Carnet de voyage

Thaïlande

Par
29 étapes
14 commentaires
Par Cloé
Un tour de Thaïlande en un mois.
Du 12 juillet au 10 août 2017
30 jours
Partager ce carnet de voyage
1

C'est le début de l aventure thaïlandaise! Nous partons de Genève à 12h35 direction Moscou. Deux heures d'attente en territoire russe puis 8h40 de vol direction Bangkok. Sur le papier, tout devrait bien se passer. En vrai, le trajet vers Moscou a été mouvementé... l'avion en lui-même s'est bien comporté mais nos voisins étaient légèrement pénibles... le trajet a duré quatre heures mais on aurait aussi pu dire le double.

Nous voici sur le sol thaïlandais, légèrement égarées dans un aéroport un peu grand. Une queue interminable pour la douane mais après tout rien ne presse. Un coup de tampon et le sésame est sur nos passeports. Nos sacs arrivent à bon port et cest parti! On prend le métro pour aller vers le centre de la ville d'où l'on prendra un taxi pour rejoindre notre hôtel.

Le métro c'est quelque chose d'un peu particulier au tout début puisqu'on se retrouve devant des grandes baies vitrées sans comprendre. Des lignes jaunes au sol. Le métro arrive et le principe c'est de suivre ces lignes jaunes tous en file indienne. C'est beau la discipline! Loin de la foire d'empoigne de Paris.

A notre station nous trouvons un taxi qui facture au kilomètre et on a vite fait de comprendre que la conduite thaïlandaise est sportive. Déjà, le volant est à droite et ensuite des scooters arrivent de partout, les tuk-tuks aussi... un joyeux bazar. On arrive dans notre rue, en plein centre historique. C'est très animé avec des stands de partout! On se fait alpaguer dès les premières minutes pour nous donner des conseils, des cartes de la ville, ... une odeur de nourriture dans toute la rue et une chaleur moite typique. Au top !

Notre hôtel ne peut nous accueillir qu'à partir de 14h, on dépose les sacs et on part découvrir la rue et manger un morceau. Beaucoup de choses à base de riz ou de nouilles, on évite les glaçons et les légumes crus. On s'endort un peu sur nos assiettes mais finalement on se décide à aller planifier notre prochaine destination dans une agence où l'on réussit (brillamment) à négocier un trajet vers les temples d'Ayuttayah. Ils sont programmés pour vendredi. Samedi, l'agence nous propose aussi un bus de nuit pour Chiang Mai et on prend le tout.

A noter que dans presque toutes les rues, il y a une photo du roi, récemment décédé. C'est assez excentrique avec beaucoup de dorures et de fioritures mais finalement assez joli.

Ensuite, bien fatiguées, on va prendre notre chambre. Pas encore prête, on va se reposer à côté de la piscine sur le toit en attendant. Jolie vue sur Bangkok et la quartier des affaires, on devine le palais royal que l'on va aller visiter demain. Nous avons la chambre, on va faire un peu de farniente à côté de la piscine. Trop dur la vie !

Il est actuellement 17h57, on est douchées et en pyjama, prêtes à récupérer nos heures de sommeil perdues entre la Russie et la Thaïlande.

Premier repas thaï
Premier repas thaï
Papa, maman, on est vivantes ! (Khao San Road)

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires
2

Ce matin réveil à 8h45 pour le petit-déjeuner, on aurait bien dormi un peu plus... le jetlag est assez féroce. Le restaurant pour le petit-déjeuner est juste en face, Marine a failli vomir en traversant la rue! Les odeurs sont fortes ! Au menu : un peu de tout mais rien de cru pour nous. On évite la mangue, la pastèque et l'ananas découpés pour opter pour des oeufs, des céréales et de l'eau. Et pourtant, ce n'est pas l'envie qui manque de changer de menu...

Ensuite direction le Grand palais. Il est fermé puisque le nouveau roi vient en visite. Il y a des milliers de personnes dans la rue, tous vêtus de noir, couleur des festivités. Du coup on va vers le Wat Pho, splendide temple où on retrouve notamment l'un des plus grands bouddhas couchés de Thaïlande. Magnifique. Nous avons vu des centaines de petits bouddhas avec des positions variées. En arrivant devant le Grand bouddha couché, beaucoup de personnes achetaient de petits bols remplis de pièces. Chaque pièce était jetée dans de grands récipients en métal, tout le long du mur, bruits de cloches en continu. Les temples sont tous colorés et incrustés à la feuille d'or, la classe !

Dans ce temple, il y a une école de massage. Ces massages sont les plus réputés au monde. En rentrant dans le temples c'est tenue correcte exigée : exit les shorts et les dos nus! Nous avons dû acheter de longues jupes (en marchandant évidemment) très colorées. Sans cela pas d'accès au temple. Et bien sûr on y entre pieds nus!

En sortant, nous sommes passés par un marché au bord du fleuve. Un fleuve assez boueux et encombré de branches et de bateaux. Le tour de bateau sera pour samedi normalement. C'était un marché essentiellement d'amulettes et d'alimentation. Nous avons bavé devant les mangues coupées et on a craqué pour des petites bananes.

On mange dans notre rue et ensuite direction la piscine de l'hôtel. Rafraîchissement béni ! Il se met à pleuvoir, la piscine est pour nous. On commande des bières que nous buvons dans la piscine! Pire comme vie...

Le soir petit tour dans notre rue pour goûter aux soirées thaïlandaises qui ne nous ont pas déçues: nous aterrissons dans un autre monde. La rue qui , la journée, est plutôt calme, se transforme en mini New-York. De la musique partout, des lumières partout, des stands de nourriture diverses, des scorpions mais aussi toutes les nationalités imaginables. D'ailleurs on vous laisse ceux qu'on a pu croiser : mon premier est un homme, mon deuxième est une femme, mon troisième est mon tout. Un tout excentrique!

Retour à l'hôtel pour une bonne nuit avant l'aventure de demain !

3

Pour commencer : bon anniversaire Nina :D on a bien pensé à toi aujourd'hui !

De notre côté le réveil a sonné à 6h47 ce matin. Forcément, il fallait se lever pour aller visiter Ayuttayah, ancienne capitale de la Thaïlande. Un endroit peuplé de temples tous plus beaux les uns que les autres. Pour cette excursion à la journée on a pris une agence qui nous a fait quelque chose de tout prêt. Au programme : mini-bus climatisé (oui oui c'est important! ) et visite de 6 sites à Ayuttayah. C'est à environ 1h/1h30 de Bangkok et le chauffeur vient nous chercher directement à l'hôtel.

Petit-déjeuner sur le pouce et on part. On sort enfin de la ville et on voit autre chose que des immeubles. Des rizières, des oiseaux, des petites boutiques sur le bord de l'autoroute... Et et une circulation toujours un peu aléatoire. On arrive au premier temps vers 9h et c'est vraiment magnifique ! Des vieilles pierres rouge où on devine des temples. Des maquettes reconstituent le site, superbe ! On se promène dans ce site pendant environ 30 mn et on doit repartir. Un deuxième site à visiter, toujours aussi beau et majestueux. Notre guide nous explique quel site correspond à quoi mais nous avons un peu de mal à comprendre, l'accent est un peu particulier. Sur le deuxième site, on voit notamment la fameuse tête de bouddha coincé dans un arbre. Ils vénèrent cette statue et on ne doit pas rester debout devant.

Sur le troisième site, c'est un bouddha géant, couché, qui nois attend. Il est en rénovation mais on arrive à le voir assez bien. En dernier pour cette matinée, on arrive devant un immense temple blanc qui est aussi en train d'être refait. On en prend plein les yeux.

Pour le midi, le repas est compris. On arrive dans un resto à côté du fleuve, tout ouvert. Des grandes tablées et tout le monde s'assoit côte à côte. On évite les fruits crus mais on a droit à du riz avec de la nourriture thaï délicieuse. On se régale!

La pause ne dure pas longtemps, on repart directement vers le dernier site de la journée. C'est le plus grand de tous ! On y reste pendant une heure et on croise même des éléphants. Ils ne sont pas au mieux de leur forme... Pas très bien traités. On ne montera pas sur leur dos en tout cas.

Retour en mini-van, on est claquées donc c'est encore une fin de journée à côté de la piscine sur le toit. Nous allons sortir pour manger et demain, pas de réveil !

4

Aujourd'hui c'est le grand départ (enfin ce soir). Fatiguées de la veille, on se réveille vers 9h, petit-dej et ensuite petit tour à la piscine. On rend la chambre et on part manger dans la rue.

Direction le petit marché pas loin de notre rue et le long de la rivière. On trouve un bateau qui nous emmène le long du canal pour une heure.

La visite en bateau :

- embarcation plutôt coque de noix

- des varans énormes sur le bord

- des énormes poissons en pagaille

- des petites maisons pleines de charmes qui manquent de s'écrouler

- une dame qui vient nous vendre ses produits directement sur le bateau

- des dizaines de temples aux couleurs magnifiques

- mais aussi une bonté avec des gens toujours souriant

- des enfants qui plongent dans l'eau depuis leur maison

Un régal.

Ce soir on prend le bus direction Chiang Mai. On passe la nuit dedans. Nous ne savons pas quand nous aurons du réseau la prochaine fois ! Rendez-vous à Chiang Mai, dans le nord de la Thaïlande, pour des paysages plus montagneux.

5

Que d'aventures! Si vous saviez...

Hier soir en partant pour le bus, tout commençait bien voire même très bien ! On vient nous chercher dans notre hôtel pour le bus, nous arrivons sur un grand parking et là... C'est le drame. La ladyboy commence à couiner et à partir en courant et le chauffeur de bus ferme ses portes. Et pour cause, ce n'est pas de la pluie, c'est un torrent, un tsunami, une marée qui nous tombe sur la face. Nous sommes trempées de la racine des cheveux jusqu'à la culotte. Et ne parlons pas de nos sacs... tout est trempé ! Mais notre passeport est sauvé, alléluia. Marine perd ses lunettes dans une flaque de 50 cm de profondeur (elle fait une drôle de tête) mais elle aime trop ses lunettes. Elle va les chercher en plongeant son pied dedans. On s'apercevra plus tard que sa chaussette est noire.

Bref. Nous voici dans le bus. En train de faire un strip tease pour se changer. Un bus un peu classe puisqu'on peut presque s'allonger complètement. Presque étant le mot clé. On ne dort pas beaucoup. On nous donne une bouteille d'eau et un snack avec un couverture. Et le chauffeur a parlé toute la nuit. Merci la berceuse !

En arrivant à Chiang Mai ce matin à 6h30, on nous offre un petit-déjeuner et un taxi gratuit pour rejoindre notre hôtel qui est dans le centre historique. On est vannées. Mais il est 8h la journée ne fait que commencer. On se promène dans la ville qui est plutôt très agréable. L'ambiance est très paisible, tout est verdoyant et personne ne nous accoste de toute part. Il y a encore une fois des temples à chaque coin de rue. Tous plus beaux les uns que les autres. On mange et ensuite... grosse sieste. D'environ trois heures.

Réveil à 17h puisque à Chiang Mai il y a le fameux Sunday Market qui n'a lieu que le dimanche. Ça tombe bien, on est dimanche ! On arrive dans le marché, à 5 mn de notre hôtel. Il est immense ! Il court dans les rues et il y a un monde fou ! Tout se mélange: artisanat local, temples, stand de nourriture. On ne sait plus où donner de la tête. Bibelot en tout genre et art local, c'est vraiment magnifique. Après trois heures de marche à déambuler dans ce marché sans fin, nous venons de rentrer. Nous allons aller nous coucher. Grosse journée demain, je ne vous en dit pas plus ! Petit indice : dans les montagnes...

Bonne nuit et à demain !

6

*roulements de tambour*

Nous avions réservé... une journée de fou pour faire un trek dans la jungle, du rafting et voir les éléphants !

Départ à 8h ce matin à l'arrière d'un pick-up avec Chan, notre fabuleux guide de la journée. On passe récupérer un autre français, Laurent, et c'est parti. Environ 1h30 de voiture pour arriver au départ du trek. Des secousses... beaucoup de secousses et un peu de pluie. Ce n'est pas plus mal ça rafraîchit bien. Nous traversons de nombreux petits villages où les habitants vaquent à leurs occupations. Au fin fond d'une petite route nous arrivons au départ de la rando. Tout autour, c'est verdoyant. La jungle est impressionnante et surtout elle est partout autour de nous !

D'abord nous avons 1h de marche pour arriver à une cascade coincée dans la jungle. Nous traversons des ponts de rondins, un petit vill2he complètement perdu, des forêts de bambous à n'en plus finir, des magnifiques fleurs énormes. Et tout ça avec environ 95% d'humidité ambiante. Nous arrivons finalement près d'une cabane, à côté de la fameuse cascade. Une femme nous accueille, toujours avec le sourire et avec un bébé singe sur l'épaule. Ce dernier est tout excité et veut nous sauter dessus. On esquive et hop, la cascade s'offre à nous! En maillots, et on va s'y baigner (surtout Marine et Laurent), l'eau n'est pas si chaude... il pleut un tout petit peu mais l'endroit est paradisiaque.

Nous redescendons vers le petit village de départ pour déguster le plat traditionnel : padthai. Sur le chemin Chang nous explique la végétation alentour: pomelo, fruits du dragon, durian, canne à sucre, longani...

Après notre repas nous repartons pour une toute autre aventure : le rafting. Nous sommes accompagnées de deux autres français : Théodore et Jules (de Chambéry s'il vous plait! ). Nous voilà équipés et prêts à partir dans l'eau de la jungle (couleur glaise ). On nous raconte qu'il y a des anacondas dedans... Marine crève d'envie de se baigner mais a peur de ces anacondas. Nous avons un guide formidable (et très musclé). Le plus beau des thaï qu'on ait vu : Along. Ce sera lui le capitaine de notre navire. Nous débutons tranquillement sur la rivière avec quand même un peu de courant. Les alentours sont magnifiques, nous voyons les villages tout proches de l'eau. Puis arrivent les rapides. On se fait presque éjectés ! Ce n'est pas l'Ardèche et ses petits rapides! Nous sommes bringuebalés de toute part et on se tient aux cordages pour ne pas tomber. Une super expérience et on a bien rigolés. Along en profite pour jeter Marine dans l'eau à la fin et la voici qui couine car elle a peur des anacondas (c'est la seule à avoir tenté l'expérience... de force !)

Sortie de l'eau, remerciements de rigueur et on part directement pour se changer. Chang nous remet l'habit traditionnel karen, une tribu des montagnes. Nous partons voir les éléphants ! En arrivant, ils sont déjà là. A croire qu'ils nous attendent ! Chang nous explique qu'avant ces éléphants étaient destinés à transporter le bois coupé en Birmanie. Maltraités, ils ont été recueillis par le Bamboo Center Family Care, l'endroit que nous visitons aujourd'hui. Bonne surprise : il y a un bébé de huit mois avec eux. Nous commençons par leur donner à manger. Des bananes surtout que nous devons cacher dans notre dos pour ne pas qu'ils dévorent tout d'un coup. Ils ont une sacrée descente. Ils nous suivent partout pour en avoir encore. Nous préparons ensuite un remède pour leur bonne digestion (when the poop won't go out). Puis petite balade dans la jungle avec eux... enfin seulement deux, les autres ont eu la flemme : maman et bébé éléphant. De nouveau, une rincée tropicale mais ça tombe bien c'est l'heure du bain ! On enlève nos vêtements pour aller se baigner avec les éléphants. Ils adorent ça et nous aussi. On finit tous trempés mais heureux !

Pour finir, un goûter nous est offert et c'est l'heure d'y aller. On a l'impression d'avoir atterri dans une famille qui s'entend très bien et qui a toujours le sourire. Très agréable. Et nous devons rentrer sur Chiang Mai. Fatiguées mais heureuses ! Il pleut des seaux et on croise les doigts demain ! Bonne nuit.

7

Aujourd'hui, journée off ou journée de repos ! Grasse matinée jusqu'à environ 9h30. Nous ne sommes pas sortis de la matinée et pour cause... C'est la mousson ! Il n'arrête pas de pleuvoir. Nous avons pris soin de nous.

Vers 12h30 on tente une sortie bien arrosée pour aller manger dans un petit restaurant à côté de l'hôtel. On a essayé les spring roll, sorte de nem thaïlandais, plutôt très bon. Il faut dire qu'on mange vraiment bien depuis qu'on est arrivé. Les assiettes sont conséquentes. Nous n'osons pas demander de doggy bag...

Ensuite direction le temple Wat Chedi Luang, le plus haut de la ville. Il a été construit en 1391 et est l'un des sanctuaires les plus vénérés de Thaïlande. En arrivant on tombe sur un petit temple qui a l'air super mignon mais... Il est interdit aux femmes. On tire un peu la gueule. Voici la raison : les femmes sont impures en raison de leurs règles. On passe notre chemin, tant pis. Dans le plus grand temple on tombe encore sur un gros bouddha. En haut il y a des centaines de drapeaux colorés avec les animaux du calendrier chinois : dragon, lapin, cheval, singe, coq,... Très joli. En rentrant un grand panneau nous indique également qu'il ne faut pas tourner les pieds vers le bouddha. On fait comme on peut...

En sortant, on tombe sur le fameux Chedi Luang, le plus vieux en tout cas, tout en pietre. Il y a quatre niches avec quatre grands bouddhas à l'intérieur. Il est orné d'énormes éléphants et tout autour il y a de l'eau. On croise pas mal de moines.

Pour terminer nous décidons d'aller nous faire faire un massage. Cloé n'aime pas trop se faire toucher les pieds mais il va falloir s'y faire... D'abord on nous lave les pieds puis on nous les masse et on nous les fait craquer dans tous les sens. Ensuite on passe au dos et elles sont carrément debout sur nous. Nous sommes maniées dans tous les sens et on nous fait craquer dans tous les coins. Un vrai massage thaï ! Elles nous offrent le thé à la fin et on sort épuisées. Mais revigorées.

Une journée tranquille à Chiang Mai. Demain départ vers le sud ! Nous ne pourrons pas écrire ici pendant environ deux jours, peut-être un peu moins mais rien n'est moins sûr. On verra bien ! On vous tient au courant. À bientôt!

8

Petit résumé de notre voyage d'hier et d'aujourd'hui :

- nous sommes parties hier matin a 8h50 de Chiang Mai pour 12 h de train (une allemande a écouté en boucle une musique atroce pendant deux heure, jusqu'à ce que nous allions la voir pour lui demander d'arrêter! )

- arrivée à la gare de Bangkok, nous avons bataillé pour trouver un taxi afin de rejoindre le terminal des bus. Une thaï nous a gentillement aidées.

- arrivée au terminal des bus, nous trouvons le notre nôtre et en plus c'est un VIP ! Nous avons 7h de bus avant CHumphon. Nous sommes réveillées brutalement par la dame qui nous dit de descendre. Il est 5h00 du matin. Nous nous retrouvons au milieu de nulle part avec nos gros sacs. Un monsieur nous propose son pic up pour aller rejoindre un bus qui nous amènera finalement a l embarcadere. Alleluia nous allons enfin prendre le bateau tant attendu! Mais c'est loin d'être fini !

- nous avons 1h45 de bateau pour rejoindre la splendide ile de Koh Tao, ou nous devons encore marcher 45 minutes pour rejoindre l'hôtel. Transpirantes, fatiguées et aussi émerveillées par tant de beauté nous appelons l'hôtel qui vient nous chercher !

- et nous voilà enfin arrivées dans ce décor de rêve, nous avons loué un petit bungalow vue sur mer, sommes nous au pays des merveilles ? Ouiiiiii !

Nous enfilons nos maillots de bain et c'est parti pour la plage dans un premier temps puis la piscine de l'hôtel et enfin par une promenade le long de la côte suivi d'un plat typiquement thaïlandais 😀

Il est à présent 19h, Bonne nuit à tous !


9

Aujourd'hui levées 8h30 pour aller prendre un petit déjeuner face à la mer : pancakes et miel accompagnés d'un thé.

Nous voilà parties à pieds jusqu'à la ville : Mae Haad. La route commence au bord de la mer puis nous prenons une grosse suée dans la jungle de l'île. Nous croisons d'énormes mille pattes, des colonies de fourmis et une végétation plus que luxuriante ! Trois chiens nous accompagnent tout au long de notre randonnée. Ces chiens sont libres d'aller et venir dans toute l'île, ils n'aboient jamais sur les humains et font leur vie tranquillement dans leur coin. On traverse librement tous les hôtels de la côte. Certains sont sublimes. On passe aussi sur des plages où on se promet de s'arrêter au retour.

Nous arrivons toute transpirante dans la ville. Première étape: aller chercher de l'argent. Koh Tao est une île où tout est cher par rapport au reste du pays. On prend également des billets pour notre prochaine destination: Koh Samui. On prend donc le bateau le 24 à 15h. On se dirige enfin vers la plage à côté du port. Malgré la beauté des paysages, la pollution est très présente. Le port grouille d'activité en tout genre. Les bateaux sont de toutes les couleurs mais ils laissent échapper des fumées noires peu engageantes. On se pose quelques instants sur la plage et Marine va se tremper.

Nous décidons d'aller manger sur le chemin du retour. Mais nous croisons une plage très attirante sur notre route : Sai Nuang. Masques et tuba sont de rigueur ! On se laisse bercer parles vagues et les poissons multicolores. Au fond de l'eau on croise des coraux et d'énormes concombres de mer. On passe presque deux heures sur la plage avant d'aller trouver un restaurant en bord de mer. Red curry pour Marine et pad thaï pour Cloé. On a failli perdre Marine tellement le plat était épicé! Elle en a pleuré...

Nous sommes vite revenus à notre hôtel. Et nous voici à peine arrivées qu'il se met à pleuvoir. Bon timing ! On prend nos douches, on lit, on rattrape notre retard sur Internet (appartement ok pour Mâcot-la-plagne!).

On ressort à 19h pour aller manger. Nous sommes actuellement sur la terrasse du restaurant qui donne sur la mer. Toutes seules. En face on aperçoit les lumières du continent. On entend le bruit des margouillats et des vagues 😀

Ce sera tout pour ce soir ! Bonne fin de journée à vous !



10

Levées de bonne heure ce matin. Nous avons enfin pris le rythme thaïlandais! Dehors il fait beau et le soleil brille. Petit-déjeuner en terrasse (ça commence à devenir une habitude) et on est parti. Direction la Freedom beach et le John Suwan's view point.

Sur la carte on a l'impression que c'est à des kilomètres alors qu'en réalité c'est juste à côté. Mais nous montons l'everest entre temps ! On arrive en nage. On ne pensait pas que c'était si pentu. Finalement on arrive en haut et on a une vue à 360° ! A notre gauche la Chalok Bay et à notre droite la Ao Leuk Bay. Les montagnes de Koh Tao en arrière plan. Derrière nous on devine Koh Phangan et Koh Samui. Magnifique ! Un bon spot à photo en tout cas.

On redescend sur la Freedom Beach. Nous trouvons un petit coin sous les arbres pour une bonne partie de la journée. Dans l'eau toujours autant de poissons multicolores et des coraux. Nous mangeons dans le petit restaurant juste au-dessus de la plage. Soudain du vent se lève et le ciel se voile, on décide de rentrer.

On fait quand même un saut à la piscine et miracle ! Le soleil revient. On va se doucher pour repartir vers le Chalok view point qui n'est qu'à deux kilomètres. Mais deux kilomètres très pentus ! Le soleil commence à se coucher. On redescend pour admirer ce qu'on peut voir du coucher de soleil entre les nuages.

Il est 19h17, bonne fin de journée à vous!

11

Réveil vers 8h30/9h ce matin. En tournant la tête on aperçoit cocotiers et grand ciel bleu. Jusqu'ici c'était plutôt voilé mais aujourd'hui, pas du tout ! Paradoxalement la chaleur est beaucoup plus facile à supporter. Petit-déjeuner et on file directement à la plage. Le plan initial était d'aller à la mango bay avec un bateau. Malheureusement les prix sont prohibitifs. On décide de rester dans les environs pour ce matin. La mer étant calme on fait du snorkeling, on bronze sur la plage et on fait un tour à la piscine.

A 13h, on réussit à avoir un taxi pour nous emmener à Mae Haad, la ville. De là-bas nous partons en randonnée jusqu'à terrace view point par la route. On ne croise que des chiens, des scooters et des pick-up, personne n'est à pied ! (On prend une grosse suée à cause des montées quand même! ). On passe quand même dans un petit village à côté de Sairee Beach, la plus grande plage de l'île (1,85 km).

En arrivant au point de vue on voit l'île en face avec son célèbre banc de sable : Nuan Yang. En baissant les yeux, on remarque des petites formes dans les rochers en contrebas. Des milliers de poissons nous attendent! On prend le masque, le tuba et c'est parti ! Ils sont partout nous sommes entourées. Magnifique.

On décide de repartir et de prendre un taxi boat pour rentrer. On tombe sur ub énergumène vieux comme l'île qui baragouine trois mots d'anglais. Son sourire rustique nous fait craquer. On part avec lui. Il s'avère qu'il est absolument adorable. On voit la première migale de Thaïlande sur un rocher. L'eau est d'un bleu turquoise magnifique. Il nous dépose sur notre plage et nous lui faisons de grands signes lorsqu'il repart.

En arrivant nous filons directement à la piscine d'où nous pouvons enfin admirer un magnifique coucher de soleil. Jusqu'ici les nuages ne nous laissaient rien voir. Et ça vaut coup d'oeil !

C'est notre dernière soirée ici. Demain, départ pour Koh Samui ! Nous sommes en ce moment même en train de manger notre dernier repas sur Koh Tao. Nous sommes dimanche, toute la famille est là, ça grouille de monde. Les enfants thaï jouent avec des enfants européens en se parlant avec les mains. Trop mignon. Bonne fin de journée!

12

Dernier jour sur Koh Tao. Nous faisons nos bagages et dernier petit déjeuner sur la terrasse face à la mer. Après le check out nous allons nous baigner pour attendre le départ (à 13h) pour prendre le bateau. Nous sommes tristes de quitter cette belle île mais le voyage continue. 1h45 de trajet en bateau pour arriver sur l'île de Koh samui. Nous apercevons au loin Koh Phangan. Nous sommes prises en charge directement par une compagnie de taxi qui nous emmène à notre 'villa' perdue dans la végétation luxuriante a côté de l'aéroport. La maison est magnifiquement décorée et très proprette.

Une fois bien installées, nous décidons de partir a pieds dans la ville très animée de Chaweng. Il fait nuit et des chiens commencent à aboyer. Au bout de deux kilomètres nous décidons de prendre un taxi ! Nous arrivons dans une cacophonie de bruit, odeur, couleurs, musique ... Au détour d'une ruelle nous négocions à moitié prix un tour du parc naturel maritime de Anthong avec un amstellodamois bien sympathique. Puis, nous essayons de trouver quelque chose à nous mettre sous la dent. Nous croisons une\un lady boy qui nous montre un restaurant chinois ou l'on peut manger de la thaï food !

Après nos copieux repas, nous avons voulu voir la plage et les soirées qui sont sensées être animées. Nous voyons un spectacle pyrotechnique et on boit un verre sur des transats en pleine nuit. Il y a de l'animation tout au long de la plage mais pas d'énorme fête. On décide de rentrer vers 22h30.

En arrivant, le gérant de l'hôtel nous alpague pour nous vendre son tour touristique de l'île. Au bout d'environ 30 mn de blabla et moultes négociations nous décidons de partir avec lui pour le lendemain. Nous n'allons pas être déçues...

13

Petit-déjeuner gargantuesque ce matin! C'est le ventre plein que nous partons en expédition. C'est le gérant de notre hôtel qui parle très bien anglais qui nous accompagne.

- Premier arrêt : Big Buddha. Un gros bouddha en or perché sur une petite colline.

- Deuxième arrêt : temple dont on ne se souvient plus le nom. On y a vu un bouddha obèse notamment et un autre avec une multitude de bras.

- Troisième arrêt : un autre temple dont on ne se souvient plus le nom. On peut monter sur une pagode pour voir le paysage qui vaut le détour. On aperçoit le big Buddha un peu plus loin.

- Quatrième arrêt : Lamai beach. Une grande plage assez joli. Bel endroit pour se poser un peu.

- Cinquième arrêt : grandmother and grandfather's rock. On vous laisse deviner la forme du rocher en question...

- Sixième arrêt : coconut ice-cream et point de vue magnifique. Nous avons enfin pu goûter à cette fameuse glace qui est vendu partout. Elle vaut le détour, c'est vraiment super bon. Et tout ça avec vue sur Chaweng Beach et Lamai.

- Septième arrêt : waterfall 1. Une cascade coincée dans le centre de l'île. Un petit écrin de verdure de toute beauté. Quelques touristes mais nous en faisons partie aussi. Certains de baignent mais la couleur de l'eau nous rebute un peu. Marine se contente de tremper les pieds et Cloé crapahute sur les rochers. On voit quelques éléphants, ceux-là n'ont pas l'air super heureux... ils trimballent des touristes toute la journée.

- retour vers Chaweng. On doit aller chercher le fils du gérant à l'école. Sur le chemin on s'arrête à deux temples notables. Le premier est rouge argile. On dirait qu'il n'est pas encore décoré. L'intérieur est de la même couleur. Assez surprenant quand on connaît les goûts colorés des thaïs! Le second contient un moine momifié que l'on peut apercevoir derrière une vitre, il porte des lunettes de soleil ! En s'approchant, on remarque sa peau et ses quelques cheveux restant. Il est là depuis 80 ans !

Finalement on arrive à l'école, ça grouille de toutes part. Tous les enfants sont en uniforme. C'est une école publique apparemment, juste à côté d'un temple. Le gérant nous dépose en ville et on finit la journée dans les rues de Chaweng. On est affamées et on s'achète des pancakes locaux qui ont une pâte très fine et craquante, super bon ! On rentre fatiguées.

Nous sommes actuellement dans notre petit bungalow. On vient de nous appeler pour nous dire que l'excursion que nous avions prévu demain est annulée à cause du mauvais temps. Nous aviserons donc de notre programme demain ! Bonne soirée 😀

14

Bien le bonjour ! Un jour qui n'est pas très ensoleillé et plutôt très venteux, c'est pourquoi notre excursion au national Marine parc d'Anthong est annulée. Ça nous fera l'occasion de revenir car il paraît que c'est splendide (entre mer turquoise, gros poissons de toutes les couleurs, grottes a à découvrir en canoë et points de vue, il y a de quoi faire).

Nous décidons donc de rester sur Chaweng, pour faire une journée off (ou détente). Notre hôte nous propose quand même de refaire une excursion concoctée par ses soins autour de l'île. Nous déclinons l'offre. Il nous amène dans la ville où nous commençons par aller au cinéma (jour de chance c'est le movie day, en gros la séance ne coûte que 2.5 euros!). À notre grande surprise nous devons nous lever pour l'hommage au roi (sous forme de film son histoire défile à l'écran et l'hymne retentit). Les thaïs saluent à la fin et nous pouvons nous asseoir. Premier film : the war of the planet apes.

Pour continuer notre journée détente nous allons nous faire faire un massage dans un institut. Ils nous lavent les pieds puis deux hommes (à notre étonnement) nous massent avec de l'huile: c'est le oil massage thaï! Un mélange de je te masse, je te fais craquer tout le corps et je finis par te tordre histoire de tester ta souplesse. Très agréable mais après coup! Nous ressortons revigorées et allons lire sur la plage. Les artistes du feu s'entraînent pour la soirée qui arrive.

En début de soirée, nous allons faire le marché de nuit et mangeons sur place. Ce n'est vraiment pas cher et surtout c'est très très bon. Il y a des beignets de crevettes avec petits légumes, fromage frit, petites chips chantilly coconut et le fabuleux pad thaï (toujours succulent dans la rue).

Nous continuons cette soirée en retournant au cinéma (à ce prix là on ne va pas se priver!). Deuxième film : Valerian.

Pour finir nous nous dirigeons vers la plage pour une soirée too much (débauche à gogo bonsoir!) : un spectacle de feu grandiose, des danseuses thaïlandaises de partout, l'alcool coulant à flot, des bagarres qui éclatent dans tous les sens, des vendeurs de tout et de rien, de la musique, des rires, de la folie .... Une soirée enivrante à faire avec grande modération.

Ps : Tata Rancine, mes tongues trop cool (tu te souviens?!) ont rendues l'âme, heureusement il y avait une papeterie avec de la super glue ! (Marine)

Demain, départ pour Krabi !


15

Aujourd'hui c'est le départ vers Krabi !

- On vient nous chercher à 10h30 pour nous emmener directement à l'embarcadère. Toute la famille est réunie pour nous dire au-revoir! Super sympa 😀

- Départ du bateau à 12h45, direction SuratThani. On arrive là-bas à 16h45. Un bus nous attend pour nous emmener directement à Krabi. On ne voit pas grand chose de SuratThani, on contourne la ville.

- Arrivée à Krabi vers 19h30/20h. On arrive à notre auberge de jeunesse où on nous indique un petit marché de nuit. Nous allons là-bas pour nous restaurer. Marché très local, nous étions quasiment les seules européennes. Un bon repas en perspective mais très très épicé!

- En revenant à l'auberge, on se fait alpaguer par un groupe de notre âge qui nous demande ce que l'on compte faire ce soir. Rien de prévu! On passe la soirée avec eux à jouer à un jeu de société et à parler.

- Nous réservons une excursion pour le lendemain et Patrick, un allemand rencontré le soir même, décide de venir avec nous si le temps le permet. Une autre belle aventure en perspective 😀


16

Réveil tranquille avec petit-déjeuner sur la "terrasse" de l'auberge. En réalité on est sur le trottoir et on donne sur le boulevard mais c'est assez drôle. On retrouve nos amis de la veille qui ont chacun leurs plans bien à eux.

Notre première étape de la journée est au temple, pas loin de l'auberge. Pour la première fois, c'est un temple tout blanc. Il fait très chaud, nous marchons un peu et nous avons hâte de nous baigner.

Notre aventure commence par le taxi qui nous emmène à un petit embarcadère. La vue est magnifique, on y voit une espèce de mangrove et des rochers qui émergent de l'eau. Nous sommes avec Patrick et sympathisons avec Kim, un suisse-allemand.

Notre tour s'appelle le 7 islands sunset tour.

Finalement c'est le départ avec matériel de snorkeling en poche.

- Premier arrêt : un bout d'île sans plage. Un roc qui dépasse de l'eau. Paysage idyllique tout autour. Masque et tubas sur le visage, on saute directement du bateau (environ trois mètres de haut). Il y a des vagues folles et on boit la tasse! Il fallait s'approcher du rocher pour voir les poissons ! Magnifique.

- Deuxième arrêt : nous partons avec un petit bateau vers l'île d'à côté : Koh Pado. Le bateau en question tangue dangereusement. On y reste 40 minutes pour profiter de La plage. On fait un petit tour de l'île pour admirer la vue. Il y a des panneaux partout pour signaler la présence de singes. Nous n'en voyons pas un !

- Troisième arrêt : on reprend le petit bateau vers une autre île proche. Elle est reliée à un autre bout d'île par un banc de sable. La marée commençant à monter, les vagues venant des deux côtés viennent se rencontrer sur ce banc de sable. On se fait complément aspergés!

- Quatrième arrêt : petit détour par la chicken island. Pourquoi ce nom? A cause du rocher en forme de tête de poulet. Les masques et tuba sont de nouveau de sortie. On voit encore plus de poissons, des oursins énormes et du corail à ne plus savoir qu'en faire. On en prend pleins les yeux encore une fois !

- Cinquième arrêt : nous allons à la Railay Beach pour admirer le coucher de soleil et manger sur la plage. Que dire de plus? Nous sommes aux anges et c'est magnifique encore une fois !

- Sixième et dernier arrêt : étape surprise. Il fait totalement nuit et nous repartons faire du snorkeling. Arrivé sur place notre guide lance une corde à l'arrière du bateau. On plonge les uns après les autres en se tenant à la corde. Les lumières du bateau s'éteignent. Nous sommes plongés dans le noir. "Mettez votre tête dans l'eau, agitez votre main et ouvrez les yeux". Et là on voit des milliers de points fluorescents! C'est du plancton qui brille dans le noir quand on le dérange! Magique ! Et tellement beau 😀

- Retour à l'embarcadère et spectacle de feu pour couronner le tout.

Enfin nous rentrons vers 21h à l'auberge, on retrouve tout le monde et on se raconte tous nos journées en buvant des bières. Nous décidons de repartir avec Kim et Patrick le lendemain pour une nouvelle aventure et pas des moindres (papa, maman, vous allez nous tuer 😊)


17

Un réveil un peu tôt pour pouvoir partir tôt. Notre bus pour Koh Lanta est à 15h. On a la matinée. Nous descendons pour le petit-déjeuner, Patrick nous rejoint et Kim arrive à 8h30. Nous nous mettons en quête de... scooters ! Oui nous n'en avons jamais conduit, oui nous allons essayer ! Les garçons nous apprennent rapidement les commandes et nous voilà partis ! Celle qui nous loue les scooters nous demande au moins 15 fois si on est sûrs de savoir conduire. Finalement elle nous laisse partir.

Au début les virages sont un peu rudes. Mais une fois qu'on sait conduire en Thaïlande on sait conduire partout. La conduite se fait à gauche Et peut être un peu extrême. Les scooters qui arrivent en contre-sens sont nombreux. Il y a 55 km avant d'arriver à notre destination. On se trompe deux fois de route avant de trouver la bonne. Direction : Hot Stream Waterfall. Une cascade d'eau chaude.

A priori on se dit qu'elle ne doit pas être si chaude que ça. On est en Thaïlande après tout, toutes les eaux sont assez chaude. Mais on met un pied dedans et on se transforme en sachet de thé. L'eau doit être environ à 40°C. On ne doit pas infuser plus de 20 mn. Au-delà, la tête tourne un peu. On patauge dedans pendant quelques temps. La cascade est composée de plusieurs bassins les uns en dessous des autres, l'eau tombe dans une rivière tout en bas. La température de cette rivière est agréable après celle un peu trop chaude de la cascade.

On y reste jusqu'à 13h30, après nous devons repartir ! On refait la route en sens inverse et c'est l'heure des au-revoir. Nous partons à Koh Lanta, Patrick reste une nuit de plus et Kim va à Ao Nang. Nos chemins se séparent donc à Krabi. Un mini-van vient nous chercher.

1h45 de trajet plus tard nous posons le pied à notre hôtel. Et quel hôtel! La vue est magnifique. Une grande piscine, une chambre avec balcon et vue sur la mer... parfait !

On fait un tour dans Saladan, la ville où nous sommes. Enfin "ville"... C'est la "low season" basse saison pour eux. Il n'y a donc presque personne et encore moins d'occidentaux. En partant, on voit un singe qui nous suit et finalement s'en va. Il était juste derrière nous et s'est enfui aussi vite. Autant dire qu'on a fait la même chose ! Dans la ville, ce sont de petites maisons les unes sur les autres, beaucoup sont fermées ou en rénovation. On trouve un petit resto sympathique et on va faire un tour sur la plage.

Fin de journée et bonne nuit de sommeil après toutes ces péripéties! Nous n'avons pas arrêté quand nous étions à Krabi, nous espérons pouvoir nous reposer à Koh Lanta !

18

Une journée bien tranquille qui s'annonce. Il fait beau, le soleil brille et l'eau de la piscine a l'air bien sympathique. C'est donc vers là-bas qu'on se dirige en premier lieu. Petit bain matinal puis on remonte pour profiter de notre balcon.

A midi, direction la plage de Phra Aem, à 15 mn en taxi. La plage, aussi surnommée Long Beach est vraiment très grande mais très déserte. Normal, on est en basse saison ! Par contre elle est aussi très sale et il faut slalomer entre les détritus en tout genre. Ça ne donne vraiment pas envie de s'arrêter. Il fait une chaleur tropicale et le taxi de retour est compliqué à trouver. Finalement, on retourne à Saladan, notre petite ville de départ. On erre dans les rues et nous prenons nos billets de bateau pour le lendemain. Il n'y en a qu'un seul à cause de la basse saison et il part à 8h.

On va manger dans un petit restaurant très très bon et on admire le coucher de soleil. Koh Lanta est une île où il n'y a pas grand chose à faire surtout en basse saison. Il y a des plages et c'est bien pour la détente et les beaux hôtels.

19

Réveil aux aurores pour aller prendre le bateau de l'aventure pour Koh Phi Phi. Quand on dit qu'on n'aura plus jamais peur dans les transports en communs, et bien cela se confirme en voyageant en Thaïlande ! Après le scoot, une belle traversée nous attend...

On se met au dessus pour ne pas être enfermées et profiter de la vue. Le personnel de bord nous indique de nous mettre assises sur le pont et de nous tenir aux barrières. Les enfants ont pour obligation d'aller s'assoir dans les cabines. Nous comprenons très vite que le voyage va être plus que mouvementé. Le bateau part et au bout de 10 minutes il se met à tanguer de plus en plus au vue des vagues qui arrivent en contre sens. Nous étions sur un vrai bateau de pêche! Des vagues de deux mètres...

De nombreuses personnes sont remontées sur le pont pour rendre leur petit déjeuner à la mer. Un homme nous indique que la veille c'était bien pire, tous les chinois à bord n'étaient pas bien, nous avions apparemment de la chance.

Après cette traversée houleuse, nous arrivons sur la magnifique île Kho Phi Phi. Des bateaux de toutes les couleurs pour nous accueillir, des personnes toujours aussi souriantes et une taxe de parc national à payer. Nous décidons de monter jusqu'à notre hôtel qui se trouve sur les hauteurs heureusement on nous appelle un homme et une brouette pour porter nos sacs. Il n'y a ni scooter, ni voiture sur l'île. Soit à pieds soit en taxi boat. L'île est presque aussi pentu qu'à Koh Tao. Nous passons dans un dédale de petites rues assez animées pour l'heure (9h30).

Arrivées à l'hôtel, ils nous accompagnent dans notre 'logement' : Une véritable cabane de bambous. Nous décidons de jeter un rapide coup d'oeil alentours. Il y a des dizaines de cabanes de bambous en pleine nature toujours aussi verdoyante. Et le plus beauté: la piscine à débordement qui surplombe toute la baie avec la mer turquoise.

Nous commençons la visite de l'île par la ville puis par le view point, et ça monte, ça monte et ça monte encore tout droit ! Pas de virage pour les thaïs, il faut renforcer nos mollets. La vue de la haut est splendide, nous rencontrons même des singes quelque peu agressifs.

Nous redescendons et décidons d'arpenter la ville de l'autre côté de notre baie puis d'aller faire un saut à la piscine.

Le soir nous allons boire une tequila sunrise et une pina colada dans un bar au bord de la mer les pieds dans le sable. Nous assistons même a à un spectacle de feu et aux différents dj qui animent les soirées très animées de l'île. La nuit se passe entre pluie torentielle et musique qui résonne. Quelque peu agitée!


20

Excursion de prévue ce matin ! On se réveille tôt pour pouvoir être à 8h30 à l'embarcadère. Cette fois nous ne faisons que "half day" jusqu'à 13h. Nous prenons un bateau direction Koh Phi Phi Leh. Nous, nous sommes sur Koh Phi Phi Don, l'île la plus grande et la seule qui est habitée.

Nous passons tout d'abord non loin des Vikings Cave. Ce sont des grottes vikings qui ont été creusées naturellement dans la falaise. Elles ont été découvertes un jour de tempête alors que des thaïs cherchaient à s'abriter. Ils sont tombés sur ces grottes avec des peintures rupestres et des nids d'hirondelles qu'ils utilisent aujourd'hui pour les revendre à prix d'or. On ne va pas à l'intérieur mais à l'extérieur c'est un espèce d'échafaudage étrange avec des morceaux de bois accrochés à la falaise. Alentour, c'est vraiment magnifique, l'île vaut le coup d'oeil.

On s'arrête ensuite dans une baie pour une pause snorkeling. Un plongeoir à environ 3,5 m de l'eau est installé. On saute depuis ce plongeoir ou on utilise la plateforme à l'arrière du bateau, au choix ! Sous l'eau c'est toujours aussi beau. On nage non loin d'une falaise impressionnante. Seule ombre au tableau : il y a pas mal de bateaux et les hélices ne sont pas loin. Il faut faire à nos fesses !

On y reste environ 30 mn puis on remonte direction la Maya Bay. Pour ceux qui connaissent le film "La Plage" et bien c'est la plage en question que nous allons voir ! On arrive dans un goulet avec une plage à notre droite, un pic rocheux qui émerge de l'océan et les falaise à gauche. Le bateau s'arrête et les thaïs qui nous accompagnent sortent les kayaks. On ne nous dit rien, on nous met sur des kayak et c'est parti. Tout à coup le kayak s'arrête à proximité d'une falaise. Une corde et un grand filet y sont accrochés. "Il faut nager jusqu'au rocher" heu... ok. On voit un trou dans la roche et on soupçonne que c'est là-bas que nous devons aller. Ce que l'on ne sait pas c'est la dangerosité de l'opération. Les vagues viennent s'éclater sur les rochers et jusqu'au trou. On doit patauger dans l'eau avec les gilets de sauvetage, les vagues nous poussent vers les falaises. On s'accroche au filet tant bien que mal et on passe par le trou. Deux ou trois genoux étaient en sang à l'arrivée.

Finalement la plage vaut le coup d'oeil. Elle est magnifique. C'est une petite baie entourée de falaises et de jungle. Avec beaucoup de touristes. On y reste pendant une petite heure avant de faire le chemin inverse, tout aussi aléatoire. Des gens nous fauchent et une fille arrive en pleurs sur le bateau. Nous on est en un seul morceau et heureuses d'être en vie ! C'est le retour pour nous, on évite la fameuse Monkey Beach, peuplée de singes. Pas trop notre truc.

L'après-midi est occupée par la piscine et un petit tour de la ville. Le soir, nous sommes allés boire un coup sur la plage. Nous avons voulu tenter la soirée mais au vue du public on a vite renoncé!

21

Aujourd'hui est une journée détente et soleil. Après une grasse matinée nous décidons d'aller patauger dans la piscine. La vue est toujours aussi magnifique !

Voyant l'eau turquoise, nous abandonnons la piscine pour louer des kayaks et affronter les vagues. Nous partons de l'hôtel où le personnel ne nous dit pas grand chose à part : 'les kayaks sont en bas près de la plage, les rames juste au dessus dans la cabane de bambous'. Ça sera le sport de la journée, car la traversée vers la crique qui nous paraissait pas si loin, est au final à quelques coups de rames ! Les vagues à contre sens ne nous aident pas pour l'aller. Nous voguons sur une eau transparente, la baie est splendide et le temps idéal. Le kayak nous donne une autre vision de l'île et c'est moins touristique que la plage.

Nous rentrons avec les vagues pour nous porter. Une fois revenues à l'hôtel nous retournons à la piscine où nous rencontrons des français. Après moultes bavardages nous allons en ville et profitons de la chaleur pour boire des smoothies mangue passion coco. Nous décidons de marcher de l'autre côté de l'île pour voir des plages et paysages beaucoup plus sauvages. Les bateaux sont tous rentrés au 'port', nous allons manger.

Installées sur la plage dans un bar, nous regardons le soleil se coucher. Malheureusement pour nous, deux heures plus tard nous nous faisons voler la pochette avec l'appareil photo et la caméra dedans... on tombe sur la pochette vide à quelques mètres de nous. On tente de retrouver le reste sans succès. A trop faire confiance on se fait avoir.

C'est bien dommage car Cloé avait fait un saut, la veille de plus de trois mètres de haut, elle ne pourra jamais le prouver ...

22

C'est le jour du départ. Nous garderons un souvenir mitigé de l'île de Koh Phi Phi. Les paysages sont magnifiques et nos activités auront toutes été génialissimes. Néanmoins c'est une île où le tourisme ne s'arrête jamais, il en faut toujours plus tout le temps d'où les dérives notamment la pollution.

Nous prenons un immense bateau pour aller à Krabi puis un mini bus qui nous amène à Kao Lak. La pluie commence à tomber et ce n'est pas de la petite pluie !

Après 2h de bateau et 2h de bus, le chauffeur nous dépose au milieu de nulle part dans la petite ville de Kao Lak entre parc naturel régional et mer agitée. Nous prenons un taxi pour nous rendre à l'auberge de jeunesse ou nous sommes toutes seules. On nous donne la meilleure chambre, avec vue sur mer, le top ! Les personnes qui nous accueillent sont très gentilles et nous servent un très bon 'fried rice' le soir. On est épuisées, pas beaucoup dormi la veille à cause du bruit encore une fois, et on va se coucher tôt.

PS : on est actuellement en train de remonter vers Bangkok par petites étapes d'où le fait que nous ne restons pas longtemps au même endroit 😀 nous ne sommes finalement pas allés en Malaisie, trop loin, trop compliqué... Nous avons eu le visa pour trente jours sur le territoire thaïlandais donc nous y restons !

23

C'est le jour du départ. Nous garderons un souvenir mitigé de l'île de Koh Phi Phi. Les paysages sont magnifiques et nos activités auront toutes été génialissimes. Néanmoins c'est une île où le tourisme ne s'arrête jamais, il en faut toujours plus tout le temps d'où les dérives notamment la pollution.

Nous prenons un immense bateau pour aller à Krabi puis un mini bus qui nous amène à Kao Lak. La pluie commence à tomber et ce n'est pas de la petite pluie !

Après 2h de bateau et 2h de bus, le chauffeur nous dépose au milieu de nulle part dans la petite ville de Kao Lak entre parc naturel régional et mer agitée. Nous prenons un taxi pour nous rendre à l'auberge de jeunesse ou nous sommes toutes seules. On nous donne la meilleure chambre, avec vue sur mer, le top ! Les personnes qui nous accueillent sont très gentilles et nous servent un très bon 'fried rice' le soir. On est épuisées, pas beaucoup dormi la veille à cause du bruit encore une fois, et on va se coucher tôt.

PS : on est actuellement en train de remonter vers Bangkok par petites étapes d'où le fait que nous ne restons pas longtemps au même endroit 😀 nous ne sommes finalement pas allés en Malaisie, trop loin, trop compliqué... Nous avons eu le visa pour trente jours sur le territoire thaïlandais donc nous y restons !

24

Réveil sous une pluie toujours aussi forte... décidément la mousson ne nous lâche pas ! On va directement faire un tour sur la plage en attendant le petit-déjeuner. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il y a de la vague ! Sous le soleil, la plage doit être bien agréable mais nous on se contente de la regarder sous un ciel tout gris.

Un petit dej de géant plus tard et on remonte la rue pour attendre le bus qui doit venir nous prendre sur la grande route. C'est un bus local qui arrive avec uniquement des thaïs qui parlent un anglais approximatif. On comprend qu'on doit changer de bus entre temps et nous voilà à attendre dans un bled paumé dont on ne sait pas le nom. Il pleut toujours c'est vraiment très vert et arrosé au moins !

Deuxième bus pour Ranong. Pareil que le premier mais en un peu mieux. Toujours aussi plein de locaux, on nous abandonne sous une pluie torentielle à la gare routière. Un tuk-tuk plus tard et on trouve notre auberge. C'est un coin assez sympa à première vue, à majorité musulmane. Les gens sont toujours aussi aimables mais peu parlent anglais. Presque tout est en thaï!

Demain on continue notre remontée fantastique vers Bangkok. En attendant, une bonne nuit à vous! La nôtre sera humide... !


25

Plus de pluie ce matin! Mais pas mal de grisaille. On prend un petit déjeuner thaïlandais : une soupe de riz. Très très bon et ça tient bien au corps. Avec un peu de coriandre c'est parfait. On part ensuite pour la gare routière. Direction Pethchaburi ou Pethburi pour son petit nom. C'est un long voyage qui commence... Il sera mouvementé!

On remonte une bonne partie du centre de la Thaïlande. En chemin, on doit changer un pneu du bus à côté de l'autoroute. On s'arrête sur une aire qui propose des brochettes non identifiés à manger : on en prend trois. On apprendra quelques kilomètres plus loin que c'était sensé être du porc... nous on avait parié sur du poisson et des crevettes !

Finalement on arrive. On nous jette sur le bord d'une route et... voilà. Le bus s'en va et nous laisse toutes seules. En face de nous : un gros centre commercial. D'abord, des locaux essaient de nous aider mais aucun ne parle vraiment anglais et ils ne comprennent pas ce que l'on veut. Apparemment pas de taxi, juste des scooters, pour rejoindre la ville. On va dans le centre commercial pour tenter de trouver des personnes qui parlent anglais. 99% des gens ne nous comprennent pas ! Un jeune nous vient en aide en nous indiquant le centre de la ville à deux ou trois kilomètres. Bon... pas envie de marcher dans la nuit sur le bord d'une autoroute!

On se résoud à aller dans le parking pour essayer de trouver des gens qui pourraient nous amener en ville. Et là miracle ! Un thaïlandais ayant habité 7 ans en France et parlant donc très bien français, veut bien nous aider! On le remercie environ une centaine de fois sur le trajet. Il nous dépose directement devant l'auberge de jeunesse et nous offre des bananes et des longanis en plus ! Tellement de gentillesse... C'est fou !

L'auberge est vraiment super mignonne, dans Pethchaburi. L'hôte est adorable. Elle nous raconte qu'il y a apparemment beaucoup de singes et que demain ils risquent de nous réveiller... et qu'ils volent les bananes et l'eau qu'on transporte avec nous! On verra demain 😀

26

Réveillées par les singes ce matin et pour cause... ils sont légion ! Ils sont partout ! La nuit a été bruyante : pluie et circulation. Une ville normale en somme. Le petit déjeuner avalé (sandwich aux oeufs et une "brochette" d'omelette dans une machine spéciale) on décide d'aller explorer les rues à la recherche du temple blanc. Entre temps, on voit environ 15 autres temples. Il y en a partout. Et personne ne parle anglais pour nous indiquer le bon temple. Même nos gestes désespérés n'y font rien. On déambule dans la ville bien locale. On y trouve d'ailleurs énormément de coiffeurs!

Finalement on tombe sur le fameux temple blanc. Il nous éblouit! On trouve aussi pleins de bouddhas. Ensuite nous retournons à l'auberge où on nous prête des vélos pour aller voir les grottes qui sont à 15 minutes. Sur le chemin, on croise de nombreux singes encore... et quand on arrive au parking des grottes, ils sont encore plus nombreux! Ils sont partout et ne sont8 pas farouches, trop habitués à la présence humaine. On met nos vélos dans un coin à l'abri sous la surveillance d'un thaï. Sans ça, les singes mordent les pneus!

La grotte que l'on visite ressemble à un gouffre (gouffre de Padirac pour ceux qui y sont déjà allés) mais tout est bétonné à l'intérieur. Ici, les singes n'entrent pas, on ne sait pas par quel miracle. Ce sont des successions de galeries avec des bouddhas et des stalactites et stalagmites. Très beau. On voit des bouddhistes décorer les bouddhas à la feuille d'or en priant.

Sur le retour, on va acheter de l'eau au 7/eleven, supérette local, pour acheter à boire et l'hôte nous confie un pistolet à billes contre les singes. Sinon ils essaient de nous voler ce que l'on a dans les mains... On nous appelle un taxi et on part pour Kanchanaburi. Là encore les singes s'accrochent au taxi pour monter avec nous et on doit les chasser à coup de bâtons! Ils sont presque agressifs...

On arrive à Kanchanaburi vers 17h30. Une pluie démentielle et un chauffeur très pressé nous accompagnent. La ville a l'air agréable comme Chiang Mai. C'est la ville avec le fameux pont de la rivière Kwai ! On arrive à une auberge vraiment très sympa. Nous décidons d'aller manger avec une fille que nous rencontrons dans l'auberge et, au retour, des français arrivent. On passe la soirée à se raconter nos voyages respectifs avec toujours de la pluie en arrière plan et de la musique un peu trop forte. Elle ne finira donc jamais...

Dernière étape avant de boucler le voyage ! Demain on profitera de nos derniers jours ici 😊

27

Ce matin nous avons une mission : réussir à attraper le bus qui doit nous amener au parc national d'Erawan, à 1h30 de Kanchanaburi. La nuit a été bruyante encore une fois... On commence à avoir l'habitude.

Nous voici donc sur le bord de la route principale qui passe non loin de notre auberge à guetter un bus bleu. On le voit arriver de loin et en montant on se rend compte qu'il est bondé mais qu'il est surtout très typique ! Il grince, les portes sont grandes ouvertes et il y a fes taches de rouille partout! On prend une route très jolie en direction du parc, au milieu des montagnes. C'est toujours aussi verdoyant et au moins il ne pleut pas!

Ce parc est un peu particulier : il se compose de 7 cascades réparties sur 7 niveaux différents. En tout, le parcours doit faire environ 2,5 km mais avec la chaleur et le dénivelé, on arrive en sueur à la dernière cascade ! Autre point assez drôle : dans chaque cascade il y a des poissons énormes! Ce sont ceux qui sont utilisés pour faire les fish pedicure (les petits poissons qui mangent les peaux mortes ) mais en beaucoup, beaucoup plus gros. Ce n'est pas forcément une sensation très agréable... mais ça a le mérite d'être rafraîchissant en tout cas !

On reste dans le parc environ trois heures et on en ressort toutes sales. Les pluies ont fait de la boue et nous avons un peu glissées. La ballade vaut le coup d'oeil en tout cas. Toutes ces cascades dans la verdure, c'était vraiment magnifique.

En rentrant, fatigue oblige, on se repose puis on ressort pour manger. Ce soir, il y a un night Market pas trop loin. C'est très local et rien n'est vraiment fait pour les touristes ici, c'est donc très dépaysant et c'est très bien comme ça! Un vrai bain thaïlandais! On revient sous une petite pluie qui ne s'arrêtera pas de la nuit. La soirée se passe avec les français de l'auberge et deux anglaises, à jouer aux cartes, plutôt sympa!

Bonne nuit à vous 😊

PS: les cascades dans leur ordre d'apparition ci-joint !

28

On dort ce matin! Du moins on essaye... Le petit-déjeuner est jusqu'à 9h30 alors on doit bien se lever à un moment ou à un autre. Le ciel est légèrement menaçant mais rien de bien affolant.

Le programme : Pont de la rivière Kwai Kodak et musée puis départ vers Bangkok.

Après une bonne marche, nous voilà devant le fameux pont ! Un endroit très agréable. Nous pouvons même aller dessus, directement sur les rails. Assez inhabituel. De loin on aperçoit un temple de l'autre côté de la rivière. Finalement, le train finit par se montrer pour compléter le folklore. Très typique. Les gens qui étaient encore sur les rails se mettent sur des passerelles aménagés sur le côtés du pont pour voir le train passer.

On revient sur nos pas pour aller au musée de la seconde guerre mondiale. Ce musée est... étrange. On ne sait pas trop où donner de la tête tellement il y a de tout et n'importe quoi ! On passe des armes de la seconde guerre à Miss Thaïlande à travers les âges. En montant, on a un panorama sympa sur la rivière Kwai et le pont en contrebas. Au moins nois aurons visité un musée en Thaïlande!

Finalement c'est le moment de partir. On embarque pour Bangkok avec un chauffeur un tantinet énervé du klaxon. Et du volant. On n'est pas vraiment sereine mais on arrive en un seul morceau. Nous avons repris l'hôtel que nous avions au début de notre voyage, la boucle est bouclée! Plus qu'un seul jour sur place et ce sera le départ, nous profiterons à fond de notre dernière journée 😊

Bonne fin de journée à vous ! Nous, la soirée commence tout juste !


29

On entame notre dernier jour à... 6h45 ! Programme du jour : floating market. Le marché flottant à 1h30 de Bangkok. On vient nous chercher directement à l'hôtel pour partir dans la cambrousse thaï vers Ratchaburi.

En arrivant sur place c'est un déluge de couleurs et de bateaux. Impressionnant ce marché! Il y a des choses partout ! Tout le long des canaux, sur les bateaux et sur les quais. Certains font du padthai directement sur leurs petites embarcations et surtout on vend de tout et n'importe quoi. On passe des vêtements aux épices en passant par des tableaux et des décorations de toutes sortes. Il y en a pour tous les goûts. Il y a possibilité évidemment de prendre un bateau pour visiter le marché mais on préfère utiliser nos pieds pour choisir où on va.

A 11h, rendez-vous sur le petit embarcadère pour la visite par bateau du petit village. On passe par les canaux et ça se bouscule. Il y a des bateaux partout, ça se rentre dedans mais les chauffeurs sont très adroits. On pique une petite pointe de vitesse sur l'un des grands canaux et c'est l'heure de rentrer... Il est déjà 13h quand on arrive à Khao San Road à Bangkok.

L'après-midi est consacré à réservé un bus pour demain matin et à faire les sacs, compter les sous qui restent et faire les derniers achats. La soirée arrive tout doucement ici et on est (presque) prêtes à partir. Un dernier padthai et ce sera déjà la fin du voyage ! Bonne soirée en France, on vous retrouve bientôt !