Carnet de voyage

Mexique 2022

17 étapes
45 commentaires
Séjour Balnéaire à Akumal dans le Quintana Roo au Mexique. 🇲🇽 Carnet de voyage Mexique.
Du 5 au 20 juillet 2022
16 jours
Partager ce carnet de voyage
J-1

Rejoignez nous sur nos réseaux sociaux :

- Facebook

- Instagram

- Pinterest

L'idée de partir au Mexique date de l'année dernière. Avec Chris, on voulait faire un séjour balnéaire à l'étranger pour décomprésser et se reposer. Le Mexique nous paraissait le meilleur compromis pour des vacances de rêve au bord de la Mer des Caraïbes avec un hôtel en tout compris (All Inclusive). Un endroit que nous connaissons bien puisque nous sommes déjà venu 2 fois au Gran Bahia Principe, en 2014 et en 2015.

Il y a quelques mois, après quelques discussions, Alain puis Cécile ont décidé de partir avec nous. Une aventure qui va donc se partager à 4 pendant 15 jours. Nous avions réservé notre séjour (avec PromoSéjours) en février et fêté ça le jour même autour d'une soirée Mexicaine. La 1ère d'une longue série qui s'annonce mémorable...

Soirée d’officialisation de notre réservation de voyage en février

Après de longues semaines d'impatience, nous voici le temps de préparer notre valise. Ce n'est jamais simple mais la mission a été réussie avec succès. On ne part pas en terre inconnue, c'est plus facile pour nous.

Alain lui, de son côté, n'a jamais pris l'avion. Imaginez un peu le délire! Bref, il a réussi à faire sa valise et apparement il est très heureux de partir aussi loin pour la 1ère fois de sa vie.

Cécile est très impatiente et sa valise est prête. Faut dire qu'elle est déjà partie par le passé en Egypte et plusieurs fois en Martinique. Elle a l'expérience des voyages mais ça sera sa 1ère fois au Mexique.

Les valises sont prêtes 

La journée de demain devrait être longue, voir même très longue. Départ prévu d'Agen à 4h30 direction l'aéroport de Bordeaux. Décollage pour Londres puis Cancun avec British Airways. Il y a 7 heures de décalage horaire avec le Mexique. Arrivée prévue à Cancun dans la soirée (heure locale).

Une courte nuit de sommeil nous attend avant le grand départ.

J0

La journée commence très tôt avec un départ d’Agen à 4h20 en voiture pour l’aéroport de Bordeaux Merignac.

Après 2 heures d’attente avant l’enregistrement, direction la sécurité puis la Police des frontières. Pas de problème, pas de grève, tout est en règle… Ouf.

Notre avion, un A320, décolle à 9h55 pour Londres Gatwick avec Iberia Express.

Vol Bordeaux - Londres 

Le vol est rapide, à peine 1h30. Juste le temps de faire une petite sieste pour moi.

Direction Londres Gatwick 

Contrairement à Bordeaux, il y a du monde de partout à l’aéroport de Gatwick. Difficile de trouver notre chemin. Passage de la sécurité, plus stricte qu’en France mais bon on est passé. Y a plus qu’à attendre notre 2ème vol direction Cancun qui est prévu à 13h25.

Passage à la sécurité sans problème 

Les 3 heures d’attente entre les 2 vols à l’aéroport passent plutôt vite.

On change de catégorie d’avion, un Boeing 777 de la compagnie British Airways. Il est beaucoup plus gros, il faut bien ça pour faire les 10h30 de vol qui nous amènent tout droit à Cancun.

Nous sommes super bien installés en bout de section avec de la place pour étendre nos jambes, un luxe!

Par contre dans l’avion il fait un froid de canard, la climatisation est à fond et l’on est obligé de se couvrir. Sauf Alain qui, en pur Lot-et-Garonnais, n’a jamais froid. Pour ma part je fais le nécessaire pour me couvrir au maximum car je suis assez fragile. Je ne suis pas le seul apparement puisque Cécile a des effets indésirables et instantanés du froid qui sévit sur nous…

La climatisation à fond dans l’avion 

Alain se sent très bien pour quelqu’un qui n’avait jamais pris l’avion, il est au top. Tellement au top qu’il nous goute tous les vins proposés par les hôtesses.

Pas mauvais ces petits vins 

On pose les pieds à Cancun au Mexique à 18h00 heure locale : il y a 7 heures de décalage horaire avec la France, il est 1 heure du matin à Paris. Et la journée n’est pas finie. Passage à la Police des Frontières puis une longue attente pour récupérer nos bagages. Il nous faut 1h15 avant de rejoindre le hall d’arrivée et de trouver notre contact pour le transfert à l’hôtel. D’ailleurs Alain est apparemment très attendu au Mexique puisqu’il y a une affiche à son nom à la sortie de l’aéroport afin que le transporteur nous repère rapidement.

Quelle célébrité !! 

Justement notre Hôtel c’est le Resort’s Bahia Principe Luxury Akumal, un grand complexe hôtelier 5 étoiles composé de 4 hôtels au bord de la Mer des Caraïbes et au milieu de la jungle. On a hâte d’y être, entre la fatigue et l’excitation de découvrir notre future demeure pour 15 jours. Il se situe à Akumal, à environ 100 km plus au sud de l’aéroport de Cancun. Le mini bus mettra 1h15 pour arriver à bon port, à 20h30 heure locale.

Après le Check-in il est temps de regagner nos chambres vers 21h30 après une journée éprouvante. Les vacances vont pouvoir enfin commencer…

La chambre de Chris et Lolo 
J1

A notre arrivée hier soir au Bahia Principe Luxury Akumal il faisait nuit. On n’a pas trop traîné pour s’installer et aller se coucher tant la journée à voyager a été éprouvante. L’avantage c’est qu’avec le décalage horaire, le réveil a été très matinale pour tout le monde.

6h15 le lever de soleil depuis notre chambre / habitation 

Nous avons la journée pour découvrir notre superbe Resort’s, il est immense. Très bien situé au bord de la Mer des Caraïbes et entouré d’une végétation luxuriante, il nous réserve de multiples surprises.

La plage de l’hôtel 

Tous les matins la plage est envahie d’algues sargasses. Les ouvriers de l’hôtel sont présents tous les matins pour les ramasser afin que les clients puissent profiter de la plage. Un travail de titan! Depuis quelques années les sargasses envahissent régulièrement les côtes de la Mer des Caraïbes, une catastrophe pour le tourisme local.

Les algues sargasses 

L’hôtel dispose d’un espace protégé sur la plage afin que les tortues puissent venir pondre leurs œufs.

Les tortues viennent pondre sur une partie protégée de la plage de l’hôtel 

Il y a de nombreuses piscines un peu partout dans le complexe, en voici quelques unes. Comme la mer, on n’a pas de problème pour rentrer dans l’eau qui est à une température idéalement chaude.

Quelques unes des piscines du grand complexe hôtelier le Bahia Principe 

La suite de la matinée sera faite de farniente entre plage et piscine. Avant midi, la 1ère session au bar de la piscine tant attendue par Alain. Il fait chaud, il faut donc s’hydrater régulièrement. Avec notre bracelet magique il n’y a aucune restriction.

Le 1er verre du séjour 

Tous les petits-déjeuners ainsi que le repas du midi se font dans un des buffets à volonté de notre hôtel. Il y en a pour tous les goûts avec de la nourriture à fusion. Il y a aussi la possibilité d’y manger le soir mais pour nous ça sera un dîner dans un des 15 restaurants à la carte que propose le Resort’s. C’est compris dans la prestation All Inclusive et ça chaque soir du séjour. Un luxe pour nous.

Le restaurant buffet 

L’après midi direction l’hacienda du Resort’s où se déroule des animations en soirée. Il y a pleins de boutiques et de stands pour faire du shopping. Pour se déplacer dans le complexe on utilise des petites voiturettes ou navettes avec chauffeur qui se déplacent un peu partout.

Hacienda  

Le programme des vacances c’est aussi du repos avec piscine et plage. C’est ce que nous faisons le reste de l’après-midi. Le soleil est au rendez vous, il fait chaud avec un fort pourcentage d’humidité dans l’air.

Beaucoup d’animaux résident dans la jungle autour des habitations de l’hôtel. On y croise fréquemment des iguanes fort sympathique ainsi des coatis.

Coati / iguane 

Le Resort’s regorge de p’tits endroits sympa comme celui ci.

Chris in Love

Cocktails du soir avant d’aller dîner dans un restaurant de l’hôtel, Los Corales, un steak house plutôt sympa.

La viande est excellente au Los Corales 

Nous avons fini la soirée à la Tequila paf et un 1er gros fou rire. Il est temps d’aller se coucher.

Chris et Alain en plein fou rire 
J2

Pour ce 2ème jour le programme sera très léger avec une seule devise : doucement le matin et pas trop vite l’après-midi. Repos, piscine et transat.

Avec Chris, nous profitons de l’hôtel et de la piscine à débordement très tôt avant tout le monde. C’est calme et les couleurs sont magnifiques.

La piscine à débordement 

Le petit-déjeuner continental est très varié. On y trouve de tout. Alain et Cécile sont accueillis avec un verre de vin mousseux. Chris et moi déclinons cette gentillesse, de bon matin non merci.

Le buffet du petit-déjeuner à côté de la piscine 

Un des paysagiste de l’hôtel coupe la haie à la machette juste à côté de nos transats. Toujours un bon moyen de venir discuter avec nous malgré la barrière de la langue. Le personnel est adorable avec les clients.

Du travail propre et efficace 

Une petite balade en front de mer pour se dégourdir les jambes et sortir de notre complexe hôtelier. Nous nous baladons dans un autre Resort’s avec une superbe piscine à débordement.

Petite balade à proximité de notre hôtel 

Une petite pause boisson / balançoire bien méritée.

Moment sympa au bord de la mer 

L’après-midi se déroulera tranquillement au bord de la piscine avec vue sur la Mer des Caraïbes. Le top.

Le début de soirée commence toujours un bon cocktail, sans en abuser biensur.

Apéritif avant le repas au restaurant 

En allant au restaurant nous tombons sur un petit concert traditionnel Mexicain.

Sympa ce petit concert 

La soirée se termine par un repas gastro au restaurant Arlequin. Pas terrible, ni dans la qualité du service, ni dans les assiettes.

Restaurant Arlequin 

Il est tant d’aller faire dodo car demain une grosse journée nous attend avec une belle excursion.

J3

Une journée extraordinaire nous attend aujourd’hui, nous partons faire une excursion dans la réserve naturelle de Sian Ka’an. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, cette biosphère est un endroit grandiose et magique avec une flore et faune exceptionnelle.

Nous avons opté pour une agence francophone que nous connaissons bien avec Chris, Les Tours de Mimi, qui propose une excursion tout compris en petit groupe.

Le rendez vous est fixé à 7h40 au lobby de notre hôtel. Notre chauffeur est à l’heure, il récupère les clients dans les hôtels de la côte. Il y a déjà 2 français dans le van. Direction Tulum à 20 minutes d’ici pour récupérer notre guide Jessica, un couple de Belge et un autre personne seule. Nous serons donc 9 + notre guide à partager cette expérience.

Depuis Tulum nous avons 1 heure de route dont 8 km de piste toute cabossée pour arriver à notre petit embarcadère afin de prendre un bateau. Notre guide Jessica occupe le trajet avec sa bonne humeur et sa tchatche naturelle. Elle est italienne et parle au moins 4 langues!

Il y a 2 bateaux pour notre petit groupe, nous nous retrouvons tous les 4 sur le bateau avec Jessica et le Capitaine.

Notre embarcation 

C’est parti pour 2 heures de bateau à travers la biosphère. Passage dans les mangroves et observations des oiseaux dans leur état naturel. Il y a plus de 300 espèces d’oiseaux à Sian Ka’an. Les explications de notre guide sont très intéressantes.

Mangrove 

Nous partons ensuite à la recherche du lamantin, un gros mammifère aquatique herbivore. Il y a environ 20 individus répertoriés dans la biosphère, autant dire très peu. Au vu de l’immensité de la biosphère, la tâche risque d’être compliquée. Tout repose sur la chance et les connaissances de notre capitaine de bateau. On cherche autour d’un cenote, trou d’eau d’eau douce, qui ressort dans la lagune. Il y a des algues dont les lamantins sont friands.

Par chance, nous voyons brièvement 2 lamantins dans la zone. Alain a été le 1er a apercevoir le mammifère. La journée commence bien.

Après ça, c’est parti pour la chasse aux dauphins. Bingo, plusieurs dauphins sont là près de nous. Nous restons plusieurs minutes en leur compagnie.

Les dauphins dans la lagune 

Pendant la balade en bateau nous voyons, beaucoup d’oiseaux, de raies, de poissons comme le barracuda,..

Aigle pêcheur 

Nous quittons la lagune direction la mer en espérant voir des tortues. La chance est toujours avec nous. Nous suivons une tortue géante qui remonte de temps en temps à la surface, magnifique.

Tortue 

Changement d’activité avec du snorkeling sur la barrière de corail. 30 minutes de nage avec masque, tuba et palme. Nous ne sommes pas trop à l’aise mais on se laisse tenter par l’expérience.

Qu’est-ce qu’on est beau! 

La journée continue avec une petite baignade dans les eaux turquoises de la Mer des Caraïbes. Jessica nous disait que c’était son bureau et qu’elle était heureuse de s’y rendre chaque jour. On comprend pourquoi.

Piscine naturelle 

Il est temps d’aller manger avec une halte au petit village de pêcheur de Punta Allen.

Un bon repas dans un restaurant au bord de la plage 

L’occasion de faire quelques photos de Punta Allen avant de reprendre le bateau.

Punta Allen 

C’est reparti pour une heure de bateau vers le Pont de Poca Paila à la recherche du crocodile.

Le capitaine du bateau est très protégé du solei 

Retour dans la lagune, on y aperçoit un dauphin qui se déplace tranquillement dans des eaux peu profondes.

On peut apercevoir l’aileron du dauphin 

A Boca Paila, difficile de trouver le crocodile dans la mangrove. On passe de longues minutes à le chercher, en vain!

A la recherche du crocodile 

Retour à l’embarcadère. 200 mètres avant d’arriver sur le ponton, Chris aperçoit un crocodile en train de flotter dans l’eau. A peine le temps de le dire, qu’il avait déjà disparu dans l’eau. Impossible de le retrouver, pas grave, l’excitation de sentir le crocodile à proximité restera un moment fort. Décidément on aura eu de la chance tout au long de cette excursion.

Fin de l’aventure, nous reprenons notre van avec les 40 minutes sur la piste défoncée + les 45 minutes jusqu’à notre hôtel. Une superbe excursion à Sian Ka’an dans un endroit encore bien préservé et naturel sur notre planète. Notre guide Jessica a été parfaite, elle a su bonifier cette expérience avec ses explications et son enthousiasme.

Une piste toute pourrie au milieu de la jungle, nos dos s’en souviennent encore

De retour à l’hôtel, direction la piscine pour se réhydrater après une journée bien remplie.

Belle fin de journée 

Ce soir ça sera un restaurant Japonais. Le menu en anglais/espagnol a eu raison de nous. Comme on n’y comprend rien, nous choisissons les plats par dépit et un peu au hasard. Alain est complètement désespéré, il ne sait pas quoi choisir, c’est trop compliqué pour lui. Malgré tout, ce que l’on mange est très bon. En fin de repas tout le monde est ravi et fatigué de la journée. Demain ça sera jour de repos à la piscine.

Restaurant Maiko  
J4

La journée ne sera pas très violente aujourd’hui. Elle sera consacrée à la piscine et au repos. L’avantage de se lever tôt permet de profiter du site hôtelier au calme. Un écureuil attire mon attention de bon matin.

Un écureuil s’amuse autour d’un arbre 

Un agent d’entretien tond la pelouse debout sur sa tondeuse! Il a l’air de s’éclater.

Entretient des espaces verts 

Il y a 19 piscines plus ou moins grandes éparpillées un peu partout dans le Resort’s, depuis que l’on est arrivé on en a vu à peine la moitié!

Piscines 

Il y a aussi beaucoup de bars dans les piscines. Chris et Cécile préférant le transat, avec Alain nous avons décidé de parcourir le complexe afin d’y déguster quelques cocktails ici et là!

Et un… et deux… et trois cocktails… 

Un coati se fait une petite sieste tranquillement sur un balcon.

Le coati est un rongeur très présent dans le Resort’s 

Tous les soirs il y a des animations, des concerts et des spectacles dans les différents lobbys des hôtels. Nous assistons à un petit concert en début de soirée en attendant le repas au restaurant à la carte que nous réservons généralement vers 21h00 chaque soir.

Soirée au lobby de l’hôtel Akumal 

Le repas du soir se fera dans un restaurant indien, Hindu Thali. Comme tous les menus sont en Espagnol ou en Anglais, j’anticipe en le traduisant en Français pour que chacun puisse choisir son menu un peu avant d’arriver. Cela facilite un peu les choses pour tout le monde. En plus nous n’avons pas trop l’habitude de manger Indien. On appréhende un peu…

Finalement l’expérience a été superbe. Le cadre était très sympa et les serveurs ont été géniaux avec nous, fou rire sur fou rire partagés avec le personnel. On s’est régalé sauf Cécile qui a eu un peu de mal avec ses plats épicés.

Le Hindu Thali et ses plats délicieux 

La fin de repas a été assez mouvementée avec la traditionnelle Tequila servi par des serveurs toujours aussi rieurs et déconneurs. Faut dire que c’est la fin du service, on est les derniers clients. Tequila!

Tequila por favor
J5

Aujourd’hui nous sortons de l’hôtel direction Akumal. Situé à 6 km de notre hôtel, cette petite station balnéaire est très réputée pour sa plage paradisiaque et ses tortues marines.

Le déplacement se fera le matin à pied par le front de mer. Une belle balade de quasiment 2 heures avec des pauses photos et boissons. Le soleil tape fort!

2 heures de marche sous un soleil de plomb 

On y découvre de nombreux endroits où les tortues sont venues pondre leurs œufs. Les trous sont impressionnants. Les tortues font parties d’un programme de protection par le gouvernement.

Les petits panneaux précisent l’endroit et la date où les tortues sont venues pondre 

On surprend un iguane en train de déguster un œuf de tortue. Malheureusement pour lui l’œuf est déjà vide.

Un iguane mange un œuf de tortue, hélas pour lui déjà vide

La pollution des algues sargasses est catastrophique ici au Mexique. Tous les jours, elles viennent s’échouer sur les plages. Les sargasses sont toxiques, avec la décomposition naturelle elles libèrent du gaz nauséabond. Heureusement cela durent que quelques mois, généralement en période d’été.

Les algues sargasses 

Akumal possède un barrage sous forme de bouée flottante dans l’eau pour limiter l’arrivée des sargasses.

Barrage géant contre les sargasses 

La baie d’Akumal est magnifique mais il y a trop d’hôtels qui sont venus s’implanter. Ici, il y a pas mal de tortues car elles viennent manger des algues qui poussent au fond de l’eau. L’idée pour nous était de faire du snorkeling pour apercevoir et nager avec les tortues. Avec Chris on avait déjà tenté l’aventure avec succès lors de nos précédents voyages en 2014 et 2015. Malheureusement pas de chance pour nous, impossible de les voir aujourd’hui. Par contre on a vu pas mal de poissons, des raies et même une grosse étoile de mer.

La baie d’Akumal 

Le retour se fera en Colectivo, un transport en commun au bord de la voie rapide. Pour quelques pesos il vous dépose où vous voulez sur son trajet. Sa particularité c’est qu’il ne refuse pas les passagers même quand il est plein! On s’est retrouvé à 20 + le chauffeur dans ce van. Une expérience insolite à vivre. Cela nous a coûté 20 pesos chacun soit 2€ environ.

De Akumal au Bahia Principe, le colectivo est plein à craquer 

La suite de la journée sera consacrée à la piscine avec le traditionnel cocktail.

Un petit Mojito

Ce soir ça sera le restaurant Méditerranéo, où tout le monde y trouvera son compte. Le repas s

La cuisine de la Méditerranée 

Sur le chemin du retour à la chambre on croise quelques rongeurs qui recherchent à manger près des habitations.

Les rongeurs ne sont pas très craintifs 

Encore une belle journée qui se termine avec des belles images dans la tête.

J6

Ce matin nous avons prévu d’aller se baigner dans un cénote à proximité de notre Resort’s. Cécile ne sera pas de la partie préférant trainasser sur la plage de l’hôtel.

Ici dans la péninsule du Yucatan il n’y a pas de rivière ou de ruisseau. En tout cas pas en apparence, l’infiltration de la pluie sur les terrains calcaires a créé un réseau souterrain gigantesque communiquant avec la mer. Des trous d’eau douce ou puits, appelés cénotes, se sont formés, il y en a des milliers dans la région. Ils peuvent attendre des dizaines voir des centaines de mètres de profondeur.

J’avais repéré un cénote pas très loin de notre complexe. Sans trop prendre plus d’informations que ça, nous prenons la direction du cénote de Aktun Chen qui finalement s’avère être un parc naturel avec un beau cénote et quelques activités en plus. Un peu de marche de bon matin peut nous faire que du bien. Après avoir tourné pour trouver le bon chemin nous arrivons enfin à l’entrée du parc.

Direction le cénote d’Aktun Chen 

L’accueil information du parc se situe à 3 kilomètres de l’entrée du site, il est accessible uniquement par une vielle piste toute pourrie au milieu de la jungle. Un gardien nous accueille et nous fait appeler un van pour nous emmener à l’accueil du cénote. Il nous dit qu’on doit patienter 20 minutes sous une cahute en attendant le véhicule. Il fait chaud et les moustiques s’occupe de nous.

Nous attendons à l’ombre notre van 

Le chauffeur arrive 20 minutes plus tard direction l’accueil du parc. Nous sommes les 3 seuls touristes à attendre. Il n’y a personne d’autre. Son véhicule est aussi cabossé que la piste.

Petite balade dans la jungle en van pour accéder aux cénote Aktun Chen

Arrivé sur place, on nous présente les activités du parc : nage dans le cénote, visite d’une grotte associée au cénote, tyrolienne, observation d’animaux,… Pour chaque activité il y a un prix. Nous on est venu pour nager dans la cénote. Ça sera 590 pesos soit 28 euros par tête! Beaucoup trop chère pour nos petits budgets non extensibles! Franchement c’est exagéré, surtout qu’en plus on n’a pas pris assez d’argent pour payer les 3 entrées. Donc retour à l’hôtel, on se retape les 3 kilomètres de piste avec le van puis environ 1 kilomètre à pied pour arriver à l’entrée de notre hôtel. Tanpis pour la cénote, nous ça sera la piscine.

Retour au Bahia Principe 

Changement de piscine aujourd’hui, Cécile nous rejoint à l’hôtel Sian Ka’an.

Il y a 4 grands hôtels dans l’immensité du Resort’s Bahia Principe. Nous on loge à celui d’Akumal en front de mer, il y a aussi Tulum aussi en front de mer et proche de l’hacienda, Coba dans les terres et plutôt familial et Sian Ka’an encore plus loin aussi dans les terres mais exclusivement pour adultes. Le déplacement se fait soit à pied ou soit en petites navettes qui nous emmènent sur les différents lobbys ou sites. L’avantage c’est qu’on est sur une formule All Inclusive sur tout le Resort’s, cela veut dire que l’on peut manger, boire et profiter de toutes les activités où l’on veut et bien sûr gratuitement. Le Resort’s est vraiment gigantesque et l’on ressent pas le monde.

4 des 5 piscines de la partie Sian Ka’an du Resort’s 

Il y a peu de monde à la piscine, l’après midi est reposante. Dans cette végétation luxuriante il y a pas mal d’oiseaux, de lézards, d’iguanes, de rongeurs, d’insectes,…

Un beau lézard vert fluo 

Entre un superbe bus coloré et les coatis qui se baladent entre les bâtiments, il y a toujours quelques curiosités à découvrir.

Les coatis sont de sortie  

Un petit verre au Sports Bar, endroit assez sympa avec près d’une vingtaine de télévisions qui retransmettent des matchs et infos sports en tout genre.

Encore une fois c’est Chris et Cécile qui picolent alors qu’Alain et moi nous sommes encore au Coca.

Un endroit fun et branché le Sports Bar du lobby Akumal 

Ce soir on mange au Don Pablo, un restaurant gastronomique. Les filles se régalent, Alain et moi aussi mais on est encore ballonné par trop de coca ingurgité…

Dîner au Don Pablo 
J7

Journée à Playa Del Carmen, station balnéaire de plus de 300 000 habitants située à 40 minutes de route de notre hôtel. Une ville en plein développement, notamment grâce au touriste. Playa Del Carmen a vu sa population triplé en 10 ans!!!

Avec ses 5 kilomètres de longueur quasiment en front de mer, la célèbre Quinta Avenida est une rue piétonne animée et incontournable de la ville. Nous irons passer la journée la bas.

Une navette dans le Resort’s nous dépose au bord de la voie rapide afin de prendre un colectivo.

L’une des petites navettes qui se déplacent dans notre Resort’s nous dépose à proximité de la voie rapide

Il y a des colectivos toutes les 5 minutes qui font le trajet Tulum - Playa Del Carmen. Il suffit d’attendre au bord de la route et attendre qu’ils s’arrêtent.

Justement, on voit de loin un colectivo qui arrive comme une balle, il klaxonne et nous fait des appels de phare. C’est leur méthode pour savoir si on veut qu’il s’arrête ou pas. Je lui fais un signe de la main et là le chauffeur dévie de sa trajectoire en freinant comme un fou. Dérapage contrôlé, ou pas, il a réussi à s’arrêter en vain devant nous! Le van est vide, direction Playa Del Carmen, le chauffeur a l’air très pressé. A l’intérieur on doit mettre le masque car le COVID-19 est aussi présent au Mexique.

Colectivo - 45 pesos par personne

Terminus à Playa Del Carmen, nous avons 1 kilomètre à pied pour arriver au début de la Quinta Avenida. Sur le front de mer il y a le Portal Maya, une magnifique sculpture en hommage à la culture Maya.

Portal Maya 

La 5ème avenue est très sympa avec ses innombrables boutiques en tout genre, ses bars et ses restaurants.

Quinta Avenida 

Il y a toujours des animations de rue comme des artistes, des musiciens, des chanteurs, des danseurs,… Des groupes de musique animent aussi les nombreux bars et restaurants. C’est très vivant.

Danseurs et musiciens dans la rue 

Biensur, comme de nombreux touristes, nous sommes sollicités ici et là. Nous tenons bon même si certaines situations sont plutôt cocasses.

Il y a toujours des photos sympas et insolites à faire 

Repas du midi au restaurant Mexicain Pez Vela. C’est bon, copieux et pas très chère. En plus le cadre est sympa.

Restaurant Mexicain Pez Vela sur la Quinta Avenida 

La police est assez présente dans le coin, faut dire que le Mexique n’est pas le pays le plus sûr au monde! Ils sont armés jusqu’aux dents et porte tous des gilets par balle. Sans parler des agents de sécurité de certains magasins.

La police est très équipée ici 

Un homme compose ses cigares devant son magasin. Très intéressant à voir sa méthode de fabrication.

L’Artisan sur son stand de fabrication devant la boutique Gadza Cigars Factory

Au niveau du parc Los Fundadores, on tombe sur un spectacle local avec des hommes en costumes traditionnels suspendus à des cordes et un homme jouant de la flûte à plus de 20 mètres de hauteur. Très jolie.

Spectacle sur le Parque Los Fundadores 

Retour en fin d’après-midi à notre hôtel, toujours en colectivo. Contrairement à l’aller, le van est plein, il nous en coûtera 45 pesos soit 2€ par par personne pour 40 kilomètres environ.

40 minutes de route pour retourner au Bahia Principe 

Nous retrouvons nos amis les bêtes, il y en a un peu partout dans le Resort’s.

Un agouti et des iguanes 

Ce soir nous tombons sur un spectacle Maya avant d’aller manger. Il dure 45 minutes, on en prend pleins les yeux. Vraiment superbe!

Spectacle traditionnel Maya 

Le dîner se fera encore dans un restaurant gastronomique. Pour tous les gastros, une tenue correcte est exigée et les hommes doivent porter un pantalon. L’Alux restaurant est excellent, le meilleur gastro depuis que l’on est arrivé, un régal.

Alux Restaurant 

Une journée bien remplie, demain sera plus tranquille à l’hôtel.

J8

La météo n’est pas au top aujourd’hui. Le ciel est couvert et le vent souffle assez fort surtout sur le front de mer. On avait décidé de se faire une journée piscine et plage, là c’est foutu. Nous décidons d’activer le plan B. Le problème c’est que l’on n’a pas de plan B!!!

Faut dire que pour l’instant la météo a été au top 🌤 avec seulement une seule averse de 15 minutes un soir à 19h30. 🌧

Ciel nuageux avec beaucoup de vent en front de mer 

Du coup on choisit d’aller passer la journée dans l’une des piscines de l’hôtel Sian Ka’an qui se situe dans les terres, à 2 km à vol d’oiseau de la mer. Très bon choix puisque il y a moins de vent ici, la piscine est protégée du vent notamment par la végétation luxuriante. La journée est presque épuisante : discussions dans la piscine, sieste, lecture, promenade, repas au très bon buffet que propose cet hôtel,…

Dans tout le complexe hôtelier le personnel local est adorable. Toujours un bonjour, un petit mot ou un sourire pour nous.

Fin d’après midi on s’arrête sur une tour d’observation qui se situe dans jungle au beau milieu du Resort’s. C’est l’attraction de la journée!

Vue sur la jungle et tout le Resort’s Bahia Principe 

20h00 la nuit commence à tomber. Les piscines de l’hôtel Akumal où nous logeons sont à 60 mètres de la mer.

La tombée de la nuit sur le Bahia Principe

Ce soir il y a un stand spécial margarita où un barman concocte des bons cocktails devant nous. Juste à côté un petit groupe de musique nous joue de la musique internationale. Le début de soirée est sympa.

Bar spécial margarita et musique 

Le Frutos del Mar nous accueille ce soir pour le dîner. C’est un restaurant à la carte spécialisé dans le poisson.

Restaurant Frutos del Mar 

On y mange très bien, tout le monde se régale une fois de plus.

Des belles assiettes au Frutos del Mar

Ci dessous Alain avec son verre d’eau pris avant le repas et après le repas. Le niveau d’eau n’a apparement pas baissé! 😂

Alain et son verre d’eau 

Une bonne soirée de passée, demain nous partons en excursion encore du côté de la réserve de la Biosphère de Sian Ka’an.

C’est la pleine lune sur la Mer des Caraïbes 
J9

2ème excursion de notre séjour dans la péninsule du Yucatan, cette fois à Muyil.

Proche de Tulum, Muyil est l’une des deux parties de la biosphère de Sian Ka’an. Moins touristique que Punta Allen, ce côté de la réserve reste tout autant magnifique avec son site archéologique, ses canaux Mayas et sa flore exceptionnelle.

Nous avons opté pour un tour privé avec une guide locale francophone indépendante qui s’appelle Marisa COSTA. Elle est Mexicaine, parle plusieurs langues dont le français qu’elle maitrise très bien. Le programme s’annonce alléchant pour une centaine d’euros par personne tout inclus.

Marisa COSTA, guide indépendante, pour une excursion 100% privée

7h45 notre guide nous récupère à l’hôtel avec sa voiture direction Muyil situé à 45 minutes de là.

A 4 + notre guide, une simple voiture suffit pour faire les 47 km jusqu’à Muyil

Nous arrivons sur l’embarcadère de la lagune de Muyil pour prendre le bateau. Au programme navigation dans la lagune d’eau douce de Muyil et de Chunyaxché puis des canaux Mayas. L’eau turquoise est très clair et sans pollution. La biosphère de Sian Ka’an est gigantesque et le tourisme y est très contrôlé. Il n’y a quasiment personne, on est seul au monde au milieu de cette nature préservée.

Embarcadère de la lagune de Muyil 

C’est parti pour 20 minutes de bateau dans la lagune et les canaux de mangrove.

Immersion totale dans l’eau turquoise de la lagune et des canaux 

Halte à l’entrée d’un canal pour y découvrir une petite bâtisse Maya. Nous passons ensuite au moment fort de la journée avec la flottaison dans les canaux que les Mayas ont creusés il y a plusieurs centaines d’années. Nos gilets de sauvetage version couche culotte nous servirons pour dériver dans les courants naturels au milieu de la mangrove. Une expérience unique et inoubliable.

Flottaison pendant 45 minutes dans les canaux Mayas 

Retour à pied au bateau par un sentier surélevé en planche de bois qui traverse la zone basse inondée de la mangrove. Un sentier de plus de 1,5 km de long qui offre une vue vraiment incroyable!

Un sentier qui s’étend à perte de vue au milieu de la végétation 

Poissons, oiseaux, insectes, plantes,… Il y a de quoi observer la nature de très près.

Il y a beaucoup d’orchidées sauvages - une belle chenille 

Retour en bateau à l’embarcadère de Muyil, on ne se lasse pas des couleurs magnifiques que nous propose la lagune.

L’eau très clair de la lagune et des canaux 

Après plus de 2 heures de balade, place à la pause repas sous forme de pique nique. Marisa nous a fait préparer des bons burritos végétariens avec des bananes et un fruit du dragon. Très bon.

Une pause bien méritée s’impose 

La suite de l’excursion nous emmène, à pied cette fois, sur un sentier à travers la jungle. Direction le site archéologique de Muyil.

Le sendero Canan Ha 

Un sentier où l’on peut observer des beaux arbres, des animaux et des plantes sauvages. Les moustiques sont bien présents, heureusement on avait prévu chaussures et produit anti-moustiques.

L’expédition vers le site archéologique de Muyil 

Petit arrêt sur un mirador de plus de 30 mètres en pleine jungle. Les escaliers sont très pentus, seuls Chris et Alain tentent l’aventure. Le point de vue y est remarquable mais le risque n’en vaut pas la peine pour Cécile et moi.

Un mirador aussi dangereux qu’impressionnant 

Nous sommes accueillis à l’entrée du site archéologique par un homme Maya. Marisa lui demande de nous parler en Maya. Il se présente et nous souhaite la bienvenue sur ses terres. Elle lui pose quelques questions, cela nous permet d’en savoir un peu plus sur la vie actuelle des Mayas. Faut dire que notre guide est formidable, avec Marisa on apprend beaucoup de chose sur la culture locale et tout un tas de chose sur le Mexique, la région et son histoire.

Discussions avec un Maya 

Il y a très peu de monde sur le site archéologique de Muyil, voir même personne. On y découvre 2 temples et quelques fondations d’anciennes maisons ou bâtisses Mayas.

Vestiges du site archéologique de Muyil 

Le retour au parking se fera dans la jungle avec toujours des choses à découvrir.

Oh le beau bébé tarentule 

Voilà une belle excursion qui s’achève. Un grand merci à notre guide Marisa COSTA qui a rendu cette journée formidable. Si vous passez dans le coin n’hésitez pas à la contacter, elle saura vous proposer une de ses nombreuses excursions sur mesure et privée à un prix raisonnable.

De retour à l’hôtel quelque chose attire mon attention… Je vous laisse imaginer…

Serpent ou iguane? Peu importe je ne veux pas savoir… 

Vous l’aurez bien compris c’est un iguane, ouf. A 19h00 il y a un concert de Mariachis, musique populaire mexicaine. Les musiciens chanteurs sont géniaux, une bonne ambiance, de la bonne musique. Personnellement j’ai adoré.

Les mariachis Mexicains 

Le dîner se fera dans un restaurant Brésilien, la Gran Tortuga, spécialiste de la viande servie dans des épées traditionnelles appelées Espeto Corrido.

Restaurant La Gran Tortuga 

Le cocktail de bienvenu est assez fort en alcool. Un seul suffira pour ce soir. Même si certaines viandes sont plutôt bonnes, ce n’est pas terrible. On devient compliqué! Faut dire que la barre a été placée très haute depuis le début donc quand on compare on peut tomber de haut. Et la c’est le cas. Bref, une bonne expérience tout de même avec cette viande servie sur des épées traditionnelles Brésiliennes.

La Gran Tortura 

Il est temps d’aller se coucher avec de belles images pleins la tête.

J10

Nous gardons quasiment le même rythme depuis le début de notre séjour : on alterne entre les sorties et les jours de repos à l’hôtel. Faut dire qu’ici dans le Resort’s il y a tout ce qu’il faut pour passer de bonnes vacances.

Aujourd’hui c’est jour de plage, la matinée s’annonce belle. Depuis 2-3 jours il n’y a presque plus d’arrivée d’algues sargasses. Les plages sont propres et la mer reprend petit à petit ses couleurs d’origine.

Une belle matinée à la plage de l’hôtel 

Et puis vers midi le ciel commence changer de couleur côté mer.

Photo prise à 11h30 - photo prise à 12h30 

Le ciel devient magnifique. Je crois qu’il est temps de quitter rapidement la plage.

Chris devant le ciel de plus en plus menaçant

C’est parti pour la 1ère grosse averse du séjour. La pluie tombe pendant 1h30. ça tombe bien c’est l’heure de manger, direction le buffet.

C’est l’heure de manger, pendant ce temps là dehors ça flotte 

15h00, retour du soleil et de nos popotins sur les transats de la plage. Notre activité préférée peut enfin reprendre. Le temps s’apprête même à faire des dégustations de bières locales avec Alain.

Retour du soleil… et de l’apéro 🍻

Notre rituel du début de soirée est d’aller prendre un verre dans un lobby avant d’aller manger au restaurant. Il y a toujours une animation différente qui est proposée à chaque lobby. Ce soir c’est un groupe traditionnel mexicain avec guitares et harpe. Plutôt sympa.

Trio Jarocho 

Le restaurant japonais le Mikado nous accueille ce soir pour un repas très correct. La décoration est jolie et les plats sont copieux et bons. Nous adhérons.

Restaurant Mikado 

Une journée de plus au Mexique qui s’achève. Demain on devrait repartir en promenade du côté d’Akumal.

J11

Un peu d’activité pour Chris et moi ce matin. Nous avons décidé de repartir vers la baie d’Akumal à pied par le front de mer. C’est à 6 kilomètres environ de notre hôtel. La plage y est magnifique et l’endroit est idéal pour faire du snorkeling. La baie est réputée pour ses tortues, nombreux poissons, raies,... Ça tombe bien il fait beau, il y a quasiment plus d’arrivage d’algues sargasses en ce moment et la mer a retrouvé ses couleurs.

Cecile et Alain préfèrent rester tranquille à l’hôtel.

C’est parti pour 1h45 de marche. Comme notre chambre est en bout du Resort’s, on met presque 30 minutes pour sortir de la zone hôtelière du Bahía Principe, la plage fait près de 2 kilomètres!

C’est la journée idéale pour une belle balade à pied 

Nous observons dans le sable les traces des tortues qui sont venues pondre leurs œufs dans la nuit. Il y en a une bonne dizaine.

Passage de la tortue dans le sable - un petit Bernard l’hermite

Il fait chaud mais c’est supportable. La balade les pieds dans l’eau est agréable. La plage est déserte, nous croisons très peu de monde sur notre chemin.

Encore seul au monde sur la plage 

Avec ce beau paysage on prend le temps de faire quelques belles photos.

1h45 de marche environ pour arrivée à la baie d’Akumal 

Arrivée à Akumal Beach, la plage est superbe et il n’y a pas beaucoup de monde. Le top.

Superbe plage d’Akumal

Une partie de la matinée sera consacrée à se baigner et à faire du snorkeling pour essayer de voir une tortue. Malheureusement rien pour nous encore aujourd’hui. Pourtant les tortues ne sont pas loins, seulement à quelques dizaines de mètres de nous. Dans l’eau il y a une partie réservée pour les guides qui emmènent les touristes, pour pas mal de pesos $, voir les tortues. Impossible pour nous d’aller dans cette zone. Les tortues vont un peu partout mais hélas pour nous on ne les as pas vu hors zone.

A défaut des tortues il y a beaucoup de poissons à observer 

Pendant ce temps là, Cécile et Alain sont à la piscine de l’hôtel en train de s’amuser sur une animation mousse avec DJ.

Animation mousse à la piscine 

À 2 pas de la plage d’Akumal il y a quelques boutiques artisanales. Les Mexicains vendent leurs produits faits à la main, c’est assez chère mais jolie.

Nous prenons la direction de la ville d’Akumal à 15 minutes à pied de la plage en direction des terres. Il faut passer la voie rapide par une passerelle pour piéton.

La passerelle entre Akumal Beach et Akumal 

Ici il y a peu de touristes, c’est plus authentique. Akumal est une toute petite ville assez vivante.

Akumal 

Chaque année à Akumal il y a un festival de Street Art où sont créées des œuvres un peu partout dans la ville. La plupart des maisons sont colorées avec des peintures murales. C’est magnifique.

Avec un peu d’attention vous pourrez apercevoir Chris au milieu des peintures murales 

La pause déjeuner de midi se fera dans un petit restaurant local El Ultimo Maya. Plats Mexicains très bons et pas chères : tacos (120 pesos - 6€), faritas (140 pesos - 7€), soda (30 pesos - 1,5€), bière (50 pesos - 2,5€).

Tacos et faritas au restaurant El Ultimo Maya à Akumal

Retour au Bahia Principe en Colectivo, 20 pesos par personne (2€). Y a du monde dans le van et à part nous il n’y a aucun touriste, que des locaux.

A 20 personnes dans un petit van sans ceinture de sécurité, on est loin des normes de sécurité française  

Arrivée à l’hôtel direction la piscine avant de partir flâner dans les boutiques de l’hacienda avec Cécile et Alain.

L’hacienda et ses nombreuses boutiques 

Un petit remontant avant d’aller manger, un peu de vitamines ne peut faire que du bien.

En ce baladant on trouve toujours des animaux sauvages dans le Resort’s, ce soir on aperçoit un oiseau appelé Ortalide chacamel.

Vodka orange glaçons - l’oiseau ortalide chacamel

Dernier restaurant gastronomique ce soir, le Gourmet.

Restaurant le Gourmet 

Le menu est alléchant avec notamment foie gras et confit de canard. Alain est aux anges à l’idée de retrouver un peu de son sud ouest natale dans l’assiette. Malheureusement pour lui il n’y a plus de confit de canard!!! Sacrilège! C’est le drame, il se rabattra sur des côtelettes d’agneau. Le dîner sera parfait comme à chaque fois.

Un régal le restaurant le Gourmet 

Après avoir traîné au restaurant, nous finissons la soirée au Sports Bar de notre hôtel pour un dernier verre. Il est tard, 1h00 du matin, c’est la 1ere fois que nous nous couchons aussi tard.

Boisson du jour : vodka orange glaçons  
J12

Les derniers jours de notre séjour vont être exclusivement réservés à la plage. Ce matin la pluie se dirige sur nous avec un ciel menaçant. A peine le temps d’aller déjeuner que la perturbation est déjà passée. La pluie est tombée à peine 5 minutes.

Ciel menaçant à 8h30 

Finalement le temps est idéal aujourd’hui, le ciel s’est complémentent dégagé et il fait beau et chaud.

Activité plage aujourd’hui

Entre baignade, bronzage, lecture et promenade la journée n’est pas folle mais c’est très bien pour nous. ☀️

🏝

Une petite balade jusqu’à la partie de l’hôtel Tulum du Resort’s pour se baigner dans les nombreuses piscines.

Les piscines de la partie Tulum du Gran Bahia Principe

Petit concert de début de soirée avec un groupe qui reprend des standards de musique internationale.

🍹🎼

Nous retournons dîner au restaurant Japonais le Mikado. Il y a 2 parties dans ce restaurant que nous avons fait à la carte il y a 2 jours. Ce soir c’est la partie Teppanyaki avec un show pendant le repas. Je vous explique.

Une sélection de viande nous est proposée, elle sera servie avec des légumes et du riz sauté cuit à la plancha. Un chef Japonais se charge de cuisiner devant nous tout en assurant le spectacle. Et quel spectacle!

Le chef arrive, se présente et commence son show avec ses outils de travail. Il jongle avec ses ustensiles de cuisine tout en balançant des bruitages bizarres (Yihaa, Yeehaw,…) que Chris s’empresse de répéter systématiquement. Fou rire à chaque fois.

Le show du chef Japonais 

On est 10 autour de la table, le chef est joueur, il sait se mettre son public du soir dans la poche. Il embrase sa plancha. Tout le monde est ravi.

Allumer le feu 🔥

Le chef est prêt, il peut commencer à cuisiner tout en continuant son show. Les légumes d’abord, les œufs ensuite pour l’omelette qui mélangera avec le riz.

Miam miam 

Assaisonnement du riz avant d’être servi dans des assiettes.

Le riz sauté est délicieux 

Il ajoute sur la plancha viandes, poissons et fruits de mer qu’il servira dans des assiettes en fonction de nos choix.

Un repas préparé et servi en moins de 15 minutes 

Le repas est servi, un dernier embrasement qui clôturera le show.

Tout le monde applaudit la performance insolite 

Puisque Chris a participé activement au show elle a le droit à sa photo avec le chef Japonais. Elle s’est même permise de prendre sa place quelques instants!

Show devant 

Le repas s’est terminé autour d’un bon saké tant attendu. Notre sympathique serveur s’est joint à nous pour la photo souvenir d’une soirée mémorable.

Une belle fin de soirée 
J13

On arrive à la fin de notre séjour au Mexique. Cette dernière journée nous permettra de profiter encore un peu de la plage. On ne s’en lasse pas.

☀️

Dans ce petit lagon il y a beaucoup de poissons. Nous leur donnons un peu de pain. On se retrouve vite encerclé par des dizaines de poissons. Alain s’est même fait mordre les doigts.

Les poissons sont affamés 

Dernière balade jusqu’aux boutiques de l’hacienda pour dépenser les quelques pesos qu’il nous restait. Repas au buffet avec un verre de rosé inhabituel pour nous le midi. On en profite c’est le dernier jour.

Le personnel toujours serviable et sympa avec nous

Les iguanes se baladent sur la plage, il n’est pas rare d’en voir passer sous son transat!

Il y a beaucoup d’iguanes dans le coin

Les cocktails en tout genre sont très appréciés. Sur la plage où à la piscine, on trouve toujours un endroit pour se rafraîchir avec une petite boisson.

Pas de chômage pour les barmans 

La journée plage se termine par une dernière photo avec en fond la mer des Caraïbes.

🏝

Les animaux sont toujours très présents sur le site, surtout en fin d’après-midi quand il fait moins chaud.

Agoutis et coatis 

On n’a pas eu de problème de moustiques dans le Resort’s. Ils traitent régulièrement avec des fumigènes qu’ils pulvérisent en quad ou moto.

Démoustication mexicaine 

On garde les bonnes habitudes pour cette dernière soirée au Bahia Principe.

Apéritif pris en chanson avec un groupe de musique internationale.

🎼

Direction le restaurant en navette. L’occasion pour Chris de monter devant avec le chauffeur.

Navette électrique qui nous dépose un peu partout dans le Resort’s

Ce soir ça sera le Mashua, restaurant Péruvien. Excellent comme d’habitude.

Restaurant Mashua 

La traditionnelle téquila de fin de repas tourne mal. Les rigolades sont de plus en plus nombreuses.

Tequila 

Comme c’est le dernier soir nous finissons la soirée au Sports Bar du lobby pour quelques tequilas de plus et des fous rire en cascade.

Il est tard, il y a de moins en moins de monde dans le bar. Une bonne occasion pour mettre l’ambiance. Les serveurs se prennent au jeu et rigolent avec nous. Une super soirée pour clôturer notre merveilleux séjour au Mexique.

Gros fous rire avec la serveuse Paula 
J14

Le réveil fut difficile ce matin pour 2 raisons.

La 1ere est que nous quittons le Mexique aujourd’hui pour un retour en France après 2 semaines de rêve en terre Riviera Maya. Toutes les bonnes choses ont une fin. 😿

La 2eme est sûrement à cause de la téquila de la veille qui a eu des effets secondaires dévastateurs sur nous. La gueule de bois était inéluctable. Cette dernière soirée restera mémorable…

Étant donné que le transfert hôtel-aéroport est programmé à 14h40, Chris et moi avons décidé de profiter encore un peu de la piscine. Il est à peine 9h00, le soleil est au rendez vous et il n’y a quasiment personne.

Matinée piscine 

Retour à la chambre, nos valises sont bouclées, nous sommes prêt pour le départ.

Nos valises sont prêtes 

Nous rejoindrons Cécile et Alain vers midi au lobby pour faire le Check Out. Alain en profite pour boire son premier verre d’eau depuis 15 jours. Il le boit moins vite que la téquila d’hier soir. 😂

Et glou et glou et glou et glou… 

Dernier repas au buffet de l’hôtel avec vu sur la mer des Caraïbes.

☀️

Notre van qui doit nous emmener à Cancún a du retard, 50 minutes sur l’heure prévue! Heureusement que l’on a de la marge. Notre chauffeur est très imprudent, il roule vite, danse en conduisant, lâche son volant, téléphone, écrit des messages, slalome sur la route,… Bref, après 1h20 de trajet nous arrivons à l’aéroport de Cancún sain et sauf.

Van privé pour le transfert à l’aéroport 

Notre vol prévu à 19h40 avec British Airways est à l’heure. Comme à l’aller nous ferons un transit à Londres Gatwick pour reprendre un autre avion vers Bordeaux.

✈️

C’est parti pour 9h00 de vol sur un Boeing 777. Il fait toujours aussi froid dans l’avion. Retour en Europe. Au revoir le Mexique.

Au revoir le Mexique 🇲🇽
J15

Notre vol de nuit vers Londres s’est déroulé sans encombre. Une longue attente s’impose à nous avec plus de 5 heures avant notre correspondance vers Bordeaux prévu à 16h50.

L’aéroport de London Gatwick est chargé, il y a du monde de partout, normal en période de vacances scolaires. Lecture, sieste, boutiques,… On s’occupe comme on peut pour passer le temps.

La nuit a été courte dans l’avion 😴 - boutiques Duty Free

Une heure avant le départ on apprend que notre avion décollera avec 1h10 de retard! Vol repoussé à 18h00.

En salle d’attente, après plusieurs messages du personnel on comprend qu’il y a un problème jusqu’à ce que le commandant en personne vienne s’exprimer en anglais. Évidemment on ne comprend pas grand chose. Le décollage sera encore retardé d’au moins une heure de plus. Pas le choix, on subit…

19h15, le commandant revient nous parler, ça a l’air positif mais personne n’a l’air de bouger. 10 minutes plus tard arrive le personnel de vol acclamé par les passagers. On suppose que les hôtesses et stewards étaient bloqués quelque part, sur un autre vol certainement. On va pouvoir enfin embarquer.

Un avion sans son personnel de bord ne pas pas décoller 

Décollage à 20h30 heure anglaise. A peine une heure de vol et nous voilà enfin arrivé à Bordeaux Merignac. La sérieuse compagnie British Airways a été généreuse avec nous. Avec 3 heures de retard ils nous ont quand même servi une petite bouteille d’eau et un sachet de 10 grammes de Bretzels dans l’avion. Sympa.

Notre repas de la journée 

Reste plus qu’à récupérer la voiture et à rentrer chez nous. 00h30, enfin rentré à la maison après un long périple.

Les 15 jours ont été magnifiques. En espérant vous avoir fait voyager avec nous et peut être aussi vous avoir donné l’envie d’aller découvrir la Riviera Maya au Mexique. Merci pour le suivi et pour vos messages/commentaires.

Ce récit de voyage vous a plu?

Partagez-le auprès de vos amis et abonnez-vous à notre blog de voyage sur MyAtlas


..... un grand MERCI pour le suivi .....


• • •