Carnet de voyage

NEW ZEALAND

27 étapes
46 commentaires
21 abonnés
Dernière étape postée il y a 2265 jours
Après l'Amérique du Sud, nous voilà en Nouvelle Zélande! Changement de moyen de locomotion, nous avons troqué les bus pour un van aménagé qui sera notre maison pour les prochains 2 mois !
Février 2018
10 semaines
Partager ce carnet de voyage
22
fév

Nous voilà enfin en Nouvelle Zélande ! Après un petit coup de stress à l'aéroport où l'on nous a gentillement expliqué que nous ne pourrions peut être pas monter dans l'avion pour un problème de visa, nous avons finalement pu embarquer et nous envoler pour un nouveau continent ! Après 14 heures de vol et 16 heures de décalage horaire (dur dur!), nous sommes arrivées à Auckland où nous avons passé 2 jours complètement jet laggées... Autant vous dire que nous n'y avons pas fait grand chose...

Après avoir récupéré notre van qui sera notre petite maison pour les 2 prochains mois, nous sommes parties en direction de Northland. Les premières minutes à rouler à gauche se sont faites un peu dans la panique et le stress, mais avec beaucoup de concentration et un bon travail d'équipe nous y sommes arrivées ! Sortir d'Auckland ne fût pas une partie de plaisir, mais les embouteillages de la ville ont vite laissé place à des routes plus larges et beaucoup moins fréquentées pour nous permettre de nous habituer à cette nouvelle vision de la conduite...

Notre Toyota estima qui doit avoir notre âge n'est pas en excellente forme, mais elle fait l'affaire. Elle nous permet d'aller d'un point A à un point B, de se garer dans n'importe quel parking pour la nuit (à côté de belles plages pour le moment ;) ) et de nous endormir en admirant les étoiles par le toit ouvrant au dessus de notre lit. Plus besoin de faire et défaire nos sacs, c'est le rêve !

Nous sommes arrivées de nuit à Urquharts Bay. C'était magique de pouvoir entendre des kiwis a quelques mètres de nous lors de notre première nuit en nature et s'endormir avec la voie lactée, les étoiles filantes, bien au chaud sous la couette ! Ce l'était encore plus au réveil lorsque nous avons redécouvert l'endroit où nous nous trouvions à la lumière du jour. Petit déjeuner sur la plage avec nos nouvelles chaises de camping puis petit randonnée pour profiter du beau temps et explorer les lieux ! Pas besoin d'aller bien loin pour se retrouver dans le décor de la Comté du fameux « Lord of the Rings » ! Tout y est paisible avec les vaches qui paissent dans les herbes vertes contrastant avec le bleu de l'océan, le son des vagues et les majestueux arbres aux racines et branches étonnantes !

Direction Ocean Beach l'après midi pour faire une autre petite randonnée. Nous sommes les seules sur le sentier avec les grillons et nous ne nous faisons pas encore à l'humidité qui règne ainsi qu'à ces forêts aux allures tropicales : fougères, lianes, grands palmiers et espèces d'oiseaux inconnus !Sortant de la forêt, nous nous faisons surprendre par la pluie et sommes obligées de nous réfugier sous des grands arbres. Quelques minutes plus tard, nous voilà en train d'escalader les derniers mètres pour avoir un magnifique panorama à 360°. Redescente sur Ocean beach où nous observons les familles néo zélandaises surfer avec le soleil de fin de journée. Nous apercevons même des dauphins nager près d'eux !

23
fév
23
fév

En continuant un peu plus dans le nord, nous voilà à Matapouri Bay. Nous sommes parties à la recherche des fameuses Mermaid Pools, ou piscines des sirènes. Arrivées à marrée haute, le chemin était inexistant et nous avons donc été obligées de passer par voie maritime, sacs sur la tête, pour retrouver le chemin un peu plus loin. Celui-ci nous à mener à travers jungle et palmiers pour enfin pouvoir plonger une tête dans ces magnifiques piscines naturelles protégées par une barrière rocheuse, des vagues qui se jettent violemment sur l'autre côté de ce mur.

Nous avons profité du reste de l'après-midi pour faire bronzette sur la plage.... 😉

The mermaids 
25
fév
25
fév
Publié le 28 février 2018

Nous avions prévu de rester quelques jours dans la région de la "Bay of Islands" pour faire une randonnée et peut être nager avec les dauphins. A peine arrivées dans la ville de Paihia que nous avons voulu repartir au vu du nombre de touristes et qu'il y a au final peu de choses à faire sans sortir le porte monnaie, même la randonnée était payante vu qu'il fallait passer par une propriété privée... Nous avons quand même pu assister à une démonstration de danse maori avec le fameux Haka !

Arrêt dans la petite ville de Kawakawa pour faire une pause pipi dans les fameuses toilettes d'Hundertwasser sur le chemin pour le Nord de la Nouvelle Zélande

Dîner à la péninsule de Karikari 

Cap vers le Cap Reinga, pointe la plus au Nord de la Nouvelle-Zélande, terre sacrée pour les Maoris. C'est ici que les esprits s'envoleraient vers l'au-delà après la mort. Il est également possible d'y observer la rencontre entre la Mer Tasman et l'Océan Pacifique qui se fait en une limite bien nette.

En redescendant vers le sud nous nous sommes arrêtées aux Great Sand Dunes puis par la 90 miles Beach, une plage de 90km souvent empruntée par les locaux à la place de la route principale. Nous en avons profité pour faire rouler notre van sur le sable, mais nous ne sommes pas aventurées bien loin de peur de rester enlisées !

26
fév

En redescendant vers notre prochaine étape nous nous arrêtons sur la plage de Koutu Boulders où les rochers ressemblent à des boules de pétanques ! Il ne manque plus que le pastis 😉

• • •

Joli point de vue au détour de la route !

• • •

Waipoua forest est une forêt dans laquelle nous avons pu nous promener et admirer des arbres nommés kauris, de plus de 2000 ans ! Tane Mahuta fait plus de 50 mètres de hauteur et quasiment 14 mètres de circonférence ! A cause d'une maladie des kauris transmise par la terre, nous devons marcher sur des palissades et sentiers tracés après s'être brossés, désinfectés les chaussures avant et après le passage dans la forêt. Nous pouvons cependant nous approcher au plus près de l'imposant Yakas et évaluer la largeur de son tronc et sa hauteur depuis ses racines.


Le soir nous décidons de dormir pour la première fois dans un camping payant. Celui-ci est situé dans le Traunson Kauri park où vivent des kiwis, notre but ultime de la journée ! Les kiwis (pas les fruits ni les néo-zélandais hein!) sont des animaux nocturnes. C'est alors armées de nos frontales que nous partons vers 23 heures à la chasse aux kiwis dans la forêt de kauris ! Pas d'inquiétude, vu que la forêt est protégée nous marchons sur des sentiers balisés donc impossible de nous perdre. Vouloir voir un kiwi demande beaucoup de patience. Ne sachant pas trop à quoi nous attendre et quel bruit fait un kiwi, nous nous arrêtons plusieurs minutes à chaque fois que nous entendons du bruit... Au bout d'une heure et demie à avancer à tâton, en admirant les ombres des kauris se dessinant avec la lumière de la lune nous entendons du bruit et bouger tout près de nous ! Malheureusement ce n'est pas un kiwi mais deux oppossums pas du tout peureux qui s'approchent de nous. Après les avoir dépassé, nous nous arrêtons de nouveau intriguées par un bruit de pas à côté du sentier. Cette fois c'est la bonne ! C'est un kiwi pour sûr mais nous n'arriverons pas à le discerner correctement car il était trop loin et nous ne pouvons pas nous éloigner du sentier. Cependant il nous reste deux mois pour en voir donc nous ne désespérons pas, patience 😀 !

27
fév
27
fév
Publié le 5 mars 2018


Après notre balade nocturne à la recherche des kiwis, nous voilà reparties pour explorer les Waipu caves. Frontales allumées, pieds nus (car le sol est boueux ou bien se transforme en rivière) nous avançons dans l'eau jusqu'à mi mollet sur quelques mètres pour s'éloigner de l'entrée. Il est temps d'éteindre toute source lumineuse et d'observer ce qu'il se passe.


Entrée de la cave 
• • •

Non non, ce n'est pas le plafond magique de la grande salle de Poudlard qui se trouve au dessus de nous mais bien des centaines de petits vers luisants projetant cette lumière bleue ressemblant à des leds. Nous resterons quelques heures dans la grotte, juste à admirer cette étrangeté de la nature et à explorer quelques recoins de la grotte avec un autre français, à la recherche d'autres vers, mais les plus beaux se trouvent à l'entrée !

Regardez bien, un vers luisant se cache ! 
1
mars
1
mars

Petite pause sur le chemin😀

Nous avons rejoint le village de Raglan sur la côte ouest pour retrouver Tom, un ami de la fac et son compagnon de voyage Boromir qui passaient leurs derniers jours en Nouvelle Zélande. C'est un endroit connu des surfeurs, et nous y avons passé une journée à la plage pour profiter du soleil et essayer le surf en mode body-board 😀


Nous avons également fait une petite rando à la matinée pour prendre un peu de hauteur et profiter du paysage sur la mer et les forets aux alentours.


3
mars

Le Tongariro Crossing est l'une des randonnées les plus connues de Nouvelle Zélande, par ses paysages volcaniques et ses lacs d'altitude turquoises. Nous avons été surpris par la foule, certainement accentuée par le fait que c’était le week-end... Le temps n'était pas au rendez vous au début de la ballade. Le volcan du Mordor s'est couvert et nous ne pouvions dire si nous étions dans les nuages ou bien dans les fumerolles de souffre (enfin si, la distinction se faisait avec ou sans l'odeur d'oeuf pourri!). Une fois les 19,4 km parcourus et redescendus de la montagne nous avons pu admirer les volcans bien dégagés depuis la route. Il semblerait que Frodon ait accompli sa tâche car soleil, bruyères sont au rendez-vous et pas un seul orc à l'horizon ! ( les connaisseurs de Lord of the rings comprendront ;) )

4
mars
4
mars
Publié le 8 mars 2018

Cap sur le Mont Taranaki après le Tongariro Crossing. C'est la dernière soirée de Tom dans la nature néo zélandaise et n'ayant pas pu faire l'ascension du volcan jusqu'au bout à cause d'une tempête au sommet, nous décidons de mettre le réveil à 4 heures du matin pour nous lancer à son ascension et espérer être au sommet au lever du soleil, vers 7h.

Le sommet étant dans les nuages, nous décidons de regarder le soleil se lever depuis où nous sommes et petit déjeuner avant de redescendre.

• • •

Malheureusement pendant notre partie de wist (jeu de cartes) le Taranaki se découvrira !

Le lendemain, nous refaisons une marche jusqu'au mirror lake d'où normalement nous pouvons admirer le reflet du Taranaki. Pas de chance, nous nous retrouvons une fois de plus dans les nuages, mais la balade passant dans la forêt valait le coup !

10
mars

Après avoir passé quelques jours autour du mont Taranaki et avoir visité la petite ville de New Plymouth, nous sommes restées deux jours à Wellington en attendant de prendre le ferry, direction Ile du Sud. Le trajet s'est bien passé et nous avons même eu la chance d'être accompagnées parun banc de dauphins à notre entrée dans le Fjord.

Baie de Kaikoura 

Nous sommes rapidement descendues en direction de Kaikoura, connue pour être l'endroit parfait pour voir des cachalots ou « sperm whales » quasiment toute l'année. Il existe aux côtes de cette péninsule un canyon sous marin d'environ 1,5 km de profondeur où se rencontrent des courants chaud et froid expliquant une quantité impressionnante de poissons toute l'année et donc la présence de ces baleines et dauphins.

Les cachalots sont les baleines qui peuvent plonger le plus profondément (jusqu'à 3km!) mais elles doivent remonter en surface pour respirer et c'est là que nous tentons notre chance pour les observer ! Nous avons la chance d'en voir une plonger peu après être arrivées !

Repérer les cachalots en pleine mer n'est pas forcément tâche facile. Le capitaine s'arrête donc à certains endroits pour sonder l'eau pour écouter les sons des cachalots et essayer ainsi de les localiser. Bingo ! Nous ne sommes pas très loin et nous voyons émerger la baleine qui reste à la surface pendant plusieurs minutes avant de replonger ! Le spectacle est impressionnant : voir cet animal si près de nous et pouvoir se rendre compte de sa taille ! Elles peuvent mesurer jusqu'à 18 mètres de longueur. Nous vous laissons déguster les photos :-)

Sondage

Nous aurons la chance d'en voir une autre avant que l'équipage nous informe qu'il est déjà l'heure de rentrer au port. Un peu déçue que cette magnifique expérience se termine déjà nous regardons par la fenêtre du bateau pour observer quelques albatros et quelques dauphins jouant dans les vagues crées par la célérité du bateau.

• • •

Mais le bateau s'arrête, croyant d'abord qu'il y a une autre baleine sur notre route, nous scrutons avidement les eaux. Une fois sorties sur le pont, pas de cachalot en vue, mais c'est une centaine de dauphins qui nagent autour des bateaux. Il est encore tôt et ils sont donc joueurs et nous font leur show : des loopings, des sauts ! Prises par surprise nous nous délectons de ce spectacle exceptionnel et nous n'en revenons toujours pas du nombre de dauphins qu'il y avait. Il y en avait tellement que nous ne savions même plus où regarder !

• • •

Nous passons ensuite le reste de la journée sur la plage de Kaikoura à observer les nombreuses otaries qui lézardent au soleil avec leurs petits, avant de prendre la route pour Christchurch.

12
mars
12
mars

Avant de nous diriger vers les montagnes, nous faisons un stop à Christchurch : balade dans le jardin botanique et courte visite du musée avant la fermeture.

• • •

Nous sortons un peu de l'itinéraire standard pour aller découvrir le Mount Sunday, un des lieux de tournage du seigneur des anneaux ( imaginez la ville d'Edoras sur cette petite colline). Celle-ci se situe dans une magnifique vallée !

Le soleil étant au rendez-vous, nous en profitons pour prendre un bain de soleil à côté des magnifiques lacs du coin, notamment le Lake Emma.

13
mars
13
mars
Publié le 22 mars 2018

Nous avons passé une journée au Lake Tekapo, connu pour être l'un des lacs à l'eau la plus pure et à la couleur turquoise ! Petite marche pour avoir la vue sur la petite ville de Tekapo, sur les montagnes environnantes et le lac.

14
mars
14
mars
Publié le 22 mars 2018

Nous avions prévu de passer quelques jours dans le parc national du Mount Cook, plus haut pic d'australasie avec ses 3754mètres de hauteur. La météo n'était malheureusement pas de notre côté, et nous ne sommes restées que pour le temps d'une randonnée, le Muller Hut », mais nous avons quand même eu la chance de voir le Mont Cook se dégager le matin et de pouvoir dîner en face de lui lors du coucher de soleil. Il nous faisait penser à nos Belledonnes et au Mont Blanc.

15
mars
15
mars

Après les boulders de l'île du nord nous découvrons ceux du Sud avant d'aller voir les fameux Yellow eyed penguins (ou pingouins aux yeux jaunes) avec leurs consoeurs les otaries, toujours aussi mignonnes quand elles jouent dans les vagues ou se prélassent sur les rochers.

16
mars
16
mars

Dunedin ou bien « Dùn Eideann » qui signifie Edinburgh en gaelic, est la 7ème plus grosse ville de Nouvelle Zélande. Elle est connue pour être la ville écossaise et étudiante de l'île du Sud. Quoi de mieux pour nous car nous tombons pile poil le jour de la Saint Patrick ! Pendant que les étudiants font les shops de déguisements pour se vêtir de vert le soir, nous partons en direction de la Péninsule d'Otago. Une jolie randonnée nous attend avec des pâturages bien verts où broutent de nombreux troupeaux de moutons et d'où tombent des falaises à pic.

19
mars
19
mars

Nous continuons en direction du sud pour passer quelques jours dans les Catlins, région très belle et sauvage à seulement une heure de Dunedin. Premier arrêt: Nugget Point, magnifique point de vue sur la mer où nous pouvons encore observer les otaries qui s'amusent dans les vagues.

Nous décidons le lendemain de nous lancer dans une randonnée de 24km (Catlins River Walk), n'ayant pas eu beaucoup de choix vu que tous les autres sentiers traversent des terres privées. Nous n'avons pas eu beaucoup de chance avec le temps, d'où le manque de photos, mais nous avons marché dans une très belle foret pleine de fougères le long d'une rivière 😀

Puis après une journée pluvieuse passée dans le van à regarder des films et jouer du ukulele, nous découvrons Slope Point (point le plus au sud de l'île du sud de la Nouvelle-Zélande) et Curio Bay où nous pouvons observer une forêt fossilisée datant du jurassique.

23
mars
23
mars
Publié le 1er avril 2018

Nous avons passé quelques jours autour du Lac Monowai où nous dormions dans un camping gratuit et avons fait la connaissance autour d'un feu du belge Manu et Nathan, australien avec qui nous faisons un bout de chemin maintenant. Nous nous sommes aventurées dans la forêt avoisinante toujours aussi pleine de fougères et de mousse. Nous n'avons cependant pas pu aller jusqu'au bout de notre randonnée le chemin ressemblant plus à un marécage qu'un sentier, ce qui nous prenait le double de temps.

Avec notre nouvelle bande nous avons bravi la pluie pour découvrir le fjord Milford Sound lors d'une croisière. Les fjords étaient impressionnants avec les milliers de cascades ruisselant sur le flanc des montagnes et le vent de la mer Tasman.

27
mars
27
mars
Publié le 8 avril 2018

L'arrivée à Queenstown se solde par une mission lessive après avoir retrouvé Maud, une amie qui nous avait hébergé lors de notre passage à Wellington !

La ville de Queenstown, où capitale au monde des sports extrêmes, se situe au bord d'un lac et les arbres commençant à se vêtir de couleurs automnales embellissent les lieux. Nous y avons gouté les fameux burgers de Fergburger, réputés comme étant parmi les meilleurs au monde !

Mission lessive (non non ce n'est pas la hotte du père Noël ) ! 

A défaut d'avoir des douches dans notre camping, nous nous baladons sur les rives du lac avant de plonger dedans : bain frisquet mais revigorant et naturel !

Nous montons jusqu'au lac Alta se situant à côté d'une station de ski "The Remarkables". Skier ici en hiver doit être impressionnant avec la vue sur tous les lacs de la vallée, mais les prix refroidissent (100$ la journée...).

30
mars

Petit déjeuner au bord du lac Dunstan avant d'aller visiter les vestiges d'un village minier à Bendigo.

• • •

Nous avons eu la chance de passer à Wanaka lors du week end de Pâques à l'occasion des 30 ans du show aérien Warbirds over Wanaka où des avions de guerre défilaient dans le ciel et s'amusaient à faire des loopings dans tous les sens, spectaculaire !

• • •

Nous avons enchaîné avec une balade au Rob Roy glacier pour profiter du beau temps. Nous avons beau avoir vu plusieurs glaciers depuis notre passage en Patagonie, cela reste toujours impressionnant ! Le passage de rivières avec la voiture de notre ami belge a fait parti de l'aventure pour nous rendre jusqu'au début de la rando ainsi que de pouvoir observer les nombreux élevages de biches, rennes et bien sûr de moutons et vaches !

Session Ukulélé au camping 

Le lendemain, le réveil ne fût pas aussi matinal que prévu car nous avions oublié le passage à l'heure d'hiver, oups ! Nous perdons donc une heure de soleil et nous décidons de ne pas faire la rando de 10 heures qui était prévue afin de ne pas terminer dans le noir ! Malgré la foule, nous décidons de partir à la découverte du Roys Peak, randonnée la plus fréquentée autour de Wanaka. La vue sur tous les lacs et montagnes environnants en vaut largement la peine et nous fait penser à Bariloche en Argentine.

2
avr

Nous sommes accueillies sur la côte ouest par des nuages et de la pluie mais l'autostoppeur français Benjamin, que nous sauvons d'une rincée assurée nous amène sourire et bonne humeur.

Nous profitons de quelques éclaircies pour découvrir les 2 fameux glaciers de la région : Fox et Franz Josef Glacier. Ils sont accessibles par des petites marches d'une heure, et nous sommes tristes d'apprendre que leur taille diminue chaque année de plus en plus à vitesse grand V. Des panneaux informent où ils se situaient il y a quelques décennies et le changement est flagrant ! Les cascades issues des glaciers sont très impressionnantes et témoignent de la fonte rapide de ceux-ci.

• • •

Après cette journée dédiée aux glaciers, nous profitons du soleil pour trouver un endroit où nous pourrons jouer aux cartes et cuisiner comme bon nous semble. Notre ami belge, Manu est fan de cuisine (quelle aubaine !) et nous cuisine un délicieux Chili con Carne ! C'est de la cuisine de camping de luxe qui change de nos traditionnels plats de légumes avec pâtes ou riz !

• • •

Le lendemain, réveil sous la pluie ! C'est à l'abri d'un terrain de rugby que nous nous lançons dans la préparation de Breakfast Burritos sous les ordres de Manu !

• • •

Nous retrouvons par hasard nos amis cyclistes Nathan et Jai, trop heureux de pouvoir échapper à la pluie et croquer dans un burrito tout en se réchauffant avec du thé.

4
avr
4
avr

Direction Arthur's pass avec notre nouvelle bande qui s'est agrandit avec Joaquin, ami argentin de Benjamin. Nous campons dans un champ sous le ciel étoilé, éclairés par la lune.

Toujours plus de bonne cuisine 

Réveil avec le soleil et une invasion de sandflies (horribles petites mouches suceuses de sang) avant de partir à l'ascension de l'Avalanche Peak.

Voici le Kea, ou perroquet des montagnes, pas du tout peureux !

Sieste post-prandiale
• • •

De nouveau un magnifique ciel étoilé avec la voie lactée, visibles depuis notre champ.

• • •

Dernière journée avec le groupe pour passer du temps à Castle Hill, étrange colline parsemée de formations rocheuses, un délice pour les amateurs de grimpe et les enfants.

Salon de coiffure dans un cadre plutôt original !

Résultats après passage chez la coiffeuse 
8
avr

Nous retrouvons Benjamin et un autre ami argentin, Tomas, pour se lancer dans un trek de 2 jours dans la région des Nelson Lakes malgré la météo qui ne s'annonce pas idéale.

• • •

La balade débute au lac Rotoiti que nous longeons juqu'à notre premier refuge, le Lakehead Hut. Nous terminons la première journée à la frontale et sommes heureuses de découvrir que les 2 autres personnes avec qui nous partageons le refuge ont préparé un feu dans le poêle ! La pluie battant son plein nous choisissons finalement de dormir dans le refuge transformé en hammam tellement il fait chaud !!

• • •

Réveil tôt le lendemain matin avec pour objectif d'être à Angelus Hut pour le pique-nique. La journée commence par la traversée pieds nus d'une rivière glaciale car pas de pont à l'horion !

• • •

S'en suivent quelques heures de montée dans la forêt et le long d'une cascade pour arriver à Angelus Hut.

Cette hut donne l'impression d'être au milieu d'un cratère de volcan et un impressionnant lac l'entoure.

• • •

La pluie ne fait pas de quartier et nous arrivons trempés de la tête au pied à la Speargrass Hut après plusieurs passages d'une rivière dont le lit a gonflé avec la pluie. Nous sommes obligés de tremper les chaussures pour traverser ! Contrairement au refuge de la nuit précédente, celui-ci est quasi plein mais nous sommes chanceux car il reste pile poil le bon nombre de matelas. Impossible de camper avec les rafales de vent et la pluie qui tombe !

• • •

Réveil avec la pluie et la neige, nous décidons de ne pas monter au Mount Robert avec cette météo. Nous repartons en direction de St Arnaud, chaussettes et chaussures mouillées mais en gardant le sourire car une douche chaude nous attend au camping !

11
avr

Après une douche bien chaude pour récupérer de notre trek sous la neige, nous repartons de notre côté et prenons la direction du nord, espérant retrouver un peu de soleil.

Nous commençons la journée par les Pupu Springs, sources d'eau chaude les plus claires au monde. La transparence de l'eau est impressionnante mais la baignade y est interdite...dommage, mais c'est pour conserver les lieux !

Séchage des chaussures de rando en ce jour ensoleillé !

Nous roulons jusqu'à la pointe la plus au nord de l'île du sud où nous avons la belle surprise d'apercevoir les montagnes fraichement enneigées depuis la plage. Nous commençons par une petite marche jusqu'à la magnifique Wharariki Beach avec ses arches et formations rocheuses où nous passons la journée à jouer du ukulélé sur la plage.

Nous nous réveillons le lendemain matin pour prendre le petit déjeuner sur la plage au lever du soleil, vu que la veille nous avons loupé le coucher de soleil de peu ! Puis passons la matinée au Cape Farewell à profiter de la vue et des moutons avant de retourner à Takaka le soir.

Péninsule de 30km de sable tout au nord de l'île du sud
13
avr
13
avr

Direction le parc national d'Abel Tasman pour faire un trek de 2 jours sur des sentiers longeant la côte nord de l'île du sud en compagnie de notre ami Manu. Entre passages dans les forêts néo-zélandaises accompagnés des fameux fan-tails (oiseaux à la queue en éventail) et traversées de plages à marée basse avec quasiment 20 km par jour, nous ne nous sommes pas ennuyés !

• • •

C'était agréable de pouvoir camper sur la plage dans notre chère tente et s'endormir avec le bruit des vagues !

Le deuxième jour, nous nous sommes réveillés avec la pluie. Pas de problème, nous devons dans tous les cas attendre que la marée soit basse car une partie du trek ne peut s'effectuer qu'à ce moment là, sinon et bien... nous restons coincés de l'autre côté ou bien nous devons traverser à la nage !

Weka 

Nous avons apprécié ce trek qui est connu comme étant le plus populaire de Nouvelle Zélande. Nous avons eu de la chance car étant en automne, basse saison, la fréquentation sur les sentiers a diminué. Toutefois, cela doit être plaisant de voir ces plages par beau temps avec des températures plus clémentes et pouvoir s'arrêter se baigner sur les nombreuses plages lors d'une pause !

16
avr

Nous passons notre dernière journée sur l'île du sud au French Pass d'où nous pouvons découvrir les magnifiques fjords du Marlborough Sounds. Le soleil est au rendez-vous et nous prenons le temps d'admirer ces collines verdoyantes qui se jettent dans la mer, c'est magnifique !

19
avr
19
avr

Après la traversée jusqu'à l'île du nord, nous passons brièvement par Wellington avant de mettre le cap sur Auckland où nous devons rendre le van.

Marlborough Sounds vu du ferry


Stand de légumes sur le bord de la route 
• • •

Nous nous arrêtons à mi-chemin à Taupo pour profiter des fameuses sources d'eau chaude qui se jettent dans la rivière sous forme de petits bassins. Plus on est proche de la source, plus l'eau est chaude... A chacun de trouver sa température idéale.

22
avr

Après avoir rendu notre van à Auckland, nous partons pour la péninsule de Coromandel où nous attend Hot Water Beach le soir ! Qui n'a jamais rêvé de creuser son propre bain dans le sable d'où jaillit de l'eau chaude en face de l'océan pacifique alors qu'il fait frisquet dehors ? Pelles à la main, nous arrivons pour le coucher de soleil. Il y a pas mal de monde et une famille d'australiens nous proposent de partager leur bain car il est difficile de trouver le bon spot entre source d'eau à 60° (attention où l'on pose ses fesses !) et l'eau plutôt froide provenant de l'océan ! Nous passons la fin de journée dans notre bain et nous pouvons même contempler les étoiles qui se lèvent dès la nuit tombée.

Nous posons la tente au milieu des poules dans le charmant jardin d'une famille de kiwis, où nous restons deux nuits. Ils nous montrent comment nourrir les anguilles qui ont élu domicile dans la rivière à côté de chez eux. Certaines mesurent jusqu'à deux mètres de longueur !

• • •

Le lendemain nous partons faire une petite balade pour voir Cathedral Cove, plage avec des falaises à pics et des formations rocheuses étonnantes.

• • •

Le soir, nous dormons à Earl's Paradise, camping tenu par un adorable kiwi qui nous offre des lits au lieu de dormir dans notre tente. Nous goûtons aux feijoas, fruits néo-zélandais qui ressemblent beaucoup à des figues et en échange nous lui offrons des pancakes !

• • •

Nous profitons du soleil à New Chums Beach considérée comme l'une des plus belles plages de Nouvelle Zélande où nous recroisons un couple de français rencontré dans l'île du Sud. Nous passons la journée à papoter, jouer au ukulélé et au uno, tâter la température de l'eau et...se faire des tatouages au henné !

Tentative de traversée de la rivière sans se déchausser 
27
avr
27
avr
Publié le 9 mai 2018

Après plus de 2 mois passés en Nouvelle Zélande, il est temps pour nous de partir vers de nouvelles contrées. Le choix a été difficile mais nous avons finalement décidé de découvrir l'Indonésie où nous espérons retrouver soleil et chaleur.

L'expérience van était intéressante pour être indépendantes dans notre voyage mais a été dure socialement car il était plus difficile de rencontrer des locaux mais également d'autres touristes. Nous vivions, mangions, dormions et nous déplacions dans notre van.

Nous sommes donc ravies de pouvoir remettre le sac à dos et repartir en mode backpacking et hostel !

Nous avons apprécié les magnifiques paysages, les forêts dignes de Jurassic Park et l'incroyable faune entre dauphins, baleines, pingouins, otaries et tellement d'espèces d'oiseaux !



Pour continuer à nous suivre, voilà le lien de notre nouveau carnet voyage en Indonésie : https://www.myatlas.com/Chalamago/indonesia