L'Afrique du Sud par Chou&Bidou

Par
Rendez-vous à la pointe de l'Afrique Australe ! Exploration du pays de Nelson Mandela, des grands requins blancs et des vins ensoleillés... à la découverte de l'Afrique du Sud.
Du 17 avril au 1er mai 2018
15 jours
17
avr

Petit aparté sur notre voyage avec Air Namibia : Vol de 2h30 de Windhoek à Cape Town

Nous pensions que les compagnies asiatiques étaient "un peu" excessives en ce qui concerne les collations et autres repas durant les vols... mais ca, c'était avant !

15/30 minutes après le décollage : collation salée + collation sucrée + boisson

(collations avec un petit jus de fruit vers 15h30, jusque là... normal, c'est gentil merci)

30 minutes plus tard : apéritif

(ah bon bah... on va goûter un peu de vin alors...parce qu'il y a des gens qui en prennent... histoire de se mettre dans l'ambiance !)

5 minutes plus tard : plateau repas avec entrée, plat, pain/beurre et dessert... il est 16h26... ?!

Après avoir tout mangé, et tout bu, on se dit que les asiatiques ont un appétit de moineau et que les africains savent quand même bien recevoir !!!

Happy Day... ou Happy Hour ?!  

Rassasiés, nous atterrissons dans la ville cosmopolite de Cape Town, alias "Mother City".

18
avr
18
avr
City of Cape Town

Off chez Rhonette...

Nous sommes posés dans notre « loft room » chez Rhonette (notre hôte).

Fatigue, grisaille et pluie... C’est décrété, nous ferons de ce Mercredi un Dimanche !

Ce « Dimanche » se résumera donc à : Séries, Apéro et Repas... à peu de choses près !

Petit balcon avec vue sur le "Cape Town Stadium"
Petit balcon avec vue sur le "Cape Town Stadium"
nous bordéliques ? non, certainement pas...
nous bordéliques ? non, certainement pas...
Il fallait bien goûter le vin sud-africain...
Il fallait bien goûter le vin sud-africain...
"Smile and Come in"  by Rhonette & Mickey
19
avr

Départ en douceur avec une petite marche matinale avant de partir visiter La Cap en vélo la 1ère journée.

Nous démarrons par le quartier de Bo Kaap (="au-dessus du Cap" en Afrikaans), principal quartier malais positionné sur les flancs de la colline Signal Hill et TRÈS COLORÉ !

Quartier emblématique que l'on retrouve sur toutes les photos du Cap !

Bo Kaap 

Nous découvrons cette ville très cosmopolite... et surtout très marquée par l'Apartheid (= "Séparation" en Afrikaans), politique abolie mais qui se rappelle pourtant à notre souvenir à chaque coin de rue.

L'encre et les paroles de Nelson Mandela font effectivement foi ici, dans la "mother city", mais il persiste malgré tout un sentiment très fort de disparité entre les populations noires et blanches : les quartiers sécurisés et "résidentiels" sont constitués d'une grande majorité de blancs et les "Townships" et autres quartiers défavorisés entourant la ville sont majoritairement occupés par les noirs...

"Do not judge me by my successes, judge me by how many times I fell down and got back up again." Nelson Mandela alias Madiba (nom de clan tribal)

Ne me jugez pas sur mes succès, jugez-moi sur le nombre de fois où je suis tombé et où je me suis relevé à nouveau

"Cape Town Stadium" construit pour la coupe du monde Fifa 2010
Long Street : rue populaire et animée connue pour ses bars et restaurants
"Mama Africa", Long Street
Township de Imizamo Yethu
"The Company's Garden" Et oui, les femmes africaines sont vraiment trop fortes !
"The Company's Garden" en vélo et en bonne compagnie...
Un océan "légèrement" déchaîné...
Cape Town City 

Heureusement, les traditions et la culture africaines sont bien là, et nous avons plaisir à déguster nos premiers repas Africains/Éthiopiens chez "Madam Taitou".

Tradition oblige la serveuse nous invite à aller nous laver les mains avant de nous servir les plats, car ici... on mange avec les doigts 😋!

Au menu "Key Wot" et "Alcha Wot"... Délicieux !!!

"Madam Taitou"  77 Long St, Cape Town City Centre, Cape Town, 8000

Première journée de visite se concluant donc par des sentiments mélangés, impressions aussi "cosmopolites" que la Mother City...


La ville nous dévoile ses plus beaux atours lors de notre seconde journée.

Au programme : Tour de la ville en bus et Escapade sur la Table Mountain, l'une des 7 nouvelles merveilles naturelles.

Camps Bay
... sur la jolie côte de Camps Bay, on regagne sa villa en ascenseur de verre !
"Les touristes"... on nous prendrait presque pour des noich' 😂 !?
Petit burger d'Autruche au passage !
Quelques épaves de bateaux témoignent de la force de l'océan à la pointe du Cap
Balade touristique autour de Cape Town 
la tête dans les nuages
Où est Charlie ? si si, cherchez bien...
Première rencontre avec un "Dassie" ou "Daman du Cap"
Table Mountain - Le Cap

A l'issue de cette 2ème journée de visite au Cap, l'heure est venue de récupérer la voiture que nous avons louée via internet (quelques mois plus tôt), pour continuer notre périple et longer toute la côte Est de l'Afrique du Sud.

Mais, ce pays va nous donner du fil à retordre...

Impossible de récupérer la voiture car les loueurs n'acceptent pas nos cartes françaises : "Debit card" et non pas "Credit Card"

A priori, ils ne peuvent pas reverser les fonds de la caution via ce type de carte, parce qu'il y a inscrit "Debit" sur la carte... dommage car dans d'autres pays cela fonctionne parfaitement bien !!?#!

"Ok et donc ? quelle solution avons-nous ?"

NB : Vols, hôtels et déplacements suivants planifiés en fonction de l'itinéraire prévu, EN VOITURE donc !

"Et bien, il vous faut une "credit card" sinon on ne peut pas vous louer de voiture..."

Après plusieurs échanges stériles... Nous ressortons sans voiture !

Il est 17h45 : à 30 minutes du coucher du soleil, nous voilà sans batterie sur le portable (et oui, sinon trop facile d'appeler un Uber pour nous raccompagner chez "Rhonette" !!!), obligés de rentrer à pied, et devant chercher des solutions pour réorganiser la suite de notre voyage sud-africain... ! A suivre... !

L'Afrique du Sud refuse effectivement de louer des véhicules avec des "Debit Cards" même si ce sont des cartes internationales.

Il faut impérativement des "Credit Cards", faute de quoi... pas de véhicule !

Une astuce à Cape Town :

Le seul loueur acceptant de louer un véhicule avec une Debit Card est

"AroundAboutCars" 20 Bloem Street, Cape Town

La location est limitée à la première catégorie de véhicule, uniquement avec récupération et restitution du véhicule à l'agence du Cap, et limitée à un certain périmètre autour de la ville (jusqu'à Hermanus maximum).

La caution n'est débitée sur la carte qu'à la restitution du véhicule s'il y a un dommage.

ATTENTION : Etre très vigilant lors de l'état des lieux initial du véhicule, notamment les pneus (impacts, accros...) FAIRE NOTER CHAQUE DETAIL !

On en a fait les frais pour un morceau de pneu qui s'arrachait (de la taille d'un ongle) :

650 ZAR (44€) pour réparer le pneu !

Inattention au départ ou négligence sur la route... nous penchons pour la 1ère option !

21
avr

Après la déconvenue de la veille concernant la location de voiture (nous sommes bien rentrés, juste avant la nuit 😉), et après avoir pris le temps de réfléchir à la meilleure solution pour poursuivre notre aventure sud-africaine, nous nous présentons au seul loueur du Cap qui accepte les Debit Cards avec des "restrictions d'éloignement" !

Nous prenons, par conséquent, la route en fin de matinée en direction de Gansbaai... étape clé que nous ne voulions absolument pas manquer (voir étape du 22 Avril !)

Reprenant une partie de l'itinéraire initialement prévu, et suivant les conseils de notre hôtesse (Rhonette toujours !), nous empruntons la route qui longe la côte de Strand à notre destination du soir.

Nous passons notamment par Gordons Bay, Betty's Bay et Hermanus.

Coup de cœur partagé pour Betty's Bay, avec sa colonie de manchots (trop mignons !!!) et sa nature préservée se mêlant à une petite ville tranquille où il semble vraiment faire bon vivre...

Lovely Betty's Bay !

Le paysage qui défile entre océan et montagne, plages et roches, lagunes et domaines viticoles, villes de pêcheurs et townships, est à la fois magnifique et déroutant.

Whales coast
Whales coast
Hermanus
Hermanus
Hermanus
Hermanus
Nouvelle rencontre avec les Dassies... non non ils n'ont pas dérangé Marco !
"Whales coast" réputée pour l'observation de la migration des baleines... mais désolés, ce n'est pas la saison !

Arrivés sur Gansbaai au coucher du soleil, nous prenons possession de notre chambre dans un charmant Guesthouse"Gansbaai Boarding Lodge" (service et prestations irréprochables, et une belle rencontre avec le patron Aaron... au top !!!) et ne tardons pas pour nous mettre au lit en vue de la journée tant attendue du lendemain...

Coucher de soleil sur Gansbaai ... à demain !
22
avr

Réveil en douceur et matinée détente au soleil... sentiments mélangés entre inquiétude et excitation avant notre GRAND rendez-vous de la journée.

12h00 : Reposés, temps magnifique, petit-dèj complet (était-ce judicieux ?!), crème solaire ok, en tenue et arrivés sur notre lieu de rendez-vous... nous sommes prêts !

... une équipe de professionnels nous attend sur place pour nous faire faire le grand saut :

Plonger avec les Great White Sharks ! Rêve ou folie... en tout cas, l'aventure est lancée !

Avant de partir en mer, l'équipe de "SharkLady Adventures" nous sert un repas léger (... ?!) et nous sommes regroupés pour un brief' d'avant départ... les consignes sont données, nous embarquons en "espérant" approcher au moins un Grand Blanc !

Le départ !

Conseil Vidéo : N'hésitez pas à cliquer sur "Réglages" (icône qui apparaît en haut à droite de l'écran après le lancement de la vidéo) pour améliorer la qualité et la positionner à 720p60... la qualité sera bien meilleure 😉 !

C'est parti, le bateau jette l'encre, l'équipage fixe la cage, et nous avons à peine le temps de finir d'enfiler nos combinaisons, cagoules et masques, que nous entendons l'équipe crier "Shark ! Shark !"

Notre premier grand requin blanc est juste là, à 2 ou 3 mètres du bateau et à moins d'un mètre de la cage... sans réfléchir, nous descendons dans la cage... c'est l'heure de vérité !

... le GRAND moment ! 

Ca y est, nous avons eu notre premier face à face avec Mr le Grand Blanc !

S'en suivent plusieurs phases d'apnée, au rythme des "Shark ! Down Down ! Down Left ! Down Right !" de l'équipe... entrecoupées par l'aperçu d'un aileron à la surface. Nous resterons plus de 30 minutes dans la cage !

Les sensations sont dingues... servir d'appât pour ce mastodonte des mers, le sentir passer même lorsqu'on ne le voit pas, et le voir, si imposant et calme en même temps... Des sensations incroyables !!!

Il y avait quand même quelques "petit appâts" autres que... nous !
la preuve en image : il s'agit bien de "Grands Blancs" (ventre blanc)
Une expérience inoubliable 🦈 !

Bien, revenons sur un point...

Il n'était peut-être pas "si" judicieux de prendre un petit déjeuner bien complet le matin (œufs brouillés, bacon, tartines, thés, cafés...) + le buffet bien sympa de SharkLady à 12h30 (sandwiches, cakes, jus de fruits, café...)

Car, après avoir passé presque 3/4 d'heure dans la cage, avec une mer bien agitée, un équipage qui balance des seaux de restes de poissons morts huileux bien écrasés à côté de la cage, et le masque avec lequel nous respirions par la bouche (rappel de la bouillabaisse huileuse jetée à côté de nous alors qu'on boit la tasse une fois sur 3 !)

Autant dire que tout ce petit mélange, plus les sensations, nous a quelque peu... comment dire... brassés !

Nous avons donc, comme le dit si bien l'équipe "charmé les requins nous aussi !" lorsque nous sommes remontés sur le bateau ! NB : Nous n'étions pas les seuls...

Oui, vous l'aurez bien compris, nous avons vécu l'aventure "jusqu'au bout de nos tripes" !!!

Heureusement, les filles nous avaient préparé une bonne soupe pour le retour, histoire de nous remettre l'estomac en place ! Merci...

Réservation auprès de "DownHill Adventures" à Cape Town.

Equipe au top et réactive, et pour un prix tout à fait convenable :

Shark Cage Diving à Gansbaai :1 750 ZAR par personne (sans le transport)

Si transport nécessaire depuis Cape Town : compter 550 ZAR par personne supp.

Prise en charge à Gansbaai (Kleinbaai) par SharkLady Adventures

23
avr

Après avoir vécu un grand moment au milieu des requins, nous rentrons sur Cape Town… et oui, location de voiture oblige !

On optimise donc ce retour qui nous permet de visiter quelques sites de la pointe sud du Cap, qu’il aurait d'ailleurs été dommage de louper.

Après avoir longé la côte de Chapman’s Peak (bien escarpée mais très belle ! Dommage que le brouillard soit de la partie…), nous partons rencontrer la colonie de manchots qui a élu domicile à Boulders Beach, plage de sable fin et d’eau turquoise bien connue le long de la côte de Simon’s Town.

 Chapman's Peak


Boulder's Beach et ses "African Jackass Penguins" 🐧 !  Ok, on avoue... on adore ces p'tits manchots 😍 !

On poursuit jusqu'au Cap de Bonne Espérance et Cape Point qui le surplombe.

Pointe Sud-Africaine qui se partage entre l’Océan Atlantique et l’Océan Indien… et au vu du temps quelque peu « agité » qui règne ici, on n’a pas de mal à s’imaginer pourquoi le premier cap fût baptisé « Cap de Bonne Espérance » !!!

Ce site est resté d’une beauté très sauvage, avec une vue magnifique… et un vent à décorner un Kudu ! (oui, ici ce ne sont pas les Oryx, mais les Kudus !)

Paris : 9 294 Kms !
Sydney est sur notre tableau de chasse...
... mais on a encore quelques kilomètres à parcourir !
Le vent et la pluie ne nous ont pas arrêtés pour monter au sommet des "2 caps" du Cap ! 

L'occasion de recroiser quelques compagnons de voyage...

Grand Kudu
Autruche (femelle)...
... au vu des pattes de cet animal, il doit s'agir d'un animal préhistorique !!!
Cape of Good Hope (Table Mountain National Park) 

Après cette belle journée bien remplie et une dernière soirée de repos au Cap, il est l’heure de rendre la voiture de location avant de prendre notre avion pour Port Elizabeth.

Le Cap - 24 Avril 8h30 : C’est parti !

Direction « la poste sud-africaine » pour retourner quelques affaires et souvenirs en France (oui, il fallait délester les sacs … un peu 😉 !), aller rendre la voiture au loueur, commander un Uber et filer à l’aéroport pour ne pas rater notre avion (décollage à 11h45) !

Ok… là ca se corse… Poste Sud-Africaine PAS DU TOUT coopérative… Bref… Grosse perte de temps… Grosse galère… Course-de-Marco-poche-ouverte-qui-lui-vaut-la-perte-de-sa-Carte-Bancaire… « Mauvaise foi » du loueur de voiture qui nous coûte 650 ZAR pour payer un pneu à l’arrache et pouvoir partir à l’aéroport avec notre Uber…

Bref ! On a envoyé notre colis ! On a eu notre avion ! On n’a plus qu’une carte bancaire !

650 ZAR ! Merci...
... On vous en prie 😅 !
N'ayant pas de photo de LA carte bancaire... nous avons choisi ce joli oiseau !
...
24
avr

Rendez-vous à Port Elizabeth ou P.E dixit tous les Sud-Africains !

Nous avons donc eu notre avion (petit rappel) mais nous n’avons plus qu’une seule carte bancaire (deuxième petit rappel !).

Ok, nous arrivons donc à "P.E" : nouvel essai pour louer une voiture quelques jours… tenaces mais ca ne paie pas… donc on commande, comme d’habitude, un Uber (oui parce qu’on aime bien et que c’est sûr le Uber 😀)

PS : Uber n’est pas le prénom du chauffeur qui parcourt le monde avec sa petite automobile…

Evidemment, toute ressemblance avec la réflexion d’une personne connue ne serait pas fortuite !!

Bref, revenons à cette arrivée, et après toutes les émotions de la journée, on a besoin de NE RIEN FAIRE !

Ce sera donc farniente dans la super chambre d’hôtel réservée (on s’est payé un petit luxe pour 30 € la nuit à l’hôtel « Nautilus Guesthouse »… juste parfait pour un jour comme celui-ci !) et comme on en veut quand même toujours plus, on se fait une balade sur la plage et une petite marche pour aller se chercher du bon poisson chez « Blue Ocean Fisheries », bien réputé dans le coin (nous étions les seuls blancs et à priori ce n’est très usuel par ici lol… mais le bon repas tranquille au retour dans notre chambre était au top et la bouteille de vin aussi ;) !)

Nautilus Guesthouse
"Hake & Chips" : Très bon !!!
Port Elizabeth - Bluewater Bay 

Après une nouvelle journée du même acabit, nous partons pour une troisième journée réservée dans le parc «Addo Elephant National Park»… vous l’aurez deviné, NOUS VOULONS VOIR LES ELEPHANTS D’AFRIQUE !!!

Et on en a vu ! Pleins !

Des bébés, des adultes (des gros), de loin, de près, de très près… et ils sont vraiment beaux !

Ils sont majestueux malgré leur poids non négligeable et c’est vraiment fascinant de les voir évoluer, se déplacer en famille, en troupeaux…

"Addo Elephant National Park"

Quelques autres espèces croisées lors de ce safari avec guide (bah oui, toujours pas de voiture !)… une très belle journée pendant laquelle nous avons beaucoup appris sur tous nos compagnons de voyage...

"Pumba" le phacochère !
Dung beetles : Scarabées d'Afrique qui roulent des boules... de caca ! Mmmhh !
Blue Crane : Oiseau officiel d'Afrique du Sud
Buffalo d'Afrique
Kudu - femelle
Suricates 😍
Suricates 😍
Beware...
... vu comme ça, on a un doute sur la dangerosité du matou 😅 !
NB : les petits suricates ne sont pas sans nous rappeler une autre petite poilue 😉 Magnifique réserve naturelle !


Nous terminons notre séjour avec une dernière journée consacrée à la visite de la ville, qui nous présente un double visage :

Un centre ville populaire bien animé et un front de mer, le « Boardwalk », chic, très touristique mais, on doit bien l’avouer, très joli !

Donkin Street
Donkin Reserve
Port Elizabeth - Centre ville 
Port Elizabeth - Boardwalk 

Direction aéroport pour rejoindre nos dernières destinations Sud Africaines : Pretoria et Johannesburg

27
avr

Nous ne pouvions pas visiter l'Afrique du Sud sans passer par sa Capitale : Pretoria

Une journée de visite suffira :

Nous démarrons par un déjeuner très sympa et bucolique au milieu du Bird Sanctuary de Pretoria; en tête à tête avec les Blue Crane !

Où est la têtête Où est le cucul ?!!
Blue Crane Restaurant - Bird Sanctuary - Pretoria

Nous nous rendons ensuite aux Union Buildings : siège du gouvernement d'Afrique du Sud, qui arbore fièrement la statue géante de Nelson Mandela :

Union Buildings 

Enfin, direction Church Square et le Voortrekker Monument : monument érigé en hommage aux pionniers du Cap qui furent les premiers à s'installer dans les terres d'Afrique du Sud début 1800 : migration qui fût baptisée "Grand Trek", d'où le nom du monument.

Church Square
Church Square - Statue de Paul Kruger : ancien président de la République Sud-Af
Church Square - Palais de Justice
Végétation dense et... parfois étrange !
Première rencontre avec les "Mangoustes Jaunes" d'Afrique Australe 😍
... aussi appelées "Mangoustes Fauves"
Voortrekker Monument
Sculpture "Quo Vadis ?" (Où allez-vous ?) - hommage à la migration des pionniers
Church Square & Voortrekker Monument - Pretoria

Nos derniers moments en Afrique du Sud seront pour la réputée Johannesburg !

Ville réputée, entre autres, pour son taux de criminalité... et nous allons vite comprendre qu'il ne s'agit pas là que d'une réputation !

En effet, à peine sortis de la station de train "Gautrain Park Station" à Jo'Bourg ou Jozi, comme l'appellent les locaux, que nous sommes interpellés par la police... 7 policiers nous demandent de venir à eux et nous ordonne de ne pas marcher dans la rue !!?

Il est vrai qu'il n'a pas fallu 3 minutes avant de ressentir ce sentiment d'insécurité... et constater que nous étions les seuls blancs dans les rues...

Ces premiers instants à Jo'Bourg se soldent donc par un embarquement dans le fourgon de police, escortés par une autre voiture de police, qui nous conduisent jusqu'à l'adresse de notre hébergement !! Grande Classe !!

L'occasion de plaisanter un peu avec les policemen (attention, qui ne rigolent pas des genoux tout de même en Afrique du Sud !!!) en leur disant que c'est très sympa de se faire embarquer par les flics 5 minutes après notre arrivée 🤣 !

(On passera le détail des gens dans la rue nous regardant nous faire embarquer avec nos gros sacs sur le dos lol)

Nous arrivons donc à destination, il nous en coûtera 100 rands au passage (= 7 € mais surtout un arrangement plus intéressant que la demande initiale du chef de police pour les inviter à manger... tous les 7 !!! On ne perd rien et on tente tout en Afrique du Sud !), et bien sur les rires de notre hôtesse lorsqu'elle comprit que : "Oui oui, le fourgon de flics c'était bien nous... et notre escorte !"

Ok, tout va bien, nous voilà maintenant dans notre petit appart très sympa; aménagement de containers superposés qui forment un petit bâtiment, artistique et fonctionnel dans le quartier de Maboneng !

NB : Accès aux appartements sécurisé par empreintes digitales... ?!#

Vue de l'appartement...
On constate que l'extérieur est... un peu moins glam' !
Studio loué via Airbnb dans le quartier "Maboneng" de Johannesburg 

Notre hôtesse nous précise que nous ne pouvons aller à pied QUE DANS 2 RUES... ce que nous ferons pour aller manger, nous balader (rapidement donc !) et rentrer à l'appart.

Appart' containers (blanc et vert) derrière le bâtiment décoré en street art
Maboneng = "lieu de lumière" en Sotho, langue d'Afrique Australe - Quartier en plein développement, artistique et branché 

Nous visiterons donc Jozi le lendemain en bus touristique City Sightseeing, ce qui nous permettra de parcourir en sécurité tous les quartiers de la plus grande (et plus dangereuse ?!) ville d'Afrique du Sud... nous découvrons le contraste saisissant entre les quartiers d'affaires et les quartiers touristiques très "opulents" et le reste de la ville très pauvre et, on peut le dire, insalubre.

Johannesburg reste malgré tout la ville la plus riche d'Afrique du Sud (ville minière, aurifère pour être plus précis, et dénommée "ville des milliardaires" désormais...) où vous pouvez passer du quartier de Soweto, plus grand bidonville du monde et "coeur noir" qui a construit la victoire contre l'apartheid, au quartier de Sandton, principal centre d'affaires et boursier d'Afrique du Sud... tout cela sans vous douter que vous êtes dans la même ville !

Nelson Mandela Bridge - Johannesburg
Jo'Bourg c'est aussi ça...
100 ans de Nelson Mandela en 2018, né le 18/07/1918 : "Madiba Day" le 18/07/2018
Approchez un peu... oui oui ! on a bien trouvé "La Rochelle Street" à Jozi ;) !
 Johannesburg by bus !

Il est maintenant l'heure pour nous de rejoindre l'aéroport pour quitter le pays de Madiba...

1
mai

L’Afrique du Sud arbore fièrement les couleurs et les symboles de son drapeau :

Le Rouge, le Blanc et le Bleu sont les couleurs historiques du drapeau Sud-Africain.

Le Bleu représente le ciel, le Blanc les natifs européens et le Rouge le sang versé pour la liberté.

En 1994, année de l'élection de Nelson Mandela à la présidence, s’ajoutent à cette palette le Vert pour la terre, le Jaune pour la richesse aurifère du pays et bien sûr le Noir pour les natifs africains.

(Ces trois "nouvelles" couleurs sont les couleurs traditionnelles des mouvements noirs africains)

Enfin, le Y renversé représente la convergence de toutes ces couleurs vers une union en cours… symbole explicite de l’abolition de l’Apartheid.

Ce pays est en effet un modèle de contrastes entre richesses et pauvreté, nature sauvage et villes cosmopolite et... entre noir et blanc, toujours...

Pour nous, l’Afrique du Sud s'inscrit sous le signe des sensations fortes, partagés entre grands blancs et éléphants d'Afrique majestueux, des paysages contrastés et saisissants, de la découverte du cépage "Pinotage" qui est plutôt sympathique au palais, et évidemment sous le signe d’un pays marqué à jamais par les cicatrices de l’Apartheid.

"Le pays de Madiba" nous a rappelé chaque jour que l’histoire est indélébile et qu’il est encore difficile de rétablir l’équilibre… mais l’humanité et l'ouverture évidentes des sud-africains en seront, nous l'espérons, les clés.

I never lose.

I either win or learn. Nelson Mandela

Je ne perds jamais.

Soit je gagne, soit j’apprends.

Totsiens...