Ce blog est l'occasion de partager le récit de mes voyages, mes adresses food, de la culture et pleins de choses sympas. Parce que la curiosité n'est pas un vilain défaut.
Un séjour enchanteur, entre Harry Potter et les Cotswolds. A la découverte de la ville d'Oxford et ses college mais aussi la célèbre campagne British.
Mars 2019
4 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Je vous propose un nouveau carnet un peu particulier.

J'ai décidé d'aller (re)visiter Oxford car j'avais été déçue d'un premier séjour. J'avais eu l'occasion d'y passer une journée lors d'un séjour linguistique il y a quelques années. Mais bon, soyons honnêtes, j'étais ado et j'avais surtout envie de ramener le pull "Oxford University" classique.

Bref, les années passant (et la maturité venant, évidemment !) et les réseaux sociaux faisant, il était devenu évident que je devais retourner à Oxford. Et puis les Cotswolds... la campagne anglaise que tout le monde s'imagine. Littéralement la couverture de "Country Life". On va pas se mentir... J'adore !!!

Oh et puis, nous suivrons les traces d'un sorcier célèbre... Wingardium Leviosa !

Arrêtons le papotage et prenons la route des vacances...

2

Direction Moreton-in-Marsh pour un tour guidé des Cotswolds. J'ai choisi la compagnie Cotswolds Guided Tour pour une journée découverte. Je prends le train depuis Londres pour retrouver Richard et le groupe à la gare.

Sous une pluie-neige battante, nous partons pour la Broadway Tower. Les paysages sont si beaux. Les cottages, les immenses prés, les villages bucoliques… Nous en prenons plein les yeux. Cette tour, aussi nommée the Highest Little Castle in the Cotswolds, se situe au sommet de Beacon Hill. Haute de 312 mètres, elle offre une vue époustouflante sur les vallées alentours. Nous avons pris le temps de nous promener dans le parc malgré le vent terrible. Et j'ai aussi pris mon courage à deux mains pour grimper au sommet et admirer la vue. Mais la récompense était là surtout avec la neige fraîchement tombée. Il faudra me croire sur parole car impossible de faire des photos tout là-haut. Je luttais littéralement pour ma survie ! Voici quand même la jolie tour...

Broadway Tower - Middle Hill - Broadway WR12 7LB 

Le site dispose également d'un charmant café et d'une boutique à l'entrée. Vous pourrez peut-être avoir l'occasion d'apercevoir des cerfs dans le parc ou de visiter un ancien bunker nucléaire datant de l'époque de la Guerre Froide.

Nous reprenons la route pour nous rendre à Snowshill. Ce petit village est si mignon ! Probablement mon arrêt préféré. Les maisons de pierre se succèdent et mènent jusqu'à la place centrale du village. C'est absolument charmant et si accueillant. Les jardins, les rues fleuries et les petits bancs un peu partout font de ce village une parenthèse parfaite dans la campagne British.

En chemin pour Broadway, qui sera notre lieu de déjeuner, nous découvrons deux lieux particuliers : la Manor House et le cricket ground de Stanway. Historiquement, les manor house étaient les demeures des lords ou barons à l'époque du Moyen-Age. Elles étaient des sortes de centres administratifs pour le village. Le noble y rencontrant ses sujets et régissant la vie de la commune. Aujourd'hui, la Manor House de Stanway est devenu un manoir, habitée par la même famille depuis le 16e siècle. Le lieu est imposant. On croirait littéralement à une sorte de petit bourg. Il y a un bâtiment principal, des dépendances et même une église et un cimetière. Le tout accompagné d'un immense jardin. En vrai, je m'y verrais bien y passer des vacances et vivre la vie de Lady.

Stanway House - Stanway, Cheltenham - GL54 5PQ 

Pour accéder au cricket ground, il nous faudra littéralement escalader un portillon en bois et un grillage. Ce fut plutôt cocasse mais très amusant avec toute la boue et la pluie. Richard voulait surtout nous montrer une "cabane" en bois datant du Moyen-Age. Cette petite maison servait à jouer au cricket. Permettant aux nobles d'assister à la partie et de compter les points. Nous avons aussi rencontrer quelques moutons qui paraissaient ravis d'entretenir la pelouse.

Avant d'aller manger, nous visitons l'église St Michael de Stanton. Nous sommes très privilégiés car l'église est accessible uniquement si vous connaissez le détenteur des clés. Pour notre plus grand bonheur, Richard a pu nous ouvrir les portes de ce joyau du 12e siècle. Il se pourrait même qu'une église saxonne ait été bâtie ici en 811. Malheureusement, un incendie a détruit les archives et cela n'a jamais été vraiment authentifié. Le décor est relativement sombre avec beaucoup de bois malgré de la pierre et des peintures plus claires. C'est incroyable de se dire que ce bâtiment a 900 ans.

Stanton Church - Church Ln - Stanton, Broadway WR12 7NF 

Si vous souhaitez visiter cette église, il est préférable de se renseigner à l'avance sur les possibilités de visites. N'hésitez pas à envoyer un mail ou à téléphoner. Toutes les infos sont sur leur site internet : http://stantonvillage.uk/church/church.htm

Les yeux émerveillés, nous nous dirigeons vers Broadway pour notre étape déjeuner. Nous choisissons le Crown & Trumpet, un traditionnel Inn et pub British. C'est l'occasion de tester une spécialité locale : la Worcester Pie (du même nom que la célèbre sauce rouge que l'on ne sait toujours pas prononcer). C'est un vrai régal, vous vous en douterez. Et puis le décor est parfait : des gros fauteuils bien cosy devant un feu de cheminée. Voyant notre état (de trempage avancé), la patronne nous a même donné des pantoufles fourrées le temps de faire sécher nos chaussettes et chaussures au pied du feu. Je ne veux plus jamais partir !

 Crown & Trumpet - Church Street - Broadway WR12 7AE

Nous profitons également de notre pause pour se balader dans le village de Broadway. Là aussi, c'est très mignon : des petits magasins, les jolies maisons en pierre et un charme fou évidemment.

Il est déjà temps de repartir pour Chipping Campden. Cette ville fut établie au 7e siècle, à l'époque des Saxons. C'est la plus grande ville que nous visitons aujourd'hui. Au programme : une église du 12e siècle bâtie par les normands en l'honneur des marchands de laine, la High Street et ses magasins datant du 13e au 17e siècle ou encore le Market Hall de 1627, propriété de la National Trust. La ville est remplie d'histoire et terriblement charmante. C'est aussi l'occasion pour moi de tester une autre spécialité locale : le cream tea. A savoir un tea et ses scones (avec clotted cream et confiture de fraises). Je vous fais grâce du débat : crème ou confiture en premier ? Mais je vous partage les photos quand même !

Notre expédition dans les Cotswolds touche déjà à sa fin. Comme je l'avais imaginé, ce fut un réel enchantement et plaisir de visiter la campagne British. Je vous encourage à faire de même sans attendre.

Cotswolds Guided Tours propose des tours pour des groupes de 4 personnes maximum au tarif de £55 par personne. Le circuit permet de découvrir les villages les plus célèbres des Cotswolds. La visite est mené par Richard, un vrai amoureux de la région.

Le lien du site : https://www.cotswoldsguidedtours.co.uk/

Il est temps de reprendre le train pour ma destination suivante : Oxford. En voiture !

3

Bon, avant de commencer à vous raconter mon séjour, je dois quand même vous prévenir. Si vous n'êtes pas fan d'Harry Potter, passez votre chemin. Si au contraire, vous aimez le sorcier aux lunettes, je vous conseille de rester assis.

J'ai choisi un type d'hébergement un peu particulier pour ce séjour. Puisque je vais séjourner au 117 St Aldates, une dépendance de la célèbre Christ Church College. En effet, les facs d'Oxford louent des chambres pendant les vacances scolaires. Vous avez ainsi accès aux espaces communs et surtout à des hébergements moins chers et absolument charmants. Je n'ai pas eu la chance de trouver une chambre dans l'enceinte du college. Mais croyez-moi, ça en valait largement le coup pour tout le reste... Je vous en reparle un peu plus loin.

Avant de m'installer, je me dépêche de rejoindre la Bodleian Library. Un des endroits que j'étais impatiente de découvrir. Mais pour y arriver, j'ai du m'armer de courage. Je me suis rendue compte (après avoir réservé mon tour des Cotswolds et mon hébergement) qu'un salon du livre se tenait aux mêmes dates que ma venue. Du coup, toutes les visites guidées étaient annulées. J'étais vraiment déçue car j'avais tellement hâte de voir la Bodleian Library. Mais c'était sans connaître ma détermination. J'ai fini par dénicher le dernier billet pour une visite à 18h. Mais petit problème : le train arrive à 17h30 et je dois absolument déposer ma valise à ma chambre. Par chance, tout s'est bien passé malgré quelques péripéties. Pour être honnête, j'ai carrément été accompagnée, au pas de course, par un des organisateurs du salon du livre sur le lieu de visite. Plutôt très drôle, je vous avoue !!

Bref, la Bodleian Library. Pour les fans de culture, il s'agit d'une des bibliothèques les plus vieilles d'Europe (bon enfin plus vraiment à cause du Brexit...) et la plus grande au Royaume-Uni après la British Librabry de Londres. On y trouve pas moins de 13 millions d'articles. Ce lieu fut ouvert aux étudiants en 1602 pour y accueillir les livres donnés par Humfrey, duc de Gloucester. Je ne rentrerais pas dans le détails mais l'histoire de la Bodlein Library est passionnante. Elle est à l'image de l'évolution sociétale et religieuse du Royaume-Uni. Ce que je peux ajouter : c'est Sir Thomas Bodley qui sauva la bibliothèque au 16 siècle. Après avoir été malmenée et quasiment abandonnée à la faculté de médecine, faute d'argent et d'intérêt car contenant des "traces" du catholicisme, religion alors interdite. C'est d'après ce bienfaiteur qu'elle fut nommée. Et maintenant pour les fans du petit Harry, vous reconnaitrez la Duke Humfrey's Library (l'une des bibliothèques qui composent la Bodleian Library) comme celle de Poudlard. Il est même possible d'apercevoir le petit coin qui fut utilisé dans le 1er opus comme la "restricted area" où le sorcier et ses amis parviendront à percer le secret de la pierre philosophale du célèbre Nicolas Flamel.

Comment vous décrire les lieux ? Absolument exceptionnel, époustouflant. J'ai une vraie passion pour les bibliothèques. Et celle-ci (à l'heure actuelle, en tout cas) est de loin ma préférée. Pas uniquement pour son lien avec Harry Potter. Mais surtout pour la beauté des lieux. Le décor est incroyable : le plafond à caissons sculptés et décorés, les tables de bois usés par le temps, les petites lampes à la lumière faible, les immenses meubles de bois sombres débordant d'ouvrages de tous les âges ou encore les petits coins tranquilles au détour d'une allée. Quelle bonheur ce doit être d'étudier par ici ! Et puis il y a cette odeur si particulière aux bibliothèques. Ce mélange subtil de bois ancien et des pages de livres. Je sais, c'est un peu bizarre mais terriblement agréable. A la Bodleian Library, on peut aussi visiter la Divinity school. Malheureusement, salon du livre oblige, c'était bel et bien fermé. Mais laissez-moi vous dire que je vais retourner à Oxford pour terminer cette visite.

Les photos sont interdites au sein de la bibliothèque. Il faudra encore une fois me croire sur parole ou encore, le mieux, y aller par vous-même !

 Bodleian Library - Broad St, Oxford OX1 3BG

Les yeux remplis d'étoiles, je prends mes quartiers dans ma chambre d'étudiante. Que je vous montre ici...

Pour réserver votre chambre à Christ Church, rendez-vous directement sur leur site officiel. Cliquez sur "visitors" puis tout en bas sur "I want to... Book B&B". Une page explicative sur les différents lieux, hébergements et services s'affichent pour vous donner toutes les infos utiles. Vous aurez alors accès à leur système de réservation. Petit détail : il n'y a pas de télé dans les chambres mais un wifi gratuit. Je vous conseille de vous équiper d'une tablette ou d'un ordi si vous voulez regarder quelque chose. Autre détail, vérifiez bien que vous avec le petit-déjeuner inclus. Parce que vous lirez plus loin que... vous manquez quelque chose sans ça !

Je m'étais dit qu'il serait plus sage de me reposer. Mais bon, j'étais à Christ Church quand même. Donc j'ai décidé de faire un premier repérage des lieux avant le lendemain. Et voici ce que j'ai pu découvrir... Magique !

Christ Church - St Aldate's - Oxford OX1 1DP 

Je vous laisse avec ces jolies images (un petit indice pour demain matin s'y est d'ailleurs glissé...) et je vous souhaite une bonne nuit...

4

Il est actuellement 6h45 et je suis la personne la plus enthousiaste (du monde, au minimum) qui soit. Et pourquoi ça ? Parce que, dans exactement, 45 minutes je vais prendre le petit-déjeuner. Ben quoi, j'ai faim !

Mais avant ça, j'ai tout de même refait un petit tour dans l'enceinte de Christ Church. Dans le calme et la quiétude. Presque personne. A part les impatients du petit-déj comme moi. Quel endroit incroyable pour y faire ses études. Franchement, on ne peut qu'être assidu et performant en ces murs.

Bon, ça y est, il est presque 7h30. Quelques résidents sont déjà là pour être les premiers au buffet. Le suspens est à son comble... Et puis les portes battantes s'ouvrent dans un même élan pour nous laisser pénétrer dans...

The Great Hall - Christ Church College 

... The Great Hall ou encore la Grande Salle. Honnêtement, j'étais presque émue quand je suis entrée. Parce que je fais partie de cette génération qui a grandi avec Harry Potter. J'ai lu tous les livres, en français et en anglais, et vu tous les films. Et tout cela un nombre incalculable de fois. J'étais d'ailleurs à Londres le mois dernier pour visiter les studios Leavesden avec une amie tout aussi fan. Une fois l'emerveillement passé (ou presque), je me promène dans cette salle gigantesque. Les murs sont décorés de grands cadres avec les portraits de célèbres anciens élèves. Au fond, une large table accueille les professeurs et les surveillants. Puis au centre, de longues tables permettent aux élèves de prendre leur petit-déjeuner mais aussi leur déjeuner et leur dîner. Autant vous dire que je serais bien restée là toute la matinée. Quel décor superbe ! Même sans l'aspect Harry Potter, personne ne peut être indifférent à la beauté de ce lieu. Côté food, il y a un buffet chaud (pour le classique English Breakfast) et un buffet froid avec des yaourts, des fruits, des viennoiseries ou encore des céréales. Les boissons sont servies à table par du personnel de salle. Je dois dire que c'était de bonne qualité. Rien d'extraordinaire mais soyons honnêtes, le lieu est là pour ça.

Vous ne pourrez prendre le petit-déjeuner que si vous séjourner à Christ Church en bed & breakfast. Attention, si vous avez choisi le room only, vous ne pouvez pas réserver le petit-déjeuner sur place. Vous pourrez néanmoins accéder au Great Hall (depuis la porte principale, sans entrer) avec le pass qui vous est remis au check-in ou avec un billet.

Le départ est difficile mais je suis tellement ravie d'avoir pu vivre cette expérience. Pour la petite histoire, le film n'a pas été tourné ici. Mais le lieu a servi d'inspiration pour la création du décor qui sera totalement bâti aux studios Leavesden de Londres. Vous pouvez d'ailleurs les visiter. Et c'est juste... génial !!!

Je me dirige vers la cathédrale d'Oxford qui est, en fait, la chapelle de l'université. Actuellement en rénovation, elle reste accessible (enfin, je crois) si vous avez un pass de résident ou si vous avez un billet et venez un week-end. Ce lieu est rempli d'histoire. Je suis chanceuse d'y rencontrer un homme d'église qui m'en raconte un peu plus et me propose littéralement une visite guidée. Je découvre que le bâtiment trouve son origine à l'époque des Anglo-saxons et qu'il fut un monastère au Moyen-Age jusqu'à devenir la cathédrale du diocèse d'Oxford. Les offices sont ainsi accessibles à tous, même les non-résidents. La chose importante à savoir : Christ Church détient l'un des chœurs les plus réputés du Royaume-Uni. Il participe à des concerts et divers évènements et chante lors des offices ou Evensong. C'est un vrai délice à écouter.

Après ce début de journée sur les chapeaux de roue, je me lance à la découverte d'Oxford. Le premier arrêt : la University Church of St Mary the Virgin. Depuis Christ Church, vous pouvez tout faire à pied. Vous êtes littéralement dans le quartier des college et de tous les bâtiments d'intérêt. Et la beauté est partout. Où que vous regardiez. Quelques minutes me séparent de cette église qui fut le centre décisionnaire de l'université d'Oxford à son commencement au 12-13e siècle. C'est là que des votes, des rencontres entre académiciens ou encore remise de diplôme se tenaient. Evidemment là aussi, l'histoire est passionnante. Il serait difficile de tout raconter. Le highlight de l'église : la visite de la Tour qui est aussi la partie la plus ancienne, datant du 13e siècle. Il vous faudra grimper les 127 marches pour atteindre le sommet et profiter d'une vue à 360 degrès sur Oxford et ses environs. Lors de votre ascension, vous pourrez vous rendre compte que vous faites face à la célèbre Radcliffe Camera dont je parlerai plus bas. Je vous laisse apprécier tout ça...

University Church of St Mary the Virgin - The High St - Oxford OX1 4BJ 

Je prends ensuite la direction de l'office du tourisme. J'avoue que j'avais préparé mon séjour à l'avance, avec une liste de tous les lieux que je voulais voir. Mais il me manquait un peu ce côté explicatif. Je voulais en savoir plus sur ce que je voyais. Pour environ £15, j'ai rejoint une visite guidée d'un peu plus de 2h à travers la ville et d'une université (ce fut Corpus Christi pour mon groupe). Je dois dire que c'était un bon investissement. J'en ai appris davantage sur l'histoire, l'architecture ou encore les figures connues d'Oxford. La guide était hyper intéressante et nous a transmis plein de petites anecdotes. Je vous montre en image ce que nous avons pu apercevoir…

The Bridge of Sighs - ce fameux pont qui relie Herthford College et New Soul College. Une légende raconte qu'il a été nommé ainsi face à sa similarité avec le célèbre Pont des Soupirs (Ponte dei Sospiri) de Venise.

 The Bridge of Sighs

Radcliffe Camera - c'est probablement le monument le plus connu et le plus photographié d'Oxford. A l'origine nommée Radcliffe Library, cette bibliothèque fut ouverte en 1749. C'est en 1860 qu'elle prend le nom de Radcliffe Camera - ce dernier mot signifiant chambre en latin - lorsqu'elle rejoint la Bodleian Libray. A l'intérieur du bâtiment sont stockés environ 600 000 ouvrages. Les étudiants d'Oxford utilisent les nombreuses salles de lecture pour étudier. Elle n'est accessible au grand public que pour certaines visites guidées. Mais l'extérieur est déjà majestueux.

 Radcliffe Camera - Radcliffe Square - Oxford 0X1 3BG

The Sheldonia Theatre et la Divinity School - Le Sheldonian est le principal lieu de rassemblement de l'université. C'est notamment là que se réunit la Congrégation qui contrôle le fonctionnement de l'université et où se déroule les cérémonies publiques (dont la Encaenia qui récompense et distingue des hommes et des femmes et qui commémore les bienfaiteurs). L'architecture et la décoration (dont un sublime plafond peint sont l'œuvre du jeune Christopher Wren. La Divinity School est un bâtiment médiéval rattaché à la Bodleian Library. Construite entre 1423 et 1488, elle avait été spécialement conçue pour accueillir des lectures (ou conférences) ainsi que les examens oraux et des discussions sur la théologie. Elle est d'ailleurs toujours utilisée à ce jour pour les examens de fin de période. C'est aussi ce lieu qui a inspiré l'infirmerie de Poudlard dans les films Harry Potter.

Sheldonian Theatre et Divinity School

Corpus Christi College - il fut fondé en 1517 par Richard Fox, Evêque de Winchester, conseiller politique et diplomatique des rois Henry VII et VIII. Avant sa dissolution pendant la Réforme, cette école formait des moines. A sa réouverture, elle fit le choix d'enseigner les lettres et les sciences, à la fois pour les services de l'Eglise et de l'Etat. L'un de leurs anciens élèves pris part à la traduction de la Bible (version autorisée de l'époque) en 1611.

Corpus Christi College - Merton St - Oxford OX1 4JF

Vous pouvez visiter Corpus Christi par vous-même. Achetez un ticket directement sur place, habituellement au Porter's Lodge (le gardien). Mais avant, vérifiez bien le site internet ou n'hésitez pas à leur écrire ou même les appeler pour vous assurer que la visite est possible. Il y a souvent des évènements ou des fermetures exceptionnelles.

Le petit plus de la visite : nous avons pu accéder aux ruches de Christ Church College. Car oui, il y a des abeilles et du miel par ici. C'était assez surprenant mais un moyen de contribuer à la préservation de ces insectes.

Rûche et jardin de Christ Church College  

La visite touche à sa fin et il est temps de reprendre des forces. J'opte pour un déjeuner rapide et hauts en couleurs au Vaults & Garden Cafe (au pied de la Radcliffe Camera). La spécificité du lieu : des produits locaux, bio et étique. Et puis sa localisation, le café est situé dans l'ancienne salle de la Congrégation bâtie en 1320. Vous aurez donc la chance de pouvoir manger sous le plafond voûté d'origine.

 Vaults and Garden Café - University Church - 1 Radcliffe Square - Oxford OX1 4AH

Après m'être régalée, je me mets en route pour la suite de mes aventures. Lorsque l'on se rend à Oxford, c'est assez difficile de choisir quoi visiter. Concrètement, pour cette destination, c'est une succession de visites de colleges. Sauf qu'il y en a tellement que je vous conseille de faire votre choix au préalable. Et de vous organiser un petit programme pour rentabiliser votre temps.

Ainsi, je rejoins New College. Mon choix est simple : le cloître abrite le chêne où notre cher Malefoy fut transformé en furet par Maugrey Fol-Oeil (le faux) après son altercation avec Harry. En dehors de ça, j'ai absolument adoré cet endroit. New College est comme excentré, un peu loin du reste. C'est paisible et calme. L'architecture est, comme partout à Oxford, absolument sublime. Tout est fait de pierres claires et les jardins sont splendides. Mention spéciale pour le cloître au plafond sculpté. Admirez plutôt...

 New College - Holywell Street - Oxford OX1 3BN

Prochaine destination : Trinity College. Un endroit très élégant du 16e siècle mais vraiment différent des autres colleges que j'ai pu voir. Beaucoup plus classique dans son architecture. On dirait presque un manoir dans la campagne British. Et ça m'a beaucoup plu. Je m'y voyais bien avec mon uniforme à carreaux assise sur un banc en bois étudiant la littérature. Gorgeous !

Trinity College - Broad Street - Oxford OX1 3BH 

Et on continue vers All Souls College. Cette école s'est construite en 1430 puis ouverte en 1438. On renoue avec l'architecture plus classique de l'université. On se trouve vraiment dans le centre historique, juste à côté de la Radcliffe Camera que l'on aperçoit depuis le quadrangle. Les points forts : le cadran solaire est l'œuvre du jeune Christopher Wren. Et l'immense chapelle gothique avec son vestibule au plafond voûté du 15e siècle. Et voici les photos…

 All Souls College - Oxford OX1 4AL

Ma journée et mon séjour se terminent avec cette dernière visite. Il est temps de retourner à Christ Church pour récupérer les bagages. Mais avant de repartir, je fais un dernier tour du college pour en profiter un maximum. Et puis je me rêve encore un peu en étudiante faisant mes devoirs dans cet incroyable quadrangle. Ou peut-être allant en cours de potions et marquant des points pour Gryffondor (le Choixpeau a officiellement choisi de m'envoyer là).

Même si c'est difficile de partir, je monte dans le train. Direction : London !

C'est aussi la fin de ce nouveau carnet de voyage. Je crois que vous l'aurez compris, j'ai absolument adoré ce trip. J'ai évidemment hâte de retourner à Oxford pour visiter la Divinity School (et revoir la Bodleian Library aussi !) et tester le punting. Mais aussi dans les Cotswolds parce que c'est si beau et qu'il y a encore plein d'autres villages à voir.

Si vous aimez la campagne et puis cette atmosphère si particulière qui habite Oxford, n'hésitez plus. C'est un vrai dépaysement et une parenthèse incroyable. Très loin du bouillonnement et de la frénésie de villes comme Londres (que l'on aime aussi mais c'est pas pareil).

Sur ces quelques mots de conclusion, je vous souhaite une bonne lecture. Et j'espère que ce carnet vous plaira !