Carnet de voyage

Asie du Sud

45 étapes
27 commentaires
1
Un voyage sans durée initiale figée, en commençant par l'Asie du Sud : Sri Lanka, Inde, Nepal, Myanmar, Thailande, Cambodge, Laos, Malaisie, Brunei
Février 2017
30 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Première étape d'un voyage que je ne connais pas, je pars pour le Sri Lanka le 7 février 2017.

Pour déterminer mes dates de voyages, j'ai regardé les dates des grandes fêtes dans les pays que je souhaitais visiter !

À Colombo ce sera donc la fête des éléphants !

Je suis restée 4 jours à Colombo le temps de me promener et de prendre un rythme de voyage et comprendre comment fonctionnait ce pays , ses habitants... Et attendre la grande fête annuelle !

Le Poya Full Moon festival est la célébration annuelle du plus grand temple Bouddhiste de Colombo, le temple de Gangaramaya. Des danseurs, musiciens et éléphants et tout le pays viennent célébrer le temple et ses reliques par un défilé festif de plus de 5 heures.

2

4 jours en auberge de jeunesse à Colombo m'ont permis de prendre le rythme Sri Lankais qui se rapproche du rythme indien : no stress, on a le temps ....

et en même temps... c'est pas faux! J'ai le temps!

Ici tout le monde se dit bonjour, nous répond en souriant, : l'atmosphère est vraiment sereine pour moi.

Les femmes portent assez peu le sari ( moins de 30% du temps je pense). Les enfants sont choyés et les petites filles portent de magnifiques robes de toutes les couleurs. Les hommes portent beaucoup la Sarong, tous âges confondus.

Ils prennent énormément soins de leurs cheveux, il y a des salons de coiffure partout. Les hommes sont toujours impeccablement peignés et les femmes coiffées. Les cheveux des femmes , souvent huilés pour se protéger du soleil, ne sont détachés que pour la séduction et/ou leur mari.

Avec leurs beaux yeux noirs et leurs chevelures bien soignées, on croise souvent de vrais canons de beautés, masculins et féminins! 😀

Colombo capitale n'est pas une ville très agréable pour le tourisme. Je me suis promenée en Touk Touk, en bus ,à pied et y ai visité quelques monuments, les temples... et pris mes marques.

Fête dans un temple Hinddhou, parc et parlement, indépendance hall, quartiers de Fort ( gares) et Pettah ( port , moins rassurant), mosquée rouge...

3

Se déplacer au Sri Lanka est très simple il faut juste avoir le temps.

Le bus et le Train restent les moyens de transport les plus économiques il suffit de se rendre au gare routière ou ferroviaire et poser la question au premier passant :" je souhaite aller là , comment faire?"

Pour le bus, avec un grand sourire on nous indique le bus à prendre on paye quelques dizaines de centimes d'euros au contrôleur ( selon la distance à parcourir) et il nous indiquera quand on sera arrivé à destination. Il y a des bus tout le temps! Parfois il faut attendre que le bus soit un minimum rempli pour être rentable pour qu'il démarre . D'autres fois au contraire il ne s'arrête pas aux arrêts, juste ralenti ... et il faut réussir à y monter ou en sortir sans tomber 😃

On a l'impression que les bus vont vite car ils roulent n'importe comment en klaxonnant tout le temps mais il y a tant d'arrêts... La moyenne est plutôt de 20-30 km/h d'après mes calculs.

À 7 km de Colombo se trouve un temple semble t'il incontournable ( vive trip advisor quand on n'a pas de guide de voyage), je décide de m'y rendre en bus : 3 bus différents, 1 h de trajet, 62 Roupies Sri Lankais ( 0,40€).

Le temple Kelaniya Raja Maya Vitara est en effet superbe. Tout le monde de blanc vêtu vient prier et admirer le grand Bouddha couché ( position rare). Celui-ci est vraiment beau et impressionnant.

Sous une grande chaleur je passe un joli moment à observer les nombreuses étapes du rituel avec là encore un superbe accueil pour moi la seule touriste sur le site.


4

Le train est le moyen de transport le plus économique.

Je l'ai utilisé pour descendre dans le sud en m'arrêtant à Hikkaduwa. ici deux heures de train pour une centaine de kilomètres à parcourir 95 roupies soit 60 centimes d'euro.

Il n'est pas forcément évident d'avoir une place assise. j'ai choisi la troisième classe et après 10 minutes passées debout une famille s'arrange pour me faire une place à côté d'elle.

Tout le long du trajet, des vendeurs ambulants montent dans le train pour y vendre à manger . Des sortes de beignets végétariens, ou au poulet, ou au poisson ou des friandises... La petite fille a coté de moi, qui ne doit pas avoir plus d'un an et demi , souhaite me donner ses cacahuètes. Elles sont un petit peu trop pimentées pour mon palais européen mais je m'efforce de toutes les manger! 😂

A Hikkaduwa je séjourne dans une auberge de jeunesse très sympathique où je rencontre des Allemands, une grecque, un Canadien , un américain , une chinoise, un espagnol... Et un anglais qui vit là depuis 7 ans 😀 À chaque fois cela permet de sacrées discussions, parfois débats et aussi des bons plans pour la suite du périple !

Je passe de bons moments avec la tenancière originaire d'un village voisin, ce sera grandes embrassades à mon départ deux jours plus tard!

Hikkaduwa est très touristique, on y trouve que des hôtels et restaurants le long de la plage et aussi bon nombre de commerces à souvenirs et vendeurs d'alcool !

Pour moi ce sera une séance de rafraichissement de mon niveau padi de plongée, puis une plongée un peu flippante dans une grotte et entre des rochers a 14 m de profondeur où je passe à peine : le détendeur s'accroche et la bouteille sur mon dos cogne dans les rochers... De bonnes sensations anciennes de plongée, et nouvelles liées à cet environnement particulier. 👍

Promenades, et admiration des pas des bébés tortues au matin sur la plage et des magnifiques poissons à l'aide de mon masque et de mon tuba!

Je me rends aussi a Galle voir son magnifique fort en étoile très bien conservé !

5

En continuant sur la côte je me suis arrêtée à Weligama, ville côtière encore très touristique mais cette fois ci pour le surf.

La baignade était plus difficile tant il y avait des vagues !

Entrainement de cricket sur la plage ! Ils sont bons!!

Super dîner les pieds sur le sable de la plage de crevettes pêchées du jour, que je choisis et qu'ils cuisinent divinement bien ! Un délice !

Promenade à pied de Weligama à sa voisine Mirissa sous le soleil, que je n'ai pas pu terminer ( à 1km de l'arrivée) car une dame ayant pitié de moi sous ce cagnard à insisté pour que je monte dans le Touk Touk qu'elle avait commandé.

Serviables, vraiment ! Juste par gentillesse !! Adorables, super accueil des Sri Lankais, tout le temps !

6

À Deniyaya, village point de départ du parc national de la forêt de Sinharaja, je choisis de continuer à dormir en Hostel/ Backpackers​- auberge de jeunesse quoi! 😉

Moyen économique et sympa pour faire de jolies rencontres, en dortoir ou en chambre individuelle. 7€ (1000 Rp) en moyenne, avec le petit déjeuner la plupart du temps. Mais là je suis déçue... et trop fatiguée d'avoir marché 1 h sous le soleil de midi à 34 degrés au moins, pour changer d'adresse !... Ils n'y peuvent pas grand chose, mais on ne peut rien faire contre un coloc anglais que je qualifierais poliment de "cracra"! Soit, faisons le ménage avant même de pouvoir se faire un thé ! 😄

Cracra mais gentil! Nous passons une excellente soirée à jouer aux cartes avec deux allemands.

D'habitude les auberges de jeunesse ont été accueillantes, confortables propres et pratiques! En n'oubliant pas d'alterner dortoir et chambre individuelle !

À Deniyaya je pars donc pour un treck de 8 h dans la forêt luxuriante de Sinharaja !

Au programme singes, lézards, oiseaux, migale ( 😆)...

Et des serpents (😟).... Croisés plusieurs " gentils".... Et un hautement venimeux, près de la chute d'eau environnement de notre déjeuner , qui m'a fait tirer la langue, émettre un bruit bizarre devant venir de la peur ( j'avais bien analysé le panneau descriptif de l'ensemble des serpents présents dans la forêt en arrivant !) , Et partir sans me retourner : pas de photo ! Mais il était beau quand même, je ne peux pas lui enlever ça ! 😄 Noir rayé jaune...

Pour commencer le treck nous devons nous prémunir des sangsues ( toutes petites ici) : remonter les chaussettes sur le pantalon et y mettre du sel qui est sensé les repousser !

Ça ne fonctionne pas complétement !!! Toutes les 5 minutes nous devons en enlever de nos chaussures ! Et elles arrivent à traverser les chaussettes 😤!! Mais Dès 10-11h cela se calme, la terre se réchauffe et sèche , les sangsues s'absentent! 😀

7

Ella est une petite ville charmante qui se trouve dans les montagnes du Sud du Sri Lanka, j'ai adoré y séjourner !

La température redescend ! Je passe de 30 degrés de moyenne sur la journée a 25! Il fait frais, il pleuviotte un peu parfois.... C'est rafraîchissant !

Les plantations de thé sont partout ici! Les paysages de montagnes sont superbes ! Lieu touristique mais où il fait bon vivre ! Ascension du rocher d'Ella Incontournable par ses paysages mais aussi l'expérience physique, la fin du parcours n'est pas des plus aisée mais l'effort vaut le détour !

https://www.youtube.com/watch?v=lgHGU8gqz9U


8

Je quitte Ella par le train : 6h30 dans un paysage superbe de montagnes pour atteindre Kandy ! Prendre le train ici est un réel plaisir, à observer les paysages, les passagers, les habitudes...

Kandy est la ville sacrée du Sri Lanka avec le temple de la dent de Bouddha ( touth temple). C'est en effet un très beau temple où la ferveur religieuse est bien présente !

Entourée de dorures, tissus et bois précieux, les prières en cours me donnent la chair de poule!

La dent de Bouddha y a été gardée dans une Stupa à l'abri des regards indiscrets.

De passage à l'ambassade Indienne je rencontre Carmen, une Espagnole qui voyage depuis 6 mois en asie, nous passons deux très bonnes journees à nous promener dans cette ville agréable où le sourire et la gentillesse sont omniprésents ! ( Plus de 15km parcourus le premier après midi !)

Au marché , tous les sens sont en éveil, les couleurs sont magnifiques, les odeurs sont parfois agressives , la plupart des vendeurs crient... Nous y passons deux heures, avec grand plaisir !

Carmen m'explique son concept de " only veg & fruits day" , une fois par semaine, bon pour la santé et le porte monnaie : le concept me plaît et je pense l'adopter ! Il est tellement agréable de se promener dans les marchés partout! Cette fois ci ce sera carottes, mangues, ananas, papayes et bananes!

9

Dambulla , située au centre du pays est agréable. En plus du golden temple et des " cave temple", elle est bien située pour sillonner dans les environs en bus sans avoir à porter le sac à dos de 15kg!

Cela m'aura permis de me rendre facilement au levé du soleil à Sigirya ( Lion rock) , puis à Polonaruwa ( temples).

Cave temple est un site exceptionnel : un temple creusé dans la colline, avec la plupart des statues représentant Bouddha directement façonnées sur place dans la roche. C'est magnifique !

10

Sigirya et son Lion rock est l'emblème du Sri Lanka ! Un haut rocher au milieu de la forêt.

Ce rocher a été façonné par un roi pour y accueillir toutes ses femmes de nationalités differentes !

Les chercheurs n'ont pas encore compris comment il avait pu modeler cet élément naturel et étonnant jusqu'à ce qu'une fontaine au sommet soit toujours en fonctionnement , sans qu'il soit compris par quelle ingéniosité l'eau puisse y monter, et encore aujourd'hui !

Le lion rock à un petit voisin que j'ai adoré " escalader" dans le noir à la lampe torche pour y profiter du levé du soleil et avoir une belle vue sur le Lion rock , malgré le brouillard qui refusait de se lever!

Le chauffeur de Touk Touk était venu me chercher à 5 h et a ensuite pu m'emmener assister au bain des éléphants qui par ses grandes chaleurs y passent 2h le matin puis 2h l'après midi !

11

Poloranuwa, il m'aura fallu une matinée pour le retenir et réussir à le prononcer! Les locaux ont l'habitude , malheureusement, qu'on écorche les noms de leurs villes et gardent patience quand on doit chercher et répéter 5 fois un nom!

J'y loue un vélo et me promène dans cette ville aux dizaines de vestiges de temples et de monuments ancestraux!

Il fait très chaud, nous sommes férié ( no Moon), tout le monde se baigne dans le canal ! Comme d'habitude dans le calme, pas de cris mais des sourires et des salutations !

Il est très agréable d'observer ici la communication non verbale : beaucoup d'échanges se font seulement par un signe de la tête, un geste de la main.... Pas un mot plus haut que l'autre ! Les Sri Lankais restent calmes et sont discrets !

Dans le paysage les touristes russes ( en grand nombre) , très bruyants se remarquent !

Par contre le calme des Sri Lankais créé de sacrés tempêtes lorsqu'ils s'énervent !J'ai assisté à deux situations vraiment "violentes":

  • Sur la plage d'un restaurant, un homme ivre ne veut pas s'en aller : 5 salariés du restaurant deviennent très violents physiquement pour le repousser et le chasser, la dizaine d'amis du jeune homme ivre observe sans rien dire... il s'en va par lui même et tout revient à la normale... ... Le même jour... deuxième cas ( et dernier!) Au Sri Lanka : pas de vol, ce n'est pas du tout dans leur culture et c'est très réprimé ! ... au marché j'entends une altercation : je me retourne, tout le marché observe : une femme vient de designer un homme qui aurait tenté de voler son téléphone portable : tout de suite 3 hommes viennent attraper le supposé coupable qui se prend une raclée très violente que je vais éviter de décrire 😞 . Ils le libèrent il s'en va et le marché reprend son cours normal...
12

Jaffna est située au nord du pays et à ses particularités... Ce n'est pas le même Sri Lanka!

Je ne devais pas y aller, car trop loin et à priori plus compliqué d'accès car beaucoup moins touristique... Mais des péripéties de visa indien , à Negombo, m' interdisant de prendre l'avion m'ont permis de m'y rendre !

J'ai adoré ! Tri des photos compliqué car chaque moment là bas a été superbe!!!

Le Nord du Sri Lanka a été le théâtre de la rébellion Tamoule pendant 17 ans et a longtemps été interdit aux touristes.

La paix est revenue par la force du gouvernement il y a peine 8 ans officiellement. La présence militaire et policière lourdement armée sur la péninsule indique qu'elle reste encore sensible....

Cette présence de gardes armés est surprenante au départ mais pas gênante.

L'accueil ici est encore tellement agréable ! Moins habitués aux touristes, les échanges paraissent encore plus sinceres. Rien à vendre, juste à partager !!

Il m'aura fallu 10h30 de 5 bus pour atteindre Jaffna dans la nuit... Location de scooter pour les deux jours complets dans la région !

Promenades sur les îles voisines de Jaffna, reliées pour la plupart par des ponts puis point Pedro, au nord est de la péninsule : Pêcheurs, plages, temples Hindous.... Un vrai plaisir ! Heureuse d'avoir été interdite d'avion ! 😉

13

Negombo, au nord de la capitale Colombo, est la ville de l'aéroport international. Les conversations avec les locaux ou touristes commencent toutes par " tu arrives, ou tu pars?" ...

Ville côtière, Negombo n'a pas un grand attrait touristique.

Une promenade en bateau sur sa lagune ( moi sous des trombes d'eau, qu'il est beau d'être sur l'eau sous la pluie!!! ), Plage, snorckelling et plongée... Catamaran... Marché aux poissons séchés très réputés....

Et puis c'est tout ! ! ! Sur un guide on ne vous le conseillerai pas vraiment ! Et il faut ajouter à ça des prix exorbitants, deux à trois fois ceux des autres villes pour tout ce qui est restauration (compréhensible ! Cela s'adresse à des touristes qui ne connaissent pas encore les tarifs Sri Lankais ou n'ont pas le choix en attendant leur avion!!)....

Pourtant j'ai adoré !!!

Je devais y rester 2 jours avant de prendre mon avion... Mais À l'aéroport j'ai eu un souci de visa indien ! Interdiction de monter dans l'avion : retour à la case départ ! Trajet à l'ambassade, paperasses, changement de billet d'avion.... Tout cela entrecoupé de sessions plages, promenades, rencontres.

En tout je serais restée 8 jours à Negombo, plus longtemps que toutes les autres villes visitées au Sri Lanka, tranquillement, ayant eu le temps de prendre mes marques, ça fait du bien !

J'ai passé de superbes moments avec quelques touristes et surtout les jeunes gens locaux, m' offrant des moments improvisés uniques: Cours de pêche, soirées couchés de soleil, rdv levé de soleil et retour de pêche et tri dans le filet, feu sur la plage, concert improvisé de chants Sri Lankais, mise à l'eau de filet de pêche, visite de petit marché aux poissons, visite des temples...

Superbes souvenirs de rencontres non exprimables en photo !

Petit bilan du Sri Lanka :

Accueil: Top même si parfois être un porte monnaie sur pattes pour beaucoup est un peu usant. Passé l'aspect commercial, l'accueil est chaleureux et souriant et les échanges sincères sont très enrichissants.

Paysages: diverses et jolis : Plages, moyennes montagnes, forêts ...

Monuments : De jolis monuments ( temples surtout) partout dans le pays et surtout au triangle Kandy - Polonaruwa - Anaranapurna, mais rien d'exceptionnel à mon goût et surtout à des prix ridiculeusement honereux par rapport au coût de la vie : $30 pour Sigirya, $25 pour Polonaruwa et Anaranapurna... Avis partagé par tous les touristes avec qui j'en ai discuté : décalage des tarifs incompréhensible !

Transports: super faciles! Bus tout le temps partout ( attention tendance à nous donner des tarifs multipliés : regarder ce que payent les locaux et demander un ticket!) ! Trains pas partout mais très économiques ! Touk Touk à toute heure, mais à négocier ! Taxis faciles à trouver, à négocier.

Prix : Je ne serai pas representative de la totalité des voyageurs car ai beaucoup dormi en auberge de jeunesse et ai beaucoup mangé des repas pris sur le pouce à des vendeurs ambulants, en me posant dans des parcs..... Le Sri Lanka reste un pays très bon marché. Les moyennes sont a 23€/jours, je suis a une vingtaine d'€ par jour. A un change de 1€= 150 Roupies Sri Lankaises...

Guest housse simple : 1000 Rp /7€

Lit dans une auberge de jeunesse : 600 a 1000 Rp

Restaurant : Rice and Curry ( typique: riz et poulet ou légumes en sauce) : 100 a 250 Rp. Beignets dans la rue : 10 à 50 Rp. Chai ( thé au lait) : 50 Rp.

Transports : bus et trains: 23€ pour parcourir 200 km jusqu'à la prochaine étape...

Bouteille eau 1L: 70-100 Rp

Bière : 130- 160 Rp en wine shop, 220-300 Rp en bar.

Cigarette : chères : même prix qu'en France : 50 Rp LA cigarette, tabac à rouler : 2500 Rp (17€) les 50g

Sri Lanka, je recommande ! 2-3 semaines, un mois pour ne pas rater Jaffna... Et moi je n'ai rien fait de la côte Est étant en février, en basse saison !

14

Pondichery est un ancien comptoir Français, jolie ville agréable où je me suis promenée... Auroville y est accolée.

Auroville est sincèrement difficile à expliquer, c'est à vivre !

Peu de photo en fait car je n'y étais pas comme touriste... Juste à l'aise, heureuse, presque comme chez moi!

Je n'ai pas vu le temps passer auprès de mon oncle et de ma tante, Jean-Marc et Odile, et y suis restée finalement deux semaines !

J'ai aidé au restaurant de Jean Marc, partageant de superbes moments avec l'équipe absolument adorable, qu'il a été difficile de quitter!

J'ai un peu mieux compris, je crois, ce qu'est Auroville... Mais il faudra encore que je revienne ! 😉 ( Une cinquième fois! 😃).

Avec mes mots, sans aucune prétention ni garantie de vérité, pour moi c'est un lieux de recherche, où plus de 2400 personnes du monde entier tentent de construire une nouvelle façon de vivre et de réfléchir, pour trouver une paix individuelle puis commune... où chaque nationalité, sans religion commune ( ou sans religion) pourra trouver ensemble un nouveau sens et destin commun ... C'est un rêve de Mère depuis l'ashram de Sri Aurobindo, il y a bientôt 50 ans, que les Aurovillens expérimentent et mettent en œuvre. Ici chacun travaille pour la communauté selon ses compétences, médite où il le souhaite, et parfois au Matrimondir ( boule dorée absolument magique à visiter mais à l'intérieur duquel les photos sont interdites), pour s'expliquer le sens et l'essence de la vie.

Moi d'extérieur, j'ai été ravie de découvrir cette recherche spirituelle que je ne connais pas et ai pu avoir des conversations pationnantes et apprendre beaucoup de choses !

Plus " terre à terre" , Auroville est paisible, jolie, diverse, les Aurovillens que j'ai rencontré gentils et ouverts... Il peut être vraiment ressourçant d'y passer quelques jours, je pense, pour beaucoup!

Plus personnellement, passer du temps en famille à encore été magique ! En journees, soirees, a la plage, à Pondichery, en week-end juste tous les 3...

Un moment encore inoubliable !!!

15

Beaucoup de villes ont deux noms en Inde, Varanasi est anciennement Benares!

L'Inde à une superficie 7 fois supérieure à celle de la France, l' Inde est donc très variée ! C'est le deuxième pays le plus peuplé avec plus de 1,2 Milliard d'habitants, et le septième plus grand pays du monde!

Elle est à majorité Hindouiste et Benares est une de ses villes sacrées. C'est le lieu où deux affluents créent le Gange !

Elle est célèbre pour ses gaths où les Hindous viennent y faire" pèlerinage" , ablutions, vie quotidienne ( lessive, bains...) et crémations...

C'est environ 80 gaths qu'on peut parcourir dans cette vie quotidienne et y vivre des moments précieux et inoubliables!

Shiva, le dieu Hindou, y aurait passé une journée avec sa femme Parvati, ce qui rend ce lieu sacré ! Les crémations au bord du Gange, ici, ont pour objectif d'arrêter le cycle des réincarnations. Si on a un mauvais karma, le seul moyen de ne pas renaître est la crémation au bord du Gange, et Benares est un des lieux favori.

Le fort de Ramnagar et le parc Bouddhiste de Sarnath où Bouddha s'est la première fois exprimé en public, y sont aussi de superbes découvertes!

Benares ville mystique et sublime !!!

16

Dharamsala est la ville refuge du Dalaï Lama, au nord de l'Inde.

Les joies des trains Indiens retrouvées pour l'atteindre... Prévu 22h de trajet : pour un départ définitif avec 7h de retard et finalement 25 h de trajet ! Partage du compartiment avec deux familles pas très causantes et je m'amuse de toutes les allées et venues des passagers et vendeurs ambulants ! Le train est toujours une réelle aventure en Inde!!

Mais autre résultat : je reste bloquée a la porte de l'hôtel de Dharamsala à 2h du matin à sortir tout ce que je peux de mon sac pour me faire un petit cocon à l'abri dans la rue 😁

Musée du Tibet, temple du Dalaï Lama, promenades dans les montagnes.... Dharamsala est agréable, je m'y pose sereinement et y fais de jolies rencontres !!

J'y ai aussi retrouvé une amie de collège avec qui j'ai passé une magnifique journée auprès de son mari et de sa belle-famille Indienne, qui célébraient la Mouden de leurs fils de 10 mois: moment fort où ils lui ont coupé les cheveux ( rasés de près !) pour la première fois, pour en faire offrande aux dieux Hindous ! Superbe journée avec un accueil adorable et chaleureux !

17

Le Golden Temple à Dharamsala est le lieu phare de la religion Sick!

Ce temple est magnifique, doré à l'or fin ( paraît il), à l'extérieur et à l'intérieur!

J'ai été touchée par la philosophie de cette religion et ai adoré passer deux jours autour du temple et dans la ville, à observer les rituels ! Je conseille vivement cette ville a tout ceux qui s'en approcheraient !

Le sickisme, issu de l'hindouisme, est née du refus du système des castes Indien. Avec mes mots (wikipédia vous expliquera mieux que moi si cela vous intéresse), la religion Sick promeut le respect de chacun, quelles que soient sa religion ou sa condition sociale, dans un objectif de faire le bien autour de soi ( sachant que dans le sickisme il n'y a pas de fin possible aux cycles des réincarnations ( cf Varanasi et crémations au bord du Gange pour arrêter le cycle, chez les Hindouiste), le mal que chacun fait aux autres aura des conséquences sur une vie future...

Avec un respect du corps qui leur a été donné : pas de cigarette, drogue ou alcool, et les hommes en principe, ne se coupent pas les cheveux ni la barbe.

Et des signes extérieurs reconnaissables, avec le plus connu le turban, mais aussi le sabre qui ne les quitte jamais, le bracelet en acier...

Auprès de chaque temple Sick, il y a une sorte de cantine où chacun, quelle que soit sa religion, peut aller manger, en participant à hauteur de ses moyens, financièrement ou en aidant aux cuisine ou a la plonge!

Dans le désordre donc, cette ville m'a fait découvrir une nouvelle culture passionnante !

18

7 avril 2017 je décolle de Dehli au petit matin en expliquant a chacun des policiers que oui, mon visa est expiré depuis la veille... Mais je n'avais pas prévu que mon vol soit alors annulé !... En restant polie et courtoise, et en montrant une lettre de la compagnie aérienne, que je me suis battue pour avoir ( sinon " je dormais à l'aéroport devant leur comptoir 😀), ça passe !

Quitter le Sri Lanka avait été difficile ( 8 jours plus tard après avoir demandé un nouveau visa Indien!), Changer de pays sera peut être mon challenge running-gag du voyage ! 😀

Katmandou, capitale du Népal est très polluée, de poussières surtout, mais aussi de polluants de la circulation auto et moto. Le masque sur le visage y est indispensable ! Chaque commerçant balaie régulièrement son magasin et humidifié son entrée pour limiter les dégâts !

Katmandou est assez petite, on peut circuler à pied d'un bout à l'autre en quelques heures de marche.

Les dégâts du séisme de 2015 sont encore visibles sur les routes, les maisons nombreuses soutenues par des pivots en bois, et les temples en travaux. C'est un sujet sensible à aborder : toutes les personnes questionnés ont le sentiment que tout l'argent prévu n'a pas été utilisé et que certains politiques se seraient servi...

Hormis la pollution, c'est une ville agréable à visiter, où l'accueil est chaleureux, tout en restant discret.

Un sentiment de déjà​ vu en arrivant de l'Inde, avec des tenues féminines similaires, le brouhaha de la ville, la conduite à gauche, la roupie encore mais cette fois ci Népalaise...

Et pourtant les différences sont plus nombreuses....

Les tenues féminines me semblent moins " traditionnelles", elles découvrent parfois les épaules et le bas des jambes (!), les tenues masculines traditionnelles se approchent plus des Tibétaines vues à Dharamsala.

Les visages sont soit de " type Arhien" comme les Indiens, soit de " type Mongolien" comme en Chine ou autres pays de l'autre côté de l'Himalaya, avec parfois des métissages très jolis. La proportion de Boudhistes est ici un peu plus importante, il semble n'y avoir aucun conflit culturel, de caste ou de religion des ressentis exprimés.

Les seuls conflits apparaissent lors des élections politiques, ce que confirme les conseils aux voyageurs du gouvernement français, où il semble vraiment essentiel de s'éloigner de tous rassemblements... Et en effet pour avoir assister à un rassemblement communiste, et vu les armures des nombreux policiers les encadrants, je me suis dit ne pas être à la hauteur pour rester dans les parages... Ici aussi élections locales en cours, chaque maison arbore le drapeau du parti défendu, c'est étonnant ! Pas besoin d'isoloire, la couleur est partagée longtemps à l'avance !

Au Népal, on ressent aussi un repos pour l'esprit lors des promenades, car personne ne vient discuter avec nous toutes les 5 minutes, ou le commerçant nous interpeller au passage devant son établissement, on est simplement ignoré !... Le premier contact est souvent plus distant et la conversation sérieuse et profonde plus difficile à atteindre, mais toujours dans la bienveillance !

19

Pokhara est la deuxième ville du Népal, point de rencontre des treckeurs de l'Annapurna, qui y préparent leurs treck du côté touristique de Lake Dire, puis s'y reposent ! J'y ai passé au total 10 jours en auberge de jeunesse, plus à réfléchir si j'étais capable de partir en treck qu'à me reposer ensuite 😃

Beaucoup d'activités à faire dans les environs, c'est une ville vraiment agréable et paisible : randonnée à Saranghot pour découvrir les Annapurna, pagode de la paix ( qu'ils auraient voulu construire à Luminosité ville de naissance de Bouddha, mais située en zone de conflits territoriaux historiques... Ils ont préférées la centrée dans le pays), caves, camps de réfugiés Tibétains, Lac de Phewa, chutes de Davis ( où le lac de vide dans des eaux souterraines), parapente...

Dans une auberge de jeunesse bien sympa, j'ai rencontré des voyageurs de toutes nationalités dont Myriam qui est Québécoise, Shani Israélienne qui m'accompagnera en treck, Eli Français, qui en revient et nous fournira de nombreux conseils, Amit, Iranien, ravi d'avoir le droit ici de discuter avec Shani, avec qui nous avons eu des conversations passionnantes...

À Pokhara, j'ai eu aussi la chance de célébrer le nouvel an avec 3 jeunes hommes de Katmandou : Bienvenue en 2074!

Et j'ai rencontré Pratibha, magnifique jeune femme de 27 ans et ses deux enfants adorables avec qui j'ai passé de bons moments au bord du lac et dans sa maison.

J'ai"Chillé" comme disent les Québécois, pris mon temps et ai profité de ce joli environnement et de ses rencontres !

20

Les Annapurna sont une chaine de montagnes de l'Himalaya dont le plus haut point est situé à 8091m. C'est à environ 300 km a l'ouest, à vol d'oiseau du Mont Everest.

Il y a de nombreux trecks possibles avec des ascensions à plus de 5000 m, ouverts à tous les plus motivés, pour des marches de 14 a 20 jours...

Je choisis plus simple et pars pour un treck que nous ferons en 4 jours, une boucle passant par Naya Pul, Gorepani, Poon Hill et Gandruck!

Après une préparation logistique de location de bâtons de marche, d'achat de pastilles purificatrices d'eau et médicaments pour le mal d'altitude, mon sac pèse sans doute 5-6 kg hors bouteilles d'eau !

Loin des jusqu'à 100kg paraît il, que des porteurs que nous croiserons pendant tout le trajet, montent jusqu'aux villages reculés !

Ce treck est modulable facilement car nous croiserons une dizaine de village en 4 jours, dans lesquels des guest house pouvaient nous accueillir si nous étions trop fatiguées.

Montée interdite en solo !

Nous montrons avec Shani jusqu'à notre point culminant Poon Hill, à 3210 m le 3eme matin et les efforts consacrés valaient largement l'émotion que le levé de soleil sur les Annapurna nous a procuré !!!

Quatre jours de marches dans des paysages variés et splendides, ce treck à vraiment été magique! Passage obligé au Népal !

Au total plus de 24h de marche, et 2450m de dénivelé positif sur les 3 premiers jours, quelques courbatures aux mollets et des images splendides en tête !

21

Dernière étape du voyage Népalais : Sauhara-Chitwan, à l'entrée du parc national de Chitwan !

Petite ville paisible et calme au bord de la rivière!

Safari a pied en une journée superbe ! Le guide nous explique comment réagir si nous arrivons face à face de rhinocéros ( courrir en zigzaguant, ils sont massifs, ont une mauvaise vue et y vont perdre du temps, en lachant un de nos objets pour qu'ils s'arrêtent car ont un très bon odorat, et monter dans un arbre à 2,40m minimum de hauteur, car ils mesurent 1,90m...), De tigre ou léopard ( tenir le regard en reculant - ils n'attaquent que si ils sentent leurs territoire ou progéniture en danger), ou d'ours (se regrouper et lever les bras, il faut être plus impressionnants qu'eux)... Bizarrement dans la situation j'ai tout retenu 😁 mais n'ai pas eu besoin d'expérimenter !

Parmi ces trois nous n'aurons vu que des rhinocéros en baignade, repas ou querelle de territoire, protégés par un dénivelé ou de la distance.

Une famille de rhinocéros, mâle, femelle, petit, nous a fait l'honneur de nous montrer leurs bains, à 15m de nous, c'était superbe !!

Des cerfs, biches, papillons en grand nombre, oiseaux ont enjolivé ce paysage superbe !!!

Deux accroches dans la journée, dans des trous au sol ont eu raison de ma cheville et j'ai soigné rapidement une petite entorse par du repos, des bons repas, des médicaments disponibles dans mon sac, et des exercices souvenirs de kiné dans la rivière de baignade des éléphants domestiques !

Tranquille et annulation de la visite de Lumbini en conséquence, ville de naissance de Bouddha et des multiples temples d'origines diverses dans le monde.... Tant pis Chitwan était tellement agréable à vivre !!!

Retour en bus vers Katmandou, sur des routes vraiment très difficiles : cela m'aura permis de me décoincer la nuque 😃 Mais malheureusement, des travaux sont en cours, mais le Népal n'est pas pratiquable, je pense, pour quelqu'un qui souffrirait du dos, car quel que soit le véhicule, cela saute presque tout le temps et il faut se tenir au siège devant nous !

Petit bilan du Népal :

Superbe ! Pays plus facile d'abord que l'Inde je pense, moins " grouillant" et " insistant", mais pouvant parfois paraître"fade" pour un amoureux de l'Inde!

Facile à vivre, nourriture variée et bonne.

Seulement 4 étapes pour moi en un mois, donc, et plusieurs Népalais m'ont indiqué avoir manqué beaucoup de places de grands intérêts aussi...

Prix: 1€ : 110 Rp Népalaise en avril 2017

Lit dans une auberge de jeunesse : 300-500 Rp

Repas typique très nourrissant : Dal Bhaat : riz et curry de légumes ou viande, épinard... Servi et reservi à volonté : 150 - 400 Rp selon les endroits ( hors Annapurna où les prix flambent très logiquement quand on sait qu'il faut plusieurs jours de portage des ingrédients ( 600 Rp a deux jours de marché en altitude)

Bouteille d'eau : 30 Rp, remplissage de bouteille assez rependu pour éviter les polluants : 10 Rp

Bus à Katmandou aéroport- quartier de Thamel : 20 Rp ( taxi: 500 Rp)

Bus KTM Pokhara ( local 380Rp, touristique 700Rp)

Sodas: 35-70 Rp

Bière : 300-450 Rp

Temples KTM : 200 à 1000 Rp

Retrait en banque : 500 Rp