A la découverte des lacs italiens

Petit périple improvisé en famille à la découverte des lacs d'Italie du nord, en passant par Venise et Vérone
Août 2011
10 jours
11
1

Nous partons de Lyon en fin de matinée puis marquons une étape d'une nuit dans un petit camping sans prétention dans la vallée de la Roya. Le lendemain, nous franchissons rapidement la frontière et arrivons enfin d'après-midi à notre première étape : le lac d'Orta. Nous nous posons durant deux jours près du village Orta San Giulio, baignades et balades aux alentours.

Vue depuis notre emplacement de camping 

Le lac d'Orta est sans doute le moins connu des lacs italiens mais il mérite franchement le détour pour son authenticité et son charme. Il est l'un de nos coups de cœur.

 Orta San Giulio

Le soir, ne pas hésiter à se balader dans les ruelles du village et à déguster une pizza sur l'unique place du village. Nous avons eu la chance d'assister à un petit concert de jazz...

 Orta San Giulio de nuit
Vue sur l'île de San Giulio 

Petite baignade pour nos enfants avant de rejoindre le lac suivant, le lac Majeur.

2

Nous arrivons à notre étape suivante, le lac Majeur. Ayant déjà visité par le passé les îles Borromées, nous préférons profiter des rives du lac en nous posant dans un de ses nombreux campings.

Avant de rejoindre notre camping, nous nous arrêtons au jardin botanique de la Villa Taranto à Verbania. Si vous aimez les Dahlias, foncez-y !

 Jardin botanique de la Villa Taranto

Nous trouvons ensuite un petit coin au bord de l'eau pour que les enfants plongent une tête dans les fraîches eaux du lac.

Le lendemain, le temps n'est franchement pas au beau, nous profitons d'une courte accalmie pour prendre un café à Cannobio puis, la pluie étant de plus en plus forte, nous prenons la voiture pour une longue balade jusqu'à la frontière suisse.

Le lac Majeur sous la pluie 

En fin d'après-midi, le temps s'est un peu levé et nous allons prendre notre repas dans une petite pizzeria. Nous décidons de nous y rendre à pied, munis d'un grand parapluie pour 4. Nous dînons à l'intérieur, sans nous soucier du temps qu'il peut faire à l'extérieur. En sortant du restaurant, le temps est menaçant mais nous prenons notre temps pour rentrer au camping, un peu trop hélas. Une averse torrentielle s'abat sur nos têtes et pensant nous mettre à l'abri sous notre tente, nous découvrons un vrai torrent qui passe sous le sol de notre tente. Une soirée bien arrosée, vivement le beau temps !

Très différent du précédent lac, plus grand, le lac Majeur invite le visiteur à la quiétude. Finalement pas si loin de Lyon, nous nous le notons dans notre liste des weekend en amoureux. Nous reviendrons...

3

Après le lac Majeur, nous ne savons pas vraiment où aller. Sur un petit coup de tête, nous décidons de "tracer" jusqu'à Venise, pour que les enfants en prennent plein les yeux (nous connaissons déjà un tout petit peu); et oui, rien de préparé pour ce séjour.. Nous nous posons dans un grand camping à Oriago près de Venise.

Pour les campeurs qui souhaitent visiter Venise, on conseille le camping Della Serenissima à Oriago - Juste à l'entrée du camping, il y a un arrêt pour prendre le bus qui vous mènera jusqu'à la gare routière de Venise, un très bon plan - le camping est l'un des meilleurs d'Italie que nous ayons fait durant notre séjour avec des emplacements assez spacieux et tranquilles (dans l'ensemble, les campings en Italie sont plus chers qu'en France et moins sympas).

Le lendemain matin, nous nous levons super tôt pour profiter pleinement de notre seule journée à Venise.

Venise au petit matin 

Folie pure ou pas, nous commençons la journée par aller sur l'île non loin de Venise, la superbe Burano, de toute beauté et à conseiller pour les photographes amateurs.

L'île de Burano  

Il fait déjà chaud, nous nous désaltérons à une fontaine avant de reprendre le bateau pour Venise.

Toute une belle journée pour visiter la sérénissime ! Ne disposant que de très peu de temps, nous préférons flâner au hasard des rues, sans aucune visite de site en particulier. C'est ainsi que nous passerons notre journée en allant d'un site connu et fréquenté à un tout petit coin de paradis. Lorsqu'une petite averse estivale éclatera en plein milieu d'après-midi, nous nous abriterons sous le toit de la première église venue, la petite église de San Giovanni Battista in Bragora où fut baptisé Vivaldi. Ce fut un pur moment de bonheur, la pluie battant son plein à l'extérieur tandis qu'une douce musique de Vivaldi était jouée dans l'enceinte de l'église.


En fin d'après-midi, afin de prendre de la hauteur et de profiter des lumières descendantes sur la ville, nous montons au sommet du campanile.

Place Saint Marc 

Dans l'après-midi, nous avions repéré un restaurant situé sur une petite place, nous y retournons en début soirée et dégustons l'un de nos meilleurs risotto jamais mangé, un risotto à l'encre noire de seiche, un vrai régal !

Osteria Al Milion 

Un petit resto que nous conseillons :

Osteria Al Milion

Corte Del Milion 5841, 30121 Venezia, Italie

Encore quelques photos de nuit avant de rejoindre notre camping, non sans encombre (retour tardif avec peu d'indication, aucun bus au départ de la gare routière de ce matin).

4

Le lendemain matin, nous partons pour un long trajet jusqu'à la ville de Vérone, une courte étape avant de rejoindre le prochain lac où nous avons prévu de passer la nuit, le lac d'Iséo.

Après un rapide pique-nique, nous arrivons à Vérone en début d'après-midi. Belle visite là encore improvisée, Vérone est une ville qui mérite le détour. Nous nous y attarderons d'ailleurs un peu trop longtemps alors que nous avons encore de la route jusqu'au lac et qu'il nous faut trouver un emplacement de camping....


Eglise Sant'Anastasia 
Castelvecchio et Ponte Scaligero 

Notre recherche de nuitée va s'avérer plus compliquée que prévu...nous finissons dans une sorte de camping avec des baraquements en dur, sur un emplacement qui n'en est pas un puisque notre tente sera plantée juste devant ce qui ressemble à une issue de secours, terrain en pente de surcroît. Mais c'est quand même mieux que de dormir à 4 dans la voiture pleine à craquer.

Le lendemain, nous passons par le lac d'Iséo, aperçu hier soir, puis nous rejoignons notre dernière destination, le fameux lac de Côme.

Le lac d'Iséo 
5

Notre séjour s'achève près de Bellagio, une vraie petite perle idéalement située pour découvrir le lac de Côme. Stendhal ne s'était pas trompé...

Pour profiter pleinement du lac de Côme, nous conseillons de prendre le bateau navette qui sillonne le lac en déposant touristes et habitants dans ses merveilleux villages.

Nous commençons notre découverte du lac par un arrêt à la Villa Carlotta à Tremazzo. Son jardin botanique est un véritable havre de paix.

Jardin botanique de la Villa Carlotta 

Nous reprenons ensuite notre balade en bateau pour apercevoir le long des rives, villages de pêcheurs et luxueuses villas d'une époque révolue. Impossible de ne pas tomber sous le charme...Nous prendrons notre repas à Lenno.

Tremezzo, Varenna, Lenno, Menaggio, Bellagio

De retour à Bellagio, nous continuons notre balade à travers les petites rues du célèbre village et le long de sa promenade sur la rive.

 Bellagio

C'est notre dernier soir en Italie, nous profitons du coucher de soleil sur le lac, notre coup de cœur de ce court séjour.

Le lendemain matin, nous terminons notre séjour par une rapide visite de la Villa Del Balbaniello, nichée sur la pointe d'une presqu'île et accessible par bateau au départ de Lenno. Dans ses magnifiques jardins, ont été tournées quelques scènes de Casino Royale et Star Wars. Notre fils est aux anges !

Villa Del Balbaniello 

C'est la fin de notre court séjour en Italie, pays toujours aussi séduisant et à conseiller avec des enfants qui pourront apprécier les nombreux points de baignade.