Carnet de voyage

CHILE Y ARGENTINA

17 étapes
36 commentaires
17 abonnés
Dernière étape postée il y a 2332 jours
Après 2 mois et demi de voyage (déjà!!), nous voilà arrivées au Chili. Notre but: atteindre Ushuaïa, le bout de l'Amérique du Sud en passant par la Patagonie, à cheval sur le Chili et l'Argentine :)
Décembre 2017
8 semaines
Partager ce carnet de voyage
16
déc
16
déc
Publié le 22 décembre 2017

Notre premier arrêt au Chili : San Pedro de Atacama! Une très jolie ville aride très touristique au prix complètement exorbitant...! Ca fait un choc après avoir voyagé plus d'un mois en Bolivie, un des pays le moins cher d'Amérique du Sud !

Atacama est connu pour être le désert le plus aride au monde. C'est un lieu parfait pour l'observation des étoiles grâce à sa faible humidité, ses 300 jours de beau temps par an, son altitude, et sa faible pollution lumineuse. De nombreux observatoires à étoiles ont été construits dans le désert, et ce sont parmi les plus grands au monde. Nous avons donc fait un tour d'astrologie pendant lequel le guide nous a décrit les différentes constellations que l'on peut observer dans le ciel de l'hémisphère sud en été.

Le lendemain nous sommes allées nous baigner dans des lagunes qui sont à plus de 30% salées ! Expérience étonnante car il est tout bonnement impossible de nager : les pieds remontent aussitôt à la surface et nous avons pu nous amuser pendant une heure à flotter dans toutes les positions ! Nous étions légèrement salées en sortant de l'eau...

Dernier jour: visite de la Vallée de la Lune aux paysages spectaculaires et uniques. Nous avons pu observer de nombreuses formations rocheuses et salines avec les volcans en arrière-plan et avons fini la journée par un très beau coucher de soleil.

20
déc

Nous avons passé plusieurs jours dans la capitale culturelle du Chili pour nous reposer et fêter Noël avant d'attaquer la Patagonie. C'est une ville portuaire très colorée et pleine de vie et nous avons pris le temps de nous perdre dans les ruelles pour découvrir le magnifique street art qui fait le charme de Valparaiso. Nous vous laissons admirer les photos ;)


Nous sommes également passées par Caleta Portales, marché où les pêcheurs vendent leur poisson fraîchement attrapé et où les lions de mers se ruent sur les restes.


Et finalement, nous avons passé une journée au petit village de Quintay où nous avons retrouvé des amies de voyage et où nous nous sommes promenées sur la plage avec une tentative de baignade dans l'océan pacifique !

Nous sommes désolées d'avoir mis du temps à publier ces nouveaux articles, la connexion internet n'était pas au rendez-vous !

26
déc
26
déc
Publié le 9 janvier 2018

C'est après une nuit de bus que nous sommes arrivées à Pucon, ville située dans la région des lacs. Nous avons logé dans un hostel de grimpeurs où un mur d'escalade était à disposition des résidents.

Nous avons eu de la chance avec le temps le jour de l'anniversaire de Charlotte ! Nous en avons donc profité pour partir en rando à la journée dans le Parc National d'El Cañi. C'était vraiment une super belle balade au milieu des araucarias, arbres millénaires typiques de la région, et des nombreux petits lacs. Au sommet nous avons dégusté la vue sur les différents volcans enneigés alentours et notamment le Villarica, l'un des volcans les plus actifs d'Amérique du sud ! Nous avons décidé de ne pas faire l'ascension car malheureusement ce ne sont pas les mêmes prix qu'en Bolivie ou au Pérou et nous avions déjà eu l'occasion de gravir des volcans...

Le soir nous avons pu trinquer avec des Caipirinha et manger des sushis pour fêter l'anniversaire de Charlotte !

De charmantes créatures !  

Le lendemain nous sommes allées découvrir l'autre parc de la région : parc national de Huerquehue où nous avons dû abandonner notre idée de trek de 3 jours car des sentiers étaient fermés à cause de la neige !

30
déc
30
déc

Après une arrivée tardive à San Martin de Los Andes due à l'inspection de tous les sacs à la frontière, nous décidons de passer la nuit dans un camping situé au bord du lac, que nous avait conseillé un local.

Première fois depuis le Pérou que nous replantons notre tente et nous sommes heureuses de pouvoir profiter du coucher du soleil avec une si belle vue avant d'aller nous emmitoufler dans nos duvets !

Le lendemain nous arrêtons le bus qui part pour Bariloche et c'est pas très réveillées que nous profitons de la magnifique Ruta de los 7 Lagos ou route des 7 lacs ! Nous sommes à ce jour le 31 décembre et nous avons peine à y croire avec ce beau ciel bleu, les gens se promenant en t shirt, les montagnes, les innombrables lacs et fleurs qui défilent depuis derrière nos fenêtres !

Une fois à Bariloche, une tâche ardue nous attend : trouver un hostel ! On nous avait prévenu que la grande majorité des hostels étaient complets le jour de l'an. Mais nous sommes chanceuses et le premier hostel où nous frappons a deux places de libres ! Nous partageons notre dortoir avec deux chiliennes et nous fêterons le nouvel an avec elles et deux français rencontrés également là-bas. Sur la place principale, un groupe de musique joue et tout le monde quelque soit son âge danse dans la joie et la bonne humeur. Il y a notamment un groupe d'une vingtaine d'Israéliens qui dansent et chantent autour d'une petite mamie, moment très chaleureux !

Le lendemain nous irons dormir en camping car l'hébergement dans le centre reste très cher.

Les jours suivants nous sommes un peu décontenancées car le Parc National Nahuel Huapi est fermé à cause du mauvais temps et de rafales de vent à 70 km/h. Impossible de pouvoir partir en trek de 3 jours comme c'était prévu...

Nous pouvons quand même monter au Cerro Campanario qui offre un magnifique point de vue, quasiment à 360° sur les montagnes et lacs environnants ! Nous enchaînons ensuite avec le Parc National Llao Llao où nous ferons une balade dans la forêt.

Vous nous connaissez bien : après l'effort, le réconfort ! Margaux étant une addict au chocolat, nous n'aurions pas pu ne pas goûter au délicieux chocolat chaud dans la ville du chocolat d'Amérique du Sud !


Nous avons bien fait de profiter du temps car les jours qui suivent se résument à des trombes d'eau qui tombent toute la journée ! C'est toute mouillées et humides que nous quittons Bariloche pour El Bolson en quête d'un peu de soleil.

3
janv

Après les trombes d'eau de Bariloche, nous sommes étonnées de retrouver du soleil et de devoir enlever toutes nos couches en arrivant à El Bolson après 2-3h de bus.

Nous sommes bien dans la ville hippie de Patagonie côté argentin : coupe de cheveux loufoques, tatouages et piercings, fruits et légumes locaux, bières et pains faits maisons et la feria artesanal ou marché des artisans qui a lieu tous les jeudis et dimanche !

Nous sommes enchantées de pouvoir planter notre tente sous le soleil estival et de pouvoir enfin prévoir un trek de 3 jours tant que le temps nous le permet ! Nous nous accordons tout de même un jour de farniente où nous goûterons des tartes aux légumes et à la pomme sur le marché des artisans et préparerons les affaires et la nourriture nécessaires pour les prochains jours.

Le lendemain, nous prenons le bus à 8h (que nous avons failli louper de peu) qui nous amènera au début de la rando. Nous longeons la rivière Azul pendant environ 45 minutes et le chemin est à peu près plat, ce qui nous permet de nous habituer au poids de notre sac ! Ensuite les choses se gâtent et ce sont entre 900 et 1100 mètres de dénivelés qui nous attendent sur des chemins boueux, glissants et parfois bien pentus, ce qui n'est pas évident avec nos sacs qui font près de 10 kg sur le dos !

Nous prenons notre temps et nous arrivons en fin d'aprem au refuge Hielo Azul après 6-7 heures de marche. Nous plantons notre tente à côté du refuge qui se trouve au pied du glacier. La rivière serpente sur ce plateau et de nombreuses cascades sortent du cœur de la montagne, magnifique !

La température chute dès que le soleil se couche et nous passons une bonne soirée autour du feu à discuter avec nos voisins argentins.

C'est après une nuit fraîche et humide que nous entreprenons l'ascension du glacier qui s'avère difficile et pentue ! Le chemin, quasi inexistant, se trouve être très glissant. Arrivées au sommet, nous avons le plaisir de découvrir la lagune du glacier avec sa couleur verte particulière due à des sédiments. Nous avons l'impression d'être en France en hiver !

La descente s'avère aussi difficile que la montée, mais nous retrouvons vite le camping où nous reprendrons des forces avant de continuer notre marche en direction du prochain refuge : El Retamal. Le chemin est aussi bien accidentée entre boue et véritable rivière à la place du sentier. Après 8 heures de marche, nous pouvons enfin planter notre tente et nous préparer à manger avant d'aller nous coucher tôt car exténuée de la journée !

Le lendemain, nous nous attendons à devoir essentiellement descendre mais, surprise : ça monte quand même... C'est la course contre la montre car nous voulons essayer d'attraper le bus de 14h15 pour pouvoir profiter du soleil à El Bolson et du marché des artisans. Nous le louperons à 5 minutes ! S'ensuit une attente de 3 heures où nous jouerons aux cartes avec des amis rencontrés en chemin et goûterons une sorte d'hot-dog typique du pays : le choripan.

Le soir nous reprenons des forces avec une tarte végétarienne, un jus aux fruits rouges et pour finir.. une gauffre au dulce de leche, chocolat, banane !

 Oiseaux étonnants dans les rues d'El Bolson


Nous profitons du soleil pour aller à Lago Puelo, un lac situé à quelques kilomètres d'El Bolson où nous passerons la journée à flâner à son bord, à écouter de la musique, tremper les pieds dans l'eau et écrire dans nos carnets.


Nous prenons le bus du soir pour aller à Esquel, notre prochaine étape.


9
janv

Nous passons la nuit à Esquel et nous nous dirigeons l'après midi vers le parc national de Los Alerces, connu pour ses arbres datant de plus de 2000 ans ! Nous n'avons malheureusement pas pu admirer ces arbres géants qui sont très difficilement accessibles. En effet, il est nécessaire de prendre un bateau pour les atteindre, qui passe très rarement et qui coûte très cher !

Nous décidons de dormir dans le même camping les deux nuits car le parc est relativement grand et il n'y a qu'un seul bus par jour qui le traverse.

Le premier jour nous avons marché jusqu'à la Laguna Escondida où l'eau était très fraîche, mais ça ne pouvait faire que du bien à nos muscles après une bonne montée ! Sur le chemin nous avons admiré le magnifique panorama sur le parc.

Retour au camping pour le déjeuner avant d'aller flâner et se baigner dans le lac Menendez donnant directement sur le glacier ! C'était tellement agréable que nous y sommes retournées le lendemain !

14
janv
14
janv

Après avoir fait plus de 600km de route sur la fameuse Carretera Austral qui relie le centre du Chili au sud, nous avons pu planter la tente dans un camping situé dans le petit village de Cerro Castillo.

Il y a un très beau trek de 3-4 jours à faire autour du fameux Cerro Castillo mais un peu prises par le temps nous avons décidé de faire une randonnée à la journée. Très contentes de notre choix car celle-ci nous a amené à un mirador se trouvant juste au dessus d'une lagune, surplombée par le Cerro Castillo. Il est impressionnant par ses nombreux pics faisant penser aux créneaux d'un château et par les nombreuses cascades en partance du glacier et qui finissent leur chute dans la lagune d'un bleu cristallin !

Nous avons dégusté la vue en restant plus de 4 heures au sommet !

15
janv

A 100km de Villa Cerro Castillo se trouve le village de Puerto Rio Tranquilo, au bord du Lago General Carrera. Nous y avons passé seulement une journée pour faire le fameux tour de kayak dans les Catedrales de Marmol ou Cathédrales de Marbre. En effet, à bord de nos kayaks nous avons pu naviguer entre les galeries de ces impressionnantes formations de marbre.

Nous voulions également faire une petite expédition sur le glacier des Exploradores, mais nous avons du y renoncer pour cause de mauvais temps... Ce sera pour une prochaine fois !

18
janv
Sur le chemin d'El Chalten 

Après plusieurs centaines de kilomètres depuis Puerto Rio Tranquilo, nous voilà de nouveau en Argentine, à El Chalten, paradis des grimpeurs et des randonneurs. Nous attendons que la météo nous sourit et nous partons pour 4 jours afin de découvrir les fameux Cerro Torre et Fitz Roy.

Jour 1: Départ d'El Chalten sous un temps plutôt nuageux et arrivée au Camping Agostino, tout près de la Laguna Torre. Malheureusement le temps est beaucoup trop couvert pour que l'on puisse apercevoir le Cerro Torre, mais le paysage reste tout de même magnifique.

Jour 2: Réveil sous un beau ciel bleu qui nous permet d'admirer l’impressionnant Cerro Torre et son glacier se jetant dans la Laguna Torre. Nous replions notre tente et nous dirigeons vers le Camping Poicenot, à partir duquel nous apercevons déjà le Fitz Roy !

Jour 3: Montée à la Laguna de los Tres, au pied de l'imposant Fitz Roy où nous avons pu passer la journée à déguster l'incroyable vue sous le soleil. Les photos parlent d'elles-même!

Jour 4: Redescente sur El Chalten pour une douche bien méritée, la tête toujours remplie de ces paysages spectaculaires.

23
janv
23
janv
Publié le 26 janvier 2018

Dernière petite randonnée avant de partir d'El Chalten : la Loma del Pliegue Tumbado. Même si le temps était un peu mitigé, cela nous a quand même permis d'avoir une magnifique vue à 360 degrés sur le Cerro Torre, le Fitz Roy et toutes les montagnes alentours qui étaient fraichement enneigées.

25
janv
25
janv

Nous louons une voiture avec deux autres français, moyen le plus économique pour se rendre au Parque Los Glaciares qui se situe à environ 80 km d'El Calafate. Mais qu'il y a-t-il à voir là bas ?

La partie Nord du parc se trouve près d'El Chalten où nous avons pu trekker et admirer les magnifiques Fitz Roy et Cerro Torre. Dans sa partie sud, se trouve le fameux Glacier Perito Moreno !! Aussi étonnant que cela puisse paraître la partie nord du parc est complètement gratuite alors que sa partie sud est plutôt chère...

Cependant, nous ne regrettons pas d'avoir pu voir cette beauté du monde ! Le glacier est impressionnant ! Imaginez-vous devant ce mur de glace qui sur certaines parties fait plus de 70 mètres de hauteur. Chaque petit morceau de glace qui se décroche de cette muraille fait un vacarme assourdissant. Quelle n'a pas été notre ébahissement lorsqu'un énorme bloc de glace s'est décroché dans un bruit de tonnerre, créant vagues et murmures surpris dans la foule !

On vous laisse déguster les photos :-)

28
janv

Nous revoilà au Chili pour faire travailler nos jambes une dernière fois lors d'un trek de 5 jours dans le Parc National Torres del Paine ! Ce trek nous aura demandé beaucoup de patience pour réserver les différents campings et c'est la seule chose que nous avions vraiment réservé lorsque nous sommes parties pour l'Amérique du Sud.

C'est ainsi que la veille après avoir vérifié toutes nos réservations de camping que nous avons dû faire les courses pour nos 5 jours de trek en autonomie ! Dure tâche afin de trouver un équilibre entre poids et un minimum de variété culinaire..! Au plus grand bonheur de Margaux nous avons même trouvé des tablettes de chocolat noir à 65%, car un trek sans chocolat n'est pas vraiment un trek non ?

J1: Départ à 7h30 depuis la gare routière de Puerto Natales pour nous rendre après 2h30 de bus au parc. On se range dans la file pour payer l'entrée du parc et avoir droit à un visionnage d'une vidéo préventive sur la préservation du parc. Ensuite nous voilà dans une navette que nous ne payons pas grâce à une française qui nous passera des billets gratuits qu'elle avait en trop pour rejoindre notre premier refuge à Torre.

Fatiguées, car nous avons pas mal enchaîné les treks et les petites nuits, nous nous autorisons une sieste en espérant que le ciel se découvre quand nous commencerons notre ascension vers les Torres. Malheureusement à 45 minutes du sommet, juste avant la dernière montée nous découvrons ce cher panneau nous indiquant qu'après 17h, aucune ascension n'est autorisée car le vent est trop important. Nous redemandons au guardaparque si nous pouvons quand même monter car il est 17h30 mais la réponse est catégorique : non ! Nous n'avons donc pas d'autre choix que de redescendre et de devoir revenir le lendemain et cette fois avec les gros sacs sur le dos..!

J2 : Nous nous accordons une bonne nuit de sommeil pour essayer de récupérer et être en pleine forme pour cette journée qui s'annoncera longue et difficile !

Au Refugio Chileno, nous pouvons laisser nos gros sacs à dos après 2h de montée avant de commencer la dernière ascension vers les fameuses tours ou torres, symboles du parc. Pas de chance pour nous, c'est l'heure de pointe et nous montons à la queueleuleu entre les nombreux touristes coréens et américains.

Mais nous ne sommes pas déçues au sommet de pouvoir pique niquer en face des Torres qui ont un air de ressemblance avec le Fitz Roy !

Cependant, pas le temps de s'attarder car nous devons marcher jusqu'à notre prochain camping qui se trouve à une durée indéterminée du Refugio Chileno. Pour certains il faut 3h alors que d'autres personnes nous disent entre 5 et 6 heures... Petite pause snack pour se donner du courage et c'est reparti !

Nous voilà reparties vaillantes et pensant que nous allions arriver au bout de quelques heures de marche. Cela faisait du bien d'être loin de la foule, en étant dans des sentiers où nous rencontrions un groupe de randonneurs toutes les 2h...

La nuit commençant à tomber vers 22 heures et encore à 2 heures de marche de notre supposé camping, nous avons la chance d'arriver à un autre camping tenu par la même compagnie qui aura la gentillesse de nous laisser camper ici.

J3 : Notre troisième jour de trek est plus tranquille car nos cuisses sont fatiguées ! Nous arrivons à notre camping en fin de matinée, où nous posons la tente et nos gros sacs, buvons un thé chaud avant de monter tout doucement au mirador Frances. Nous n'atteignerons pas le mirador Britanico comme c'était prévu car nous étions trop fatiguées, le temps étant très couvert et changeant, le vent soufflant fort et la vue était déjà plus que satisfaisante !

Aération des pieds, à défaut d'avoir une douche  

J4 : Après un repos bien mérité sous notre petite tente, nous voilà reparties ! Le chemin jusqu'à Paine Grande se fait facilement et rapidement en longeant le lac où de grosses rafales de vent soulèvent l'eau dans un beau spectacle.

Nous nous posons au chaud dans une salle commune du camping pour le pique nique. Après un bon petit thé et quelques carreaux de chocolat (<3), nous partons en direction du Refugio Grey. La randonnée habituellement facile est légèrement plus ardue cette après midi à cause du vent de face et de la légère pluie qui s’abat sur nous. Le vent est tellement puissant que nous faisons du « sur-place » à nombreuses reprises et que nous sommes totalement déséquilibrées... Mais nous arrivons finalement au campement un peu trempées, où nous pouvons manger à l'abri du vent et où nous avons même le luxe de pouvoir prendre une douche chaude !

J5 : Direction le mirador du glacier Grey ! Nous traversons des passerelles suspendues à plus de 30 mètres du sol où nous avons une vue impressionnante sur le glacier ! Heureusement, il n'y a pas de vent lorsque nous passons sur le pont et nous évitons la foule en étant parties tôt le matin.

Le soleil se cache derrière les nuages mais tant mieux car nous avons le droit d'observer un magnifique arc-en-ciel sur cette mer de glace !

Puis, après être revenues au camping pour récupérer nos affaires, il est temps pour nous de se diriger vers la sortie du parc. Pour cela, nous prendrons un bateau puis un bus pour revenir sur Puerto Natales où une bonne nuit de sommeil dans un lit nous attend !

5
fév
5
fév
Isla Tierra del Fuego

Parque de los Pinguinos Reys!

Publié le 6 février 2018

Après avoir loupé notre ferry Punta Arenas-Porvenir, nous sommes enfin arrivées au parc des pingouins royaux au bout de 2 jours ! Nous avons failli avoir une crise cardiaque lorsque nous avons vu sur la porte d'entrée "Lunes cerrado" qui signifie : lundi fermé ! Heureusement, le parc était quand même ouvert et nous étions sans tous les groupes venant avec des agences.

Des barrières sont aménagées pour ne pas approcher les pingouins de trop près et donc ne pas les déranger. Il y a cependant des jumelles qui permettent de les observer de plus près. Nous sommes chanceuses car c'est la période de couvaison et certains parents couvent donc soit des oeufs soit des oisillons !

Les grosses boules marrons que vous voyez sur les photos sont des bébés d'environ 14 mois qui ne se sont pas encore aventurés dans la mer. Ces pingouins atteignent l'âge adulte à 5 ans et atteignent alors leurs couleurs définitives qui sont jaune-orangées. N'ayant pas de nid et donc pas de lieu fixe pour se retrouver, les couples se renouvèlent tous les ans.

7
fév
7
fév

Nous voilà enfin arrivées à Ushuaïa, dans la Terre de Feu ! Nous avons peu de temps sur place et sommes un peu limitées par notre budget, car le bout du monde... c'est cher !

Nous avons donc choisi de passer une journée dans le Parque Nacional de la Tierra del Fuego où nous avons fait une randonnée à la journée : le Cerro Guanaco. Le temps a été clément jusqu'à ce que nous soyons prises au milieu d'une petite tempête de neige à une vingtaine de minutes du sommet ! Nous avons eu peur de ne rien voir mais le ciel s'est finalement dégagé pour laisser place à un splendide panorama sur la ville d'Ushuaia, les montagnes, les lacs, l'océan. Nous apercevions même l'endroit où la fameuse Ruta 3 qui traverse l'Argentine se termine ! Bref, c'est vraiment la fin du monde côté argentin mais il y a une ville encore plus australe côté chilien : Puerto Williams.

Nous sommes restées au sommet le temps de pique niquer puis sommes rapidement redescendues car il faisait tellement froid avec le vent glacial, que nous ne sentions plus nos extrémités !

10
fév
10
fév
Publié le 15 février 2018

Les chutes d'eau d'Iguazu sont les plus hautes et les plus larges au monde ! Elles sont situées à la frontière entre le Brésil et l'Argentine et sa rivière délimite aussi sa frontière avec le Paraguay.

Nous avons passé deux jours aux chutes pour pouvoir les admirer d'abord du côté brésilien, et le lendemain du côté argentin.

Toutes excitées d'avoir reçu notre tampon brésilien nous suivons la foule de touristes vers l'entrée du parc. Nous avons l'impression d'être dans un parc d'attraction car nous devons nous rendre au début du sentier en bus et des informations en brésilien et anglais sur le parc passent sur les hauts parleurs du bus. Ils préviennent notamment de ne pas nourrir les animaux, surtout les coatis. Nous découvrons vite à la sortie du bus à quoi ils ressemblent ( des sortes de ratons-laveurs) alors qu'ils rodent autour des touristes à la recherche de nourriture ! Nous assistons d'ailleurs à un coati qui profite du sac ouvert d'un touriste pour repartir avec un paquet de chips !

Coati 

Les points de vue sur les chutes côté Brésil sont panoramiques et nous pouvons apprécier la largeur et la quantité de chutes au milieu de cet environnement tropical où chenilles, multiples papillons, gros lézards et coatis vivent.

Nous ne sommes pas déçues d'avoir apporté nos capes de pluie, car nous nous faisons tremper sur les passerelles inférieures qui donnent sur le pied des chutes et d'où nous pouvons alors capter toute leur puissance.



Le lendemain nous nous rendons du côté argentin, où la foule est au rendez-vous ! En effet, nous sommes en période de vacances (pour le carnaval !) et nous nous retrouvons donc avec des centaines de touristes argentins et brésiliens ! Les parcours sont beaucoup plus long et nous mènent à différents points de vues nous permettant de voir les chutes par au-dessus.

Charmant petit crocodile se prélassant dans une des rivières  
Il faut regarder où l'on marche..! 

Nous terminons notre journée par la « gorge du diable », point de vue spectaculaire où la rivière qui semble tranquille en amont, finit sa course dans le vide et forme un tumulte de chutes d'eau où se mêlent parfois des arc en ciel lorsque le soleil pointe le bout de son nez !

Notre hostel, muy tranquilo !
12
fév

Nous avons passé nos derniers jours en Amérique du Sud à Buenos Aires, capitale de l'Argentine.

Au programme : visite des différents quartiers de la ville, goûter le fameux steak argentin et se remplir la panse d'empenadas et dulce de leche, show de tango et retrouver des amis !

LA RECOLETA :

Contentes de pouvoir profiter de l'influence italienne en Argentine avec Birna : saveurs dulce de leche et maracuya  
Visite du fameux cimetière de la Recoleta  

SAN TELMO :




Marché de San Telmo : grand moment pour les deux françaises que nous sommes car nous y avons trouvé un restaurant suisse qui propose... des RACLETTES !!! Même s'il faisait 35 degrés nous n'avons pas pu résister à cette tentation (et la renouveler quelques jours plus tard !).

L'Argentine est connue pour son tango. Nous n'avons pas assisté à un diner-spectacle car nous avions déjà un programme chargé et ce n'était pas dans notre budget qui a souffert avec les raclettes, empenadas, steak argentin et les 7 semaines passées en Patagonie ! Cependant en nous promenant dans San Telmo, un couple de danseur a pu nous donner un aperçu de cette danse.


PUERTO MADERO


LA BOCA :


Quartier populaire où les façades des maisons sont colorées. Nous sommes restées dans le secteur touristique car les policiers sécurisant le périmètre nous ont déconseillé de s'aventurer plus loin.

PALERMO:

Sous la chaleur étouffante régnant dans la capitale, nous avons retrouvé des amis argentins et Birna, ex coloc de Margaux en Suède, dans le jardin botanique en espérant y trouver un peu de fraicheur !

Restaurant italien avec Esteban et Alicia qui ont eu la gentillesse de nous prêter leur appartement pendant quelques jours.

Puis dégustation du steak argentin qui était un vrai délice !!

Lors de notre arrivée à Buenos aires, c'était la fin du carnaval et nous avons assisté à des danses de rue riches en couleurs et énergie au rythme des percussions !

Dernière soirée entre amis !

18
fév

Nous voilà en Nouvelle Zélande. Notre périple sud américain se termine après y avoir passé 4 mois et demi au total dont 5 semaines au Pérou, 5 semaines en Bolivie et le reste à jongler entre le Chili et l'Argentine. Certains nous poseront sans doute la question : Quel a été votre pays préféré ? Il est dur de répondre car ils étaient tous différents par leur culture, leur paysages, notre interaction avec les locaux ainsi que notre état d'esprit qui a évolué tout au long de ce voyage. Nous avons cependant nos coups de cœur :

  • Le canyon du Cotahuasi au Pérou, pour notre première expérience en autonomie et loin des circuits touristiques
  • Le parc national de Sajama en Bolivie, pour notre première ascension de 6000mètres et la plénitude du village au milieu des lamas
  • Le parc d' El Cañi au Chili, pour son magnifique panorama sur les multiples volcans enneigés, les lacs alentours et ses araucarias
  • El Chalten avec son spectaculaire Fitz Roy et son petit frère le Cerro Torre
  • Le parc Pingüino Rey au Chili afin de découvrir et observer des pingouins royaux !

Nous partons donc maintenant d'Amérique du Sud mais avec une seule idée en tête : y revenir rapidement !

Pour continuer à nous suivre en Nouvelle Zélande, voici le lien pour le nouveau carnet: https://www.myatlas.com/Chalamago/new-zealand