Carnet de voyage

Mare a Mare Centre 2020

9 étapes
18 commentaires
1
Randonnée de 6 jours en Corse d'Est en Ouest sur le sentier Mare a Mare Centre.
Du 25 juin au 2 juillet 2020
8 jours
Partager ce carnet de voyage
J-1

Ce projet de faire le Mare a Mare Centre en Corse avec mon ami Seb est né il y a presque un an.

La Corse est une île formidable, entre mer et montagne elle est un terrain de jeu incontournable pour tout passionné de randonnée. On a décidé de faire ce parcours d’Est en Ouest, sac sur le dos de mer à mer. Et ça ne sera pas avec ma Christelle que je vais partager ce moment mais avec mon ami de toujours Sebastien.

Faut dire que j’avais fait le Mare a Mare Sud en solitaire fin juin 2011 et j’en avais gardé un excellent souvenir. Pouvoir partager une aventure comme celle ci avec un proche va être super sympa.

Le Mare a Mare Centre se fait généralement en 7 étapes mais faute de temps on a décidé de le faire en 6 en doublant le 1er jour. La bonne nouvelle c'est que la météo sera parfaite toute la semaine.

Pour nous ça sera le Mare a Mare Centre de l’Est vers l’Ouest. 

On a tout réservé à l’avance, les transports plusieurs mois avant et les gîtes quelques semaines avant.

Justement parlons des transports, une vraie galère avec ce COVID-19. Au départ on avait décidé d’aller en Corse en avion mais on apprend 15 jours avant le départ que nos vols Toulouse-Bastia avec Voltéa et Ajaccio-Toulouse avec EasyJet sont annulés! On s’est donc orienté sur le train jusqu’à Toulon + le bateau de nuit pour la traversée, pareil sur le retour.

Puisque Seb habite à Toulouse et moi à Agen, j’avais décidé de le rejoindre en bus mais FlixBus m’a annulé coup sur coup mes 2 réservations Agen-Toulouse moins d’une semaine avant le départ. Puis réservation d’un bus avec BlaBlaBus annulé aussi 48 heures avant le départ. Fallait s’y attendre avec le COVID-19 mais ça commence à faire beaucoup... Du coup je choisis l’option train pour aller rejoindre Seb à Toulouse.

Puis c’est le bateau "aller" qui a été avancé d’une heure 5 jours avant le départ. Du coup ça change toute notre organisation ferroviaire car le temps va être trop court entre l’arrivée du train à Toulon et l’embarquement pour le ferry. Gros stress mais grâce à l’assurance SNCF, on a pu se réorganiser 48 heures avant le départ pour changer de train et partir plus tôt. Ouf...


Je me suis préparé physiquement pour cette semaine de marche, entre randonnée et course à pied, je pense que je suis plutôt bien mais cela ne va pas être de tout repos. Pour Seb je ne sais pas trop de son côté ce qu'il a fait pour se préparer, on verra bien... La difficulté sera surtout d'avoir en permanence notre gros sac sur le dos.

Justement, aujourd'hui il a fallu préparer mon sac à dos! Quel catastrophe, il pèse une tonne, j'ai mal au dos rien que de le voir... Préparation aussi des pancartes pour le stop car il faudra bien se rendre au point de départ de la randonnée, le Pont de l’Abatescu, qui se situe à 93 kilomètres de l'arrivée de notre ferry à Bastia. La 1ère étape ne sera pas de tout repos.

Mon sac à dos est enfin prêt ! 

Une bonne nuit de sommeil car demain c'est le départ de notre Corsica Express avec une journée transport jusqu'à Toulon (les prix sont par personne) :

  • Train : Agen-Toulouse (SNCF - 10,30€)
  • Train : Toulouse-Toulon (SNCF - 36,20€)
  • Bateau : Toulon-Bastia (Corsica Ferries - 34,61€)
J0

La journée a bien débuté pour moi en arrivant ce matin devant la gare d’Agen où j’ai trouvé une pièce de 1€ par terre. Cela s’est très vite gâté en rentrant dans la gare ou j’ai pu constater que mon train avait 15 minutes de retard! Bref, je suis bien parti et c’est bien là le principal. Direction Toulouse pour récupérer le Seb.

7h20 en place à la gare d’Agen 

C’est avec 50 minutes de retard que mon train arrive en gare Matabiau. Je n’ai pas à descendre car il va en direction de Marseille, là où on a forcément déjà raté notre correspondance pour Toulon puisque l’on avait 30 minutes pour changer de train. Je retrouve Seb qui me rejoint tout sourire sous son masque. On est large, pas trop de stress car il y a des trains quasiment toutes les 30 minutes pour aller à Toulon.

Train Toulouse-Marseille 

Une fois arrivé à la gare St Charles, nous avons réussi à choper un TER pour Toulon quasiment desuite, à peine le temps de changer de quai (15 minutes).

Marseille 

15h00, on arrive enfin dans le Var avec une heure de retard. Le départ du ferry est prévu à 19h00, ça nous laisse le temps de se balader dans les petites rues de Toulon jusqu’au port et boire une pinte ou deux 🍻 au glacier/brasserie "La Réale" avant l’embarquement du Ferry (Corsica Ferries).

Toulon 

Embarquement à 17h45, puis c’est la course pour se trouver un coin au calme pour passer la nuit. On visite le bateau à 100 à l’heure pour enfin se poser à l’arrière du bateau.

Notre nid pour la nuit

Bien installé, Seb revient avec 2 "Pietra" (5€ la bière), la fameuse bière Corse à la châtaigne, un régal.

Dans le même temps on glisse une petite affichette pour rechercher un co-voiturage pour demain. Bim, 5 minutes après une jeune femme avec sa maman nous proposent de nous déposer à 1h30 de Bastia! Génial, pour l’instant tout se passe bien...

Grosse rigolade autour de la bière Corse 

Nous quittons Toulon et le continent sous un beau soleil.

La traversée avec Corsica Ferries jusqu’à Bastia (19h00-6h00) 

Une petite salade italienne (5,90€) suffira pour le repas de ce soir.

On espère passer une bonne nuit. Demain la plus grosse journée de notre périple nous attend. Notre ferry arrive à 6h00 à Bastia, ensuite notre co-voiturage devrait nous emmener à plus de 90 kilomètres de là. Puis nous commencerons notre randonnée avec 7h00 de marche et 19 km avec 1000 mètres de dénivelés positifs pour arriver au gîte d’étape.... On double la 1ère étape (2 étapes en 1), ça va être chaud...

Le mare à Mare Centre on arrive! Bonne nuit. 😉

Le Mare a Mare Centre 
J1

Réveil à 5h00 du matin sur le Ferry. Ca pique mais la nuit a été plutôt bonne, on a dormi sur les banquettes à l’arrière du bateau.

💤😴💤
Un beau lever de soleil 

Le gros avantage c’est que notre chauffeur nous emmène directement dès la sortie du bateau au point de départ de la randonnée. On va gagner énormément de temps et partir au plus tôt vu la grosse randonnée qui s’annonce aujourd’hui pour la 1ère étape.

Au départ de Bastia nous mettons 1h30 pour faire les 93 kilomètres en voiture jusqu’au point de départ du Mare à Mare Centre au Pont de l’Abastescu juste après Ghisonaccia. Nous nous arrêtons sur la route acheter des sandwiches pour le midi.

Point de départ de la randonnée 

Il est 8h15, le temps est magnifique et il fait déjà très chaud. Nous sommes super contents et enthousiastes de pouvoir démarrer vraiment cette randonnée en Corse. Ce n’était pas gagné avec le COVID-19 et tous les problèmes de transports / logistiques pour préparer ce voyage.

Les 1er kilomètres sont assez faciles, c’est assez plat et très bien tracé avec des repères oranges bien visibles.

Au bout d’une heure de marche, une 1ère pause de 15 minutes à l’ombre avant de commencer une longue ascension jusqu’à Serra Di Fiumorbu.

Il fait déjà très chaud de bon matin 

2h20 dont 1h20 de montée pour arriver au village de Serra Di Fiumorbu qui est normalement la fin de la 1ère étape du sentier Mare à Mare Centre. Étape sans intérêt mais heureusement l’ascension est plutôt ombragée.

Petite pause de 15 minutes de nouveau avant de continuer notre route. Nous avions décidé de faire les 2 premières étapes du sentier à la suite donc fallait pas traîner pour aller rejoindre notre gîte d’étape à Catastaghju.

Après Serra Di Fiumorbu nous montons encore et encore sous un soleil de plomb. Dur dur, on n’en voyait jamais la fin! Par contre c’est super jolie en haut de la montagne ou l’on a une superbe vue à 360°.

Vue magnifique entre montagne et mer 

Au bout de 2h15 d’ascension en pleine chaleur nous nous arrêtons manger en trouvant un peu d’ombre. Ca fait du bien, 35 minutes de pause avant de repartir.

Pause déjeuner à l’ombre, la fatigue se fait ressentir

Le moral commence à flancher, on n’arrive pas à se repérer sur la carte. Nous ne sommes pas sûr de l’itinéraire mais pourtant nous suivons les repères oranges! On s’arrête souvent pour regarder nos cartes et nos guides mais on continue à monter encore et encore.

Et puis au bout de 3 heures totale de montée nous en voyons enfin la fin. On entame une longue descente avec sur le sentier des panneaux de Catastaghju qui nous rassurent enfin. On est sur la bonne route. Une dernière petite pause de 15 minutes et on file tranquillement vers notre gîte d’étape.

Grosse étape de randonnée aujourd’hui avec 21 km

Nous arrivons à 16h00 au gîte de Catastaghju, fatigués mais heureux surtout qu’au pied du gîte il y a un ruisseau avec des belles piscines naturelles que nous irons voir plus tard.

Piscines naturelles

Randonnée de 7h45 avec 5h16 de marche effective, 21 kilomètres et 1120 mètres de dénivelés positifs.

La 1ère partie qui est normalement l’étape 1 du Mare à Mare est vraiment sans intérêt. La 2ème partie est beaucoup plus sympa avec de beaux panoramas, passage dans les forêts et fougères.

Le parcours du jour 

Nous sommes accueillis par la jeune responsable des lieux qui nous fait visiter le bâtiment. La nuit sera dans un dortoir mais nous seront seuls ce soir, c’est cool. Le repas sera servi à 19h00. Très bien cela nous laisse le temps d’aller mettre les pieds dans l’eau glacée du ruisseau. Un super moment de repos et de récupération.

Bienvenue au gîte de Catastaghju 

Le repas est délicieux, on n’en laissera pas une miette. Les jambes sont lourdes, les sacs nous ont fracassé le dos et la fatigue est bien présente, nous ne nous faisons pas prier pour aller se coucher. A 20h00 on est déjà installé dans notre lit. Le temps pour moi d’écrire mon carnet de voyage alors que Seb envoie quelques messages à ses proches.

Un bon repas et au lit 

Le gîte est très bien situé au calme, le gros avantage est le ruisseau et les vasques pour se baigner sur place après une longue randonnée. On y mange très bien et l’accueil y est sympathique. Au menu du dîner : salade composée, lasagne maison et mousse au chocolat maison avec un canistrelli Corse. Parfait.

Au niveau du dortoir il y a 3 boxs avec 18 places. Pour nous c’était le top car on était les seuls pensionnaires du gîte, propre, confortable et calme. Par contre cela peut devenir moins confortable si il y a du monde car les box sont ouverts dans une seule et grande pièce.

Le gîte nous a coûté 50€ par personne : nuit, dîner, petit-déjeuner et pique nique pour le lendemain midi.

Gîte de Catastaghju :

06.21.34.55.77

Le petit déjeuner sera servi à 8h00 demain matin pour un départ programmé à 8h30.

Une grosse étape est encore prévue demain avec 6h30 de marche et 1000 mètres de dénivelés positifs.

J2

Incroyable nuit au gîte de Catastaghju dans un calme absolu! La nuit a été réparatrice, Seb a dormi 11h15 d’un trait et plus de 9h15 pour moi.

Le petit déjeuner pris à 8h00 a été à la hauteur comme le dîner de la veille. On a été reçu comme des princes...

La responsable des lieux nous a préparé un sandwich pour le midi avec un œuf dur et une pomme chacun, royal.

Un bon petit-déjeuner 

Il est 8h40, c’est parti pour une très longue étape, la plus longue du parcours je crois avec 6h40 annoncé. On sait que l’on va monter pendant au moins 3h00 jusqu’au Col de Laparo puis redescendre jusqu’au village de Cozzano.

Effectivement au bout de 400 mètres l’ascension commence. J’ai bien fait d’investir dans des bâtons de randonnée car ils me sont d’une grande utilité pour franchir les passages les plus techniques proposés par ce sentier Mare à Mare.

Les paysages sont somptueux, on longe un ruisseau avec des cascades et des piscines naturelles.

Des vasques d’eau fraiche 

Le parcours est ombragé quasiment tout le long. Nous prenons de la hauteur avec de superbes paysages.

On traverse de nombreux ruisseaux 

C’est au bout de 3h30 d’ascension avec de nombreuses pauses que nous arrivons enfin au Col de Laparo à 1525 mètres d’altitude. Magnifique, un super moment avec une vue extraordinaire. C’est le croisement entre le GR20 et le Mare a Mare Centre.

Il est 12h15, nous y sommes restés 1h45 pour y casser la croûte et se reposer un peu avant de commencer la descente vers Cozzano à partir de 14h00.

Col de Laparo 

La descente est fabuleuse avec encore des décors splendides, on adore. Sur tout ce parcours nous trouvons des arbres extraordinaires, pleins de petits ruisseaux et bonne surprise des cochons sauvages!

Superbe étape - Vue sur le village de Cozzano

17h10, l’arrivée au gîte Bella Vista à Cozzano avec de la fatigue. L’accueil y est sommaire... On partagera la chambre dortoir avec une dame qui fait le parcours inverse en solitaire.

Le dîner n’est pas prévu au gîte ce soir car ils ne le proposent pas, en tout cas pas en cette période.

Gîte de Bella Vista 

Le gîte nous a coûté 26€ par personne : nuit et petit-déjeuner.

Gîte de Bella Vista (Cozzano) :

04.95.24.41.59

Randonnée de 8h30 avec 5h05 de marche effective, 18.3 kilomètres et 1021 mètres de dénivelés positifs.

Une superbe étape, difficile certes mais avec des paysages magnifiques. On a vu des arbres extraordinaires. Et bien sûr seul au monde, on n’a croisé personne.

Le parcours du jour 

Après une bonne douche, nous allons au village à 400 mètres de là mais il parait que le bar/restaurant est encore fermé. Il devrait ouvrir le 1er juillet, on est déçu...

Direction la supérette du coin, le SPAR, pour se trouver à manger. Du saucisson Corse local (excellent), une baguette et quelques fruits feront l’affaire. Nous décidons de pousser quand même jusqu’au bar/restaurant du village pour voir et à notre grande surprise le bar est ouvert!

C’est parti pour quelques tournées de Pietra entouré de locaux. Moment sympa. De plus, le patron du bar nous autorise à manger sur place notre repas du soir. On est bien...

Bar/Restaurant A Parata (Cozzano)

De retour à 22h00 à notre gîte pour une bonne nuit de sommeil.

J3

Pas terrible la nuit au gîte Bella Vista, en tout cas pour moi. J’ai mal dormi... Il faisait chaud dans la chambre, notre colocataire nous faisait des petits ronflements et elle s’est réveillée à 4h30 pour faire sa randonnée du jour.

Notre petit déjeuner était prévu à 8h00, en arrivant à la réception le mari de la responsable nous dit : "vous avez bien dormi parce que..." en nous montrant sa montre! Genre, vous avez fait la grâce matinée les gars pour des randonneurs! Cela m’a amusé fortement...

Un petit-déjeuner classique sans plus mais avec un bon café avant de partir à 9h00.

Direction le SPAR, la supérette de Cozzano pour faire quelques courses pour le midi. C’est parti pour l’étape direction Guitera les Bains.

Nous allons vite nous apercevoir que le sentier n’est pas très entretenu jusqu’à Tasso. Herbes hautes, ronces, orties, fougères, arbres morts,...

Nous avons traversé plusieurs cours d’eau dans la matinée 

Arrivée après le village de Sampolo, un gros arbre mort à littéralement fait disparaître le tracé du sentier. On ne voyait plus le sentier à cause des herbes hautes et fougères. Alors que nous sommes en train d’essayer de retrouver le tracé (mission impossible), un homme est venue spontanément à notre rescousse afin de nous remettre sur le bon chemin. Il nous a dégagé le passage à travers des grandes fougères. En le remerciant chaleureusement il nous répondit avec un bel accent Corse : "pas de problèèème"!

Impossible de retrouver notre chemin sans l’aide d’un local  

Enfin sentier retrouvé nous arrivons fatigués au village de Tasso où nous avons prévu de faire une pause pour déjeuner. Il est quasiment 12h30 et en traversant ce petit village, à peine 80 habitants, un homme nous propose de nous asseoir sur un banc en pierre en face de chez lui. A peine assis qu’il nous propose un Pastis! Seb accepte volontiers, il me propose un jus d’orange car je ne voulais boire d’alcool avec la fatigue et la chaleur. Nous discutons autour de cet apéritif puis plus tard il revient avec une assiette de charcuterie Corse! Une gentillesse incroyable. Après notre repas, il revient nous proposer des cafés que nous refusons. Du coup c’est de l’eau de vie qu’il nous propose, ce que l’on accepte volontiers avant de repartir à 14h00 après de bonnes rigolades. Une belle rencontre...

La pause a duré plus longtemps que prévu 

La 2ème partie de la journée fut beaucoup plus sympa et agréable au niveau de la randonnée. Nous traversons des châtaigneraies. 2h15 pour arriver à Guitera depuis Tasso par un chemin ombragé. Nous croiserons encore beaucoup de cochons sauvages.

Belle balade dans l’après midi 

16h15 nous voici arrivée au très réputé gîte "Chez Paul Antoine" à Guitera-les-Bains. En effet, c’est un beau gîte qui nous sera exclusivement réservé ce soir puisqu’on sera les seuls occupants.

Gîte chez Paul Antoine - Guitera les Bains 

Le gîte nous a coûté 59€ par personne : nuit, dîner, petit-déjeuner et pique nique pour le lendemain midi.

Gîte chez Paul Antoine : 04.95.24.44.40

www.chez-paul-antoine.com

Une journée mitigée de randonnée avec une 1ère partie sans grand intérêt avec des accès difficiles à cause de l’absence d’entretien du sentier. La 2ème partie est beaucoup plus sympa.

Randonnée de 7h15 avec 4h27 de marche effective, 18.9 kilomètres et 565 mètres de dénivelés positifs.

Randonnée du jour 

A plus de 4 kilomètres en dessous de Guitera il y a des eaux thermales à 50°C. Nous décidons d’y aller à pied après avoir posé nos affaires au gîte. Claquettes aux pieds nous entamons la descente à 17h00 en espérant qu’une voiture nous prenne en stop. 2 voitures passent sans s’arrêter et au bout de 3,5 km à pied une voiture s’arrête. Une dame accepte de nous amener aux Bains de Guitera si on ne lui coupe pas la tête nous dit elle!

Arrivée sur place, nous tentons les pieds dans l’eau chaude, assis sur le rebord du bassin. Nous sommes seuls avant que 2 locales nous rejoignent pour faire leur petite baignade. Une des femmes nous explique l’historique du coin, on est ravi.

Bains de Guitera avec une eau thermale à 50°C

Après de 25 minutes au bord du bassin nous allons boire une ou deux bières au bar situé au dessus des bains. Il y a une belle terrasse. Accueil sympa puis nous décidons de remonter à pied en espérant qu’une voiture nous remonte au gîte.

Petites bières en terrasse au dessus de la source thermale 

Pas de voiture et au bout de 1 kilomètre de marche et de course à pied un pick-up de berger passe et s’arrête à notre niveau. Le gars nous dit avec un accent Corse prononcé : "Vous êtes fatiguéé? Monteez".

Nous montons à l’arrière du pick-up, dans la paille. On est comme des fous, c’est énorme, c’est notre Corsica Express a nous. Il est 19h15 passé, au bord de la route il y’a pleins de cochons et des chèvres. Moment fabuleux.

Assis à l’arrière du pickup 

Place au dîner chez Paul Antoine qui est fidèle à sa réputation, on a très bien mangé.

Un excellent repas ce soir 

La fatigue se fait ressentir après une excellente journée.

J4

La nuit a été calme même mais il a fait trop chaud dans notre chambre. Le petit-déjeuner nous a été servi à 8h00, très bon avec des confitures maisons.

Un bon petit-déjeuner servi au gîte chez Paul Antoine 

Le temps de finir le résumé du carnet de voyage de la veille et de se préparer, nous quittons le gîte à 9h20 direction Quasquara.

Une petite étape sans grande difficulté est prévue aujourd’hui. Le sentier est agréable et ombragé. Au bout d’une heure de marche nous croisons la route de 2 randonneurs Luxembourgeois! C’est la 1ère fois que nous rencontrons des randonneurs sur le sentier. Nous en profitons pour discuter une quinzaine de minutes alors qu’autour de nous, des cochons sauvages se baladent comme si de rien n’était (a moins de 10 mètres).

Pour la 1ère fois aussi on a vu un petit marcassin 🐗.

La pause repas se fera au calme au petit village de Frasseto.

De Guitera à Frasseto 

La suite du parcours est toujours aussi sympa sur un parcours ombragé sans trop de dénivelé pour une fois. Les arbres sont toujours aussi beaux. On a même vu des chevaux en pleine nature dans les forêts.

Nous arrivons rapidement à Quasquara mais le gîte d’étape n’existe plus depuis 2 ans. J’avais donc réservé un hôtel, le Santa Maria, à Santa-Maria-Siché un peu plus bas à 2 heures de marche. On est sorti du sentier orange Mare à Mare Centre pour un sentier jaune jusqu’à Santa-Maria-Siché, très sympa d’ailleurs.

Une belle randonnée ombragée 

Nous arrivons à Santa-Maria-Siché à 16h00, direction notre chambre pour les modalités du jour : douche, lessive, repos et récupération sur la terrasse de notre chambre. Il y a environ 480 habitants soit le plus gros village que nous ayons traversé jusque là.

Notre chambre est un peu vieillotte mais très correcte et propre. Tout comme l’établissement d’ailleurs qui est sain et très bien entretenue. De plus il est idéalement placé.

Hôtel le Santa Maria à Santa-Maria-Siché

La chambre d’hôtel nous a coûté 40,5€ par personne : nuit et petit-déjeuner.

Hôtel le Santa Maria : 04.95.25.72.65

www.santa-maria-hotel.com

Une journée de marche sympa sans grande difficulté majeure même si ça grimpe fort d’entrée!

Randonnée de 6h40 avec 3h55 de marche effective, 15.6 kilomètres et 621 mètres de dénivelés positifs.

Randonnée du jour 

Après voir fait quelques courses pour le lendemain à la supérette du village et bu une ou deux bières au bar de l’hôtel (5,20€ la pinte de Pietra) direction un restaurant à 3 kilomètres de là. Nous sommes prêt à marcher encore un peu pour manger une bonne pizza.

Ça fait loin quand même, surtout en claquette. Comme hier soir on se met à faire du stop au bord de la route en marchant tranquillement. Au bout de 10 minutes, on arrête une voiture qui veut bien nous prendre. Un jeune super sympa, c’est le pharmacien de Santa-Maria-Siché. Il accepte de nous déposer au restaurant 3 kilomètres plus bas.

On ne regrette pas notre choix car les pizzas sont excellentes! Pour 11€ la pizza c’est une régalade.

Pizzeria U Fiumicellu en dessous de Santa-Maria-Siché 

Après ce bon repas il a fallu revenir au village. Nous avons essayé de demander à la serveuse si elle connaissait du monde pour nous remonter en vain...

A 21h15, on décide de repartir à pied en faisant du stop avant qu’il ne fasse nuit. Et crac au bout de 5 minutes un type s’arrête avec sa femme en fourgonnette. Pas de chance y a que 2 places à l’avant mais après réflexion il nous dit de monter derrière! Et c’est reparti pour 3 kilomètres de folie. Les Corses sont vraiment au top.

Dans le noir à l’arrière de la Kangoo

Place au repos car demain on a une grosse étape de 6 heures mais il va falloir d’abord récupérer le sentier Mare à Mare à Quasquara qui se situe un peu plus haut à 2 heures de marche.

J5

Après une bonne nuit de sommeil, un bon petit déjeuner est proposé à partir de 7h00 en terrasse de l’hôtel.

Petit-déjeuner à l’hôtel Santa Maria - Santa-Maria-Siché

C’est l’avant dernière étape du Mare a Mare Centre aujourd’hui mais il va falloir rejoindre d’abord le sentier à Quasquara qui se situe à 6 kilomètres de là. On va éviter de le faire à pied car cela va nous rajouter 2 bonnes heures. Nous décidons de partir le plus tôt possible pour remonter à Quasquara en voiture. De plus le parcours est apparement peu ombragé et il y a une ascension difficile en plein soleil.

Nous avions commandé la veille des sandwichs pour 7h30 à la boulangerie du village, à 20 mètres de notre hôtel.

Après les avoir récupérés, direction Quasquara par la route pour faire du stop. Au bout de 15 minutes de marche mon téléphone sonne! C’est l’hôtel Santa Maria, on a oublié une trousse de toilette! Seb l’a fait tomber de son sac en le refermant. Desuite l’auto-stop s’inverse, j’attend avec les sacs, Seb arrête une voiture rapidement qui le redescend à l’hôtel pour récupérer sa trousse de toilette. 10 minutes plus tard le voilà déjà revenu en courant au bord de la route...

Retour à la case départ en stop pour Seb

On se remet aussitôt à faire du stop en direction de Quasquara et un pickup s’arrête. Le gars nous fait signe de jeter nos sacs à l’arrière et de grimper dans le véhicule.

Auto-stop en pickup 

Le pickup nous laisse à Campo, il nous reste 3 kilomètres pour Quasquara mais rapidement un autre véhicule s’arrête pour nous y monter.

Un ouvrier nous a récupéré au bord de la route 

Il est 8h30, la randonnée va pouvoir enfin commencer.

On va grimper sous le soleil aujourd’hui 

Un joli tracé nous attend, d’abord dans les forêts puis dans le maquis des montagnes. Là il n’y a pas d’ombre mais c’est magnifique.

Sympa le parcours mais il commence à faire chaud

On monte à plus de 1100 mètres d’altitude et on voit la mer. Ça sent la fin...

Et puis d’un coup on se retrouve avec une vue splendide sur la baie d’Ajaccio. Magnifique.

Un peu de hauteur avec vue sur la baie d’Ajaccio 

Le parcours est assez technique avec beaucoup de dénivelé, il faut prévoir de l’eau surtout en plein soleil.

En début d’après midi, en sortant du maquis puis des fougères nous retrouvons un paysage plus ombragé dans les forêts. Ça fait du bien car on a cramé sous un soleil de plomb.

Fin de parcours tranquille 

Nous voici arrivés au Col St Georges à 15h00, plus tôt que prévu finalement.

Col St Georges 

Pas de cochons sur le sentier ni de villages traversés aujourd’hui mais une belle étape sous un soleil de plomb. Ça grimpe fort, on longe une crête et les points de vue entre montagne et mer sont magnifiques. Le parcours est assez technique par endroit.

Randonnée de 6h20 avec 3h45 de marche effective, 13.5 kilomètres et 757 mètres de dénivelés positifs.

Randonnée du jour 

L’accueil de l’auberge St Georges est plutôt sympathique. Direction la chambre pour se doucher et se changer, et quelle chambre!!! Elle est superbe et tout confort (chambre n°1). L’établissement a l’air niquel et il parait que l’on y mange très bien.

La chambre d’hôtel nous a coûté 67€ par personne : nuit, dîner et petit-déjeuner.

Auberge du Col St Georges à Grosseto : 04.95.25.70.06

 Auberge du Col St Georges

La fin d’après midi se passera en terrasse de l’établissement à siroter quelques spécialités locales.

Repos pour cette dernière soirée 🍻

Le restaurant de l’auberge du Col St Georges est une bonne adresse et on va en avoir la confirmation. Le dîner au coin de la cheminée est très bon et très copieux. Le digestif nous a été offert par un serveur sympathique.

Restaurant de l’auberge du Col St Georges 

Une belle fin de soirée avant la dernière étape de notre périple demain.

J6

Debout à 6h00 pour cette dernière étape du Mare a Mare Centre. Le très copieux petit-déjeuner pris à 6h30 est à l’image de la qualité de l’établissement.

Petit-déjeuner à l’auberge du Col St Georges 

Départ à 7h20, plus tôt que d’habite car on voulait faire cette longue étape le matin pour manger le midi à Porticcio et profiter de la plage l’après midi.

Un peu de grimpette avant de commencer la longue descente vers Porticcio. Nous croisons la route d’un taureau qui nous a suivi quelques dizaines de mètres. Le parcours est ombragé quasiment tout le long. La mer est en ligne de mire et visible au loin. Nous nous rapprochons peu à peu...

1ère partie de la randonnée agréable sans grosse difficulté majeure 

Une descende très technique et glissante nous attend avec quelques superbes points de vue sur Porticcio et la baie d’Ajaccio.

De belles vues sur la mer 

En fin d’étape on se fait 3 kilomètres de route avant de revenir dans les bois et le maquis pour ensuite finir avec 2 kilomètres de route en arrivant sur Porticcio.

Heureux d’avoir bouclé le Mare a Mare 

Nous filons directement en direction de la plage, il est 12h30.

La délivrance, la mer est à nous 

Cette dernière étape est sympa et ombragé sauf sur les parties routes sur la fin. Elle est longue, voir interminable et contraignante en terme d’énergie et de concentration. Ça descend dur sur un terrain casse-gueule et glissant. Content de finir l’étape et le Mare a Mare.

Randonnée de 5h10 avec 4h15 de marche effective, 18.9 kilomètres et 331 mètres de dénivelés positifs.

Randonnée du jour 

Notre Ferry à Ajaccio a été retardé la veille de 2 heures, nous partirons donc à 22h00. Nous avons le temps de profiter de ces dernières heures d’abord à Porticcio puis plus tard à Ajaccio.

Nous prendrons à 17h45 une navette maritime (Muvimare - 5€/personne) billets achetés à l’office du tourisme de Porticcio pour y rejoindre Ajaccio.

Nous profitons pour le déjeuner d’une bonne salade Corse (15,90€) au restaurant l’odyssée en bord de mer.

Salade Corse - restaurant l’odyssée à Porticcio 

Direction ensuite la plage pour baignade et repos sur le sable. 17h45 nous prenons la navette pour Ajaccio.

Bye bye Porticcio 

Il nous reste 3 heures pour se balader dans les rue d’Ajaccio, faire 2-3 achats et manger avant de rejoindre notre Ferry.

Ajaccio la ville de Napoléon 

C’est en achetant du saucisson dans une boutique de produits Corse (A Casetta) en plein centre d’Ajaccio que le vendeur nous a fait cadeau de découpes de saucisson, jambon, coppa, lunzu,... Il nous a dit qu’en achetant une bonne baguette qu’on allait se régaler avec ça dans le bateau! Sympa. Effectivement on s’est régalé...

Boutique A Casetta

Les petites galères ont commencé. D’abord nous avons eu du mal à trouver l’accès à l’embarcadère piéton de Corsica Ferries, les boulets!!! Ensuite nous avons attendu longtemps dans le halle de la gare maritime où il faisait très chaud. Notre Ferry est arrivé en retard, ça va être chaud pour avoir notre train demain matin à Toulon. La nuit va être compliquée en dormant sur la moquette du bateau. Nous avons trouvé que ça pour dormir...

Notre chambre pour la nuit...

À demain pour la suite du voyage et notre retour à la maison.

J7

La nuit n’a pas été super confortable, fallait s’y attendre un peu en dormant par terre. De plus je me suis gelé toute la nuit.

La bonne nouvelle est que le bateau est à l’heure à Toulon ce qui nous a permis d’aller tranquillement à la gare à pied (25 minutes) et de boire tranquillement un café en attendant le train.

Toulon 

Direction Marseille avec changement de train pour Toulouse. C’est là que l’aventure de Seb se termine. Il me restera un dernier changement de train pour Agen avant de rentrer à pied jusqu’à chez moi (45 minutes).

• • •

- Les 6 jours de randonnée se sont bien passés, aucun souci physique ou de problème d’organisation. Le parcours est vraiment sympa, difficile mais pas insurmontable si vous êtes sportifs ou un minimum préparés.

- Normalement le Mare a Mare Centre se fait en 7 étapes mais nous avons décidé de doubler les 2 premières étapes. Cela fait une grosse 1ère étape du coup mais attention à démarrer tôt car le cumul des 2 est long et pas facile.

- Le beau temps était au rendez vous toute la semaine avec un grand soleil, pas une goutte de pluie!

- Nous avons croisé seulement 2 randonneurs sur tout le parcours, autant dire qu’on était seul au monde.

- Le sentier est très bien balisé (marquage orange) malgré quelques petits passages non entretenus.

- L’accueil que nous avons pu recevoir tout au long du parcours a été excellent, que ce soit dans les gîtes/hôtels ou avec les locaux.

• • •

Voici un petit résumé du Mare a Mare Centre avec le détail du transport, logement, prix, détails,...

Mare à Mare Centre effectué fin juin 2020, d’Est en Ouest, de Ghisonaccia à Porticcio

- Durée de déplacement totale : 26h41

- Distance totale : 104,2 km

- Dénivelé positif total : 4415 md+

- Altitude max : 1505 mètres

• • •

✔️ Transport Aller

- Agen - Toulon (SNCF) : 46,50€

- Toulon - Bastia (de nuit - Corsica Ferries) : 35€

✔️ Étape 1 : Ghisonaccia - Catastaghju

- 5h16 de marche effective - 21 km - 1120 md+ - 1018 mètres (altitude max)

- Gîte communal de Catastaghju (San Gavinu)

06.21.34.55.77 - 07.81.76.84.71

- 50€ en pension compète (dîner - nuit - petit déjeuner - pique nique)

Étape 1 

✔️ Étape 2 : Catastaghju - Cozzano

- 5h05 de marche effective - 18.3 km - 1021 md+ - 1505 mètres (altitude max)

- Gîte d’étape Bella Vista (Cozzano)

04.95.24.41.59 - 06.72.92.89.46

- 26€ (nuit - petit déjeuner)

Étape 2 

✔️ Étape 3 : Cozzano - Guitera les Bains

- 4h25 de marche effective - 16.9 km - 565 md+ - 959 mètres (altitude max)

- Gîte chez Paul Antoine (Guitera les Bains)

04.95.24.44.40 - 06.84.22.40.47

- 59€ en pension complète (dîner - nuit - petit déjeuner - pique nique)

Étape 3 

✔️ Étape 4 : Guitera les Bains - Santa Maria Siché

- 3h55 de marche effective - 15.6 km - 621 md+ - 1045 mètres (altitude max)

- Hôtel Santa Maria (Santa Maria Siché)

04.95.25.72.65

- 80€ chambre pour 2 (nuit - petit déjeuner)

✔️ Étape 5 : Quasquara - Col St Georges

- 3h45 de marche effective - 13.5 km - 757 md+ - 1160 mètres (altitude max)

- Auberge du Col St Georges (Grosseto)

04.95.25.70.06

- 67€ chambre en demi pension (dîner - nuit - petit déjeuner)

Étape 5 

✔️ Étape 6 : Col St Georges - Porticcio

- 4h15 de marche effective - 18.9 km - 331 md+ - 923 mètres (altitude max)

Étape 6 

✔️ Transport Retour

- Porticcio - Ajaccio (navette maritime Muvimare) : 5€

- Ajaccio - Toulon (de nuit - Corsica Ferries) : 24,60€

- Toulon - Agen (SNCF) : 35,70€

• • •

Merci pour le suivi.

J’espère que les informations que j’ai pu partager vont vous aider à organiser vous aussi votre randonnée sur le Mare a Mare Centre où tout simplement vous donner envie de le faire.

Bientôt de retour en Corse mais cette fois avec Chris sur le Mare a Mare Sud + le Mare e Monti Sud du 12 au 27 juillet 2020.

A suivre en live sur : https://www.myatlas.com/ChrisEtLolo/mare-a-mare-sud-2020