La presqu'île du Cap Ferret, les Landes et le pays basque pendant quelques jours sous le soleil de février.
Du 14 au 20 février 2021
7 jours
Partager ce carnet de voyage
J1

Aujourd'hui, nous faisons le tour du bassin d'Arcachon.

10h30, premier arrêt à L'herbe. Face au Bassin se trouve la belle villa algérienne dont il ne reste en fait que la chapelle de style mauresque.

Nous découvrons ensuite ce village ostréicole constitué de petites cabanes de pêcheurs.

La presqu'île du Cap Ferret compte dix villages. Nous allons jusqu'à son extrémité, la pointe du Cap Ferret, qui offre une vue panoramique sur la dune du Pilat.

Nous pique-niquons sur la plage du Mimbeau, non loin du phare.

Après un rapide arrêt à la pointe aux chevaux, nous nous régalons de gaufres à Claouey, un autre village ostréicole de la presqu'île.

Nous découvrons le petit port de Biganos, aux cabanons rayés et colorés, qui servaient d'abri aux bateaux des locaux.

Dernière escale à la Teste de Buch et ses prés salés avant de profiter du residhome Arcachon Plaza dont le petit balcon donne sur quelques belles façades du centre-ville.

J2

Rapide balade matinale le long de la jetée Thiers à Arcachon. Au sol nous retrouvons une carte des différents villages composant le Bassin.

1h20 de route direction Contis plage. On est emballé par ses plages immenses aux vagues fracassantes.

On s'approche du phare : c'est l'unique phare landais entre Capbreton et Cap Ferret, reconnaissable à sa spirale noire. C'est en cherchant le courant de Contis (cours d'eau sauvage et reposant) que nous découvrons une balade qui nous mène aux plages sud, où nous pique-niquons face à l'océan démonté. Un régal !

Prochain arrêt, Moliets et Maa. Sa plage Centrale s'étend au nord jusqu'au courant d'Huchet. Sur toute la côte aquitaine, la formation des dunes a empêché l'écoulement des eaux continentales vers l'Atlantique et a créé des lacs littoraux. Ceux-ci ne sont plus reliés à l'océan que par des petites voies d'eau que les Landais appellent "courants". Celui d'Huchet, sinueux et aux reflets bruns et violets, nous surprend.

Que de péripéties pour rejoindre notre dernière étape, le ponton d'Azur, sur l'étang de Soustons. Une route barrée nous fait faire un détour de 30 minutes pour finalement revenir au point de départ. Nous devons malgré tout emprunter cette route barrée quelques mètres pour trouver la voie menant à l'étang. Une fois garés, l'accès au ponton est interdit suite aux inondations. On n'a pas fait tout ça pour rien, on se risque sur le ponton pour profiter du beau panorama.

Nuit au motel des landes à Benesse Maremne.

J3

Rendez-vous à 10h à Seignosse pour récupérer nos trois vélos. Nous empruntons en effet la Velodyssée jusqu'au Vieux-Boucau. C'est une piste cyclable qui longe l'Atlantique de la Bretagne au pays basque.

Nous traversons les forêts de pins aux pieds recouverts de fougères orangées.

Nous faisons le tour du lac marin de Port d'Albret, situé sur les communes de Vieux Boucau et Soustons.

De drôles de troncs d'arbres sont le prétexte d'une séance photo !

Après une halte pique-nique, le retour est difficile à cause d'un fort vent contraire.

Le vent qui souffle sur la plage de Seignosse nous fait abréger la balade. Nous partons direction Hossegor où nous observons quelques surfeurs le long du front de mer. Derrière la place des Landais, il ne faut pas manquer la vague !

Nous terminons la journée dans la rue commerçante de Capbreton.

J4

Dernier tour à Capbreton avant de quitter les Landes pour le pays basque. Nous traversons le port et sa Halle aux poissons pour nous rendre à l'estacade, une jetée en bois surmontée d'un phare et d'une lanterne.

Nous longeons les plages où des dizaines de surfeurs affrontent un océan déchaîné. Quel beau spectacle !

Route pour Saint Jean de Luz où nous déambulons dans les rues commerçantes très animées. Nous retrouvons avec plaisir la baie vitrée de notre logement de cet été.

J5àJ6

Shopping puis balade le long de l'océan sous un ciel couvert qui ne nous empêche pas de manger une glace. On retrouve nos habitudes avec les glaces Lopez (pour ceux qui ont suivi notre séjour l'été dernier).

On profite de la braderie du weekend pour refaire quelques achats. Puis on marche jusqu'à la pointe de sainte barbe avec la Rhune embrumée en toile de fond.

En haut on surplombe la baie.

Après-midi plage. Nous aurons goûté tous les gâteaux basques de la ville !