Carnet de voyage

Les Bouveret et la feuille d'érable

15 étapes
4 commentaires
7 abonnés
Dernière étape postée il y a 1740 jours
Voyage au Canada... rêvé depuis longtemps. Concrétisé aujourd'hui.
Du 21 octobre au 4 novembre 2017
15 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 24 octobre 2017

Un peu stressé, mais surtout excité. Nous arrivons à St Exupéry pour décoller ce samedi 24 octobre vers 10h50.

Enregistrement, bagages, embarquement... ça y est ! Nous décollons.

Après un survol des Alpes (nous devinons Grenoble, nous passons au-dessus du Mont Blanc) nous faisons une escale à Francfort.

Transfert dans un 747. Je pénètre pour la première fois dans un long courrier. Notre patience va être mise à l'épreuve pour ces 8 heures de vol...

Après plusieurs films, casse-croûtes et aller-retour dans les allées... nous amorçons la descente.

Le passage de la douane se fait avec le sourire et quelques moqueries sur ma maîtrise de l'anglais.

Nous allons récupérer la voiture... en la voyant je suis partagé entre la joie enfantine d'avoir une p***** de grosse caisse et la culpabilité écologique de devoir conduire un engin pareil. Bref, j'ai entre les mains une Chevrolet Malibu.

Conduire et arriver à sortir de l'aéroport fut une autre paire de manches... J'ai fait trois fois le tour du parking sous les quolibets familiaux avant de trouver la bonne voie.

Et enfin, après quelques coups de stress dû à la conduite, est arrivé le moment tant attendu... depuis que nous avons acheté les billets. En effet, ni Maryline, ni Enzo ne sont au courant de notre venue ! Grâce à de nombreux échanges de texto entre Greg et Elyès, au clignotement d'une lumière à l'étage pour repérer la bonne maison (on se croirait dans un film d'espionnage !), nous entrons dans l'appartement à pas de loup.

"Mais ? Qu'est-ce que vous faites là ?" fit Maryline en voyant Elyès et Noah arriver.

Ce fut un moment de retrouvailles fort en émotions !



Attente à Francfort


Les alpes


La "petite voiture"...
2
2

Premier jour à Toronto, premier effet du jet lag ! Avec Mariam, nous nous réveillons tout deux vers 4h du mat' et mettons un temps infini pour nous rendormir. Même si on s'y attend, ça fait tout drôle 😪.

Greg, Maryline et Enzo nous emmènent voir "La ferme aux citrouille"... et pour en voir... nous en avons vue ! De toute tailles et couleurs, des milliers de citrouilles étaient là, attendant patiemment le chaland.

Beaucoup de familles sont également là pour préparer Halloween. La ferme vend aussi plein de variétés de courges. Du maïs de toutes les couleurs et quelques autres produits.

Nous en profitons pour entrer dans un labyrinthe de maïs. Temps de parcours prévu : 40 min. Au bout de 20 min, après avoir perdu tout sens de l'orientation, Greg sort la photo du labyrinthe... et avec Elyès nous remet sur le chemin de la délivrance ! Ouf.

Sur le chemin du retour, nous passons par des fermes d'un autre âge. Une communauté mennonite vit ici.

Puis nous nous arrêtons dans un village (St Jacob) où nous flânons dans les rues jusqu'au musée du train, malheureusement fermé.

Retour à Toronto par l'autoroute où nous commençons à apercevoir quelques forêts colorés par les érables.

3
3
Publié le 25 octobre 2017

Départ pour New York ce matin, lundi 23 octobre. Le GPS est programmé, c'est parti pour 8/9 heures de route...

La conduite est pépère... maximum 65 miles/h soit environ 110 km/h.

Il faut être quand même attentif car on peut être doublé par la droite, y compris par les camions.

Les paysages défilent... nous voyons passer des forêts au teintes orangés avec parfois des tâches rouges. Des fermes typiques (comme celle des "parents" de Clark Kent...).

Et de temps en temps, des noms de patelins qui nous font sourire : Lyons (oui, il y a un "s"), Geneva, Damascus, Syracuse, London... Certains sont clairement amérindiens : Ithaca, Susquehanna...

Nous arrivons à New York avec la nuit. Noah et Elyès sont tout exité. Nous voyons les buildings éclairés au loin.

Nous allons dans le Queens où nous avons réservé une chambre avec Airbnb... plutot rustique. Nous cherchons de quoi manger dans le quartier et atterrissons dans un boui-boui chinois. La cuisine au wok est meilleur que ce que nous aurions pensé à la vue de la devanture.

Enfin nous pouvons aller dormir !

4
4
Publié le 25 octobre 2017

Nous nous levons un peu assommé par le voyage mais exité par le programme de la journée.

Nous prenons le metro pour Manhattan et sortons sur la 6e avenue pour chercher où prendre un petit déjeuner. Nous entrons dans un - soyons original - Starbucks.

Nous bouclons le programme de la matinée.

Nous nous dirigeons à pied vers Broadway que nous allons remonter jusqu'à Time square pour aller ensuite au MoMA.

Nous en prenons plein les yeux... entre les gratte-ciels et les écrans géants.

Nous faisons un petit écart pour aller au pied de l'Empire State Building.

Direction le Museum of Modern Art. Où nous allons admirer des chefs d'œuvres : Picasso (Les demoiselles d'Avignon), Matisse (La danse), Van Gogh (La nuit étoilée), Cézanne, Gauguin, Kandinsky, Hopper, Monet (un triptyque des nymphéas), Léonard de Vinci, Louise Bourgeois, Andy Warhol...

Nous retournons sur Broadway pour aller voir si le Shake Shak Burger est conforme à sa légende de meilleur burger de NY. Et... nous confirmons. Macdo peux passer aux oubliettes de la junkfood.

Nous nous lèchons les babines et partons vers Grand Central station sous la pluie. A peine entrés, nous sommes impressionnés. Elle est vraiment très grande. Au plafond, des constellations sont peintes. C'est impressionnant. Les enfants identifient tout de suite la scène dans le film "Madagascar".

Nous ressortons pour tomber quelques mètres après sur le Chrysler building. Il se remet à pleuvoir.

C'est parti pour Central park.

En chemin nous passons le long de la tour trompette (Trump tower 😆) fortement gardée par de gros baraqués et leurs grosses mitraillettes. Nous filons bien vite. Le quartier change de classe sociale. Les boutiques se nomment Van Cleef, Cartier... Puis les arbres prennent la place des immeubles. Nous voilà dans le parc. Les fameux écureuils font leur apparition au pied des arbres.

A l'entrée, une sculpture d'Ai Weiwei… Puis nous tombons directement sur l'entrée du Zoo.

La fatigue apparaissant, nous cherchons un lieu où nous poser. Rien de folichon à l'horizon, nous retournons donc dans la ville pour nous trouver un "Prêt à manger" où nous allons pouvoir souffler un peu.

Mariam nous propose d'aller visiter le quartier de Greenwich. Nous prenons le metro et ressortons dans un quartier bien différent, résidentiel et branché. Lieu de la première gay pride. Nous passons dans des rues proprettes aux immeubles de briques rouges. Nous passons par la bien-nommée Gay street (lieu où se retrouvais les homos de NY et départ de la première gay pride) pour aller voir la facade de l'immeuble de "Friends".

Vané et affamés nous nous écroulons sur les chaises de "Miss Lily" resto jamaïcain où nous avons très bien mangé malgré une douloureuse bien salée.

Nous utilisons nos dernières miettes de courage pour rejoindre le metro et rentrer nous coucher.

Ci-dessous, les photos que j'ai prises avec le téléphone portable.

5
5
Publié le 26 octobre 2017

Nous émergeons difficilement de nos rêves. Nous partons en essayant d'oublier les petites courbatures aux jambes jusqu'à Battery park. Nous déjeunons dans un Dunkin' donught. Bof. Nous regrettons le Starbucks. Puis nous partons prendre le ferry vers Liberty Island.

Nous prenons peur en voyant la file d'attente... tant pis. Nous passons le security check et embarquons.

Puis la magie opère : la skyline de Manhattan d'un côté et Miss Liberty de l'autre ! Je ne sais plus où regarder. Je prends des tas de photos.

Nous débarquons avec le troupeau de toutou sur Liberty Island, le sourire aux lèvres. Nous ne pourrons pas aller dans la couronne, les billets sont limités et il faut les prendre plusieurs mois à l'avance.

C'est impressionnant. Nous faisons le tour de l'île, au pied de la statue. Sensation bizarre de connaître ce lieu depuis longtemps et dans le même temps se dire "J'y suis ! Je l'ai fait !"

Nous embarquons à nouveau pour le retour à terre. Sur le chemin du retour, le bateau s'arrête à Ellis Island, là où les migrants étaient débarqués de 1892 à 1954.

Nous allons manger... Nous passons devant la statue "Charging bull" mais il y a tellement de monde que nous passons sans nous arrêter. Puis nous laissons le musée des Amérindiens pour nous diriger vers le mémorial du WTC. Nous apercevons Wall street, Trinity church. Puis nous descendons à travers un joli square (Zuccotti park) vers Liberty street où nous rentrons dans un Burger King. Oui, oui, nous avons mangé des whopper devant One World Trade Center.

En ressortant, nous frôlons de peu le torticolis. Les tours du quartier sont hautes. Très hautes ! Dominées par les 500m du One World Trade Center que nous partons visiter (plus précisément le One World Observatory). Nous tombons sur un potager urbain… au pied des tours, pas loin de Wall Street !

Nous passons devant les impressionnantes fontaines du mémorial du 9/11. A l'emplacement exacte des 2 tours. Nous ne voyons pas le fond... Sur le pourtour, les noms des victimes sont gravées, de temps en temps, une rose blanche est placée dans la gravure.

Nous nous dirigeons vers le pied de la tour pour monter au sommet. Il est difficile de vraiment se rendre compte à quel point la tour est haute.

Une petite file d'attente... puis (encore !) un contrôle de sécurité. A nouveau, nous devons tout déposer dans les bacs et passer les portiques.

Nous voilà dans les ascenseurs. En 60 secondes nous atteignons le sommet, les oreilles se sont bouchées plusieurs fois.

Une fois sortis, nous avons droit à un show très américain... et enfin, nous entrons dans l'observatoire. Juste au moment où le soleil se couche !

C'est grandiose.

Nous dominons New York. Tout est coloré de rouge. Les lumières s'allument au fur et à mesure que disparaît le soleil. Nous n'arrivons pas à nous décoller des vitres tellement il y a de choses à voir. Le regard porte loin. Les buildings, le Brooklyn bridge, le Verrazano-Narrows bridge, Liberty Island, le port, Hudson river, Times square... tout est là. Ceci clos notre escapade avec panache.

C'est avec un pincement au cœur que nous décidons de prendre l'ascenseur du retour. A nouveau les oreilles se bouchent, et nous voilà en bas.

Nous passons acheter quelques babioles pour le retour. Puis direction le Queens pour une dernière nuit.

Idem, je laisse les photos du téléphone…

6
6
Publié le 27 octobre 2017

Nous partons tôt pour ne pas avoir trop de monde sur la route. Raté ! Nous allons mettre plus d'une heure pour sortir.

Nous passons par des quartiers très différents. D'abord résidentiel pauvre avec beaucoup d'hispaniques. Pas mal de belles fresques sur les murs. Puis quartier juif orthodoxe (nous espérons voir rabbi Jacob : raté). Ensuite, Chinatown. Puis tout devient très industriel juste avant de prendre les voies rapides.

Nous roulons très bien, avec peu de monde sur les routes. Nous faisons une escale pour prendre un petit déjeuner car nous sommes partis le ventre vide.

Après 5h de route en tout, nous faisons étape dans la ville de Watkins Glen, au bord d'un des "finger lake". Nous sommes accueilli dans un petit hotel familial. La chambre comporte 6 lits superposés construit localement. C'est super sympa. Les chiennes du proprio nous font la fête.

Nous faisons un petit tour sur le port et dans la ville. Avant d'aller manger et nous coucher.

7
7

Nous nous levons tranquillement. Une p'tite douche, et nous bouclons les valises.

Nous prenons un breakfast à la Glen Mountain Market Bakery & Deli. Ambiance souriante et détendue. Nous passons un bon moment.

Puis nous partons pour une promenade dans les gorges.

Entièrement aménagé, la balade est des plus agréable. Nous passons un bon moment au bord de l'eau. Le lieu est magique. Nous prenons le chemin (Indian trail) du retour par la forêt sous un camaïeu de feuillage orange.

Nous passons sur les bords d'un cimetière. Rien à voir avec le lieu triste, gris, bétonné ou goudronné que nous voyons en France. Les tombes ne sont que des stèles plantées dans la pelouse. Pas des plaques de marbre. Au milieu des arbres, nous sommes mélancoliques mais pas triste.

Greenwood Cemetery 

Après avoir rejoint la voiture, nous démarrons pour traverser la frontière à Buffalo. Contrairement à l'aller, nous sommes accueilli par un sympathique douanier québécois qui papote avec nous, tout sourire.

8
8
Publié le 29 octobre 2017

Journée tranquille que nous passons avec Enzo, Maryline et Greg.

Petit tour dans leur quartier. Nous passons devant l'école d'Enzo.

Une animation a lieu devant le parc Woodbine pour Halloween. Enzo et Noah se sont déguisés. Malheureusement la fête est un peu gâché par une fine pluie.

Nous visitons la très belle bibliothèque. Puis nous rentrons en traversant le parc.

9
9
Publié le 29 octobre 2017

Ce matin, décorations pour Halloween. Enzo et Noah sont motivés malgré le froid.

Petit tour dans Toronto l'après midi.


10
10
Publié le 31 octobre 2017

C'est reparti pour un petit tour en voiture !

Nous partons ce matin 30 octobre, pour les chutes du Niagara. Une heure trente de voiture… et nous retournons juste à côté de la frontière avec les Etats-Unis où nous sommes passés lors de notre périple newyorkais (nous avons passé la frontière à Buffalo où, d'après les conseils de Greg, les douaniers sont plus sympathiques qu'à Niagara).

Nous arrivons dans une ville qui a des faux-airs de Las Vegas avec de grands hôtels et un casino. Mais nous sommes vite attirés pas la vue sur les chutes. La voiture est rapidement mouillée, sans qu'il pleuve pour autant. Après avoir tourné, nous rentrons dans le parking (et hop ! 20$…). Nous nous habillons chaudement (il fait 10°C et il y a du vent) et nous enfilons les vestes imperméables. Une petite marche de 5 minutes pour rejoindre les bords des chutes. Nous nous approchons et le bruit de l'eau rempli l'atmosphère.

C'est immense, le débit de l'eau est vraiment gigantesque. De la brume est constamment en suspension. Nous sommes tous subjugués par le spectacle (les centaines de touristes aussi…).

Et puis, tant qu'à faire d'être ici, autant pousser la visite jusqu'au bout ! Nous descendons sur l'embarcadère pour prendre un bateau, qui nous mènera au pied des chutes...

Nous avons l'air malin avec nos sac roses sur les épaules ! Au fur et à mesure que le bateau avance, nous profitons du spectacle et de la douche. Vu d'en bas, les chutes sont encore plus impressionnantes ! Nous passons d'abord devant les chutes américaines. D'une belle hauteur, l'eau tombe sur des roches qui sont tombés il y a quelques années (1954). Puis nous nous dirigeons vers les chutes en fer à cheval. Là, le vent charriant de l'eau devient de plus en plus fort. Nous obligeant à nous retourner. Nous ne voyons presque plus rien. Il fait froid et l'eau est en train de tremper tout ce qui n'est pas protégé, des genoux aux pieds. Nous tournons le dos aux chutes, et le soleil apparait, créant un superbe arc-en-ciel !

Puis, après en avoir pris plein la figure, la bateau fait enfin demi-tour… pour rentrer tranquillement au port. Nous sommes trempés, frigorifiés et ravis (en tout cas, moi je le suis !).

Bon. Quelle aventure ! Pour remonter le moral (et la température interne) nous filons dans la voiture puis allons manger dans le "Flying Saucer Restaurant"… avant de rentrer sur Toronto.

11
11
Publié le 1er novembre 2017

Journée tranquille pour ce mardi 31 octobre.

Nous partons faire un tour au Kensigton market. Un quartier ancien, multi-culturel dans le centre de Toronto. Nous nous garons pas loin de la "Graffiti alley". Effectivement, plein de grafs sont présents dans la moindre ruelle, parfois, des maisons sont entièrement recouvertes.

Le quartier se réveille doucement, nous sommes arrivés un peu trop tôt. Nous nous réchauffons dans un vieux café. Beaucoup de magasins de toutes sortes… art, bijoux, vêtements… de tout les pays. Puis nous repartons en passant par China Town.

Plus tard dans l'après-midi, nous passons faire un tour sur la plage, face au Lac Ontario. Nous arrivons sur une plage de sable fin très large, nous ne voyons pas l'autre rive. L'impression d'être devant l'océan est présente. Nous capitulons. Le vent est trop fort, trop froid ! Nous rentrons chez Greg, Maryline et Enzo.

12
12
Publié le 1er novembre 2017

Nous sommes le 31 octobre… nous en profitons donc pour vivre une fête d'Halloween in situ.

Noah est ravi ! Il a vite compris le truc : "On toc aux portes et on nous donne des bonbons !" Avec Enzo, ils courent de portes en portes, de plus en plus excités. Les décorations sont toutes différentes, certaines basiques, d'autres très recherchées. Nous croisons d'autres enfants, voire des adultes eux aussi déguisés.

C'est magique !

13
13
Publié le 3 novembre 2017

Mercredi 1er novembre, nous partons voir les pionniers !

Un village a été reconstitué dans la banlieue de Toronto avec des bâtiments, mais aussi des outils, des machines… tout ce petit monde vie au temps des pionniers canadiens du 19e Siècle. Nous ne croisons pas grand monde… le temps est à la pluie.

Nous rentrons dans les bâtiments et nous sommes accueillis par des personnes en tenue d'époque. Ils nous expliquent comment vivait les gens à cette époque. Nous prenons le temps d'écouter, regarder et de gouter des sablés traditionnels. Le lendemain de halloween, pour fêter les saints, des enfants passaient de maison en maison pour chanter. Les adultes leurs offraient ces sablés en récompense. Cette tradition a perduré du 18e Siècle jusqu'à la seconde guerre mondiale.

Nous avons visités une ferme, une école, une imprimerie, une brasserie, un magasin de fournitures, une maison de maître… et nous partirons au pas de course pour finir la visite car le parc ferme ses portes à 16h ! Quel dommage, nous n'avons pas fait attention et nous n'avons pu voir qu'un peu plus de la moitié du village. Nous repartons frustrés. Mais les rencontres ont été sympathiques et le cadre hors du temps était magique.

14
14

Ce matin (jeudi 2 novembre), direction le centre de Toronto, nous allons visiter le Royal Ontario Museum…

Nous prenons la voiture (quelle erreur !) pour nous y rendre. Nous tournons un peu et trouvons un parking. Situé dans un centre commercial plutôt huppé dont nous aurons un peu de mal à sortir !

Le bâtiment du musée est surprenant… un mélange d'architecture traditionnelle en briques et de moderne. Dès l'entrée, nous tombons sous un gigantesque dinosaure. Après avoir consulté le plan, nous nous dirigeons vers les escaliers pour monter dans les étages, voir les salles consacrées aux dinosaures. Dans ces escaliers, nous tombons en admiration sur de très haut et très impressionnants totems. Nous apprenons que les escaliers ont été construits autours de ceux-ci lors de la construction du musée.

Le musée de l'extérieur… et le dinosaure dans le hall d'entrée (Mariam et Noah sont au pied pour l'échelle) 

Le nombre de squelettes et de fossiles exposé est impressionnants. Nous passons un bon moment à observer du plus petit insecte, de la plus petite feuille au plus grand des dinos ! Noah est impatient de se mesurer au célébrissime T-REX !

Nous marchons ensuite jusque dans une salle pour voir une exposition temporaire sur une des nombreuses peuplade des peuples premiers du Canada : Les Anishinabes : Art et pouvoir. Leur spécificité ? Ils décorent tous les vêtements avec des perles. Sont affiché aux murs, des œuvres contemporaines d'artiste Anishinabes, très colorés.

C'est ici que nous perdons Elyès… après avoir regardé les vitrines et les tableaux, avec Mariam et Noah, nous cherchons et attendons en vain Elyès. Nous décidons de retourner dans le hall. J'envoie un message à Elyès, puis après avoir encore attendu, nous décidons d'aller visiter la galerie des "First Nation". Nous y verrons des tableaux, des vêtements, des canoës des différents peuples du Canada et des USA. Je tombe sur une vitrine avec la coiffe de Sitting Bull.

L'inquiétude de ne pas avoir de nouvelles d'Elyès (et un peu la faim !) nous font revenir vers le hall d'entrée où je reçois enfin un message. Après nous avoir rejoints, nous décidons de sortir nous trouver de quoi casser la croûte quelque part. Nous nous retrouvons donc dans une grande surface bio où nous trouvons de quoi nous confectionner un repas. En levant la tête, je vois un panneau qui m'interpelle :

Nous reprenons la voiture pour retourner chez nos hôtes… et c'est là que nous regrettons d'avoir la voiture ! Nous commençons par payer 25$ de parking, avant de tomber dans des embouteillages monstres dont nous mettrons plus d'une heure à sortir.

15
15
Publié le 10 novembre 2017

Pour cette dernière journée, nous allons rejoindre Maryline dans son quartier.

Nous nous levons un peu tôt, ce qui nous permet, avec Noah, d'accompagner Enzo devant son école. Nous prenons ensuite le tram (3,25$ par personne ! sauf Noah pour qui c'est gratuit.) Nous prenons le temps de regarder les différents quartiers que nous traversons… dans un tram plus tout jeune. Ca change de Lyon !

Nous arrivons dans le quartier des affaires de Toronto. Nous nous retrouvons, comme à New York, à tordre le cou pour apercevoir le ciel parmi les gratte-ciels ! Nous marchons en direction de la CN Tower (553,33 mètres de haut !). Arrivé au pied, effectivement, c'est haut ! Et massif ! Le pied en béton donne cette impression, contrairement aux immeubles aux parois de verre.

Les enfants veulent y monter. Mais notre compte en banque commençant à chauffer, nous refusons. L'entrée adulte à 36$ et enfant à 26$ pour un total de 134$… c'est trop pour nous. C'est frustrant, mais tant pis. Nous partons rejoindre Maryline car nous avons rendez-vous à 12h et nous devons encore marcher.

Nous passons d'abord par le "Roundhouse Park" où sont entreposé des wagons, des locomotives. Des anciens bâtiments ferroviaires y sont également présents. Nous zigzaguons entre les buildings, jusqu'au "First Canadian Place" le centre commercial où ce situe le restaurant où travail Maryline. Après avoir eu un peu de mal à trouver (plan incompréhensible, un canadien voulant nous aider ayant lui aussi eu du mal à comprendre, nous orientant finalement dans le mauvais chemin, nous avons fait un tour gratuit du pâté de maison euh, non ! du block d'immeuble) nous trouvons enfin le restaurant "Maman" et Maryline.

Après avoir mangé (à l'oeil, hihi, merci Maryline !) nous repartons faire un tour dans le quartier, guidé par Maryline. Nous passons voir le marché couvert "St Laurence Market". Nous passons sur une belle place, où nous voyons une belle fresque, une fontaine où des chiens de faïence attendent vainement que l'os doré tombe du haute de son sommet, et un par avec des mains…

Puis nous allons rejoindre un arrêt de bus, car il va être l'heure d'aller chercher Enzo.