Carnet de voyage

Vietnam 2019

28 étapes
57 commentaires
1
Suivez notre Viet-Trip du nord au centre, à la découverte du Vietnam...
Du 1 au 26 juillet 2019
26 jours
Partager ce carnet de voyage
J-1

Nous y voilà, J-1 avant le grand départ au Vietnam!

Cela fait 5 mois que nous nous sommes décidés à partir à l’aventure à travers ce pays que l’on va découvrir tous les 2 avec nos sacs à dos. Autant dire que l’on a hâte de partir...

C’est une grande première pour nous : la destination, la durée, et la façon de voyager.

On a préparé ce voyage en ciblant les lieux importants que l’on voulait visiter sans planifier le temps et le parcours exact. On veut découvrir le Vietnam sans contrainte de temps, vivre cette expérience au jour le jour. Concrètement on sait à peu près ce que l’on veut faire mais quand et comment on verra plus tard... A part nos billets d’avion aller/retour et les 2 premières nuits réservées dans un hôtel à Hanoï on décidera au moment venu des hébergements, des transports et des visites...

Arrivée prévue à l’aéroport de Hanoï au nord et retour de l’aéroport de Da Nang au centre 24 jours plus tard.

On a prévu de se rendre sur les sites essentiels du pays, du nord au centre : la capitale Hanoï, la Baie d’Halong, un treck dans les montagnes et rizières de Sapa, la Baie d’Halong terrestre Ninh Binh, Hué et Hoi An.

Le Vietnam - Les points roses sont les endroits ou l’on doit normalement y passer quelques jours

Nos sacs sont enfin prêts, une vraie galère... 😬 Quoi prendre et surtout ne rien oublier sans surcharger notre nouvelle maison que l’on va porter sur le dos pendant pratiquement un mois, ce n’est pas si évident que ça! Bref c’est fait... ✅

Dernière nuit à Agen, demain départ à 6h30 pour l’aéroport Toulouse Blagnac. Ensuite un long voyage nous attend :

✈️ Toulouse 🇫🇷 - Paris 🇫🇷

✈️ Paris 🇫🇷 - Hanoi 🇻🇳

J0

C’est le jour J, le jour du départ pour un autre continent, pour une autre culture. Le programme de la journée :

  • 6h30 : 🚘 Agen - Toulouse (1h00)
  • 10h15 : ✈️ Toulouse - Paris avec Air France (1h30)
  • 14h00 : ✈️ Paris - Hanoï avec Vietnam Airlines (11h25)

Arrivée prévue à Hanoï 🇻🇳 à 6h25 (heure locale) avec un décalage horaire de +5 heures. Nos heures de sommeil risquent d’être courtes voir inexistantes. Une longue journée nous attend demain...

J1

Après un voyage fatiguant avec quasiment pas de sommeil à notre actif, on arrive enfin à Hanoï la capitale du Vietnam.

Le temp de récupérer nos bagages, passer les contrôles, changer de l’argent et acheter une carte SIM internet pour 30 jours à 200.000 VND (7,70€)... On sort de l’aéroport, il 7h30 et la ville est déjà réveillée depuis longtemps. On prend le bus orange qui nous dépose en plein centre d’Hanoï pour seulement 35.000 VND par personne (1,30€). Et là la folie commence, le chauffeur encouragé par le contrôleur roule comme un malade mental sur l’autoroute! Il va super vite pour un bus de ville, klaxonne tout le monde, zig zag en doublant de tous les cotés,... 45 minutes plus tard nous voilà dans le vieux centre historique sain et sauf. Bienvenue au Vietnam!

Nos sacs à dos au milieu de ceux des autres touristes - le chauffeur et le contrôleur du bus n°86 en pleine discussion

En attendant de récupérer notre chambre d’hôtel vers 12h00 nous déambulons autour du lac Hoàn Kiém avec nos 2 gros sacs à dos de plus de 10 kg sur le dos. Ce lac est un endroit magnifique en pleine ville où les locaux viennent se promener en famille, faire du sport et se détendre avec diverses activités bien de chez eux. Il fait déjà très chaud et humide mais pas de pluie, c’est déjà ça. Nous en profitons pour visiter un petit temple au milieu du lac que l’on atteint par un charmant pont en bois tout rouge. Vu le prix pour y accéder on ne s’en prive pas : 30.000 VND par personne (1,15€).

Promenade autour du lac Hoàn Kiém

Hanoï Rendezvous Hôtel : il se situe dans le quartier des 36 corporations dans le vieux Hanoï. Nous y serons pour 2 nuits pour un prix de 576.122 VND la nuit (22,15€) avec petits déjeuners.

On a eu un bel accueil au Hanoï Rendezvous Hôtel avec café et thé offert - Notre grande chambre avec... 2 lits!!!

Après avoir récupéré notre chambre et déposé enfin nos dérangeants sacs à dos, direction le musée de la prison de Hoã Lò construite par les français en 1896. Un peu d'histoire ne fait pas de mal.... Entrée à 30.000 VND par personne (1,15€) + un audio guide en français à 50.000 (1,92€).

L'entrée de l’ancienne prison de Hoã Lò 

Après on est allé dans une agence locale qui s’appelle "Tonkin Voyage" pour organiser 2 excursions dans les prochains jours... Ça va être énorme!

Ensuite on s’est balader longuement dans le quartier des 36 corporations et on est toujours vivant!!! Cette ville est une vraie fourmilière, à la fois passionnante, intrigante et fatigante, très fatigante! Mais elle est surtout hyper dangereuse. Il y a des scooteurs partout, les types roulent comme des malades, ça klaxonne tout le temps, ça roule à contre sens, ça grille les feux, ça roule sur le peu de trottoirs disponibles, ça textote en conduisant,...! Le tout quelques fois sans casque et à 2, à 3, à 4 et même à 5 sur le même scooter!!! Des fous 🤦🏻‍♂️. Imaginez un peu ce qui peut se passer quand on essaie de traverser la route? ☠️ En plus il n’y a pas de place sur les trottoirs puisqu’il y a des milliers de scooters garés partout! Donc faut slalomer en marchant en bord de route. Mission kamikaze le truc, il faut rester vigilant tout le temps pour éviter de se faire accrocher.

Sortie de l'école pour la famille à gauche -  là les scooters sont plutôt bien stationnés

Ici c’est vraiment un autre monde, déjà au niveau de la bouffe. On peut manger à tout heure et partout sur les pas de maison, des mini barbecues y sont organisés, il y a pleins de vendeurs ambulants à pieds, en caddies, en vélos, en scooters,... Ils découpent de la barbaque a l’air libre, ils nettoient les verres dans le caniveau, le manque d’hygiène est pire que pire... On va essayer d’éviter de manger n’importe quoi dans la rue même si ça ne coûte vraiment pas cher. En gros n’importe qui peut faire à bouffer, quand il veut, ce qu’il veut et ou il veut. À bon entendeur...

Après avoir bu une bière locale, oui une seule 😄, dans un petit bar (25.000 VND la bière ce qui fait même pas 1€) nous avons essayé un tout petit restaurant de rue où nous avons pris 3 plats assez copieux (et pimentés) + une bouteille d’eau et un coca cola à 2 pour un coût total de 265.000 VND (10,20€)

 Bière locale Hanoï Béer et notre repas du soir 

Aujourd’hui on a fait 14,5 km à pied, c’est pas mal pour un 1er jour.

Nous voilà bien fatigué, une bonne nuit de sommeil pour essayer d’oublier la nuit blanche et ce décalage horaire. Demain Hanoï est toujours au programme car il y a tellement de chose à découvrir dans cette surprenante capitale du Vietnam.

J2

1ere nuit à Hanoï plutôt calme et reposante, on en avait besoin. Debout à 7h00 pour une grosse journée avec beaucoup de marche prévue dans une chaleur déjà étouffante de bon matin. Une forte envie de boire nous prend dès le réveil, certainement due à une petite déshydratation. Il est clair que la veille on a pas assez bu, on en retiendra les leçons aujourd’hui. Dès les premiers pas on est vite fatigué par les Klaxons, les bruits de la ville et de la circulation omniprésente. Malgré cela on en prend toujours pleins les yeux du spectacle proposé un peu partout dans les rues. Il s’y passe tellement de chose, tous les codes que l’on connaît sont cassés. On reste très vigilant car c’est relativement dangereux de se déplacer sur les trottoirs et de traverser les routes.

Après le petit déjeuner très moyen de notre hôtel direction le Mausolée de Hõ Chi Minh ou repose le père fondateur du Vietnam indépendant. Grande esplanade, monument, parc, musée, temple,... Une belle balade avec beaucoup de touristes asiatiques mais surtout Vietnamiens et chinois.

Site du Mausolée de Hõ Chi Minh 

Ensuite on a continué les kilomètres à pieds en s’éloignant un peu plus du centre historique pour aller au Lotte Center Hanoï, une tour qui domine toute la ville avec son observatoire à 360 degrés au 65ème étage à 272 mètres de haut! C’était vraiment génial de voir toute la splendeur de cette ville vue d’en haut. L’observatoire était désert, on était quasiment seul. Et cerise sur le gâteau il y avait 2 grandes cabines en verre qui surplombait le vide à 272 mètres de hauteur! Seule Christelle à tenter pleinement l’expérience...

Lotte Observation Deck : 230.000 VND par personne (8,80€).

Lotte Observation Deck

La chaleur, la fatigue et l’éloignement de notre prochaine étape dans la ville, on a voulu tenter l'expérience du taxi scooter. A nos risques et périls vu l’anarchie routière qui règne ici. Tout le monde connaît UBER, et bien au Vietnam c’est GRAB, il y en a partout, c’est le leader asiatique au niveau transport. On s’est donc essayé...

GRAB en scooters : Une expérience de malade, on s’est vraiment régalé. Au départ on était peu rassuré du tout puis finalement on a été surexcité de l’avoir fait.

GRAB : 100.000 VND par scooter (3,80€), le déplacement qui a durer moins de 10 minutes.

Nos 2 chauffeurs GRAB 

Nous voici ensuite dans la Train Street où nous avons bu un verre puis mangé au bord des rails en attendant que le train passe. Il en passe environ 8 par jour et je peux vous dire que c’est impressionnant! Il passe à quelques centimètres de nous assez vite au milieu des habitations.

Train Street 

Le train côté route c’est aussi un beau spectacle mais surtout un gros bordel au niveau circulation.

Le passage du train dans la ville

Une averse en fin d'après midi nous décide à aller dans un SPA, le Huong’s Heaven, pour massage des pieds de 30 minutes. Coût de l’opération 150.000 VND par personne (5,80€).

Le vieux centre d’Hanoï 

En début de soirée on prend la direction du Thang Long Water Puppet Theatre pour voir un spectacle traditionnel de marionnettes sur l’eau avec des musiciens, des chanteuses et des marionnettes biensur 😄 On était super bien placé au 1er rang plein axe. Par contre on a lutté pour ne pas dormir, trop de fatigue en nous.

Thang Long Water Puppet Theatre : 200.000 VND par personne (7,70€) pour un jolie spectacle de 45 minutes environ.

Thang Long Water Puppet Theatre
Il se passe toujours des choses bizarres sur les trottoirs! 

Une petite bière locale avant le repas du soir sur une terrasse en hauteur pour mieux apprécier la circulation et les lignes électriques puis un repas dans un petit restaurant. Ce qui est sympa (ou pas) c’est que l’on commande un peu au hasard et que l’on est souvent surpris de ce qui arrive dans notre assiette.

Bar en terrasse - Restaurant

Beaucoup de marche aujourd’hui avec un beau 18,5 km au compteur. Heureusement que l’on a fait un peu de scooter pour soulager nos jambes. On a quand même bu plus de 4 litres d’eau chacun!

On avait prévu de quitter Hanoï demain pour aller dans la Baie d’halong à plus de 150 km mais il y a une petite tempête en mer donc la sortie est repoussée. Nos plans sont donc changés à la dernière minute. On reste donc sur Hanoï...

J3

Matinée plutôt calme sous une petite pluie qui rafraîchit bien l’atmosphère, ça fait du bien. Puisque notre excursion dans la Baie d’Halong a été reportée au dernier moment hier soir à cause du mauvais temps on va rester une journée de plus sur Hanoï. Changement d’hôtel ce matin puis achats de quelques millions de Dôngs dans une bijouterie pour la semaine à venir... imaginez 5 millions de Dôngs équivaut à moins de 200€.

My Moon Hôtel Hanoï : 592.200 VND pour la nuit (22,80€) avec petits déjeuners.

My Moon Hôtel Hanoï 

Encore beaucoup de marche aujourd’hui à déambuler dans les rues du quartier des 36 corporations.

Marchants ambulants 

On décide de faire le grand marché de Dõng Xuãn. Il est énorme, extérieur et intérieur tous les jours de la semaine en journée. Il y a un grand bâtiment sur 2 étages avec beaucoup de petites boutiques en tout genre, le plus souvent des grossistes. Il y fait plus de 40 degrés à l’intérieur, la plupart des vendeurs dorment sur leur étalage! A faire, à voir mais rien d’intéressant pour y faire des achats.

 Dõng Xuãn Market

Direction ensuite le célèbre pont Long Biên qui fait parti du patrimoine Hanoïen. Ce pont métallique est accessible aux deux roues, aux piétons et aux trains mais interdit aux voitures. Construit par les Français en 1902 il permet de traverser le fleuve Rouge et mesure 1700 mètres de long. On avait l’intention de le traverser entièrement à pied (aller/retour) mais, je l’avoue, pris un peu de panique on a fait que 350 mètres seulement avant de revenir sur nos pas. La cause? Le vertige biensur mais pas que. Il ne tient pas ce pont!!! Les mecs en scooter passent comme des malades en klaxonnant (sport le plus populaire à Hanoï), ça tremble de partout quand ils passent à notre niveau et les dalles étroites en béton sont fissurées de partout, en dessous on y voit le vide. De plus la rambarde en ferraille sur le pont tient je ne sais même pas comment! J’ai flipper ma race 😰😅 Trop risqué de faire les 3,5 kilomètres aller-retour.

Pont de Long Biên 

Du coup on a bien fait car en sortant du pont il a commencé à pleuvoir de plus en plus fort jusqu’au déluge. On s’est réfugié dans la gare de Long Biên Station pendant une bonne heure. Il tombait des cordes. Christelle m’a abandonné quelques minutes 🤣

La fatigue a pris le dessus sur Chris dans la gare de Long Biên Station

A 15h00 il pleuvait toujours et on avait toujours pas mangé. On a pris le risque de quitter la gare pour se poser et grignoter un peu.

On a pris cher sous une pluie battante

On a trouvé un KFC où l’on a pu se sécher un peu et manger un bout.

Un petit KFC au Vietnam 

Après ça la pluie s’est enfin arrêté, on a flâné dans les rues pour faire les boutiques et acheter quelques contrefaçons 😄 avant de quitter Hanoï dès demain matin. Christelle en profite pour acheter un belle tenue traditionnelle asiatique.

Elle est belle ma Christelle 😘

Il commence à se faire tard et marcher ça donne soif donc on trouve un petit bar en terrasse pour boire une petite bière. Une seule car trop fatigué pour commencer à faire des tournées... 🍻

Après ça, choix très compliqué, il a fallu trouver un restaurant. Il y en a partout dans les rues et sur les trottoirs. Le principe est simple, tu habites en ville, tu ouvres ta porte, tu mets quelques petites chaises et tu peux faire à bouffer à tous les gens qui veulent s'arrêter. Euhhhh nous on ne prend pas le risque de s’arrêter...

Oui oui la dame est en train de faire la vaisselle sur le trottoir

Nous on fait le choix de s’arrêter dans un petit restaurant franchisé qui avait l’air pas mal. Le Wrap & Roll. On commande une petite cocotte chacun avec riz, champignons et poulet. Niquel, jusqu’à ce qu’on ouvre le couvercle. Là une odeur horrible, mais horrible, s’en dégage!!! Bon appétit! On se force et on commence à manger...

J’avais oublié de regarder avant les avis sur Google, pourtant j’essaie de le faire dès que je peux. Du coup je regarde vite fait : noté 3,2/5 et un des derniers commentaires disait : "On y a été 2 fois. C’était moyen la 1ere fois, mais la 2e c'était encore pire. La viande de bœuf immangeable. ..."

Bref je n’en lis pas plus, on lâche l’affaire... On paye l’addition et au revoir. 🥴

Wrap & Roll : fin du repas, merci et au revoir 

16 km de marche pour notre dernier jour à Hanoï. On est bien crevé.

Hanoï restera un moment fort de notre périple au Vietnam. C’est une ville pas comme les autres, pour une entrée en matière dans ce pays on a été servi. On prend une vraie claque culturelle quand on arrive ici, le changement est brutale et même si Hanoï est épuisante elle en reste extraordinaire.

Demain matin on quitte Hanoï pour la Baie d’Halong, un véhicule vient nous chercher à notre hôtel.

J4

Après une nuit courte et bruyante dans l’Hotel My Moon (bruit d’évacuation d’eau, chien qui aboie, frigo défaillant, clients Bruyants,...) direction la Baie d’Ha Long avec un mini van qui vient nous chercher à 7h30. On avait prévu de se laisser aller avec une petite croisière de 2 jours/1 nuit en passant par l’agence Tonkin Voyage basé à Hanoï.

On ne savait pas trop à quoi s’attendre, le programme avait l’air sympa et surtout avec une petite jonque privée de 3 cabines seulement! Ce n'était pas donné financièrement mais bon Chris voulait faire absolument cette excursion dans l’un des paysages les plus célèbres d’Asie.

Après quasiment 4 heures de route en mini van on nous lâche à Hon Gai Pier en attendant que l’on vienne nous chercher pour embarquer. Après 20 minutes d’attente un guide anglophone, Henry, vient nous chercher pour nous emmener dans le bateau en compagnie d’un autre couple de Français Magali, Stéphane (des Nantais) et leur jeune fils Valentin.

On comprend rapidement que que l’on va être que 5 dans le bateau. Et pas un petit bateau, il est grand et superbe! Jamais on aurait pensé avoir un bateau aussi beau quasiment rien que pour nous!!! 5 membres d’équipage (1 guide, 1 barman, 2 cuisiniers et le capitaine de la jonque) juste pour nous. C’est fou.

On sent que l’on va vivre un moment unique. On est chanceux et on le sait. S’enchaîne la visite du bateau et de notre chambre. Un truc de malade, une suite royale avec des grandes fenêtres donnant sur la mer de Chine Méridionale.

La jonque de la compagnie Amira Cruises 

Explications du programme de la croisière et c’est parti... Déjeuner à bord, enfin un vrai repas! Pour que Christelle apprécie c’est que c’est super bon et copieux. 2 entrées, 3 plats et dessert, un régal.

Balade en bateau au milieu des pains de sucre, il y en a environ 2000 dans cette zone. Incroyable paysage!

Magnifique Baie d’Halong 

On part ensuite explorer la grotte Thiên Canh Son sur une petite île calcaire puis le temps d’aller mettre les pieds dans l’eau sur la petite plage de sable fin et on repart.

 Thiên Canh Son

Une heure de canoë entre les pains de sucre avec visite d’une grotte ou il ne fallait pas être claustrophobe. Tout juste la place de passer dans les petits couloirs de cette grotte de mer, totalement dans le noir en se couchant sur le canoë pour ne pas se cogner la tête, on a dû faire demi tour car la marée été trop haute pour la traverser complètement. On y a même vu des chauves souris. Bref on a pris un petit coup de transpiration et le guide aussi.

Petite balade en canoë au milieu des pains de sucre 

Retour vivant à notre jonque de luxe pour participer à un cours de cuisine - fabrication de nems viêtnamiens. En fin d’après midi notre bateau s’arrête au milieu des pains de sucre à Cong Do, lieu pour y passer la nuit.

 Initiation à la fabrication de nems avec Sùng À Phu

Après un petit apéritif avec les sympathiques Nantais place au Dîner. Barbecue aux fruits de mer. Un régal...

Dîner du soir 

Après le repas on a fait une petite initiation à la pêche au calamar sans succès.

Pêche au calamar 

Petite intensité aujourd’hui avec 2,3 km dans les jambes. De bonne augure car on va en avoir besoin dans quelques jours...

Une belle journée qui s’achève dans un lieu mythique. Le sommeil devra être réparateur pour la suite de cette superbe croisière car le réveil se fera demain aux aurores...

J5

La nuit a été bonne dans notre grande chambre de la jonque. Quel bonheur de se réveiller au milieu des pains de sucre.

Séance de Tai Chi en Bai d’Halong

Un petit déjeuner avec des omelettes faites sous nos yeux par le jeune cuisinier Sùng A Phu qui nous régale de bon matin.

Sùng A Phu, il n’est pas Vietnamien mais fait partie d’une minorité ethnique de Sapa dans le nord ouest du pays

Avant de rentrer tranquillement à Ha Long, dernière petite balade en barque dans un petit village de pêcheur qui s’appelle Vung Vieng Village. Une bonne heure pour faire le tour de ce lieu paisible dans une petite baie au calme entre les pains de sucre toujours aussi impressionnants.

Comme la marée était basse, bloqué dans un passage délicat, il a fallu sortir de la barque et la pousser. Avec Stéphane on s’est mis au boulot, les pieds dans l’eau chaude de la mer de l’Est, pour tirer et pousser la barque. Un pêcheur Vietnamien est même venu nous aider.

 Vung Vieng Village

Sous un soleil de plomb notre barque s’est arrêtée au niveau d’une mamie qui vendait quelques boissons fraîches dans son embarcation. On en a profité pour lui acheter des rafraîchissements.

Chris en pleine transaction 

Sur le chemin qui nous ramène au quai petit brunch en mer, ce sera notre dernier repas à bord de la jonque.

On profite des derniers moments dans la jonque avant le retour à Ha Long

Retour sur terre à 11h00, le temps de remercier chaleureusement l’équipage qui a été fantastique avec nous. 😢

On quitte aussi Magali et Stéphane qui continue leur route avec leur fils Valentin. Ce fut un plaisir de partager ce moment merveilleux avec eux.

Photo de groupe avec l’équipage, manque le capitaine de la jonque - Henry, notre guide, qui se prend pour le Mr Bean Vietnamien 😄

A 11h30 un mini van vient nous chercher pour le retour à Hanoï, 4 heures de route en direction de la capitale.

Arrivée sur place on laisse nos sacs à dos à la gare puis on va se promener dans les petites rues de la ville. On y découvre encore beaucoup de curiosités!

Petites bières locales (Hanoi Beer - 25.000 VND - moins de 1€ la bière) en terrasse puis on s’essaie à un petit snack de rue qui vend des sandwiches Vietnamiens, le Bành Mi. C’est une spécialité au Vietnam, un délice à 25.000 VND (même pas 1€).

Hanoï 

10,5 km de marche essentiellement dans les rues de Hanoï entre 15h30 et 20h00.

Il est 20h00 et la journée commence à se faire longue. Direction la gare ou l’on récupère nos sacs à dos pour prendre le train de nuit à 22h00. On quitte encore une fois Hanoï mais cette fois on va à l’opposé de la Baie d’Halong direction Sapa. 8 heures de train en couchette, ça risque de tanguer un peu... La nuit devrait être difficile...

Gare de Hanoï - Nuit en train couchette 

On part en trek dans les montagnes du nord ouest pour 3 jours et 2 nuits. Un guide francophone nous attend demain matin à 6h00 à la gare de Lao Cai pour nous emmener à Sapa. Une autre aventure nous y attend à la rencontre des minorités ethniques avec des superbes paysages de rizières en terrasse.

J6

Réveil à 5h15 dans le train couchette nous emmenant à Lao Cai après une nuit encore courte. Cette ville se situe seulement à 1 kilomètre de la frontière Chinoise!

8 heures pour faire 300 km ça fait long! On arrive en gare de Lao Cai à 6h00 et notre guide Francophone Nha nous attend pour nous accompagner à Sapa.

Sortie de la gare, Nha notre guide est à gauche en orange sur la photo

Un chauffeur nous emmène à Sapa qui se trouve à 38 km de Lao Cai, il faut compter une bonne heure de route en plus du train. On est crevé mais on sait que l’on va vivre encore une belle journée.

Nha nous emmène dans un hôtel pour poser nos gros sacs à dos, prendre une douche et un petit déjeuner. Je choisis de goûter de bon matin la Pho, une soupe Vietnamienne.

La célèbre soupe Vietnamienne la Pho

Départ à 9h00 pour un trek de 3 jours et 2 nuits à la découverte des minorités ethniques dans les montagnes autour de Sapa.

Sapa 

On a encore de la chance il fait beau et plutôt chaud aujourd’hui, environ 22 degrés.

Au bout de 30 minutes de marche notre guide Nha nous invite à boire un verre de jus de canne à sucre. Un délice!

La dame du petit commerce au bord d’un chemin nous prépare le jus devant nous. On s’arrete 10 minutes pour déguster ce jus de cannes à sucre pendant que la dame prépare des pousses de bambou juste à côté de notre table.

Cannes à sucre - Pousses de bambou 

Après plus d’une heure de marche on arrive chez une famille isolée ou un homme nous propose de rentrer chez lui, dans sa humble cabane. C’est une famille qui cultive des roses. Ils vivent à 4 dans environ 20 m2. L’homme nous propose de fumer sa pipe à eau, c’est gentil mais non merci! Il nous invite à nous assoir sur sa banquette et nous prépare du thé local dans de toutes petites tasses. On ne peut pas refuser l’invitation... Moi je bois une première gorgée avant qu’il me resserve une deuxième fois. Chris elle apprécie un peu moins que moi... L’homme me tend même un paquet de cigarette au cas où je veuille fumer, c’est gentil mais non merci. On y reste 10 minutes, une belle rencontre.

Belle hospitalité d’un homme pendant notre treck

Ici dans les montagnes du Nord Est du pays ils cultivent beaucoup de fleurs comme des roses, des lys, des orchidées, des chrysanthèmes,... Sans oublier le maïs et surtout le riz ou l’on découvre les fameuses rizières en terrasse.

Magnifique paysage 

Nous découvrons les minorités ethniques avec leurs cabanes en bois qui vivent au milieu des champs et des rizières.

On visite une maison d’une famille de HMong Noirs où vivent un couple et leurs 8 enfants.

Extérieur et intérieur d’une maison d’une famille de HMong Noirs

Après avoir vu les rizières en terrasse de loin notre guide à la bonne idée de nous y amener de près, de très près...

Treck au milieu des rizières 

Aucun touriste rencontré tout au long de notre trek sportif, le parcours qui nous été préparé s’est fait loin des sentiers battus. Notre guide Nha nous a fait passer dans des endroits délicats, tellement délicats que j’ai glissé entre 2 rizières. J’ai fait un roulé-boulé au ralenti, c'était paraît-il assez artistique! Heureusement pas de bobo mais une bonne rigolade.

Après la chute, de la boue, de la rigolade mais pas de bobo 

Même si ce n’est pas la chaleur humide d’Hanoï le soleil tape et on commence à rougir fortement. Cela fait un moment que l’on marche, la fatigue commence à se faire ressentir. On est dans les montagnes donc il y a pas mal de dénivelé, Christelle serre les dents, heureusement que le paysage est toujours aussi beau.

Magnifique Sapa 

Après avoir rallongé le parcours nous avons pris du retard sur le déjeuner de midi. Il est 14h30 et cela fait 5h30 que l’on marche! En arrivant au petit restaurant qu’avait prévue notre guide il était fermé! Et comme il était au milieu de nul part il a fallu marcher 20 minutes de plus pour aller au suivant a Ma Tra. Le repos était bien mérité avec un bon petit repas.

Petit homestay à Ma Tra

Ensuite il nous restait 2 bons kilomètres avant d’arriver à Ta Phin dans un Eco Farm Homestay pour y passer la nuit.

Sur le chemin on y croise quelques enfants et des buffles.

Fin du trek jour 1 

Arrivée à notre hébergement avec vue imprenable sur les rizières en terrasse.

On profite d’un bain chaud aux plantes médicinales locales pour 150.000 VND par personne (5,80€). Il nous est conseillé d’y rester 30-40 minutes maximum car sinon on risque de ressentir des effets enivrants.

L’ambiance est sympa, on y retrouve 7/8 jeunes étudiants Marseillais que l’on avait croisé le matin a l’hotel à Sapa et un couple d’autres Français avec leur 2 grands enfants.

Un bon repas nous y est servi avant d’aller se reposer pour enchaîner un 2ème jour de marche dans les montagnes.

Fin du 1er jour à Ta Phin 

18,5 km au compteur aujourd’hui avec beaucoup de dénivelés sous un fort soleil. Demain matin les jambes risques d'être lourdes et courbaturées.

J7

Une bonne nuit de sommeil dans ce Homestay en bois au milieu des rizières. Levé à 7h30, petit déjeuner et départ à 9h15 pour la 2ème journée de notre trek.

Le ciel est un peu nuageux mais il y a beaucoup d’éclaircies avec plus de 20 degrés. On a encore de la chance avec le temps.

C’est parti pour une belle ascension dés le départ de notre randonnée pour se mettre en jambes. Nha notre guide Francophone nous emmène visiter des maisons en bois des minorités ethniques du secteur. Ce sont des Daoz Rouges vivant plutôt isolés ou dans des petits hameaux au milieu des montagnes. Ils nous accueillent à bras ouverts.

La famille de la maison ci dessous vit a 6 personnes dans une seule grande pièce : couple avec leurs 2 enfants et grands parents.

Dans les photos ci dessous : une chambre, la salle de bain, la cuisine et le salon.

Maison en bois d’une minorité ethnique les Daoz Rouges 

Plus loin dans une autre maison de Daoz Rouges on passe un moment à discuter avec la famille autour de la cuisine. On en profite pour jouer avec les enfants, on a ramener de France des tubes de bulles à savon ainsi que des bonbons.

Traditionnellement les femmes de cette minorité ethnique portent un foulard rouge sur la tête.

Passage dans une autre maison de Daoz Rouges 

Les paysages sont changeant et splendides. On en prend pleins les yeux.

Nha marche très vite mais prend bien le temps de nous expliquer les traditions et de nous faire découvrir le maximum de chose. On a de la chance, on est tombé sur une bonne guide qui est passionnée et qui nous apprend beaucoup de choses intéressantes.

Les buffles sont toujours accompagnés - chemin de terre dans les montagnes 

Des jeunes filles en scooter sont coincées dans un chemin de terre en pleine montée. On prend le temps de les aider.

Dès qu’il faut aider des jeunes femmes Laurent se porte toujours volontaire 😄

Encore une visite de maison de Daoz Rouges ou un homme nous invite à venir boire un verre d’alcool de riz. On mange également du concombre. Il y avait une dizaine de personnes dans cette grande et unique pièce.

On ne fait pas trop de bruit car un Chaman est dans la maison. Il est en train de faire une cérémonie tout seul dans son coin pour chasser les mauvais esprits. Encore un moment unique.

Habillé tout en noir on voit le Chaman du village sur la 4ème photo

Nous sommes tout proche du petit village de Ban khoang où nous allons déjeuner à midi. Au menu saumon élevé dans les environs.

Effectivement nous avons pu voir tout au long du chemin certaines maisons qui avaient des bassins pour l’élevage de saumons.

On peut apercevoir les maisons avec des bassins pour l’élevage de saumons - Notre repas de midi à Ban khoang

Le trek est difficile et la fatigue se fait ressentir. Après le roulé-boulé de Laurent hier c’est Christelle qui a chuté aujourd’hui. Une belle glissade en arrière sur le dos. Heureusement le sac à dos a bien amorti sa chute. Elle a faillit aussi tomber dans un cours d’eau en voulant se laver les mains.

Laurent quand à lui c’est enfoncé dans la boue jusqu’aux chevilles!

Toujours hors des sentiers battus, nous sommes les seuls touristes dans les montagnes que nous parcourrons. Ça donne à ce trek une authenticité encore plus spécial.

On en a pris plein la vue encore aujourd’hui 

On est vraiment fatigué, le treck a été fabuleux encore aujourd’hui mais épuisant. Nous arrivons vers 16h00 dans au petit village de Suoi Thau en pleine montagne. Ici il y a une cinquantaine de maisons pour un peu plus de 200 habitants. C’est assez pauvre, la plupart n’ont pas de télévision ou de radio. Tous les matins et tous les soirs pendant près d’une heure ils diffusent sur des hauts parleurs des informations et de la musique en plein cœur du village. Cela s’entend à des centaines de mètres.

Nous sommes accueillis chez une famille de Daoz Rouges qui ont 2 enfants pour y passer la nuit. Bien qu’épuisée, à notre arrivée, Christelle joue avec les enfants (des jeunes filles du voisinage) à 1 2 3 soleil.

Moment de détente et de partage à notre arrivée 

Le confort est sommaire mais très bien pour nous. C’est la seule maison du village qui a l’eau chaude. Le moment du repas est vraiment typique et très bon. Ici on commence le repas avec un petit verre d’alcool de riz. Celui ci est le plus fort que nous ayons goûté jusqu’à présent. Bizarrement il n’y a pas d’eau à table. A chaque fois que notre verre était vide il était aussitôt rempli par le chef de famille. On a vite compris qu’il fallait y aller doucement. Encore un super moment de partage dans une famille de Daoz Rouge.

Notre hébergement pour la nuit dans une famille Daoz Rouge

20 kilomètres avec forcément du dénivelé, ça fait beaucoup. On est lessivé mais vu ce que l’on a vécu aujourd’hui on est prêt à recommencer demain.

On va se coucher avec des images pleins la tête. Demain dernière étape de notre trek sportif et culturel.

J8

Dernière journée pour ce trek majestueux mais très fatiguant. Le beau temps est encore au rendez vous pour ce 3ème jour, on a vraiment de la chance car ici c’est souvent brouillard et pluie.

Le sommeil a été silencieux mais en pleine nature si vous voyez ce que je veux dire. Le petit lit un peu dur, on a dormît sur une planche avec un matelas de 5 cm.

Concrètement nous sommes cuits des 2 premières journées assez éprouvantes mais on ne va pas se plaindre. Moins de kilomètres sont prévus aujourd’hui, on doit prendre un bus à Sapa à 15h30 direction la capitale.

Après le petit déjeuner le jeune garçon de 9 ans de la maison nous montre son travail qui a commencé hier en fin d’après midi. Il aime, comme son père, la menuiserie et a fabriqué un tractopelle en bois! Un travail impressionnant qui a effectué devant nous pendant le repas de la veille.

Un beau tractopelle confectionné en quelques heures par ce jeune garçon de 9 ans

Départ 8h30 pour la dernière ligne droite de notre randonnée. On a fait quasiment que grimper pour ce 3ème jour. On garde la motivation mais dur dur. Même Nha notre guide a un pas moins rapide que les autres jours. La fatigue est bien présente.

Nous découvrons encore des paysages fantastiques pour cette dernière journée.

Des paysages à coupés le souffle 

Sur le chemin on trouve une peau de serpent 🐍 Elle fait quasiment 2m00, c’est très impressionnant et assez glaçant!

Il y a aussi des enfants qui travaillent mais aussi d’autres qui s’amusent sur le dos de leurs buffles!

A savoir que même si ils vont à l'école, les enfants commencent à travailler et à aider leurs parents à partir de l'âge de 5 ans.

 Des scènes inoubliables

Moi j’ai dès les premières minutes de marche de grosses douleurs abdominales qui me mettent en grande difficulté. La fatigue, la chaleur, le dénivelé et certainement une partie du petit déjeuner ont raison de moi. Je vis tout au long des 12 kilomètres de la matinée un véritable calvaire.

Une heure avant la fin je finis par faire un petit vomito, enfin! Mais ça ne s’arrange pas forcément, j’ai besoin de m’allonger en permanence mais impossible donc je termine tant bien que mal au mental.

Tout le monde est crevé mais on arrive à finir. Un mini bus nous attend à 12h30 à Ta Giang Phin pour nous ramener à Sapa (45 minutes de route) pour récupérer nos sacs à dos et déjeuner.

Toujours aussi mal j’ai besoin de récupérer et je m’endors une heure sur une banquette pendant que Chris mange avec Nha.

La matinée a été très compliquée pour Laurent 

La sieste m’a vraiment fait du bien, j’ai beaucoup moins mal à l’estomac. On prépare nos sacs puis direction le bus en taxi (2 km environ) pour quitter Sapa.

Nous faisons nos adieux à Nha qui a été parfaite avec nous. Malgré sa marche plus que sportive (il fallait la suivre!), elle a pris le temps de nous faire découvrir les montagnes de Sapa et la culture des minorités ethniques avec passion. Le tout dans un excellent français. Merci beaucoup Nha.

Un peu plus de 5h00 en bus couchette pour faire 300 kilomètres en direction de Hanoï où nous allons y passer la nuit.

Taxi - Bus couchette - Adieux avec notre guide Nha 

Pour nos 2 excursions, Baie d’Halong et Sapa, nous sommes passés par l’agence francophone Tonkin Voyage basée à Hanoï. Une agence sérieuse et conforme à nos attentes.

De retour à Hanoï mais pour une seule nuit cette fois-ci, ce sera la dernière avant de quitter définitivement la capitale du Vietnam.

Nous avons choisi un hôtel à proximité de la gare, le Hanoï Aria Central Hôtel & Spa.

Chambre du Hanoï Aria Central Hôtel & Spa

Hanoï Aria Central Hôtel & Spa : 534.600 VND la nuit (20,56€) avec petits déjeuners.

Le temps d’arriver à pied a notre hôtel, il est déjà 22h00. Je vais mieux, prêt à manger un peu. On ressort manger sur le pouce un Banh chaud, sorte de panini, dans la rue.

Pour 25.000 VND (moins de 1€) le Bành, c’est bon et sympa.

Il est tard, on grignote un Bành chacun et au dodo 

Aujourd’hui on aura tout de même marché 18 kilomètres entre Sapa et Hanoï en soirée! Les dénivelés du trek de ce matin nous aurons achevé.

Demain nous partons en train à Ninh Binh à plus de 100 kilomètres au sud de Hanoï. L’aventure continue...

J9

Hanoï c’est fini, notre dernière nuit a été de tout repos. On laisse derrière nous une ville extraordinaire pour une campagne plus paisible qu’est certainement Ninh Binh et ses environs. On quitte notre hôtel à 8h20, la gare d’Hanoï est tout juste à 5 minutes à pied. Notre train part à 9h00 pour une arrivée à Ninh Binh à 11h30. Étonnamment il y a toujours aussi peu de touristes occidentaux, tant mieux.

Cette partie du Vietnam est très plate avec énormément de rizières, il y en a partout. Le trajet en train est un spectacle à lui tout seul, aussi bien à l’extérieur qu’a l'intérieur. Des vendeurs de la compagnie passent sans arrêt pour nous vendre des trucs à bouffer. On peut même y manger du riz avec de la viande... Il y a aussi la télévision avec clip musical et publicité. Puisque le sport national du Vietnam est de klaxonner, le train s’y met aussi. Et pas qu’un peu, il n'arrête pas! Un son tellement puissant que quand il passe à côté de vous vaut mieux se boucher les oreilles.

Gare d’Hanoï 

A peine descendu du train un homme nous demande si on voulait un taxi Grab. On lui montre l’adresse de l’hotel qui nous attend à Tam Coc à 7 kilomètres de la gare. Il rentre l’adresse dans son application Grab et le prix s’affiche directement : 70.000 VND le trajet (2,70€). On accepte desuite car ça ne sent pas l’arnaque, ce n’est pas cher et puis on avait prévu de prendre un taxi donc...

Quelques minutes plus tard nous voici devant notre hôtel. Au départ on avait réservé 3 nuits mais quand on est arrivé sur place on a desuite compris qu’au niveau qualité prix ça allait être difficile de trouver mieux. Du coup on a réservé, un peu plus tard dans la journée, 3 nuits de plus. On sera dans ce petit hôtel tout neuf, qui a ouvert il y a quelques semaines, pour 6 nuits. Cool.

Tamcoc Holiday Hôtel : 436.590 VND la nuit (16,80€) avec petits déjeuners.

Tamcoc Holiday Hôtel 

Aujourd’hui on a prévu de se reposer un peu, avec la piscine dans l’hotel c’est l'idéal. Le temps est plutôt bon, c’est nuageux et il ne fait pas trop chaud.

Un petit tour à pied, on est à 150 mètres de l’embarcadère de Tam Coc. Le coin est normalement très touristique mais il n’y a pas beaucoup de monde malgré les nombreux bars, restaurants, hôtels,...

L’embarcadère de Tam Coc se situe à 150 mètres de notre hôtel

Il est 13h00, on en profite pour manger un bout dans l’un des nombreux restaurants du secteur. Les prix sont correctes, à 2 on prend 3 bières, une salade et un plat pour un prix total de 170.000 VND (6,54€).

Déjeuner du midi 

Cette après midi c’est piscine jusqu’a qu’il pète un orage vers 16h30. On attend que ça passe puis vers 18h30 retour dans les rues de Tam Coc pour y passer la soirée. Il continue à pleuvoir légèrement donc on décide d’aller dans un salon de massage. 130.000 VND par personne (5€) le massage des pieds/mollets/cuisses pendant 30 minutes ça fait du bien, surtout après notre trek de Sapa.

Léger repas dans un restaurant et nous voilà rentré pour 21h00.

Pas d’excès pour ce soir 😉

Ça fait du bien de ralentir la marche à pied. Avec 4,5 kilomètres au compteur on a fait les fainéants aujourd’hui.

Demain on va s’attaquer à ce que l’on appelle la baie d’Ha Long terrestre qui se situe dans la zone de Ninh Binh. C’est un grand site naturel qui occupe une plaine agricole rizicole plantée d’une forêt de pains rocheux.

J10

Après une nuit calme nous voici reparti pour une longue et chaude journée.

Il est 8h00, on se fait prêter 2 vélos par l’hôtel pour partir à l’aventure dans les environs. Direction la réserve d’oiseaux de Thung Nham à 7 kilomètres de là.

Quel plaisir de se balader en vélo dans ces paysages somptueux 

L'entrée de ce parc naturel coûte 100.000 VND par personne (3,85€). Comme la réserve est grande, on a la possibilité de s’y promener en vélo. Cet endroit très bien entretenu est reconnu pour son écosystème riche et préservé, à travers rizières, vergers, roseaux et pitons calcaires.

Réserve naturelle de Thung Nham

On a voulu aller voir à pied l’observatoire aux oiseaux sur une plateforme au bord de l’eau. Il y a un tout petit chemin en pierre de 250 mètres au milieu de la forêt pour y accéder. Il fait chaud et humide, c’est gavé de moustiques. Sur le chemin d'accès on y croise un jeune couple de français qui nous dise de faire gaffe ou l’on met les pieds car il y a des serpents 🐍 Reçu 5 sur 5, on a vite compris le message, demi tour direct 😱 Dommage car apparement on voyait bien les oiseaux.

Cet Écoparc est de toute beauté 

Le parc est magnifique. Avant de partir on décide de faire un petit tour de barque dans une grotte. 20.000 VND par personne (0,77€) pour 20 minutes environ + les tips.

On rentre rapidement dans une grotte, la vieille femme qui ramait derrière nous a commencé à chanter en Vietnamien au moment où l’on s’est retrouvé dans l’obscurité. On s’est retrouvé dans le noir complet pendant au moins 5 minutes tout en naviguant, c’était complément dingue et très impressionnant. On avait juste une petite lampe torche toute pourrie qui éclairait à peine. Il ne fallait pas être claustrophobe. On avoue, on a un peu flippé surtout que l’on était vraiment tout seul...

Retour à l’embarcadère au bout de 10 minutes! On a senti l’arnaque même si on a été impressionné par cette petite visite. La vielle dame n’a pas oublié de nous demander son pourboire... 😬

Court mais intense la visite de cette petite grotte 

On reprend nos vélos pour sortir de la réserve naturelle de Thung Nham. Sur la route il y a des chèvres en plein milieu de la petite route, normal.

3 kilomètres plus loin, nous nous arrêtons au bord de la route sur un embarcadère. Après renseignement la visite en barque a l’air sympa. 150.000 VND par personne (5,77€) + tips pour 1h50 de parcours sur presque 8 kilomètres. En plus ils nous gardent les vélos!

Effectivement très jolie balade avec traversée de 3 grottes dont celle que l’on avait faite au parc naturel avec la vielle 🤭 Les boules, on a fait les touristes de base...

Cela a finalement duré 1h15 et le jeune gars qui ramait le faisait avec les pieds sous une chaleur écrasante. Chapeau, il aura mérité un vrai pourboire...

Embarcadère à Linh Côc, Hai Nha Boat Ride - On peut apercevoir des chauves souris dans les grotte 

Ensuite nous sommes repartis pour visiter la pagode de Bích Dõng (grotte de jade). Sur place un peu de shopping en bas des pagodes, vu les prix vaut mieux en profiter, puis on a mangé un bout. Surtout on s’hydrate car il fait très lourd aujourd’hui (environ 45° ressentis). On laisse les vélos dans un mini parking pour 20.000 VND au total (0,77€), et oui le business touristique.

Après tout ça on enchaine la promenade gratuite où il faut grimper pour voir les 3 étages de petites pagodes. Avec la hauteur on avait une superbe vue dans un endroit apaisant.

 Pagode de Bích Dõng

Il est un peu plus de 14h00 et il fait très chaud, direction notre hôtel et sa belle petite piscine. Ça fait du bien...

Vers 17h00 le responsable de notre petit hôtel vient se baigner avec nous. Il me propose de me défier avec une petite course sur la longueur de la piscine qui doit faire 8 mètres. Forcément j’accepte même si je nage comme un poisson pourri... 😄 Il me prend 1,50 mètres au départ sur le plongeon mais j’arrive quand même à le battre au finish!!! Vois le niveau 😂 Du coup je lui ai proposé de faire la même course et moi en faisant du dos crawlé... Cela ne l’a pas fait rire... 😂😂😂

18h00 c’est l’heure de partir pour Tam Coc, à peine 3 minutes à pied 😜 , pour l'apéro du soir... Pour rappel il a fait très chaud aujourd’hui...

Coucher de soleil à Tam Coc 

Il y a un peu plus de monde ce soir dans cet endroit assez balnéaire. En fait il n’y a personne, c’est assez petit mais il y a beaucoup de restaurants familiales. Ok c’est contradictoire ce que je viens de dire mais difficile à décrire, en tout cas l’ambiance est assez bonne et paisible, on aime beaucoup.

On a même vu Karaté Kid dans la rue... 😂

Ceinture blanche 

Chris a aimé les cocktails avant un repas "salade" qui vient clôturer une belle journée.

Et 1... Et 2... Et 3... Apéros 😅

16 kilomètres en vélo et 5,5 kilomètres à pied, ça été encore sportif aujourd’hui.

Demain on continue à explorer la splendide Baie d’Halong Terrestre.

Pas de bain de minuit ce soir 
J11

Départ à 8h00 pour une grosse demi journée de balade en vélo dans la Baie d’Halong Terrestre. On profite des vélos qui nous sont gracieusement prêtés par notre hôtel.

Direction Hang Múa sur des petits chemins à travers les rizières et pains de sucre. On en prend pleins les yeux dès le matin. Ici, contrairement à Sapa, ils sont en train de semer donc les rizières sont plutôt boueuses et pleines d’eau.

Ça bosse dure dans les rizières 

En arrivant sur le chemin d’accès à Hang Múa, à 400 mètres environ du site, un type nous a crié dessus pour que l’on gare nos vélos sur le petit parking vélos/motos qu’il gardait. Comme il a vu que l’on ne s'arrêtait pas il a commencé à siffler! Chris a pris peur, on croyait que c’était la police qui voulait nous arrêter. Malheureusement pour son business, des Français à l’hôtel qui avaient visiter Hang Múa la veille c’étaient fait avoir en laissant leurs vélos à 4000 mètres du site pour un prix de 20.000 VND (0,77€) de gardiennage. Merci pour l’info, nous on a tracé pour parquer les nôtres juste à l'entrée du site pour 10.000 VND (0,38€).

Passage en caisse pour l’entrée De Hang Múa à 100.000 VND par personne (3,84€).

Ce site est simplement majestueux, tout d’abord avec un super parc ombragé entouré de rizières, de cabanes en bois, des statuettes, de plans d’eau, de balançoires,...

Hang Múa 

Ensuite on peut gravir un pain de sucre avec quasiment 500 marches bien raides aussi dangereuses les unes que les autres. Tout en haut, on a le choix entre 2 sommets où la vue y est splendide. Wouah. Par contre dur dur la montée sous une chaleur lourde. On a transpiré comme des malades, pourtant il n’était même pas 10h00 du matin!

Dur dur la montée pour admirer le point de vue de Hang Múa

Il y a aussi une petite grotte en bas mais personne ne va la visiter car elle est moins intéressante que le point de vue.

Grotte de Hang Múa 

Il fait très chaud, on n’arrête pas de boire car on transpire énormément.

On récupère nos vélos pour une belle balade d’une grosse heure toujours dans ces paysages indescriptibles et imprévisibles que nous offre la Baie d’Halong Terrestre.

Paisible Baie d’Halong Terrestre 

La fleur de Lotus est l’un des emblèmes du Vietnam, il y en a un peu partout dans les champs.

Lotus
On peut apercevoir le point de vue de Hang Múa tout en haut

La sortie se poursuit au Temple Thái Vi qui est situé dans un beau paysage de rizières dominé par des pics calcaires. Le Temple, visite gratuite, ne vaut pas le détour mais les paysages autour oui ils le valent.

 Temple Thái Vi

Retour à l’hôtel en début d’après midi après avoir mangé de délicieux Banh Mi, des sandwiches Vietnamiens.

On profite de la piscine pendant 3 heures avant de revenir à pied à Tam Coc pour se promener à pied avant l'incontournable apéro et le repas du soir.

Justement pendant l'apéro un Vietnamien nous offre un petit verre chacun d’alcool fort! Mais ouiiiii....

Santé 

Et puis en sortant du restaurant on discute avec un vieil homme Vietnamien de 70 ans en petit Français, ses enfants devaient tenir le resto ou l’on a mangé. Il nous racontait qu’il avait beaucoup travaillé dans sa vie et notamment à l’embarcadère de Tam Côc dans les barques. Il a dû nous serrer la main 5 ou 6 fois. Sympa la rencontre...

Ici les grands-parents s’occupent de leurs petits enfants pendant que leurs parents travaillent...

Plus de 20 kilomètres en vélo et 7 kilomètres à pied pour une journée bien remplie.

Demain on continue à explorer la Baie d’Halong Terrestre mais avec un moyen de transport différent cette fois...

Coucher de soleil à Tam Coc 
J12

On commence à prendre nos marques dans notre petit hôtel. Départ 8h00 pour encore et toujours explorer cette merveilleuse Baie d’halong Terrestre. Mais cette fois nous allons le faire en scooter!

Mettez vos casques 😄

Scooter loué directement à notre hôtel à 120.000 VND la journée (4,61€).

Direction les grottes de Tràng An pour une balade en barque dans un paysage vierge d'habitants, à travers des grottes au milieu de pains de sucre et d’eau cristalline.

A la réception de notre scooter, euhhh pardon je veux dire notre Harley Davidson, le réservoir d’essence était à sec. On s'arrête sur un stand en bord de route où ils vendent des bouteilles de gasoil. Un gars nous fait le plein, bouteille après bouteille qu’il vide dans le réservoir. Je n’ai pas la conscience de demander le prix de la bouteille. 6 bouteilles vidées, elle avait soif mon Harley!!! Le type me dit 360.000 VND (13,84€)! What? Pour un plein de scooter?! Trop tard c’est fait. Mais je lui fais comprendre mon désaccord. Il me baisse rapidement le prix à 300.000 VND (11,54€) ce que j’accepte par dépit. Je sens l’arnaque à plein nez et surtout je me rend compte, vu le peu de kilomètres que l’on voulait faire, que je n’avais pas à faire le plein totalement! Ça me servira de leçon...

Bref, on arrive sur le site de Tràng An à 9h00 du matin. Il y a déjà pas mal de monde, surtout des chinois. On passe d’abord gare notre bolide au parking moto bike à 15.000 VND (0,57€), puis 200.000 VND par personne (7,69€) + tips pour l’entrée avec la balade en barque la plus complète. Pour ce prix là c’est 3 heures de balade au total, on traverse 9 grottes et l’on fait 2 temples à pied!!

Circuit de Tràng An en empruntant la route 1 

Notre 1er sentiment est que c’est super commercial, tout est bien organisé pour faire du fric. Cela n'empêche que le site est vraiment magnifique.

Au départ des centaines de barques attendent les touristes.

Une partie de l'embarcadère de Tràng An

Une Vietnamienne va ramer pendant près de 3 heures pour nous faire visiter le site. On va même l’aider à ramer, la pauvre... Elle aura mérité un petit pourboire en fin de balade.

Courageuse la rameuse Vietnamienne

Les grottes que l’on traverse font entre 100 mètres et 500 mètres de longueur. Pour certaines faut même se baisser sur la barque afin de ne pas heurter les stalactites qui pendent de la voûte. Plutôt jolie et impressionnant.

Les grottes de Tràng An 
Encore une fois on en prend pleins les yeux 

La chaleur se fait déjà ressentir surtout quand on monte 400 marches pour voir un temple. Ça pique...

Sortie de la barque on monte 400 marches A/R pour aller voir un tout petit temple! 

Une belle visite qui vaut le coup dans des paysages somptueux.

Tràng An 

Dur dur la chaleur encore aujourd’hui.

On quitte le site de Tràng An vers 12h30 pour aller à la pagode de Bái Dính, un site exceptionnel de 700 hectares inauguré en 2010 qui est considéré comme le grand centre bouddhiste du Vietnam.

L’entrée pour le site est gratuite mais parking moto bike payant : 15.000 VND (0,57€).

Une partie de l’ensemble de la pagode de Bái Dính 

Là c’est vraiment grandiose, il faut énormément marcher pour tout voir mais cela vaut le coup d’oeil.

Le site de Bái Dính est vraiment impressionnant  

Il est 13h30, on n’a plus d’eau et on a toujours pas mangé. La fatigue et la soif se font fortement ressentir. Sous la pagode principale on trouve un grand restaurant sans personne dedans, tout comme le site d’ailleurs. On demande si on peut manger, on s’assoit et on attend 5 minutes. Et la d’un coup la serveuse nous ramène 2 soupe "Pho" spécialité Vietnamienne alors que l’on n’avait rien commandé. Apparemment ici c’est le Pho au déjeuner! Un vrai régal pour 25.000 VND chacun (0,96€). Chris descend la moitié d’une bouteille d’eau de 1,5 litres d’un coup. On transpire énormément, il fait très chaud et lourd, on n’en peut plus. Il fait 37 degrés, ressenti 46 degrés.

Pause du déjeuner de midi 

Après ça on enchaine de la marche à pied sous la chaleur pour visiter les pagodes.

Pagodes de Bái Dính 

Retour à l’hôtel fatigué de notre périple journalier vers 16h30. Chris reste dans la chambre et moi je vais me noyer dans la piscine au milieu de chinois qui ont envahi l’hôtel en ce week end de juillet.

Balade du soir 

Vers 18h00 on décide de repartir en scooter dans les environs pour se balader et faire quelques photos pour Christelle en tenue traditionnelle. Les moustiques des rizières ont apprécié ma peau toute douce...

Séance photos 

Il est l’heure du repas.

 Un bon dîner avant de se coucher

13 kilomètres avec du dénivelés (des marches) sous une grosse chaleur.

L’anecdote du jour : à 18h00, comme j’ai le plein d’essence encore au maximum, je demande à la réception de l’hôtel si je peux garder le scooter pour demain et si je peux le laisser devant l’établissement. La réceptionniste me dit pas de problème, elle va me chercher le veilleur de nuit pour lui expliquer l’affaire. Le gars me confirme, pas de problème, je surveille le scooter il est en sécurité...

De retour du repas en ville avec Chris vers 21h30, en regagnant notre chambre, on voit le veilleur de nuit affalé sur une banquette en train de dormir comme un gros cochon!!! Notre scooter est en sécurité... 😹

une petite pensée pour la petite Alicia de nounou Christelle qui a fêté ses 2 ans aujourd’hui 😘

Demain on va sortir un peu de la zone de la Baie d’Halong Terrestre... Enfin si on nous a pas volé le scooter 🤣

J13

La bonne nouvelle du matin c’est que notre scooter est toujours là, il a bien été gardé pendant la nuit 😄

Il est beau notre petit scooter 

Départ 8h00 en scooter puisque on l’a loué une journée supplémentaire, pour se balader dans les environs de Ninh Binh. Nous allons à la cathédrale Notre-Dame-Reine-du-Rosaire de Phat Diem, à environ 30 kilomètres au Sud Est.

On s’adapte vite à la conduite anarchique du Vietnam, du moment où l’on maîtrise le klaxon. C’est plutôt apaisant de se balader en scooter à travers la campagne et les petites villes.

Dans ce coin, berceau du catholicisme, il y a pas mal d’eglises ici et là. Une belle excursion en dehors des sentiers battus.

Les casques c’est du Playmobil, ils ne protègent rien du tout - Qu’est ce qu’on Mange à midi? #Chicken

La cathédrale Notre-Dame-Reine-du-Rosaire de Phat Diem a été construite en 1891, elle est vraiment unique car elle associe curieusement le style des églises occidentales à celui des pagodes Vietnamiennes. Pour les amateurs elle vaut vraiment le coup d’oeil.

Cathédrale Notre-Dame-Reine-du-Rosaire de Phat Diem

Nous assistons à la messe de 9h00 avec beaucoup de monde. Elle a duré 2 heures avec une grande ferveur, des chants, des prières,... Un peu long quand même, certains types dormaient pendant la messe...

La messe dans la Cathédrale 

Retour tranquillement à Tam Côc en passant par Ninh Binh.

Repas dans une sandwicherie pour manger de bons Bánh Mì, prix entre 20.000 VND (0,77€) à 30.000 VND (1,15€) le sandwich Vietnamien.

C’est super bon le Bánh Mì 

On est fatigué à cause de la chaleur même si aujourd’hui on a moins fait d’effort qu’hier. L'après midi sera consacrée à la piscine de l’hôtel.

Piscine du Tam Côc Holiday Hôtel

17h00, il commence a faire moins chaud, on repart faire un petit tour en scooter dans la Baie d’Halong Terrestre pendant une petite heure.

Chris en profite pour taquiner un peu notre bolide... 😄

Elle ne reconnaît plus personne en Harley Davidson... 🎶

On se régale des paysages et de l’atmosphère qui y règne surtout quand le soleil commence à se coucher...

Rizières au milieu des pains de sucre 

On garde nos bonnes habitudes à Tom Côc avec apéro et repas.

On a fait plus de 80 kilomètres en scooter aujourd’hui et seulement 5 kilomètres à pied.

Demain journée tranquille car il fait vraiment trop chaud.

• • •

Merci pour vos petits commentaires qui nous font plaisirs. 👍🏼 😘

J14

Ce matin départ à 7h45 pour visiter les grottes de Tam Côc, l’embarcadère se trouve à 150 mètres de notre hôtel. On avait gardé cette sortie pour la fin de notre séjour en Baie d’Halong Terrestre.

Ça tombe bien car le soleil est au rendez vous et à cette heure ci il n’y a quasiment personne. 390.000 VND pour 2 personnes (15€) + tips, balade de 1h30 en barque dans un site extraordinaire. Certainement la plus belle visite que l’on ait faite en barque au milieu d’une belle végétation avec de nombreuses rizières, roseaux, fleurs de lotus,... Le tout entouré de grands pains de sucre calcaires ici et là... On traverse 3 grottes très basses, la plus longue fait 130 mètres. On a adoré cette balade au calme du petit matin, avant le monde et la chaleur.

Traversée des 3 grottes en barque 
Tam Côc en Baie d’Halong Terrestre 
De nombreuses petites barques de pêcheurs ou de vendeurs ambulants 

On continue la matinée avec petits déjeuners à l'hôtel puis piscine et bronzage au calme. ☀️

Chris dans la piscine de l'hôtel

Le reste de la journée est plutôt cool, on profite : vacances = repos. Après être sorti pour aller manger un bout et faire un peu de shopping pour Chris, le reste de l’après-midi est consacré à la préparation de la suite de notre séjour associé à l’incontournable piscine de l’hôtel.

Fin d'après midi on décide d’aller faire un massage "Back Body" dans un petit salon dédié. 170.000 VND par personne (6,54€), avant le massage tout allait bien et après on avait mal partout... 😬

Ici, du côté de Ninh Binh, la spécialité c’est la chèvre sauvage, il y en a pour tous les goûts : chèvre sauté, chèvre à la vapeur, chèvre saignante, chèvre fermentée, brochettes de chèvre,... Euhhh non merci on reste au poulet.

Ils en vendent même au bord de la route... Je vous laisse faire votre propre idée du délire.

On a vu des endroits où il y a un stand comme ça tous les 150 mètres en bord de route 

Heureusement qu’à Marseille la chèvre n’est pas la spécialité culinaire de la ville, il n’y aurait plus beaucoup de joueurs de foot à l’OM. ⚽️😹😹😹

On garde nos habitudes du soir avant la dernière nuit sur Tam Côc. Un petit dîner dans un restaurant sans apéro cette fois, Chris a fait une overdose de glaçons 😜

Ce soir c’est de l’eau à l’apero, Chris a mal digéré les glaçons des derniers cocktails

Peu de marche encore aujourd’hui, 5 petits kilomètres seulement 🚶‍♀️ 🚶🏻‍♂️ c’est peu mais c’est ça fait du bien de se reposer.

Transports et hôtels réservés pour les prochaines étapes, on quitte définitivement la Baie d’Halong Terrestre demain soir...

J15

C’est notre dernier jour dans cette merveilleuse région qu’est la Baie d’Halong Terrestre qui se situe à peine à quelques kilomètres de Ninh Binh.

Départ à 8h45 de l’hôtel pour une grande sortie vélo à travers les petits villages par des chemins et routes en béton.

Les vélos sont prêtés gracieusement par notre hôtel 

On s’arrête sur un tout petit marché très local dans une rue. Quasiment que des fruits, légumes, viandes, poissons,... Dans des sceaux rouges on peut y apercevoir des petits crabes, des petits poissons et des anguilles avec des gros crapauds encore vivants. La viande est exposée sur les tables à l’air libre. C’est local quoi...

Sympa le petit marché trouvé au hasard de la promenade en vélo 

On ne se lasse pas de ces paysages magnifiques, ici il y règne une ambiance particulière.

C’est une liberté absolue de se balader en vélo dans ces paysages natures et sauvages.

Il y a beaucoup d’animaux en liberté comme des buffles, chèvres, canards, poules, chevaux, chiens, chats,... 

On décide de tirer jusqu’au site de l’ancienne capitale de Hoa Lú.

Hoa Lú fut la capitale du Vietnam entre 968 et l’an 1010 mais aujourd’hui, il n’en reste plus rien sauf 2 temples qui ont été reconstruits au 17ème siècle.

En arrivant sur place on est desuite pris à parti par des gardiens de parking à vélo mais on connaît la musique maintenant... Un peu plus loin une femme nous propose de garder nos vélos gratuitement ce que l’on accepte volontiers malgré notre étonnement. En arrivant à l'entrée du site on ne voit pas la caisse et on rentre sans faire exprès derrière un groupe de 8 personnes. On passe à l’as sans payer, rhoooo les voyous 😄, on s’en apercevra après... Sinon le prix d’entrée était de 20.000 VND par personne (0,77€).

Site de l’ancienne capitale du Vietnam Hoa Lú.

Sur le chemin du retour on s'arrête manger dans un Homestay en plein milieu des pains de sucre, magnifique.

Il y a beaucoup de Homestay isolés dans la nature 

De retour à l'hôtel en début d’après-midi pour farniente autour de la piscine.

Nous préparons ensuite nos bagages avant d’aller manger une dernière fois à Tam Côc vers 18h45.

Chris a besoin de changer son alimentation ce soir.

Coca Frites : valeur sûre  

Pour notre dernier jour on aura fait 25 kilomètres de vélo et 6 kilomètres à pied.

Retour à l’hôtel pour récupérer nos gros sacs à dos où un taxi nous attend direction la gare de Ninh Binh pour prendre le train de nuit à 22h30.

Pour 6 kilomètres le taxi nous prend 80.000 VND (3,07€).

L’air est irrespirable ce soir, il fait très lourd et humide. On patiente sagement à la gare comme les nombreux touristes, qui comme nous, prennent le train de nuit.

Gare de Ninh Binh - Cabine couchette avec la climatisation à fond 

Le train (SE19) avait été réservé 4 jours auparavant sur le site Baolau.com au prix de 1.564.000 VND pour 2 personnes (59,90€).

Nous partons à Hué au centre du pays a près de 600 kilomètres. Une nouvelle aventure nous y attend.

J16

C’est avec 30 minutes de retard que notre train arrive dans le centre du Vietnam à Hué, l’ancienne capitale impériale du pays. Ce n’était pas la meilleure nuit de notre périple mais bon on a survécu aux secousses, à notre couchette dure comme du bois et à la climatisation polaire ❄️.

On est sorti de la gare de Hué par une haie d’honneur de chauffeurs de taxi très affûtés de bon matin. Nous on avait décidé de faire les 3 kilomètres reliant la gare à notre hôtel à pied, dommage pour eux et pour nous ☀️.

Gare de Hué - Direction notre hôtel à pied à travers la ville de Hué

Nous arrivons en fin de matinée à notre hôtel qui se situe en plein centre, côté ville moderne, dans une petite impasse d’une impasse! Nous nous sommes aperçu après avoir réservé que ce petit hôtel sans prétention figurait dans le guide du routard. Nous ne regardons jamais ce guide pour choisir nos hôtels ou restaurants, on fait tout au feeling. Il a l’air correct et l’accueil est plutôt bon.

Hué Nino Hôtel : 381.365 VND la nuit (14,66€).

Hué Nino Hôtel  réservé pour 3 nuits

Après avoir repris quelques forces on décide d’aller du côté de la citadelle royale. On traverse la rivière des Parfums par le pont Truong Tiên. Il y a beaucoup de touristes, dont pas mal de Français, c’est la 1ere fois que l’on ressent le tourisme de masse et là on est en plein dedans. Beaucoup d’organisation touristique autour de la cité impériale et les tombeaux impériaux des alentours.

Nous nous rendons au grand marché de Dông Ba qui est plutôt typique, il n’y a quasiment pas de touriste, tant mieux. Les marchés en Asie c’est vraiment fabuleux, on y découvre toujours des curiosités visuelles mais pas que... Niveau odeurs ça vaut aussi le coup de nez 😄

Il fait très chaud, 37 degrés avec 47° ressentis. A l’intérieur beaucoup de vendeuses dorment sur leur étalage.

Marché de Dong Ba 

On se fait harceler par certaines vendeuses dès que l’on se rapproche des stands. Elles nous proposent des prix 3 voir 4 fois supérieurs aux prix justes! La négociation est monnaie courante au Vietnam mais là c’est vraiment exagéré, ça sent l’arnaque à plein nez. Elles nous suivent longtemps si on ne veut pas acheter et acceptent de baisser leurs tarifs au plus bas après longues négociations. Il n’y a pas que dans le marché que l’on trouve ce genre de pratique mais partout pour les calèches, les bateaux, les vêtements, les sacs,... on trouve que cela donne une très mauvaise image de Hué et du Vietnam. En tant que touriste on s’est fait harceler toute la journée!

On souffre de la chaleur, on s’arrête manger dans un petit restaurant près de la cité impériale où l’on mange une omelette ognons tomates, un délice.

Une régalade ces petites omelettes

Après ce moment de repos on va visiter la cité impériale et la cité pourpre interdite.

Billet combiné pour la cité et 2 tombeaux (que l’on fera demain) : 280.000 VND par personne (10,77€).

L’ancienne ville comprend 3 enceintes concentriques entourées de canaux. Celle de la citadelle royale (encore habitée aujourd’hui - 55.000 habitants environ), celle de la cité impériale et celle de la cité interdite (l’entrée est payante pour les 2 dernières et ne sont pas habitées).

Seule la cité royale est habitée par les Vietnamiens 

La plupart des bâtiments ont été détruits par le passé mais ils sont petits à petits restaurés. Un lieu de toute beauté et chargé d’histoire.

Visite de la cité impériale et de la cité pourpre interdite

Ensuite on se promène dans les rues de Hué mais la fatigue se fait lourdement ressentir. Le temps de faire quelques clichés du coucher de soleil sur la rivière des Parfums on part ensuite boire une bière locale. Ici c’est la Huda, la bouteille de 450 ml est vendu 13.000 VND (0,50€).

Le coucher de soleil sur le pont Truong Tiên

Ici c’est très animé le soir, vu le nombre de touristes occidentaux et chinois ce n’est pas étonnant. On en profite pour aller manger, on demande une spécialité Vietnamienne, sur la carte on voit beef et noodle, on prend... On ne s’attendait pas à ça, il a fallu demander au serveur comment on mange ce plat. C'était plutôt bon, pour moi en tout cas, Chris n’a pas fini...

Repas du soir 

Il est 21h00, retour à l’hotel. 😴

20 kilomètres à pied dont 3 avec nos gros sacs à dos en sortant de la gare. On a beaucoup sué aujourd’hui.

Demain on part voir les tombeaux impériaux dans les environs de Hué.

J17

On démarre cette nouvelle journée par un bon petit déjeuner à l’hôtel, il nous faudra des forces pour faire face aux agressions marchandes des Vietnamiens de Hué...

Petit déjeuner à Hué Nino Hôtel 

Aujourd’hui l'idée de départ était de faire une grande promenade en bateau avec visite des 2 tombeaux impériaux situés à environ 10 et 13 kilomètres par voie maritime.

Notre hôtel nous proposait cette promenade en bateau avec retour en véhicule à 598.000 VND par personne (23€). Hier en fin d’après midi on avait fait quelques agences locales pour faire si possible nos visites à la carte. La plupart des agences proposent une autre formule simplifiée et plus touristique avec seulement 3-4 kilomètres en bateau et le reste en mini bus. On a réussi à trouver une agence qui nous propose de louer un petit bateau avec équipage juste pour nous 2 au départ de Hué avec arrêt à la pagode de Thiên Mu (pagode de la Dame céleste) et les 2 tombeaux impériaux avec aller/retour sur la rivière des Parfums au prix de 450.000 VND pour 2 (17,30€). Départ et retour quand on veut! On choisi cette option pour un départ à 8h30 de notre hôtel ou un pick-up doit venir nous chercher pour nous amener à l’embarcadère qui se situe à à peine 1 kilomètre.

Le programme est le suivant :

  • Départ en bateau de Hué jusqu’à la pagode de Thiên Mu (pagode de la Dame céleste), visite gratuite.
  • Puis bateau jusqu’au tombeau de Minh Mang, ticket acheté la veille en combiné avec celui de la cité impériale.
  • Puis bateau de nouveau jusqu’au tombeau de Khai Dính, ticket acheté la veille en combiné avec celui de la cité impériale.
  • Retour à Hué en bateau.

Il est donc 8h30 et on attend sagement devant notre hôtel que le pick-up vienne nous chercher. Quand on a payé l’excursion la veille on a juste donné l’heure de départ, le nom de notre hôtel et le numéro de notre chambre. Pas de nom, pas de numéro de téléphone, mais par contre on a payé la totalité! Le seul truc que l’on sait c’est qu’un pick-up doit venir nous chercher à 8h30 à notre hôtel. Pas très rassurant tout ça...

8h30 personne, 8h40 toujours personne, 8h45 on commence par s’inquiéter un peu, 8h50 un papy arrive tranquillement à pied et nous dit "boat", on répond avec un grand soulagement "yes" et on le suit à pied. Il marche sans se retourner une seule fois et on comprend qu’il nous amène jusqu’à l’embarcadère... à pied!!! On a du mal comprendre le truc... Cet homme doit sûrement s’appeler Pick-up! 😂😂

Pick-up a l’air détendu de bon matin, Chris le suit avec amusement...

En fait Pick-up est le capitaine du petit bateau qui va nous emmener pendant 5 heures sur la rivière des Parfums.

La rivière des Parfums : elle tire son nom des nombreuses herbes médicinales et parfumées qui poussaient autrefois sur ses rives. Aujourd’hui les odeurs sont moins envoûtantes...

C’est parti pour une belle et longue promenade avec ce bateau rien que pour nous. On a l’impression d'être seul sur le fleuve, tant mieux.

Notre embarcation 

Beaucoup de belles choses à admirer pendant la navigation. On profite de ce moment de calme et de bien être.

La rivière des Parfums 

On s’arrête une première fois à la pagode de Thiên Mu (pagode de la Dame céleste) fondée en 1601. Il y a une haute tour octogonale de 7 étages évoquant les 7 réincarnations de Bouddha. L’endroit est plutôt jolie, il y a pas mal de monde, on y reste 30 minutes avant de repartir en bateau.

 pagode de Thiên Mu

Beaucoup plus loin on arrive ensuite au tombeau de Minh Mang, fondé en 1843, on y trouve de belles constructions qui occupent 28 hectares dans un beau parc paysager. Le tombeau lui se situe dans une grande enceinte circulaire sacrée barrée par un grand portique de bronze inaccessible aux visiteurs. Il n’y a quasiment personne sauf quand débarque un bus de chinois... On y reste 45 minutes.

 Tombeau de Minh Mang

De retour au bateau qui nous attend sur la rive, on repart en direction du tombeau de Khai Dính, fondé en 1931, c’est le dernier tombeau impérial a avoir été construit. Il fallait marcher 2 kilomètres de la rive jusqu’au site du tombeau. La femme du capitaine a essayé de nous "vendre" le déplacement en scooter au prix de 200.000 VND l’aller/retour par personne (7,69€). Non merci on se débrouillera tout seul à pattes. 🚶‍♀️🚶🏻‍♂️

20 minutes de marche à pied avec un petit 38 degrés

Rien à voir avec tout ce que l’on avait vu précédemment, c’est une magnifique construction artistique par paliers sur une colline. La salle du tombeau est sublime dans un décor de mosaïques avec une statue en bronze grandeur nature de l’empereur coulée à Marseille et offerte par la France. Superbe. Peu de monde sur place sauf quand un bus de chinois débarque... Au total une heure d’arrêt pour aller visiter le tombeau.

Tombeau de Khai Dính

Pour le retour, il fait chaud, on demande à un taxi de nous ramener jusqu’au bateau situé à 2 petit kilomètres. Le gars nous propose 100.000 VND (3,84€), il nous a vu venir! Négociations en cours, du coup 3 minutes plus tard il nous emmène pour 50.000 VND (1,92€).

Retour au bateau 

Une heure et demi de navigation sur la rivière des Parfums pour rentrer à Hué. J’en profite pour commencer à écrire le déroulement de la journée sur notre carnet de voyage. C’est du boulot... 😉

Lolo en plein boulot

Débarquement à Hué en début d’après-midi, on décide de s’éloigner du quartier touristique et du fleuve en marchant, encore et encore, à travers la ville moderne. Après 2 kilomètres on voit un grand centre commercial, il est 15h00, il fait très chaud et on rentre à l’intérieur pour profiter de la climatisation. Au 4ème étage on trouve un KFC, très bien ça fera l’affaire car on n’a toujours pas mangé. C’est très différent de chez nous le KFC, on peut même y manger du riz...

On en profite pour faire quelques boutiques sans forcément acheter. Nous continuons à déambuler dans les rues pour le reste de l’après-midi jusqu’au retour à l’hôtel vers 17h45. Cela fait du bien de ne plus avoir ce harcèlement touristique qui est très agressif dans certains quartiers de Hué.

On boit chacun au minimum 3 litres d’eau, sodas ou autres par jour. Certains jours on peut même boire jusqu’à 5 litres chacun!

Nous restons 1h30 à l’hôtel pour se doucher et se reposer un peu avant de ressortir manger. Dans le quartier c’est super vivant, les bars et restaurants sont pleins, la musique à fond et l’ambiance est sympa. Pas pour nous, on ne traîne pas trop, à 22h00 retour à la casa... ☀️😴

Chris retrouve le goût du cocktail ce soir - d’un côté Lolo avec son repas Vietnamien, de l’autre Chris son gros besoin de rupture

15 kilomètres à pied, on est à fond... Mais surtout épuisé.

Demain on devrait aller se balader dans la citadelle royale... Selon notre forme.

J18

Ce matin on a décidé d’y aller doucement pour notre dernier jour à Hué. Réveil à 9h00, départ de l’hôtel vers 10h15 en direction de la citadelle royale. Nous sommes bien décidés à faire du cyclo-pousse autour de la cité impériale. Après 3 kilomètres de marche pour arrivée dans la citadelle, je commence les négociations avec les conducteurs de cyclo que l’on trouve un peu partout. On n’est pas du genre à tout le temps négocier mais on ne veut pas se faire avoir et payer le prix fort avec nos têtes d’occidentaux. Le Bras de fer peut commencer.

Discussions avec les cyclo-pousses de la citadelle 

Le prix souvent annoncé est de 250.000 VND (9,61€) pour une heure de cyclo dans la citadelle royale. Le prix ne nous convient pas, nous on veut 150.000 VND (5,77€), on pense que c’est le bon compromis. Forcément ça discute, à chaque fois les gars refusent notre 1ère proposition, puis ils baissent un peu le prix, ensuite ils nous proposent un prix intermédiaire puis quand on refuse et que l’on s’en va ils nous suivent en acceptant notre proposition du départ. On a négocié avec plusieurs cyclos et c’est toujours la même salade. Du coup nous avons conclu avec un mec qui nous paraissait un peu plus sympa.

Sur toute la promenade, le cyclo-pousse nous a arrêté 4 fois pour des petites visites très appréciables.

Tout d’abord un stop au musée des antiquités royales où l’on a pu voir le palanquin de l’empereur Bao Dai (1926-1945), le lit de l’empereur Khai Dính (1916-1925) ou encore le trône de l’empire Nguyen (1802-1945), il y a aussi de magnifiques vases en porcelaine, et tout un tas d’objets divers et variés.

Musée des antiquités royales

Ensuite nous avons fait un arrêt dans un atelier artistique de Luc Bô, où tout un tas d’objets sont à vendre. Des femmes étaient en train de peindre des chapeaux coniques Vietnamien pour les vendre par la suite.

Hué, capitale du chapeau conique

Plus loin, halte au mémorial de l’ancien Président du Vietnam entre 1945 et 1969, Hô Chin Minh. Si on a bien compris, c’est dans cette petite maison situé dans la citadelle royale de Hué que l’ancien Président aurait vécu avec ses parents entre 1895 et 1901 alors qu’il n’avait que 5 ans.

Mémorial du Président Hô Chin Minh

La dernière étape de la balade sera la visite de la porte de Chánh Dông à l’est de la citadelle. Une belle vue sur les remparts et la citadelle.

Porte de Chánh Dông

A chaque arrêt on s’est retrouvé complètement seul donc pas du tout embêter par l’intensité touristique. Finalement c'était sympa ce petit tour du matin. On a quand même laissé un petit tips à notre conducteur du jour.

Notre cyclo-pousse du jour

Il est midi passé, puisque l’on avait rien prévu de spécial aujourd’hui 2 options s’offraient à nous. Soit on continuait à déambuler à pied dans la vaste citadelle royale où soit on prenait un taxi pour aller visiter un site, mais lequel? Après s'être posé quelques minutes on décide d’aller à Thuy Tien Lake, un ancien parc d’attraction aquatique abandonné depuis plus de 10 ans. Il reste apparement ouvert aux visiteurs dans une ambiance originale façon Jurassic Park. On trouve un taxi qui nous prend 100.000 VND (3,84€) pour faire les 10 kilomètres qui nous séparent de ce parc abandonné.

Laurent aborde le chauffeur de taxi qui nous emmènera vadrouille

Arrivée sur place l’endroit est désert et la route est barrée, des locaux arrivent et nous disent qu’il n’est pas possible de rentrer. Il y avait une barrière au bout d’un petit chemin avec une pancarte nous disant que le site était interdit. Alors que l’on pouvait essayer de contourner le truc pour rentrer, on décide de repartir avec notre taxi sur un autre site... Déçu.

Direction le pont japonais couvert de Thanh Toan situé à une dizaine de kilomètres de Thuy Tien Lake. Il a une architecture unique et authentique, pourquoi pas aller voir ça...

On sent du coup que le taxi va nous coûter un bras! En nous déposant il nous demande 314.000 VND (12,07€)! Ça fait beaucoup surtout qu’il faudra rentrer après cette visite, on est à 9 kilomètres de l’hôtel. Après une longue négociation avec le chauffeur de taxi il nous fait une petite ristourne et nous fait payer 270.000 VND (10,38€).

Sur place il n’y a personne, le pont Thanh Toan est jolie certes mais cela ne vaut pas le coup de venir juste pour ça. D’autant plus qu’il n’y a rien à voir autour, on est dans un petit hameau où village au milieu des rizières.

Pont de Thanh Toan

Après le petit tour rapide du pont on commence à avoir soif. Nous entendons au loin que ça chante dans une genre de maison bar extérieur, alors on décide d’aller se faire un coca bien frais. A part une table de 5 personnes de locaux, on est seul. On nous sort d'entrée le tapis rouge, installation du ventilateur, lingettes pour se laver les mains, grands sourires, discussions avec les locaux, on nous offre du thé, on nous propose de chanter,... Super sympa. Entre chaque chanson les locaux trinquent, ça picole dur, la patronne n’hésite pas à pousser la chansonnette.

La patronne nous offre du thé

Un bar de rue familiale tenue par la mère et son fils de 39 ans. Seul le fils parle vite fait anglais, on échange beaucoup avec eux, enfin on essaie. Il nous présente à toute la famille, à tour de rôle les locaux présents viennent discuter avec nous 2-3 minutes puis repartent s’asseoir à leur place... Ils veulent prendre des photos avec nous et nous sortent quelques mots en français pour nous épater. Depuis notre arrivée il y a toujours une personne, souvent différente, attablée avec nous. On s’y sent bien, du coup on y restera une bonne heure. Avant de partir nous leurs demandons si quelqu’un peut nous emmener à Hué. On n’a jamais eu la réponse, ma phrase à peine finie que Chris avait déjà un casque sur la tête... La patronne aussi d’ailleurs...

De belles rencontres 

Pour 60.000 VND (2,30€) ils acceptent de nous ramener. C’est parti, la patronne et son fils quitte étonnamment leur petit bar familiale encore ouvert pour nous embarquer en scooter. Hahha quel moment authentique et sympa que l’on vient de passer!

Retour sur Hué 

Nous voilà de retour à Hué, il est 15h30 et nous allons manger quelques nems avant de rentrer se reposer un peu à l’hôtel.

Ce soir ils ferment quelques rues à proximité de notre hôtel pour les rendre complément piétonnes. Cela fait un bien fou de ne plus entendre scooters et klaxons. C’est encore plus festif que d’habitude, l’ambiance est très sympa.

C’est notre dernière soirée à Hué, nous buvons quelques cocktails face à un groupe de musique qui se produit dans la rue. Des Vietnamiens qui reprennent des tubes internationaux, on apprécie, belle soirée. Après le repas il commence à se faire tard, demain matin on quitte Hué pour Hoi An. L’aventure continue...

Dernière soirée à Hué

12 kilomètres pour ce dernier jour à Hué. Il a fait un peu moins chaud que d’habitude donc on a moins souffert en marchant.

J19

Il est tôt ce matin lorsque nous quittons le Hué Nino Hôtel pour se rendre au départ de notre bus qui va nous emmener à Hôi An.

7h20 on quitte notre hôtel de Hué

C’est dans un bus couchette de la compagnie TheSinhTourist que l’on avait réservé nos tickets en début de semaine au prix de 158.000 VND par personne (6,07€). Le bus arrive avec 20 minutes de retard, peu importe, nous avons le temps... Malgré les 4 heures de route avant d’arriver à destination. Au Vietnam les transports en commun sont plutôt lents.

TheSinhTourist 

Hôi An est une charmante ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco, elle se situe à 130 kilomètres au sud de Hué.

Dès que le bus nous dépose à Hôi An, une ruée de taxis, plus ou moins légale, nous attend de pied ferme. Notre hôtel se situe à moins de 4 kilomètres de là. Le 1er gars qui s’approche de nous nous propose 200.000 VND (7,69€), vu le cri d'étonnement que j’ai poussé il est descendu à 150.000 VND (5,77€). Il a rapidement compris que j’étais agacé, il est donc allé arnaquer d’autres touristes qui étaient eux aussi descendus du bus. Un autre chauffeur se présente à nous, on arrive à s’entendre avec un prix correct pour lui de 70.000 VND (2,69€). Christelle est soulagée, on a évité la marche à pied jusqu’à l’hôtel. ☀️

Pour les transports partout dans le pays, la meilleure option est d’avoir l’application GRAB. C’est moins chère qu’un taxi et surtout il n’y a pas de surprise puisque selon la distance c’est l’application qui définit le prix de la course. Le problème c’est qu’on a pas de numéro de portable pour valider l’inscription. De plus, quand on a trouvé un chauffeur le gars appelle sur le téléphone, vu notre niveau d’anglais (3%) et de Vietnamien (-3%) autant dire que c’est mort.

À 12h30 nous voici au Hôi An Field Boutique Resort & Spa, un petit hôtel à 3 kilomètres du centre historique de la ville. On a choisi de finir notre séjour au Vietnam ici pour les 6 dernières nuits.

Hôi An Field Boutique Resort & Spa : 936.000 VND la nuit (36€).

Balcon avec vu sur les rizières et magnifique piscine - Hôi An Field Boutique Resort & Spa

Installation, repos, piscine et repas à 15h00 au restaurant de l’hôtel. Il fait chaud mais il y a un peu de vent donc c’est plutôt agréable.

Depuis ce matin je suis naze et ça s’empire au fil de la journée... Mal de ventre, grosse fatigue, mal de tête et certainement un peu de fièvre... La totale quoi! Moi et ma petite santé habituelle. 🤦🏻‍♂️

Sur le grand balcon de notre chambre on peut observer les locaux en plein travail dans les rizières.

 On ne s’en lasse pas de voir ces gens au milieu des rizières

Il est 17h00 on bouge avec les vélos prêtés gracieusement par l’hôtel. Direction la vielle ville, c’est samedi soir, ça devrait être un peu animé.

En se baladant en vélo, on tombe sur un match de football avec pas mal de monde tout autour du terrain. L’ambiance a l’air sympa, surtout quand l'équipe locale se rapproche de l’embut adverse. Ce sont des jeunes qui jouent, certainement des - de 21 ans. Égalité 0-0, on reste un petit quart d’heure, on trouve ça amusant et insolite. Faute de main pour les locaux dans la surface non sifflée puis 10 secondes après un joueur de l’équipe locale se fait littéralement découper... devant l’arbitre sans réaction! Début de petite bagarre, version football tout est relatif 😘🥴. Le joueur au sol doit sortir, il ne reviendra plus... 🤕 Puis quelques minutes plus tard est venu le but de la libération pour les locaux. ⚽️

Moment de distraction pour les Vietnamiens

Nous voici repartis en plein centre ville, vu le monde on gare nos vélos un peu avant. Je ne suis pas très en forme mais on veut quand même découvrir la ville des lanternes.

Nous voyons quelques pêcheurs dans l’eau, il y a même des enfants.

Ça bosse encore et toujours

Il y a des boutiques de partout, les voitures ne sont pas autorisées à rentrer dans certaines rues très commerçantes. C’est samedi, il du monde, énormément de monde, sans exagérer il y a des milliers de personnes qui se baladent dans les rues et au bord de la rivière Thu Bôn. C’est tout juste croyable, c’est touristique au taquet et là on bat des records. On se limite à quelques rues, à la tombée de la nuit avec les lanternes c’est vraiment magique. L’architecture de Hôi An est sublime. C’est encore différent de tout ce que l’on a pu voir jusqu’à présent.

Sur 2 photos on peut admirer le célèbre pont Japonais Chùa Cầu

La nuit commence à tomber, les lanternes éclairées s’allument de mille feux. Il y en a partout. De l’autre côté de la rive il y a un marché nocturne, trop de monde, pas pour nous ce soir. Certaines rues commence à se vider doucement, ça fait du bien.

 Hôi An ville des lanternes

19h30 retour à l'hôtel, j’aimerais finir le carnet de voyage du jour et surtout dormir. Pas de repas pour moi ce soir, Chris fait l’impasse aussi.

Surprise dans la chambre quand on voit ce gros crocodile juste au dessus de notre lit!! Ok d’accord c’est un petit gecko mais quand même! 😹

Petit gecko deviendra grand 😄

7 kilomètres en vélo et 7 kilomètres à pied pour cette petite journée dans nos nouveaux quartiers.

Petit samedi soir sur Hôi An mais la semaine ne fait que commencer!

J20

Une bonne nuit de sommeil d’autant plus que nous n’avons pas été dérangé par le gecko 🦎 qui est resté du coup dans notre chambre.

Pour moi ça va mieux qu’hier donc on va pouvoir partir se balader une grande partie de la journée en vélo. Après un bon petit déjeuner, nous avons démarré à 9h30 pour partir comme d’habitude un peu à l’inconnu, pas de chemin tracé, juste le GPS du téléphone portable pour se repérer.

Passage dans la vieille ville de Hôi An, c'est toujours aussi beau, il y a un grand marché de jour permanent et bien sûr beaucoup de monde.

Petite pose photo au centre de Hôi An

Nous essayons d’emprunter les petites routes en béton ou les chemins dans les rizières. On trouve le calme dès que l’on évite la circulation et les klaxons des grands axes routiers.

C’est paisible de se balader en vélo

Après avoir fait quelques îlots de la rivière Thu Bôn, on file en direction de la mer en plein soleil ☀️ , ça tape fort mais on se régale des paysages.

On est bien loin des sentiers touristiques aujourd’hui 

Nous voici enfin les pieds dans le sable de la Mer de Chine Méridionale.

La magnifique plage déserte de Cua Dai 

Chris a voulu toucher l’eau de la mer. 🐬

😂😂😂

Il est déjà 13h00, on n’a plus une goute d’eau à boire. On arrive tout au bout de cette presqu’île de Cua Dai. On s’arrête pour se réhydrater avec quelques sodas dans un bar au bord de l’eau.

Au bout d’un certain temps, la fille de la patronne vient naturellement auprès de Christelle qui est en train de feuilleter le guide du routard. L’endroit est super paisible, tellement paisible qu’au bout de trente minutes je me laisse tenter à tester le hamac, 5 minutes après je tombe dans les bras de Morphée. 😴

Une heure de pause à l’ombre ça fait du bien malgré les 36 degrés aujourd’hui, 44º en ressentis

Nous amorçons tranquillement le retour à notre hôtel avec comme objectif trouver un restaurant pour manger. C’est à 14h45 que l’on s'arrête pour casser la croûte. Ça sera légumes épinards pour Chris et légumes nouilles crevettes pour moi. Très bon et en plus le restaurant est désert, normal vu l’heure avancée...

Gio Bien Seafood Restaurant : 135.000 VND (5,19€) pour 2 plats + 2 petites bouteilles d’eau de 500 ml.

Simple et efficace ce repas

On n’est plus très loin de notre hôtel, passage dans les rizières avant d’arriver avec encore de belles images.

On ne s’en lassera jamais...

34 kilomètres de vélo sous cette chaleur c’est beaucoup. Par contre on n’a quasiment pas marché...

De retour un peu fatigué à l’hôtel vers 16h15, c’est direction la piscine pour se rafraîchir et récupérer de cette grosse journée. Une petite pluie orageuse nous a retranché sur le balcon de notre chambre. Du coup on a déclaré l’apéro ouvert... 😜

Apéro Time

Le repas de ce soir se fera au calme au restaurant de l’hôtel.

Demain ça sera moins fatiguant, location d’un scooter en vue... 🛵 Ouf 🤗

J21

Nous avons plus de 40 kilomètres à faire ce matin pour rejoindre le site de My Son en scooter. Départ 8h00, pour une longue route chargée et plutôt dangereuse.

Vu la circulation le matin restons prudent 

On fait le plein d’essence dans une station à proximité de notre hôtel avant de partir car notre réservoir est à sec. Et là surprise, le plein nous revient à 70.000 VND (2,69€)! Et dire qu’a Tam Côc je m’étais fait avoir en faisant le plein à la bouteille qui nous avait coûté 300.000 VND (11,54€). Je l’ai toujours en travers de la gorge... 😬

Sur la route chacun fait ce qu’il veut, il n’y a pas de règle, ça roule en contre sens et les 2 roues arrivent de tous les côtés! Faut rester concentré et vigilant. Pas facile aussi de trouver son chemin, nous avons fait quelques kilomètres en plus pour arriver à bon port sain et sauf.

Sanctuaire de My Son 

Mỹ Sơn est un site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, un ensemble des temples hindouistes construit entre la fin du IVème siècle et le XIIIème siècle. Mais ce ne sont pas de simples temples, il s’agit des vestiges du royaume Champa, une civilisation disparue.

La plupart des temples ont été détruits par les guerres et le temps. Nous ne pouvons observer que les ruines de quelques édifices parmi les soixante-dix que comprenait le site.

A l’entrée le parking ombragé pour scooter nous coûte 5.000 VND (0,19€), le ticket d’entrée est à 150.000 VND par personne (5,77€).

Le billet inclut la navette électrique qui nous emmène jusqu’au site 2 kilomètres plus loin.

La navette nous emmène de l'entrée jusqu’au site situé 2 kilomètres plus loin 

Il y a un petit musée à voir et aussi un spectacle de danse Cham 4 fois par jour qui dure 20 minutes.

Beau spectacle traditionnel Cham

Le sanctuaire de My Son se situe dans une vallée luxuriante, il ne reste que peu de choses à voir. Le recours à un guide touristique est donc conseillé, pour comprendre l’histoire qui se cache derrière ces ruines de vieilles pierres. Nous on a fait sans guide car on n’y a pas pensé. 🤦🏻‍♂️

 Les vestiges du sanctuaire My Son

Il reste quasiment que des ruines du sanctuaire My Son, les bombardements Américains ont décimé le site pendant la guerre du Vietnam. On peut encore y apercevoir des cratères causés par les bombes Américaines.

La plupart des temples ont été détruits

Certains édifices sont soutenus artificiellement pour ne pas qu’ils s’effondrent.

Certains édifices tiennent tout juste debout

12h00, nous restons manger sur le site avant de repartir. Nous prenons une autre route pour rentrer à notre hôtel, plus longue mais pas très grave, on se promène... Sur la route du retour, une folle envie me prend de me faire couper les cheveux... Et oui c’est ça les vacances! 😄 Et pourquoi pas, on voit un coiffeur en bord de route et on s'arrête.

Une cabane de coiffeur! Et si on s’arrêtait pour Lolo?

Le gars ne parle pas Anglais, nous non plus d’ailleurs, il ne sait même pas lire dans sa langue quand nous lui montrons des traductions en Vietnamien pour se faire comprendre sur Google Traduction. 🙏🏼 Ce n’est pas gagné mais je tente l’expérience quand même.

On arrive à ce mettre d’accord sur le prix de 100.000 VND (3,84€), je me doute que je paye le double mais pas grave, je me lance.

Me voilà tout frais comme un Viêtnamien

Nous voici bientôt arrivé qu’un orage menace au loin, vite vite on arrive à l’hôtel à 15h45.

Dans l’après-midi le temps tourne vite à l’orage

On prend le temps de profiter un peu de la piscine de l’hôtel, l’orage passe tout juste à côté malgré les quelques goutes qui nous tombent dessus.

18h00 on file dans le centre du vieux Hôi An. Très animé, il y a énormément de monde mais un peu moins que samedi soir.

La nuit commence à tomber, les couleurs deviennent magnifiques. L’orage tourne autour de la ville, c’est fantastique.

Hôi An et la rivière Thu Bôn 

Nous allons faire le beau marché de nuit de Hôi An. C’est vraiment agréable de s’y promener malgré le monde!

On peut acheter des habits, des souvenirs en tout genre, et on peut manger sur le pouce. Un peu de tout d’ailleurs, même des gros crapauds grillés au barbecue! Les mêmes que l’on avait vu dans les bassines encore vivants à Hanoï et à Tam Côc.

 Marché de nuit de Hôi An

Nous ne mangerons pas au marché de nuit mais dans un restaurant à proximité. Une petite balade dans les rues ensuite pour digérer et retour tranquillement à l’hôtel.

Hôi An, la ville des lanternes

Une petite récupération active du vélo d’hier avec 11 kilomètres à pied aujourd’hui. Et puis on a fait quasiment 120 kilomètres en scooter. 🛵

Demain on a prévu de faire une journée plage. ☀️🏖

J22

Depuis notre arrivée au Vietnam il y a 22 jours déjà, nous n’avons pas trop de problème pour savoir quel temps allait-il faire le lendemain. Ici il fait toujours beau malgré quelques petits orages de temps en temps. 🌩 C’est vrai que l’on a eu de la chance au niveau temps. ☀️

Aujourd’hui nous avons prévu de profiter de la plage et de se baigner dans la mer de Chine Méridionale. Beau programme n’est-ce pas? 😀

Départ 8h15 de l’hôtel, toujours en scooter que l’on a loué pour 3 jours à 150.000 VND la journée (5,77€). 🛵

À Hôi An, plus exactement à Cãm Thanh, il y a une activité locale qui s’appelle le basket boat. Ce sont des petits bateaux ronds tissés à partir de bambou, utilisés notamment par les pêcheurs. Les locaux ont développé des promenades pour les touristes en forêt de Nipa, c’est une forêt de mangrove de palmiers et de cocotiers immergés dans l’eau des rivières.

Pourquoi pas tenter l’expérience ce matin avant de se prélasser sur la plage. On a pris la direction du village de pêcheur Coconut Water pour essayer de faire un petit tour de basket boat. Beaucoup d'hôtels et d’agences proposent cet activité mais comme en passant par eux ce n’est pas donné financièrement donc on va aller voir directement sur place.

Bizarrement le hasard, à peine 2 kilomètres après être parti, une femme nous démarche directement sur la route en scooter!!! On en croit pas nos yeux! En roulant elle nous file sa pub et on accepte de la suivre jusqu’au village Coconut. On se gare dans une cabane de pêcheur et elle nous propose son tour de 40 minutes pour 400.000 VND pour 2 (15,38€). Ça sent l’attrape touriste à plein nez. Il a fallu encore négocier 😬 pour avoir un prix de 250.000 VND pour 2 (9,61€). Je pense que l’on a payé un peu trop mais bon l’expérience a l’air sympa et il n’y a quasiment personne de bon matin.

Nous montons dans ce petit bateau rond avec une femme qui va nous promener pendant 40 minutes. Elle nous met un chapeau conique sur la tête et c’est parti...

dOn est beau avec nos chapeau

On trouve cette forêt de palmiers dans l’eau magnifique, la balade est belle.

 Mangrove de palmiers

Avec des feuilles de palmiers prisent directement dans les arbres, la femme nous confectionne des bagues, des crevettes et une couronne que Chris mettra sur la tête.

Très jolies créations

Au bout d’un moment, nous arrivons dans un endroit sur l’eau avec des grosses enceintes accrochées sur les palmiers. Un homme seul sur son bateau a allumé la sono et s’est mis à tourner comme un fou dans son basket boat sur du Gangnam Style 🎶 Moment plutôt fun et marrant.

Impressionnante démonstration 

Plus loin un pêcheur sur sa barque nous montre comment il jette son filet de pêche, c’est tellement réel que son filet atterrit à quelques centimètre de notre embarcation.

Démonstration de pêche

Pour finir la femme nous emmène dans un endroit calme, me donne une mini canne à pêche ridicule pour pêcher certainement le crabe.

Petites crabes n’ayez crainte... 😄

La canne à peine en main qu’elle reçoit un coup de téléphone et d’un coup elle se met à ramer à fond pour revenir à l’embarcadère! Promenade finie apparement! 40 minutes, pas une de plus... Nous lui donnons son tips qu’elle n’a pas oublié de nous demander avant de partir vers la plage de Hidden Beach.

A 9h45 nous nous retrouvons seul dans cette plage, c’est calme et jolie. On en profite pour se reposer et se rafraîchir dans la mer. Nous avons fait une journée transat parasol avec petit repas au restaurant de la plage le midi.

Hidden Beach

Il y a des pêcheurs qui accostent sur la plage en basket boat avec leur butin du jour.

Les pêcheurs locaux

16h00 départ pour la piscine de l’hôtel, dur dur la journée... 😜

Retour à la piscine de l’hôtel

19h00, on va finir la soirée dans le vieux Hôi An.

Balade à pied dans les rues avec un peu de shopping vu le nombre d’étals on se régale.

Quelques clichés du soir... 

Notre menu du soir pour 250.000 VND à 2 (9,61€).

 2 bières locales, des nems crevettes, riz frit à l’omelette, poulet sauce lemon chili avec riz blanc

Retour à 23h00, il est tard. Quel plaisir de conduire dans les rues désertes. Plus de scooter, plus de klaxon, le calme absolu dans une ville endormie.

6,5 kilomètres à pied aujourd’hui.

Demain promenade en scooter sur toute la côte entre Hôi An jusqu’à Da Nang...

• • •

Déjà plus de 500 vues! Merci pour le suivi et merci pour vos commentaires.

J23

Aujourd’hui nous partons encore à l’aventure en scooter dès 8h00. Le programme est simple, direction la presqu’île de So’n Trà à Da Nang. Il paraît que dans la montagne à plus de 600 mètres d'altitude, il y a des singes. Pas plus d’informations, on va longer la côte par la route et traverser Da Nang pour attendre la montagne à quasiment 50 kilomètres de là.

Da Nang est une ville moderne en plein boum économique et touristique, son développement actuel est considérable, certainement l’un des plus important au monde. Un terrain de 100 m2 valait 10.000 $ il y a 10 ans, aujourd’hui le même terrain vaut 1.000.000 $!

Malgré les travaux et les grands Resorts tout le long du littoral à venir, les plages sont jolies et désertes.

Les plages de Da Nang juste avant la presqu’île 

Depuis Da Nang on aperçoit sur les hauteurs de la presqu’île une immense statue blanche qui domine la ville et la baie. C’est Lady Buddha, la plus grande statue Buddha du Vietnam avec ses 72 mètres de haut. Le site et la vue sur la baie sont magnifiques, on peut même y visiter un temple et une pagode. En plus l'accès au site est gratuit.

Lady Buddha sur la presqu’île de So’n Trà

Nous continuons notre route sur la presqu’île pour aller voir les singes. Rapidement on peut les apercevoir mais ils restent très méfiants, ce sont des singes sauvages donc difficiles à voir. La petite route pour monter sur la montagne a des forts dénivelés, notre scooter commence à avoir des défaillances. Chris est obligée de descendre et par moment faut pousser en montée! Notre scooter a pris un coup de chaud, bonjour les odeurs! Je commence à prendre peur pour le retour, pourvu que les freins ne nous lâchent pas.

Notre scooter a du mal à monter au sommet de la montagne des singes

Arrivée tout en haut, il y a un observatoire avec une vue à 360 degrés, c’est très beau. Déçu quand même de ne pas avoir un espace pour voir les singes.

Magnifique vue sur le petit observatoire de la montagne So’n Trà 

Du coup c’est parti pour la descente aux enfers. On y va doucement pour essayer d’apercevoir les singes, freins enfoncés au maximum, le scooter ne peut même pas s'arrêter net dans les descentes vu certaines pentes! Pas très rassurant mais ils tiennent. Nous n’avons pas eu l’occasion de les prendre en photos mais nous avons aperçu quelques singes. 🐒

En bas de la montagne, on prend un chemin au hasard pour essayer d’aller manger sur une petite plage. En fait, nous arrivons dans un genre de petite crique où les locaux ont leurs habitudes. Déjà avec nos têtes de touristes on débourse 10.000 VND (0,38€) pour garer notre scooter sans savoir si on pouvait manger quelque part. Finalement on tombe sur un endroit authentique où les familles Vietnamiennes louent pendant quelques heures des paillotes en bois ouvertes pour pique-niquer. Grillades et baignades dans les rochers, c’est familial et très authentique, on adore.

Plage de Bãi Dá sur la presqu’île de So’n Trà

En faisant le tour du site, un homme nous demande dans notre langue si on était Français. Étonné, je lui demande comment il savait que l’on était Français, il m’a répondu qu’il avait deviné en regardant mon nez! 😂 Facile, on était les 2 seuls occidentaux du secteur. On a commencé à discuter pour ne plus s’arrêter pendant 2 heures avec le Prêtre Joseph! Oui oui, un Prêtre Vietnamien de Da Nang qui fait actuellement une thèse sur Paris. Avec sa famille il passe la journée dans la crique de Bãi Dá. Quel homme, d’une gentillesse et d’une sympathie extraordinaire. Il nous a d’abord invité à les rejoindre pour manger, gêné on a refusé. Il est venu avec nous pour nous aider à commander ce qu’on voulait manger dans le restaurant Truong Ngoc qui gérait le site. On a compris que tout était frais ici quand on a vu le cuisto choper une poule et la saigner devant nous pour la cuisiner! On a tous les 2 tourné la tête à ce moment là. 🙈 Beurk.

Nous avons commandé des gambas fraîches au barbecue, un délice pour 500 grammes 250.000 VND (9,61€).

Restaurant Truong Ngoc 

Joseph est resté avec nous discuter tout le repas. Du coup sa famille et lui nous ont offert du riz avec des haricots, des travers de porc et des goyaves en dessert! Un vrai festin, dur dur de tout manger.

Un festin ce repas

Joseph nous a expliqué pleins de choses sur la ville de Da Nang mais aussi sur sa vie. Il a même voulu nous payer notre repas, chose que l’on a refusé. Merci pour ce super moment en ta compagnie Joseph.

Une belle rencontre pour un bon moment

Il est temps de repartir sur Hôi An, la piscine de notre hôtel nous attend.

Le temps de faire le petit marché de Câm Châu à 2 kilomètres de notre hôtel et nous voici dans la piscine pour profiter de l’Happy Hours. Il est déjà 17h00.

Marché de  Câm Châu - Apéro piscine

19h30 on garde nos bonnes habitudes pour passer la fin de soirée dans le vieux Hôi An.

Sans faire attention nous allons manger dans un restaurant Thaï. Ça tombe bien j’adore la cuisine Thaïlandaise mais j’avais oublié que c'était hyper épicé! 🌶

Encore une fois on a été trop gourmand, on ne finira pas entièrement nos assiettes.

Repas Thaï à 207.000 VND (7,96€)

Le temps de faire quelques photos dans la ville et hop retour à l’hôtel.

Chris en tenue traditionnelle dans le vieux centre historique de Hôi An

9 kilomètres à pied mais surtout 135 kilomètres en scooter, croyez moi mais c’est fatiguant car il faut être super concentré vu le danger permanent.

Ça commence à sentir la fin... Pour l’instant on n’y pense pas trop. Demain sera une journée cool, certainement plage et promenade dans le secteur.

J24

C’est par une matinée shopping à Hôi An que la journée démarre. Nous profitons du dernier jour de location du scooter pour bouger dans les environs. Dès les premiers kilomètres du matin, dans un virage, un scooter avec 2 jeunes Vietnamiens, se couche juste devant nous! L’engin a glissé sans trop comprendre pourquoi. Une belle frayeur pour nous mais surtout pour eux. Heureusement rien de grave, on roulait à 30 km/h, les gars se sont relevés direct pour repartir un peu sonné 🥴 quand même. La journée commence bien.

Dans les rues de Hôi An il n’y a pas grand monde, on en profite pour se balader et faire quelques magasins même si on ne peut plus ramener grand chose tant nos sacs sont ultra remplis.

Fin de matinée direction la plage, j’avais repéré un endroit un peu isolé dans une impasse menant à la mer pour passer une partie de la journée au calme. Au bout de l’impasse, on gare le scooter directement dans le sable sous les arbres. Une femme nous accueille comme des rois, après discussion elle nous invite à venir sur les transats du restaurant caché, car on ne le verra jamais, le Ladie Kitchen. Ici comme un peu partout, du moment ou l’on consomme au restaurant, le parasol et les transats sont gratuits.

Vraiment un service 3 étoiles pour l’accueil, l’installation et le service. On est aux anges. La plage est déserte, on est installé à quelques mètres de l’eau. Repos, baignade, repas sur les transats. Que demander de plus pour passer une bonne après midi?

Une belle journée de détente qui s’annonce à la plage

Le déjeuner de midi est simple et correct. On commande des sandwiches, une boisson et la pastèque est offerte en dessert. Le tout pour 180.000 VND (6,92€), royale.

On est plutôt bien là

16h00 retour à l’hôtel pour notre rituel piscine.

Justement la piscine parlons en! Nous sommes tranquillement en train de discuter sur les transats au bord de l’eau quand 2 jeunes asiatiques (certainement Vietnamiens) d’une dizaine d’année, sont en train de chahuter dans l’eau. La maman surveille les 2 jeunes sur un transat quand tout à coup le fils de la femme commence à se noyer. On était en train de regarder ces enfants quand il arrive ce moment ou l’on comprend que le jeune garçon était en train de se noyer! La maman se met à crier au bord de l’eau, l’autre enfant ne fait rien. Je comprend vite que la maman ne s’est pas nager et qu’elle hésite à se jeter à l’eau. Ça va très vite, je me jette à l’eau sans réfléchir pour sortir le petit qui était en train de se débattre. La maman a elle aussi finit dans l’eau. Plus de peur que de mal au final, l’enfant a mis quelques minutes pour récupérer avant de quitter la piscine. Décidément aujourd’hui entre le scooter de ce matin et la noyade ça commence à faire...

Émotions passées, il est 18h00 c’est parti pour notre dernière soirée dans le centre de Hôi An. On profite des lumières des lanternes pour se balader puis manger dans un restaurant un peu en retrait dans une impasse.

Un bon repas + boissons à 265.000 VND (10,19€) 

Dans un stand sur le marché de nuit, je voulais que l’on goûte un crapaud au barbecue. Je ne sais pas pourquoi mais Chris a refusé. 😅

Ça sent bon tout ça 😅

C’est féerique avec toutes ces lanternes dans la nuit au bord de la rivière Thu Bôn.

Hôi An, la ville des lanternes

6,5 kilomètres de marche dans la journée. 🚶🏻‍♂️🚶‍♀️

Ce sera notre dernière nuit ici au Vietnam avant le grand retour au pays. Notre dernière journée de demain sera encore calme avant de prendre l’avion en soirée.

J25

C’est le jour du grand départ et se sera en fin d’après-midi à 17h00 précise. En attendant profitons encore un peu de notre journée qui démarre par une bonne omelette au petit déjeuner. La journée commence bien, Chris trouve 50.000 VND (1,92€) à ses pieds pendant son petit déjeuner matinal.

 Le chef en pleine préparation de l’omelette que Lolo va déguster

Après avoir pris des forces, c’est le moment de boucler nos sacs et de faire le check out à l’hôtel. La réception nous garde les sacs et nous prête des vélos pour aller se balader une dernière fois dans le vieux Hôi An.

 Hôi An a sortie ses plus belles couleurs en cette fin de matinée

Il fait beau, il y a peu de monde, c’est super agréable. Nous faisons encore les boutiques, stands et le marché, je deviens un vrai pro de la négociation surtout que l’on connaît bien les prix qui se pratiquent maintenant.

Le marché au bord de la rivière Thu Bôn 

Un vendeur ambulant en moto passe pour vendre des Bánh Bao, petit pain farci et cuit à la vapeur. Je mourrais d’envie depuis un moment de goûter un Bánh Bao, je saute sur l’occasion en interpellant le vieux monsieur. Pour 20.000 VND (0,77€) je me fais plaisir et c’est plutôt bon mais si au départ j’avais un peu peur de l’inconnue gustative.

Vendeur ambulant de Bánh Bao

Après le Bánh Bao, nous allons quand même manger pour notre dernier repas sur Hôi An et au Vietnam. Nous avons bien choisi, on se régale pour 208.000 VND (8€) sans les boissons.

Salade au poulet - nouilles aux légumes et aux crevettes

Milieu d’après-midi, nous retournons à l’hôtel sous une averse orageuse. Je profite pendant 20 minutes de la piscine, on se douche puis on attend notre chauffeur qui doit nous emmener à l’aéroport de Da Nang. Pas de temps de réfléchir... On va quitter Hôi An, finit les vacances.

Retour sous la pluie 

Le long voyage en France peut commencer avec une heure de voiture pour arriver à l’aéroport de Da Nang. Le chauffeur nous met du David Guetta sur l’écran DVD.

Direction l’aéroport de Da Nang

Notre vol interne vers la capitale Hanoï est prévu à 20h00 mais au moment de l’enregistrement on nous surclasse sur le vol de 19h00! Yes.

Business Class sur Vietnam Airlines 

On a plus qu’à attendre notre deuxième avion à Hanoï direction Paris mais cette fois ci sans surclassement.

 Notre coucou se prépare à nous ramener au pays 🇫🇷

Nous avons marché dans quasiment toutes les rues du vieux Hôi An pour 10,5 kilomètres au compteur.

Notre voyage se termine là où il a commencé, ici à Hanoï il y a 25 jours.

Voici le programme bien chargé de notre long retour :

17h00 : 🚕 Hôi An 🇻🇳 - Da Nang 🇻🇳 (1h00)

19h00 : ✈️ Da Nang 🇻🇳 - Hanoï 🇻🇳 avec Vietnam Airlines (1h15)

23h45 : ✈️ Hanoï 🇻🇳 - Paris 🇫🇷 avec Vietnam Airlines (12h00)

8h30 : ✈️ Paris 🇫🇷 - Toulouse 🇫🇷 avec Air France (1h20)

10h00 : 🚘 Toulouse 🇫🇷 - Agen 🇫🇷 (1h15)

J26

✈️ La nuit n’a pas été très confortable mais nous avons franchi les dernières étapes sans difficulté majeure. Paris, Toulouse puis Agen pour un retour avec succès à notre domicile.

Paris - Toulouse 

Que dire de notre Viet-Trip? Il a été intense, formidable, unique, dépaysant et tellement authentique. A travers ce carnet de voyage nous avons essayé de vous faire vivre cette aventure avec nous, avec nos mots et nos photos. Peut être vous donnera t-il envie de partir un jour au Vietnam?

Pour nous tout a été parfait, aucune ombre au tableau, on a même été chanceux au niveau météo. Nous avons fait pas mal de kilomètres à travers le Vietnam en utilisant divers moyens de locomotions :

  • Train : 1.000 kilomètres
  • Bus : 600 kilomètres
  • Voiture : 480 kilomètres
  • Scooter : 340 kilomètres
  • Marche à pied : 261 kilomètres
  • Vélo : 110 kilomètres

Merci pour le suivi et merci pour vos messages.