Carnet de voyage

La vie c'est maintenant !

8 étapes
2 commentaires
10 abonnés
Dernière étape postée il y a 2 jours
Par BriceT
Retour sur le continent européen après 7 mois passés sur la petite île de la Réunion. Mon cap, l'Albanie. Mon objectif, découvrir, rencontrer et vivre le moment présent.
Septembre 2021
1000 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 14 septembre 2021

Il m'a fallut un peu de temps pour atterrir, mais voilà, je suis de retour sur le continent européen après avoir passé 7 mois sur cette magnifique île de la Réunion. J'y ai appris tellement de choses, rencontré tellement de belles personnes. J'y ai vécu de jolies expériences et parfois, des moments plus difficiles. C'est grâce à cette période que j'ai réellement pu me préparer, inconsciemment , à entreprendre ce voyage dont je parle depuis bientôt 2 années. La "Re-Union", un rendez-vous avec moi même, un moment pour tenter de mettre mon cœur et mon cerveau d'accord ! Le résultat ? Un re-nouveau départ. Une nouvelle aventure, un moment pour moi, pour la rencontre et la découverte.

J'écris ces quelques lignes depuis la petite ville d'Izola, un petit village slovène situé au bord de la mer adriatique, un petit coin de paradis. Ce n'est pas la première destination de mon periple, mais c'est le moment où je ressent le besoin de poser quelques mots sur ce que je vis.

Dans ce "Blog" vous trouverez quelques annecdoctes, quelques dictons et jolies citations, quelques blagues parfois. J'y écrirai mes doutes, mes joies, décrirais mes rencontres, mes visites...... Ou pas ! Je n'ai aucune idée de ce que je vais faire ou bien vivre.... Ce blog sera probablement l'exutoire de cette expérience et certainement l'endroit où je pourrais crier mes moments de bonheur et de découverte .

Je me propose un voyage au jour le jour. Pablo Neruda disait "il meurt lentement celui qui est l'esclave de l'habitude, celui qui ne prend pas de risque pour vivre ses rêves". Je pars à ma recherche, dans un voyage sans jugement envers ce que je vais ressentir et vivre. je veux avancer sereinement dans cette quête de moi même.

Je suis curieux de découvrir ce que je vais partager avec vous !

2
2
Publié le 17 septembre 2021

Me voilà à Concise. Un petit village suisse situé dans le canton de Vaud au bord du lac de Neuchâtel et au pied du Jura Suisse. Ça fait rêver ? Vous pouvez ! Je vais tirer des bords dans ce petit pays et Concise sera mon refuge après chaque excursions. Je suis hébergé Chez Vale. Nous nous sommes rencontrés il y'a deux ans lorsque j'ai accueilli le ballet de Genève au Théâtre de la Passerelle à Saint-Brieuc. Elle en est la régisseuse.

Après avoir passé ces 7 derniers moi entre mer et montagne à la Réunion, la Suisse et ses grands espaces, ses lacs et ses montagnes c'est avéré être une destination idéale.

Que faire à Concise:

- manger de la Bondelle fumée (c'est le poisson emblème du lac)

- poser des filets de pêche à la tombée de la nuit et filer un coup de main pour démailler le poisson avec Nath et Nico (Nico est pêcheur, c'est le cousin de Vale) Pour info, Il y'a 138 pêcheurs en Suisse. Le lac de Neuchâtel en compte une quarantaine.

- Manger une fondue sur la Roche, en haut du Mont Aubert. (Un petit Caillou Jurasien surplombant la ville de concise et le Lac de Neuchâtel)

- courir dans les vignes

- visiter les châteaux du bord du Lac

- passer du bon temps sur la plage

- Squatter le bar du port de concise pour avoir internet.....( Ton forfait "européen" ne te sert à rien en Suisse.....)

Une étape, un son:


 Concise et son bout de Lac. 
 Fondue au Mont Aubert, vue sur le lac.
 La fameuse Bondelle
 Château de Chillon / Lac Léman
3
3
Publié le 17 septembre 2021

Grindelwald est une station balnéaire Située à l'est de Berne (Berne, capitale de la Suisse, pour les ignorants comme moi !) ce village est au cœur des Alpes Bernoises. On y parle allemand. Une impression de bout du monde à deux heures trente de Genève.

Les sommets mythiques de cette région sont le Eiger (3970m) et le Jungfrau (4158m).

J'y ai vu mon premier glacier (le Gletscherschlucht, je vous laisse prononcer cela) et constaté que ce n'était plus qu'un glaçon comparé à sa taille 100 années en arrière.

J'y ai mangé mes premières spaetzel (des "nouilles" à base de farine, de lait et de beurre) et mes premières schnitzel (des escalopes de veau panées).

De quoi se remettre sur pied après les 20kms de marche quotidienne.

Une étape, un son:



 La vue depuis notre logement 
 Randonnée vers le glacier Gletscherschlucht
Randonnée au sommet du Faulhorn (2681m) 
Randonnée le long du Eiger. 
4

Le Titre de cette étape vous a donné envie d'en savoir plus !? Vous avez raison !

Petite ville médiévale posée au cœur des montagnes,Lucerne est une ville à l'architecture magnifique. Ces vielles maisons au murs peints, ces églises pointues et ces vieux ponts en bois traversant le lac des "4 cantons".

Mon objectif en allant du côté de Lucerne, gravir le mont "Pilatus", massif montagneux des Alpes Uranaises. Son sommet culmine à 2213m d'altitude.

Il semblerait que Ponce Pilate y soit enterré. Pour ceux qui ne connaissent pas la vie de Ponce Pilate, c'est plutôt simple. On ne sait pas où il est né mais c'est un citoyen Romain. Il devient préfet de l'empereur pendant quelques années puis l'histoire perd sa trace ! The End !

Pas hyper intéressant ! Du coup, pourquoi gravir cette montagne ? Et bien parceque la légende raconte qu'un dragon vit en son sommet ! Je n'ai pas eu la chance de le rencontrer. Il ne faisait pas très beau. Peut être que les dragons ne sortent que par beau temps ?!

Une dernière chose à savoir sur le mont Pilatus. Il est équipé de la voie de chemin de fer à crémaillère la plus raide au monde.

J'en ai empreinté une partie, c'est très impressionnant.

Une étape, un son:


 Lucerne 
 Mont Pilatus
5
5
Publié le 17 septembre 2021

Difficile de décrire et d'évoquer tout ce que j'ai pu faire et visiter durant ces trois semaines en Suisse. J'aurais pu vous parler de l'inauguration de la nouvelle comédie de Genève, un théâtre immense, dont la scène m'a donné quelques frissons et aurait rendu jaloux tout mes anciens collègues. J'aurais pu vous dire à quel point je regrette d'avoir bu autant de vin nature et mangé autant de fromage tellement la fin de mon trail à la "Swiss Peaks trail" à été difficile (j'ai quand même réussi à finir avant le temps que je m'étais fixé et j'en suis fier. 21'4kms / 1500m D+ / 2h44 / 45ème sur 300) j'aurais pu vous donner le nom de toutes les personnes attachantes que j'ai rencontrées (comme Solange et Christophe, P.o, l'homme aux pleurotes et a l'alcool de Marc de raisin Nath et Nico adorables pêcheurs au cœur sur la main, math, Cyril et Sarah les épiciers du coin, David le navigateur qui tourne en rond sur le lac, Vale... fille du lac bienveillante à la générosité "enivrante".... )

Quoi qu'il en soit, me voilà en direction de Lugano, un petit coin de paradis et de détente. Après le français et l'allemand, place à L'italien. (de quoi me préparer pour mes prochaines aventures....)

Je reprend véritablement la route, deviens "backpacker".... Mon objectif est d'aller visiter Venise et Lugano, ville frontalière à l'Italie est sur ma route.

Lugano est située dans la région du Tessin au milieu des montagnes au pied d'un lac glacier magnifique. On se croirait vraiment en Italie. Je profite de mes derniers jours en Suisse.

Dans 2 jours, je change de pays. Fini les pieds à terre, bonjour les auberges de jeunesse. Fini la voiture et bonjour le train et le bus.

Lors de mes dernières aventures, j'ai rarement été seul. A la gare de Lugano, au départ pour Venise, je serais seul ! Un ticket de train dans la main droite et mon téléphone attestant d'une réservation dans un Hostel (nom commun, en anglais, pour les auberges de jeunesse) dans la main gauche. Let's go!

"Si tu dis oui à ton destin, tu le mènes. Si tu lui du non, tu le traînes"

Je crois que je vais dire oui..... Il y'a déjà trop de chose dans mon sac à dos !

Une étape, un son:


Lugano 
 Trail swiss peaks 2021
 Trail swiss peaks 2021... J'suis monté la haut et puis il fallait bien redescendre 
La jonction, confluence du Rhône et de l'Arve / Genève 
6
6
Publié le 18 septembre 2021
7
7
Publié le 19 septembre 2021

Je m'excuse mais finalement, Je ne vais pas vous parler de Venise ! Je vais vous décrire ma première expérience dans une auberge de jeunesse.

Pour les déçus, ceux d'entre vous qui voulaient lire quelques lignes sur les canaux de Venise, cette ville aux 100 petites îles posées sur la mer Adriatique, cette vieille cité sans routes ou même les camions de pompiers et les bus sont des bâteaux, rendez-vous à la prochaine étape. Je ne l'ai pas encore écrite mais elle sera top !

Quelques heures de trajet depuis Lugano (Suisse) et me voilà à Venise. Je sors du train en bombant le torse, je tente de faire croire à tout le monde que je ne suis pas un touriste ! Bon, mon énorme sac a dos me trahit (il est orange fluo en plus de cela) Ma première impression est assez spéciale. Me suis-je fais escroquer ? Mais, Où sont les gondoles !?

Venise est divisée en plusieurs quartiers. Je suis à Venise Mestre et cette partie de la ville est située sur la terre ferme. Je n'aurais qu'à traverser le pont de "La Liberté" (Liberté ? Parfait, tout ce dont j'ai besoin ! ....) pour accéder à Venise Santa Lucia, la carte postale de Venise.

Je dégaine mon téléphone et je suis le point bleu qui me mènera à ce qui sera mon chez moi pour les 3 jours à venir.

Premier hostel (le nom commun d'une auberge de jeunesse en anglais, et ce, partout dans le monde). En arrivant, ça grouille de monde. Musique à fond dans le hall. A ma droite des gens sont en train de cuisiner dans la cuisine commune, d'autres mangent. En face de moi, ça boit des coups sur la terrasse du bar de l'hôtel situé dans la cour intérieur de l'immeuble. A ma gauche, ça chill sur des transats suspendus au plafond.... Il me faudra 10 secondes pour réaliser que tout le monde parle en anglais. FUCK ! Mon cœur s'emballe. Qu'est-ce que je fou là ? On sont mes repères ?

Première épreuve: faire mon "check in". La réceptionniste me demande mon passeport et tente de m'expliquer ou est ma chambre. Pour information, "Yes" n'est pas une réponse appropriée lorsque tu n'as pas compris ce que la personne en face de toi t'a expliqué. (Je vais chercher ma chambre pendant longtemps et mon ego m'empêchera de demander ma Route) !

Me voilà dans ma chambre, la 102, lit numéro 9. Nous sommes 9 roommates (colocataires) ! 2 français (ouf!) 2 allemands (comme les bretons, ils sont partout, j'y reviendrai plus tard), 1 américain, pour les autres, ils sont restés silencieux. Je pose mon sac et pars immédiatement faire le tour du quartier, je ne veux surtout pas m'asseoir sur ce lit et laisser à mon cerveau la possibilité de prendre les rênes.

A mon retour, je tombe sur Léo, l'un de mes roommates français. Tout de suite ça accroche. Nous descendons boire une bière au bar de l'hostel. La moyenne d'âge doit être de 22 ou 23 ans. Chacun ici à une histoire à raconter, une raison d'être là, un parcours de vie singulier. Tout le monde pose des questions, chacun est curieux de l'autre. C'est hyper excitant de faire partie de cette effervescence. Plus aucuns doutes, je suis au bon endroit, au bon moment.

Je reprends confiance en moi et en mes choix !

"Avoir confiance en soi, ça ne veut pas dire ne jamais douter. Ça veut dire ne pas laisser le doute te paralyser !"

Bon OK, pour ce qui est de Venise, désolé mais c'est assez simple. C'EST MAGNIFIQUE !

Une étape, un son:


 Chambre 102 au Anda hostel, Venise. 
Les canaux de Venise. 
 Arrêt et bus de Venise. Appelés Vaporetto. 
Place Saint marc et autres...... 
Anda hostel, Venise. 
8
8
Publié le 23 septembre 2021

Vous l'aurez compris, il y'a de la latence entre mes post et l'instant "T" ou je vis ce que je vous raconte ici. Je suis actuellement dans un petit village Slovène situé non loin de Bled et je reprends ma route demain en direction de la Croatie.

Je vais vous parler de mon passage à Trieste, ville portuaire médiévale Italienne située à la frontière Slovène.

Ndlr: Oui, je vais peut être encore faire des déçus. Je ne tiendrai pas ma promesse, j'ai décidé de ne pas revenir sur ma visite de Venise, donc si vous avez des réclamations..... Vous pouvez écrire à la rédaction!

Pour être honnête, je n'ai pas trouvé ce que j'étais venu chercher à Trieste. Il y'a parfois des jours "sans" et comme je me le suis promis, je l'accepte. Trieste est une ville portuaire très touristique. C'est le parking italien des bateaux de croisières. Par conséquent, j'ai eu beaucoup de mal à trouver ce petit coin de quiétude dont j'avais besoin. Jouer des coudes pour visiter le château fort San Giusto, place forte du XVeme siècle où y sont exposés de vieux vestiges de l'antiquité Romaine a été douloureux pour moi. J'ai été entouré de touristes pendant deux jours. Je pense avoir été pris en photo une centaine de fois en mangeant mon sandwich dans le parc qui surplombe le vieux théâtre romain. Théâtre construit au 1er siècle et pouvant accueillir jusqu à 6000 personnes (c'est un site archéologique à présent). Après Venise, c'était beaucoup trop pour moi.

À Trieste, c'est surtout des choses sur moi que j'ai découvert.

On est jamais vraiment seul lorsque l'on voyage, je l'ai vite appris. Il y'a toujours quelqu'un à l'hostel pour venir te parler, toujours un voyageur curieux de savoir qui tu es, ou tu étais et où tu vas... La rencontre, le partage. C'est d'ailleurs ce que je suis venu chercher. Mais ce jour là à Trieste, j'espérai bien pouvoir rester seul dans cette chambre (malgré le fait qu'elle y contient 6 lits) . Envie de me reposer, étaler mes affaires, avoir un peu d'intimité. Ce fût le cas..... Jusqu'à 23h30 ! Heure à laquelle, Linda, une jeune allemande à decidé de débarquer dans "ma" chambre.

C'était raté pour l'intimité! En revanche, grâce à cette rencontre, j'ai appris que j'étais capable d'avoir de véritables discussions en anglais. Ça a été une vraie révélation et a débloqué beaucoup de choses pour la suite de mon voyage....

On s'est tellement bien entendu avec Linda que nous avons passé 3 jours ensemble et avons fait route pour la Slovénie.

"Parfois l'univers ne vous donne pas ce que vous désirez car il garde en réserve ce dont vous avez besoin ! "

J'avais besoin de ce déclic pour m'affranchir de la barrière de la langue.

Ciao Italia, Dobber Dan Slovenia !

Une étape, un son:


 Vie sur la basilique depuis Le château San Giusti et sa vue. 
 Le théâtre romain de Trieste
 Des gros, très gros bateaux. 
 Place de la mairie de Trieste.