Nous voici cette fois-ci sur le continent africain et plus particulièrement à Fès la capitale culturelle du Maroc. Ensuite direction les villes de Meknes, Volubilis et Moulay Idris. Bon voyage 🇲🇦 🕍
Du 16 au 22 mars 2019
7 jours
Partager ce carnet de voyage
16
mars

Ca y est, nous y sommes ! Bienvenue à Fès, la capitale culturelle du Maroc.

Après quelques heures de trajet (avion Toulouse-Fès et le taxi de l'aéroport de Fès à la médina) nous arrivons à la porte ouest de Fès El Bali. Bab Boujloud.

Bab Boujloud 

Dès nos premiers pas dans la medina, nous avons l'impression de remonter le temps et surtout de rentrer dans le coeur de la culture marocaine.

Après avoir retirer un peu d'argent (un distributeur étant placé à l'entrée de Bab Boujloud), nous faisons nos premiers pas dans la medina afin de trouver notre hôtel.

Nous arrivons assez facilement à notre hotel, celui-ci étant pas très loin de Bab Boujloud. Nous sommes chaleureusement accueillis et conviés à prendre place dans le salon afin de boire un thé marocain.

Hôtel "Dar El Mathaf" 

Après avoir dégusté notre thé, déposé nos bagages et écouté les conseils des gérants de l'hôtel concernant les "choses à voir", nous partons prendre nos marques dans cette ville labyrinthique ⤴️↪↖️🔄⤵️

📷📷📷
Place Seffarine. 

Je ne sais pas par quel miracle nous arrivons sur la place Seffarine mais en tout cas les premiers pas dans la medina sont assez difficiles. Plus aucuns repères ! Les cartes que j'utilise habituellement ne sont d'aucune aide. Toutes les ruelles n'étant pas répertoriées (normal vu le nombre incalculable ! 😄)

En tout cas, cette place est ultra charmante. Nous pouvons regarder les chaudronniers façonner le cuivre jaune. D'ailleurs juste avant d'arriver sur la place, on entend le martèlement du cuivre.

Oued canalisé  

En direction de la place R'Cif, nous passons au dessus de ce pont. Un enfer ! Une odeur désagréable embaume les environs. En regardant notre plan, on apprend qu'une tannerie n'est pas très loin d'ici. D'où les odeurs. Aller on ne reste pas ici, on avance un peu pour aller respirer l'air pur 😷

Place R'Cif avec la Bab R'Cif et la vue sur le mausolée Moulay Idriss 
👀☀️

Après avoir fait des tours et des tours dans les rulles étroites de la medina, nous arrivons par chance à retrouver notre chemin pour retourner vers le secteur de notre hôtel. Nous avions remarqué qu'un batiment pouvait être visiter par ici. Ce batiment c'est la medersa Bou-Inania.

La merdersa (école) Bou-Inania construite entre 1350 et 1355 sous la dinastie des Mérinides fonctionnait autant comme école que mosquée. Et est aujourd'hui l'une des seules à être ouverte aux non-musulmans.

Medersa Bou-inania  
Balade dans les rues Talâa Sghira et Talâa Kbira
Le souk Henna (souk du henné) 

En regardant le plan de la medina, on remarque nous nous sommes de nouveau éloignés de l'hôtel et que nous retournons vers la place R'Cif 😂

Allez stop on arrête de naviguer à vue !

Je telecharge donc une apps boussole afin d'arrêter de tourner dans tous les sens et de pouvoir nous diriger vers les lieux que nous souhaitons voir. A l'ancienne !

Si vous voulez vous diriger sans problèmes dans la médina, téléchargez une application boussole ou prenez une boussole avec vous. Rien de mieux pour trouver ou retrouver son chemin. Avec une petite carte à vos côtés, impossible de vous perdre ! 😆😉

Le Mausolée de Moulay Idriss

Époustouflant ! En se baladant à l'intérieur d'un souk complément couvert et très bien entretenu, nous tombons par hasard devant l'une des entrées du mausolée Moulay Idriss.

En reprenant la route en direction de Bab Boujloud (à l'ouest de la medina), nous rentrons à l'intérieur d'un Foundouk. Le Foundouk Barka. L'intérieur du lieu est magnifique ! Le gardien du lieu, s'approche de nous et nous demande si l'on souhaite monter tout en haut du batiment afin de voir la ville (c'est gratoooui... 😆). Même si nous hésitons un peu sur le "gratoooui", on décide tout de même d'aller voir.

Foundouk Barka et vue sur Fès El Bali 

Au final, c'était à moitié gratuit car le gardien nous demanda une petite participation pour la visite. Rien de bien méchant, nous lui donnons 30 Dh (3 €) pour nous 2. Le gardien nous remercia et nous aussi car le lieux et la vue etaient sublimes !!!

En rentrant vers l'hôtel... 

Nous voila cette fois-ci de retour à l'hôtel. La boussole aidant énormément, il est désormais facile de retrouver son chemin sans se perdre dans la medina.

Afin de profiter de la nuit tombant sur la medina, nous demandons à pouvoir boire un thé à la menthe sur la terrasse de l'hôtel. Et franchement c'est magnifique ! Regardez !

Thé à la menthe et vues de l'hôtel sur Fès El Bali  😍

C'est avec ces derniers clichés que nous terminons notre journée.

La médina est pleine de promesses et nous sommes impatients d'être à demain pour continuer à profiter de cette ville et du dépaysement total.

17
mars

Après une bonne nuit de sommeil et un bon petit déjeuner accompagné de spécialités marocaines, nous pouvons reprendre notre chemin à la découverte de la vieille ville de Fès.

 Sur la route direction les tanneries de Chouara

Difficile de trouver seul les fameuses tanneries de Chouara mais dans la medina beaucoup de rabatteurs sont presents afin d'attirer les visiteurs vers les lieux cachés de Fès-El-Bali. Et heureusement un jeune nous dit de le suivre pour venir voir les tanneries de Chouara. Nous n'avons pas le choix et le suivons au pas de course. Nous arrivons enfin à un petit escalier et atterissons dans en immense magasin ou de multiples objets en cuir et autres sont à vendre. Après avoir suivi notre "guide" dans ce labyrinthe, nous pouvons apercevoir les tanneries de Chouara et les tanneurs en plein travail. Le gérant du magasin nous donne quelques de brins de menthe à nous frotter sous le nez pour ne pas être incommodé par l'odeur du lieu. Et là, de la terrasse du magasin on peut enfin contempler les plus grandes tanneries du pays (par chance, il ne fait pas trop chaud et l'odeur n'est donc pas très forte). Seul un couple de touriste est avec nous alors nous avons tout le loisirs pour profiter et prendre des photos (surtout Elodie).

Les tanneries de Chouara  

Franchement c'est hallucinant ! On peut voir les tanneurs gratter les peaux (vaches, chèvres...) au couteau après trempage dans l'ammoniac, fiente de pigeons et chaux (cuves blanches). Puis colorer les peaux dans d'autres cuves (les plus foncées). Et sur le haut des tanneries, on peut voir les peaux sécher sur les séchoirs.

Juste une petite photo du magasin on nous sommes rentrés pour visiter les tanneries. Cela reste un tout petit aperçu du magasin. Si quelqu'un veut des babouches 😀.

👞👞👞
Balade sans but dans la médina  

En nous promenans, nous retrouvons un lieu que nous connaissons (la place R'Cif). Est aujourd'hui il y a un petit marché avec la vente de quelque choses d'assez particulier. Je vous laisse regarder...

Poussins colorés (not comment) 🐣🐤🐥🐦
Promenade proche de la place R'Cif 

Nous sortons de la medina et prenons la direction du jardin Jnane-Sbil.

📷📷📷
Jardin Jnane-Sbil  

Très beau jardin de style arabo-andalou. Un lieu paisaible et ombragé de quoi profiter pour se reposer un peu.

Bon, c'est bien joli les balades bucoliques mais il est l'heure de manger. Allez on va au café La Noria, juste à coté du jardin Jnane-Sbil.

Pause dej  

Après ce bon repas on peut continuer à visiter l'extérieur de la vieille ville.

Bab Mechouar et Mosquée Bab Moulay Abdellah 
Bab Segma et le place Bab Makina 

Après avoir fait un tour sur l'extérieur de la ville, nous retournons dans la médina pour continuer à trouver de nouvelles ruelles à visiter. Et ce n'est pas ce qu'il manque ! 😂

Par pur hasard, dans une ruelle nous trouvons un palais (le Palais Chergui selon la parcarte). Nous voyons un vieu monsieur à l'intérieur de l'entrée et celui-ci nous indique que nous pouvons rentrer visiter.

Et là, nous découvrons un palais abandonné. Sublime et triste à la fois !

Le guide nous presse pour la visite mais Elodie prend tout de même le temps de réaliser quelques clichés du lieux. Ce palais devait être un bijou à l'époque. Espérons qu'il soit un jour rénové car plus nous avançons dans notre visite de Fès-El-Bali, plus nous prenons conscience que leur patrimoine par en ruine.

Palais Chergui

À la sortie du palais Chergui, nous trouvons une "pâtisserie" ou une jeune fille place sur des grilles tous les gâteaux préparés durant l'après-midi. Nous lui en achetons quelques uns sans savoir ce que c'est. Et bien en tout cas c'est délicieux 😊

Petits plaisirs de fin d'après-midi  

Pour finir la journée et après une petite pause à l'hôtel nous retournons profiter de la médina.

📷📷📷
Place Nejjarine et sa fontaine  

Voilà, la deuxième journée tire à sa fin.

Demain, direction la ville nouvelle de Fès pour acheter nos billets de train à destination de Meknes et y faire tour.

18
mars

Ce matin les jambes sont lourdes et les mollets sont aussi durs que de la pierre. Les innombrables montées-descentes et escaliers de Fès-El-Bali sont parfait pour se muscler 💪😂

Nous partons une nouvelle fois très tôt de l'hôtel et négocions un taxi à Bab Boujloud pour aller à la gare de Fès. Sauf erreur, nous avons dû payer 8 Dh (0,80 €). Vraiment pas cher !

Gare de Fès  

Billets de train pour Meknes achetés, on peut maintenant visiter la ville nouvelle.

Mosquée Tajamouâti 
Avenue Hassan II 
Marché municipal de la ville nouvelle 

Dommage, il n'y avait pas grand chose à voir dans le marché. Et la ville nouvelle ne regorge pas de petit trésor comme dans la médina. Après quelques recherches sur nos guides et téléphones, on decide de prendre la direction du Palais Royal.

Bab al-Amer et le jardin des alaouites 
Palais Royal 
Balade proche de Bab Mechouar 
Retour à la médina 
Medersa Attarine 
Moment de prière 🙏 Medersa 

Nous vous conseillons fortement d'aller visiter cette ancienne école coranique. Le prix de le visite coûte 70 Dh (7 €). Franchement cela vaut le coup d'oeil ! Et comme vous l'avez vu, nous y étions lors de l'appel à la prière, franchement super.

À la suite de notre visite de la merdersa Attarine, nous continuons notre route dans les ruelles de Fès-El-Bali et un rabatteur nous demande de le suivre pour venir admirer la mosquée Quaraouiyine. Le jeune homme nous dit que c'est gratuit alors nous le suivons. Comme lors de notre visite des tanneries de Chouara, nous devons suivre le jeune homme à pas de course.

Et là, magie ! Nous rentrons dans un ancien palais fassis ou de multiples ouvriers et ouvrières s'affairent au tissage de tapis. Elodie arrive une fois de plus à prendre quelques clichés du lieux pendant que moi, j'essaie de me souvenir par ou nous sommes passés (droite, gauche, escalier, gauche, porte... 😂). On avait un peu de doutes sur le lieux où le rabatteur souhaitait nous enmener.

Après quelques tours dans le palais, nous arrivons sur la terrasse ou nous pouvons enfin admirer la plus grande mosquée de Fès-El-Bali. La mosquée Quaraouiyine.

Évidemment, après avoir contemplé le panorama, notre rabatteur nous emmène de nouveau à l'intérieur du palais afin de nous pousser à faire quelques achats.

"Choukrane, on à besoin de rien" 😂

Fabrique de tapis et panorama sur Fès-El-Bali et la mosquée Quaraouiyine

Après ce petit coup de stress avec le rabatteur, nous prenons la direction Bab Guissa et les tombeaux des Mérinides.

Sur la route... 
Bab Guissa et Tombeaux des Mérinides 
Proche du Borj nord 

Il est maintenant l'heure de se restaurer un peu. On retourne à Bab Boujloud et ensuite on ira au Borj nord pour observer Fès-El-Bali du haut de la colline.

Resto sur la terrasse du Bouanania situé au bord de Bab Boujloud 

Nos estomacs remplis (kefta + pastilla) on peut repartir vers le Borj nord. En route !

Borj nord avec vues sur Fès-El-Bali, les tombeaux des Mérinides. 

LE plus beau paysage, LES plus belles vues sur la médina et ses environs. MAGIQUE, SUBLIME, MERVEILLEUX... !!! 😮😍

Après avoir passé un bon moment sur la colline du Borj nord, le soleil commence à tomber sur la médina et la fraîcheur se fait ressentir. On va aller faire une petite pause à l'hôtel puis on ira se balader de nuit dans la médina.

Balade du soir de le souk de Bab Boujloud et casse-croûte  

Nous avons trouver un boucher réalisant des keftas dans le secteur du souk de Bab Boujloud. Un délice ! Et pour seulement 10 Dh (1 €). Ne vous fiez pas aux apparences de la boucherie, cela pourrait de pas vous donner envie mais n'ayez aucuns doutes. Si vous voulez goûter vous pouvez le trouver juste en face du Café Clock. Allez-y !

Et voilà, encore une belle journée riche en découvertes qui se termine. Les vues du Borj nord resterons pour longtemps dans nos mémoires. Maintenant au lit car demain on continue 😀

19
mars

Ce matin, nous décidons d'aller totalement à l'est de Fès-El-Bali pour voir la porte de Bâb Ftouh, car proche d'ici, notre guide mentionne que nous pouvons visiter des usines de céramiques.

Ni une, ni deux, après un énième bon petit déjeuner, nous enfilons nos chaussures et partons d'un pas décidé vers l'est (facile avec la boussole 😉).

📷📷📷

Nous arrivons tant bien que mal à rejoindre Bâb Ftouh (même avec la boussole). D'ailleurs si vous êtes d'accord j'aimerais que l'on renomme la ville ,Fès-El-Labyrinthe 😂.

Déception totale à l'arrivée. Rien à voir, sauf un marché vieillot et le quartier n'a pas l'air super. On décide donc à contre coeur et après une longue marche pour venir ici de faire demi-tour.

En regardant notre plan, on prend la décision d'aller au sud de la ville car un palais est à visiter. Alors hop, GO !

Sur la route, nous rencontrons un écolier (d'ailleurs à cette heure-ci, tu devrais être à l'école mon petit, non ? 😒). Bref, coup de chance pour nous, il nous demande (en anglais) ce que l'on cherche et il nous emmène avec plaisir en direction du Palais Glaoui. Évidemment, une fois devant le Palais, il nous demande une petit contrepartie que nous lui donnons avec plaisir. Sans lui on aurait jamais trouvé 😂.

Palais Glaoui 

Nous sommes impressionné par les lieux ! Mais une fois n'est pas coutume un sentiment de tristesse nous empare au fur et à mesure de la visite. Le palais est en décomposition 😢. Nous voyons un ouvrier essayant tant bien que mal de réparer la cour intérieure du palais (avec du ciment). Les mosaïques au sol disparaissant au fil des rénovations de cet ouvrier. En se baladant et en regardant les divers articles de journaux affichés dans le palais, on comprend que l'héritier du Palais Glaoui (présent lors de notre visite) n'a pas les moyens de restaurer ce joyaux. Et c'est avec beaucoup de peine qu'après notre longue visite nous reprenons notre route à la découverte de la médina. Mais malgré cela, nous vous encourageons à venir visiter le Palais Glaoui car heureusement il garde encore certaine trace de son riche passé.

Pains marocains juste sortis des fours. Délicieux !   
📷📷📷
Retour sur la place Seffarine 
Mosquée Qaraouiyine
J'étais sur la route toute la sainte journée...  🎶🎵🎶🎵

Cette fois-ci, nous allons visiter les tanneries de Guerniz et nous les avons trouvées sans aucune aide ! Non, je rigole 😂😂😂. Nous devons encore dire merci au jeune rabatteur du coin qui nous à emmené jusqu'ici 😉.

Tanneries Guerniz 

La journée se terminant, nous reprenons tranquillement notre route pour rentrer à l'hôtel et profiter en chemin de faire quelques achats souvenirs.

Photos bonus 😉

Quatrième et dernière journée à Fès-El-Bali terminée. Demain, direction la ville de Meknes ! À demain 😙

20
mars

Aujourd'hui on continue notre petit tour du Maroc et nous filons en train direction la ville de Meknes.

À bientôt Fès et bonjour Meknes 

Lorsque nous attendions le départ du train, nous avons croisés deux femmes malaisienne qui étaient dans le même hôtel que nous. Nous avions échangés lors d'un dîner à l'hôtel. Pas facile pour moi de faire une discussion en anglais et plus que facile pour Élodie mais c'était genial. Deux glob trotteuses extrêmement gentilles. Et c'est avec plaisir que nous avons pu les revoirs ici.

• • •

Ça y est nous sommes arrivés à Meknes. Il ne nous reste plus qu'à poser bagages et prendre à nouveau nos marques dans cette ville.

Après Fès-El-Labyrinthe voici Meknes-El-Labyrinthe 😂. Impossible de trouver notre hôtel. Nous sonnons chez une famille, qui avec gentillesse nous indique la direction. Et après quelques minutes de nouvelles recherches, nous trouvons notre logement, ouf !

Citée impériale  

Nous avons marchés des kilomètres pour essayer de pénétrer dans la citée impériale. Au final impossible 😣. On continue donc de faire le tour pour voir l'immense bassin Souani (bassin des Norias).

Bassin des Norias 

Ce bassin était à l'époque destiné à l'irrigation des jardins de Meknes. Il est aujourd'hui devenu un lieu de détente pour les habitants et le visiteurs de Meknes.

Prison Kara 
Bab Mansour el Aleuj 
Place el Hedim 
Visite de la medersa Bou-Inania de Meknes

Cette medersa portant le même nom que celle de Fès-El-Bali, n'est pas aussi jolie que sa "grande soeur". De plus, le prix de la visite étant de 60 Dh, c'est 3 fois plus chère qu'à Fès. Nous sommes un peu déçus par cette visite mais bon nous aurons au moins le mérite de l'avoir vu.

Balade dans le souk et le marché couvert à coté de la place el Hedim

Après avoir fait le tour de la ville et s'être balader dans plus lieux de la médina, nous avons l'impression qu'il n'y a pas grand chose à voir et a faire ici. On rentre donc à l'hôtel pour faire quelques recherches.

Vues de la terrasse de l'hôtel.  

Bon, nous ne trouvons pas grand chose de plus à faire. Certains musée ou lieux à visiter, ayant pour nous, des prix un peu trops élevés. Pas grave, il est impossible d'avoir déjà tout vu de la ville. On retourne donc se balader à l'intérieur de la médina.

Juste à la sortie de notre hôtel, en faisant un petit tour dans les rues de la médina, un meknessien nous demande ce que l'on cherche. "Et bien, rien de spécial". Il nous dit que nous pouvons le suivre pour faire un tour de la ville avec lui. N'ayant rien à perdre nous acceptons et le suivons. Et c'est avec plaisir que notre "guide" Adil nous montre les lieux de Meknes avec gentillesse et bonhomie.

Balade avec  

Grâce à Adil, nous avons pu voir Bab-el-Jedid, des tanneries (désolé j'ai plus le nom) et pleins de petites rues de la ville. Une rencontre inattendu mais bienvenue. Merci beaucoup Adil !

Retour sur la place el Hedim 

La place est beaucoup plus vivante le soir que la journée. Un petit marché c'est installé et les meknessiens jouent à un étrange jeu. Ils doivent avec une canne à pêche équipée en bout de ligne d'un anneau, attraper une bouteille de soda en faisant passer l'anneau dans le goulot de la bouteille 😀.

La nuit est tombée sur Meknes et il est temps de trouver un restaurant pour diner. Après recherche sur mon téléphone, on trouve le restaurant "Aisha".

Miam ! 

Ce restaurant est tout petit, seulement 6 personnes peuvent s'y installer. En regardant la carte, un plat nous intrigue. La Rfissa.

Après explication de la gérante, elle nous dit que ce plat est typiquement berbère et est composé de crêpes marocaines cuites à l'étouffé avec une cuisse de poulet et des épicez. Et bien croyez moi, c'était DE-LI-ICIEUX !!!!

Sur cet excellent repas, on peut aller se coucher et bien se reposer car demain on prend la direction de Moulay-Idriss et Volubilis.

21
mars

Ce matin, direction Moulay-Idriss ("le Lourdes" du Maroc) et Volubilis (ancienne ville berbère puis romaine). Pour aller là-bas nous devons prendre un taxi dans la ville nouvelle de Meknes.

Quelques minutes de marche plus tard, nous arrivons à une station de taxi et demandons au responsable, un taxi pour Moulay-Idriss. Il nous indique une veille voiture gris-bleu (style la voiture de colombo 😂). Nous nous installons à l'arrière avec Élodie et une autre femme puis un passager à l'avant et le conducteur. 5 personnes, normal quoi. Et là, surprise ! Un nouveau passager vient s'installer à l'avant. Heuuu c'est pas très "secure" ça 😕. Mais c'est pas fini, un autre homme ouvre la portière de mon côté et me fait signe de me pousser pour s'installer. Gros bug avec Élodie, on se regarde... et je fait comprendre à la personne que la banquette arrière est complète. Et bien non ! La femme installée à côté d'Élodie, nous fait comprendre que nous pouvons nous installer à 4 derrière ! Au final, nous étions 7 dans ce vieu taxi avec plus de 600 000 km au compteur ! Crise de rire assurée avec Élodie. Malgré tout, nous arrivons à partir tout en n'étant pas hyper rassurés non plus.

Bon, je vous avoue que la demi-heure de route n'étais pas des plus confortable mais au moins nous sommes arrivés vivant à Moulay-Idriss 😂.

Bourg de Moulay-Idriss 

Sans carte de la ville nous essayons de trouver le fameux minaret de Moulay-Idriss. Le seul minaret rond du Maroc, joliment décoré de versets du Coran en mosaïques vertes.

Après quelques recherches, nous l'apercevons du haut d'une route.

Minaret de Moulay-Idriss  

Finalement pas grand chose à faire ni à voir ici. On retourne donc à la station de taxi pour prendre un café dans un bar jouxtant la station.

Café ok, quelques petites courses en cas de petite faim. Nous demandons au responsable de la station un taxi à destination du site de Volubilis. Élodie me disant "J'espère que l'on ne sera pas autant dans le taxi que tout à l'heure".

Voeu exhaussé ! Le chauffeur nous indique son taxi et nous nous installons, rien que tous les deux sur la banquette arrière.

Taxi vers Volubilis  🚗

Bien installé à l'arrière (même si le taxi part totalement en lambeaux), le conducteur nous regarde dans le rétroviseur et nous dit "Vous avez de la chance car mon taxi est juste réparé". Petit coup d'oeil avec Élodie 😕.

Il essaie donc de démarrer la voiture, mais rien à faire, elle ne veut pas. Notre conducteur ouvre sa fenêtre et cri quelques chose en arabe et des personnes de la station. On pense donc que nous allons changer de taxi. Rien de bien méchant, ça arrive.

Et non ! Tout en essayant de démarrer, deux marocain se mettent derrière le véhicule et le pousse tel une mobylette que l'on souhaiterai démarrer. Frein à main desserré, pousser par des collègues et essayant de démarrer le taxi, nous commençons à descendre à toute allure l'énorme côte pentue de Moulay-Idriss😱. Je vois à coté Elodie serrer les fesses comme jamais 🙈 et moi mort de rire comme si nous allions dans des montagnes russes. 😂😂😂

Heureusement notre chauffeur réussi à mettre le contact pendant notre descente ! Ouf !

Élodie à pu se détendre et nous avons profiter du trajet pour observer les environs. En tout cas, nous ne sommes pas prêt d'oublier ce moment ! 🚗

Sur la route vers Volubilis  

Ça y est, nous sommes arrivés ! 😀 Nous allons pouvoir visiter l'ancien site de l'empire romain.

Volubilis  

Très beau site archéologique. Les vestiges de mosaïques au sol sont parfaitement conservés. On imagine assez bien la richesse de cette ancienne ville avec les multiples ruines de villas.

Aujourd'hui, le site fait toujours l'objet de fouilles archéologiques car seul une partie des vestiges ont étaient decouverts.

En tout cas, nous vous conseillons d'aller voir le joli site de Volubilis, classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

Salle d'attente pour les taxis 

Cette fois-ci, nous prenons un taxi moderne et confortable. Pas de coup de stress pour le retour à Meknes 😀.

Retour en taxi dans l'ambiance 🔉

De retour à Meknes, nous allons faire un tour dans la médina et le souk à côté de la place el Hedim.

📷📷📷

Notre dernier jour à Meknes se termine. Demain retour à Fès-El-Bali (en train) pour le dernier jour de notre voyage au Maroc.

Iilaa alghadi (À demain).

22
mars

Comme à l'aller, peut de personne occupe le train. Nous arrivons sans encombre à Fès-El-Bali.

Nous déposons nos valises dans notre nouvel hôtel (avec un peu de mal pour le trouver). Une fois de plus, l'accueil est ultra chaleureux et sommes conviés à nous installer dans le salon pour boire un thé accompagné d'une petite douceur. Nous en profitons pour reserver un restaurant pour le soir afin de terminer en beauté notre sejour.

Riad Nala 

N'ayant plus de lieux particuliers à visiter dans la médina, nous allons nous balader tranquillement et faire quelques derniers achats (épices, céramiques...).

👀👀👀

Aujourd'hui, il n'y a pas beaucoup de personne dans la médina et peu de commerces sont ouverts. Le vendredi, c'est jour de prière donc repos.

On à donc tout le loisirs de flâner et regarder les multiples coins, recoins et details que nous n'avions pas vue les jours précédents.

Les emplettes faites ainsi que les dernieres photos, nous retournons à l'hôtel et allons profiter de notre dernier dîner.

Repas marocain (modernisé) 

Durant le repas, un musicien jouait et chanter de la musique traditionnelle. Sympa mais c'est pas trop le genre de chose que nous aimons. Nous avons profités d'un bon repas marocain modernisé.

Et c'est avec un petit pincement coeur mais des souvenirs pleins la tête que nous terminons notre séjour au royaume du Maroc.

Notre voyage au Maroc est terminé. Une fois de plus, nous ne regrettons absolument pas d'être venu ici visiter les villes de Fès, Meknes, Moulay-Idriss et Volubilis.

Ces villes sont pleines de richesses ! Autant par leurs patrimoines (qui malheureusement peu certaines fois manquer d'entretien) que par leurs habitants. Nous avons eu la chance de discuter avec des commerçants à Fès-El-Bali, être guidé par Adil dans la médina de Meknes et cela restera à jamais dans nos mémoires. De plus, sachez qu'ici (à Fès-El-Bali) tous les locaux vous accueillerons avec plaisir en vous disant "bienvouni". Que l'on peut traduire part "bienvenu" 😀. Ce petit mot resonnera dans nos têtes à chaque fois que l'on entendra parler du Maroc.

Petit conseil, pour ne pas vous perdre dans les médinas, pensez à avoir une boussole sur vous, elle vous sera d'une grande aide. Nous nous sommes également aidés des guides Lonely Planet et du Routard pour organiser notre voyage.

En tout cas, nous pouvons que vous conseiller d'aller visiter ces villes d'une richesse incroyable !

Choukrane à tous et bon voyage !