Rafelbunyol ravis d'avoir renouer le contact et les deux entités de lever le doute sur la pérennité de l'esprit du jumelage avec les deux hôtes d'Aliaga. Alors, à quand un groupe de cyclistes espagnols franchissant les Pyrénées en direction des Terres de Haute Charente?

De notre coté, retour au Camping pour une douche bien méritée et notre habituel débriefing de fin de journée.

11
11
Publié le 2 juillet 2023

Pas de vélo aujourd'hui sauf pour Henri, parti pour une balade autour de "Puçol ". Promenade pour les uns, Baignade pour les autres. Une constante: Restauration et dégustation dans la bonne humeur.

Dernier debrief de la journée et dernier repas avant le départ de demain fixé à 8h.

12
12
Publié le 2 juillet 2023

Voilà, c'est fini!

Le retour s'est bien passé: 12 heures de voyage avec une heure pour le repas de midi. C'est plus rapide en voiture! Les jambes sont un peu lourdes mais nous avons des images plein la tête qui resteront dans un coin de nos mémoires.

Au-delà de la performance sportive, c'est bien une aventure humaine que nous avons vécue et tenté de vous faire partager avec, au final, l'émotion rayonnante de celui qui avait lancé l'idée un peu folle de ce périple et retrouvait l'autre fondateur de l'esprit du Comité de Jumelage entre les deux communautés.

Il n'y a pas de grande Aventure sans une organisation au top !!

Merci aux membres du "groupe de projet" qui avaient traité au plus juste tous les détails logistiques ( Nourriture & Hébergement) de ces 10 jours et sollicité les généreux partenaires.

Merci à Patrick pour les tracés des étapes, quelques fois un peu dures ( ce sont ces moments qui restent gravés!! ), qui nous ont permis de découvrir l'Espagne "profonde", sur des routes tranquilles et plutôt roulantes avec des paysages somptueux.

Merci aux 12 membres du Groupe pour l'esprit d'entraide, le partage, la bienveillance mutuelle et la bonne humeur qui ont fait de ces 10 jours une expérience inoubliable.

Enfin, Merci à Terres De Haute Charente et aux Partenaires pour leur soutien financier afin de boucler un budget conséquent.

"A bientôt pour de nouvelles aventures"