L'Auvergne, ce premier grand coup de coeur

L'Auvergne, ses volcans et sa nature sauvage avec un grand N. Probablement l'un des plus bel endroit de France. Quand on y a posé le pied une fois, on y revient toujours après...
Avril 2014
15 semaines

Une fois n'est pas coutume, c'est Monsieur qui va rédiger ce carnet de voyage. L'Auvergne et moi, c'est une très longue histoire. Une histoire affective d'abord, puisque j'y suis allé une petite dizaine de fois en vacances avec mes grands parents lorsque j'étais enfant. J'en ai gardé d'excellents et agréables souvenirs, parmi les meilleurs de mon enfance. Ensuite c'est une histoire de passion pour quelqu'un qui a fréquenté quelques années les facultés de géologie. Enfin, plus récemment, c'est aussi devenu une histoire plus sentimentale puisque j'ai fait découvrir ce petit paradis à ma chère et tendre. Elle a d'ailleurs très vite compris cette obsession qu'était la mienne pour cette merveilleuse région.

Ce carnet de voyage ne retracera donc pas un séjour particulier. Il présentera plutôt quelques points d'intérêts de la région, visités et revisités au fil des différents séjours en Auvergne. C'est un hommage au pays des volcans. Il manquera les monts du Forez et la région d'Ambert dans ce carnet car j'étais trop jeune lorsque j'y suis allé la dernière fois (je n'avais pas encore d'appareil photo à l'époque).

Bienvenue en terre des volcans !

Avec ses 1465 mètres d'altitude, le Puy de Dôme est l'un des sommets emblématiques de la Chaîne des Puys. Ceux qui passeront à Clermont-Ferrand ne pourront pas le manquer. Âgé d'à peine dix mille ans, c'est aussi l'un des volcans les plus jeunes de la chaîne. Il rappelle aux Auvergnats qu'un jour ou l'autre, l'activité volcanique pourrait reprendre dans la région. Nos ancêtres préhistoriques ont d'ailleurs du connaître les dernières éruptions.

Le Puy de Dôme 

La minute scientifique

Les volcans en dôme (moins nombreux) se distinguent de leurs voisins, les cônes, par leur forme :

- Les dômes (explosifs lors de leur activité) sont couronnés par un dôme de lave blanche qui n'a pas explosé au cours de l'éruption. Les dômes, donnent naissance aux couches de cendres blanches que l'on peut croiser au détour d'une randonnée dans la région. C'est le signe d'un volcanisme très dangereux.

- Les cônes (effusifs lors de leur activité) sont formés de scories rouges et noires, et ont un cratère à leur sommet. Lorsqu'ils étaient actifs ces volcans émettaient des laves liquides (basaltes principalement) et des projections de scories.

La montée au sommet du Puy de Dôme se fait par différents moyens : en voiture pour les plus feignants, à pieds pour les amoureux de la marche, ou en petit train à crémaillère pour ceux qui veulent profiter autrement. La montée et le sommet offrent des vues panoramiques à couper le souffle sur la Chaîne des Puys. Prenez le temps d'admirer si vous y aller un jour.

Vue sur la partie nord de la Chaîne des Puys 
Vue sur la partie sud de la Chaîne des Puys 

Autre curiosité de cette montagne, la présente de ruines antiques d'un temple romain dédié au dieu Mercure. Bien que peu impressionnantes, les ruines valent le détour et rappellent nos lointains cours d'histoire sur les batailles entre Romains et Gaulois.

L'antenne au sommet du Puy et les ruines du temple romain de Mercure 

Le Puy de Pariou est un volcan voisin du Puy de Dôme. C'est un cône, lui aussi très emblématique de la région. C'est ce volcan qui décore les étiquettes d'une eau minérale mondialement célèbre du coin depuis plusieurs générations. On y accède par un sentier qui traverse une petite forêt. Le sentier débouche sur une grande plaine dénudée au pied du volcan. A cet endroit, on a une très jolie vue sur le Puy de Dôme tout proche. On accède ensuite au sommet du Pariou par un grand escalier en bois. Cet escalier permet d'éviter aux visiteurs de marcher n'importe où et ainsi de préserver ce patrimoine naturel de l'érosion. Il est également possible de descendre dans le cratère, 96 mètres plus bas, par un petit sentier. Le Pariou est sans doutes l'un des plus beaux volcans de la Chaîne des Puys. Les photos parleront mieux que moi à ce sujet...

Le Puy de Pariou 

C'est à Volvic que l'eau minérale du même nom est captée pour être mise en bouteille et vendue dans le monde entier. Un petit musée gratuit (pensez simplement à réserver à l'avance) près de la source explique tout sur la source de Volvic et la mise en bouteille de son eau. Le musée expose aussi une collection de bouteilles depuis les premières commercialisées à nos jours. Pour les amateurs de cette eau minérale, la visite vaut son petit détour.

L'usine de mise en bouteille et le captage de la source Volvic 

Le Puy de Lemptégy est situé à deux pas de Clermont-Ferrand. C'est une ancienne carrière dans un volcan qui a été transformée en musée à ciel ouvert. Cela permet de voir les entrailles d'un volcan. C'est à mon sens beaucoup plus parlant que le parc Vulcania, voisin du site. Petits et grands, curieux des volcans ou géologues avertis, cette visite ravira tout le monde.

L'entrée à pieds du Puy de Lemptégy est de 11€. Il est aussi possible de le visiter en petit train touristique.

Le Puy de Lemptégy 

Saint Nectaire est un village de caractère, encaissé dans une petite vallée entre le Mont Dore et les Puys. C'est aussi le village d'origine de l'un des meilleurs fromages d'Auvergne (même si les vaches qui donnent le lait sont plutôt localisées dans les prairies autour du Mont Dore).

Saint Nectaire et ses alentours 

Si vous passez un jour à Saint Nectaire, deux choses sont à voir en dehors des randonnées qui s'offrent aux alentours : L'église romane de Saint Nectaire et les grottes du Cornadore. Avec ses pierres de lave noires et blanches, l'église a un style particulier que l'on retrouve un peu partout en Auvergne. On y trouve quelques reliques et objets précieux.

Eglise de Saint Nectaire 

Les grottes de Cornadore se situent à la sortie de Saint Nectaire, sur la route de Murol. Elles ne sont pas naturelles, elles ont été aménagées par les romains dans un massif de granite pour en faire des thermes. L'emplacement était ingénieux car ont y trouve une source chaude. Aujourd'hui, les grottes ont un usage culturel pour les visites, mais aussi artisanal puisqu'on y fabrique de la vaisselle et des petits objets de décoration en laissant les eaux déposer du calcaire naturellement sur des moules.

Les grottes de Cornadore 

La visite des grottes est guidée et coûte 6,90€.

Le Mont-Dore est en fait la région qui englobe le Puy de Sancy qui culmine à 1886 mètres d'altitude. C'est le plus haut sommet de l'Auvergne, et surtout le plus gros volcan de la région. Contrairement à ses voisins, il a connu plusieurs périodes d'activité sur plusieurs millions d'années. Aujourd'hui éteint, le Puy de Sancy fait partie des plus gros volcans d'Europe avec entre autre le Vésuve ou l'Etna. C'était aussi un volcan très dangereux, car explosif, comme en témoignent les cendres qu'on observe dans ses alentours. C'est sans doutes l'endroit que je préfère dans la région.

La région du Mont-Dore est assez vaste et il y a beaucoup de choses à voir. Il y a le sommet du Puy de Sancy, mais aussi les vallées qui entaillent ses flancs et le Lac de Guéry un peu plus bas.

• • •

Le moyen le plus simple d'accéder au sommet du Puy de Sancy, ou du moins de s'en approcher, est de passer par la station de ski de Mont-Dore. En hiver et au début du printemps, la neige complique l'accès qui en temps normal est déjà assez ardu. Il existe un téléphérique pour y aller mais il n'est pas toujours en activité. Une balade dans les hauteurs de la station, juste au pied du sommet, est déjà du plus bel effet.

Le Puy de Sancy et les hauteurs de la station de ski 
• • •

A l'est du Puy de Sancy, une très jolie vallée incise le volcan géant : la vallée de Chaudefour. Elle vaut vraiment le détour. Le chemin de randonnée est à la portée de tous et en redescendant vous passerez inévitablement à côté de fromageries qui proposent d'excellents Saint-Nectaires. Vous pourrez même rencontrer les vaches et les producteurs qui font le fromage.


La vallée de Chaudefour 
• • •

Un autre bel endroit à proximité du Puy de Sancy est le Lac de Guéry. C'est un ancien lac glaciaire. La glacier a disparu depuis longtemps mais a laissé un joli paysage. C'est un bon endroit pour un pique-nique.

Le Lac de Guéry 

A ne pas manquer non plus, de l'autre côté du parking situé près du lac, le panorama des Roches Tuilière et Sanadoire. Ce curieux paysage a été sculpté par le passage du glacier.

Roche Tuilière à gauche et Roche Sanadoire à droite 
• • •

Un peu plus loin aux alentours du Sancy, le paysage vaut aussi son petit détour. A la fin de l'hiver, certains paysages ont un petit air de Mongolie.

Autour du Puy de Sancy 

A la tombée de la nuit, et juste avant le passage d'un orage, la vue sur le volcan géant est magique.

Le Puy de Sancy sous l'orage 

Le lac de Chambon, bien qu'aménagé pour la baignade en été, est un lac entièrement naturel. Il s'est formé grâce à une coulée de lave qui est venu créer un barrage naturel dans une ancienne vallée. Le lac n'est pas très profond mais a un écosystème riche et bien mis en valeur. On peut faire le tour de ses 60 hectares en deux heures à peine ; l'occasion d'une balade apaisante avec un vue superbe.

Balade autour du Lac de Chambon 

Un peu de chauvinisme ! L'Auvergne est en France, et ne déroge donc pas à la règle d'une gastronomie riche et variée. Si vous n'aimez pas le fromage et la charcuterie, passez votre chemin. Bien souvent les fermes vendent leur propre fromage directement sur place, au moins vous savez ce que vous achetez. Et en plus, c'est incomparablement meilleur. Mention spéciale pour le fromage de Saint Nectaire ! Pour la charcuterie, les boucheries de village ne manquent pas. Les restaurants proposant la cuisine régionale sont également très nombreux et vous aurez l'embarras du choix. L'objectif de ce paragraphe n'est pas de vous faire une liste exhaustive des plats auvergnats mais de faire saliver les gourmands avec une petite sélection des plats dégustés lors de notre dernier voyage au pays des volcans. A vous de composer selon vos envies le jour de votre passage !

Petit aperçu de la cuisine auvergnate : les plats sur les photos sont à base de Saint Nectaire fondu et de charcuteries locales

Fondé au XIIème siècle, le château de Murol trône encore aujourd'hui sur son rocher, à environ 1050 mètres d'altitude. Le château est bien conservé malgré les guerres, et dispose de nombreuses animations qui ramènent le visiteur à l'époque médiévale. Par temps pluvieux, avec sa pierre volcanique noire, le château prend des airs écossais.

L'entrée du château coûte 9€.

Vue au pied du château de Murol. L'accueil est assuré par les moutons. 

L'extérieur offre une belle vue sur le paysage alentour, particulièrement depuis le chemin de ronde (un brin vertigineux).

Vue depuis le château de Murol 

L'intérieur du château est tout aussi intéressant et très bien décoré. On pourrait se croire un instant à l'époque des chevaliers.

Le château de Murol 

Le lac Pavin est une curiosité à voir. Il forme un cercle presque parfait dans un ancien cratère volcanique. L'interaction de l'eau et du magma ont fait explosé le volcan de l'époque puis l'eau s'est installé dans le cratère restant. Son origine explique sa grande profondeur : 92 mètres au centre. L'eau a une belle couleur vert émeraude et un petit chemin permet de faire le tour du lac.

Le lac Pavin 

Le lac d'Aydat est un lac de barrage naturel. Comme le lac Chambon, il s'est formé grâce à une coulée de lave venue entraver une ancienne vallée. Les amoureux de randonnée en forêt seront comblés avec le chemin qui fait le tour du lac.

Le lac d'Aydat 

D'accord, nous ne sommes plus tout à fait en Auvergne, plutôt en Ardèche, mais à la frontière et dans le même ensemble volcanique. Le Vivarais est une branche orientée sud-est qui dérive de la chaîne des Puys. On y trouve donc des traces d'anciens volcans auvergnats et donc de beaux paysages. Lors de notre séjour en Ardèche (voir le carnet), nous avions fait un petit crochet près de la Haute Loire, à Thueyts puis à la cascade du Ray Pic.

Coulée de lave de Thueyts et cascade du Ray Pic