Carnet de voyage

RoadTrip en Norvège

Par
30 étapes
11 commentaires
9 abonnés
Dernière étape postée il y a 4 heures
Par Cals
Après une année de préparation, nous voilà prêts pour 9000 km en moto à travers la France, l'Allemagne, le Danemark et enfin la Norvège et ses fjords
Juin 2019
32 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 17 juin 2019
2
2
Publié le 17 juin 2019
3
3
Publié le 17 juin 2019
4

L'aventure commence dès la première minute. En finissant d'installer le chargement sur la moto, je la fait tomber 😦. Chargée comme une mule, impossible de la relever, il a fallu que j'enlève le chargement. Bilan : aucune marque, aucune rayure (incroyable), juste une fixation qui maintient la bulle de cassée. Je la ferai changer au retour. Sinon 900 km d'autoroute menés à bon train. Strasbourg et sa banlieue ont été très pénible à traverser du fait des nombreux bouchons. Et comme ça ne suffisait pas, j'ai loupé la sortie sur l'autoroute qui devait nous conduire à notre nuitée. Je me suis rendu compte de l'erreur en traversant l'ancienne douane de la frontière allemande. Allez hop, demi tour et on repart pour 30 km... tout cela sous une température de 33 degrés 😓. Une bonne bière a l'arrivée et tout le monde est content !😁

5

On m'avait prévenu que la traversée de l'Allemagne était pénible, mais à ce point ... 700 km, 9h de route 4h de bouchons. Et quand la circulation redevenait fluide, chaque dépassement devenait une épreuve. Quand on double à 140 km/h et les autres arrivent derrière vous à plus de 200 km/h, on ne traine pas sur la file de gauche ! Et oui, pas de limite de vitesse sur les autoroutes allemandes. Gros point positif : le comportement des automobilistes et routiers Allemands a l'égard des motards: dans chaque ralentissement, ils se décalent au maximum pour nous permettre de passer. Sympa 😊. Demain, après 1h de route on entrera au Danemark.

6

Étape plus courte et plus plaisante à travers le Danemark, toujours par autoroute. Soleil et pluie fine au programme. Bon, on a quand même eu un peu de chance car les orages n'étaient jamais très loin ! Nuit dans une petite tente en bois fort sympathique 😂 (moins de 4m2, 2 petits lits et basta !) Demain la Norvège 😍 !

7

Levé 6h pour ne pas manquer l'embarquement prévu à 8h, situé a 16 km de notre camping. Pour gagner du temps, nous avons laissé hier soir les affaires sur la moto et récupéré le strict nécessaire pour la toilette (en fait les brosses à dent 🤣 !). Petit déjeuner rapide et hop, on embarque pour 4h30 de ferry. Les motards embarquent en premier et c'est de notre responsabilité de sangler les motos au sol dans une joyeuse pagaille. Il y a même un couple d'anglais qui voyagent avec leurs animaux de compagnie ! Le temps est ensoleillé et venteux. Bientôt la Norvège 😁

13h45, nous y sommes et après 180 km de routes à mi-chemin entre nos départementales et nationales, nous voilà arrivés pour notre étape au bord du Steinsfjorden. Bon, on ne va pas se mentir, les Norvégiens respectent a la lettre les limitations de vitesse et c'est un peu pénible de rouler la plupart du temps à 70km/h et de ne pas pouvoir doubler d'une grande accélération 7 ou 8 véhicules d'un coup 😬. Mais comme le paysage est beau, alternant les forêts et les lacs, on profite!

8
8
Publié le 23 juin 2019

Bon, là on est entré dans le vif du sujet : des paysages somptueux et des températures hivernales ! En bon marseillais j'exagère un peu mais elles ont quand même oscillé entre 5°C et 19°C. Anne a enfilé des couches d'habits pour finir en combinaison de pluie pour couper du vent. A midi, pour se réchauffer un peu quoi de mieux qu'un bon hamburger accompagné par un tube de Whitney Houston qui tournait en boucle ☹. Comme on n'était pas chez nous on n'a rien dit, et en plus le serveur était content de nous parler 3 mots en français. Après cette épreuve on a attaqué le "Jotumheimen Nasjonalpark" encore enneigé par endroit. Les paysages étaient magnifiques. Terminus à Dombas, puis quelques courses pour le repas du soir et pour le petit déjeuner de demain matin. Bon, sinon j'ai vu ce matin une petite lumière s'allumer sur un appareil installé en haut d'un support. Faut dire que Coyote ne m'a pas prévenu et que 3 voitures se traînaient devant, alors forcément j'ai doublé... bon, de toute façon les radars norvégiens flashent de face alors pas de risque. Sinon nous avons encore un peu de mal à nous habituer à la luminosité : à 23h il fait encore jour et le soleil se relève tôt dans la nuit. Et plus on se rapproche du cercle polaire, plus ça s'accentue.

Le Troll emblème de Norvège
9
9
Publié le 24 juin 2019

Après un réveil à 7h30 pour un départ à 9h45 (un peu comme d'habitude, le chargement de la moto prend du temps) , nous poursuivons notre route en direction de Steinker. Le soleil brille et les paysages nous enchantent : d'abord Dovrefjell nasjonalpark et ses paysages de montagne puis une rivière nous accompagne sur plus de 50 km. Notre pique-nique au bord de celle-ci, puis une petite sieste a été bien agréable 😊. L'arrivée sur Trondheim nous plonge sur les fjords de l'ouest de la Norvège. Ils ne sont certes pas très montagneux mais le charme opère instantanément. Enfin, la fin de la route s'écarte des fjords et nous plonge dans un paysage assez Jurassien (donc sympa !). Ce qui nous surprend, c'est cette diversité de paysage : on pourrait par moment se croire aux USA (et oui !), en Islande ou dans le Jura. La nuit se fera chez Unni, une habitante de Steinkjer qui nous reçoit chez elle. Mais avant, étape incontournable dans un petit supermarché pour apéro et repas soir et petit-déjeuner du lendemain.

N
10
10
Publié le 25 juin 2019

Après une excellente nuit chez Unni, une habitante de Steinkjer (très sympa 😊) nous repartons pour 330 km. Rarement dans ma vie de motard je n'ai eu autant de plaisir de conduire : une route en excellent état, le régulateur calé sur 75 km/h et un paysage qui alterne entre forêts, cascades, torrents, lacs, fjords, montagnes enneigées... on s'arrêterait toutes les 5 mn tellement c'est beau. On peut rajouter un grand ciel bleu, une température de l'ordre de 17 degrés, un pique-nique, des rencontres avec d'autres motards et le tableau est idyllique ! Ce soir nuit dans une Hytte super sympa au bord d'un cours d'eau. J'adore !

11
11
Publié le 26 juin 2019

Après une soirée d'hier fort sympathique, ou j'ai eu l'occasion avec Klaus, motard allemand, de goûter un de ses alcools judicieusement transporté à l'arrière de sa moto dans un jerrican d'huile, nous avons repris la route pour une dernière petite étape avant d'embarquer pour les Îles Lofoten. La route fût très agréable et le ciel nuageux, seule une pluie fine lors des 40 derniers kilomètres à quand même atténué la beauté des fjords. A mi-chemin nous avons traversé le cercle polaire ou la température était de 6,5 degrés. Inutile de dire qu'un bon plat chaud fût fort agréable à cet endroit ! Anne, transie de froid en a même profité pour acheter des chaussettes en laine ! Point particulier et très surprenant : à la latitude à laquelle nous nous trouvons, en pleine nuit ... il fait jour 🤣! et cela dure près de 2 mois. Soirée au camping de Bodo dans une Hytte.

12
12
Publié le 27 juin 2019

Départ de notre Hytte à 9h45 pour rejoindre l'embarquement du ferry assurant la liaison avec les îles Lofoten. Durée de la traversée : 3h15. Le ferry était loin d'être bondé, ce qui démontre que nous ne sommes pas encore entré dans la pleine période de vacances d'été. Dès notre arrivée, nous avons été éblouis par la beauté des Lofoten. Après avoir visité les vilages (plutôt des hameaux !) De A et Reine, nous avons rejoint Vestvagoy où nous logeons chez l'habitant.

13
13
Publié le 28 juin 2019

Nous avons mis (une fois de plus!) le réveil assez matinal car les prévisions météo indiquaient du soleil entre 2h et 4h du matin et entre 10h et 13h. Avec Anne on a choisi le second créneau pour notre randonnée 🤣. Au programme: aller voir la fameuse plage de Kvalvika. Et comme on aime bien compliquer, on a choisi une grande boucle pour y arriver, et on a marché 5h dans des conditions difficiles. Il faut dire qu'en france nous sommes habitués à de beaux sentiers de randonnée, parfois techniques mais toujours faisables. Ici, il faut oublier tout cela. On marche ... dans la nature ! et c'est elle qui décide. Peu importe les zones de marécages, les éboulis importants... Bon, et bien on a quand même souffert 😢. Et puis il faisait froid. Mais bon on a quand même pique-niqué 😊, mais bien habillés !

14
14
Publié le 29 juin 2019

La nuit dernière, il y eu une véritable tempête de vent. Heureusement que la moto était à l'abri. Aujourd'hui nous avons décidé, au vu des prévisions météorologiques favorables, d'aller randonnée à Henningsvaer. Cette minuscule ville est appelée la " Venise des Lofoten" et est l'un des plus importants ports de pêche des Lofoten. Bon, il faut ramener les choses à leur juste valeur : Tout ici est tout petit et cet endroit est très peu peuplé, donc le port est minuscule ! En nous rendant sur ce lieu, nous avons eu le grand plaisir de revoir nos amis allemands Klaus et Michaela.

En arrivant sur place, nous avons dû nous rendre à l'évidence : les conditions météo, trop mauvaises,ne nous permettaient pas de partir en randonnée. Nous nous sommes donc rabattus dans un café concept store pour boire un bon "café latte" en dégustant un gâteau aux noisettes 👌, puis fait les 4 boutiques du village (très belles au demeurant. Les gens du Nord ont beaucoup de goût concernant la décoration comme le souligne Anne). A 13h30, nous avons, dans un autre charmant endroit, goûté à la fameuse soupe de poisson Norvégienne. Et bien elle est excellente !!! En milieu de l'après-midi, retour au logement non sans avoir pris le temps de faire nos rapides courses quotidiennes. La température du jour a oscillé entre 5 et 8 degrés (oui on sait c'est frais, je rappelle que nous sommes en moto et qu'ici il pleut tous les jours. Il neige même parfois au mois de juillet🥶)

15
15

Nous avons décidé de réaliser cette randonnée (classée "facile"), voulant profiter du ciel bleu de cette journée. Bon, il faut se rappeler que lorsque le soleil brille la température monte aisément ... à 10 degrés. en fait, quelle que soit la météo il fait entre 5 et 10 degrés. Nous avions déjà pu l'expérimenter il y a 2 jours : méfiance concernant les randonnées. Celle-ci n'a pas échappé à la règle : de nombreux passage très techniques ont jalonné le parcours et toujours la même chose : la nature est reine ! Seules quelques cordes, chaînes ou échelle permettaient de limiter le risque. Pour nous rendre à Nujford, nous avons mis 3h. Mais l'effort en valait la peine. Ce village est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO et on comprend pourquoi. Anne a préféré rester sur place, j'ai fait le chemin inverse pour aller chercher la moto et retourner chercher Anne. Nous sommes ensuite allés voir Ballstat, second plus grand port des Lofoten. Seul point noir dans cette belle journée ensoleillée : nous avions oublié que c'était dimanche : point de vente d'alcool ce jour là donc point de bière ! 😩 heureusement que notre hôte a pu nous dépanner 😁Ce fût une très belle journée.

16
16
Publié le 1er juillet 2019

Il était prévu aujourd'hui des conditions météo à ne pas mettre une moto dehors ⛈ alors on en a profité pour nous poser un peu et cela nous a fait le plus grand bien ! Notre hôte Andreas nous a proposé de nous emmener à Borg, distant de 5 km seulement de son habitation. Bon, sincèrement on aurait pu prendre la moto car la pluie avait cessé, mais un peu de confort ne nuit a personne ! Borg est un lieu riche d'histoire car en 1994, en labourant son champ un agriculteur a mis au jour une ancienne cité Viking. Depuis un musée a vu le jour a l'endroit même des découvertes. Nous y avons passé 3 heures forts intéressantes et on est ce soir beaucoup plus intelligents que ce matin🤓

17

Nous avons quitté ce matin la maison d'Andreas pour nous rapprocher de Moskenes ou nous devons être à 6h15 à l'embarquement du ferry qui nous ramènera sur le continent Norvégien, donc petite nuit prévue 😊. Andréas fut vraiment un hôte extra avec qui nous avons beaucoup échangé et avant de partir, il nous a offert un autre hareng séché (le premier à été mangé hier soir). Allez hop dans la valise de la moto. Il sera dégusté avec une bonne bière demain soir au camping (elles sont déjà dans la valise !). Toujours sympa de dormir chez l'habitant, on y fait de belles rencontres et on découvre un peu leur vie. Sinon, que dire des 120 km avalés à très petite vitesse aujourd'hui 🐌 : encore et toujours des paysages à couper le souffle et des lumières en changement perpétuel. Si on ne se raisonnait pas, on s'arrêterait tous les 100m. On regarde à droite : la mer de Norvège, puis à gauche : des falaises puis de nouveau à droite : un fjord, à gauche : des montagnes puis des plages, des prairies ... et aucune zone industrielle ou commerciale pour stopper la magie. Et que dire de la canicule qui a sévit pendant une trentaine de minute : 14 degrés ! On n'en pouvait plus ... heureusement quelques instants plus tard, les températures clémentes sont revenues, ouf !😥 Et comme toujours : du soleil, de la pluie ... et très peu de touristes.

Andréas, pêcheur de métier, nous montre le crâne d'une de ses prises (baudroie)
18
18

Levé à 5h00 pour prendre le ferry qui nous a ramené sur le continent Norvégien. Bon, ce qui est pratique, c'est qu'à une telle heure il fait aussi jour qu'à midi. Pour la descente de la Norvège, nous avons opté cette fois ci pour la route 17, la route des fjords. Et bien une fois de plus, on en a eu pour notre argent ! Entre la mer de Norvège, les fjords, les falaises, les forêts et un magnifique glacier (qui m'a inspiré une petite sieste 😴) c'est une succession de paysages grandioses. Parfois on s'arrêterait tous les 100 m pour admirer 😯. Dans le second ferry, nous avons retraversé le cercle polaire. La température a été plus clémente aujourd'hui avec une moyenne de 12 degrés.

Cette journée a également été riche en rencontres : un jeune vosgien qui a tout plaqué et qui pédale depuis 2 mois pour rejoindre Le Cap nord (il n'est pas encore arrivé, déjà qu'en moto ou voiture c'est long, alors en vélo ... 🙄, et là on dit bravo 👏), un jeune Norvégien de Bergen qui tentait de cuisiner avec une bouteille de gaz vide (il a sauté son repas !) et un polonais qui a fait un tour d'Europe en 3 semaines et avec qui nous avons longuement échangé sur le Ferry. Ces moments ont été particulièrement sympathiques et même intenses.

Vers 18h30, nous avons rejoint notre Hytte (Logement Norvegien), et là, quelle ne fût pas notre surprise en découvrant l'emplacement : pouvait on espérer mieux ? Il ne reste plus qu'à déguster une bonne bière accompagnée de hareng séché !

19
19
Publié le 4 juillet 2019

Aujourd'hui la journée a été rythmée par le passage des ferrys, 3 en tout dont 2 nous ont offert 1h de traversée chacun. Cette route 17 est très étrange, soit elle contourne les fjords et nous oblige à rouler de nombreux km, soit elle traverse des montagnes avec des tunnels allant jusqu'à 8km de long, soit elle s'arrête net au milieu de nulle part et nous oblige à attendre le ferry. J'adore ! Et à chaque attente de ferry, nous nous retrouvions entre motard et discutions tous ensemble : Hollandais, Anglais, Finlandais et Allemand. Seuls les motards vivent ces moments là ! A midi, nous avons déjeuner dans un charmant salon de thé à Sandnessjoen. La nuit se fera dans un appartement ou nous sommes seuls (grand luxe😊 ) à Berg.

La journée a été globalement ensoleillée, pas de pluie. Températures entre 11 et 13 degrés.

Photo prise à 23h30 de notre hytte
Déjeuner à Sandnessjoen
Attente au ferry
20
20
Publié le 5 juillet 2019

Hier soir, en arrivant sur notre lieu d'hébergement, j'ai rencontré un type qui nettoyait sa voiture. Il m'a demandé si je voulais nettoyer ma moto qui, soit dit en passant, est particulièrement sale ! Mais bon, il pleut presque tous les jours dont ça attendra Marseille. De fil en aiguille, on a fini par parler bière 😊 et le type est parti dans une fabrique artisanale du coin et m'en a ramené 2 ! Les voyages nous fond vraiment rencontrer de belles personnes.

Sinon aujourd'hui, un seul ferry a prendre et c'était (hormis les 3 premiers jours) notre "grosse journée". Le temps a été très maussade : bien gris, parfois pluie et températures entre 10 et 12 degrés. Bref, cette journée a été un peu dure. Anne a eu froid et ne s'est jamais réchauffée. Sinon en Norvège, étant donné le peu d'habitants et le peu de commerces, les stations-service regroupent tout : essence, hot dog avec plein de saucisses différentes, épicerie, tabac, vente de vaisselle ... tout cela dans des boutiques assez petites. Alors comme ces endroits sont chaleureux, et qu'on aime les saucisses 😄, on y va le midi.

En cours de route, arrêtés sur un parking, nous avons eu le plaisir de retrouver nos amis allemands 😊 on s'est bien marré et on a appris que Michaela a chuté avec sa moto dans le ferry😫. Pas de bobo, juste la bulle de cassée.

Sinon, nous venons d'arriver à Trondheim, troisième ville de Norvège et nous sommes heureux car nous avons pu faire une machine pour notre linge 😊. Maintenant, a pied au centre ville pour visiter, boire et manger !

Attente au ferry
Station service le long de la route.
Hop nos amis Allemands !
Anne trop trop bien sur la moto. Elle ne veut plus en descendre
21
21
Publié le 6 juillet 2019

Hier soir; après être allé boire nos incontournables bière et cidre dans un café plein de charme, nous sommes allés manger dans un restaurant dont la bâtisse fût construite en 1791. Nous adorons ce genre de restaurant chargé d'histoire et où la qualité gustative est en adéquation avec le lieu (civet de Rennes pour Anne et Morue pour moi).

Aujourd'hui, visite de Trondheim sous une température clémente (dans les 13 degrés) et sous un ciel partiellement dégagé. Nous avons même déjeuner dehors une délicieuse soupe de poisson norvégienne au rythme d'un groupe de jazz. Moment exquis 😊.

Après-midi shopping (et oui, mais bon comme on est en moto, on ne peut rien acheter 🙄) et balade le long des quais du fjord (Trondheimfjord). En pénétrant dans une église, quelle ne fût pas notre surprise en apercevant un petit bar à l'interieur 😮. Des personnes discutaient en buvant un café. Assurément, cela rendait le lieu beaucoup plus vivant et moins austère.

Pour finir, petite bière et cidre sur l'eau et repas dans un pub. Belle journée 😊

Soupe de poisson norvégienne
Partie extérieure Pub Trondheim
Un café dans une église : peu banal mais chouette idée !
22
22
Publié le 7 juillet 2019

Apres cette belle parenthèse a Trondheim, aujourd'hui petite étape courte, cap plein Ouest où la route longe les fjords et la mer de Norvège. Des passages boisés montagneux rappellent un peu les Alpes du Nord, le tout accompagné par des torrents qui longent la route. Comme la météo est encore bien fraiche (11 degrés) un bon repas chaud a Kyrksæteøra (quand le gps prononce de tels noms, impossible de comprendre !) nous réchauffe un peu. Sinon, comme bien souvent, on enfile les couches d'habits pour ne pas avoir trop froid en roulant. Le soleil revient l'apres midi et la température fait un bon en avant : 15 degrés.

Fin de journée à Kristiansund, petite ville de pêche ou, après notre traditionnelle bière, nous avons dîner dans un restaurant vietnamien. Difficile pour nous, français, de nous faire au rythme des restaurants norvégiens : après 19h30, il est trop tard pour être servi. A 20h00, ils ferment ☹.

Au programme de demain : the Atlantic road !😁

23
23
Publié le 8 juillet 2019

Au programme d'aujourd'hui : la fameuse Atlantic Road. Cette route de 5 km environ rallie des îlots de la côte ouest. Cette route est célèbre, notamment les jours de tempête. Bon, en moto, et même si il ne fait aucun doute que par grand vent elle est spectaculaire, nous on préfère le calme !😊 Maintenant, après ce que l'on a déjà vu du pays, cette route est agréable, mais rien de plus. Et puis, comme j'ai un peu foiré au départ de Kristiansund, on a rallongé de 50 km pour pouvoir la faire. Mais bon, quand on aime, on ne compte pas surtout par une température encore bien fraîche !

Après un petit repas dans une boulangerie à Molde, on a rejoint le ferry (une fois de plus) pour pouvoir continuer la seconde partie du trajet vers Andalnes. Les routes sont devenues très belles et de nouveau montagneuses. Autre bonne nouvelle : il était annoncé de la pluie et on ne l'a pas eu 😊.

Croisons les doigts pour avoir une météo agréable les prochains jours car nous allons traverser les plus beaux fjords : Geiranger, Naœroyfjord et Lysefjord. Et ceux-là, pas question de les traverser, on va les parcourir dans leur intégralité 😊

Atlantic road
Atlantic road
24
24
Publié le 9 juillet 2019

Le Trollstingen ! Ah quelle route ! On grimpe en quelques kilomètres du niveau des fjords (donc de la mer) à mille mètres d'altitude par une route assez étroite. Bon, chargé comme je le suis, il faut un peu de concentration dans chaque virage, mais quel pied ! Au sommet, la vue est à couper le souffle. Puis on, de la même manière, la route redescend sur Geiranger, ou se trouve le Geirangerfjord. Après un rapide sandwich, nous avons abandonné la moto, pris un AR avec le ferry Geiranger/Hellesilt. Pas question de louper une miette de ce célèbre fjord (sûrement le plus célèbre de Norvège). On l'a donc visité sur un aller/retour. Nous n'avons pas été déçu, mais pas surpris non plus. Ces falaises tombantes dans la mer, siège de nombreuses cascades sont indéniablement belles, mais il manque un petit quelque chose pour vous donner une émotion. C'est simplement beau.

Après avoir repris la moto, nous avons pris les routes 63 et 15 qui sont probablement les plus belles routes que nous ayons prises. Nous sommes remontés à plus de 1000 m d'altitude, où de nombreuses rivières, forêts et lac d'un bleu turquoise étonnant nous ont offert le plus beau des spectacles. Nos amis allemands, en avance sur nous d'une journée nous ont dit que demain c'était encore plus beau. Vivement demain ! Nous avons retrouvé pour la nuit une hytte bien sympa !

Trollstingen
Geiranger
Geirangerfjord
Djupvatnet
Notre hytte
25
25
Publié le 10 juillet 2019

Et bien nos amis allemands ne nous ont pas menti ! La route 55 est une merveille. Elle monte à 1500 m d'altitude et zigzage entre les lacs dont certains sont encore partiellement enneigés. Quel spectacle ! Sur le sommet nous nous sommes arrêtés et avons littéralement été assaillis par des centaines de moustiques. Inutile de dire que nous avons gardé les casques.

Nous avons également pris un ferry qui nous a transporté à travers le Naœroyfjord, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. Nous l'avons préféré au Geirangerfjord qui est moins spectaculaire. Pendant l'attente du ferry, nous avons discuté et sympathisé avec 3 Norvégiens, qui m'ont grandement aidé pour stabiliser ma moto sur le ferry (ils ont glissé leurs pièces de monnaie sous ma béquille pour redresser ma moto ! Vraiment top !😊). nous avons continué de papoter sur le navire. A la descente du ferry, ils nous ont emmené voir un hôtel installé sur un piton rocheux qui dispose dune vue féerique. Il paraît que cet hôtel a jadis brûlé et que les occupants ont sauté dans le vide pour échapper aux flammes ☹. Pas gai...

Nous avons échangé nos Facebook, roulé une quarantaine de km ensemble et nos chemins se sont séparés.

Belle journée ensoleillée avec des températures variant entre 10 et 20 degrés. On n'a jamais eu autant !

Nous voilà maintenant dans un camping au pied d'une cascade qui fait beaucoup, mais alors beaucoup de bruit !

26
26
Publié le 11 juillet 2019

Petite étape aujourd'hui, 130 km pour rejoindre Bergen, donc grasse matinée, réveil à 8h00. Notre camping jouxte une cascade, intéressante mais pas extraordinaire. Nous sommes stupéfaits par le nombre de cars qui déversent leurs centaines de touristes, se ruant au pied des chutes pour réaliser leurs photos, puis se ruant dans la boutique de souvenirs avant de repartir, au coup de sifflet de l'organisateur 😭 Quelle horreur ...

Nous avons, une fois de plus choisi une petite route de montagne (nous détestons les routes principales) pour rejoindre Bergen. Une belle route très zen qui nous promène entre cascade, lacs, vaches et moutons couchés sur la route. Bon, Il faut quand même rester concentré car quand dans un virage étroit un tracteur arrive en face ... ouf ça passe !

A Bergen, nous avons choisi de loger chez Anna. Pas facile d'y arriver par des rues étroites et pentues. Le surpoids de la moto m'occasionne quelques sueurs... mais pas question de me retrouver coucher dessous. Mais ça passe 😁

Nos amis allemands étant dans les environs, nous nous sommes donnés rendez-vous pour boire une (2, 3?) bières et cidres locaux. Vraiment sympa cette soirée 😁 ensoleillée en bord de flord. Personnellement, je ne comprends pas pour quelle raison la bière n'est pas classée d'utilité publique. Plus on en boit, plus on parle couramment l'anglais. Et point de blablas, cest scientifique on l'a expérimenté ! 🤓

Il faut savoir qu'à Bergen les journées ensoleillées se comptent sur le doigt d'une main. Et c'est la première de l'été, nous avons de la chance (22 degrés quand même, mais bon on ne les a pas volés car on a plus eu très froid que chaud lors de ce voyage). Et même type de temps prévu demain😊. Ca tombe bien on visite Bergen ! Bergen est la seconde de ville de Norvège (280.000 habitants)

27
27
Publié le 12 juillet 2019

Après un somptueux petit déjeuner préparé par Anna, notre logeuse, nous sommes partis découvrir la ville. Nous sommes montés dans un funiculaire qui nous a déposé sur les hauteurs. Bon, nous n'étions pas seuls, avec nous un car de chinois + un car d'Espagnol + .... ☹ Bon, c'est ainsi mais ça nous change des dernières semaines tranquilles. Après avoir admiré le panorama, nous avons décidé de redescendre à pied à travers la forêt pour avoir un peu de calme.

Nous avons déambulé le reste de cette très belle journée dans les rues de Bergen (~20 °C) , sans autre idée de découvrir cette ville puis, la soirée arrivant, nous sommes retournés dans le bar de la veille, au bord du fjord. Nous avons retrouvé "Janvier", le serveur Congolais avec qui nous avions sympathisé la veille. Il était vraiment content de nous revoir et m'a même offert des bières. Impossible pour moi de refuser 😊.

Sinon Bergen ne nous a pas enthousiasmé et nous avons préféré Trondheim.

Demain nous repartons. Suite à un message reçu ce soir de la part d'un des motards Norvégiens que nous avons connu le 10 juillet, nous suivons ses conseils et retournons à la montagne dans une station de ski car Il paraît que la route est grandiose 😊

Express côtier
Maison d'Anna
28
28
Publié le 14 juillet 2019

Impossible de partir de chez Anna sans prendre son copieux petit déjeuner 😊. Son appartement est si chaleureux (comme Anna) qu'on le quitte un peu avec regret même si la ville de Bergen ne nous a pas enthousiasmé.

Direction Sud, et comme depuis maintenant 4000 km, c'est une succession de paysages enchanteurs (route 550 puis la 13). Et nous avons ensuite emprunté, suite au conseil de nos amis motards Norvégiens la route (très etroite) d'une petite station de ski, et encore et toujours lacs, cascades, torrents et ... virages serrés !

Ce soir, nuit en hytte dans un petit camping de Roldal. Après un peu de brouillard, nous avons eu une très belle journée (entre 15 et 21 degrés)

Petit-déjeuner chez Anna
Chez Anna
Notre hytte
Stavkirke de Roldal
Voilà a quoi ressemble des motards heureux
29
29
Publié le 14 juillet 2019

Toute petite étape pour rallier notre camping de Tau où nous avons réservé une petite caravane. Ce déplacement n'a pas échappé à la règle avec des passages en montagne dignes d'intérêt 😊. Un couple de retraités d'Amsterdam, que nous avons souvent retrouvé, et qui a beaucoup voyagé (dont en Australie et 2 fois en Nouvelle Zélande) nous ont dit que selon eux, le plus beaux des pays visités est la Norvège. Et encore, ils n'ont encore pas vu les Lofoten ...

Sinon les infrastructures sont ici remarquables, et nous avons même roulé dans un tunnel en spirale ! Je n'avais jamais vu cela auparavant.

Vers 14h00, nous avons déposé nos sacs au camping puis avons rejoint le ferry pour visiter la ville de Stavanger, la moto restant à quai car nous n'en avions nullement besoin sur place. Après une visite bien sympathique de cette ville de 180.000 habitants, nous avons dégusté un bon hamburger (avec une bière évidemment) dans un des restaurants. Retour ensuite par le ferry pour récupérer la moto et rentrer au camping. Demain est prévue la fameuse randonnée du Preikestolen, piton rocheux 600 m en haut du fjord.

Vue depuis notre caravane
Notre caravane
30
30
Publié le 15 juillet 2019

Ah le fameux Preikestolen, haut lieu du wingsuit et basejump, depuis le temps que je rêvais d'y aller ! Et que pouvait on espérer de mieux qu'une nouvelle journée très ensoleillée pour y aller ? La randonnée, très sympa, (mais très populaire !) dure 4h AR avec 600 m de dénivelé. Et le sommet nous gratifie d'un point de vue sublime sur le fjord "Lysefjord" (ça c'est pour demain !😊). Que du bonheur !

Le Preikestolen