Carnet de voyage

Opération Philippines

7 étapes
27 commentaires
9 abonnés
Dernière étape postée il y a 14 jours
Hi everyone ! Second step of our Big Travels : Operation Philippines 2019 🌊🏝️ The official members of Blue Backpack Team are still the same : - Lilau 💃 - Gaël 😎 Enjoy your Reading !!! 🤠
Novembre 2019
15 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Bonjour chers familles, amis et collègues (et autres fans du monde entier),


Enfin des Nouvelles après trois jours !


Notre journée de jeudi a démarré tôt ... Très tôt ! 5h du matin, on était sur la route pour rejoindre Nivelles et sa merveilleuse gare champêtre.


1) Jeudi 31/10 - 5h51: train direction Bruxelles-midi

Ernesto was super tired and Moody (what you don't know Ernesto ???)

2) Jeudi 31/10 - 6h45

Après la SNCB, c'est le Thalys qui nous a ouvert ses portes pour un trip jusque Schiphol-airport


"T'écris à qui à 6h du mat' ?! Hein hein hein ???"

3) Jeudi 31/10 - 12h30

Après 2h de TGV, on arrive à l'aéroport d'Amsterdam.

Un passage rapide aux magasins pour acheter un adaptateur électrique (parce que laur... euh... Je n'avais pas pensé au fait que les prises étaient différentes aux Philippines) et un excellent avocado-grenade-healthy sandwich (Lilau copyright), nous avions besoin de nous recentrer sur "notre nous intérieur".

C'est pour cela que nous nous sommes rendus dans la salle de prière de l'aéroport (all religions allowed) pour profiter du calme et lire un mystérieux passage de l'ancien testament


Stylish Lilau 🥰

Enfin l'avion et ses 11heures de vol vers la Chine... Sa bouffe chinoise, ses films étonnamment récents et ses sièges étonnamment confortables.

Assis entre Laura et un Allemand, j'ai voulu savoir si notre nouvel ami se rendait également aux Philippines.

Il m'a fait non de la tête en me disant juste qu'il y avait eu un tremblement de terre ce matin aux Philippines, et puis plus un mot en dix heures de vol.

Nice 😖


Tireeeed

4) Vendredi 01/11 - À une certaine heure de la journée ou de la nuit


Arrivée à Guangzhou et ses 12,5 millions d'habitants...

Purée que c'est horrible vue de l'extérieur : assemblage de buildings tous collés les uns aux autres, mon dieu...




Beeeek

2heures plus tard, deuxième avion!


5) Vendredi 01/11 - 10h30

Cela fait maintenant 30h qu'on est sur la route et on arrive à Manille, capitale des Philippines.

Dans l'aéroport, on doit passer par un contrôle de passeport.

En Chine, c'était comme ça :

-pic not available-

Ah shit, pas de photos car on pouvait pas en prendre au risque d'aller en prison.

Donc je recommence, en Chine, c'était organisé au millimètre près.

Aux Philippines, le contrôle des passeports ressemble plutôt à ça :


On peut vous promettre que 35h de suite sans pratiquement dormir, ça vous donne pas spécialement envie de respecter les règles...

Sur la gauche de cette grande salle, il y avait une file spéciale pour personnes âgées, enceintes, avec bébés ou handicapées. Ne répondant à aucune catégorie (enfin je crois 🤔😇 hahaha), Laura me dit "ok, je reste dans la file d'attente ici mais tu essaies de t'incruster dans la file spéciale... Si ça marche, je viens !"

Pour vous donner une idée, il y avait plus ou moins 100 personnes dans les 4-5 files d'attente normales et 10personnes dans la queue spéciale.

Ni une ni deux, j'y vais... Et ça marche !

Laura arrive en courant en faisant Semblant de me parler, moi je rigole car derrière Laura, 3-4 autres couples de touristes font de même.

Bref, on passe le Contrôle en 5 minutes, super fier de notre coup de génie.


Et là... On apprend que pour prendre notre 3eme avion, il faut se rendre au terminal 4 qui est à 1/4 d'h de bus... Et que le bus ne part que dans 1h.

Great, on fait les foufous hors-la-loi (note importante : ne pas faire ça en Chine !), Et finalement pour rien 😋




Axa Represent.. même aux Philippines 😁

6) Vendredi 01/11 - 15h30

Troisième et dernier avion à prendre jusque Cebu, notre première île Philippine, dans ce terminal spécial "vols intérieurs".

Contrôles quasi inexistants, tickets d'avion comme une addition de resto, personnel habillé en "Casa de Papel" pour Halloween, salle d'attente Comme une salle de spectacle... Ça c'est de l'aéroport qui à la classe 😂



Pas fatig... Zzzzzz.. é... Ronfl.,..

7) Vendredi 01/11 - 17h30 (total dodo 3heures/40 possibles)

On doit encore trouver un lift jusqu'au sud de Cebu.

Et paf, deux amis allemands nous accostent et demandent où on va.

"Cebu!" Répondons-nous

"Cébon!" Répondent-ils ( ou +- mais ça faisait joli dans mon texte)

"On va ensemble, ça coûtera moins cher!".

Directement, un monsieur nous demande si on veut aller quelque part. Une liste de prix nous est déroulée et, pour 4h de route, ça revient à 800pesos par personne (+-10€).

Voiture climatisée, un peu serré à l'arrière, route légèrement chaotique mais chauffeur méga sympa qui nous a conduit directement à l'hôtel.

On est heureux de ne pas avoir pris le bus local après l'expérience vietnamienne de 2018...(texte toujours valable sur MyAtlas by the Way).


8) Vendredi 01/11 - 10h30

Arrivée à Herbs Guest House - Cebu.

Petit endroit fort sympathique même si un tout petit peu petit comme bungalow et SDB commune.


Dans le prochain épisode, les journées de samedi 02/11 et dimanche 03/11....

2

Et voilà déjà l'étape deux, vous l'attendiez tous avec impatience, je le sais, je l'ai senti donc c'est parti, allons-y, trêve de plaisanteries, let's go mon kiki.


1) Samedi 02/11 - 10h30

Notre nuit ne s'est, pour ainsi dire, pas très bien passée.

En effet, le bungalow, un peu petit mais tout de même protégé des moustiques grâce à son moustiquaire de compet', ne possède par contre pas une isolation phonique exemplaire...

On ne nous l'avait pas dit avant ni lu sur Internet, mais les poulets et les chèvres Philippins ont une horloge interne programmée très très tôt.

Apparemment, ils viennent d'Europe car à 3 heures pétantes... "Mèh?" ... "Kodaaak?" .... "Mèèèh!!!" ... "Cooot cot cot?".... "COOCOORICOOOO!!!"... "MÈÈÈÈH !!!!"

Et c'est parti pour 3heures de cacophonie...

Le pire c'est qu'ils se répondent ces conn.. ces gentils animaux tout mignons.



Bungalow 2.0

Bref, un bon petit-déjeuner plus tard (toast, jam, œuf, café,...), On se met en route pour la première plage, tout près du homestay.

5min plus tard, on y est... Et... On est un peu déçu. Pas vraiment un paysage de carte postale. Pas ou peu de sable, verte d'algues,...

Pas grave, on sait qu'une plage se situe à moins de deux kilomètres d'ici, allons-y !

On marche le long de la plage et on commence à avoir très très chaud.

Mais ça va, on arrive bientôt... Bientôt... Bient... Soiiiif ! Il fait soif ! Et en voyageurs aguerris que nous sommes, nous avons oublié nos bouteilles.

Un stop boisson plus tard et une rencontre avec deux chiens chiens pas très gentils gentils (merci à Lilau d'avoir gardé son sang-froid sinon, j'aurai couru comme un âne et je n'aurai plus de jambes à l'heure où je vous écris), nous demandons le chemin de cette fameuse plage à plusieurs personnes ( le Google maps Philippin).

On arrive enfin et... Déception x1000 merci bonsoir. Toujours pas de plage et une vue identique à tout près de chez nous.

On a chaud, on est pas au top, on décide de rentrer ! Tricycle négocié au prix de 150php = 2.66€ après un "250?!? Are you Crazy ?!" des plus spontanés.



2) Samedi 02/11 - 15h

Après une bonne douche, on décide de retourner à la première "plage" avec nos nouveaux masques decathlon.

En effet, quand nous sommes allés au matin, c'était marée basse et maintenant, marée haute.

Et la... Quelle magnifique surprise. La marée haute change tout !


Et c'est aussi la qu'on a rencontré Némo et ses autres copains étoiles de mer et poissons ...

Nemooo

3) Samedi 02/11 - 18h

Après une nouvelle douche, on décide d'aller au resto. On peut commander en takeaway mais on préfère se rendre sur place.

5min de marche seulement !

Après 3min41secondes, Lilau : "is it raining?"

Après 4min35secondes, Lilau and Gaël are wet like After a shower 🌧️


Bon, un riz-thon et un riz-gambas plus tard, ça allait mieux.

On a fini notre repas par un dessert traditionnel philippin (je vous laisse deviner les ingrédients....)




Donc c'est quoi ? Citez au moins 5 éléments et on vous rapporte un truc trop cool des Philippines 😁

4) Dimanche 03/11 - 12h

Nuit de merde, deuxième épisode.

Petit-déjeuner, le même.

Épuisés, on devait normalement se rendre dans les montagnes en mobylette...

Lilau me propose d'aller plutôt à une plage située à 17km.

Aux bons souvenirs du Vietnam, on loue un scooter que j'ai pas su faire démarrer directement... Après une légère démonstration un peu honteuse par un mec, on démarre enfin.

Conduite un peu hésitante au démarrage, j'ai plutôt bien géré avec Lilau à l'arrière en copilote de choc.

Voyage voyaaage 🎶

5) Dimanche 03/11 - 13h30

On arrive à Lambug beach...

La plage est pas remarquable mais on marche un peu plus Loin et on s'incruste sur la plage d'un hôtel fantôme (aucun touriste - 0 - quedal - Nada mais plein d'employés). Du coup, on était pépère et on a tapé trempette (après un épisode de stress où je croyais mon GSM perdu - je l'avais laissé dans la mobylette, un peu caché heureusement).

Au même endroit, je me suis risqué à acheter une brochette de viande et c'était absolument dégueulasse...

Pour se rincer la bouche, on se dit qu'un cocktail serait le bienvenu.

On monte les marches vers le "resort" et là, deux piscines vue sur mer, une piscine intérieure, des appartements de luxe, 72368336 employés, des prix exorbitants (écrits aussi en chinois) et toujours pas l'ombre d'un touriste.

Endroit super creepy, on se casse sans demander notre reste !


6) Dimanche 03/11 - 16h

On reprend donc la route jusqu'à une autre plage "white beach".

Chouette endroit, plus de touristes mais toujours pas la plage de rêve.

Au moins, on se fait un chouette resto vue sur mer avec une brise plus que bienvenue et coucher de soleil magnifique.


7) Dimanche 03/11 - 18h

On rentre dans le noir total.

Super dangereux, Laura stressée, Gaël en mode pilote de choc qui sauve sa princesse.

On retrouve notre Homestay sain et sauf ...

Demain on se lève à 3h du mat'! On vous dit pourquoi dans le prochain épisode...

3

1) Lundi 04/11 - 03h30 (du matin hein)


Riiiiiing.... Alarm alarm !! "Mmmh ? 3h30? Mmmprfffpourquoiiii?"

Pour aller voir les requins-baleines à Oslob pardi !

La veille, nous avions organisé ce RDV avec un guide nommé Jimmy !

Les propriétaires très sympas ont préparé le petit-déjeuner afin d'être prêt pour 4h00, heure d'arrivée présumée de Jimmy.

3h53... Musique dans la rue, bruit d'une voiture pas tout à fait récente... Jimmy is here !

On s'imaginait déjà une voiture climatisée tranquille et pépère pour les deux heures de route qui nous sépare de Oslob mais c'est bien une espèce de camionnette ouverte à l'arrière avec banquettes dans le sens de la route...

Avec un Superman peint sur le capot en prime !

Jimmy nous propose de continuer notre nuit à l'arrière en installant les deux banquettes sur le sol (on avait pris nos coussins).

Après 35 secondes, Laura qui était couchée sur le sol s'est installée à côté de Jimmy pour "dormir" et moi, sur les banquettes, installé Comme un prince 😎

1h de route, la 👮 nous arrête et demandent les papiers à Jimmy.

"It's not a car for tourist Sir ?"

"Heu no but that's ok..."

500 PHP (=10€) plus tard échanger aux policiers contre leur vœu de silence, on était reparti vers Oslob.

Trajet chaotique, plein de gens déjà réveillés, des chiens sur les routes... La vie démarre tôt aux Philippines !


"La peur n'est qu'une barrière au courage" (Gaël Veulemans - 07/11/2019)

2) Lundi 04/11 - 05h45 (du matin toujours)

On est en vie.

Ça paraît bidon mais ça sonne comme un miracle pour nous.

On sort et Laura n'a presque pas le temps d'enfiler son maillot que Jimmy nous presse à rejoindre le lieu où on embarque pour voir les requins-baleines.


On avait pas du tout vu ça comme ça mais les requins-baleines sont juste là, à trente mètres du bord.

L'organisation est un peu bordélique mais +- 7 pirogues démarrent en même temps. On est parmi les premiers ! Merci à Jimmy car j'ai lu sur certains sites que l'attente pouvait être de 4h sur place avant d'embarquer !

Et là... Juste incroyable... Magique... (Même si ces fameux requins-baleines sont nourris pour qu'ils restent et reviennent toujours au même endroit, ce qui est contre leur nature nomade - ils ne sont pas maltraités bien sûr mais le côté usine à touristes est bien là).

Nager à côté de ces énormes animaux est quelque chose d'incroyable... On se sent vraiment tout petit.

Aller, voici une sélection des plus belles photos...


Ça c'est du fish ! On va à la pek Billy le kit ?!

3) Lundi 04/11 - 06h30 (oui oui toujours du matin)

Une demi-heure dans l'eau avec les sardines géantes et c'était fini.

5000php (=89€) pour l'activité, ça fait tout de même beaucoup d'argent pour 4h de route et 30min sous l'eau. Néanmoins, si on passe en premier comme nous, ça en vaut la peine.

On profite des 2h de route retour pour discuter avec Jimmy du salaire moyen des philippins.

4000php/mois (=71€) pour une serveuse dans un resto....

50000php/mois (=892€) pour un pêcheur en haute mer mais il reste plusieurs mois en mer...

Je ne parle même pas des taxi-tricycles mais sûrement pas beaucoup...

Ça met pas mal de choses en perspective... Et ça nous ouvre les yeux sur les différences énormes entre les pays développés et sous-développés...


4) Lundi 04/11 - 12h00

Time to rest !

Massages des pieds et du corps (1h30) pour Lilau et moi, le tout pour... 1200php (21€).

Ensuite petit shopping dans un centre commercial et achat de "tchoutchou"ciuciu (les bonbons selon le dictionnaire de Lilau).

On finit par un Scrabble en 4 langues et une victoire non-merit... Très méritée de Laura 😂



Hahaha le florilège de mots NL, PL, FR et anglais.... 😂

5) Mardi 05/11 - 08h15

C'est parti pour l'attraction phare de Cebu et plus spécialement de Moalboal : canyoning ou plutôt canyoneering comme il l'appelle ici.

C'est encore une fois Jimmy notre chauffeur mais on se retrouve à.. 14 ou 16 (ou je sais pas combien dans le SuperBus).


Le but de ce trip est de nager dans les superbes cascades et d'effectuer deux trois pirouettes sur des sauts de 3-5 mètres (pensions-nous).


Il fait légèrement nuageux mais chaud. On doit marcher pratiquement 45min pour arriver aux premières sources.


Ne zoomez pas. Ce téton n'est pas le mien. Stupide veste mal mise.

Et enfin les premiers sauts et premières magnifiques photos...


Les sauts se font de plus en plus hauts et honnêtement, je ne suis qu'à moitié rassuré.

Le plus haut fait par nous deux (Laura super courageuse !!!!) = 10mètres !

On a les vidéos que je ne peux malheureusement pas poster ici.


Plouf

J'ai tellement été sonné par le saut que j'ai cherché Laura dans l'eau alors qu'elle devait sauter après moi.

Je n'ai même pas eu le temps de la filmer mais j'étais réellement désorienté la minute après mon saut.

Les cui-cuisses ont aussi pas mal ramassé.


Enfin, et parce que le courage a ses limites, le saut de 12metres, on l'a skipé gentiment 😇😂


Les beautés naturelles....

6) Mardi 04/11 - 16h00

Fin de l'activité et retour au bercail.

On aurait bien été nagé un Petit peu encore mais nous étions épuisés.

On profite un peu de la fraîcheur pour se poser dans notre bungalow et préparer notre transfert de mercredi vers Cebu-city....


Episode 4 à suivre...

4

Cet épisode est un peu différent des autres.

On souhaite résumer un peu notre première impression des Philippines (en ayant que l'île de Cebu comme repère pour le moment).


Les routes

Les routes ou plutôt... la route principale qui longe la côte est assez pratiquable mais n'est pas plus large que deux voitures.

Les dépassements sont donc légions et il faut un estomac bien accroché pour s'habituer à la conduite Philippine.

Sur notre semaine à Cebu, nous n'avons vu qu'un seul accident non grave.

Mais Jimmy nous a dit que les accidents ne sont pas rares avec les scooters (surtout par les coréens qui ne conduisent pas bien du tout 😋) et avec les chiens errants qui traversent ou dorment sur les routes.


Les maisons

C'est ce qui nous a frappé et même choqué le plus.

Les habitations de standing disons, ne sont pas du tout nombreuses. Environ 5% de maison en dur sur Cebu, exclusion faite des villes moyennes et de Cebu-city.

La plupart des maisons ressemblent à ça :


Et se situent pour la plupart le long de la côte...

Les gens ne semblent pas malheureux dans ces baraquements mais nous ne pouvons que supposer...


La propreté

À Cebu, c'est pas super clean. Tout semble défraîchis et peu entretenu.

Cependant, plusieurs touristes nous ont dit que c'était bien différent sur Palawan. On verra.


L'argent

Tout ou presque se paie en cash. Un taximan nous disait justement que les politiciens étaient extrêmement corrompus.

En 1980, 1 dollar valait 1 Peso.

Aujourd'hui, 1 dollar vaut 55 Pesos....

Les salaires, on en a parlé dans l'épisode 3...


Les Philippins

Magnifiques personnes, toujours souriantes, prêtes à aider pour trouver votre chemin.

Ils parlent quasiment tous anglais avec un niveau remarquable.

Pas besoin de calculettes sur smartphones pour négocier les prix 😂

Par contre, nous avons été choqué du nombre de "blancs" d'un certain âge en compagnie de (très) jeunes Philippines...

Ces salopards sont pour nous des purs prédateurs sexuels en totale liberté.

Le dernier exemple date de notre hôtel à Cebu-city (mercredi 06/11). Hôtel 4* super agréable mais ... Un vieux avec une très jeune Philippine + un moins vieux mais absolument dégoûtant (lunettes de violeur et tout le toutim) se faisant masser à la piscine nous ont cassé et nous a simplement donné envie de se reposer dans notre chambre d'hôtel.

C'est une réalité en Asie, certainement en Thaïlande mais aussi ici.


Ce Jeudi 07/11, on décolle pour Palawan.

On espère y trouver enfin nos plages de rêves et continuer ses belles (and eye-opening) vacances...


Merci de nous suivre et n'hésitez pas à commenter, ça fait toujours plaisir de voir que nous sommes lus 😉

5
5
Publié le 12 novembre 2019

1) Mercredi 06/11 - Pendant la journée.

La dernière étape concernait une réflexion sur les Philippines, ou plutôt sur ce qu'on vais eu comme première impression des Philippines basé uniquement sur notre expérience à Cebu.


Nous avons terminé notre séjour sur cette île à Cebu-city, capitale aux airs de ... Capitale.

En effet, des quartiers pauvres, voir des bidonvilles, on passe aux immeubles de bureaux extrachic type New-York.

Sur une même image, on peut voir les quartiers pauvres en premier plan surplombés par les immeubles.

C'est réellement impressionnant car sur quelques mètres, on était dans un autre monde avec des immeubles aux trottoirs tout propres, des gardes de sécurité armés aux portes aux propositions d'investissement pour les nouveaux appartements en construction....

Bref, notre destination de ce mercredi 06 novembre, c'est l'hôtel Montebello, 4*.

En effet, après 6 jours passés dans un bungalow champêtre, il était temps de se reposer entre 4 murs sécurisés ne laissant aucun chant de coq arrivé à nos fragiles oreilles.

Et quel hôtel...

Mon dieu, on arrive et on se prend en quelques secondes pour Angelina et Brad (sans les enfants, quoique on en a aussi pris 2 avec nous - la preuve en image plus tard).

Les employés sont serviables à l'extrême, nous invitent à nous asseoir, un monsieur sans âge porte mon bagage qui est certainement plus lourd que lui...

Et là, bonheur.

Chambre immense, installations de luxe, piscine olympique (bon j'exagère mais à peine).

On passe du bon temps avant notre vol intérieur de demain entre Cebu et Palawan.


Harry Potter 8 : Voldemort s'est emparé du corps de Laura 😂

2) Jeudi 07/11 - 10h.

Après un bon petit-déjeuner composé de fruits frais et d'une crrrème brrrûlée (avec l'accent français en Philippin svp), on prend un Grab (l'Uber asiatique/américain). Le chauffeur commence à nous poser les questions traditionnelles (d'oùvenez-vousvousrestezcombiendetempscestquoivotreprochaineetape?), il nous demande notre impression des Philippines qu'on partage avec lui.

Le gars n'est pas surpris et nous explique sa propre expérience.

Il travaillait comme ingénieur dans une compagnie, 9h-17h tous les jours.

Il gagnait 4500Php/mois (80€). Il en a eu marre et s'est dit qu'il allait se mettre à son compte.

Il a créé une compagnie IT (quoi comme IT on lui demande ? "Tout ce qui concerne l'ordinateur" répond-t-il) et est devenu chauffeur Grab.

Pour exemple, notre course d'1/2h vers l'aéroport : 350Php (6,25€). En gros, 8% de son précédent salaire mensuel en 30min...

Ça ouvre les yeux hein !


3) Jeudi 07/11 - 12h

Contrôle à l'aéroport.

- Monsieur, vous avez acheté du vin Philippin ???

- Moi paniqué "euh non c'est du rhum".

- Du rhum ? Vous voulez dire de la liqueur de rhum ?

- Exactement !!!!

- Ok -grand sourire- bon voyage 😊


Magnifique... J'aurai pu tout aussi bien acheter une bouteille de nitroglycérine que ce serai passé crème en mentionnant qu'il s'agissait de liqueur de rhum.

Aéroport intérieur = sécurité renforcée.


Après un Bubble Tea traditionnel ...


Glou glou glou

Avion vers Palawan....


4) Jeudi 07/11 - 15h : Arrivée à Palawan.



Il fait humide, il fait chaud et on ne sait pas comment rejoindre notre hôtel (80km de l'aéroport ce qui correspond en temps Philippin à 3h de route).

On a réservé deux nuits dans un nouvel hôtel 4* (ok la parenthèse de luxe est légèrement plus longue mais vraiment, les coqs et les chèvres ça nous manque pas).

On prend un tricycle pour rejoindre le Terminal où on va réserver notre van.

On perd trois ans de vie et un poumon chacun car pour votre information, nous sommes assis à la même hauteur que les pots d'échappement des bagnoles et autres motos.


5) Jeudi 07/11 - 16h

Notre Van arrive. On embarque avec des locaux. Écouteurs pour Lilau, casque pour moi, musique Spotify On, ok on est prêt pour la route vers Sabang...

On veut se faire un selfie qu'on a finalement partagé avec des ados philippins super souriants :


Non non, vous ne voyez pas une femme.nourrir son bébé. Cette photo est juste parfaite, ok ?!?

On rencontre aussi une petite famille avec un bébé trop choupinou qu'on aurait bien volé aux parents (c'est Natalia, la maman de Laura qui a toujours voulu un petit enfant asiatique... N'ayant pas des pouvoirs surnaturels, la solution du kidnapping a été évoquée).


Mama patrz ! Dla Ciebie 😻

Le papa nous dit qu'il travaille à l'hôtel Sheridan. Justement l'hôtel où on se rend. Léger malaise mais qui passe rapidement tant la petite famille est souriante et le bébé à croquer.


6) Jeudi 07/11 - 19h : luxe, nous revoilou.

Hé ben... Ça rigole pas... Hôtel magnifique... Piscine géante, chambre remarquablement grande. Tout est fait pour satisfaire la clientèle (essentiellement coréenne ici mais pas mal d'Européens également).

On se fait un petit resto d'hôtel (pas top) en admirant deux jongleurs de feu.


La journée se termine par une victoire au ping-pong pour moi et une victoire sur le fil au billard pour Lilau.


7) Vendredi 08/11 - 9h.

Après une nuit à Disneyland (oui c'était confort) dans nos deux lits king-size et un petit-déjeuner, on se décide à se promener sur la plage...

La voilà !!!! Elle s'était cachée mais la voilaaaa !!!

Admirez plutôt...


Écran Windows.

Notre journée sera rythmée entre plage, cocktail, jus de fruits frais et piscine... La vraie vie quoi.


Gaël Jordan.

8) Vendredi 08/11 - 17h

On découvre un petit bar restaurant pour ne pas manger à nouveau à l'hôtel.

On est sous le charme de l'ambiance, de la nourriture (seafood !!!!) et de la vue splendide qui nous est offerte.

On rencontre également un couple d'anglais !

Paul and Jenny, venant tout droit de Brighton...

Rob si tu me lis Paul n'est pas un fan de Burnley.... Tout simplement parce qu'il s'en fout du football. Je sais, je lui ai dit aussi que c'était pas un vrai british.

Soirée géniale, imprévue, remplie d'anecdotes et échanges d'expériences entre deux générations (la 20ene VS la 70ene 😊).


9) Samedi 09/11 - en journée.

Journée semblable à la précédente avec la différence qu'on doit déjà remballer nos affaires... Pas cool car on était vraiment très bien.

Florilège de photos du jour...


9) Samedi 09/11 - 16h

Il est l'heure de partir.

On embarque avec d'autres touristes et locaux.

Le conducteur est très professionnel mais on le soupçonne d'avoir des contacts avec Rocco Siffredi.


La route se passe... On change de van et là.... On a cru mourir plus d'une fois.

Le nouveau conducteur est à peine plus âgé qu'un adolescent...

Quelle conduite dramatique.

Accélération - freinage - accélération - retire son pied de la pédale d'accélérateur - le remet, le retire... Pire qu'un bateau dans la houle.

Klaxon à chaque croisement de scooter, de piéton, de chien, de fourmi même.

J'avais envie de prendre le volant et de lui mettre deux tartes.

En plus, la buée s'accumulait sur le pare-brise, on y voyait quedal et il faisait noir comme... Je vous laisse terminer la phrase car je vais regretter ce que j'écris 😁😇


Mais nous sommes arrivés sain et sauf (et une fréquence cardiaque à 180, comme sa vitesse moyenne sur la route).


Port Barton, nous voici....

Suite au prochain épisode !

6

Avant de commencer cette étape, j'aimerai vous faire part de mon état de santé.

Dans la tête, ça va (enfin plus ou moins) mais contre, le corps a un peu subi...

Après les sauts de dix mètres, voici à quoi ma cuisse ressemble :


Beeeek

Et lors d'un reposant dodo sur un transat de l'hôtel Sheridan, un coup de vent est venu perturber notre paisible somme.

Héroïque, je n'ai pas voulu que nos smoothies se renversent donc j'ai donné de ma personne pour les sauver.

Mon orteil s'est encastré littéralement dans le transat en bois.

J'ai hésité longtemps avant de vous partager cette horrible blessure de guerre mais j'ai pensé que cela pourrait être une leçon pour tous...

Âmes sensibles s'abstenir.



Beeeek 2.0

Aujourd'hui ça va mieux, merci pour lui.


1) Dimanche 10/11 - 9h00

Après cette belle introduction, on va vous expliquer comment une simple promenade le long de la plage, peut se transformer en parcours du combattant grâce à notre aventurière Lilau The Warrior.

On prend des forces lors du petit-déjeuner de l'hôtel Oasis Port Barton, sympathique hôtel 3* avec airco, grande chambre et bonne douche bruyante mais qui donne au moins de l'eau chaude.

Bon, pour tout vous dire, après le Sheridan, on a eu besoin d'une nuit pour se satisfaire de la chambre. Mais la gentillesse du personnel, le petit-déjeuner, la proximité de la plage (300m!) Sont des atouts non-négligeables.

Passons à notre promenade diabolique.

On la commence tranquille alors que le temps est juste parfait, ☀️ au zénith, pas un nuage....

On arrive au bout de la première plage et Laura se demande si Coconut beach n'est pas tout près.

C'est là que les choses se compliquent...

Let's go trough the Forreeeeest !!!!

Ça se voit peut-être pas sur la photo mais le truc au sol, c'est pas du sable, c'est pas de la terre sèche. Non. C'est de la boue, la vraie boue dégueulasse composée de décompositions de noix de coco et sûrement de plein de vers en tout genre.

Pour continuer dans le glauque, on croise une gamine au premier abord sympathique et mignonne mais qui n'a pas souri du tout et qui réclamait avec une tête des plus tristes de l'argent...

Pfiouuu on continue. Mes pieds glissent sur mes sandales boueuses mais Laura a un rythme digne d'un para-commando.

Je râle, je rouspète et on arrive à une petite plagette.

On se rince les panards et on continue.

On croise un pêcheur qui nous informe que Coconut beach est à dix minutes (Philippines) à pieds.

On passe à nouveau à travers la forêt où se retrouve face à un Y. Gauche ? Droite ? Droite semble sympathique parce que c'est l'océan mais, un gros MAIS : il y a une maison apparemment vide avec deux chiens gardant l'entrée aboyant copieusement.

Lilau a peur, je la prends dans mes bras, appelle mon cheval blanc et l'emmène loin du danger.


Bon.... En réalité on a juste avancé en regardant droit devant nous, tranquillos avec la peur au ventre 😂

On arrive enfin sur une autre plage où on doit traverser ceci :


J'étais derrière parce que je prenais les photos.... 😇

2) Dimanche 10/11 - 11h30

Enfin.

Attends je recommence.

ENFIN !

Coconut beach (30PHP par personne) et des cocotiers !!!!

Ha oui, quand même.... Ça en valait la peine...


Robinsona Crusoa.

On se pose un peu et on profite du paysage....

On se dit qu'on pourrait continuer vers White beach qui apparemment est ZE plage to be 😋.

Aller, on a pas marché assez, allons-y !


3) Dimanche 10/11 - 12h30

Nous voici arrivés sur une plage semblable à Coconut beach mais avec des bars, avec une plage nettoyée des feuilles et une eau cristalline.... (50PHP par personne).

On profite encore du moment et du soleil...


Bonjour toi...

4) Dimanche 10/11 - 16h00

On demande au kiosque informations à combien cela revient de prendre le bateau de retour. Il nous répond, passablement énervé et sans nous regarder "200". Et une moto ? "200".

Ha? Mais c'était 150 à l'hôtel.

"200"

Bon... Et pourquoi tu me regardes pas quand je te parle.

"...."

Ha....

Lilau, let's Walk ! Sir, How much time till Port Barton ?

"One hour"

Thank you very much MisterSmile !


Lilau en mode conquérant, je la suis du mieux que je peux. À certains endroits, la route est déjà très sombre car en partie cachée par la forêt qui borde la route des deux côtés (ici le soleil se couche vers 17h30) donc on fait attention.

Que c'est beau ! Que la vue est splendide...


La route n'en finit plus et on planifie déjà de se faire masser au soir pour soigner nos dos et pieds douloureux 😁


5) Dimanche 10/11 - 18h

Après une bonne douche, il est temps de se faire masser.

Magnifique moment passé à deux juste face à l'océan avec le bruit des vagues qui viennent de fracasser sur la plage de sable blanc...

Ouais je sais, vous m'en voulez 😋

On finit cette superbe et fatiguante journée par un resto délicieux...

A demain pour notre étape "Islands hoping!"



Tanned ! Opalona ! Bronzée !
7
7
Publié le 21 novembre 2019

Bon, nous sommes déjà de retour en Belgique depuis 5 jours donc je vous prie de m'excuser pour cet avant-dernier épisode tardif que vous attendiez tous avec impatience !


1) Lundi 11/11 - 09h00

Il fait beau, très beau et notre sac du parfait navigateur est fin prêt.

En effet, notre "Island hopping", comme il l'appelle ici, est prévu pour 10h.

Après un bon petit déj qui cale, on se met en route avec notre guide afin de rejoindre les autres participants.

On avait le choix de partir rien qu'à deux pour 5000PHP ou en groupe pour 1200PHP chacun. Préférant dépenser notre argent dans les souvenirs pour nos proches (😇), nous avons choisi la Formule en groupe.

Et puis... Plus on est de petits fous, plus on rit 🤪



Ready cap'tain !

Les membres d'équipage au nombre de 3 nous demandent de porter le gilet de sauvetage car les gardes-côtes organisent des rondes pour vérifier que les règles de sécurité soient bien respectées.

Bon, au final, après 15min, il fait trop chaud et on est autorisé à les enlever 😊


2) Lundi 11/11 - 10h30

C'est l'heure pour un premier arrêt.

On est sur un spot de snorkeling où nos fameux masques Décathlon vont nous servir à nouveau.

On a une heure pour admirer le barrière de corail et les superbes poissons qui y nagent tranquillos.

Ils sont là, pépères, à nous regarder avec nos grands yeux émerveillés en ayant sûrement en tête le dessin animé Némo ("la beeeerque!!!" pour ceux qui se souviennent...).

Les images ne sont pas très nettes du fait d'un soleil au zénith brillant de mille feux sur nos corps fragiles d'Européens mais ça valait vraiment le détour...


En haut à droite, vous pouvez admirer le corps élancé et la nage fluide d'un sportif hors pair.

3) Lundi 11/11 - 12h00


On débarque cette fois sur une île habitée par quelques Philippins.

L'endroit est juste magique et nous étions les premiers (sur 4 bateaux) à arriver donc on a pu profiter à fond de la plage...


Je sais...Ça ne donne pas du tout envie ces couleurs bleues turquoises horribles et ce sable qui semble si chaud et si fin...

C'est sur cette île qu'on va manger notre dîner. Au menu : thon, porc, poulet, poisson entier à dépecer (yummy), légumes/fruits (5 par jour !) et bien entendu, le traditionnel riz Collant.


+ eau chaude comme boisson, seul bémol !

Après ce bon repas, on profite pour se détendre et réaliser quelques magnifiques clichés (et boire une noix de coco au rhum !!!!)


Kon é bo!

4) Lundi 11/11 - 13h30


Sniff, c'est reparti.

On aurai bien passé quelques heures de plus sur ce paradis terrestre perdu au milieu de l'océan Pacifique.

On rapporte quand même un souvenir avec nous (masque de noix de coco peint par les enfants de l'île... Qui aura une belle place chez nous 😊).


Après une vingtaine de minutes on arrive sur un autre spot de snorkeling. On nage mais on la fait cool et on se repose surtout sur le petit bout d'île.


Encore une fois, la fluidité de ma nage se remarque 😂 même l'appareil photo a mal à l'objectif...

5) Lundi 11/11 - 14h30

Les guides nous amènent à un troisième spot de snorkeling...

On saute et là.... Incroyable ! Des milliers de poissons autour de nous.

Un vrai tourbillon multicolore. La raison principale est qu'on leur jette de la nourriture et donc, comme tout bon gourmand qui se respecte, ils foncent dessus. Je les comprends parfaitement et j'étais presque occupé à manger avec eux.

Finalement, j'ai tenu un bout de banane en main et les petits venaient se nourrir directement chez moi.

Laura restait, prudente, un peu plus loin pour prendre des photos et admirer le tumulte...



Quoi ma gueule... Qu'est ce qu'elle a ma gueule ???

L'avant-dernière étape du périple est le "turtle spot".

Se regroupent là-bas plusieurs bateaux et leurs groupes de touristes tout en tubas et masques.

Un des guides nous apprend que le mauvais temps d'il y a une semaine ne rend pas facile l'observation des tortues car elles préfèrent s'éloigner des bords.

Néanmoins, on saute et quelques dizaines de mètres plus loin, on observe un étrange train-train de nageurs tous plus excités les uns que les autres.

Une tortue !

Laura part en éclaireur et surtout, en parfaite nageuse rapide et efficace. Tenant la caméra en plus de devoir suivre le TGV de tubas, elle arrive à prendre cette photo :


Ze turtle autrement appelée "La fusée".

Incroyable, on aurait jamais imaginé que les tortues nagent si vite... Impossible à suivre pratiquement.

De plus, le courant était fort et chaque effort pour suivre la fusée nous éloignait du bateau.

Après 20min de nage, épuisés, Lilau et moi rejoignons le bateau au crawl. Record du monde.


Enfin, durant une dizaine de minutes, on rejoint une micro île surnommée "starfish place".Des centaines d'étoiles de mer pataugent autour du banc de sable.

On en profite pour expérimenter nos talents de photographe (merci Lilau 😂)


Beaux gosses ou quoi ?!

6) Lundi 11/11 - 18h00

La journée se finira par un massage le long de la plage et, malheureusement, un resto à l'hôtel vu le temps devenu venteux et pluvieux.


Programme des prochains jours :

voyage en bus vers Puerto princesa pour deux nuits dans un hôtel bord de plage recommandé par booking et ensuite, dernière nuit à Manille, la capitale...

Stay connected 😉🏝️🌊