× Chère communauté,
Suite à l’incendie au sein des bâtiments de notre hébergeur OVH, à Strasbourg mercredi 10 mars 2021, nous ne pouvions plus accéder au site ! L’accès a été rétabli par notre équipe mais nous n’avons pas accès aux photos pour le moment. Dans l’attente de réponses de la part d’OVH quant au devenir des photos mises en ligne avant le 10 mars 2021, vous pouvez de nouveau réutiliser le site sans risque et ajouter de nouvelles photos !
La Team MyAtlas
J1

Pour ce voyage, nous avons pris le départ de Lyon jusqu'à Venise. Après avoir un peu peiné à trouver notre loueur de voiture, nous prenons directement la route en direction de Cortina d'Ampezzo, afin de faire la randonnée menant au lac de Sorapis.

Nous arrivons au départ de la randonnée vers 16h : il pleut et le temps est orageux. Nous décidons quand même de partir, afin de ne pas avoir de regrets de ne pas avoir fait cette randonnée. Nous croisons énormément de monde sur le chemin du retour et personne dans notre sens. Nous décidons donc d'avancer à bon rythme, pour arriver le plus rapidement possible au lac.

La randonnée fait au total 12 km (avec 1000m de dénivelé positif) et nous mettrons environ 3h pour faire l'aller retour, sans compter le temps de pause au niveau du lac.

Sur le chemin menant au lac de Sorapis. 

Le chemin de randonnée comporte des passages vraiment compliqués pour les personnes ayant le vertige, mais les points de vue offerts et l'arrivée au lac rattrape énormément les passages dangereux de la randonnée. La pluie et l'orage ont cessé, ce qui nous permet de profiter au mieux de la randonnée.

Le lac de Sorapis se situe à une altitude de 1923 m et sa couleur bleue très particulière le rend vraiment unique : c'est pour nous le plus beau lac des Dolomites, aussi parce que la randonnée pour y accéder se mérite vraiment.

Lac de Sorapis. 

Etant donné notre horaire de départ tardif, nous nous sommes retrouvés pratiquement seuls au lac, ce qui est vraiment génial pour en profiter pleinement. Nous prenons la randonnée en sens inverse pour rentrer sur Cortina d'Ampezzo et nous prenons un peu plus de temps pour admirer les paysages nous entourant cette fois-ci.

Retour de la randonnée. 
J2

Nous commençons notre journée de façon très matinale, puisque nous partons à 5h du matin de Cortina direction le départ de la randonnée pour voir les Tre Cime di Lavaredo. Avant d'arriver au départ de la randonnée, il faut passer un péage et payer 30€/véhicule (pour une voiture classique).

Partir tôt nous permet d'éviter la foule qui sera présente au départ et sur la randonnée à partir de 9/10h. Nous prenons donc le départ de la randonnée vers 6h du matin. La randonnée fait aujourd'hui environ 11km, avec 600 m de dénivelé positif et nous mettrons au total plus de 3h30 pour la faire.

Les lumières sur les sommets sont déjà magnifiques.

Randonnée des Tre Cime. 

Le soleil se lève ensuite rapidement et il nous faut peu de temps avant de rejoindre le point de vue sur les Tre Cime, qui se situe à environ 2km du départ de la randonnée.

Tre Cime di Lavaredo. 

La vue sur les montagnes environnantes est également magnifique : nous en prenons plein la vue !!!

Vues de la randonnée. 

Après avoir passé un petit moment à contempler les Tre Cime, nous décidons de repartir car la journée qui nous attend est très chargée. Et nous avons encore presque 9 km à faire, où les points de vue seront encore magnifiques. La randonnée est vraiment très belle dans l'ensemble, mais elle présente des passages où la pente est assez raide. Nous l'avons fait en 3h30 environ.

Fin de la randonnée. 

Une fois retournés au départ de la randonnée, nous réalisons que nous avons bien fait de partir tôt le matin, car le monde qui arrive maintenant sur la randonnée nous aurait découragé. Nous en avons beaucoup plus profité ainsi.

• • •

Nous avons ensuite repris la route direction le lac de Misurina, qui se situe sur la route de notre périple. Le lac ne présente pas grand intérêt, mais comme nous passions à proximité, nous nous sommes arrêtés.

Lac de Misurina. 
• • •

Une fois la petite pause faite au lac de Misurina, nous reprenons à nouveau la route direction le Lac de Dobbiaco. Nous arrivons un peu avant midi, ce qui nous permet de faire un tour de pédalo sur le lac avant de manger. Il n'y a pas trop de monde et nous sommes assez tranquilles. La location de pédalo n'est pas très chère (7€ pour 30 min) et permet de profiter un peu du lac.

L'eau du lac est vraiment très claire et très propre. Ce lac est vraiment magnifique également !

Lac de Dobbiaco. 
• • •

Après avoir mangé à côté du Lac de Dobbiaco, nous reprenons la route direction le Lac de Braie/Prager Wildsee. Et là sera notre mésaventure du voyage : l'accès au lac était interdit entre 10 et 15h, et comme nous arrivions vers 13h30, nous n'avons pas pu rentrer. Notre déception était importante, car avec la journée chargée que nous avions nous savions que nous ne pourrions pas revenir après 15h au lac. Nous n'avons donc pas pu voir le lac de Braie.

• • •

Passées cette mésaventure, nous continuons la suite de notre programme direction les Cascades de Riva. Nous parvenons à nous garer à proximité du départ de la randonnée, qui au final est très courte et semble assez facile au vu de nos deux précédentes randonnées. Ici, nous ferons donc environ 3 km de marche, et nous mettrons environ 1h30 à faire le tour, en incluant les pauses pour prendre les photos à proximité des cascades.

Cascades de Riva. 

Les cascades sont en fait au nombre de 3 (dans l'ordre des photos). On arrive très rapidement à la première et ce seront les 2 autres qui seront un peu plus éloignées. La plus impressionnante est la dernière, le flux d'eau est vraiment impressionnant : nous sommes trempées alors que nous restons à peine plus d'une minute à proximité de la cascade. En redescendant, nous prendrons le temps de nous arrêter un moment le long de la rivière.

Cascades de Riva.

Nous prenons ensuite la route en direction de notre hôtel direction Val Gardena. Notre hôtel sera situé en haut d'un col, avec une vue magnifique sur les montagnes environnantes.

Vues de l'hôtel. 
J3

Pour commencer la journée, nous prenons la route en direction de Santa Maddalena. Bon après coup, nous avons réalisé que la visite de ce lieu n'était pas indispensable. La vue est belle, même très belle, mais ne justifie pas forcément la route. Bref, nous arrivons à Santa Maddalena et la vue des montagnes derrière la petite église est vraiment chouette quand même.

Eglise de Santa Maddalena. 

Nous montons ensuite un peu dans la vallée pour avoir un point de vue un peu plus globale sur la vallée. Nous prenons des petits chemins pour atteindre le point de vue.

Vallée de Santa Maddalena. 
• • •

Ensuite, nous reprenons la route en direction du Lac de Carezza. Le parking est payant (1€/heure), mais le tour du lac est vraiment rapidement fait, à peine 1 heure. Le lac est très sympa, d'une couleur bleue/verte très originale, mais les montagnes qui le surplombent étaient embrumées.

Lac de Carezza. 
• • •

Nous mangeons au Lac et ensuite, nous partons en direction de Malga Ciapela, où se situe notre hôtel pour le soir, mais aussi le téléphérique permettant de monter au Glacier Marmolada. Sur la route, nous nous arrêtons prendre des photos car la vue est vraiment très belle le long des routes dans les Dolomites.

Sur les routes des Dolomites. 

En début d'après midi, nous prenons le téléphérique à Malga Ciapela pour monter au sommet du Glacier Marmolada à 3265 m d'altitude. Le prix du téléphérique est de 30€/personne pour le trajet aller-retour. En fait, pour monter au sommet, on doit emprunter 3 téléphériques différents : au total, il y a environ 2000 m de dénivelé. Nous arrivons donc au sommet.

Marmolada. 

Une fois avoir pris les quelques photos sur la plateforme, nous avons la possibilité de sortir à l'extérieur et de marcher un peu afin de s'approcher du sommet. Il n'y a vraiment pas grand monde et c'est très agréable de s'y promener.

Marmolada. 

Ensuite, nous redescendons jusqu'à la plateforme intermédiaire où se situe un musée sur la Grande Guerre. L'entrée au musée n'est pas payante et l'on peut s'y promener tranquillement. La dernière descente du téléphérique est à 16h30.

Nous prenons ensuite notre chambre à l'hôtel situé juste au pied du glacier. La localisation est vraiment super encore une fois! Pour la soirée, nous prenons la direction d'Alleghe, afin de faire un petit tour jusqu'à la cascade et au lac.

Alleghe. 

Le chemin jusqu'à la cascade monte quand même pas mal, mais cela se fait assez rapidement, environ 30 minutes pour monter. Une fois en haut, à la cascade, nous sommes seuls. Nous prenons un verre avant de retourner à l'hôtel pour la soirée.

J4

Pour ce 4ème jour, nous rentrons sur Venise. Sur la route, nous avions choisi de nous arrêter aux Grottes de la Caglieron. Finalement, nous serons déçu de cet arrêt, peut-être parce que nous n'avons pas eu le temps d'en profiter..

Grottes de la Caglieron. 

Nous rentrons sur Venise rendre la voiture de location et ensuite nous prenons la direction de notre logement, que nous pouvons récupérer en début d'après midi. Et commence ensuite la visite de Venise. En réalité, nous ne nous étions pas vraiment préparés à la visite de celle ville, car elle ne nous attirait pas plus que ça..

• • •

Le Pont Rialto

Nous nous rendons dans un premier temps au Pont Rialto : ce pont surplombe le grand canal et il est vraiment pris d'assaut par les touristes.

Pont Rialto. 

La Place Saint Marc 

La place est là aussi bondée de monde, donc nous n'en profitons pas vraiment. On observe de loin, la basilique, le campanile et la place. Nous faisons le tour de la place, afin de jeter un coup d'oeil aux cafés et aux boutiques qui la bordent. Nous décidons de nous éloigner un peu afin de prendre un verre, car les prix sur la place sont exorbitants !!!

Place St Marc. 

Le Pont des Soupirs 

En vérité, lorsque nous sommes arrivés au niveau du pont, nous avons vu énormément de monde, mais nous ne savions pas ce que nous prenions en photo.. ce n'est que plus tard que nous avons compris qu'il s'agissait du pont des Soupirs.

Pont des Soupirs. 

Nous terminons la journée en déambulant dans les rues de Venise, au gré des ponts et des petits passages. Nous n'avons pas fait le tour de gondole, car nous trouvions le prix vraiment élevé.

Venise. 
Venise. 
J5

Pour commencer cette dernière journée, nous prenons le Vaporetto 3 en direction de Murano. Notre seul souhait lors de la visite de l'île était de voir un souffleur de verre en oeuvre. Ce que nous avons réussi à faire : cela coûte 2€/personne avec les explications. La petite île en elle-même est très simple, et on retrouve des boutiques de verre de Murano tous les 20 m environ... Il y avait moins de foule que cela à quoi on s'attendait.

Murano. 

Nous prenons ensuite la direction de Burano, connue pour ses maisons colorées. Mais nous avons guère de temps pour nous y attarder.

Burano. 

Pour la fin de journée, de retour sur Venise, nous décidons de faire quelques magasins et de flâner tranquillement dans les rues.

Notre retour est prévu le lendemain midi sur Lyon. En résumé, nous avons adoré notre séjour dans les Dolomites : il y avait peu de monde, nous étions à l'air libre et les randonnées étaient magnifiques. Nous avons beaucoup moins apprécié Venise, qui pour nous, n'est pas plus romantique qu'une autre ville.. il y avait également beaucoup de monde et il faisait très chaud, ce qui ne nous a pas motivé à découvrir la ville.