× Chère communauté,
Suite à l’incendie au sein des bâtiments de notre hébergeur OVH, à Strasbourg mercredi 10 mars 2021, nous ne pouvions plus accéder au site ! L’accès a été rétabli par notre équipe mais nous n’avons pas accès aux photos pour le moment. Dans l’attente de réponses de la part d’OVH quant au devenir des photos mises en ligne avant le 10 mars 2021, vous pouvez de nouveau réutiliser le site sans risque et ajouter de nouvelles photos !
La Team MyAtlas

Carnet de voyage

Carnet de voyage en Corse

Dernière étape postée il y a 19 heures
Mars 2021
15 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 18 mars 2021

Traversée de nuit mais en cabine ! Ce n'était pas la cabine grand luxe mais ça a fait la différence, surtout avec Malo.

2
2
Publié le 18 mars 2021

Débarqués à Bastia à 7h du matin, nous prenons la route vers le sud et nous choisissons une plage au hasard pour prendre un petit-déjeuner au calme.

Après un petit moment, nous voyons arriver une voiture, puis une autre et nous voilà entourer d'un gang de papis kiteurs.

Etienne n'en demandait pas tant pour sortir sa planche et sa voile pour une session kite tant espérée !



3
3
Publié le 20 mars 2021

L'avantage de la Corse hors saison, nous pouvons nous garer dans des endroits magnifiques et touristes au possible sans aucun problème!

Les parkings payants sont gratuits et les lieux bondés sont désertiques (peut-être la faute aussi au covid!)

Et avec l'aide de park4night, nous arrivons à dénicher des petits coins de paradis.

Malo, la petite sirène sur son rocher
4
4
Publié le 20 mars 2021

Première visite touristique : la ville haute de Porto-Vecchio.

Alors que notre guide nous décrit une ville bondée avec des terrasses branchées, nous trouvons un village calme, presque endormi. Les rideaux des magasins sont baissés et les ruelles désertiques. Nous avons l'impression d'avoir la vieille ville pour nous seul!


Bastion de France
Vue sur le golf et les salines
5
5
Publié le 21 mars 2021

Palombaggia, Santa-Giulia et Rondinara... nous avons fait la tournée des plages paradisiaques sans pouvoir se prélasser sur notre serviette et se baigner toute l'après-midi.

En mars les températures ne sont pas assez clémentes et l'eau bien fraîche mais nous avons quand même trempé les orteils.


PALOMBAGGIA

Apéro corse : figatellu et brocciu
Petit déj à en plein air



SANTA-GIULIA

Vue sur le golf de Santa Giulia et l'étang
Bunker & eau turquoise



RONDINARA

6
6
Publié le 24 mars 2021

Une fois Malo installé dans le porte-bébé et le petit port dépassé, nous avons fait chauffer nos mollets pour arriver jusqu'à la ville haute.


Un premier arrêt au col Saint Roch, avec une vue magnifique sur les fortifications de la vieille ville.

Visite de la ville, avec ses rue étroites et ses maisons hautes, un vrai labyrinthe où on se perd au gré des belles bâtisses.

Voilà, pas plus d'une matinée pour visiter Bonifacio car il y a du vent! Et quand il y du vent, il y a du kite !!

Mais Bonifacio, on reviendra ...


7
7
Publié le 27 mars 2021

On gare notre camping-car pour 3 jours à la Tonnara et les environs.


Au programme : kite, promenades et repos! Malo en profite pour faire de longues siestes et Etienne kite dans une mer agitée.


La première nuit sur le parking de la plage nous a un peu remués. Nous avons préféré trouver un endroit plus abrité pour la nuit suivante. Sans oublier le match de rugby !

Pianottoli
8
8
Publié le 28 mars 2021

Petite bourgade accrochée à la montagne. Le temps était plutôt gris, les troquets fermés et les rues inanimées... cela nous a semblé un peu morose.


Nous avions repéré quelques parkings isolés pour poser notre campement mais ceux-ci ayant été pris comme décharge (comme beaucoup d'endroits en Corse), nous avons préféré nous raviser.


Bref, un rendez-vous manqué pour nous à Sartène et direction Propriano!

Petit tour dans le labyrinthe de ruelles
9
9
Publié le 2 avril 2021

Campement au port de plaisance, entre les yachts et les catamarans!


Malo, une grande aide en toute circonstance

10
10
Publié le 3 avril 2021

Après la côte, nous prenons enfin la direction de la montagne !

Nous sortons les bâtons et les baskets pour attaquer le dénivelé.


La première rando devait être facile, histoire de se mettre en jambe. Nous avons choisi (enfin, c'est Etienne qui déniche les rando...à mes risques et périls !) une étape du fameux "mare a mare" proche de St Lucia di Talla.

La rando de 3h30/4h s'est finalement terminée par quelques détours et près de 6h de marche !!! Nous avons traversé des ponts qui faisaient peur (même à Lacy!) et nous avons vu plein d'animaux (depuis Malo est un expert du groin groin de cochon).

La deuxième rando était un tour sur le plateau du Coscione.

Nous avons pris une piste cabossée sur plusieurs kilomètres, nous n'avions jamais roulé aussi lentement! Mais les paysages en valaient le coup.

Nous sommes arrivés sur le plateau du Coscione encore partiellement enneigé, les pozzines gorgées d'eau.

Et puis finalement notre sentier s'est perdu sous la neige... nous avons pris quelques initiatives de rando et gravi des collines selon notre envie!



Pour notre dernière journée dans l'Alta Rocca, nous devions aller à la découverte des aiguilles de Bavella. Arrivés au col de Bavella, la météo nous a joué un mauvais tour. Nous pensions tout d'abord laissé passer un méchant nuage mais finalement nous avons eu le droit à de la neige! Heureusement, la bouteille de gaz avait été changée le matin même et nous avons pu allumer le chauffage.




Notre journée en pleine montagne s'est transformée en journée sieste camping-car. Avec en prime, un tarte au citron d'anniversaire à déguster!

1er burger de Malo!
11
11
Publié le 13 avril 2021

Direction la plage de Pianteralla pour une nouvelle session kite. Trois jours de sédentarité sont aussi les bienvenus après l'escapade montagne, et nous retrouvons le soleil, ça fait plaisir !


Banc de posidonies et jeux de plage

Entre deux sorties kite, on arpente les sentiers de la côte tantôt à vélo, tantôt à pied ...


SENTIER DE BONIFACIO A STRADA VECIA

Joli sentier empierré, bordé de murets avec une vue imprenable sur Bonifacio. Nous sommes allés au départ de la balade à vélo, j'étais contente d'avoir l'assistance électrique pour revenir au camping car!


GOLFE DE SANTA MANZA

Doudounes et ciel gris


FALAISES DE BONIFACIO

Une magnifique balade à vélo, entre les bunkers abandonnés et le phare de Pertusato


PLAGES DU PETIT ET GRAND SPERONE

En arpentant les falaises, au détour d'un sentier, des ruines romaines laissées à l'abandon. Plus loin, les plages du Petit puis du Grand Sperone, deux plages de sable fin, du bleu éclatant et personne à l'horizon.

12
12
Publié le 13 avril 2021

De la montagne et des forêts ! Quel plaisir de changer de décor aussi facilement.


Nous dévalons les routes sinueuses de montagne, Malo s'habitue de mieux en mieux aux trajets (le comble du road trip!). Les paysages escarpés nous ravissent.


Direction la vallée d'Alesani, nous devenons experts pour trouver des endroits calmes, même sans Park4night.


Barrage d'Alesani


Et nous croisons des animaux sauvages à foison! Les cochons presque sauvages viennent tout à côté de notre camping-car, pour le plus grand plaisir de Malo. Il n'est pas rare aussi de croiser des vaches sur le bas-côté de la route.


Nous nous enfonçons dans les forêts de châtaigniers avec, de nouveau, une portion du Mare à Mare. Nous traversons parfois des villages mais la plupart du temps nous suivons les sentiers dévastés par le passage des cochons sauvages.


A la recherche d'un petit coin pour la nuit, nous sommes tombés au hasard sur le col du Prato. Nous voulions nous rapprocher de notre randonnée du lendemain et nous étions à l'affût de l'endroit idéal pour dormir. Mais la route étroite, sinueuse et sur le versant ombragé ne nous laissait aucune opportunité.

Arrivés au col, nous découvrons une belle prairie ensoleillée, avec en prime des chevaux, ânes, veau pour l'émerveillement de Malo!

L'ascension du Monte San-Petrone par une de ces belles journées de Printemps. Une vue imprenable sur les montagnes enneigées.

13
13
Publié le 13 avril 2021

Nous arrivons au Cap Corse par Bastia et toute cette urbanisation nous assomme un peu. Nous avions pris l'habitude des grands espaces et des villes désertes.


Nous commençons par faire le tour des marines de Sisco, Macinaggio mais nous ne nous y attardons pas. Nous retrouvons quelques lieux familiers de nos vacances précédentes avec les Blachier. Les routes sont magnifiques, elles sont étroites, entre montagne et mer.


Barcaggio, la pointe du Cap Corse. La piste en terre battue qui mène à cette bourgade ne nous décourage pas. C'est un petit port de pêcheurs hors du temps. Quelques habitants dépoussiérent les maisons secondaires et les vaches squattent la plage. Nous, nous faisons au rythme de Malo (ce qui n'est pas toujours le cas, sa sieste est souvent malmenée !!) et nous partons après le dodo arpenter le chemin des douaniers.


Sieste dans le camping-car

Nous arrivons au charmant port de Centuri. Beaucoup d'effervescence pour un si petit hameau, la saison se prépare avec beaucoup d'empressement : les travaux dans les hôtels, le grand ménage dans les restaurants... comme si les préoccupations de la crise covid étaient bien loin.


Nonza et sa superbe plage de galets noirs. Nous nous garons au calme pour laisser passer la sieste de Malo puis nous prenons le porte-bébé pour nous rendre sur ces hauteurs. Une enfilade de marches nous emmène au village. Nonza et ses 70 habitants ! Il y a tout d'abord cette église colorée qui trône sur la place du village, l'église Sainte-Julie, du nom de son martyre (Son sein coupé puis jeté aurait fait jaillir une source d'eau, comme par magie !). De l'autre côté de la place, des platanes, des cafés fermés et une porte donnant sur un labyrinthe de ruelles. Et encore plus en haut, la tour Paoline, une tour carrée et corse !

Sur le retour, Etienne pique sa première brasse du voyage. L'air est chaud mais l'eau reste bien froide quand même !

1ère baignade pour Etienne!
1er apéro dehors avec coucher de soleil (et les doudounes!)

Dernière étape du Cap Corse, Saint Florent. Nous y arrivons un dimanche et la ville s'anime autour de son port, au rythme des sorties en mer et des cornets de glace... et nous ne sommes en reste !

Le lendemain, nous partons de Saint-Florent pour suivre les sentiers des douaniers. 2h30 de marche pour rejoindre la plage du grand Lotu en plein parc naturel des Agriate. Notre première vraie journée de soleil et chaleur, nous randonnons en t.shirt et casquette. Nous en prenons plein les yeux et les narines. Nous longeons la côte en enchaînant les falaises et les criques, nous traversons le maquis avec toutes ses senteurs.

Je me lance à mon tour et me baigne jusqu'au cou!


14
14
Publié le 13 avril 2021

L'ile Rousse, sa presqu'île et son phare, entourés d'une mer "d'huile" comme dirait Etienne le marin.


De San Antonino à Pigna en baskets et en sac à dos! Normalement quand nous randonnons, nous y allons à grands pas mais cette fois nous l'avons fait au rythme de nos rencontres! D'abord celle du berger qui changeait ses brebis de champs au petit matin, du randonneur corse qui nous questionnait sur notre voyage et celle du céramiste du village qui arrangeait sa boutique. Moi qui pensais que le corse était taciturne, je me suis bien trompée!


Nous prenons les petites routes de montagne et un peu d'altitude pour se perdre dans l'arrière-pays en direction du cirque de Bonifato.

Mercredi 31 mars, prise de parole présidentielle, nous n'avons pas de réseau et préférons nous affairer à notre premier barbecue du voyage !

Le lendemain Etienne part faire une rando sportive jusqu'au refuge de Carozzo. Deux heures de marche aller-retour alors qu'elle était indiquée à 5h, je n'aurais jamais pu suivre! Nous sommes restés avec Malo près du ruisseau à jouer et bouquiner tranquillement!


Et puis il nous a fallu nous mettre à la page des mesures Covid, nous roulons quelques kilomètres pour trouver du réseau et connaître les nouvelles restrictions : aucun déplacement au-delà de 10km! Nous voilà mal barrés en camping-car !! Nous étudions plusieurs possibilités : le woofing, la Croatie en traversant l'Italie à tout allure, un confinement au Sappey,... Finalement, nous choisissons de partir en Espagne où les restrictions sont plus souples.

Nous achetons notre billet de retour pour le surlendemain, nous laissant une dernière journée en Corse.


Nous terminons donc notre périple corse à Calvi. Nous sommes charmés par les montagnes qui entourent la baie et sa belle plage de sable fin. Nous longeons le port pour arriver à la citadelle et ses ruelles étroites. Le retour se fait par le centre ville, les chants corses résonnent dans les rue adjacentes à l'église, en se vendredi saint.

15
15
Publié le 13 avril 2021

Nous embarquons le samedi 3 avril pour trois jours de trajet : une journée entière de bateau puis deux jours de traversée en camping-car!

Nous partons de Corse un peu dans la précipitation. Il nous manquait 4/5 jours pour aller jusqu'au golfe de Porto. Nous avons préféré écourter notre voyage sur l'île de beauté plutôt que de rester coincer dans un camping...


TRAJET EN BATEAU

LAC DU SALAGOU

Nous arrivons au lac le dimanche soir, les parkings remplis de camping-caristes venant profiter de leur dernière soirée de liberté ! L'ambiance est familiale et décontractée, nous croisons quand la gendarmerie surveillant le port du masque ... en pleine nature!

LEUCATE

Notre test PCR effectué, nous sommes allés attendre les résultats près de la plage. Leucate, haut lieu du kite-surf et du vent (300j de vent par an) mais sans un souffle ce jour là. Malo, lui s'est régalé à barboter dans l'eau!