Un week-end en van en Provence

Après le confinement de mars 2020, un besoin de liberté et une folle envie de partir à l'aventure nous ont conduit dans le Lubéron et les Baronnies le temps d'un week-end
Juin 2020
3 jours
1

Après avoir récupéré notre van chez le loueur vendredi en toute fin d'après-midi après le boulot, nous ne perdons pas de temps et quittons sans tarder la capitale des Gaules. Il est déjà tard et nous décidons de nous poser quelque part dans le Vercors.

Grâce à l'application Park4night, nous trouvons un endroit au milieu de part, près d'un départ de randonnée après un long périple sur une route forestière.

2

Le lendemain matin, ni une, ni deux, nous filons direct vers le Lubéron, en choisissant les endroits les plus emblématiques. Contrairement à nos habitudes, nous empruntons l'autoroute pour gagner du temps sur l'étape.

Nous arrivons en fin de matinée dans le superbe village de Gordes, incontournable village perché situé au cœur des monts du Vaucluse. C'est un véritable joyau ! Nous partons à la découverte de ses charmantes ruelles étroites et de son architecture purement provençale que nous aimons tant. Il y a peu de touristes, les commerces et restaurants font encore grise mine...

Nous nous posons à l'une des terrasses des restos du village, nous sommes les premiers attablés, que ça fait du bien ces petits moments qui nous ont tant manqués 😀

Après le repas, nous décidons de rejoindre le van en remontant vers le belvédère qui offre une vue imprenable sur le village. C'est vraiment une vue à couper le souffle, je comprends mieux la célébrité de ce village.

Nous repartons en tout début d'après-midi pour un autre coin tout aussi célèbre, le village de Roussillon et le sentier des ocres.

Le village de Roussillon 


le sentier des ocres, sur un petit air de déjà vu 😀

Nous décidons de terminer notre petit tour en visitant la superbe abbaye cistercienne de Sénanque, l'une des trois sœurs provençales et la dernière qui manque à notre tableau. Hélas, nous ne pourrons pas accéder à la grande salle, des travaux de rénovation étant en cours mais la visite vaudra quand même le détour. Quel sentiment de quiétude peut-on avoir en pénétrant dans de tels lieux chargés d’histoire.

La superbe abbaye de Sénanque 

Après cette super journée de découverte, nous partons à la recherche d'un nouvel emplacement pour la nuit. Après pas mal de galères et de route, nous trouvons un endroit perdu au milieu des champs de lavande et accessible à peu de véhicules (la dernière montée était rude). Nous avons profité des derniers rayons de soleil pour prendre une douche et un bon apéro avec une vue imprenable.

Après ça, tu peux mourir.... 

et le soir, un renard est venu nous rendre visite....

3

Le lendemain matin, le paysage n'est pas vraiment le même, il fait un temps pourri et tout de suite, ça fait moins décor de carte postale...

Le lendemain matin, on se réveille sous la pluie et le froid 

On roule pas mal pour rejoindre Lyon en prenant les petites routes comme d'hab et à midi, on tombe sur un petit resto de village plein à craquer car c'est la fête des mères. On a de la chance, il reste une petite table pour tous les 3, on s'est régalés ! Rien de mieux pour terminer ce petit week-end en Provence.