Ce blog est l'occasion de partager le récit de mes voyages, mes adresses food, de la culture et pleins de choses sympas. Parce que la curiosité n'est pas un vilain défaut.
Voyage au pays des milles et nuits... Entre Marrakech, l'Atlas et les saveurs orientales du Maroc.
Octobre 2018
7 jours
Partager ce carnet de voyage

La surprise d'un anniversaire il y a 2 ans...

Un véritable coup de foudre pour Marrakech et le Maroc. Les couleurs, les odeurs, les saveurs et surtout la gentillesse et la bienveillance de ses habitants.

Je vous emmène avec moi pour un rendez-vous en terre nord africaine !

Il fallait un post à part entière pour vous parler de la Villa Nomade.

C'est l'endroit où nous avons séjourné pour nos premiers jours à Marrakech. Un véritable joyau caché dans la Médina.

Pourtant l'arrivée a été plutôt… déroutante et surprenante. Marrakech grouille de véhicules en tout genre : voitures, scooters, charrettes, vélo, taxis. Et tout ce monde se croise et s'entrecroise dans les ruelles étroites. A cela s'ajoute un enchevêtrement de marchés, boutiques, étalages divers sur la chaussée, sur le trottoir. C'est l'effervescence, tout se mélange dans une sorte de "désordre organisé". On a du mal à se concentrer sur une seule chose. Mais ici pas de cris ni de klaxons énervés. Tout se passe dans le calme et la sérénité. Croyez-moi, c'est assez déconcertant.

Après avoir traversé le marché aux puces, nous attendons le bagagiste de l'hôtel. Le voici arrivant avec...une charrette à bras ! Parce que dans la Médina, pas de place pour autre chose. C'est si étroit et la chaussée parfois inégale. Nous suivons notre adorable guide qui se fait un plaisir de nous présenter les lieux. Nous croisons beaucoup de sourires, de femmes, d'hommes et d'enfants. Les commerces d'épices, le boucher, le volailler… une vraie immersion dans la vie marocaine populaire. Puis vient le moment de la découverte…

Et comment vous décrire la surprise et l'émotion qui se sont emparées de nous ! Au détour d'une rue à la lumière tamisée, guidée par l'odeur envoûtante de l'argan, nous débouchons dans ce sublime riad au patio verdoyant. Un voyage des sens où se mêlent fleur d'oranger et rose. Nous sommes accueillis comme des rois dans cet écrin de sérénité. Car le personnel est absolument adorable, toujours à l'écoute et soucieux de notre bien-être.

Après un thé à la menthe et quelques douceurs sucrées dans le patio, nous sommes conduits à nos appartements ou plutôt la suite Saint-Exupéry. Et là… c'est un grand "wahou" qui se fait entendre. Tout est parfait. La lumière tamisée à travers les moucharabiehs, l'odeur d'argan, les roses fraîches… un véritable palais des milles et unes nuits. Alors je vous laisse avec quelques photos…

Villa Nomade - 7 Derb El Marstane Zaouia El Abbassia - Médina, Marrakech

Si vous n'avez pas l'occasion d'y séjourner, je vous conseille vivement d'aller y manger. La cuisine est un vrai régal. La cheffe, Miriem, vous embarque dans un voyage marocain empreint de saveurs de la Méditerranée : tajine, couscous, pastillas salées et sucrées...et mon pêché mignon : les pâtisseries. C'est gourmand, généreux et terriblement savoureux.

Pour notre premier jour, nous avons choisi de visiter la Médina avec un guide. Nous voulions en apprendre davantage sur l'histoire de Marrakech et sur la culture marocaine.

Nous avons rendez-vous dans le patio de l'hôtel avec Youssef. Autour d'un délicieux thé à la menthe (et de quelques douceurs sucrées, évidemment !), nous en apprenons plus sur la construction des riads (habitations traditionnelles), l'organisation de la vie au sein de la ville mais aussi des us et coutumes. C'est réellement passionnant et très enrichissant. Après cette introduction, nous partons à la découverte de la Médina et de ses dédales de rues ou autres Derb.

Grâce à Youssef, nous avons eu accès à des lieux insolites : la salle de chauffe du hammam du quartier ou encore le four communal. Les habitants sont souriants et nous accueillent à bras ouverts. Des galettes encore fumantes nous sont même offertes par une dame. C'est un vrai moment de partage, tant culturel qu'humain. Youssef est fier de nous parler de son pays et de nous faire découvrir sa culture. Un peu plus loin, nous admirons le travail d'un artisan déposant des zelliges (sortes de mosaïque locale) au détour d'un caravansérail. Puis c'est le moment du marché pour la dégustation de figues de Barbarie sur un étal.

Cette promenade a aussi été marquée par un moment assez unique. Nous avons pu accéder au Sanctuaire de la Zaouira. C'est ici que se trouve la tombe de Sidi Bel-Abbès l'un des sept Saints protecteurs de la ville de Marrakech. Ce saint est associé à l'aumône et à la générosité dans la religion musulmane. Ainsi, les habitants viennent ici déposer des dons destinés notamment à l'hôpital pour aveugles qui s'y trouve. C'est une vraie chance de pouvoir se trouver là car nous ne sommes pas de confession musulmane. Accompagné de notre guide, nous avons pu apercevoir le tombeau mais surtout avoir une expérience singulière. En échange d'un don, les aveugles présents psalmodient le Coran afin de nous porter bonheur. C'est assez touchant de se trouver là, dans un lieu sacré. On a vraiment l'impression de prendre part à une sorte de cérémonie ancestrale.

Zaouia de Sidi Bel-Abbès - Médina, Marrakech 

Après une matinée riche en découvertes, nous nous mettons en route vers le palais de la Bahia. Mais avant, nous faisons un petit arrêt par la Koutoubia. Monument emblématique de Marrakech, il s'agit de la mosquée dite "des libraires". C'est aussi l'une des plus vastes salles de prières de l'Occident musulman.

La Koutoubia - 279 avenue Mohammed V - Marrakech 

Après quelques minutes de marche, nous atteignons le Palais de la Bahia. C'est aussi un incontournable de Marrakech. Et laissez-moi vous dire que l'on comprend vite pourquoi ! Il s'agit de l'ancienne résidence d'un ministre et une des habitations les plus luxueuses de Marrakech. Sur huit mille mètre carré de terrain, vous pourrez vous promener dans des jardins luxuriants, des pièces et des patios gigantesques à la décoration d'inspiration arabo-andalouse. Les plafonds sont faits de bois sculpté et les murs ornés des célèbres zelliges.

 Palais de la Bahia - Avenue Imam El Ghazali - Marrakech

Autant vous dire qu'après cette visite, on a plutôt très envie de se prendre pour Shéhérazade. Alors pour se remettre de nos émotions, nous prenons la direction du souk. Bon… je ne vous apprend rien : on s'est perdus… et on a bien rigolé (on s'est aussi un peu énervés) ! Parce que bon, c'est une sacré expérience que de se retrouver là-dedans. Tout est identique, il y des centaines de milliers d'étals, de scooters, de charrettes, de touristes, de locaux...enfin, c'est le souk, quoi ! Sous une chaleur accablante, nous avons fini par atteindre Dar Cherifa ou la Fnac berbère. Nichée au bout d'un Derb, derrière une porte dissimulée, se cache ce restaurant atypique. La décoration est à la fois contemporaine et très marocaine. On y trouve une cuisine traditionnelle mais aussi des expositions et des concerts. On peut d'ailleurs y voir quelques œuvres d'artistes locaux. Ce café littéraire se veut un lieu d'échange, culturel et de rencontres. Ce fut l'occasion pour nous de faire une pause goûter bien méritée aux saveurs orientales.

 Dar Cherifa - 8 Derb Chorfa Lkabir - Mouassine, Marrakech

Notre première journée, bien remplie, se termine ici. Nous retournons à l'hôtel pour profiter de la piscine. Car malgré que nous soyons en octobre, la chaleur est bien là. Et puis demain, une sacrée journée nous attend…

C'est certainement la journée la plus singulière et la plus émouvante de tout ce voyage. Une vraie rencontre humaine et culturelle qui aura vraiment marqué ce beau voyage. Il s'agit d'une surprise à l'occasion de mon anniversaire et je peux vous dire que je ne suis pas prête de l'oublier.

Nous souhaitions aussi visiter la "montagne" marocaine, en plus de la superbe Marrakech. C'est ainsi que nous sommes partis pour une journée, avec un guide, dans la vallée de l'Ourika.

Après deux heures de route environ, nous arrivons à notre point de départ pour la randonnée. Pour être très franche, je ne me souviens pas de tous les noms de villages. Mais je crois que ce qui compte c'est surtout l'expérience. Notre guide, Mohammed, nous mène à travers ces roches rouges ponctuées d'oasis et de verdure. J'avais l'impression d'être la participante de l'émission "Rendez-vous en Terre inconnue". La promenade a été très dépaysante, variée et l'occasion de comprendre un peu plus le mode de vie des peuples berbères.

 Plaine de l'Ourika

Et puis ce fut la grande rencontre avec cette adorable famille berbère. Leur village est littéralement sorti de nulle part, apparaissant derrière une colline. D'abord l'école puis des rues, des habitations et surtout de nombreux visages souriants. Nous voilà installés dans le salon d'un couple et leur filles pour une cérémonie traditionnelle du thé à la menthe. Je peux vous dire que nous avons été accueillis à bras ouverts malgré la barrière de la langue et de la culture. Installés dans le canapé, je suis invitée et initiée à la préparation du thé. La menthe fraîche, les blocs de sucre... tout est naturel et vient du jardin voisin. L'expérience est juste incroyable. La maman nous apporte même des olives, de l'huile d'olives, des galettes, du miel et de la confiture. Nous nous installons tous autour de la table pour partager ce moment. Inoubliable.

La journée n'est pas encore terminée mais elle a sacrément bien commencé. Nous reprenons la route pour visiter le jardin bio aromatique d'Ourika. Il s'agit d'un véritable conservatoire des plantes aromatiques, médicinales et ornementales de la vallée de l'Ourika. C'est aussi le siège de la marque Nectarome qui utilise les plantes cultivées dans la fabrication de ses produits cosmétiques. Nous avons donc profiter d'une jolie balade aux couleurs et odeurs enivrantes.

Le Jardin Bio-Aromatique d'Ourika - Marrakech 

Nous partons ensuite pour l'Ourika Organic Kitchen. Notre lieu de déjeuner est absolument fabuleux. Amanda nous accueille dans sa ferme à la décoration éclectique et son immense jardin. Mais surtout, elle a dressé une superbe table au bord de la piscine, à l'ombre. Le repas nous y attend déjà avec une multitude de légumes et de plats marocains. Tous les ingrédients viennent tout droit du jardin. Bio et raisonné, évidemment. Le cadre et la nourriture sont parfaits. Le moment est comme suspendu. Amanda est très discrète et nous laisse profiter en famille.

C'est ainsi que se termine notre journée en terres berbères. Direction l'hôtel pour se refaire une beauté avant d'aller dîner à la Villa des Orangers. Ce charmant Relais & Châteaux propose une cuisine traditionnelle marocaine avec un petit twist français. Nous avons passé un agréable moment autour de la piscine, sous les lumières de la Koutoubia.

Villa des Orangers - 6 rue Sidi Mimoun - Marrakech 

Je vous laisse sur ces jolies photos et cette journée riche en émotions. A demain…

Journée un peu spéciale car nous allons bruncher à l'hôtel Royal Mansour. Ou je dirais même déjeuner. Car on parle réellement d'un repas complet : choix d'un plat chaud à la carte, buffets de crudités, poissons et fruits de mer...sans oublier celui des pâtisseries. De quoi se concocter un véritable festin gastronomique.

Le Royal Mansour est un hôtel cinq étoiles situé à côté de la célèbre place Djemaa El-Fna. C'est littéralement une ville dans la ville ou plutôt une médina dans la médina. Nous avons d'ailleurs pu visiter les lieux en compagnie du directeur de la restauration. Tout est très soigné, la décoration est un hommage à l'artisanat marocain, les jardins sont luxuriants et odorants à souhait… c'est un enchantement et une vraie parenthèse. Ici tout est fait pour que le client expérimente l'art de vivre à la Marocaine. Les trois restaurants (dont un étoilé) sont aux mains du chef français Yannick Alléno.

Je vous laisse avec quelques photos des lieux…

 Royal Mansour - Rue Abou El Abbas Sebti - Marrakech

A notre arrivée, nous sommes accueillis par d'élégants chasseurs en tenue traditionnelle. Puis de nouveau salués par le directeur de la restaurant. Le service est absolument parfait : bienveillance et sourire sont au rendez-vous. Il nous conduit à travers l'établissement et ses jardins en nous racontant leur histoire. Puis c'est enfin le moment de s'installer pour le brunch. Il se déroule tous les dimanches dans le cadre du restaurant La Table. Nous avons une jolie table nappée de blanc sur la terrasse. C'est à la fois bucolique et extrêmement raffiné, sans être guindé. Il y a même une chanteuse live et un guitariste pour une ambiance musicale feutrée. Mais passons au vif du sujet : le brunch. Et alors croyez-moi, si vous êtes comme nous, de vrais gourmets et gourmands, le paradis est devant vous. Une succession de buffets se tiennent dans les salons du restaurant : crudités, poissons, sushis, fruits de mer, viandes, pâtisseries...Un vrai plaisir des yeux mais surtout des papilles. Certains mets sont préparés devant vous, à la minute. Fraîcheur, couleurs, senteurs...tout y est pour faire de ce moment un succès. Et toujours un service discret et attentif de la part de l'ensemble du personnel. C'est important de le dire. En plus des buffets à discrétion, nous avons eu quelques grignotages pour l'apéritif et nous le choix d'un plat chaud à la carte. Trêves de bavardage, voici les photos…

Ce fut vraiment un moment hors du temps. Une parenthèse de détente et de gastronomie. Nous avons adoré ce lieu et espérons pourvoir y retourner.

Après un rapide retour à l'hôtel, nous décidons d'aller boire un verre sur la célèbre place Djemaa El-Fna et ses charmeurs de serpents…

Place Djemaa El-Fna - Rue El Ksour, 38 - Marrakech 

Pour apprécier les lueurs du coucher du soleil, prenez un peu de hauteur. Choisissez le Café de France et sa terrasse imprenable. Vous trouverez également des kiosques qui vendent de la nourriture. Attention toutefois à bien suivre les règles d'hygiène de base (pour éviter toute contrariété à vos organismes occidentaux).

Avec le ventre bien rempli et des étoiles plein les yeux, nous rentrons à la Kasbah.

S'il y a bien une personne que l'on rattache à Marrakech, c'est bien le créateur Yves Saint Laurent. Il rachète, avec Pierre Bergé, le Jardin Marjorelle pour le sauver d'un projet de complexe hôtelier. Ils tombent tous les deux amoureux des lumières si particulières du lieu. C'est d'ailleurs ici que le couturier venait se ressourcer et s'inspirer pour la création de ses collections.

Construit par le peintre français Jacques Majorelle, ce jardin abrite de nombreuses plantes et arbres exotiques, des bassins ou encore des fontaines. La maison à l'inspiration "Le Corbusier" est perdu dans le calme de la verdure. Yves Saint Laurent en fera son logement et son atelier.

Ce que l'on vient surtout découvrir ici, c'est la couleur : le fameux bleu Majorelle. Crée par le peintre dans les années 40, c'est ce qui fera la renommée des lieux. Ce bleu fort et lumineux recouvre les façades et les objets décoratifs du jardin. Yves Saint Laurent lui-même en fera l'utilisation dans ses collections.

Nous avons visité ce jardin en matinée, à l'ouverture, pour éviter le trop plein de touristes. Parce qu'il faut le dire, ce lieu est hypnotisant et les photos sont indispensables…

Jardin Majorelle - Rue Yves Saint Laurent - Marrakech 

Après une agréable balade, nous avons pris le chemin du musée Yves Saint Laurent. Je ne vous cache pas qu'il y a bien quelqu'un qui a adoré : ma maman. Une vraie "fan" du couturier et de ses collections. Ce musée est une véritable rétrospective des modèles emblématiques de la marque : la robe caban, la saharienne ou encore le smoking. Plusieurs salles exposent des photos des égéries, des croquis ou des portraits du couturier. Le lieu est à l'image de cet immense talent : une savant mélange de lignes droites et de courbes. Voyez donc un peu ça…

Charmés par ce lieu, nous avons également déjeuner sur place. Au menu : une cuisine orientale aux saveurs asiatiques dans un cadre très… Yves Saint Laurent !

Cette charmante visite touche à sa fin et il est déjà temps de rentrer à l'hôtel. Car nous rejoignons notre second lieu de villégiature pour la suite de notre séjour marocain…

Nous voilà déjà à la fin de notre séjour à Marrakech. Nous quittons la ville rouge pour la villa Al-Maaden, à l'extérieur du centre-ville. Nous voulions aussi profiter du calme et de la chaleur. Nous avons donc loué une villa avec piscine et spa, proche d'un golf. Afin que chacun puisse se détendre lors d'un soin ou un parcours de golf. Chose que nous avons fait pendant 3 jours. Même si nous avons été un peu déçus par les prestations de la villa et de l'hôtel, nous avons quand même bien profité.

Nous, les filles, nous sommes faites "décrasser" et pomponner au spa à l'occasion d'un hammam traditionnel. Pendant que papa s'adonnait à sa passion, le golf.

Ce séjour a été ponctué de longs moments de détente, au soleil, dans la douceur et le calme.

Marrakech nous a un peu manqué alors nous avons été dîner le dernier soir aux Jardins de la Médina, dans le quartier de la Kasbah. Sur une superbe terrasse, à côté d'un jardin luxuriant, nous nous sommes régalés autour de plats traditionnels : couscous, pastilla, souris d'agneau, pâtisseries… dans une ambiance feutrée qui faisait étrangement penser à un célèbre agent secret, OSS 117. N'est-ce pas, papa ?

Nous quittons Marrakech après une dernière balade dans la Kasbah, tout près du palais du royal.

Ce voyage aura été absolument merveilleux et nous en avons apprécié chaque seconde. J'espère pouvoir retourner au Maroc et découvrir un peu plus de ce sublime pays et de sa culture. Inchallah...

En attendant un prochain voyage, j'espère que vous prendrez plaisir à lire ce carnet. Et surtout qu'il saura vous donner envie à votre tour de visiter Marrakech.