Une traversée épique, d'un pays immense : les Etats-Unis, en empruntant sa la route la plus mythique : la Route 66
31 juillet au 23 août 2014
24 jours
Partager ce carnet de voyage
1

La nuit a été courte.

Stress et impatience ne sont pas un bon mélange pour dormir.

Nous nous apprêtons a vivre une bien longue journée. A peu près 11h de vol, un peu plus pr Caro qui passe par Dublin. La journée sera rude, mais 6 mois jour pour jour après avoir acheté nos billets, nous nous apprêtons a vivre une aventure inoubliable : la traversée des usa via la route 66.

Six mois que nous en parlons, quelques semaines que nous le préparons, et nous voila le jour du départ.

J'arrive sur le sol américain a 13h heure locale. Après deux longues heures pour passer la douane, et en me demandant si ça va bien se passer, je peux enfin récupérer mon sac et sortir. Il me faudra encore attendre une petite heure Caro, avec une pancarte "LADY GAGA on the road again".

Les heures de voyages sont vite oubliées quand nous nous retrouvons.

Après le train et une petite demi heure de marche, nous arrivons au 737 Post st.

Nous rencontrons Michael notre roomate pour les 3 prochains jours. Très sympa, il nous accueille chaleureusement.

Nous ressortons affamées. Quoi de mieux pour commencer notre road trip sur le sol américain qu'un bon hamburger de fast-food.

Cette journée s'achèvera assez tôt, nous nous couchons vers 21h, épuisée par les 9h de décalage horaire et le voyage.

Au dessus des nuages, arrivée à San Francisco Attente à l'aéroport
2

Ca y est je réalise : nous sommes à San Francisco.

En regardant par la fenêtre nous découvrons le brouillard... SF fidèle à sa réputation, même si on espérait avoir un beau soleil.

Nous partons a la découverte de la ville, Quoi de mieux dès le matin que de faire du sport? Parce que oui, San Francisco c'est sportif. Ça monte, monte et monte encore. Heureusement au bout d'un moment ça fini par redescendre!

Nous trouvons un petit resto pour prendre notre petit déjeuner. J'ai dis petit?? Je ne commande qu'une gaufre aux fruits et je me retrouve avec une assiette géante. Caro se retrouve avec deux pancakes géant aussi...

bon appétit 😀

Nous allons nous balader le long des Piers. J'aime bien ce coin la. Certes très touristique, mais très sympa. Avec tous ces restos et magasins de souvenirs!

Les phoques ! Nous pensions qu'ils étaient partis, mais ils sont bien la. Nous restons quelques minutes à les regarder et a rigoler de leurs mouvements.

Nous poursuivons notre périple jusqu'au Golden Gate Bridge. A l'approche de la plage, le vent est de plus en plus fort, et nous avons vraiment froid. Le pont est en partie dans le brouillard mais nous l'admirons tout de même.

Golden Gate

Vers 16h nous reprenons la route en sens inverse, en prenant des rues que nous n'avons pas prit à l'aller. Nous comprenons assez vite, qu'une colline peut se contourner et que si nous restons sur la rue initialement choisie nous allons en baver.

San Francisco

Ils fait bon vivre à San Francisco, les quartiers sont agréables, les rues sont spatieuses, les maisons souvent décorées de buis ou de bouguins. Mais mon Dieu qu'est ce que ca grimpe. Le hamburger et la gaufre sont déjà bien éliminés !! Sur notre route, nous faisons une halte à Whole Food, le magasin bio. Nous prenons de quoi manger, puis rentrons exténué à l'appart.

Nous retrouvons Michael, qui nous explique ce que nous pouvons faire demain. Au menu ce soir, salade (avocat, tomate, poivrons, fromage) et pates au bacon. Miam.

Premiere journée au TOP, nous auront parcouru presque 20km, nous en avons plein les pattes, mais nous avons bien kiffé et bien rigolé

3

Nous repartons a la conquête de San Francisco.

Nous partons vers 10h. Et nous allons a Powell st station, pour prendre le cable car. Nous ferons pas moins d'une heure et demi d'attente. Le trajet dure une petite demie heure jusque fisherman's warf.

Cable Car

Petite balade le long des piers, puis nous prenons le bus pour nous rendre au plus près du Golden gate bridge.Le trajet est quelque peu laborieux puisque l'itinéraire donné par Google n'était pas le bon. Mais nous finissons par trouver notre chemin grâce a l'aide d'un très gentil chauffeur de bus. Encore un peu de route et quelques embouteillages plus tard, nous arrivons aux pieds du pont. Grande joie, le brouillard est aux abonnés absents ! Nous le voyons en entier !!! Nous parcourons les différents spots, prenons des photos bien évidemment, puis nous reprenons la route.

Golden Gate

De nouveau le bus, puis encore un autre, jusqu'à Market st. Nous marchons ensuite jusqu'au quartier Castro, le quartier gay de San Francisco. En chemin, nous traversons un parc où reigne une atmosphère paisible et joyeuse, où tout le monde cohabite malgré les différences. Punk, rasta, baba cool....

Après une petite pose "Coco-Ruhm", nous repartons a la recherche de Castro. Du haut d'une colline, jonchée de maisons plus belles les unes que les autres, nous appercevons un drapeau géant, aux couleurs gay, qui nous indique que nous sommes sur la bonne route.

Castro, quartier gay de San Francisco

Et la, au détour d'une rue, sans nous y attendre, nous sommes en plein dedans. Les drapeaux, restos, boutiques, couples. Pas de prises de tête, à la cool.

Nous rentrons en tram/bus je ne sais pas trop ce que c’était. Mais au lieu de descendre a la 4th St, nous descendons à la 7th St, et nous sommes donc obligée de traverser le Tenderloin. Quartier où nous devions loger avant d'annuler la réservation d’hôtel après avoir lu les commentaires des gens. Petite montée d'adrénaline, c'est vrai que nous ne faisions pas les malines, mais finalement, nous sommes arrivées à bon port.

4

Le réveil na pas eu le temps de sonner, nous ouvrons les yeux vers 6h20. Douche, rangement, petit déjeuner. Nous prenons notre temps sans trainer non plus.

Logement à San Francisco

8h nous partons, direction Powell station, pour prendre le Bart et nous rendre a l'aéroport. Cette fois nous avons bien compris comment prendre les tickets! Insère 20$, retire 1$....*Caro : "en fait c'est facile pour aller a l'aéroport". Mouais. Nous prenons donc le train qui est supposé nous y emmené, et la c'est le drame, que dis-je une catastrophe nucléaire! Le train s'arrête a Daly City... Finalement il nous suffit d'attendre le bon train et de reprendre notre route, mais quelle frayeur.

Arrivées a l'aéroport nous sommes contraintes d'attendre. Apparemment d'autres personnes louent des voitures... Étrange phénomène! Notre voiture Ford Focus blanche ! La classe quand même. Même si nous aurions préféré une mustang!

En route !

Nous prenons la route! ENFIN !! Direction Yosemite Park.Dans l'ensemble on s'en sort plutôt pas trop mal. Nous quittons San Francisco par la US-101 S, puis prenons la CA-92 E, la I-580 E.... Le reste est sur Google maps.

Pause sandwich aux alentours de Modesto et nous repartons ! Quelques miles avant d'arriver à yosemite, nous passons devant le camping que nous avons réservé. Accueil chaleureux par une rastawoman d'une soixantaine d'années. La chambre n'étant pas prête nous payons, et nous continuons notre route ! Ce parc national est juste sublime. Dans mes souvenirs c'était l'un de mes préférés.

Cela fait du bien de retrouver la nature, de respirer le grand air. Nous parcourons quelques miles et faisons plusieurs haltes imprévues, mais obligatoires!

Glacier point... Que dire ? C'est magnifique! Le beau temps n'est pas la, mais le ciel chargé de nuages rend le paysage a coupé le souffle!

Glacier Point, Yosemite National Park

Vers 19h, nous prenons la route pour rentrer. En chemin, nous tombons sur un point de vue magnifique avec le coucher du soleil. Nous restons la, à admirer le paysage.

Coucher du soleil, Yosemite National Park

Nous sommes de retour au lodge vers 21h. Affamée et fatiguée. Nous allons au dinner. Caro se prend un plat de riz/poulet/légumes très bon malgré un goût étrange. Moi je prends un sandwich tomate avocat supplément bacon, mais sans bacon.

Une fois notre repas avalé, nous partons en voiture a la recherche de notre bungalow. Ce n'est pas mince a faire de se garer. Le parking est plein. Une fois parvenues a positionner la voiture, nous partons a pieds jusqu'à nos lit. Et la ! La clef ne fonctionne pas... Retour a l'accueil, et la fille cherche parmi 50 clefs les doubles de la notre. Nous sommes en plein Fort Boyard !!La nouvelle clef ouvre la porte.

C'est mignon, deux petits lits, tente améliorée. Cette fois nous pouvons enfin dormir!!

Logement dans le Yosemite National Park
5

Aujourd'hui premier réveil avec le soleil.

Nous prenons la route a 9h15. Direction Beatty (juste a côté de death valley). Nous faisons une halte pour l'essence et faisons quelques courses pour le petit déjeuner.

Quelques instants après notre entrée dans le parc, nous empruntons la Tioga road. Une route purement sublime. Il fait un froid glacial, mais cela ne nous empêche pas de faire des arrêts pour photographier ces paysages magnifiques et éphémères dans notre vie.

A la sortie du parc, la route redescend et nous sentons la température augmenter. Au fil de la route US-395 S, la chaleur devient de plus en plus dense. Les paysages sont brumeux.

Nous faisons une halte dans une petite ville très charmante, Lone Pine. 32 degrés, un soleil brûlant! L'Amérique, la vraie! Nous prenons un frappé dans un café avant de reprendre la route vers la Death Valley.

Lone Pine

Le soleil se couche derrière nous, et comme les deux fanatiques de photographies que nous sommes, nous nous arrêtons plusieurs fois pour des séances de fous ! C'est juste magnifique !!

Couché du soleil dans la Vallée de la mort

Apparemment, d'après la géolocalisation Caroline est au Cap Vert... Mouais. Alors je suis avec qui???

Nous roulons désormais de nuit dans la vallée de la mort. Cela fait plusieurs minutes que nous n'avons croiser personne... Ce n'est point rassurant. Nous nous arrêtons tout de même pour écouter le silence. Et faire quelques photos de lightbrush. Nous en profitons également pour évaluer la solidarité des véhicules qui voient une voiture, en pleine nuit, avec les warning, dans la vallée de la mort. Une a ralenti, une s'est arrêtée, et les autres sont passées sans nous "voir".

Vers 22h, nous finissons par arriver à Beatty, notre point de chute. Nous sommes accueillies très chaleureusement par la propriétaire des lieux, qui malgré l'heure tardive, prend le temps de nous expliquer ce qu'il y a a faire en ville. Motel typiquement américain. Grand Luxe, un grand lit chacune :)

6

Nous avons trop bien dormi ! 7h30, le réveil sonne. Il fait déjà très chaud, et il n'y a pas ne serait ce qu'un bébé nuage ! Je vois Beatty de jour, c'est joli tout plein. Petite maison en bois coloré, caravane délabrée, silence et chant des oiseaux sur une grande avenue! J'aime !!

Logement à Beatty

9h. Après avoir fait le plein d'essence, nous partons vers Death Valley. Nous commençons notre périple par Mesquite Flat Sand Dune, la dune de sable. A peine 30mn et nous sommes déjà en-coup-de-soleillées! Nous prenons tout de même le temps de faire quelques prises de vues, et plans pour le film.

Arrêt ravitaillement des bouteilles d'eau à Furnace Creek, et c'est reparti !

Dantes View... Un cap, que dis-je, une péninsule! Soyons sérieux! Point de vue sur Badwater, un désert de sel! Juste magnifique, il n'y a rien de plus à dire!

Death Valley

Artist Palette et ses couleurs sublimes. Du jaune, du rose, du violet, du vert.

Badwater ! Le désert de sel. Je sors de la voiture, je fais 20m, et je retourne. La chaleur est vraiment trop forte, et le soleil me monte à la tête. Ça n'enlève rien à la beauté du site. Mais il aura fallu prévoir chemise, chapeau et crème... Caro, elle, marche encore un peu. Je la vois au loin, pas plus de 5mm de haut. L'atmosphère brûlante créé des flashs flood. L'horizon est trouble. Nous finissons la route jusqu'à Las Vegas sans nous arrêter.

17h40, nous arrivons au Hilton Grand Vacation! On gare la voiture, on galère un peu pour trouver la chambre, et la !!!! Le truc de malade. Un appartement ! Cuisine américaine, jacuzzi, deux écrans plats, une salle de bains... Pfiou !!!!

Logement à Las Vegas

Direction la piscine, puis balade dans cette ville de malade, où tout n'est que démesure!!!

Las Vegas
7

Hier soir nous sommes rentrées à 2h du matin, alors exceptionnellement nous mettons le réveil a 9h. Le temps de prendre nos douches, de nous réveiller vraiment et de faire les sacs et de les déposer dans la voiture, il est 10h20. Nous nous étions dis que finalement nous ne ferons pas le detour via Barstow, du coup, nous avons un peu de temps pour flâner sur le Las Vegas boulevard. Nous faisons les magasins et prenons notre petit déjeuner a Starbucks.

13h, nous prenons la route direction Flagstaff, via la US-95. C'est le grand jour, nous allons enfin mettre les pieds sur la route 66, en arrivant à Needles qui est sur notre chemin !15h13, nous empruntons la ROUTE 66 ! Ca y est le voyage commence. On the road again !

"c'est bizarre qu'on ait pas croisé Needles, non ?" Je vérifie donc sur la carte. "Dis moi tout a l'heure on aurait pas passé Essex??". Nous remarquons a ce moment que nous roulons dans la mauvaise direction. Caro : "haaaaa mais attends, la on va vers l'ouest, on va a Los Angeles !" Tu m'étonnes qu'on ait pas croisé Needles, ca fait 50 bornes qu'on va a l'opposé! Heureusement qu'on voulait éviter ce détour! Nous faisons demi tour. Arrivée à l'échangeur croisé à l'aller, nous prenons la CA-40 East. Après calcul, nous avons fait 60miles (A/R) pour rien...

17h30, Welcome in Arizona !

Drapeaux : Etats-Unis et Arizona

La route est encore longue jusque Flagstaff. Nous arrivons vers 21h. Nous nous demandons ou est la rue Blackbird st. Nous nous arrêtons devant un motel pr regarder le plan. Je vais demander au gérant si il connait cette rue. "oh yeah, it's just across the street". Quel heureux hasard. Nous trouvons l'appartement 82, et je rencontre enfin Ruth l'amie que Caro avait rencontré en France. ADORABLE!! Nous rencontrons Travis et Kelsey, deux amis de Ruth. Nous avons également rencontré Cosmos, le petit chien de Ruth. Vers 23h, nous sortons dans le downtown de Flagstaff! Nous passons une trop bonne soirée! Retour et dodo, tard, très tard dans la nuit.

Cosmos <3
8

Le réveil est quelque peu difficile. Vers 10h, nous partons avec Ruht prendre le petit déjeuner. Mais avant, nous passons prendre une de ses collègues de travail, pour l'y déposer. Alors même que Ruth ne travaille qu'à 12h, elle fait le trajet pour la déposer. Ce n'est pas en France qu'on verrait ca !

Nous allons ensuite dans le downtown, chez Macys, pour manger. Yaourt, céréales, et fruits, avec en prime un frappé aux fruits! Miam.

Macys, Flagstaff

Ruth nous emmène ensuite faire un tour en voiture. Elle nous montre son campus, qui est d'ailleurs très impressionnant, puis elle nous emmène sur une montagne et nous admirons la vue sur Flagstaff.

Flagstaff

Nous repassons chez Ruth, prendre nos affaires et notre voiture, et nous prenons la route direction Page - Antelope canyon. Nous y arrivons vers 14h45, mais le prochain tour disponible est a 16h. 16h venues, nous sommes peut-être 5-6 camionnettes à partir en direction du canyon. Chacune comportant environ 10 personnes. L'analyse est vite faite, nous sommes en pleine attraction pour touristes, gérée par une famille. Business is business... Cela reste tout de même magnifique malgré tout.

Antelope Canyon

Initialement, nous avions prévu d'aller au Grand Canyon après, mais notre guide nous a annoncé 2h-2h30 de route, ce qui n'est pas faisable avant le coucher du soleil. Nous décidons donc que nous le ferons demain. Nous reprenons la route 89 vers le Sud cette fois, et nous nous dirigeons vers Flagstaff.

Route 89 Sud

En chemin nous nous arrêtons pour contempler un très beau coucher de soleil.

Ruth rentre vers 21h30, et nous bougeons vers 23h.

Nous allons chez Travis, il nous a préparé a manger (sa passion c'est la cuisine). Nous avons mangé du cerf !!!

1h30, retour a l'appart' de Ruth, et dodo.

9

Nous nous réveillons tranquillement vers 9h30 quand Ruth part travailler. Nous partons a notre tour vers 10h30. Avant de prendre la route, nous passons dans LA boutique des bikers.

Nous partons dans un premier temps, a Sedona, au sud de Flagstaff. Magnifique forêt, mais en grande partie fermée ce qui est bien dommage. Nous partons ensuite en direction du Grand canyon. Nous arrivons vers 14h.

Sedona Forest
Grand Canyon

Ça commence progressivement jusqu'au moment où nous avons le souffle coupé! C'est magnifique. L'entrée du soleil par un coté, les ombres sur la roche rouge, la chaleur du soleil qui descend. Caro ne prend même plus le temps de se garer correctement, tant nous avons envie de voir, de regarder et d'admirer ce paysage !

Grand Canyon

Vers 19h, nous décidons de prendre la route pour rentrer a Flagstaff. Des images encore plein la tête. Décidemment ce voyage nous réserve bien des surprises! Tant au niveau rencontres qu'au niveau paysages !!

Comme hier, nous nous arrêtons pour regarder le coucher du soleil. Je ne m'en lasse pas. C'est toujours différent.

Ce soir c'est Ruth qui nous fait a manger !! Elle nous prépare du Saumon, risotto, chou de bruxelles, et bananes flambées. SO GOOD !!!

10

Réveil assez difficile vers 9h. Départ a 10h20. Nous sommes un peu triste de quitter Flagstaff, nous avons passé 3 jours vraiment sympas, rencontré des gens super. L'accueil de Ruth a été plus que chalereux. Malgré son travail, elle est sortie avec nous, nous a préparé un bon repas !!

Première étape : Twin Arrows. Deux flèches plantées dans le sol. Je pensais que ce serait plus spectaculaire, ou alors... En fait je sais pas, mais pas comme ça.

Twin Arrows

Deuxième étape : Petrified Forest. Les arbres pétrifiés. Il y a très longtemps de cela, la région était très humide, avec beaucoup de rivières et d'eau. C'est cette eaux qui lors d’inondations s'est infiltrée dans le tronc des arbres, y laissant des particules organiques, transformant le bois en pierre. From Wood to stone. Des paysages à couper le souffle!

Troisième étape : Painted Desert. C'est sublimissime! Après la Californie et le Nevada, après l'Arizona, nous voila au Nouveau Mexique !

Dernière étape : rouler jusqu'à Santa Fe. La route est longue est monotone. Nous faisons une pause pour que Caro se repose un peu. Moi je sors de la voiture, et je me pose à contempler les trains qui passent, les vaches qui broutent sur une colline. C'est dans des moments comme ça, de silence et de sérénité que je prends conscience que je suis aux États-Unis, sur la route 66!

C'est la tradition maintenant, quelques miles avant d'arriver à Albuquerque, nous nous arrêtons pour le coucher du soleil. Loin devant, un orage... Nous allons droit dessus. Peu de temps nous faut pour être sous la pluie.

Couché du soleil juste avant Albuquerque

21h45, nous arrivons enfin a notre motel, réservé hier soir. Motel 6, 3007 Cerrillos road, a Santa Fe. Devant le motel, deux voitures de flics... Peu rassurant. Petit coup de pression quand ils tapent a notre portière, heureusement ce n'est que pour nous dire que les lumières de la voiture étaient éteintes. J'ai eu peur qu'ils fouillent le coffre et trouvent le AK-47 que nous avons acheter ce matin a Flagstaff (joke).

Nous sommes enfin dans notre chambre. Un grand lit chacune, encore !!

11

Nous sommes toujours vivantes au réveil ! C'est une bonne chose !!! Le réveil sonne à 7h30, mais nous accusons le coup du sommeil en retard. Nous partons dans le centre ville nous balader. La ville est très charmante et l'architecture y est atypique.

Santa Fe

Nous prenons ensuite le Turquoise Trail. Nous nous arrêtons à Madrid (grand détour). Cela n'a rien à voir avec Madrid en Espagne. Cette petite, toute petite ville est juste ce que l'on attendait en venant ici. Vieilles voitures, diners, ambiance a l'américaine! Nous décidons d'y rester déjeuner! Un bon burger !!!

Madrid

Nous sommes de retour sur la route 66! Direction Amarillo, Texas!

Nous faisons une pause, dans une station service in opérationnelle. Elle a manifestement été détruite par un incendie. C'est fou ce que l'on peut en voir sur cette route. Ainsi que des motels, restaurant et magasins abandonnés... Il y en a tellement. L'arrivée de l'autoroute a, je pense, changé la donne pour pas mal de monde. Les gens ne s'arrêtent plus aussi régulièrement qu'avant... Et les villes qui ont des dizaines de motels n'accueillent plus assez de monde, pour leurs permettre a tous de subsister...

Nous roulons tranquillement sur la route 66, quand tout a coup, le goudron s'arrête. Nous roulons sur une piste, pleine de culs de poules, me dit caro. Nous retrouvons environ 10miles plus loin le bon vieux goudron de la I-40.

Route 66

Passage a Adrian, the midpoint of the route 66. Nous devions y rester juste quelques minutes histoire de faire une photo, mais finalement le coucher du soleil arrivant nous y restons presque 1h.

Mid Point Of The Route 66

Nous prenons la route, cette fois sans escale. Tyler notre hôte de couchsurfing, me contacte. Il m'envoie les explications détaillées de l'itinéraire pour arriver jusqu'à sa maison. "Take the Georgia exit and turn right at the light. Go left at the next light, wolflin street stay on that street then turn right on Milam go one block over 22nd street my house is about 5 houses down on the right. 2210 Milam"

Vers 21h30, nous arrivons chez Tyler et sa copine, Tiffany. Très gentils tous les deux. Leur maison est juste magnifique !! Ils nous emmènent faire quelques courses, puis nous nous préparons une salade de pâte avant d'aller nous coucher. Welcome In Texas !!

12

Le réveil est difficile. Il sonne a 5h30. Nous voulons voir le lever du soleil à Cadillac ranch.Nous arrivons vers 6h45. Il fait déjà jour, mais le soleil ne s'est pas encore levé. Dix Cadillac sont plantées dans le sol. Il n'en reste que les carcasses. Le sol est jonché de bombe de peinture, et les carrosseries entièrement taguées. Lorsque le soleil fait son apparition, c'est magnifique. Reflets, silhouettes, ...

Cadillac Ranch

Quelques miles plus tard, après avoir failli se perdre dans la pampa, et d'arriver littéralement à Pampa, nous tombons sur le Bug Ranch. Même principe, mais avec des coccinelles. Moins impressionnant mais tout de même bien sympathique!

Au détour d'une sortie de la route 66, la petite ville de McLean. Il n'y a pas grand chose, mais elle a beaucoup de charme. Nous y trouvons de beaux souvenirs. Juste quand nous en partons, nous tombons sur une station d'essence du début de la route 66. Entièrement rénovée, minuscule, comme une maison de poupées.

McLean

En sortant de la voiture, nous tombons sur un anglais, Martin (voyageant avec un ami) qui nous explique un peu son voyage à lui. Il nous parle du livre On the Road de Jack Kerouac. Nous lui donnons l'adresse de ce présent blog, nous échangeons nos facebook, puis nous reprenons chacun nos petits bonhommes de chemins

Nous nous arrêtons a Shamrock, pour le déjeuner, puis nous reprenons notre route. Direction Oklahoma City.

Détour par Elk, ou se trouve un musée (que nous ne visitons même pas), puis pause a Red Rock Canyon. Nous pensions que c'était un Park national avec point de vue photographiques, mais c'est un camping. Nous profitons tout de même de l'endroit pendant une petite heure.

Nous reprenons notre route en essayant de trouver un spot wifi pour choper l'itinéraire et retrouver Ella, notre hôte couchsurfing de ce soir.

19h, nous arrivons à Oklahoma City. Nous rencontrons Ella et son colocataire Greg, puis Tara. Tous trois déjà très sympa. Nous allons dans un premier bar assez cool, avec un billard ! Vers 22h, nous allons dans un autre bar, plus loin en ville. Bar dans lequel tout le monde se connait. Un gros groupe d'ami tous aussi fous les uns que les autres, nous rigolons, dansons, discutons... J'essaie d'apprendre à jouer au billard et aux fléchettes.

Oklahoma City

Nous quittons le bar vers 3h30, direction l'appartement de Tara. Le temps de gonflé le matelas, nous nous couchons, exténuées, mais si heureuses de cette soirée, riche en rencontres.

13

Le réveil sonne à 9h30. Nous prenons nos douche, puis Tara nous raccompagne a notre voiture, que nous avions laissé au bar (trop peur de nous perdre pour aller chez elle)

Nous n'avons pas trop de difficultés a trouver la bonne route, la I-44 East puis la route 66.Arrêt pour faire le plein d'essence a Chandler dans une charmante petite station.

Station Service de Chandler

Première étape de la journée le petit déjeuner / déjeuner à Stroud. Nous nous arrêtons au Rock café, le diner comme on en voulait ! Très routard de la 66! C'est le meilleur hamburger qu'il nous ait été donné de manger depuis notre arrivée !!!

Après un petit tour en ville, nous voila reparti. Nous faisons une halte pour que Caro se repose vers Tulsa. Pour ma part c'est officiel, la voiture est vraiment soporifique pour moi. Il ne s'est pas passé une journée sans que je m'endorme.

Vers 18h30, nous arrivons à Baxter Springs. Finalement nous avons décider de visiter Joplin demain, parce qu'il est déjà un peu tard, et que nous voulons d'une profiter de la soirée, et de deux ne pas se coucher trop tard.

Après une petite pause bien méritée, nous partons a la recherche du Route 66 Saloon. Le seul endroit correspondant aux indications du gérant de l'hôtel est un bar plus que douteux, et très isolé, nous rebroussons donc chemin sans même être descendues de voiture.

Nous dinons, après avoir jouer à pile ou face avec le McDonald's, dans un steack house. BBQ brisket pour toutes les deux. Viande de boeuf avec sauce barbecue. Un régal. Puis ça change un peu des hamburgers!

14

Départ vers 9h30. Nous faisons une première escale dans le patelin de Galena, ou se trouve une station service rénovée. Très jolie, seul point de vie dans cette ville fantôme. Il y a même le camion qui inspira un des personnages du film Cars.

On s'est réveillée au Kansas, et nous voila arrivée dans le Missouri! 9 miles plus loin, nous faisons une halte à Joplin. C'est une jolie ville.

Joplin

Low tire pressure. Oups. Nous allons donc dans un garage pour vérifier ca. Nous tombons sur un monsieur très gentil. Il nous explique qu'effectivement notre pneu est dégonflé et qu'il vaudrait mieux vérifier. En attendant, nous allons manger au McDonald's. Nous revenons pile au moment ou ils ont fini de s'occuper de la voiture. Ils ont trouvé le problème, nous avions juste un clou dans le pneu. Normal !

Après quelques heures de route, nous tombons par hasard sur LE bar de la route 66. Le Elbow ! Repère à motard, soutien-gorges et billets au plafond. Gros barbus et femmes tatouées. Nous décidons de revenir pour la soirée. Une femme nous indique où trouver un motel pour la nuit. Nous y allons, prenons un chambre, et nous posons avant de repartir.

Let's go again ! Diner, musique, billard, routards... Have a good night! Nous faisons une balade en moto une par une, tout d'abord avec Louis, puis avec Bill. C'est vraiment bon de monter sur des Harley Davidson de VRAIS Bikers !!! J'ai beaucoup joué au billard avec Ili, pendant que Caro discutait avec pas mal de monde.

Elbow Bar, sur la route 66
15

Nous partons a 9h ! Pour une fois nous sommes à l'heure.

Sur la route, nous manquons d'écraser une tortue. Prises de remords quelques mètres plus loin, Caro, adorable a souhait, se prend d'un élan de solidarité envers l'un de ses congénères, et fait ainsi demi tour, pour l'écarter de la route !

Il nous faut encore parcourir 100 miles environ avant d'atteindre Saint Louis (là où nous devions initialement nous arrêter hier soir). La ville est immense, nous ne faisons que la traverser via l'autoroute. Dans l'autre sens c'est complètement embouteillé! Bienvenue dans l'Illinois! Le 9e État sur lequel nous mettons les pieds.Nous voyons la grande arche, et traversons le fleuve Mississippi.

Autour de Saint Louis

Nous n'avons pas voulu nous arrêter à Saint Louis à cause des événements qui se déroulent en ce moment dans le quartier de Ferguson, et dont les information nous sont parvenues depuis la France. Nous avons également vu le journal télévisé local. Pour faire simple, un jeune noir s'est fait abattre par un policier. Je n'en sais pas vraiment plus, mais cela a mit le feu aux poudres dans les quartiers nord de Saint Louis.

Après avoir traversé la ville, nous nous arrêtons pour faire une sieste avant de reprendre la route pour Indianapolis. Encore 220 miles avant l'arrivée. Forcées de constater que la route est moins intéressante aujourd'hui, nous roulons pour rouler. Nous avons un passage a vide photographique de deux jours, mais ce qui va arriver après demain et les jours qui suivent valent bien la peine que nous (et surtout Caro) endurons aujourd'hui. Pour casser la monotonie de notre route, nous dévions, et partons pour Paris, Illinois!

Paris, Illinois

Welcome in Indiana! Dix États, dix !! Nous décidons de traverser la ville ce soir, plutôt que demain matin. Nous nous arrêtons dans un patelin dont j'ai oublier le nom et trouvons un motel pas trop cher.

Nous allons nous chercher un hamburger chez Steak'n Shake, le cousin de McDonald's en bien moins cher, et retournons manger dans notre chambre devant un film.

16

Départ tranquille vers 10h30. Aujourd'hui nous n'avons que de la route a faire.

Nous ne roulons que depuis 1h, quand nous apercevons une voiture de police qui semble nous suivre. Nous n'y prêtons pas plus attention que ça, jusqu'à ce que les lumières et la sirène nous prouvent que c'est bien nous la cible. Nous tardons un peu a nous arrêter, ne voulant pas stopper le véhicule sur la bande d'arrêt d'urgence. Ha ben ça n'a pas plu au policier qui était un peu remonté. Nous avons quelques difficultés à tout comprendre. Mais finalement nous nous en tirons avec un simple avertissement. L'objet de "l'arrestation" : distance de sécurité trop courtes. Il nous explique tout ça avec le sourire, alors nous sommes plus détendues. Détendues au point que Caro lui demande de faire un selfie. Nous nous arrêtons donc sur le parking d'un motel et faisons des photos (avec Roy le chien policier) ! Montée d'adrénaline! Nous aurons décidemment tout vécu sur le sol américain!

Welcome In Ohio. Après avoir fait une pause de deux heures, pour manger, se reposer et checker l'itinéraire, nous reprenons la route pour Cleveland. A notre arrivée vers 17h30, Mary-Claire, notre hôte, n'est pas encore rentrée chez elle. Nous partons donc à pieds nous balader. Et nous tombons sur un très bon glacier.

Vers 19h30, nous retournons a la maison. Nous rencontrons Mary Claire et Jaqueline sa colocataire. L'une se couchera tôt, et l'autre sort avec un ami, nous serons donc livrées a nous même ce soir. Ambiance Hippie, femme nature !!

17

Le réveil sonne a 7h. La nuit n'a pas été de tout repos. Déjà, nous dormons sur des canapé trop court, ensuite il a plu, et pour finir nous avons subit les attaques d'un gros matou, un peu trop câlin.

Départ a 8h, pour les chutes du Niagara.Nous quittons l'Ohio, entrons en Pennsylvanie, puis dans l'État de New-York. Vers 12h, nous arrivons à Niagara City. Ville assez classique, mais il y a énormément de voitures! Nous peinons a trouver une place, les parkings sont fermés, car complets... Nous nous rabattons sur le parking municipal.

Première étape : Maid of the Mist. La balade en bateau. Nous approchons au plus proche des chutes! Sensationnel. Nous sommes bien aspergées.

Niagara Falls

Deuxième étape : nous poser dans le parc et manger.

Troisième étape : les différents points de vue, bien moins forts que vu d'en bas, mais ça fait quand même tout drôle d'être au dessus de chutes qui déversent en cette saison près de 258.000 litres d'eau à la seconde. Nous reprenons la voiture pour rentrer vers 17h. Nous avons tout de même 4h de route !!

Vers 21h10, nous arrivons en ville, nous allons chercher à manger puis nous rentrons chez Mary Claire. Nous mangeons dehors, puis elle vient nous rejoindre pour discuter un peu. Nous ne tardons pas a aller nous coucher.

18

Le réveil sonne vers 8h. Cette nuit, ce n'est pas la pluie qui nous a réveillé, mais des cris atroces de chats, juste en dessous de la fenêtre.

Nous partons vers 9h30. Direction Port Austin, au bord du lac Huron. Nous avons 5h de voiture prévue. Nous traversons via la I-80 la ville de Toledo et entrons dans un nouvel État : le Michigan.

Vers 12h, nous faisons une halte a Detroit City. Nous nous baladons un peu dans le Financial District, puis marchons jusqu'au lac Huron. C'est pour regagner la voiture que ça se complique. Nous longeons les berges, et ce qui semble être le périphérique de la ville, et faisons un large détour pour pas grand chose.

Detroit

Une fois la voiture retrouver, nous reprenons la I-94, puis a Port Huron, la route 25. C'est totalement bouché, les sorties sont fermées par les travaux, et les voies embouteillées par les camions qui passent la frontière, vers le Canada. Nous parvenons tout de même à nous dépêtrer de ce bazard, et traçons notre chemin vers le nord.

North Lake. Petite escale pour nous reposer sur la plage, très agréable.

North Lake

Nous continuons notre route jusque port Austin, ou nous trouvons un motel sympathique. Nous prenons le temps d'aller a la piscine avant d'aller admirer le coucher du soleil sur la plage. Pour dîner, nous nous faisons plaisir, filet mignon et poisson, avec vin blanc et rouge (oui respectivement parlant).

Port Austin
19

Réveil a 8h30. Caro fait sa lessive, puis nous nous préparons pour partir.

Premier arrêt : le magasin pour acheter de quoi manger ce midi. Rien de bien extravagant, du pain a hot dog, du Philadelphia, du jambon.

Deuxième stop : le loueur de kayak. Et la c'est le drame. Il nous explique qu'une tempête arrive de l'ouest et qu'il n'est pas autorisé à nous louer un kayak. Nous allons donc grignoter et faire les crêpes sur la plages. Un magnifique panneau nous indique que l'eau n'est pas saine...

A 12h, nous retournons chez le loueur en espérant. Il nous dit que nous pouvons faire une ballade de 1h et rentrer, ou tenter la balade de 3h et risquer la tempête. Nos regards, avec Caro se croisent. Can we rent a bike ??

Nous partons donc pour 2h de vélo. Le point négatif, c'est que tout les accès au lac sont privés... Nous finissons par trouver l'accès des pauvres.

A notre retour a l'hôtel, nous nous posons un peu, nous voulions aller au mini golf devant lequel nous sommes passées, mais il pleut...Nous restons donc a l'hôtel. Cela dit ca fait du bien de se poser, de ne rien faire, de prendre une journée de vacances pendant ce long voyage !!

Nous ressortons vers 17h, pour faire quelques courses. Nous prenons quelques plats surgelés et rentrons a l'hôtel manger devant un film.

Vers 20h30, nous ressortons voir le coucher du soleil, puis faire quelques photo de light painting.

20

Le réveil prévu a 6h30 ne sonne pas... Heureusement à 7h30 nous sommes réveillées. Départ avec une petite demie heure de retard à 8h30.

Nous prenons la route pour la dernière fois aux États-Unis... Nostalgique!

Première étape : faire un car wash. Nous arrivons dans la petite ville de Unionville, Michigan. J'insère un billet de 20$ dans l'échangeur et la, lumière orange signifiant hors service... Nous trouvons dans un garage juste a côté, a really nice guy, qui appelle le propriétaire. En l'attendant nous passons l'aspirateur dans la voiture. C'est sa femme qui arrive. Effectivement la machine ne pouvait pas monnayer mon billet, qui s'était déchiré dans la machine. Très gentille, cette américaine, sensible a notre sort, nous rend l'argente, et va même jusqu'à nous offrir le car wash!

Car wash

Notre voiture quasiment propre, nous prenons la route M-24 S direction Caro ! Pas Caro : Caro, mais le village de Caro. Via la French road. What does it mean?!

Durant la poursuite de notre trajet, nous nous arrêtons sur une route transversale pour faire quelques plans pour le film. Nous prenons l'autoroute I-69 S, puis la I-94 W afin de rejoindre Chicago... La dernière étape de ce road trip. Nous sommes de retour dans l'Illinois. J'ai comme l'impression que nous faisons traîner cette dernière journée. Un arrêt pour manger, un autre pour ranger la voiture, encore un pour faire le plein et boire un coup. Je pense que Beng Beng va nous manquer. Les joies des embouteillages! Mais rien n'atteint notre moral, nous sommes gonflées à bloc, musique a fond, fenêtre ouverte, coucher de soleil!

Sur la route

Chicago on arrive !! Le retour de la voiture. A peine 10 minutes. Nous arrivons, on nous demande comment on va, on check la voiture, et on doit partir. Une navette nous dépose au terminal d'où on prend la ligne bleue pour rejoindre le centre ville.

Chicago subway

Ca y est nous sommes a Chicago. Chargées comme des mules... Après 20 stations, et 40 minutes de train, nous marchons un petit quart d'heure jusqu'au 8 9th Street. Nous avons trouvé à la dernière minute un hôte pour les 3 prochaines nuits. Il est vraiment tout proche du Loop ! Perfect !!

Vers 22h, après avoir mangé une pizza bien grasse, a l'américaine, nous rencontrons enfin Steve, qui a la gentillesse de nous héberger. Il a la cinquantaine, et n'est effectivement pas le profil classique des personnes que l'on peut trouver sur couchsurfing. La société évolue, et c'est génial de rencontrer des gens différents a chaque étape, avec toujours le même point commun : l'ouverture d'esprit et aux autres.

Son appartement demandez-vous ?? 20e étage, avec une vue juste impressionnante sur la ville. Nous arrivons de nuit c'est encore plus époustouflant.

21

Premier jour sans la voiture. Le point positif : pas de rush pour ranger et partir. Le réveil était prévu a 8h45, mais nous sommes réveillées un peu plus tôt. J'ai dormi dans le salon et ma première vision fut apocalyptique! Il pleut ! Mais bien comme il faut... Nous ne voyons même pas le haut des buildings... Le ciel est gris. En revanche il fait assez lourd. Le temps de nous préparer, et de discuter avec Steve de ce qui est possible de faire, la pluie cesse.

Nous partons vers 10h15. Direction la ligne rouge de Chicago. Nous descendons à Addison st. Nous tombons (pas vraiment par hasard) sur le stade de baseball Wrigley.

Stade Wrigley

Nous nous dirigeons vers Boystown. "c'est relou parce qu'à cette époque de l'année, on ne peut faire que l'Amérique, cela dit, je referais bien Los Angeles, parce que j'étais trop petite, j'ai pas vu grand chose"#MissPimbecheEtSaFamilleEnVacances

Boystown

Après s'être baladées dans Boystown, nous reprenons le métro direction Greektown et Little Italy. It's fucking raining today. Nous sommes bloquées par la pluie, au Starbucks... SUPER. Marcher sous la pluie a ses limites ! Pour patienter, Caro se prends un truc a bequeté.

La pluie s'étant calmée, nous partons en toute confiance vers le métro. C'était sans compter la volonté des nuages de nous tremper. Nous marchons vite, abritées tant bien que mal sous mon kaway.... Nous nous égarons dans le quartier sud de la ville. Nous y étions allées pour se balader dans un cimetière et dans un parc, mais devant l'insécurité ambiante, et avec nos têtes de touristes, nous préférons reculer, et retourner plus près du centre.

Nous allons dans le quartier de Bucktown, à la six corners intersection. Quartier très sympa, très vivant. Nous trouvons un bar restaurant, le Forno, avec de la musique live.

Une fois rentrées, nous retrouvons Steve, et passons une bonne partie de la soirée à discuter. Tout d'abord de musique, puis ensuite de photo. Il nous présente une collection d'appareils impressionnante.... Leïca, Mamiya, il a un Hasselblad, ainsi que le nécessaire au développement des films ! JALOUSIE!!!

22

Nous nous réveillons sur les coups de 8h15. Ce matin Steve nous prépare un petit déjeuner. Oeufs sur le plats parfaitement cuits, myrtilles, cerises et un très bon café (selon l'humble avis de Caro). Nous prenons nos douche, Caro fait un peu de rangement (trop d'émotion pour moi je ne suis pas encore prête à ça), puis nous partons a 11h. Pas de pluie pour le moment mais l'atmosphère est toujours étouffante. Il fait lourd.

Direction le corner Adams St and Michigan Av. Il marque le début de la route 66... Pour nous il marque la fin d'un calvaire vécu en compagnie d'une personne ignoble. Cette situation fut atroce! MAIS NOOON !! Je plaisante! Cela marque la fin d'un voyage juste inoubliable, riche en émotions.

Nous cherchons dans les rues du Loop, une gift shop... Évidemment si comme Caro on ne s'y prend pas a l'avance, cela s'avère délicat... En revanche si l'on prend modèle sur moi (conseil pour votre avenir), et que l'on s'arrête dans toutes les boutiques que l'on croise le long de la route (je vous ai dis que nous avons fait la route 66?), alors tout va bien.

Pour le déjeuner, nous trouvons un petit restaurant sur les berges. Très agréable. Le soleil fait son apparition

Un fois notre ventre rempli de bonnes choses, nous repartons a la conquête de Chicago. Nous allons jusqu'au John Hancock Center. Un gratte ciel, avec une vue a 360 degrés. Ne pouvant monter dans cette tour ET dans la Willis Tower, nous ne grimpons pas, et redescendons vers le Loop.

Un gros coup de fatigue commence à se faire sentir. Nous avons un peu de mal a nous motiver. Un bon thé glacé nous requinque!

Willis Tower, on arrive. L'ascenseur... Comment dire... 103 étages... Mais en haut c'est oufissime. La vue est imprenable. C'est dans ce building qu'il y a les fameuse boite en verre... Avec le sol en verre, tout en verre quoi... Caro y va, mais pour moi c'est impossible... Nous patientons ensuite jusqu'à la tombée de la nuit, pour avoir les photos des lumières de la ville.

Sur le chemin nous nous arrêtons manger un dernier Burger aux États-Unis, puis nous rentrons a l'appartement.

23

Dernier réveil aux États-Unis... Nous trainons... Nous faisons les sacs, discutons avec Steve et prenons des selfies. C'est le Coeur serré que nous quittons Steve, Chicago et bientôt les USA. Nous nous dirigeons vers le métro. Les sacs sont lourds, très lourds.

Première mésaventure : nous ratons la rue, et marchons plus que nécessaire. Heureusement en faisant demi tour par une rue parallèle nous tombons sur une autre station.

Deuxième mésaventure : la ligne est interrompue sur une distance de quatre stations dans la direction de l'aéroport. Nous la prenons, descendons en hâte, et suivons les consignes des agents de la CTA. Ce n'est pas a la RATP, que nous verrions des agents, un tracé très précis de l'itinéraire à suivre jusqu'aux navettes gratuites.

Nous finissons par arriver à l'aéroport international de Chicago ORD. Par chance (ou pas) nous sommes toutes les deux au terminal 5, les portes d'embarquement sont proches... Et nous sommes heureuses de partager ces derniers instants ensemble avant de rentrer.

Après avoir englouti un repas, nous nous dirigeons vers la salle M5, pour attendre l'avion de Caro.

Et là... Thunder storm... Des éclairs gigantissimes. Espérons que les avions pourront voler correctement.

15h50. Le temps est venu pour nous de nous séparer. Je pars donc porte M9 tandis que Caro embarque pour Dublin. L'orage s'est arrêté.

L'heure est aux adieux ou plutôt aux au revoir, a la terre américaine.

J'attends à la porte M9, mais au moment de monter, It's not Air France... C'est donc pour ça que tous les passagers sont polonais.

Je me renseigne, mon avion est porte M4. En arrivant, je vois que le départ est retardé a 19h, au lieu de 17h20... Je décollerai finalement a 19h40.

8h d'avion plus tard, en ayant pas dormi, j'atterris a Paris... Évidemment pour bien faire les choses, débarquement en bus... Évidemment la machine pour passer la douane plus vite est hors service, et évidemment les bagages tardent à arriver.

Je retouve ma maman, et j'ai des nouvelles de Caro, qui malgré le retard de son premier avion a réussi a avoir le deuxième.

Ça fait du bien de retrouver son chez soi...

24

Et voila, cette fois c'est la fin de ce voyage...

Ce voyage est juste l'un des plus beaux que j'ai fais, que ce soit au niveau des paysages, ou au niveau des rencontres.

Nous avons parcouru 8455km ! Incroyable, quand on pense que la route 66 n'en fait que la moitié. Nous aurions pu nous en contenter, et rester sur le plan A. MAIS NON ! Nous avons eu besoin d'en voir plus, toujours plus. C'est ce qui nous a fallu un détour magistral par les chutes du Niagara et l'Etat du Michigan.

Pour ce dernier article, je me dois de faire un bilan.

Comme je le disais ce voyage c'est 8455km. Mais c'est aussi des dizaines de hamburgers (nous nous devions d'y faire honneur), pas moins de 14 Etats traversés, 13 étapes, des centaines de photos, 1 pneu crevé.

Mais surtout des tonnes de rencontres, et de moments de joie partagés avec des américains, tous aussi généreux les uns que les autres.

Un grand merci à :- Michael (San Francisco), pour son accueil. Premier jour, premier contact, quelques apréhensions, mais vite rassurées ! - Ruth (Flagstaff) pour TOUT TOUT TOUT !! Caro la connaissait déjà, mais elle a su me faire partager leurs souvenirs ! Trois soirées vraiment sympas, parfois en compagnie de Bradford et Kelsey, et toujours avec Cosmos <3 - Tyler et Tiffany (Amarillo) pour leur accueil, dans une magnifique maison qui nous a changé du motel craignos de la veille. - Ella et Tara (Oklahoma City). Que dire à part que ce fut surement une des meilleures soirée que j'ai passé sur le sol américain, a jouer au billard et aux fléchettes. Passer une bonne partie de la nuit à discuter et partager avec une bande d'amis dans un petit bar, c'est juste "AWESOME" - Mary-Claire (Cleveland), pour son acceuil 'biologique' :) - Steve (Chicago) pour son accueil merveilleux pour cette dernière étape. Rencontre plus que touchante avec une personne que nous n'attendions pas (et qui heureusement était là).

Sans oublier celle sans qui tout cela ne me serait jamais arrivé !!!! J'ai nommé Caro !!! Et oui sans toi, Caro, je n'aurais pas vécu tout cela. Merci de m'avoir proposé, merci pour ta confiance, merci pour tout ! Malgré quelques petites tensions, (normales dans un voyage de cette envergure), je n'ai en tête que de merveilleux souvenirs. La musique a fond dans la voiture, les moments d'adrénaline dans les quartiers étranges, les souvenirs un peu très bizarre mentionnant une cuisine et un pont, puis tout le reste !!!

Un big up à tous les autres que je n'ai pas nommé ici, mais qui contribuent au fait que ce voyage restera à jamais dans ma mémoire !