Carnet de voyage

Vietnam

9 étapes
2 commentaires
10
Périple de 15 jours dans le nord et le centre du Vietnam
Avril 2009
15 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Nous arrivons à l'aéroport d'Hanoï à 10 h 00 et prenons un minibus (120.000 dg). Nous attendons qu'il soit plein pour partir. Nous mettons à peu près 1 h pour rejoindre Hanoï. Notre minibus nous dépose près du pont Den Bien Phu.

Notre aventure au Vietnam commence réellement à partir de cet instant : traverser une double voie. Bien heureusement pour nous, un vietnamien, nous voyant quelque peu désemparés, vient nous apporter son soutien pour notre première traversée.

Hanoï : premières impressions 

Nous allons ensuite à notre hôtel, le "Jasper hôtel", chambre à environ 38 € dans l'ancien quartier, assez bien située et silencieuse.

Jasper hôtel (remplacé par le Hanoï Moment hôtel)

42 Hang Cot Street

Nous nous reposons un peu et nous efforçons de ne pas sombrer puis décidons de faire un tour dans les vieux quartiers d'Hanoï. Au hasard d'une ruelle, nous découvrons un marché extraordinaire.

Nous rentrons ensuite à l'hôtel après avoir pris un petit repas au restaurant Little Hanoï, très bon (182.000 dg). Nous nous couchons à 19 h, décalage horaire oblige.

Restaurant Little Hanoï

9, Ta Hien

2

Lever à 5h15 avec un peu de difficulté puis départ à 6h20.

Notre guide, Lan, nous attend pour nous conduire avec le chauffeur jusqu'à Haiphong. Après 2 heures de trajet, nous embarquons sur un bateau plutôt vétuste pour 3/4 d'heure de traversée pour rejoindre l'île de Cat Ba.

Le bateau est plein à craquer, c'est jour de fête sur l'île et les vietnamiens viennent de tout le pays pour cette occasion. (fête de la visite d'Ho Chi Minh sur l'île).

Arrivés à Cat Ba, nous allons prendre un café vietnamien, là encore, une sacrée expérience.

Puis nous montons sur des Xe Om (motos) en direction de l'embarcadère, pourvus d'un casque 10 fois trop grand. Après 5 mns, un décor grandiose nous attend. C'est superbe, nous apercevons notre jonque au loin. Nous faisons connaissance avec notre équipage : un guide (Lan qui parle très bien le français), un cuisinier et un marin puis embarquons sur notre jonque.

L'embarcadère sur l'île de Cat Ba 

Nous traversons des villages de pêcheurs constitués de petits baraquements précieusement gardés par des chiens puis arrivons enfin en plein cœur de la baie d'Halong.

Myhtique 

Nous jetons l'ancre dans une petite crique enchanteresse pour un repas dont nos papilles se souviennent encore : poisson sur un lit de tomate, crabe, salade de poulpe : un vrai régal ! Nous nous reposons sur le ponton.

Nous repartons pour une longue traversée de la baie, abordons un endroit où viennent jeter l'ancre d'immenses cargos puis dans un chenal qui sépare deux petites îles peuplées de pêcheurs.

En fin d'après-midi, nous nous arrêtons dans une crique pour y passer la nuit. Nous sommes seuls au monde. Nous assistons à un véritable cours de cuisine et passons à table tandis que la nuit tombe sur la baie.

Préparation de nems sur le bateau 
• • •

Ce matin, réveil sous la pluie ! Nous partons naviguer jusqu'à l'île de Quan Lan. Après 1h30 de navigation, nous arrivons et débarquons en empruntant la petite barque puis prenons place dans un Tuc Tuc jusqu'au village. Nous sommes les seuls touristes hormis un couple et leurs deux ado, autant dire que nous sommes bien loin de tous les clichés qui font la réputation de la baie. Sur cette île, en tout cas, les touristes n'ont pas encore débarqué. Nous prenons ensuite deux motos puis partons visiter l'île. Nous visitons un temple, une pagode, la maison communale dont l'armature constituée de poutres sculptées en bois sont encore bien conservées puis rejoignons après quelques 10 kms la longue plage de sable blanc sur laquelle sont échouées des dizaines de méduses. Le temps n'est hélas pas à la baignade mais c'est assez sublime de se retrouver dans un tel endroit encore sauvage.

Vers midi, nous rejoignons notre jonque, y prenons un bon déjeuner et hissons enfin les voiles pour naviguer au gré du vent. La pluie cesse enfin, ce qui nous permet de profiter du paysage.

Vers 17 heures, nous nous arrêtons dans une crique et sommes rejoints par deux autres jonques. Tandis que nos deux cuisiniers s'affairent à l'arrière, nous partons en expédition avec Lan sur la petite barque jusqu'à une petite plage, une vraie perle qui s'offre à nous. Ce soir, les nuages sont encore bien présents.

La crique où nous passerons la nuit 
• • •

Réveil matinal sous les nuages pour le 4ème jour consécutif mais cela n'enlève rien à la beauté et à la magie de ces lieux. Le charme opère tout de même.

Nous partons naviguer une heure jusqu'à une crique où nous jetons l'ancre puis allons explorer une grotte avec la barque. La marée étant basse, nous ne pouvons hélas aller jusqu'au bout, nous touchons le fond et pouvons y deviner la présence d'énormes oursins.

Nous regagnons la jonque et au moment du départ, pendant la manœuvre, nous heurtons un banc de corail. La dérive est cassée : réparation immédiate avec le couteau de cuisine et ça marche !

Nous prenons notre dernier déjeuner sur le bateau.

 Dernier repas sur la jonque

Nous traversons de nouveau les villages flottants de pêcheurs.


Retour jusqu'à Haiphong. Notre taxi nous y attend pour nous conduire jusqu'à Hanoï. Juste avant d'arriver, il s'arrête pour nous faire goûter au Durian. Pas mauvais.

Alors que la nuit est déjà tombée, nous arrivons à l'agence Viet attitude puis prenons une douche à l'hôtel situé au rez de chaussée. Notre taxi attend pour nous conduire à la gare.

Avant de prendre notre train pour Lao Cai, nous prenons un très bon repas au Koto Van Mieu training pour 300.000 dg (resto école où sont formés de jeunes gens défavorisés). On le conseille vivement.

Restaurant Koto Van Mieu training

59 Van Mieu | Dong Da District

Nous nous rendons ensuite à la gare : impressionnant ! Nous arrivons à trouver notre wagon en nous faufilant à travers les voies. Nous nous attendions à quelque chose d'assez vétuste et ma foi, la cabine est assez classe. Nous partageons notre couchette avec un norvégien et une suédoise (d'origine asiatique pour elle). Départ à 21 h 15. Nous nous couchons peu après pour tenter de trouver le sommeil mais la nuit est un peu difficile.

Croisière proposée par l'agence de voyage Viet Attitude à Hanoï ( Viet Attitude Travel Agency - 197 Hong Ha, Hoan Kiem, Hanoï)

Compagnie de train Cao Son Express, 38 € A/R par personne Hanoï / Lao Cai

3

Une charmante voix nous réveille peu avant notre arrivée à Lao Cai puis nouvelle négociation pour le minibus en direction de Sapa (50.000 dg). Nous commençons notre ascension sous les nuages et au bout de quelques kilomètres : panne sèche. Nous sortons tous du bus et patientons le temps qu'un nouveau bus arrive. 1h30 après, nous arrivons enfin à Sapa, il est 6h00 du matin. Nous faisons connaissance d'une canadienne qui a pris le même bus, elle s'appelle Salima. Nous passerons la journée ensemble.

Nous décidons de nous poser à l'auberge Dang Trung : accueil chouette et certainement la chambre la plus sympa de l'hôtel à laquelle on accède après avoir traversé un jardin luxuriant à flanc de colline et disposant d'une vue à couper le souffle sur le Fansipan.

Auberge Dang Trung (nouveau nom : Sapa Auberge Hôtel)

031, Cau May Street

Nous allons prendre un petit déj à l'occidentale à Baguette et Chocolat sur les hauteurs du village. Très bon, encore une fois.

Baguette et Chocolat

Thac Bac Street

Nous faisons ensuite une rapide visite de Sapa et de son incontournable marché, nous y voyons notre premier chien rôti du séjour (pas pris la photo !).

Nous croisons des hommes et femmes de l'ethnie des Hmongs noirs et quelques rares Dzaos.

Etant venu à Sapa pour y faire un trek, nous acceptons de suivre quelques villageoises amassées devant les hôtels dans l'attente des groupes de touristes. Ca sent un peu le traquenard mais on sait à quoi s'attendre et nous tentons tout de même notre chance. Et nous ne sommes franchement pas déçus car nous vivons une merveilleuse aventure. Les paysages sont grandioses et nous nous payons une bonne partie de rigolade. Après une longue descente à travers les rizières, puis un passage sur un pont suspendu, nous arrivons à Lao Chai.

Les villageoises, des Hmongs noirs, nous disent habiter à Ta Van (environ 10 kms de Sapa) mais en réalité, leur village est bien plus loin. Nous traversons Ta Van puis trop épuisés, nous décidons de rentrer à Sapa après leur avoir acheté un petit quelque chose. Nous rentrons en Xe om.

De retour à Sapa, nous nous trouvons une petite terrasse ensoleillée pour déjeuner.

Nous faisons ensuite un petit tour dans Sapa puis rejoignons notre chambre. Vers 18h30, nous allons dîner tous les deux au Fansipan dans la rue principale qui reste très animée en soirée.

Restaurant Fansipan

023, Cau May street

4

Réveil matinal difficile dès 4 heures. Les orages et la pluie sont de la partie depuis le milieu de la nuit. Nous avalons vite une boisson car nous avons rendez-vous à 7 heures devant l'église. Après avoir réglé l'hôtel, nous sortons sous une pluie torrentielle et la rue principale s'est transformée en un véritable cours d'eau. Arrivés tant bien que mal devant l'église, nous patientons mais personne ne vient. Nous décidons d'attendre l'ouverture de la Poste pour essayer de téléphoner à notre guide "Cédric" lequel nous attend à...Lao Cai. Bien joué !! Nous n'avions pas pris connaissance du dernier mail envoyé par l'agence car déjà au Vietnam. Ce n'est pas bien grave, nous prenons donc un bus pour redescendre à Lao Cai où nous rejoignons enfin notre guide et quelques autres touristes pour rejoindre le marché de Can Cau situé à la frontière chinoise. Après quelques 2 h30 de route et de piste, nous arrivons enfin au pays des Hmongs fleurs. Il a cessé de pleuvoir.

Paysages de Can Cau 

Le marché est très pittoresque et, contrairement à Sapa, nous ne sommes pas du tout interpellés par les habitants. Je suis juste abordée par une jeune villageoise alors que je suis en train de me mettre de la crème solaire. Belle rencontre.

Après une petite visite d'une heure (dans la boue...), nous repartons vers Bac Ha où nous passerons la nuit.Nous prenons un repas copieux dans une petite bicoque qui ne paie pas de mine puis nous baladons dans Bac Ha. Nous dormons au Cong Fu hôtel, très très moyen, on a dormi sur des planches !

Nuit au Cong Fu hôtel

152 Ngoc Uyen Street

5

Ce matin, une fois n'est pas coutume, il pleut...

Nous passons toute la matinée au marché de Bac Ha, là où se retrouvent les ethnies de tous les villages environnants. Sous la pluie et dans la boue mais quel enchantement, encore une fois : des couleurs, des senteurs, des regards, des sourires, des rencontres extraordinaires. Là, nous sommes vraiment dans un autre monde. Tout bouge dans tous les sens, c'est merveilleux. On y vend de tout, les hommes en profitent pour se retrouver autour d'un verre d'alcool de maïs ou de riz et fument le tabac fraîchement acheté tandis que les femmes cherchent les tissus les plus lumineux pour se parer d'un nouvel habit avec leurs enfants à leurs côtés ou installés sur leur dos.

A l'extrémité du marché, les paysans viennent vendre leurs bêtes : cochons, chevaux, poulets et chiens.

Vers 12h30, nous nous asseyons parmi les villageois dans une gargote sur le marché et goûtons à la célèbre soupe Pho, un vrai régal.

On a mangé là ! 

Le marché touchant à sa fin, nous nous éloignons du village pour faire un dernier tour dans la campagne environnante.

 Regard
Retour du marché 

Nous prenons ensuite le bus jusqu'à Lao Cai puis récupérons nos billets de train dans une agence, juste 1 heure avant notre départ, le temps que les billets soient acheminés depuis Sapa (enfin, c'est ce que nous avons cru comprendre, nos interlocuteurs ne parlant pas un seul mot d'anglais). Lao Cai est une ville sans intérêt si ce n'est la gare. Nous mangeons dans un resto situé pas très loin de l'agence et de la gare (le resto l'émotion).Nous reprenons le train de nuit pour Hanoï et nous retrouvons avec un couple de sud africains tandis que nos plus proches voisins sont les mêmes qu'à l'aller (un couple d'amoureux japonais).

6

Arrivés à Hanoï au petit matin, nous prenons un taxi pour la gare routière. Il nous conduit dans une rue super glauque à peine éclairée et qui porte le même nom que celui de la gare. Nous refusons de descendre et lui remontrons notre destination. Il semble cette fois avoir compris et reprend la route. Nous apercevons sur la route d'en face quelque chose qui ressemble à une gare et stoppons immédiatement le taxi. Nous entrons dans le hall, il n'y a aucune indication. Nous croyons comprendre qu'il faut patienter jusqu'à 6 heures. Nous sommes rejoints par un couple franco anglais. Au bout d'1/4 d'heure, nous décidons tous les 4 d'aller sur les quais. Nous montons dans un minibus pour Ninh Binh (40.000 dg chacun). Nous nous faisons déposer juste devant le Xuan Hoa Hôtel après environ 2h30 de trajet.

Hôtel Xuan Hoa

31D Minh Khai Street

Nous prenons un bon petit déjeuner puis louons une moto pour sillonner les environs. L'hôtelier nous remet un plan.

Nous visitons Hang Mua, un jardin paysager et sa pagode construite sur un haut pic qui domine Tam Coc.

Hang Mua 

Nous visitons ensuite la pagode Ban Long, toute petite pagode où nous attend une moine qui nous fait la visite ; très sympa ; on est tout seuls.

Ban Long 

Nous reprenons notre chemin et nous arrêtons dans un tout petit village pour déjeuner. En tout, nous sommes 4 touristes et une bonne vingtaine de vietnamiens qui sont à la fête et qui trinquent. Beaucoup de bruit mais un bon petit repas. Nous repartons pour Hoa Lu. Nous sommes un peu déçus par l'endroit.

Hoa Lu 

Nous essayons ensuite de trouver Ken Ga, sans succès et reprenons notre chemin en coupant par des petits chemins. C'est l'aventure, nous nous retrouvons dans des tout petits bleds où les gens ne doivent pas voir très souvent des touristes.

Ninh Binh n'étant pas une très jolie ville, nous dînons à l'hôtel.

• • •

Le lendemain, nous allons à Tam Coc assez tôt, toujours en moto. Nous tombons sur une rameuse vraiment sympa et super souriante à qui nous achetons un napperon, pas le choix, cela fait partie du jeu. C'est un très joli site, à cette heure là, il y a très peu de touristes et le soleil ne tape pas encore trop.

site de Tam Coc 

De retour, nous allons visiter la pagode Bich Donc : superbe pagode construite à même la roche.

Pagode de Bich Dong 


Nous nous arrêtons ensuite dans un petit resto puis rentrons à Ninh Binh. Nous prenons un mini bus jusqu'à Hanoï puis taxi jusqu'à notre hôtel. A Hanoï, nous allons manger dans un super resto : le 69.

69 café et restaurant

69 Ma May Street | Hoan Kiem District

7

Réveil matinal pour prendre notre avion pour Hué prévu à 7 heures. Un taxi vient nous chercher à l'hôtel (182.000 dg ! une vraie fortune au Vietnam mais à cette heure-ci, on n'a pas vraiment le choix).

Nous arrivons à Hué sous les coups de 10 heures. Il fait très lourd, ça change.

Nous prenons un minibus qui nous dépose dans la rue des hôtels. Les rabatteurs se mettent immédiatement à l'oeuvre et ça ne nous emballe franchement pas. Nous préférons tenter notre chance dans un hôtel situé aux portes de la citadelle. L'hôtel a l'air super mais malheureusement, il est complet.

Après 1 bonne heure de marche sous une chaleur très pesante, autant dire que nous avons la pêche. Nous nous rabattons sur un hôtel du centre, un trois étoiles relativement cher et sans piscine ! On changera d'hôtel pour le lendemain. Nous allons ensuite manger un morceau dans un resto conseillé par le routard, pas exceptionnel (le Ong Tao).

Ong Tao

134 Rue Ngo Duc Ke

Nous allons ensuite visiter la citadelle, il fait toujours aussi lourd et nous sommes très fatigués. Nous n'apprécions pas pleinement le charme des vieilles pierres.

La Citadelle de Hué 

Le soir venu, nous mangeons dans un resto super sympa situé dans la rue des restos : Ushi restaurant.

Ushi restaurant

42 Pham Ngu Lao St

• • •

Le lendemain matin, après un petit déj royal, nous partons déposer nos bagages dans un autre hôtel, un hôtel routard à 8 € la nuit !

Nous partons ensuite pour une excursion en bus réservée la veille dans une agence de voyage de Hué pour visiter les tombeaux royaux. Prise de risque et en plus, le guide est anglophone mais finalement l'excursion est assez bien organisée, nous n'aurions pas pu visiter autant de sites tout seuls.

Après un premier arrêt qui sent l'attrape touriste (magasin de vente d'encens), nous visitons le tombeau Tuc Duc puis celui de Khai Dinh (magnifique avec à l'entrée un alignement de statues) puis enfin le tombeau de Minh Dang.

A midi, nous mangeons au resto stop and go café avec deux papis touristes japonais, charmants qui s'enfilent deux bonnes bières et qui nous prennent en photo.

Stop and Go café

03 Hung Vuong Street

Après le déjeuner, nous reprenons le bus pour la visite de la citadelle. Pour nous, ce sera pause thé au bord de la rivière, moment très cool.

Nous rejoignons notre bus pour les deux dernières visites : le jardin botanique An Hien, un petit havre de paix puis la pagode de Thien Mu. L'un des moines est en train de faire sonner le gong, moment de recueillement alors que le soleil commence à décliner.

Nous rentrons ensuite à Hué en bateau, c'est sympa.

Nous retrouvons notre super chambre d'hôtel puis piquons une petite tête dans la piscine (et oui une chambre à 8 € avec une piscine...) mais après avoir aperçu une petite boule de poils grise avec une longue queue non loin du bord, je sors illico presto de l'eau.

Nous nous rendons ensuite à un superbe resto situé au bord de la rivière : le Paradise Garden (une multitude de lampions dans les arbres et dans le lointain, les lumières de la rive nord avec vue sur le pont qui change de couleur toutes les minutes). Mais le spectacle dans notre assiette n'est malheureusement pas au rendez-vous. Quelle déception (resto pourtant conseillé par le guide du routard).

Paradise Garden Restaurant

17 Le Loi Street

En rentrant à l'hôtel, nous croisons le chemin de plusieurs rats. Nous passons une nuit assez pénible. La chambre était propre mais sentait une bonne odeur d'humidité, surtout les draps.

8

Réveil matinal, on ne se fait pas prier pour quitter notre chambre et allons prendre un petit déj dans un resto tenu par un français : la carambole. L'air de rien, on est content de pouvoir manger un bon croissant avec café.

La Carambole

19 Pham Ngu Lao

Nous prenons ensuite le bus réservé la veille pour rejoindre Hoi An.

Après la matinée passée dans le bus, nous passons devant un des hôtels que nous avions repérés, le Phù Thinh.

Nous marchons un peu pour le rejoindre et là, nous ne sommes pas déçus du tout : on nous propose une chambre au dernier étage avec vue sur la piscine et les rizières à perte de vue. Le rêve à 35 € la nuit, ça ne vaut pas le coup de s'en priver.

Hôtel Phu Thinh

488 Cua Dai St. - Cam Chau

Mourant de faim, nous essayons de trouver un resto sympa non loin de l'hôtel mais il fait très, très chaud. Bredouilles, nous retournons à notre hôtel et déjeunons sur place : nous mangeons une bonne salade de papaye dans un décor de rêve. Après le repas : après-midi farniente et baignade.

Vue de notre chambre, hôtel Phu Thinh 

En fin d'après-midi, nous allons visiter la vieille ville. Nous sommes conquis par le charme de la plus vieille ville du Viet Nam. Nous nous promenons dans le marché, un vrai régal ! Puis allons manger au Hong Phuc restaurant, sur la terrasse à l'étage pour y déguster son poisson cuit dans une feuille de bananier. Très bon même si le décor est des plus rudimentaires. Nous passons une bonne soirée. Après le repas, nous nous promenons le long du canal. Il y a une multitude de lampions qui illuminent la cité. Il y règne vraiment une atmosphère particulière.

Hong Phuc restaurant

86 Rue Bach Dan St

• • •

Le lendemain, après un copieux petit-déjeuner, nous décidons de louer des vélos pour profiter pleinement des environs de Hoi An. Nous rejoignons la plage de Cua Dai. Il est encore tôt mais il fait déjà chaud. Nous nous baignons et repartons vers notre hôtel. Nous marquons un arrêt dans un petit resto au bord de la rivière et mangeons (encore) une salade de papaye verte.

Retour à l'hôtel - farniente au bord de la piscine.

Nous prenons nos vélos pour faire une petite escapade dans les rizières, c'est vraiment sympa puis rejoignons Hoi An.

Nous allons ensuite boire un verre au Brother's café, resto installé dans l'un des plus beaux bâtiments coloniaux français. Très sympa.

Brother's Café

27-29 - 31 Phan Boi Chau St

Brother's café 

Le soir, repas dans un resto, le miss Ly Cafeteria proposant les meilleures spécialités locales : le cao lau (nouilles plates mélangées à du soja, des légumes verts, du porc et des croutons), le won ton (pâte de farine farcie aux crevettes et cuites) et la rose blanche (crevette cuite à la vapeur enveloppée dans une galette de riz.

Miss Ly Cafétéria

22 Nguyen Hue Street

• • •

Pour notre troisième jour passé dans cette merveilleuse ville, on a décidé de se poser un peu....journée au bord de la piscine...

En milieu d'après-midi, nous allons nous faire la visite "culture et patrimoine" de Hôi An : le musée de la céramique, le temple Quan Cong (temple, également appelé Chua Ong, fondé en 1653 en l'honneur de Quan Cong) et une vieille demeure, la maison Tan Ky.

Nous profitons encore de la vieille ville puis prenons un verre au Café Can, occupant une ancienne demeure coloniale. Encore une petite balade sur le marché.

Nous rejoignons ensuite le resto Café des amis où le propriétaire nous accueille avec du Brassens en fond sonore. Ambiance sympa, le resto donne sur les bords de la rivière.

Café des amis

52 D Bach Dang

Puis la pluie se mêlant à la partie, nous rentrons à l'hôtel, archi trempés. L'averse étant passée, nous allons piquer une dernière tête nocturne dans la piscine, seuls au monde.

9



Ce matin, nous repartons pour Hanoï. Un taxi nous conduit jusqu'à l'aéroport de Da Nang puis vol intérieur jusqu'à Hanoï. Arrivés à l'aéroport, nous empruntons un mini bus et arrivons au jasper Hôtel en milieu de matinée. Notre chambre est située au dernier étage, nous avons une vue superbe sur la vieille ville. C'est chouette.

Aussitôt arrivés, aussitôt repartis. nous visitons le quartier des 36 corporations. C'est vraiment un coin surprenant. A chaque rue correspond une spécialité et à chaque coin de rue, c'est un nouveau Vietnam qui se présente à nous : la rue des forgerons, la magnifique rangée d'herboristeries exhalant des parfums entêtants, la rue des ferblantiers et des miroitiers, les échoppes exposant des autels et des statues bouddhiques puis des rues plus contemporaines : vêtements, mercerie, casques de motos, chaussures.

Le quartier des 36 corporations 

Nous faisons encore un petit tour au marché repéré le premier jour de note arrivée. C'est toujours un vrai régal !

Vers 13 heures, nous allons déjeuner dans un resto assez classe, le Hanoï Garden. Il y a quelques clients d'affaires et un couple de grands-parents franco vietnamien accompagné de leurs 3 petits enfants français.

Restaurant le Hanoï Garden

36 Hang Manh Street | Hoan Kiem District

Après le déjeuner, nous allons flâner au bord du lac Hoàn Kiêm puis nous laissons convaincre par un porteur de pousse pousse : une heure à redécouvrir les quartiers que nous avons traversés à pied. On n'est franchement pas emballés mais bon, on pourra dire qu'on l'a fait.

Nous allons ensuite faire du shopping à la recherche d'une ombrelle et d'un costume pour notre fille. Nous allons jusqu'au marché couvert Dong Xuan où on trouve tout sur tout sur trois étages. Là aussi, un spectacle étonnant !

Nous rentrons à l'hôtel nous reposer un peu. Le soir, repas dans un resto avec une petite terrasse donnant sur la rue : le lady bird. Nous allons ensuite boire un petit café avec une pâtisserie au Tamarind Café (ambiance sympa et cosy, peu de monde à cette heure-là), le temps de patienter avant d'aller au spectacle des marionnettes sur l'eau. Beau spectacle mais un peu gênés par les spectateurs devant nous donc un peu déçus par rapport à tout ce qu'on a pu lire à propos de ce spectacle.

Restaurant le Lady Bird, 57 Hang Buom - fermé !

Tamarind Café, 80 Ma May

• • •

C'est notre dernier jour au Vietnam. La matinée est dédiée à la visite du musée d'ethnologie du Vietnam ; visite intéressante à programmer plutôt en fin de séjour.

Arrivés au centre de Hanoï peu avant midi, nous en profitons pour capturer des scènes de rue et de la vie quotidienne à Hanoï. Nous allons encore et oui, dans le vieux quartier puis allons déjeuner dans un resto thaïlandais, pour changer...: le Baan Thaï restaurant. Très moyen malgré les bonnes critiques du Lonely comme quoi, il n'y a pas de guide parfait.

Baan Thaï restaurant

Scènes de vie à Hanoï 

L'après-midi est entièrement consacré aux achats pour la famille après avoir fait une dernière flânerie au bord du lac Hoan Kiem où un homme âgé de 80 ans vient à notre rencontre en échangeant quelques mots en français.

Cette dernière rencontre n'est-elle pas un appel du pied pour un nouveau voyage dans ce pays si merveilleux.Qui sait ?

 Le pont rouge du lac Hoan Kiem

Comme CommeUlysse, rejoignez la communauté de voyageurs MyAtlas !
Inspiration, partage et découverte.