Carnet de voyage

Fais tes valises

18 étapes
12 commentaires
18 abonnés
Dernière étape postée il y a 1 jour
Par Chrali
Après quelques tentatives pour participer à l’émission Pekin express, nous décidons de partir avec nos sacs à dos. Ils ne seront pas rouges mais comptons les remplir de magnifiques souvenirs du Pérou
Novembre 2022
15 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 5 novembre 2022

Voilà , j-7 et il faut commencer à préparer la valise.

2


Jour J

Dernières crêpes et nutella et direction l’aéroport de Brest en espérant ne rien avoir oublié.

Valise enregistrée pas très fière de la laisser nous la reverrons qu’à Lima.

La foule des grands jours a l’aéroport (il nous a fallu 30 secondes pour passer les fouilles de contrôle 🤣).

A peine dans la salle d’embarquement on cherche déjà la wifi :

-Une pour télécharger un livre sur une liseuse

-l’autre pour télécharger des langues sur Google traduction

Et entre temps un appel du bon coin: il faut gérer une vente

Mais à part ça nous sommes très bien organisé. 😝

Et hop nous voilà dans l’avion direction Charles de Gaulle.

3

Nous voilà arrivées à Charles de Gaulle. Deux salles deux ambiances. Beaucoup de monde, nous avons perdu la langue bretonne et même la langue française.🫣

Un petit sandwich et embarquement immédiat pour Lima. 🇵🇪

4
4
Publié le 13 novembre 2022

Après ce long trajet nous voilà à Lima.

L’aéroport n’est pas comme nous l avions imaginé : il est grand et moderne.

Notre valise Brestoise est arrivée sans encombre.

Dénis était au rendez-vous comme prévu à la porte 5. (Petit bémol , nous pensions être logées ce soir chez un couple français , échec c’est 100% espagnol).

Jessica sa femme nous attendait et nous avait préparé un bon repas.

Quelques mots d’espagnol et dodo.

Demain nous devons être à l’aéroport à 6h15.

5
5
Publié le 14 novembre 2022

Debout 5h , première nuit à lima , elle fut courte et agitée. Altercation entre policiers et un groupe de fans de foot à coup de matraque en bois , assez impressionnant sous notre fenêtre.

Nous voilà reparties à l aéroport de Lima (pas si impressionnant que ça finalement) , dans le bolide de Denis ,direction Arequipa.

Arrivée à Arequipa (2360m) aéroport beaucoup plus modeste (le tapis de valises en panne, coupure d’électricité dans l’aéroport 🤣).

Nous arrivons à la casa de Julie ou notre guide nous attends pour la visite de la ville. Nugkui, une française vivant au cœur de l Amazonie depuis 13 ans nous accompagne.

Arequipa est la 2 eme agglomérations urbaine du Pérou. Elle est isolé entre désert et montagne. Elle est surnommée « ville blanche » car ses maisons sont en pierre volcanique d’un blanc étincelant.

Nous avons commencé par la visite d une église. Une architecture magnifique mais notre guide nous a un peu endormie avec ses explications. Petit tour sur la place d armes , très animée , nous sommes dimanche. Une démonstration de vieille voiture est organisée. Direction le marché de San Camilo, typique , très coloré. Découverte de plein de nouveaux fruits

Marchons jusqu’au tissage traditionnel de la laine d’alpaga.

Arrêt au couvent de Santa Caralina bâtiments incontournables à visiter à Arequipa.

Il est l heure de faire une pause et de goûter le Pisco en compagnie de Nugkui puis l heure de rentrer manger chez Julie , nous prenons un taxi. Un nouvel hôte Luis débarque chez Julie avec sa copine , celui ci a consommé trop de Pisco et nous a bien animé la soirée !🍹

Enfin au lit après une journée bien remplie

À demain ✋🏽

Pisco
Nugkui
Tissage traditionnel
Marché San Camilo
Place d’arme
Couvent santa Catalina
6
6
Publié le 15 novembre 2022

Décalage horaire oblige , réveillées a 4h , bon pas très grave nous devons partir à 6h en balade dans la réserve de salinas Aguadas y blancas.

Passage dans la salle de bain , pas d eau chaude ,ça sera vite fait.

Mamita nous a préparé notre petit dej , pas de pain , il est trop tôt.

Notre 4x4 arrive nous chercher à l heure prévue. A bord , 2 françaises , 2 allemandes.

L ascension commence , nous devons monter à 4000m. Conduite très sportive sur des routes sinueuses et pas toujours en bon état , des chemins caillouteux avec des trous ,une piste. On y croise des camions qui descendent le sel. Vous connaissez les routes de l extrême ? je vous laisse imaginer …..on s accroche aux poignées et on grimpe ….

Nous arrivons au sommet , 4300 m d altitude. En chemin nous montons un lama dans notre 4x4 😅.


Au cœur de l exploitation des salines

Paysage grandiose , lunaire , 6 personnes au milieu de nul part. Nous avions prévu des blousons , pas besoin , il fait chaud 🥵

Des lamas sauvages nous accueillent. Une table est dressée à côté d une cabane et une petite collation nous attend ( thé avec feuilles de coca , pain fromage). Le silence absolu , plus aucun bruit , impression d avoir des boules quies.

Petite balade sur ce lac salé et rencontre avec les lamas, les alpagos…. L altitude commence à ce faire sentir, bourdennements , vertiges , accélération du rythme cardiaque. Mais ça va , nous avons fait notre petit tour, doucement pour finir. Mais que c est beau et dépaysant !

Reprenons le chemin du retour , accrochons nous.

Après midi , petite sieste. Nous avons l impression que la journée dure 2 jours. 🤣

En fin de journée nous prenons un taxi pour un dernier petit tour au centre d Arequipa. On terminera par « el museo del pisco » Et non ce n est pas un musée que nous visiterons mais un bar péruvien. Le pisco est l alcool à cocktail du Pérou 🍹

Nous rentrons en taxi à notre chambre d’hôte, le repas nous attend et dodo 😴


7
7
Publié le 16 novembre 2022

Ce matin nous quittons Arequipa pour Chivay.

Un mini bus vient nous chercher a 7h.

Nous sommes un groupe de 9 personnes ( brésiliens, péruviens , tchèques). Ça ne va pas nous aider pour les conversations 😜

Au premier arrêt pipi , je m achète un chapeau car j ai le crâne un peu rouge.

On nous conseil de mâcher des feuilles de coca pour augmenter le transport d oxygène dans sang et améliorer la respiration en altitude. Nous testons …🤮, il faut garder cette bouillie 20mn dans la bouche 🙈

Durant le trajet nous testons les fruits achetés sur le marché , nous en faisons profiter la guide ( qui ne parle pas français biensure) et le chauffeur. Nous devenons bilingue.

Petite halte a 4100m , histoire de voir si tout va bien. Nous pouvons voir des lamas , alpagas, vicunas, guanacos.

Nous arrivons a 4900 m d altitude , l oppression se fait sentir , nous sommes au milieu des montagnes , des volcans …un désert, aucunes végétations. Au loin , la cordillère des Andes. Nous devons marcher lentement , les vertiges apparaissent. Un paysage a couper le souffle 🙃, grandiose 🥳

Nous redescendons sur Chivay , 3800 , ça va un peu mieux. Pause repas

Après midi , bains thermaux .Relaxation dans des piscines extérieures de 37 à 40 degrés Ces sources thermales proviennent directement de la montagne Cotallaulli. De nature sulfureuse, elles sont riches en fer, en calcium et en zinc.

Nous déposons nos valises a l hotel , douche et ……plus d électricité dans l hotel. 🙈

Nous nous préparons à la lampe du téléphone car nous sortons assister à un spectacle folklorique . Nous n avons presque plus de batterie.

À ce dîner spectacle , nous étions une quinzaine de personne. Chants et danses traditionnels. Nous avons invité la guide et le chauffeur à notre table histoire de parfaire note espagnol. J ai été convié à participer à une danse 😂

Maintenant il faut rentrer , ouf il y a de l électricité , demain départ 6h30.

8

Petit déjeuner pris, en route pour le canyon de colca.

Petite pause pour acheter des bouteilles d’eau.

Nous entamons la route du canyon.

Il est considéré comme le canyon le plus profond du monde après celui de Cotahuasi. La canyon de Colca, avec 3200 m de dénivelé, s’étale sur une centaine de kilomètres. Situé au centre des Andes au nord d’Arequipa, on peut même l’identifier à une vallée tellement il est grand et large. Nous avons un magnifique spectacle avec les cultures andines caractérisées par des milliers d’hectares de terrasses cultivées.

Sur route qui longe le canyon, on trouve un mirador naturel (appelé Cruz del Condor). Nous nous y arrêtons et atteignons ce mirador après 45mn de marche. De là, on va voir planer des condors ( rapace charognard de 3m d envergure et pesant 7kgs )

Nous sommes à 3270 m d altitude et il fait 25 degrés.

Nous redescendons tranquillement à admirons à nouveau le magnifique paysage

Nous faisons plus ample connaissance avec notre petit groupe.

Nous nous arrêtons à un petit village ( Maca).

Très typique et visite d une très belle église. Nous décidons de prendre un petit apéritif local ( « colca del saur ») ….

Il faut remonter dans notre mini bus. L ambiance est au rendez vous. Nous chantons tantôt français , tantôt espagnol. 🎶🎤. Moment très convivial

Nous arrivons à Chivay , c est l heure du repas.

Nous quitterons ce petit groupe ,à regret, vers 13h30 pour prendre un bus de ligne. Nous y ferons quelques arrêts.

Nous sillonnons entre les volcans andins.

Nous avons parcouru 300 kms sans traverser de villages.

Arrivées à Puno à 19h30. Le bus nous a déposé au milieu de la ville. Nos valises à la main , impossible d aller manger quelque part avant de rejoindre notre hôtel. Celui ci n étant pas en centre ville , nous prenons un taxi. Je pense qu ils se sont tous passé le mot , il va falloir monter 3 étages 🥵. Nous sommes à 3900m d altitude , nous avons gagné encore quelques mètres , les valises sont lourdes , le souffle est court. Finalement nous grignoterons quelques gâteaux, pas le courage de ressortir.

Maintenant il faut réorganiser notre sac les valises resteront en « consigne ».

Demain matin nous embarquons pour naviguer sur le lac titicaca. Nous partons 2 jours et emportons seulement nos sacs à dos. Amplitude thermique 4 à 22 degrés, la sélection est difficile.

Allez une douche ( chaude ! ) et au lit

9
9
Publié le 17 novembre 2022

L’étape d’aujourd’hui sera publié demain ou après-demain, car l’île où nous sommes n’a pas de réseau.

Nous avons tout juste de l’eau et de l’électricité.

Bisous bisous 😘

10

Levée 5h30, en finalisant le sac à dos , je casse ma branche de lunette de soleil. Voilà une journée qui commence bien. Je demande a l accueil de la colle , la branche tient, mais pas pliable , combien de temps ça va durer 🤞. On ne trouve pas de boutique de lunettes à tous les coin de rue.

Un taxi nous emmène a l embarcadère du lac Titicaca. Une centaine de bateaux collectifs attendent. Départ 8h.

Le lac titicaca est a 3810m d altitude , c est le plus haut lac navigable du monde. Il mesure 200kms de long ( 8400km2) soit 15 fois le lac Leman. La moitié appartient au Pérou , l autre moitié à la Bolivie. La température moyenne de l eau est de 9 degrés, on va oublier la baignade.

Nous nous arrêtons sur les îles Uros. Se sont des îles flottantes , il y en a 63. Elles sont constituées d une couche compacte de roseaux (3m). Étrange impression lorsque l on met le pied sur ces radeaux spongieux , ancrés à des poteaux d eucalyptus pour éviter qu ils ne dérivent avec le vent. Une île flottante a une durée de vie de 50 à 60 ans. Le roseau sert aussi à fabriquer les maisons , les meubles , les barques. Les personnes vivent de la pêche , chasse le canard sur le lac et du tourisme aujourd’hui. Elles boivent l eau du lac Filtrée) , s éclairent soit à la bougie , soit à l aide de panneaux solaire.

Le tourisme est aujourd’hui leur activité principale. Leur mode de vie est très intéressant à découvrir. L endroit est très coloré. Après 1h30 d arrêt , nous reprenons notre navigation sur le lac Titicaca pour l île d’Amantani

Amantani est à 4h de Puno ( 50kms).

À notre arrivée , Adolfo nous attend. Cette île a l air magnifique. Nous ne voyons pas d habitations. Il faut suivre Adolfo, il marche vite , nous devons grimper dans la montagne , traverser des champs , grimper encore , escalader. 🥵🥵🥵. Nous passons aux portes de quelques habitations puis dans un croisement de chemins ,2 motos nous attendent. Pas le temps de prendre des photos , l endroit est paradisiaque. Nous grimpons chacune a l arrière des motos. Détrompez vous , ce n est pas une balade, mais plutôt du motocross. Il faut s accrocher , chemins pierreux , étroits, caillouteux , des trous, des bosses , des dénivelés incroyables. Pas de cale pieds sur la moto, j ai l impression que ma semelle est en train de fondre. Dans les descentes , on coupe le moteur 🙈. Nous faisons travailler nos abdo

Nous avons le fou rire 😂

Nous arrivons chez Adolfo , sa maison a une vue imprenable. C est très modeste mais très accueillant. Justa sa femme nous a préparé un bon repas

L après midi , petite marche sur l’île et accédons au sommet d une montagne (patchamama). Ça grimpe. Très beau panorama 🤩 Delà nous aurons un peu de réseau , seul point de l ile.

Sur l’ île on ne se déplace qu à pied ou en petite moto. Pas de voiture. Pas de plat , que des grosses montées et par conséquent grosses descentes

En rentrant , nous rencontrons des enfants , et Alice va jouer au foot avec eux. Ils sont heureux. Il est 18h , la nuit tombe , il va falloir rentrer , Justa et Adolfo nous attendent pour manger

On va gagner du temps ce soir , pas de douche , pas d eau chaude , juste un petit filet d eau froide. Il faut sortir dehors pour avoir accès à ce petit sanitaire

Nous avons bien mangé , la famille parle Quechua ( une des langues régionales du Pérou ) …. Ça se complique mais ont s en sort très bien 😂

Allez dodo , il ne fait pas chaud ce soir. Nous avons au moins 4 couvertures, elles pèsent 1 tonne chacune. Nous voilà plaquée dans le lit 🤣

Bonne nuit

PS: ma branche de lunette a tenue , c est une épreuve car il ne faut pas la plier

11

Après un petit déjeuné copieux et une toilette sommaire , nous prenons la route de l école, à pied biensure , par des petits chemins. Nous nous arrêtons dans une petite baraque acheter des bonbons pour les enfants. Nous y sommes en 15mn

Arrivées dans la cour de l école , nous attendons que les cours se terminent. Nous sommes attendues pour 9h. Des élèves de 4 classes arrivent dans la cour. Ils sont 35 et sont âgés de 6 à 12 ans

Nous présentons notre intervention de gestes de premiers secours aux 4 instituteurs. Puis nous faisons une grande ronde avec les enfants et nous nous asseyons par terre. Nous nous présentons et distribuons une explication en image de notre intervention ( PLS, massage cardiaque, brûlures , hémorragie , étouffement, saignement de nez ). Nous leur expliquons en les faisant participer. Nous avons passé un bon moment d échange. Les enfants comme les instituteurs n avaient aucune notion de ces gestes. Ils ont beaucoup apprécié. À la fin , ils nous ont vivement remercié . Nous étions les premières à faire une intervention dans les classes bénévolement. Ensuite nous avons visité des classes et assisté à un cours de math

Nous avons passé un très bon moment

Nous retournons chez Adolfo et attendons que Justa termine la préparation du repas

A 13h30 , nous décidons d aller au centre du village. Adolfo à des connaissances et nous « commande « 2 motos pour 40 soles (10 euros ). Bon , là ont sait ce qui nous attend , rodéo à travers les chemins . Surprise ,il n y a qu une moto au rdv……on sera 3 sur la moto, on ne paiera que 30 soles 🤣

Au centre del pueblo, nous souhaitons visiter le centre de santé. Là nous pouvons trouver 1 médecin , 1 infirmière, 1 dentiste , 1 « pharmacie » , 1 gynécologue. Le centre était fermé, ouvert que pour les urgences. Dommage. Il faut savoir que ces professionnels ne se déplacent pas au domicile des gens. Se sont les gens qui se déplacent. Beaucoup sont à une heure de marche. Pour les plus anciens où ceux qui ont des difficultés à marcher …. c est pareil , ils marchent plus doucement ou ils se soignent eux même , ou …….. ils meurent.

Petit tour sur la place centrale , on trouve de la wifi 🥳

Puis on rentrera à pied , 1 heure de marche. Le paysage est magnifique. Nous rencontrerons beaucoup de locaux qui rentrent des champs

Nous aiderons Justa à préparer le repas du soir

Puis nous dînerons. Nous quittons l’ile demain matin et durant ce dîner nous apprenons qu il faudra aller à pied prendre le bateau 🙈🥵, nos sacs à dos chargés , nos précieuses bouteilles d eau …… et ma paire de lunette de soleil non pliable 😜.

Ni pensons pas , il faut dormir.

12

Comme prévu , debout 5h

Petit déjeuné copieux , il vaut mieux. A 6h15 nous enfilons notre sac à dos. Et nous voilà parties pour regrimper ce volcan. Adolfo a le pas rapide. A 4000m d altitude , pas vraiment envie de parler durant cet exercice. Je dois faire des pauses , Alice est devant. Le paysage est une fois de plus époustouflant, des arrêts photos obligatoires. La vue sur le lac Titicaca est sublime L heure tourne , il faut accélérer le pas , notre bateau part a 7h30.

Nous arrivons juste à l heure , le bateau part 10mn plus tard 🥵

Nous prenons la direction de l île Taquille , nous y sommes 1h après. Nous pensons flâner tranquillement pour nous remettre de ce treck Nous avons 4h d arrêt.

Que nenni , nous débarquons sur l île et là se dresse un nouveau volcan. Aucunes habitations en bas , le village est perché tout en haut. Nous n avons pas le choix , il faut grimper , nous devons manger avant de repartir. L effort est grand , nous devons redonner le même effort toujours a 4000m d altitude. Quelle fut notre récompense en arrivant en haut. Un panorama de carte postale , entre mer et montagne. Nous nous trouvons un petit resto avec vue imprenable. Au loin se dessine la cordillère de Bolivie.

Nous rencontrons des touristes argentins, et faisons une petite causette en espagnol.

Il est temps de redescendre ( elle se fera plus vite )

Départ du bateau 12h30 , dans 3h nous arrivons à Puno.

Puno , nous nous mettons en quête de trouver un petit repas à emporter pour manger ce soir. En effet , à 22h nous prenons un bus de nuit direction Cusco. Nous ne trouvons rien à emporter , les sandwichs , ils ne connaissent pas. Nous auront pour repas ce soir 3 bananes , 4 figues , des fruits secs et une sorte de petits gâteaux secs. Maintenant il faut récupérer les valises restées en consigne dans un hôtel. La fatigue se fait sentir .

À l hotel , nous demandons si nous pouvons prendre une douche avant de repartir.

Accepté ! Au bout de 3 jours à transpirer, un vrai bonheur.

L heure venue , nous reprenons un taxi pour prendre le bus de nuit. Grand confort

Bonne nuit

13
13
Publié le 21 novembre 2022

Nous nous sommes réveillées dans le bus a 5h du matin Nous arrivons a Cusco

Nous rejoignons notre logement où Mayhua nous attend pour le petit déjeuner. Une petite sieste s impose et à 10h nous décidons de passer la journée en ville , à Cusco. Ville située a 3400m d altitude dans la magnifique vallée sacrée au cœur des incas et de la cordillère des Andes Nous sommes acclimatée , cette hauteur ne nous dérange plus. C est une très belle ville , la plus belle depuis le début de notre périple. Cuzco, n'est pas seulement la capitale de l'empire incas c est aussi la capitale archéologique de l'Amérique, elle a été déclarée Patrimoine Culturel de l'Humanité par l'UNESCO.

Cette ville se caractérise par ses magnifiques toits en tuiles oranges. Les nombreux marchés présents un peu partout dans la ville sont l occasion de découvrir les spécialités locales et d acheter des souvenirs. Au cœur du marché nous nous offrons un massage pour nous relaxer , il fut plutôt tonique ! C est l’ occasion aussi de goûter la bière péruvienne «cusquena ».

Cusco est très touristique car c est le départ de nombreuses excursions dont le Machu Picchu et la vallée sacrée

Le soir venu , nous mangerons sur la place centrale.

Il faut rentrer préparer les sacs à dos. Demain nous partons à 6h pour Aguas Calientes , 1ere étape avant le sommet du Machu Picchu.

14

Réveillée a 4h30 , rendez vous plaça de Armas à 6h, sacs sur le dos. Le bus a un peu de retard , nous commençons à nous inquiéter , bonne heure ?bon endroit ? Il fini par arriver , direction Hydroelectrica

En 3h de route , nous changeons totalement de paysage. Toujours des routes de montagne , mais des vallées avec une végétation luxuriante. Nous revoyons de la verdure , de l agriculture ( maïs) , et pour la 1ere fois des vaches. Ces routes sont

Bordées de arbres qui dégagent une belle odeur de la nature

Nous continuons notre ascension , nous voilà a 4300m , nous avons perdu la végétation verte et abondante et circulons au milieu des lamas sauvages. Au loin les cimes enneigées fondent.

Nous redescendons et retrouvons cette végétation dense et verte, avec beaucoup de bananiers , fruitiers . Le soleil nous suit , il fait 21 degrés

La dernière partie du trajet fait moins rêver. Nous nous retrouvons sur un chemin caillouteux , poussiéreux , à flanc de montagne et ça pendant plus d une heure et demi. Le croisement est difficile , voire impossible Route de l extrême partie 2

Après presque 7h de bus , il est l heure de se restaurer et de commencer ce treck. Il fait chaud mais nous sommes motivées. Durant notre marche nous découvrons encore un tout autre paysage : nous bordons l’Amazonie. Nous progressons parmi les bananiers , les lianes , des plantes fleuries. La végétations est dense. Nous suivons une ligne de chemin de fer. Il fait chaud et humide , alors devinez quel animal nous rencontrons …. des moustiques ! ( heureusement, nous avions tout prévu ). C est vraiment très joli. Au bout de 2h , nos sacs commencent à être lourds. Nous arriverons après 3h30 de marche !🥵

Nous Arrivons à Aguas Calientes vers 17h30. Cette ville a été rebaptisée Machupicchu pueblo pour des raisons touristiques car la plus proche du site . Elle est située sur le rio Urubamba.

C est une très jolie ville. Elle nous fait penser à une station de sport d hiver ( sauf qu il fait chaud 😜). Des hôtels , des boutiques , des restaurants. L heure n est pas pas au shopping mais il faut trouver notre hôtel. Des ruelles , des escaliers , facile de se perdre. Nous pensons qu à une chose, déposer nos sacs et prendre une douche. Après avoir demandé notre chemin plusieurs fois , ce fut chose faite.

Petit tour en ville pour manger. Un petit cocktail de récompense et au lit.

Demain le sommet

Ps: les lunettes sont toujours dans la course

15

Dernière étape de ce périple

Debout 4h. Sacs sur le dos et départ pour visiter l une des 7 merveilles du monde

Au bout de 2h d ascension , nous atteignons le sommet. Marches en pierres , irrégulières.

Pauses régulières …. dur dur.

400 mètres de dénivelé , on a le temps de perdre un bout de poumon et des muscles. Après une dernière pause banane , nous arrivons au tourniquet et au contrôle passeport. 🥵🥵

Le site se trouve à l’Est de la cordillère des Andes , aux limites de la forêt amazonienne. Il est à cheval entre 2 montagnes : Huayna Picchu signifiant « jeune montagne » et le Machu Picchu, signifiant « vieille montagne ». C’est le Huayna Picchu qui surplombe le site et que l'on peut voir sur la plupart des photographies de la cité . Le Machu Picchu a donné son nom au site.

Notre guide français nous y attend.

Nous nous dirigeons sur le site au niveau du mirador , appelé « maison du gardien «. Nous avons fait whaouuu ! 🤩 quelle récompense !

De là nous faisons la photo « carte postale »

10mn après notre arrivée , un brouillard couvre le site, nous ne voyons plus rien. 🙈

Allez , patience , ça va se redécouvrir….. ouiii. Au début nous jonglerons avec ce brouillard , il se dissipera au fur et à mesure de la visite

Puis en route vers la découverte des ruines.

Le Machu Picchu ,entre 1440 et 1536, a du avoir une population entre 300 et 500 habitants appartenant probablement à une élite religieuse et/ou politique. Le travail agricole était effectué par des travailleurs amenés des différentes provinces de l’Empire. La production des cultures en terrasses était insuffisante pour nourrir la population du Machu Picchu. Des importations depuis d’autres provinces étaient nécessaire . La communication entre les régions était rendue possible grâce au réseau formé par les huit chemins incas qui allaient à Machu Picchu. Le transport était effectué par les lamas.

Le Machu Pichu est aussi appelé "la cité perdue", car le site n'avait pas été repéré lors de la conquête espagnole ( 1534). C'est seulement en 1911 qu'il a été découvert enfoui sous la végétation par l'explorateur Hiram Bingham.

Inscrit au patrimoine de l'UNESCO en 1983 , le site est un peu victime de son succès, et les places sont limitées à 4000 visiteurs par jour.

Pour la descente vers 11h , nous optons pour une navette qui nous redépose à Aguas Calientes. Nous profiterons de la ville et nous nous poserons dans un petit resto dominant la place centrale. Un bon réconfort nous fait du bien.

A 15h , nous prenons un train direction Ollantaytambo. Pas déçue du voyage : très beau , confortable , service gratuit à bord. Une sieste s’impose.

Une fois arrivée , douche , petite détente en ville et dodo.

Demain nous visitons la vallée sacrée.

16
16
Publié le 23 novembre 2022

Holà todos

Aujourd’hui départ prévu 9h pour une balade en voiture privée dans la vallée Sacrée

Message à 8h30 de notre chauffeur , il ne pourra pas venir nous chercher : grève nationale au Pérou. Aucun transport possible ( voiture , train , bus ) , barrières style gilets jaunes partout.

Grève prévue jusqu’à vendredi matin 🙈

Nous sommes obligées de rester dans ce petit village , Ollantaytambo, certes très joli.

Nous errons sur la place centrale, nous rencontrons des français dans la même galère

Ville morte

Alice et moi ne voulons pas nous résigner à attendre 2 jours.

Nous passons devant la police nationale , et leur demandons des informations sur le jour et l heure du déblocage, des contacts de taxis….

Un des policier s avance et nous dit qu il peut nous déposer en soirée sur Cusco ( argent de poche pour le mois 🤑 ) , il demande à son chef si il peut faire l aller retour. 🥳🥳

Nous acceptons forcément et faisons profiter 4 autres français de cette opportunité inespérée ( il a une voiture 6 places et partageons ainsi les frais )

En route avec le jeune policier vers 15h30

Sur note route nous rencontrons ces fameux barrages. Nous attendons ……notre chauffeur aide ses collègues à déblayer la route pour nous frayer un passage …..

Demain matin , grève reconduite et tout est à nouveau bloqué.

Nous arriverons à Cusco vers 17h et retrouvons nos valises. Plus rassurant

Nous avons eu beaucoup de chance.

Nous allons réorganiser notre emploi du temps pour demain.

Buenas Noches

17
17
Publié le 25 novembre 2022

Aujourd’hui, programme simplifié

Ici , c est toujours la grève , paralysie des transports , routes barrées

Nous décidons ce matin d’aller visiter une caserne de pompier, à pied biensure.

Arrivées devant , porte fermée. Nous attendons un peu …..une personne arrive ( le lieutenant) Nous nous présentons et c est avec grand plaisir qu il nous fait visiter toute la caserne ( véhicules, matériel, vestiaire, tenues ). Encore un grand moment d échange.

Nous quittons la caserne après un échange d’écusson , de compte insta et Facebook 😂

L après midi sera flânerie dans la ville , courses pour notre activité de demain , préparation des valises pour demain

Dernier Pisco , brochette de poulet dans la rue , et dodo. 😀

18
18
Publié le 26 novembre 2022

Voici la dernière étape de notre séjour péruvien.

Debout 6h , une petite douche pour se réveiller. Elle sera péruvienne. Une fois bien savonnée et le shampoing sur la tête …. Plus d eau chaude . Il a fallut terminer sans 🥶🥶

Ce matin , nous passons dans une favella et rencontrons des enfants de 4 à 5 ans. Une association les prend en charge le matin pour une initiation à la lecture , diverses activités leurs sont proposées. Nous , nous leur avons proposé une activité crêpes. Ils ont adorés. Puis nous leur avons apporté des petits cadeaux , éducatifs pour certains et avons pu faire des activités manuelles ensemble.

Pour nous remercier , ils nous ont chanté des chansons.

Encore de belles rencontres 🤩

Il est temps de les quitter , il faut être a l’aéroport de Cusco à 14h30

20h , Nous voilà en salle d embarquement à Lima

Notre arrivée à Brest est prévue samedi vers 23h ( heure bretonne 😜)

C est avec plaisir que nous avons partagé ce voyage avec vous.

Les vacances sont finies, nous allons troquer la liberté de la vie nomade contre la routine de la vie sédentaire.

Mais c’est bon de retrouver son confort …….pour mieux repartir 😉