La Belgique : entre Flânerie et Gourmandise

Pour fêter la nouvelle année, nous sommes partis entre amis chez nos voisins les belges. Cette semaine a été placée sous le signe de la bande-dessinée, de la gourmandise et de la bière !
Du 29 décembre 2018 au 4 janvier 2019
7 jours
29
déc

Départ de France, direction la capitale de la Belgique, pour notre premier périple entre amis. A quelques heures de route, nous nous rendons du côté de Bruxelles. Nous avons réservé un logement à plusieurs dans la commune d'Ixelles, un quartier chic à deux pas de la capitale. Nous prenons possessions des lieux, un peu de repos après la route et demain, nous irons découvrir les alentours.

Les autoroutes belges sont gratuites 😉

30
déc

C'est en prenant le tram puis le métro que nous nous rendons à Bruxelles. Notre arrêt de métro se situe à la gare.

Un ticket de tram/métro :

- Acheté auprès du chauffeur de tram : 2,50€ un aller

- Acheté aux bornes automatiques : 2,10€


Un ticket journée (valide 24h) de tram/métro : 7,50€

En sortant de la place, nous levons les yeux sur une fresque des schtroumpfs qui recouvrent l'intégralité du plafond.

En redescendant la rue, nous sommes attirés par les odeurs de frites de la friterie, pas de doute, nous sommes bien en Belgique. Puis nous faisons une halte dans les Galeries royales Saint-Hubert, où l'on y trouve la Galerie du Roi et la Galerie de la Reine. Elle est composée d'arcades vitrées absolument magnifiques et bons nombres de chocolateries haut de gamme y sont installées. C'est un régal pour les yeux, et certainement pour le palais (mais pas pour le portefeuille 😉).

Les Galeries royales Saint-Hubert 

Nous continuons d'arpenter les rues de la capitale et déjà nous croisons plusieurs fresques et autres figures emblématiques de l'univers de la bande-dessinée.

Notre prochain arrêt sera au Centre belge de la bande-dessinée.

L'entrée au Centre belge de la bande-dessinée est de 10€

Le Centre belge de la bande-dessinée 

Ce musée présente une multitude d'auteurs et de héros de la bande-dessinée. On retrouve notamment Lucky Luke dans le hall d'entrée ; puis Tintin, les Schtroumpfs, ou encore Boerke, le héros national belge. Au dernier étage, une exposition sur la bande-dessinée québécoise "Magasin Général" est exposée. Pour information, cette bd humoristique, notamment grâce à ses expressions, est excellente.

Le Centre belge de la bande-dessinée  

La journée est déjà bien entamée, et c'est donc tout naturellement que nous nous dirigeons vers la Grand-Place. Bien camouflée avec ses ruelles, c'est avec un grand "Ouha" que nous la découvrons. Les illuminations de noël accentuent l'effet magique de cette place. On y trouve plusieurs bâtiments tels que l'Hôtel de Ville, les Maisons des corporations ou encore la Maison du Roi.

La Grand-Place 

Nous terminons notre journée en arpentant les rues voisines et en y découvrant de nouvelles fresques, avec notamment celle de Tintin. Chaque fresque que nous découvrons est toujours placée sous le signe de la bande-dessinée. Sur notre route, après avoir salivé en sentant les waffles (gaufres) à chaque coin de rues, nous découvrons, coincé dans un coin, le fameux Manneken Pis.

Le Manneken Pis et la fresque murale 'Tintin" de Bruxelles 

Après avoir bu une bière (la première d'une longue série), nous faisons un dernier arrêt au Mont des Arts afin d'admirer e panorama qu'il offre sur la ville. Plus loin, nous découvrons le Palais Royal et le Parc de Bruxelles.

Notre première journée est déjà terminée, il est temps pour nous de rentrer manger et nous reposer avant notre longue journée de demain.

31
déc

Aujourd'hui, nous décidons tous ensemble de nous rendre à l'Atomium, un des emblèmes de Bruxelles. Ce bâtiment fait pas moins de 102 mètres de hauteur ; il représente une molécule de cristal de fer. Il domine le plateau d'Heysel et heureusement, nous n'aurons pas à gravir les escaliers apparents qui nous semblent très vertigineux. Après avoir acheté nos billets, nous attendons dans la file avant de pouvoir accéder à l’ascenseur qui nous emmènera vers les étages supérieurs.

L'entrée à l'Atomium est de 15€

L'Atomium 

Arrivés tout en haut, nous bénéficions d'une vue panoramique sur Bruxelles et le plateau d'Heysel.

Vue panoramique en haut de l'Atomium 

Nous redescendons ensuite d'un étage où une exposition nous relate la construction de ce bâtiment à l'époque. Les ouvriers n'avaient ni harnais, ni autres protections lorsqu'ils ont participé à la construction de ce bâtiment ; cela nous paraît presque invraisemblable d'avoir construit l'Atomium de cette manière. Dans la pièce suivante, un jeu de sons et lumières est mis en place. Il est installé afin de commémorer l'Exposition Universelle de 1958.

 L'Atomium

Nous avons longuement profité de cet endroit ; nous prenons un court-moment pour déjeuner avant de nous rendre au Parlement Européen. Manque de chance, nous nous sommes dépêchés pour rien puisque le bâtiment est fermé. Nous n'avons pas eu la chance de pouvoir visiter l'hémicycle. Nous devrons nous contenter du morceau du Mur de Berlin présent devant le bâtiment.

Le Parlement Européen 

Plus loin se trouve le Parc du Cinquantenaire, ce sera notre prochaine destination. Pour certains, les pieds commencent à chauffer dans les chaussures ; il faut dire que nous piétinons et marchons depuis le matin. Cependant le parc vaut la peine d'être visité : il est très grand et remarquablement bien aménagé. L'arc de triomphe du parc est surplombé par une statue appelée 'Le Barbant".

Le Parc du Cinquantenaire 

Etant donné que nous sommes le soir du réveillon du 1er de l'an, nous nous offrons un restaurant tous ensemble à Bruxelles. Le repas est simple mais typique et excellent. La bière est bien présente sur la table et l'endroit que nous avons trouvé est très agréable !

Nous décidons, après le repas, de reprendre le métro afin de retourner près de l'Atomium où le feu d'artifice sera tiré exceptionnellement cette année (d'habitude, il est tiré vers le centre-ville). Malheureusement, l'organisation des belges (dont nous avons pu constater qu'elle peut parfois laisser à désirer) est vraiment mauvaise. Ils n'ont pas prévu l'affluence des personnes pour ce moment exceptionnel dans l'année. En nous tassant, comme des sardines ! et ce n'est pas une image, nous arrivons malgré tout à monter dans un métro. Le décompte commence, nous sommes toujours tassés dans le métro, et minuit sonne. C'est donc dans le métro que nous nous souhaitons tant bien que mal la nouvelle année. Le métro s'arrête brutalement et ne nous emmène même pas jusqu'à notre destination. Nous verrons le feu d'artifice de loin et nous devrons nous en contenter. Le temps joue contre nous, nous admirons l'Atomium éclairé de nuit, puis nous nous dépêchons de trouver un métro avant que le réseau ne s'arrête.

L'Atomium 

Nous sommes épuisés, un peu déçus (il faut l'avouer !) de cette mauvaise organisation, et relativement fatigués de cette journée. Bref, la nouvelle année est passée, demain nous nous souhaiterons une bonne année un peu mieux que ça 😉

1
janv

Nous sommes le 1er janvier ! Puisque nous avons veillé, nous avons tous pris le temps de nous reposer pour cette première matinée. Depuis notre arrivée, nous n'avons pas eu la chance d'apercevoir ne serait-ce qu'un rayon de soleil. Ce matin, nous avons vu un rayon apparaître pour aussitôt ce camoufler derrière un gros nuage gris. Notre première journée de l'année sera donc une nouvelle fois brumeuse.

Nous repartons visiter une dernière fois Bruxelles, admirer la Grand-Place en plein jour et bien sûr goûter quelques spécialités belges 😉. Notre premier arrêt se fait à la cathédrale des Saints Michel et Gudule.

La cathédrale des Saints Michel et Gudule 

Puis nous retournons dans les petites rues de la ville, en commençant par la Grand-Place.

La Grand-Place 

Quant à la place de la Bourse, elle abrite un marché de noël pendant les fêtes de fin d'année.

La place de la Bourse 

La journée étant déjà bien entamée, nous décidons de nous promener tout en nous dirigeant doucement vers un bar afin de pouvoir boire notre premier apéro de l'année 😛. Sur notre route, nous croisons de nouvelles fresques murales et bien entendu, l'odeur des waffles a convaincu tout le monde de faire une pause gourmande 😉.

Notre dernière soirée bruxelloise se résumera à : de la bière, des frites, de la carbonade flamande et bien évidemment, de waffles !!


Globalement, nous avons passé un bon week-end à Bruxelles. Nous avons particulièrement apprécié les gourmandises belges, entre les frites, la bière, le chocolat et les waffles ! 😀 La Grand-Place a été un véritable coup de cœur, ainsi que ses ruelles alentours.

En revanche, il faut avouer que le manque d'hospitalité des belges, dans les restaurants notamment, nous a véritablement refroidit. Nous avons tous déjà voyagé au préalable un peu partout dans le monde, et à l'unanimité, nous en gardons un mauvais souvenir. Notre hôtesse était irréprochable (ce message ne se destine absolument pas à elle) et nous ne faisons pas une généralité mais dans la capitale, les restaurateurs manquent souvent d'amabilité...

2
janv

Notre destination pour la journée est la ville de Bruges, plus communément appelée "La Venise du Nord".

Les rues de Bruges 
La Place de l'Hôtel de Ville 

Après avoir fait un tour sur le marché implanté sur la place de l'Hôtel de Ville, nous arrivons sur la Grand-Place de Bruges. Nous admirons les maisons à pignons et l'impressionnant beffroi domine la place ; les halles sont entièrement recouvertes de briques. Les bars et restaurants sont très présents, il y a l'embarras du choix (quoique les pris sont assez élevés... il est préférable de s'excentrer un peu 😉).

La Grand-Place de Bruges 

Toute la journée, nous avons eu la chance d'entendre le carillon du beffroi sonner. C'est très agréable et cela nous met vraiment dans l'ambiance belge que nous recherchions tant. L'architecture de Bruges représente tout à fait ce que nous souhaitions voir en Belgique. Nous continuons à nous promener avant de nous arrêter dans une friterie ; et bien oui, nous n'allions pas passer à côté de ça !

Etant donné que nous sommes gourmands, nous nous sommes arrêtés au musée Choco-Story. Dès l'entrée, on nous donne à chacun une tablette de chocolat ; autant dire que pour certains d'entre nous, c'est le graal 😀 ! Ensuite, nous découvrons les différentes salles qu'abrite ce musée où l'on apprend notamment d'où provient le cacao et son intensité, les différentes techniques pour obtenir du chocolat..., mais surtout, une dégustation de chocolat clôture notre visite.

L'entrée au Choco-Story est de 8€ (avec une dégustation)

Choco-Story 

Après cette halte gourmande, nous profitons de la tombée de la nuit pour nous promener dans la ville et le long des canaux.

Cette journée à Bruges aura été une toute autre découverte belge. Nous avons bien mangé (encore !) et l'architecture du Nord de la Belgique représente complètement l'image que nous nous faisions de cet endroit. Même si nous avons eu un peu froid, cette ville mérite vraiment un détour !

3
janv

Nous décollons assez tôt ce matin pour aller visiter la ville de Gand, qui se situe à mi-chemin entre Bruxelles et Bruges (environ 45 minutes de route). Aujourd'hui, nous aurons la chance d'entrevoir quelques rayons de soleil même si la grisaille sera majoritairement de la partie.

Arrivés dans la ville, nous sommes tous très vite subjugués par la beauté de son architecture. Après avoir traversé le pont, nous entrons dans l'Eglise St Nicolas.

L'Eglise St Nicolas

A deux pas se situe le beffroi. Nous n'en n'avions visité aucun, ce sera l'occasion d'y monter.

L'entrée au beffroi est de 8€

Il ne fait pas moins de 91 mètres de haut ! Un ascenseur vous permet d'y monter ; de notre côté nous décidons de prendre les escaliers. Ils sont relativement étroits, surtout dans la dernière ligne droite. Arrivés à l'étage, nous découvrons le fonctionnement automatique du carillon, une merveille pour les oreilles !

Le beffroi de Gand 

Au dernier étage, le beffroi nous offre une vue panoramique sur la ville à ne pas manquer !

La vue panoramique sur Gand depuis le Beffroi 

Nous ressortons de cet édifice, puis nous entrons dans la Cathédrale St Bavon, juste à côté du beffroi. Elle abrite une gigantesque crypte, nous n'en n'avions jamais visité d'aussi grande.

La Cathédrale St Bavon 

Nous nous accordons une pause déjeuner avant de continuer notre visite de la ville. Progressivement, nous décidons de nous diriger vers le château.

Nous voici donc arrivés devant le Château des Comtes. Cette forteresse imposante est un haut lieu de l'Histoire de la ville de Gand. En plus de cela, sa visite vous offre une vue panoramique sur la ville à ne pas manquer.

La visite du Château des Comtes coûte 10€

Le Château des Comtes 

Nous avons tous passé un excellent moment dans ce château. De façon très ludique, nous en avons beaucoup appris sur l'Histoire de la forteresse et de la ville. En plus de cela, nous avons eu un joli rayon de soleil (enfin !) pour admirer la vue des remparts.

Nous recommandons fortement la visite de ce château. N'oubliez pas de prendre vos audioguides (compris dans le billet d'entrée) ; vous passerez un moment très sympa et ne manquerez pas d'avoir quelques fous rires 😉

Le Château des Comtes 

Nous reprenons notre chemin en attendant le coucher du soleil afin de pouvoir admirer les canaux de nuit.

Cette journée à Gand aura été un coup de cœur unanime. Que ce soit pour son architecture, sa balade le long des canaux, les visites du beffroi et du château et bien entendu la pause goûter avec ses waffles, nous avons passé une superbe journée dans cette ville qui représente à nos yeux, tout ce que nous recherchions en Belgique. Une ville à ne pas manquer, c'est certain !

4
janv

Notre dernière journée, déjà ! Nous n'avons pas vu le temps passer. Il est temps pour nous de rentrer en France, et de reprendre la route en début d'après-midi. Avant cela, nous avons notre matinée pour nous, ce qui nous permet de faire un saut à la mer puis de nous diriger à Bruges pour y faire quelques achats avant le retour.

Nous sommes allés du côté de la ville balnéaire De Haan, histoire d'en profiter pour respirer un peu d'air marin. Pour être honnête, heureusement que nous étions tous très bien emmitouflés. Marcher le long de la côte, avec un vent marin et glacial, nous a bien réveillés !

Ce bol d'air nous a tout de même fait du bien. L'air marin peut être revigorant en plein hiver. On a profité de notre arrêt pour faire un tour dans la ville balnéaire.

De Haan 

La matinée touche à sa fin. Nous retournons à Bruges pour déjeuner et y faire nos derniers achats souvenirs (principalement de la bière et du chocolat, forcément !). Nous nous sommes arrêtés dans un petit restaurant où nous avons mangé les meilleurs frites de notre vie !!! C'était excellent et l'entrecôte, on n'en parle même pas, on en salive encore ! Un dernier régal avant de reprendre le volant, c'est top.

Quelques achats et un dernier regard sur la jolie ville de Bruges et il est temps pour nous de repartir, quelques heures de route nous attendent...

Bruges 
• • •

Très clairement, nous avons davantage apprécié l'architecture du Nord de la Belgique. Elle représente évidemment l'image que nous nous faisions de ce pays.

A Bruges, les vélos sont très clairement prioritaires sur les voitures ET sur les piétons ! A plusieurs reprises, nous nous sommes fait reprendre et envoyer balader parce que nous les gênions... On peut comprendre qu'il est plus facile pour eux d'être à vélo qu'en voiture, mais cette priorité qu'ils s'accordent alors que vous êtes à pied, elle est très franchement désagréable et même dangereuse ; oui parce qu'ils ne se gênent pas pour vous bousculer dans certaines rues. De même qu'à Bruxelles, nous avons eu quelques difficultés avec certains habitants, et notamment avec les flamands. On pense que le fait que nous parlions uniquement français ne plaît pas à tous... Encore une fois, nous ne faisons pas de généralité puisque nous avons aussi été très bien accueillis par certains d'entre eux.

Si nous avions un coup de cœur à donner, vous l'aurez compris, c'est sans conteste pour la ville de Gand. Une architecture magnifique, pas une foule de touristes comme à Bruges ou Bruxelles, pas de vélos qui vous bousculent comme à Bruges et des visites incontournables telles que les canaux, le château des Comtes, le beffroi, la cathédrale et la Grand-Place. Côté gastronomie, en revanche, rien à redire. Ce n'est évidemment pas le pays pour y faire un régime, vous vous en doutez, mais quel régal ! Nous n'avons jamais été déçus par ce que nous avions dans notre assiette : des frites, de la carbonnade flamande (et autre spécialités dont nous avons oublié le nom), de l'entrecôte, des waffles, et bien évidemment, la bière belge !!!