"Comment y aller ?" par Chou&Bidou

Par
A pieds, en vélo, en bus, en train, en avion ou en trottinette... voici notre article spécial "Transports autour du Monde" !
Avril 2018
52 semaines
Dernière étape postée il y a 269 jours
Publié le 29 juillet 2018

... laisse moi dormir tout contre toiiiii

Oups pardon ! hors sujet, petite rechute des années 80', ca arrive aux meilleur(e)s, ou aux plus fatigué(e)s... enfin, on reprend !

🔙

Nous avons décidé de consacrer aux voyageurs que nous sommes tous, débutants, intermédiaires ou confirmés, un article spécial "Transports autour du Monde".

Parce que le transport est souvent LE PROBLÈME MAJEUR lorsque tu voyages...

Alors, sans prétention aucune, notre objectif est de partager avec toi nos expériences, nos astuces et nos "anti-pièges" qui peuvent parfois te sauver la vie, la nuit ou les nerfs à l'autre bout du monde !

Nos outils in-dis-pen-sables !

On a bien dit : IN-DIS-PEN-SABLES ! (Non mais c'est pour être surs que tu aies bien compris... !!?)

Rome2rio

Site internet et Appli mobile

Fonctionne en ligne uniquement

Rome2rio c'est magique !

Taxi, Bus, Train, Avion + budgets estimatifs


Tu peux trouver toutes les options de transports possibles pour aller d'un point A à un point B, puis C, puis D, puis... bref, où tu veux dans le monde entier !

C'est notre indispensable !

MAPS.ME

Appli mobile

Fonctionne hors ligne (après avoir téléchargé les cartes en connexion) même en Chine !!!!

Maps.me te permet de disposer d'un outil GPS hors ligne partout dans le monde.

Cette appli te sauve la vie dans les zones les plus reculées et surtout quand tu es seul au milieu de nulle part.

Elle te sauve également lorsque la barrière de la langue avec les autochtones est infranchissable !

Attention tout de même à bien anticiper le téléchargement des cartes lorsque tu as une connexion... sinon pas de guidage.

Le + : Tu peux enregistrer (indifféremment en ligne ou hors ligne) tous tes points d'intérêts, hôtels, restaurants, sites touristiques... via des signets afin d'enclencher un guidage piéton, voiture ou transports en communs dès que nécessaire.

C'est notre 2ème Indispensable !

Maintenant que tu as la base, on peut y aller...

Publié le 29 juillet 2018

Il y a peu de trains, de bus ou de taxis-brousse en Namibie.

TRAINS : assurent uniquement la liaisons entre Walvis Bay - Windhoek - Keetmanshoop.

BUS : peu nombreux, assurent des lignes entre les grandes villes uniquement et sont... "approximatifs".

TAXIS COLLECTIFS ou COMBIES : nous vous conseillons de les éviter ! Ils sont irréguliers, très lents et dangereux car souvent "victimes" d'accidents de la route.

STOP : vraiment déconseillé en Namibie, comme dans tous les pays d'Afrique. Pratiqué par les locaux mais qui peut s'avérer dangereux pour les touristes, notamment la nuit ou dans les zones en pénurie d'eau (risques d'agressions).

AVION : unique et très bonne compagnie Air Namibia ! Les liaisons sont assurées entre les principales villes du pays : Windhoek, Walvis Bay, Lüderitz et Oranjemund ainsi que vers le Botswana, Victoria Falls (côté Zimbabwe) ou la bande de Caprivi entre autres.

LOCATION D'UN 4x4 : LE moyen de transport idéal en Namibie !

Simple, ouvert à tou(te)s et sûr, aucun problème pour louer un véhicule en Namibie...

Un petit détail : la conduite est à gauche !

En même temps, c'est le cas dans pas mal de pays autour du monde, donc autant t'y habituer tout de suite...et on s'y fait très vite, après 2 ou 3 carrefours en ville à contresens, tu es rodé !

Enfin, rassure toi, une fois sorti des villes tu es souvent seul au monde sur de longues distances (pas de panique, on te voit venir, il y a des numéros d'appel et de dépannage comme chez nous, au cas où...)

Ah si, deuxième petit détail : il y a beaucoup de pistes en Namibie !

Qui dit "pistes" dit sable, trous, graviers (ou cailloux, ou grosses pierres... ok !), petites flaques d'eau (hum... petits franchissements...), etc... donc, ami(e)s pilotes, vous allez vous régaler !

Et pour ceux ou celles qui ne sont pas encore des pilotes affranchi(e)s, vous allez apprendre à piloter un 4x4... et ca c'est vraiment fun 🤙 !

Notre conseil ultime : Louer un 4x4 avec tente sur le toit !

Le système est très bien rodé en Namibie, c'est LE mode de transport/hébergement qui te permet de tout faire par toi-même, en toute autonomie.

En effet, la Namibie est un des derniers pays d'Afrique où tu peux te payer ce luxe de liberté totale pour explorer les splendides réserves animalières...

On aime encore et encore ce magnifique pays ❤ !

Le "must have"  : 4x4 équipé tente avec double cabine !

Notre loueur au top : Tourmaline Safaris

Changement de décor, changement de règles !

LOCATION DE VÉHICULE : Pour ceux et celles qui ont suivi notre blog, vous l'avez déjà compris...

Louer une voiture en Afrique du Sud est une belle galère pour les français, voire une mission impossible !!!

Pour rappel : les loueurs demandent une "credit card" pour louer un véhicule, afin de s'assurer qu'ils puissent restituer le dépôt de garantie au client via la carte en fin de location.

Problème : nos cartes françaises (entre autres) indiquent "debit card" et les loueurs sud-africains les refusent donc !

Erreur nous diras-tu !? Certes, puisque nos cartes sont tout à fait compatibles avec des crédits d'avoirs ou autres restitutions de dépôts de garantie (foi d'ancienne banquière !!!)

Que nenni !! Le loueur sud-africain s'en f**t comme de l'an 2 ! C'est noté "debit card" sur ta carte, tu n'as pas de voiture ! ... et ceci même si tu as réservé ta loc' plusieurs mois à l'avance sur internet, avec ta carte bancaire, via des sites de loueurs internationaux connus, dont nous tairons les noms car nous ne sommes pas rémunérés pour les pubs !

Seule exception à Cape Town : "AroundAboutCars"

Pas de pub, juste du dépannage pour toi qui en aurait vraiiiiiiiiiment besoin !

(parce qu'on est sympa... et qu'on l'a déjà noté dans notre blog lol)

Seule agence de location qui accepte les "debit card".

Attention : conditions de location limitées en termes de kilomètrage et de durée

AVION : L'option de transport "inter-villes" la plus régulière et la plus simple en Afrique du Sud.

Ce n'est pas toujours la moins chère bien sur, mais elle a le mérite d'être rapide, fiable et efficace !

Liaisons dans tout le pays sans problème.

UBER : En ville, nous vous conseillons d'user et abuser d'Uber !

Site et Appli mobile

Fonctionne en ligne uniquement

Sûr, pas cher, rapide, sans mauvaises surprises (trajets et prix fixés avant la prise en charge), pas d'argent à sortir (pour ceux qui tâtonnent encore avec "hubert", le paiement passe directement par l'appli de façon sécurisée !).

Même à Johannesburg, Uber est fiable et sécurisé... c'est pour dire 😉 !

Un seul point d'attention : à Johannesburg et Pretoria, il existe des tensions entre les taxis et les chauffeurs Uber.

Il est juste recommandé d'être discrets aux abords des gares des 2 villes et de commander son Uber un peu plus loin, eu égard à l'agressivité des chauffeurs de taxis vis à vis des chauffeurs Uber...

... pour l'anecdote, on s'est fait suivre par un taxi pendant 10 bonnes minutes à Pretoria (l'intention n'était pas courtoise !!!), et on a du le semer pour pouvoir commander notre Uber 😅 l'aventure c'est l'aventure !

Le + : Les forfaits mobiles français incluent désormais les communications et data en Afrique du Sud !

Vous avez donc le forfait nécessaire pour utiliser à volonté votre appli Uber... comme en France !

Elle est pas belle la vie en Afrique du Sud !!?

TRAIN : Le Gautrain est une très bonne solution de transport express entre Johannesburg - Pretoria - Aéroport OR Tambo (uniquement !)

Mis en place pour le mondial de foot 2010, le Gautrain est un train moderne, rapide et bon marché...

On recommande vivement pour les déplacements en Jo'Burg et Pretoria !

Publié le 30 juillet 2018

BUS : Après avoir passé plus de 26 heures dans une dizaine de bus tanzaniens, nous vous annonçons sans grande surprise que c'est LE moyen de transport que nous avons adopté en quasi-exclusivité !

Le réseau de bus en Tanzanie est très développé et très bon marché.

Bon par contre, on doit te prévenir : il est préférable de se faire assister un minimum... par les hôtels, les guest houses ou bien les intermédiaires pour une excursion ou un circuit.

En effet, le système est bien rodé mais quand tu ne sais pas où, quand et comment prendre ton bus... tu peux vite être perdu et te faire embarquer pour une toute autre destination !

Il suffit donc de demander aux âmes charitables par qui tu passes pour d'autres prestations, et là pas de problème.

En plus, les tanzaniens sont hyper serviables, et ils te guideront vers le bon bus, à la bonne heure, voire même t'emmèneront acheter ton billet la veille pour le lendemain.

Anecdote : Une employée de guest house s'est même levée spécialement à 4h du matin à Arusha pour nous accompagner et nous trouver le bon bus 😍 !

Pas cher, folklorique, locaux heureux de voir que des étrangers prennent le bus avec eux, vendeur de nourriture et de boissons tout au long de la route... bref du bonheur !

Tu as même parfois la "chance" d'avoir des compagnons de voyage un peu spéciaux : chèvre, poule... ça c'est la vraie vie africaine !!!

AVION : Pour les longues distances, des vols sont assurés à travers tout le pays : Dar es Salaam, Kilimanjaro, Arusha, Zanzibar...

Les liaisons sont fréquentes et plutôt bon marché - nous avons testé et approuvé Fastjet

en plus, ils ont un perroquet sur leurs avions... et ça, on aime ! 

SPECIAL ZANZIBAR : Pour nous rendre sur Zanzibar, nous avons pris le FERRY

via"Zanzibar Quest" de Dar Es Salaam à Zanzibar Town.

Prix intéressants (74 US$ pour 2), places confortables, snacks et boissons en vente à bord... bref, on recommande !

NB : Prévoyez bien votre prise en charge par votre hôtel/guest house à l'arrivée sur Zanzibar, car là-bas, c'est la jungle des taxis et autres fous du volant !!!

Zanzibar Quest  - Dar Es Salaam
... enfin, on recommande vraiiiiiment les plages de Zanzibar #plusbellesplagespourlemoment# sableblanc#eauturquoise ❤
Publié le 30 juillet 2018

Les transports au Népal... nous y voilà !

On ne va pas se mentir, les routes du Népal sont réputées parmi les plus meurtrières au monde... et on comprend très vite pourquoi !!!

BUS : Voilà, nous y sommes donc...

Comme tu aimes l'aventure, le challenge, le risque (l'amour... !), et que tu n'as pas non plus 10 alternatives pour te déplacer au Népal, eh bien tu fais comme les p'tits copains, tu prends le bus !

Et par chance, des liaisons existent entre toutes les villes pour des prix imbattables.

Alors tu t'en doutes, mais on t'avertit tout de même :

Pour les angoissé(e)s de la route, les victimes de vertiges intempestifs incontrôlables ou les sensibles du stomac', mieux vaut s'abstenir !

Plan de secours : Tu peux prendre un cachet ou un grand whisky (valable avec vodka, rhum, gin,... ) avant le départ pour sortir de sa torpeur ... mais là, on n'est pas toubibs donc on dégage toute responsabilité !

Malgré tout, pas d'inquiétude (cf. "Le Népal par Chou&Bidou") le Népalais a une astuce infaillible pour te garder en vie : le klaxon ! Même en côte, en plein virage, en montagne et à 3 sur une voie de 2, le Népalais maîtrise le klaxon comme personne et tu ne crains donc plus rien... Oui, on ne le répétera jamais assez : le klaxon sauve [à priori] des accidents ?#!@

Et comme le Népalais est toujours plus inventif, tu dois vite t'habituer à la "douce mélodie" des bus de ville, et au compère du chauffeur qui... siffle... tout le temps !

Des sifflis pour faire monter dans le bus, des sifflis pour faire descendre du bus, des sifflis pour stopper le bus, des sifflis pour redémarrer le bus...

Bref : au Népal, le "siffli" est au bus ce que le klaxon est à la conduite !


L'avantage désormais, c'est que tu es prêt à emprunter toutes les routes du monde ! ou presque...

Publié le 21 septembre 2018

En Inde, tout est possible même l'impossible !

Avion, train, bus, taxi, tuk-tuk, bateau... le choix est vaste! La méthode aussi...

Et oui, l'Inde nourrit la complexité et on peut vite en faire les frais !

Alors on va essayer de te simplifier un peu la vie :

▪TRAIN : C'est certainement le meilleur rapport Temps / Prix / Confort pour traverser le pays, avec en bonus de la bonne bouffe et des chai délicieux (le fameux thé indien pour ceux qui n'ont pas suivi notre voyage en Inde 😉 tu te réveilles à la douce mélodie du "chai-chai-chai" du matin !) ... tout cela à condition d'avoir tes billets de train !

Alors, juste pour toi, voici notre "Train en Inde : mode d'emploi"

Où et comment acheter les billets ?

SUR LE SITE IRCTC :

L'équivalent du site Voyages SNCF mais en beauuuucoup plus compliqué, c'est plus marrant 😅 ! Made in India !

- 1ère étape : L'inscription

S'il te plait, tu t'inscris sur le site AVANT d'arriver en Inde !

Car l'inscription (obligatoire) nécessite des validations par sms, ce qui peut s'avérer nébuleux avec les réseaux indiens. Beaucoup d'étrangers n'arrivent pas à prendre leurs billets via le site pour cette raison.

- 2ème étape : Les statuts

ATTENTION AUX STATUTS des trains que tu souhaites réserver !!!

Tu vas être content, voir éprouver une certaine fierté d'avoir validé ton inscription, trouvé ton train et acheté tes billets MAIS ! parce que oui, il y a un MAIS ! Tu n'as pas tes billets !

Si tu regardes de plus près, tu vas découvrir un statut en "WL" ou "RLWL", ce qui signifie que tu es en fait en liste d'attente, soit "Waiting List" et donc... TU N'AS PAS TES BILLETS !!!

(non, même si tu as payé... on te voit venir, le paiement n'est qu'un détail voyons !)

Ok, on va mettre un peu d'image et de couleurs pour mieux suivre :

Ici les places pour le 13-11 sont en "WL 43", soit 42 personnes en attente avant toi ! 

Le seul statut t'assurant d'avoir réellement ton billet est donc "AVAILABLE".

Notre conseil : ne jamais réserver un billet en "RL = Waiting List" ou "RLWL" (same same !) sur le site...

car, comme une surprise n'arrive pas seule, tu peux réserver en WL 43 et te retrouver en WL 86 à 1 heure du départ !!!!

Ne nous demande pas pourquoi... on n'y comprend rien, ils n'y comprennent rien, personne n'y comprend rien... mais c'est comme ca ! Made in India ! ... et c'est surtout du vécu ! 🤬

- 3ème étape : La Classe

Alors là, pas d'incartade !

Les classes disponibles sont indiquées en bout de ligne pour chaque train, après les jours hebdo de circulation 

Tu ne prends pas de sleeper "SL" !!!

Pas de clim, pas de fenêtres (juste des jolis barreaux !) et pas de... bref... pas de sleeper !!!

Quoi ?! "sleeper" c'est pour dormir ? Nooooooon malheureux !!! Tu laisses tomber tout de suite tes notions d'anglais : en Inde, "sleeper" c'est pour mourir !!!

Tu prends la classe 3A, appelé aussi AC3Tiers !

Il s'agit des wagons couchettes climatisés, indispensables pour les trajets de nuit :

6 couchettes d'un côté du couloir (3 sur chaque paroi) et 2 couchettes le long du couloir.

La classe 2A est identique mais avec moins de couchettes donc plus d'espace... mais le prix est moins intéressant évidemment !

La classe 1A (1ère classe donc) est la plus chère et se différencie par des compartiments fermés de 2 ou 4 couchettes... mais la différence de prix est vraiment importante, et l'intérêt du train en devient de fait plus limité.

Pour les trajets plus courts et de jour : nous conseillons la classe CC, qui est la classe climatisée assise, confortable et bien fréquentée.

On t'aura prévenu(e) ! Pas de boulette sur le choix de la classe... d'autant plus si tu es une femme !!!

Dernier point sur la classe couchette :

Tu auras une couverture et un oreiller sur chaque couchette, ainsi qu'un set propre contenant : 2 draps, 1 taie d'oreiller et une petite serviette éponge... on prend très vite ses p'tites habitudes 👌 !

ps : si tu prends un train en cours de route et que les draps ont déjà été utilisés, n'hésite pas à demander au staff du train d'en changer pour des tous propres...

A LA GARE DE NEW DELHI :

Tu peux acheter tes billets à la gare de New Delhi : New Delhi Railway Station

Au 1er étage de la gare, tu as un espace de guichets spéciaux pour la vente de billets de train aux étrangers "foreign tickets", et c'est là que tu dois te rendre !

L'avantage est que tu peux y demander tes billets sans être sur liste d'attente etc... tranquillité assurée.

D'autant plus maintenant que tu sais quelles classes choisir 😉 !

Attention ! N'écoute pas les agents ou autres pseudo-agents de gare qui te diront que l'office pour les étrangers est désormais fermée et qu'il faut aller dans une agence spéciale située "près de la gare", agence rattachée au ministère du tourisme, bla bla bla...

Il y a bien des guichets spéciaux DANS LA GARE et l'autre agence n'est ni plus ni moins qu'une agence de voyage qui te prendra des commissions !

Où et comment prendre le bon train ?

SUIVRE LE STATUT DU TRAIN : en téléchargeant l'appli "IXIGO"

L'appli IXIGO te donne toutes les infos nécessaires pour suivre ton train, y compris offline !

(bon, quand ca fonctionne offline... on est toujours en Inde tout de même, il peut y avoir des petits couacs 😉)

Honnêtement, elle fonctionne bien et est simple et pratique à utiliser !

Il te suffit de reporter tes n° de PNR * et le tour est joué...



Vérifie bien également le code et le nom des gares de départ et d'arrivée de ton train : en effet, il y a très souvent plusieurs gares dans chaque ville;

Donc si tu veux éviter de louper ton train en attendant dans la mauvaise gare, ou éviter la petite surprise nocturne de ne pas savoir dans quelle gare tu arrives, mieux vaut être vigilant 😵!

(merci "maps.me" au passage !!!)

* Le PNR est essentiel en Inde !

Pour enregistrer et suivre toutes tes réservations de train.

Il correspond à la référence de ton dossier passager(s) pour chaque voyage :

1 PNR = 1 Trajet (incluant tous les passagers)

Tu as donc autant de n° de PNR que de trajets réservés.

Notre conseil est d'enregistrer dans l'appli sous "ajouter PNR" ou "Add PNR" tous tes trajets.

Tu auras ainsi toutes les informations en direct correspondant à tes propres réservations et plus besoin de chercher à la dernière minute tes références pour t'y retrouver,

1 click sur "PNR Status" et c'est tout !

L'appli IXIGO te permet aussi de suivre l'heure de départ de ton train : oui parce que dis toi bien qu'un train qui arrive avec 1 heure, 2 heures ou 5 heures de retard... n'est pas toujours parti à l'heure !!!

Et si tu peux t'éviter 2 heures d'attente sur un quai de gare pas très glamour, c'est mieux.

Bien sur, une fois parti(e), tu pourras suivre le retard (ou non 😂) de ton train pour estimer ton heure d'arrivée...

A ce sujet, tu prévois toujours une bonne marge pour ton arrivée ! non mais c'est juste pour te prévenir que le retard des trains en Inde, ce n'est pas un mythe !!!

Notre record : 5 heures de retard 🏆

Bon, tu devrais maintenant être prêt pour te lancer dans l'aventure indienne "by train" !

Tu n'auras plus qu'à bien regarder sur tes billets (ou sur l'appli Ixigo après avoir rentré ton n° de PNR !) ta place dans le train : coach (= voiture) et n° de places/couchettes qui te sont attribué(e)s !!!

NB : les sacs et valises se glissent sous les couchettes du bas... on ne s'encombre pas avec des rangements inutiles ici ! A ce sujet, nos sacs avions nous ont bien servis pour ne pas pourrir nos sacs à chaque trajet...

▪MÉTRO : On va faire simple, le Métro en Inde fonctionne bien ! Nous l'avons pris à Delhi et Bangalore.

Le métro est un très bon moyen de visiter la ville, voire le meilleur avec quelques tuk-tuks en complément.

Le métro à Delhi c'est : 8 lignes, une liaison aéroport - centre ville (et ça, on adore !), des tarifs plus que compétitifs et de la rapidité bien sur.

Notre conseil : Prendre la carte rechargeable pour 3 jours : Smart Card ou Travel Card.

Ceci te permet de charger le montant que tu souhaites (minimum de 100 Roupies par recharge, soit environ 1,25 € ! Bah oui c'est des roupies lol !) et d'être tranquille pour plusieurs trajets.

Attention : Lors de l'achat de la carte au guichet, le vendeur va te proposer une carte très chère !

On ne se souvient plus du coût de cette carte mais ce n'était pas du tout rentable pour 3 jours de métro... c'est l'option appropriée pour les usagers quotidiens à l'année.

Il faut demander la Smart Card la moins chère, qui doit être à 200 Roupies dont 50 Roupies de deposit (remboursés à la restitution de la carte).

Re - Attention : Les 50 Roupies de deposit sont restitués mais pas le solde excédent éventuel !

Il vaut donc mieux prendre des tickets individuels pour 1 ou 2 trajets finaux plutôt que de recharger la carte !

Tarifs des trajets : 10 à 60 Roupies selon les distances, en sachant que le métro dessert très bien les "banlieues" de Delhi.

Ensuite pour la navigation dans le métro, c'est simple :

L'appli Delhi Metro Navigator est une vraie réussite, y compris offline ! 👏

Carte du métro, itinéraire, numéros de plateformes, durées et tarifs... tout y est pour gérer en temps réel tes trajets.

Tous les sites touristiques sont desservis et souvent identifiables avec les noms des stations.

Seul bémol : pas de géolocalisation donc il faut connaitre le nom des stations de départ et d'arrivée (on remercie une nouvelle fois "Maps.me" qui nous donne les stations les plus proches !)

Et comme il faut bien un point négatif : chaque entrée dans le métro se fait par un contrôle de sécurité obligatoire ! Avis aux Backpackers : on enlève le sac, on remet le sac, on enlève le sac, on remet le sac... et on l'ouvre si ces messieurs voient quelque chose de suspect bien sur !

TUK TUK : Doit-on vraiment te dire comment gérer les tuk tuks ? Ok !

Alors... voici les règles de base :

Règle n°1 : Tu négocies toujours ton prix avant de monter !

Règle n°2 : Tu négocies toujours ton prix avant de monter !!

Règle n°3 : Tu ne déroges jamais aux règles n° 1 et 2 !!!

C'est parti pour des virées en tuk tuks dans toutes les villes indiennes...


TAXIS : Bon, tu n'auras parfois pas le choix que de prendre un taxi...

Alors on t'invite à consulter notre conseil expliqué dans le 1er article de notre carnet de voyage sur l'Inde :

Claire et Marco en 365 jours Lire ce carnet de voyage

L'Inde par Chou&Bidou

Si on vous parlait de Bollywood, de vaches sacrées, d'épices, de symbolique des couleurs, de palais, de yoga, d'hindouisme et de regards... rendez-vous sur les terres de Mahatma Gandhi !

Te voilà désormais fin prêt à parcourir ce pays incroyable... et à vivre des expériences pas moins incroyables !

Bon voyage... Namaste !