Carnet de voyage

Black sheep on tour

Par
31 Ă©tapes
54 commentaires
1
Par BSOT
All the way down Latin America and a remontada through Central America by two Montrealer and Dubliner hunzos 🐏 Follow us! @blacksheepontour
5 septembre 2017 au 10 janvier 2018
128 jours
Partager ce carnet de voyage
1
Arriving  in Lima

English below

Premier arrêt du voyage et retrouvailles à Lima, la capitale péruvienne de 11 millions d'habitants. Arrivées en soirée nous sommes allées directement à notre logement après avoir difficilement négocié un taxi avec un espagnol un peu rouillé :-) Antonio nous a accueilli dans le quartier chic de Miraflores, ayant vécu 32 ans à Bordeaux il nous a raconté le Lima qu'il a découvert à son retour il y a 3 ans. Ainsi la période d'été est la plus agréable avec de nombreuses soirées et animations sur la plage et dans la ville, mais la période hivernale est beaucoup plus tranquille. Le lendemain matin nous sommes parties en exploration en partant de Miraflores - San Isidro et avons longé le front de mer jusqu'au district de Barranco beaucoup plus artiste et bohème avec ses façades multicolores. Nous avons ensuite pris le bus pour remonter dans le quartier historique et aller visiter notamment la plaza de armas et les ruelles qui l'entoure. Finalement nous sommes redescendues vers le Parque de la Reserva et son circuito magico del agua qui illumine une dizaine des fontaines (très cute mais très kitsch). Nous avons fini la journée en retournant dans le quartier Barranco chez Juanito qui nous a servi des sandwich de jamón y queso dans une ambiance bien locale :-) bref Lima est une escale qui de notre avis peut se faire en une journée mais qu'on a trouvé assez grise (la météo n'a sûrement pas aidé...!)

Next stop : Cusco !

• • •

First stop and gathering of the crew in Lima, Peruvian capital of 11 millions people. We landed in the evening and went straight to our accommodation after a long negotiation with a taxi driver given our quite average Spanish :-) Antonio welcomed us in the fancy neighborhoods of Miraflores. As he came back only 3 years ago, after 32 years living in Bordeaux, he told us about the Lima he discovered when he came back and all the changes he has seen. It seems that summer is the best period of the year in Lima, with a lot of parties and events on the beach and in the city. However, winter time is much more quiet. The day after, we've started to explore the area from Miraflores - San Isidro and have walked along the boardwalk to reach the Barranco district, much more artistic with its colourful houses. We then took the bus up to the historical area in order to visit the Plaza de Armas and its surrounding streets. We finally walked down the Parque de la Reserva and its Circuito Magico del Agua that is illuminating 10 of the fountains (very cute but also very kitsch). We came back to the Barranco district to end-up the day in Juanito's bar that served us some ham and cheese sandwiches in a very local atmosphere :-)

In a word, Lima is a transit city that, in our opinion, can be easily done in one day and that we found quite grey (but the weather probably didn't help...!)

Next stop: Cusco :-)

Miraflores to Barranco along the coast 
Barranco district
Plaza de armas and Parque de la Reserva

Créez votre road trip sur mesure au Chili, sans frais d'agence !

Des circuits personnalisables directement inspirés des blogs MyAtlas
Itinéraire détaillé jour par jour, voyage individuel en toute liberté
Réservation en direct des hébergements, vols et locations de voiture
2

English below

Le samedi matin nous avons commencé notre expédition pour le Machu Picchu avec un départ en bus à 6h30 de Cusco. Après 7h de bus sur des routes pas toujours rassurantes (surtout avec un chauffeur qui se croit en course de rallye) nous sommes arrivées à Hidroelectrica. De là nous avons marché le long des rails de train entouré de forêt (oui, il y a aussi l'option de facilité) jusqu'à Aguas Calientes, ville de passage obligatoire pour accéder au Machu Picchu (et essentiellement remplie de restos à touristes).

Dimanche, enfin le grand jour : Départ à 4h30 à la frontale pour l'ascension du Machu Picchu où nous sommes arrivées aux alentours de 6h30 pour profiter du lever de soleil sur le site presque désert (ce qui n'a pas duré longtemps...). Nous avons profité de quelques explications de notre guide sur l'histoire du Machu Picchu: construit au 15ème siècle il abritait à l'époque entre 300 et 1000 personnes. Le site a était découvert par "le monde extérieur" en 1911 grâce à Hiram Bingham et est devenu touristique une trentaine d'années plus tard. Nous avons ensuite dû partir pour l'ascension de Wayna Picchu, la fameuse montagne que l'on voit dans le fond de toutes les photos et d'où nous avons pu admirer une magnifique vue sur le Machu Picchu. Après quelques selfies et photos de lamas et alpagas, nous sommes reparties direction Aguas Calientes pour un repos bien mérité.

Le lendemain matin, nous avons profité des eaux thermales d'aguas Calientes (un peu troubles mais bien chaudes) avant de refaire le chemin en sens inverse direction Cusco.

• • •

On Saturday morning we've took a bus from Cusco at 6:30am to start the adventure to Machu Picchu!After 7h bus on roads not always so safe (especially when your driver feels like he is on a rally) we arrived to Hidroelectrica. We then walked along the train rails surrounded by the forest (yes, there is also the easy way!) to reach Aguas Calientes, mandatory transit to go to the Machu Picchu (and mainly made of touristic restaurants).

On Sunday we left at 4:30am, enlightened with our lamps, to climb the Machu Picchu where we arrived around 6:30am to enjoy the sunrise on the site almost empty (but not for long...). We then got some explanation about the Machu Picchu history from our guide: built during the 15th century, 300 to 1000 people lived there at the time. The site was discovered by the "external world" in 1911 by Hiram Bingham and became a touristic attraction about 30 years later. We then climbed the Wayna Picchu, the famous mountain that appears in all pictures, where we enjoyed a beautiful view of the Machu Picchu. Following some more selfies and of Lamas and Alpagua pictures, we went back to Aguas Calientes for a well deserved rest.

The day after, we got some relaxing time at the hot springs - Aguas Calientes - (a little dark but quite warm) before starting the journey back to Cusco.

Walk from Hidroelectrica to Aguas Calientes 
Enjoying the Machu Picchu sight :) 
Wayna Picchu climbing and view
Time to relax in the hot springs!
3

Départ en bus à 3h30 du matin direction la rainbow mountain au sud de Cusco. Arrivée sur le site à 4480 m d'altitude nous avons commencé à grimper. La "balade" jusqu'au sommet est très agréable car elle nous fait passer dans des paysages uniques mêlant montagnes colorées et cimes enneigées, le tout entouré de troupeaux d'alpagas et de chevaux. La montée est quand même relativement difficile du fait de l'altitude et avec un sommet situé à 5200m nous étions plutôt contente d'y être arrivées :-) Malheureusement la neige et le brouillard au sommet nous ont légèrement empêché de distinguer les fameuses couleurs (comme vous le voyez sur les photos..!). Nous sommes ensuite redescendues pour un retour sur Cusco en fin de journée.

Prochaine étape : Arequipa mercredi!

• • •

We've started the journey to the rainbow mountain, located in the south of Cusco, by bus at 3:30am, and arrived at 4480m of altitude to start the hike. The "walk" to the top of the mountain was nice, with unique landscapes made of colored mountains and peaks covered of snow, and surrounded with Alpacas herds and horses. The hike was also quite hard due to the altitude, and as the mountains peak was at 5200m height we were quite proud to make it to the top :-) Unfortunately the snow and the fog at top made it difficult to see the famous colours (as you can see on the pictures..!). We then walked down to the bus to go back to Cusco.

Next step: Arequipa on Wednesday!

On the road to Winicunca!  
Hike to the top... 
...and we finally made it to the top :)
4

English below

Après notre journée à Lima nous avons pris un avion direction Cusco. Pendant l'heure de vol nous avons survolé les montagnes péruviennes et l'arrivée sur Cusco était assez impressionnante. Cusco est une ville relativement grande avec ses 440 000 habitants et était la capitale historique de l'empire inca.

Après avoir déposé nos affaires nous sommes allées faire un tour sur la Plaza de Armas où avait lieu ce jour là la fiesta Patronal Virgen de la Natividad avec de nombreuses fanfares et défilés locaux. Cependant au bout de 2h de balade nous avons ressentis les effets de l'altitude, Cusco étant perchée à 3400 m nous avions un petit coup de fatigue et un léger mal de crâne :-)

Le lendemain nous avons continué notre balade avec notamment le marché San Pedro qui contient à la fois des étals de nourriture, de souvenirs et des stands de cuisine homemade. Nous avons du coup décidé d'y manger le midi, et non seulement ce fut bon mais ce fut surtout le repas le plus rentable (2 euros le plat). Désormais nous allons donc spoter en priorité les mercados :-). Le ventre plein nous sommes allées nous cultiver au musée inca, où malgré les nombreuses informations nous aurons du mal à vous faire un résumé...

• • •

After our 1st day in Lima, we took a plane to Cusco. During the 1h flight we could enjoy a view of the Peruvian mountains and Cusco, which was quite amazing. Cusco in a large city with 440 000 people et was the historic capital of the Inca empire.

After dropping our bags, we went to the Plaza de Armas, were we could enjoy part of the fiesta Patronal Virgen de la Natividad happening that day, with fanfares and local dancing. However, after wandering 2h in the city, we've started to really feel tired with the effect of hight altitude, as Cusco is located at 3400m :-)

The day after we continued exploring the city, starting with the San Pedro market where you can find food, souvenirs but also stands of homemade dishes. We've decided to try it for our lunch, and the food was both really good and cheap (2€ for a dish). We've then decided that we'll explore more of those markets in the future for lunch time :-) Once well fed, we went to the Inca Museum to educate ourselves a little. However, despite all the information that it contains, it would be hard for us to give you a good summary...


Plaza de Armas and  fiesta Patronal Virgen de la Natividad
San Pedro Mercado 
And a little more of Cusco... :) 
5

English below

Direction Arequipa depuis Cusco pour environ 11h de bus dans un bus avec repas et télé intégrée (grosse excitation de Morgane..pour finalement 3h de sommeil:-)). Nous sommes donc arrivées juste après le lever du soleil dans la Ciudad Blanca et une fois nos affaires posées à l'auberge nous sommes allées nous promener dans le centre ville (classé au patrimoine mondial de l'Unesco). La traditionnelle Plaza de Armas est bordée par la cathédrale derrière laquelle nous pouvons voir les volcans apparaître dans le fond (ils causent 2 à 3 gros séismes par siècle...dont certains ont par le passé détruit entièrement certains quartiers de la ville). Le jour où nous y sommes il fait un temps magnifique et après un petit déjeuner en terrasse nous décidons d'aller visiter le couvent Santa Catalina, plus grand couvent du monde (20 000m carrés) datant de 1579 et qui abrite encore aujourd'hui une communauté de soeurs carmélites. Accompagnée d'une guide (c'est vraiment le + de la visite qui permet de bien comprendre l'ambiance de l'époque), nous parcourons pendant 1 heure la "ville dans la ville" et découvrons le lieu d'habitation des 450 religieuses qui n'avaient aucun contact avec le monde extérieur une fois leurs voeux prononcés.

La visite terminée nous sommes allées déjeuner dans le marché local (encore une bonne affaire..:-)) pour ensuite terminer la journée par un tour au mirador de Yanahuara. De là nous avons pu profiter d'un magnifique coucher de soleil et d'une couleur rosée sur les volcans et montagnes.

Arequipa est une ville magnifique à visiter et le décor environnant est exceptionnel.. un vrai coup de coeur pour notre dernière étape au Pérou. Direction maintenant le Chili!

• • •

Time to leave Cusco to Arequipa, with a 11h bus with dinner and personal TV included (Morgane got all excited to finally sleep 3h...). We arrived in "la ciudad Blanca" just after the sunrise to explore the city centre (recognised as one of the UNESCO World heritages sites). From the usual Plaza de Armas you can admire the cathedral and the volcanos that surround the city (and cause 2 to 3 earthquakes every century. Some of them have destroyed part of the city in the past...).

We've started with a breakfast at a terrace under a beautiful sky, to then go to visit the Santa Catalina Monastery, hugest monastery in the world (20,000-sq-meter) that was built in 1579. A community of Carmelite sisters still live in a more recent part of the monastery. We did the visit with a guide, which really helped to understand how was the life in the monastery back in the days, and explored that "city inside the city", with the houses of 80 sisters that had no contact with the external world.

After the visit, we went to the local market for our lunch (which was again a good deal for great food) and ended-up the day at the Yanahuara "mirador", where we enjoyed a stunning sunset on the mountains and volcanos.

Arequipa is a beautiful city surrounded by impressive landscapes. We really loved that last stop on Peru :-) Now it's time to go to Chile!

Downtown Arequipa 
View from the guesthouse and our fantastic lunch at the market (ceviche for 3 $ )
Santa Catalina monastery 
Mirador at sunset 
6

English below

Après 10 jours au Pérou, il est temps de partir à la découverte du Chili, pour lequel nous avons prévu environ 1 mois et demi de notre voyage. Nous prenons donc un premier bus depuis Arequipa jusqu'à Tacna, dernière ville avant la frontière entre le Pérou et le Chili et enchaînons sur un second bus jusqu'à Arica où... nous n'avions pas réalisé qu'il y avait 2h de plus qu'au Pérou, ce qui a rendu le 1er repas un peu complexe à minuit. Nous sommes quand même tombées sur un petit bar sympa avec un concert de rock Chilien :-)

Pour notre 1er jour à Arica, nous avons fait un petit tour de la ville et du bord de mer (après un petit manqué et un phoque mort échoué, nous avons trouvé la vraie jolie plage!). Nous sommes également montées en haut du Moro en fin de journée d'où la vue à la fois sur la ville et sur les falaises plongeant dans la mer est magnifique!

Pour la seconde journée nous sommes parties pour une journée en bus jusqu'à El Parque Nacional Lauca, avec plusieurs stops sur la route pour admirer différents paysages (dont le début de la cordillère des Andes) pour arriver au Lago Chungará, entouré de volcans et montagnes - un paysage assez impressionnant. Entre les paysages magnifiques et une guide nous donnant énormément d'explications et de détails, nous avons vraiment adoré cette journée :-)

Nous avons décidé de rester à Arica pour le 18 juin, la Fiesta Nacional au Chili. On a pu voir une partie du défilé, à la fois militaire et folklorique. Nous avons ensuite fait un tour dans la "fonda" - assortiment de stands de jeux, nourritures, boissons où les personnes se réunissent durant la fête nationale - où nous en avons profité pour goûter quelques spécialités: le Terremoto (boisson décrite comme ressemblant à de la sangria, constitué, à ce que nous avons vu, de vin blanc cuit, sirop et glace à l'ananas...), les barbecues dans la rue et un énorme hot dog à l'avocat! Nous avons fini la soirée avec un ami d'une amie, ce qui nous a permis de rencontrer des chiliens d'Arica très sympas et de s'imprégner un peu des coutumes locales :-)

• • •

After 10 days in Peru it is now time to head off to Chile, where we planned to stay a month and a half. From Arequipa we took a first bus to Tacna, last city in Peru, and a second one to Arica, located just after the border. Between Arequipa and Arica there are +2 hours time difference, which of course we didnt realize and which complicated a little bit our first dinner at midnight in Arica. We finally found a bar where a band was playing chilean rock :)

For our first day in Arica we went around the city and to the boardwalk (after finding a beach with a dead seal, we finally found THE nice one!). We also climbed up to the top of the Moro by the end of the day, where the view of the city and the cliffs is quite amazing!

On the second day we booked a tour to El Parque Nacional Lauca, located at 3 hours from Arica. Down the road we made several stops to admire the view on the Andes Cordillera. We then arrived to Lago Chungara, a beautiful lake located at 5000 m and surrounded by volcanoes and frozen mountains. An impressive landscape (counting the alpacas :)). Between all the beautiful places we have been through the day and the knowledge of our guide, we can affirm that we really loved the journey.

We finally decided to stay another day in Arica to celebrate the Fiesta Nacional de Chile on the 18th of September. We went to see the traditional parade in the city center and we had dinner in "La Fonda" which is quite a big fair with games, food and music. There we tasted the famous "Terremoto" (somebody told us it was sangria, but from what we had it was mainly white wine, syrup and.. pineapple ice cream..very efficient though !), street bbq and a huge avocado hot dog. We ended the day having drinks with a friend of friend which was the best way to integrate the Arican culture :)

Arica and its Moro 
Parque Nacional Lauca 
Fiesta Nacional 😊
7

English below

Parties de Arica nous devions ensuite passer une nuit à Iquique avant d'aller à San Pedro de Atacama afin d'éviter un long trajet en bus. On ne nous avait pas forcément vanté les qualités de Iquique, et une fois sur place cela s'est bien confirmé pour nous. Nous sommes arrivées le 19 septembre qui était encore un jour férié et nous avons trouvé une ville déserte et pour laquelle nous n'avons vraiment pas eu de coup de coeur (tout ne peut pas toujours être fabuleux :-)). Il a donc été décidé que nous n'y passerons finalement pas la nuit et après avoir visité la ville et son bord de mer nous avons repris un bus de nuit direction San Pedro.

8h plus tard nous sommes arrivées au petit matin dans ce village perdu au milieu du désert (mais qui reste une destination hyper touristique compte tenu des nombreuses excursions qui y sont le point de départ) et nous avons rejoint notre auberge.

Nous avions booké le lendemain une sortie à la journée vers les Piedras Rojas qui permet notamment de découvrir un salar, passer dans le parc des flamants roses et finalement découvrir les Piedras Rojas et les Lagunas Altiplanicas. Bon...tout ne s'est pas passé comme prévu et nous n'avons finalement jamais été faire le tour (notre pickup n'est jamais passé nous prendre, histoire apparemment assez classique dans le coin) et nous avons dû échanger le tour d'une journée contre 2 de demi-journées. On s'est donc finalement retrouvées à aller faire du sandboard dans la vallée de la Muerte en fin de journée. Première expérience pour toutes les deux mais plutôt fières d'avoir réussi à descendre les dunes sans trop de problèmes (et 0 style mais bon..on peut pas être parfaites:-)).

Le lendemain nous sommes ensuite parties à 5h du matin en direction des Geysers d'El Tatio afin d'arriver au lever du soleil. Ils sont situés à environ 4500 m d'altitude et il faisait -6 lorsque nous sommes arrivées sur le site, mais le froid fut vite oublié face au spectacle des Geysers en ébullition qui se visitent librement. Le spectacle est encore plus féerique lorsque le soleil se lève derrière les montagnes (on gagne également 10 degrés!).

Nous sommes ensuite rentrées à San Pedro afin de préparer nos affaires et repartir le soir direction La Serena :-)

• • •

After Arica we were supposed to spend a night in Iquique before our next stop at San Pedro de Atacama in order to reduce a little the bus journey. People didn't really told us great things about Iquique and it has been confirmed when we arrived on the 19th of September. As it was still a bank holiday, everything was closed, the streets were empty and we didn't really liked the city itself (everything can't be perfect :-)). So, after visiting the city and the boardwalk we have decided to take a night bus in the evening to go straight to San Pedro. 8h later we arrived early in the morning in that little village lost in the middle of nowhere - but still a very touristic destination due to all the day tours in the desert that starts from there.

We booked a day trip for the day after to the Piedras Rojas, with a journey that enables you to see salt flats, a national park with pink flamingos and finally arrive at the Piedras Rojas and the Lagunas Altiplanicas. Well...that never happened as our bus didn't came to collect us (which is apparently quite common there...). We had to change that tour with 2 half-days tours and ended-up going for a sandboard lessons at the end of the day in the Muerte valley. That was a 1st experience for both of us but we are quite proud as we managed to "ride" the dunes without too much trouble (...but with no style!).

The day after we left at 5am for the El Tatio geysers, in order to arrive before the sunrise. The geysers are at around 4500m of altitude and it was -6 degrees when we arrived, but you quickly forget about it while admiring all the geysers. It's even more impressive and beautiful when the sun rises from behind the mountains (and you also gain 10 degrees!).

We then went back to San Pedro and left in the evening for our next stop: La Serena :-)

Iquique..!
1st sandboard experience :) 
Geysers d'El Tatio 
Stops on the road to the geysers :) 
8

English below

Après avoir pris un bus de nuit de 16h (finalement on s'habitue :-)) nous avons rejoint La Serena qui est une cité balnéaire assez réputée des chiliens. Il est d'ailleurs probable que la ville soit bondée l'été mais étant donné que nous sommes à peine au début du printemps il fait encore un peu trop frais pour aller se baigner dans le Pacifique et du coup il n'y avait pas trop de monde lorsque nous sommes arrivées. Nous sommes ensuite parties à la recherche d'une location de voiture tout en faisant un tour dans le centre et au bord de mer (après avoir fait pas mal de tours organisés on a choisi de se faire nos propres tours en indépendantes:-)). Finalement étant samedi tout était fermé nous n'avons pas eu d'autre choix que de partir le lendemain matin à l'aéroport et d'en louer une sur place directement.

Une fois installées nous nous sommes mises en route direction Isla Damas et la réserve des Pingouins de Humboldt, qui sont situées à une centaine de km au nord de La Serena. Il faut compter environ 3h pour le trajet, 1h pour les premiers 70km et 2h pour les derniers 30km sur un chemin de terre (clairement notre mini chevrolet était faite pour ça..:-)). En face des îles se trouve Punta de Choros, d'où partent les bateaux de pêcheurs pour les tours. Le premier arrêt se fait sur Isla Damas, une petite île dont la flore est protégée. Après un semblant de négociation nous avons réussi à ne pas payer pour aller sur l'île mais nous avons quand même pu en faire le tour et même sympathiser avec le gardien qui vivait dessus et qui nous a expliqué l'importance de préserver le lieu. Nous avons ensuite repris le bateau et nous avons fini par faire le tour de l'île où se trouvent les Pingouins mais sur laquelle on ne peut pas accoster. Bon là ce fut quand même assez chouette car après avoir pu voir les fameux petits Pingouins (c'est la période de reproduction donc ils sont de sortie) on a aussi pu voir de nombreux phoques, pélicans et pour finir un groupe de dauphins nous a accompagné le long du bateau pendant que nous finissions le tour. Magique!

Le lendemain matin nous avons repris la voiture pour une autre destination, la vallée de l'Elqui réputée pour ses vignobles et notamment la production du fameux pisco. La route pour y arriver traverse une magnifique vallée, de nombreuses vignes, un immense barrage qui forme un lac, le tout entouré de montagnes. Nous avons pu visiter une distillerie de pisco (qui est donc en gros du vin blanc distillé deux fois et qui devient une liqueur..en gros:)) et nous avons pu en profiter pour en goûter plusieurs et obtenir quelques recettes de cocktails. Nous sommes ensuite allées pique niquer sur les hauteurs au milieu des cactus et des observatoires (la région est aussi réputée pour la clarté de son ciel et il y en a partout) et avons fini la journée par un tour plus grand de la vallée avant de revenir sur La Serena.

• • •

After taking a night bus for 16 hours (we finally get used to it :-)) we joined La Serena which is a quite famous seaside town for Chileans. The city is probably crowded in the summer but since we are in the early spring, the Pacific is still a little too cool to swim and so there was not too much people when we arrived. When we arrived we went to look for a car rental while taking a walk in the center and the seaside (after doing a lot of organized tours we've decided to do our own tours as freelance :-)) . But because we were Saturday everything was closed and we had no choice but to rent one at the airport the next day.

The next morning, we decided to go to Isla Damas and the Humboldt Penguin Reserve, which is located about 100 km north of La Serena. It takes about 3h for the ride, 1h for the first 70km and 2h for the other 30km on a dirt road (clearly our mini chevrolet was not made for that .. :-)). In front of the islands is Punta de Choros, from where the fishing boats leave for the expedition. The first stop is on Isla Damas, a small island where the flora is protected. After a little negotiation we managed not to pay to go to the island but we were able to walk around and even sympathize with the guard who lived on it and who explained us the importance of preserving the site. We then took the boat again and we ended up touring the island where the Penguins are but on which we can not dock. After seeing the famous little Penguins (it is the period of breeding so they are out) we also saw many seals, pelicans and to finish a group of dolphins accompanied us along the boat as we finished the tour. Magic!

The next morning we took the car to another destination, the Elqui valley known for its vineyards and especially the production of the famous pisco. The road crosses a beautiful valley, many vineyards, a huge dam forming a lake, all surrounded by mountains. We were able to visit a distillery of pisco (which is basically white wine distilled twice and which becomes a liqueur ..... basically :)) and we were able to taste several and get some cocktail recipes. We then went to picnic on the heights surrounded by cacti and observatories (the area is also famous for the clarity of its sky and there are plenty) and we ended the day by a bigger tour of the valley before going back to La Serena.

Isla Damas and Punta de Choros
Pingüinos, dolphins and seal  :)
Elqui Valley and Pisco tasting
9

English below

En arrivant à notre Airbnb de Valparaiso nous avons directement été mises dans l'ambiance de la ville : notre hôte artiste habitait dans une des petites rue colorées du centre de la ville, dans une maison décorée par ses propres peintures. Le 1er soir nous sommes restées dans le quartier pour decouvrir l'happy hour local (on ne se souvient plus du nom mais pour le concept : de la bière en bouteille servie avec à côté des verres glacés au sel et contenant du jus de citron).

Les deux jours suivants nous avons arpenté les rues de la ville et profité des funiculaires pour avoir de beaux points de vues sur certains quartiers de la ville - notament l'ascenseur Artillera d'où il y a une vue sur le port et ses docks et l'ascenseur Polenco d'où il a une magnifique vue sur les maisons colorées et les collines de la ville. Pour ce second point de vue, nous avons fait la montée à pied ce qui nous a permis de découvrir un autre petit quartier excentré mais très sympa avec de belles murales :) Nous avons également profité de nos balades pour flâner dans les boutiques artisanales et prendre des photos de nombreuses murales qui font parties du charme de la ville !

Pour notre dernière soirée sur Valparaiso nous avons goûté le plat typique de la région : la chorillana, se composant d'une montagne de frites, accompagnée d'un mix de viandes et saucisses, d'oignons caramélisés...et de 3 oeufs au plat ! Bien diet mais il fallait bien le tester :)

Nous sommes parties de Valparaiso direction Santiago le vendredi, toutefois comme nous avons adoré la ville et que le Carnaval Mil Tembores se passait ce weekend là nous avons décidé d'y retourner le dimanche pour une journée. Le Carnval se déroulait sur le port avec un défilé de fanfares, de batucadas et de danses le tout dans une ambiance très festive et colorée. A recommander ! Tout comme la ville pour laquelle nous avons eu un coup de coeur à la fois pour ses rues mais aussi son atmosphère et la gentillesse des gens :)

• • •

Our Airbnb in Valparaiso made us felt the city atmosphere straight away: our host was an artist who lives in one of the little colourful streets in the city center, in a house decorated by his own paintings. The 1st night we stayed in our neighbourhood and discovered the local happy hour (we can't remember the name, but to explain you the concept: it's a bottle of beer served with glasses that are "candied" with salt and contain some lemon juice to mix with the beer).

During the 2 following days we walked around the city and used its funicular to enjoy some of the main view points: we took the Artillera elevator to see the view on the harbor and it's docks, and went to the top of the elevator Polenco from which you can admire the view on the colourful houses and hills of the city. For this second view point, we've decided to walk to the top which allowed us to discover another little neighbourhood, away from the city center, but very nice and cute with all its murals :) During our walk around the city we also enjoyed all the artisanal boutiques and took pictures of the murals, which are both part of the charm of this city!

For our last evening in Valparaiso we tried one of the local dish: the Chorillana that is made of a mountain of fries, a mix of meat and sausages, caramelised onions and... 3 fried eggs on the top! Very light but we had to try it for sure :)

We left Valparaiso to go to Santiago on Friday, however as we loved the city and the Carnaval Mil Tembores was happening that weekend, we've decided to go back for one day on Sunday. The Carnaval was happening on the harbor with a parade of fanfares, batucadas and danses, all in a colorful and very festive atmosphere. Really something to do if you have the occasion! We would also recommend the city itself as we really had a crush on its streets but also its atmosphere and the kindness of the people living there :)

Valparaiso streets, hills...and food
Some murals :) 
The harbor and the docks 
Carnaval de Mil Tembores 
10

English below

Une fois arrivées après notre trajet depuis Valparaiso (seulement 2h ça nous change !) nous nous sommes dirigées vers notre airbnb qui était dans le Barrio Brasil. Ce quartier n'est pas tout à fait central mais il reste très animé et on y trouve de nombreux bars et restaurants, dont on a profité :). Le lendemain nous avons changé de quartier et on s'est retrouvées à loger en face du quartier Bellavista, qui pour le coup est le plus animé de Santiago. On a profité de la journée pour suivre un free walking tour de la ville, guidée par une française qui y vivait depuis 3 ans. En quelques heures on a donc fait le tour des principaux attraits du centre ville, en désordre La Moneda (là où est le gouvernement), la Plaza de Armas, le musée des beaux arts, le centre Gabriela Mistral (célèbre poète chilienne dont on avait déjà entendu parler dans la vallée de l'Elqui) et le cerro Santa Lucia (cerro = colline). On en a donc appris pas mal sur l'histoire chilienne, les tensions actuelles avec le peuple Mapuche, les revendications étudiantes (1 mois à l'université représente 1 mois de salaire médian..ce qui ne donne clairement pas les mêmes chances à tous) et la vision atuelle des années Pinochet par les chiliens (on imagine sujet sensible à débattre ici). Nous avons ensuite profité de ce tour pour sortir dans le fameux quartier Bellavista avec quelques français rencontrés l'après-midi, au programme terremotos, piscos et reggaeton !

Notre dernière journée à Santiago était plutôt brumeuse mais on a quand même décidé de monter en haut du Cerro San Cristobal (pour les québécois qui nous lisent, sorte de grand Mont-Royal planté aussi au milieu de la ville) pour y admirer la vue des Andes et se rendre compte de la taille de la ville. Enfin nous sommes retournées dans l'immense marché La Vega (il est immense et on y trouve tout ce qu'on veut) pour déjeuner d'un plat local, mais choisi au hasard, le pollo a lo pobre. Résultat un quart de poulet servi avec une montagne de frites, des oignons frits sans oublier deux oeufs frits sur le dessus. Efficace.. ! Après une phase de digestion plutôt longue on a finalement terminé la journée au Costanera qui est le plus grand centre commercial d'Amérique du Sud, surplombé également par le plus haut gratte ciel d'Amerique du Sud, vrai temple de la consommation :)

• • •

After our journey from Valparaiso (only 2h this time:-)) we went to our airbnb located in Barrio Brazil. Even if it's not in the city centre, this neighborhood has a good atmosphere with a lot of bars and restaurants, that we enjoyed for our 1st evening :-) The day after we changed neighborhood and found a hostel near Bellavista, the area with most of the night life in Santiago.

During the day we did a free walking tour with a French guide who's living in the city for 3 years now. In a few hours we went around the main places and monuments of the city centre - not in order: La Moneda (where the government is), la Plaza de Armas, the gallery museum, the Gabriela Mistral centre (famous Chilean poet that we already heard of in the Elqui Valley) and the Cerro (hill) Santa Lucia. That walking tour allowed us to learn about the Chilean history, the actual conflicts with the Mapuche community, the studiants' protest (1 month in university costs more or less 1 month of an average wage, which doesn't really allow anyone to study) and the different point of views that people have about the years under Pinochet (a sensible topic in Chile). During the evening we went out to the Bellavista neighborhood with some people we met during the day - the night was set with Terremotos, Piscos and Reggeaton!

For our last day in Santiago we went on top of the Cerro San Cristobal to enjoy the view (a little cloudy) on the Andes and the wide city. We then went back to the La Vega market (a huge market in which you can find almost everything!) to try a local dish "el pollo al pobre": a quarter of a chicken served with a mountain of fries, fried onions and...2 fried eggs! Once well fed we ended-up the day at the Costanera mall, the biggest mall in south America, with on top of it the highest tour of south America too - why not... :-)

City centre of Santiago :  la Moneda, gallery area and Gabriela Mistral center  
Views from Cerro Santa Lucia and Cerro San Cristobal (and the Andes in the back)...and our light lunch  :)
11

English below

En partant de Santiago nous avons pris un bus de nuit direction Pucón à environ 10h au sud. Nous savions que la météo ne s'annonçait pas bonne, et cela s'est confirmé une fois chez notre couchsurfeuse Maria : une pluie battante et une chappe de nuages nous ont accueillis. Nous y sommes restées deux jours et grâce à Maria nous avons quand même pu visiter des endroits autour de Pucón, dont des cascades, des lacs et des plages immenses de sable noir. Notre seul regret en partant, ne pas avoir pu voir le volcan Villarica, caché derrière les nuages (toujours en activité et à seulement 15 km de la ville.. Rassurant :)).

Parties de Pucón nous avons continué notre route vers le sud, direction Puerto Varas, sur les conseils de Maria qui était originaire de cette région. Nous y avons loué une voiture en profitant d'une des rares journées ensoleillées de notre semaine (même les chiliens n'ont pas vu un temps aussi pourri depuis des années..on est gâtées) et sommes parties en exploration autour de l'immense lac Llanquihue. Premier arrêt, les Saltos de Petrohué, une suite de chutes et de cascades bouillonnantes, au pied du volcan Osorno, sublime avec la lumière matinale et le soleil qui s'y reflétait ! En reprenant la route nous avons ensuite pris la direction du fameux volcan Osorno, qui culmine à plus de 2660m d'altitude. Ayant récupéré un couple en autostop notre petite voiture de location a réussi à y grimper en 1ère (un exploit). Arrivées à la fin de la route nous nous sommes retrouvées au pied des pistes et de téléphériques. Car oui..le volcan est une station de ski, et après avoir pris le soleil en tshirt au milieu des cascades 1 heure avant on s'est retrouvées en doudoune-bonnet entourées de gens en combi :) La vue et la neige sur les roches volcaniques rendaient le tout assez magique !

• • •

We took a night bus from Santiago to Pucón, that was around 10h south. We knew that the weather wasn't supposed to be nice, and that was confirmed when we arrived at our couchsurfing: we have been welcomed by a dark sky and an heavy rain! We stayed there for two days and saw some places around Pucón thanks to our host, Maria, who drove us to some waterfalls and around the lake to see some black-sand beaches. However it was a pity that we didn't manage to see the Villarica Volcano due to the clouds (the volcano, located only 15km away from the city, is still active!)

After Pucón we continued our way down to the south and stopped at Puerto Varas, that was recommended by Maria who was from this area originally. We've rented a car to enjoy the only sunny day of the week (even Chilean people told us they haven't seem such a bad weather in years... We are very lucky!) and drove around the huge Llanquihue lake. We did a first stop at the Saltos de Petrohué, a series of water falls in the middle of the river, with a beautiful view on the Osorno Volcano. We then went to the Osorno volcano itself, that is at 2660m of altitude. Being 4 in our little car, as we took a couple that was doing hitchhiking, we managed to go to the top, but with the 1st speed all the way...! Once at the end of the road we arrived at the bottom of a ski station - yes, the Volcano is a ski station! So after taking the sun at the water falls 1h before, we ended-up with our coat and winter hat, surrounded by people in their ski outfit :) The view and the volcanic rocks covered of snow were quite spectacular to see! Our last stop around the lake was in Frutillar, a little town with a lot of galleries, artisanal markets and... German bars and restaurants (the area was colonised by Germany around 1850). From the pier and the road back to Puerto Varas we could enjoy a beautiful view on the two volanos (Osorno and Calbuco). A great way to finish the day :)

We really loved this area and its beautiful and diversified landscapes.

Beach and waterfalls around Pucón 
Saltos de Petrohué 
Volcan Osorno 
Frutillar and the view over the two volcanoes 
12

English below

Après un stop d'une soirée et nuit à Puerto Montt - durant lequel nous avons eu l'occasion de voir un rassemblement de pélicans et de phoques, et d'acheter 1 kilo de fromages locaux :) - nous sommes parties direction la grande île de Chiloé, en commençant par Ancud.

Nous avions prévu de passer 2 nuits dans cette petite ville afin d'aller voir une colonie de pingouins sur une île aux alentours... mais nous avons eu un petit raté: le temps n'était pas vraiment de la partie et le lundi (notre jour plein sur place) étant férié au Chili les bus pour y aller ne circulaient pas! Faute de pingouins, nous avons fait un tour de la ville, une balade sur la plage et nous sommes allées voir les deux forts depuis lesquels on peut avoir une belle vue sur l'océan et les falaises de la côte. Nous avons ensuite terminé la journée dans un bar pour regarder le match Chili-Brésil et la non-qualification du Chili pour la coupe du monde. Grosse ambiance.. !

Après Ancud, nous sommes parties à Castro, capitale de l'île connue pour ses nombreuses maisons colorées sur pilotis. Après avoir passé la 1ère après-midi à visiter le centre ville et le bord de mer, nous avons loué une voiture pour notre seconde journée afin de visiter le Parc National Chiloé. Encore une fois le paysage chilien le long de la route ne nous a pas déçu et nous avons eu la bonne surprise de tomber sur le lac Huilincon. Avec le soleil et le peu de vent de cette matinée, la réflection des collines sur le lac était parfaite et magique à voir :) Nous sommes ensuite arrivées au parc où nous avons commencé par une balade sur une plage remplie de coquillages blancs, avec quelques chevaux sauvages sur les dunes pour améliorer le spectacle. Nous avons fini par une petite randonnée (un peu boueuse après les litres de pluie de la veille) dans le parc qui offre une végétation très belle et variée.

Après cette journée de balades, nous avons pris un bus direction Quellon où notre ferry de 33h nous attendait pour traverser vers la Patagonie :)

• • •

After a stopover in Puerto Montt for the night - where we had the chance to see lots of pelicanos and seals, and had the time to buy 1 kg of local cheese - we then took the direction of the Chiloe Islands to Ancud.

We had planned to stay in Ancud for two nights because we especially wanted to do an excursion to a Penguins island (again..we love them). But the weather was still not pleasant, and our full day in the town was on a Monday, which was a bank holiday in Chile. We never found any bus going there on this day. Instead of going to the Pinguinos, we did a tour in the city, a nice walk along the beach and went to the bulwarks from which we had a beautiful view over the cliffs and the ocean.

Leaving Ancud behind us we took a bus to the capital of the Chiloe Island, Castro, well-known for its colored house on stilts. Arriving in the afternoon we walked around a city and the boardwalk, again with nice encounters (pelicanos and seals again :)), and we ended the day watching the game Chile-Brazil and the elimination of Chile for the world cup..not the best ambiance ever! The next day we rented a car and headed to the National Park of Chiloe: once again, the chilean countryside didn't disappoint us and we had a nice surprise with the lake Huilincon and the perfect reflection of the mountains behind. Magic !

Arrived in the park we started with a walk along a huge beach full of white shells, surrounded by wild horses on the dunes. We then did a little muddy hike (thanks to the liters of rain fell the day before) to some miradors and in the middle of a beautiful flora.

After this journey through the island we then took another bus to Quellon (the end of the Panamerican road that goes to Alaska), ready to embark on our ferry for a 33h cruise to reach Patagonia :)

Puerto Montt 
Bouclette met some friends on the ferry to the Chiloe Island ^^
Ancud - without the pingouins :( 
Castro - The Chiloe Island Capital 
Huillinco lake 😍
National park Chiloe 
13

English below

Depuis Quellon nous avons embarqué sur un ferry de la compagnie Naviera Austral pour une traversée de plus de 30h pour rejoindre Puerto Chacabuco. C'est un ferry qui fait de nombreux stops pendant la traversée afin de déposer et récupérer des gens dans des endroits totalement isolés.

Pendant la journée au milieu des îles du nord de la patagonie nous sommes passés dans des paysages magnifiques, accompagnés par un relatif beau temps :) Une fois arrivées à Puerto Chacabuco un peu moins fraîches qu'au départ (oui la traversée est économique, non il n'y a pas de cabines ni de douches :)), on s'est rendues à Coyhaique à 1h de minibus, et de là nous avons attendu la fin de journée pour reprendre un autre bus nous amenant plus au sud, où nous attendaient 2 heures d'un autre ferry pour traverser le Lago General Carrera (bizarrement la traversée du lac était beaucoup plus agitée que la navigation dans les îles du Pacifique..). Nous sommes arrivées à Chile Chico vers 22h30, il faut le dire au bout du rouleau :)

Le lendemain matin nous avons traversé la frontière avec l'Argentine (15 mn) et nous sommes retrouvées à prendre un bus de nuit depuis Perito Moreno (la ville, à ne pas confondre avec le glacier qui porte le même nom) pour nous amener à El Calafate, en passant par Rio Gallegos car il n'y avait pas d'autre trajet disponible. Finalement, après être donc parties de Quellon le mercredi nous sommes arrivées à notre destination le dimanche soir ! Si au début dormir dans le bus était un peu difficile il s'avère que c'est désormais notre deuxième maison :)

Le lundi matin nous sommes parties en direction du glacier Perito Moreno (the real one) qui est situé à 80 km de El Calafate. La route longe le Lago Argentino qui est impressionnant par sa taille (plus de 100 km de long) et la végétation y est très rase et aride et composée de calafate (petits arbustes faisant des fleurs jaunes desquelles on produit de la confiture, des glaces et de la liqueur qu'on a bien évidemment goûté). En arrivant vers le glacier le paysage est très différent et devient beaucoup plus verdoyant avec de nombreuses forêts. Au détour d'un virage on tombe enfin sur le glacier qui prend naissance entre les montagnes et s'étend jusque dans le lac. Nous avons passé la journée à nous promener le long du chemin aménagé qui permet de s'approcher vraiment près du glacier et admirer les blocs de glace se détacher dans un bruit fracassant (le glacier fait 70m de haut en moyenne et avance en son centre tous les jours de 2 m). On se sent clairement tout petit devant :)

Après une journée à se promener dans El Calafate nous sommes ensuite parties en direction du parc national El Chalten, qui est un peu la mecque du trekking en Argentine mais qui, oh miracle, est encore gratuit d'accès (même les spots de camping sont gratuits dans le parc). El Chalten est à environ 2h30 de route de El Calafate au nord et abrite notamment le sommet Fitz Roy et le cerro Torre (2e spot d'escalade le plus difficile au monde). La journée où nous y sommes allées nous avons été très chanceuses car le temps s'était découvert et nous avons pu voir les deux sommets sous un ciel bleu et peu de vent (cela faisait plusieurs jours qu'ils étaient couverts par les nuages). Arrivées sur place nous avons opté pour une randonnée permettant de se rapprocher du Fitz Roy, cependant étant donné que nous faisions l'aller-retour dans la journée nous ne l'avons pas faite intégralement. On a ainsi marché environ 5 heures, fait une quinzaine de km au milieu d'un paysage grandiose et pique-niqué dans un décor plutôt agréable au bord d'un lac surplombé par les pointes du Fitz Roy enneigées et ses glaciers. Vu la taille du parc il est possible d'y passer plusieurs jours et de faire toutes les randonnées qui sont très certainement exceptionnelles.

Encore une fois un gros coup de coeur pour ces quelques jours passés dans la région de El Calafate qui offre des paysages à couper le souffle (on est à court de superlatifs à force :)).

• • •

Leaving Quellon we took a ferry for a cruise of more than 30 hours to reach Puerto Chacabuco. This ferry does a lot of stopover during the cruise to embark and disembark people living in really isolated places. During the 2 nights and 1 day on board we got plenty of time to admire the beautiful landscape of the north patagonia islands, accompanied by a not so bad weather.

Once arrived in Puerto Chacabuco, not so fresh (yes the cruise is really cheap, but there are no cabins and showers :)) we took a bus for 1 hour to reach Coyhaique, and from there we then waited until the end of the day to catch another bus to go further south, where we finally embarked on another ferry for a cruise of 2,5 hours in the middle of the Lago General Carrera (much more windy and agitated than the peaceful cruise in the Pacific !). We landed in Chile Chico around 10:30 pm, a little bit exhausted !

The next morning we crossed the border of Argentina to go to Perito Moreno (the city, not the glacier !). After evaluating our options, and as they were really few (not a lot of buses, we are not yet in high season) we decided to take a night bus to go to El Calafate, passing by Rio Gallegos.

So if we resume, we left Quellon on wednesday and we reached our destination on sunday night ! If at first it was a bit difficult for us to sleep in the bus, it is clearly now our second home :).

On monday we took the direction of Perito Moreno (the glacier this time), located at around 80 km from El Calafate. The road along the Lago Argentino (which one is impressive, 100 km of lenghth) is covered with a very tiny vegetation called Calafate (they make yellow flowers from which it is possible to do marmelade, ice cream and liquor..that of course we tried). The closer we get to the glacier the more the landscape changes, and there are more and more trees and forests. After a while we could finaly see the glacier, that rises in the middle of the mountains and slips into the lake. We passed the day walking in the parc, on the trail made perfectly to be really close to it and to admire the big ice blocks falling into the lake in an astonishing noise (the glacier is 70m height and move foward of 2m in his centre every day). We feel really little in front of it !

After a day passed wandering in El Calafate we headed to the national park of El Chalten, which is now famous to be the main place to do trekking in Argentina, but is still free to access (even the camp sites in the park are free).

El Chalten is about 2,5 hours drive up north from El Calafate and is well-known for two of its mountains, the Fitz Roy and Cerro Torre (2nd most difficult climbing spot in the world). The day we went we got very lucky as we had a perfect weather, sunny and no windy and we had the chance to see the two summits with a blue sky (because of the clouds it was impossible to see them for several days before).

In the park we decided to do a hike giving us the opportunity to get closer to the Fitz Roy, but as we were doing the return in the same day we didn't do it fully. We walked 5 hours doing approx. 15 km, surrounded by a beautiful landscape and had our lunch in front of a lake with the Fitz Roy and its snowy summits in the back. Considering the size of the park it is possible to stay there for several days and do all the hikes around!

Once again, big crush on the area of El Calafate and the days we spent there, really breathtaking sceneries (running out of superlatives :)).

Going more south in 4 days  :) 
On the ferry from Quellon to Puerto Chacabuco 
On the road to Argentina 
Lago Argentino and glaciar Perito Moreno 
El Chalten : cerro Torre and El Fitz Roy summit 
14

English below

Après avoir tergiversé sur Torres del Paine depuis le début du Chili: on le fait, on le fait pas? Nous avons fini par aller à Puerto Natales afin de voir les options sur place pour une journée dans le parc. L'idée du début était d'y passer au moins 3 jours en campant, mais entre le prix du parc et la difficulté de trouver des emplacements de camping, très chers pour la majorité, et les campings gratuits semblant tous pleins, nous avons abandonné cette idée... En arrivant à Puerto Natales nous avons trouvé un bon compromis pour faire un tour d'une journée avec à la fois du bus et des petites randonnées qui nous ont permis (certes pas pour une toute petite somme) de voir une grande partie du parc et nous n'avons pas été déçues :)

La route jusqu'au parc est déjà très belle en elle même, mais le parc est impressionnant à voir entre les cascades, les lacs immenses d'un bleu turquoise et les montagnes enneigées qui les entourent, un vrai régal pour les yeux! Nous avons fini par une balade sur une plage avec un lac où flottaient des icebergs et d'où l'on peut apercevoir le glacier de Perito Moreno (fait quelques jours plus tôt).

En chemin nous avons également rencontré quelques compagnons: un tatou à la fin d'une petite marche, ainsi qu'un renard et des oiseaux en tout genre sur notre spot de picnic.

Même si le parc est de plus en plus cher (de nombreux chiliens rencontrés ne l'ont jamais fait) et les informations assez difficiles à trouver, ça reste pour nous une étape à ne pas manquer! Nous n'aurons pas fait le fameux trekking du W, mais peut-être une prochaine fois :)

• • •

After changing our mind several times since the beginning of Chile about Torres del Paine -are we doing it or not? - we finally went to Puerto Natales in order to see what option we had to spend a day in the park. At first we were planning to stay in it for 3 days and camp there, however when we saw the price to enter the park and how hard it was to get camping spaces, really expensive for most of them as the free campings were all fully booked, we dropped that idea... When we arrived in Puerto Natales we found a good compromised with a day tour in the park that included both bus time and small hikes and allowed us (sure, not for a cheap price) to see a large majority of the park, and we haven't been disappointed :)

The road to access Torres del Paine is already beautiful, but the park itself is stunning, with its waterfalls and it's huge turquoise lakes surrounded by mountains with snow on the top, a real pleasure for the eyes! We finished the tour with a little walk on a beach with a lake on which icebergs were floating and we could see the Perito Moreno glacier (seen few days before). We also met some unexpected fellow on the way: an armadillo at the end of a walk, and a fox and all sorts of birds at our picnic spot.

Even if the park is more and more expensive (we've met a lot of Chilean people that never went in it) and the information are hard to find, it's really something to do! We haven't done the famous W trekking, but maybe next time :)

On the way to Torres del Paine 
Some of the beautiful views from our 1h30 hike  
Our picnic spot and some fellows met on the way :) 
Last photo shoot at the lake with the view on Perito Moreno 
15

English below

Depuis Puerto Natales nous avons pris un bus pour descendre à Punta Arenas. Nous y avons passé deux jours et avons profité d'avoir rencontré 2 autres françaises pour partir faire une petite randonnée sur les hauteurs de la ville : bon il faut avouer qu'après les paysages de Torres del Paine on a trouvé ça un peu moyen :)

On est ensuite reparties et cette fois direction le sud du sud, Ushuaia ! Après 10h de bus nous sommes arrivées à destination et nous avons retrouvé Daniel, un ami d'amie qui nous a hébergé pendant nos quelques jours sur place. Le premier jour nous avons profité du beau temps pour nous balader dans la ville, visiter le musée de la fin du monde et faire la photo autour du fameux panneau !

Le lendemain nous sommes parties en mer dans le canal Beagle pour voir notamment les lions de mer et le phare le plus austral du monde, el culo de Argentina ! Au retour nous avons partagé une cerveza et du chorizo avec des papys espagnols en vacances et avec nous sur le bateau, le combo parfait avec la mer qui s'agitait :) on a ensuite enchaîné avec un restaurant de fruits de mer où nous avons pu déguster de la Centolla (un crabe énorme qu'on préfère clairement avoir dans son assiette que croiser au fond de l'eau.. !).

Notre dernier jour à Ushuaia nous sommes parties pour la journée dans le parc Tierra del Fuego et nous avons randonné dans la forêt et au bord de l'eau, plutôt très agréable !

On aura été chanceuses sur la météo (hormis le froid !), et le concept d'être au bout du monde est vraiment chouette, mais Ushuaia ne restera pas la ville qui nous aura le plus plu de Patagonie, ayant perdu son côté petit port de pêcheurs (en tout cas comme on se l'imaginait !).

• • •

After Puerto Natales we took a bus to go to Punta Arenas, more south on the chilean side. We spent there 2 days, and with 2 other frenchies we went for a little hike on the top of the city: after the scenic of Torres del Paine we had to admit that it was just a regular view :)

We then head off to the south of the south, Ushuaia! After a 10 hours bus journey we finally arrived and met Daniel, a friend of a friend who hosted us for 4 days.

The first day we enjoyed a sunny weather to walk around the city, visit the Fin del mundo museum and take a picture at the famous sign!

The next day we went for a cruise in the Beagle canal to see the sea lions and the most austral lighthouse, el culo de Argentina! Going back to the harbor we shared a cerveza and chorizo with 4 spanish guys on holidays, the perfect mix with the sea getting more and more agitated :) we then went to a seafood restaurant to try the Centolla (a king crab that you clearly prefer to have in your plate rather than finding it in the sea..!).

For our last day in Ushuaia we went to the Tierra del Fuego park and hiked in the forest and by the water, very nice!

We have been very lucky regarding the weather (except for the cold !), and the whole concept of being at the "end of the world" is really cool, but Ushuaia won't be the place we loved the most in Patagonia, as it has no more the essence of an old fishermen town (or at least how we pictured it!).

Punta Arenas with the chicas Marie and Elsa, and calafate sour for lunch :) 
Ushuaia and the Centolla .. Delicious:)
Cruise in the Beagle canal :  sea lions, cormorans and chorizo !  
Tierra del Fuego national park 
16

English below

Arrivées à Buenos Aires le vendredi midi après quelques heures de vol nous avons profité de la journée pour..ne rien faire :) notre premier weekend dans la capitale portègne n'a pas été très productif nous étions assez fatiguées des trajets et avons décidé de faire un petit break avant de commencer à visiter. Nous avons quand même fêté Halloween le samedi soir dans l'auberge de Amanda rencontrée à Santiago entourées de suédois, norvegiens et danois (Halloween n'est pas vraiment fêté par les argentins on s'est senties un peu seules lors de notre trajet à pied maquillées en zombies :)).

À partir du lundi nous avons été en couchsurfing chez Juan, chez qui nous avons passé 3 jours. Nous avons ainsi pu découvrir Buenos Aires et surtout se rendre compte de la taille de la ville où nous avons tout fait à pied...tuant mais le meilleur moyen pour visiter ! Au sud de la ville on a ainsi pu se balader dans le quartier de San Telmo avec son marché couvert et les spectacles de Tango qui ont lieu sur la place (le gros cliché mais toujours agréable à regarder), visité la Boca qui comme le mentionne le Lonely Planet se veut un peu "canaille" mais qui en fait est un alignement de stands d'artisanat pour touristes..Le quartier abrite aussi le stade de la bombonera où joue l'équipe des Boca Juniors (ok lors des soirs de matchs c'est sûrement plus canaille ;)). On a également profité d'un free walking tour entre le Congreso et la Plaza de Mayo où se trouve le palais présidentiel (la "Casa Rosada" et le fameux balcon où Madonna chante dans Evita) pour en apprendre plus sur l'histoire de la ville, la politique et les affaires un peu sombres de l'Argentine.

Dans les quartiers un peu plus au nord de la ville nous avons été nous promener dans Recoleta et son immense cimetière où reposent les personnages clés du pays (dont Eva Peron.. à chercher sous la famille Duarte), avant d'aller tester notre premier asado (le barbecue argentin) dans Palermo qui se veut le quartier un peu huppé de BA avec de nombreuses maisons datant de l'époque coloniale. Nous avons ensuite terminé la journée avec Juan autour de quelques verres où nous en avons profité pour parler de la culture de son pays et des différences et similitudes entre la France, le Canada, l'Irlande et l'Argentine..instructif :)

Pour notre dernier jour à BA nous sommes allées visiter le Teatro Colón, et malgré le tarif un peu élevé de la visite guidée nous avons adoré, le théâtre possède l'un des meilleurs équipements accoustiques au monde et il est vraiment magnifique. Pour terminer nous avons été au centre culturel Kirchen, un ancien bâtiment de 9 étages totalement refait à l'intérieur et dans lequel on peut trouver des expos photos, des prestations artistiques, des projections..et le tout totalement gratuit !

On a finalement pris un bus de nuit direction Mendoza, mais on doit dire qu'après ces quelques jours à BA bien fatiguants on repart avec un très bon souvenir de la ville. C'est immense certes, mais la ville est belle, il y a énormément de choses à faire et les argentins sont chill à souhait :)

• • •

When we arrived in Buenos Aires on Friday after a few hours flight, we enjoyed the afternoon while doing...nothing :) Our first weekend in the Argentinian capital hasn't been very productive, as we were quite tired after all the travel by bus and decided to have a little break before starting to visit the city. Well not completely nothing as we've celebrated Halloween on the Saturday night in Amanda's hostel (we've met Amanda few weeks before in Santiago) surrounded by Swedish, Norwegian and Danish people (Halloween is not really celebrated by Argentinian people, so we felt a little lonely walking in the street with our zombie make-up :-)).

On the Monday we couchsurfed in Juan's apartment for 3 days. We've started to discover Buenos Aires and realised how big the city is, especially when you walk everywhere...really tiring but probably the best way to visit it! In the south of the city we walked around San Telmo district, with his covered market and the people dancing Tango on the main plaza (cliché but still really nice to watch). We then went to La Boca, that is supposed to be a little "dodgy" according to the Lonely Planet, but really it is just a main street with a lot of artisans shops for tourists... The stadium Bombonera, where the Boca Juniors team plays, is also in this district (sure it's probably a little more dodgy when a match is on).

We've also done a free walking tour between the Congress and the Plaza de Mayo, where the presidential house is (la "Casa Rosada" with the famous balcony where Madonna sings in the movie Evita), that allowed us to learn more about the history of the city and Argentinean politics with its dark side.

In the more northern district we walked around Recoleta and visited its massive cemetery where famous Argentinean people are buried (including Eva Peron...to be find under the surname Duarte), before trying our 1st asado (the Argentinean barbecue) in Palermo, the "chic" district of BA with a lot of houses from the colonial time. We then finished the day having some beers with Juan, discussing about the Argentinean culture and the difference or similarities between France, Canada, Ireland and his country :-)

For our last day in BA we visited the Teatro Colón, and despite the fact the guided tour is a little pricy, we really enjoyed it. The theatre has one of the best acoustic equipment in the world and is just beautiful. To finish our visit of the city we went to the cultural center Kirchner, an old 9 floors building completely renovated inside and where you can find photo and modern art exhibitions, projections, various shows...and everything for free!

We finally took a night bus on the Thursday night to Mendoza, but we have to say even if the few days in BA where quite tiring we really leave with a great souvenir of the city. It's really big for sure, but the city is very nice, with a lot of things to do and Argentinean people are pretty chill :-)

San Telmo district and Recoleta Cemetery 
La Boca and the Bombonera stadium 
Cultural center Kirchner, Casa Rosada, Congress and Teatro Colón
Asado, tango and zombies   :)
Puerto Madero 
17

English below

Après notre semaine dans la grande ville de Buenos Aires, nous sommes parties direction San Rafael pour un petite mise au vert de 2 semaines à la Finca Rita.

Avant de commencer notre workaway nous avons tout de même passé 2 nuits dans la ville de San Rafael afin de profiter du canyon. Nous sommes donc allées passer une journée dans Valle Grande, où nous avons pu nous balader et faire du "rafting" - pas très wild, mais dans un super décor!

Le dimanche nous sommes arrivées à la ferme dans laquelle nous avons passé 2 semaines, accueillies chez John et Annette, un couple de 2 bikers british, leurs 2 chiens et 5 chats, et Johana une autre workaway française déjà là depuis une semaine et qui est restée une semaine de plus avec nous - bref une belle équipe d'accueil :)

Durant nos deux semaines à la finca (qui comprend essentiellement des pruniers et des vignes), nous avons appris énormément de choses: débroussailler les pruniers et les vignes, déterrer les nids de fourmis, creuser des canaux et jouer avec l'eau pour irriguer les pruniers, couper des arbres, réparer un four à bois, planter des tomates (bon OK, tout n'a pas été fait à la perfection et il y a eu quelques ratés, mais ils ne nous en ont pas tenu rigueur ^^)... Annette nous a également fait partager ses talents de cuisinière et nous a appris à cuisiner plein de bonnes choses: fajitas (from scratch), tartes chinoises, pain, biscuit aux noix, gâteau aux pruneaux, cupcake à l'orange et surtout... le fameux asado Argentin :)

En plus d'être de très bons professeurs pour les fermières plus que débutantes que nous étions, John et Annette, avec leurs 3 ans passés en moto autour du monde, nous ont fait passer de supers moments à nous raconter leurs anecdotes de voyage. Bref pour une première expérience workaway on aurait pas pu rêver mieux et on repart avec plein de beaux souvenirs dans la tête!

Après ces 2 semaines il est cependant temps de repartir direction Santiago pour attraper notre vol direction Panama et en profiter pour traverser la frontière au sommet des Andes!

• • •

After a week in Buenos Aires, we took a night bus to San Rafael in the Mendoza area to start our 2 weeks of workaway in the Finca Rita.

Before starting to work in the farm we stayed 2 nights in the town of San Rafael to enjoy a bit the region. We went for a day in Valle Grande which is a big canyon and we did some rafting on the river - not so wild but really amazing scenery!

On the Sunday we finally arrived at the farm, welcomed by John and Anette, a british couple who biked over the world for years, their 2 dogs and 5 cats, and Johana another frenchie workaway who was there for also 2 weeks - a really nice welcoming team :)

During our 2 weeks at the finca (which is composed of plumtrees and vineyard), we learnt a lot: clearing the plumtrees, dig up the anteater, dig canal for irrigation (water day !), rebuild an oven with mud, plant tomatoes, ... OK everything we did was not done perfectly and we messed up some parts, but they were never too hard on us.. :)

Annette, our wonderful host was also a fine cook and she taught us a lot of her best recipes: fajitas (made from scratch), chinese tarts, bread, plum cake, orange cupcake..and last but not least the famous Argentine asado :)

Besides being really patient and kind teaching us the basics of farming, John and Annette shared with us their best memories and tips from all their trips, which was good fun! For our first workaway experience we coulnd't hope for a better stay and we left with beautiful souvenirs :)

After these 2 weeks it is now time to go back to Santiago to catch our flight to Panama, crossing the mythic border on top of the Andes!

Vallée Grande 
Working "hard" in the farm and the garden :) 
Fixing the oven to cook our bread :)  
More of the farm, the team and the food :) 
Road to cross the border in the Andes 
18

English below

Arrivées au Panama après un vol depuis Santiago nous avons rejoint l'Amérique centrale, sa chaleur et... son humidité! Nous sommes restées 2 jours dans la capitale à Panama City qui est plutôt surprenante avec un centre ville rempli de buildings (on sens qu'il y a une petite surenchère de quelle banque aura le plus original) et une vieille ville qui a gardé un côté plus authentique (ou touristique.. !). On s'est donc un peu baladées dans la ville et on en a profité pour ranger au fond du sac les habits d'hiver et sortir les shorts, les robes et les maillots (= bonheur). Le lendemain on a pris la direction du canal de panama, qui est à environ 30mn en bus de la ville et qui permet de visiter un musée retraçant la construction du canal et également de voir passer des bateaux qui le traversent (petits et gros).

Après ces deux jours dans la ville il nous tardait un peu de repartir dans un endroit un peu plus tranquille et surtout moins (MOINS) moite :) Sur les conseils d'une suisse rencontrée dans notre auberge nous avons réservé deux nuits dans un hostel situé au milieu de la rainforest panameenne, sur la route entre David et Bocas del Toro. L'accès n'est pas forcément évident, mais après un bus pris depuis David (tellement rempli qu'on était presque assises sur les genoux du chauffeur) on est descendues au milieu de la forêt et de là une montée de 20 mn sous la pluie nous attendait. On était sûrement pas belles à voir en arrivant mais la vue et la situation de l'auberge vaut clairement l'effort et on la recommande vivement si vous êtes de passage dans le coin (thelostandfoundhostel.com) ! Après une première soirée dans leur bar installé au milieu des arbres, nous avons pris le petit déjeuner face aux montagnes et en compagnie de Rocky le petit singe recueilli par l'auberge. On a profité du beau temps (oui la rainforest porte bien son nom et en général il se met à pleuvoir à partir de 16h) pour aller se baigner dans un canyon avec des cascades et des sauts depuis les rochers, plutôt sympa :) l'après midi, étant donné la pluie, on a joué à l'un des escape game créé par l'auberge, sorte d'énigme à résoudre sur la disparition d'un touriste dans la région avec des indices cachés un peu partout (et oui..on a réussi non sans mal :)).

Après ces deux jours un peu coupées de la civilisation nous avons repris la route pour notre dernière destination au Panama, Bocas del Toro sur la côte caribéenne. Alors que tous les gens rencontrés sur le chemin nous avaient montré des photos de ciel bleu et temps magnifique nous sommes arrivées sous la pluie (re coucou la moiiiiiteur) mais heureuses d'être près de la plage ! Pendant les 3 jours sur Philémon nous avons quand même eu la chance d'avoir une belle journée et nous sommes allées en bateau faire du snorkeling au milieu du corail, nous baigner sur l'île paradisiaque de la réserve naturelle Zapatilla et voir une quantité impressionnante d'étoiles de mer au milieu de "Hollywood".

Le Panama aura été un peu le stop express du voyage mais c'est vraiment une belle surprise, les paysages sont magnifiques, les gens sont adorables et tout n'est pas hors de prix.. ! On recommande :)

• • •

When we arrived in Panama by plane from Santiago, we've been welcomed by Central America's heat and...humidity! We stayed 2 days in Panama city which is quite impressive with a city centre made of skyscrapers (we can feel that banks are having a little competition to have the most original building!) and the old town that looks more authentic (or touristic...!). The 1st day we walked around the city and...most importantly we repacked our bags to put the winter clothes in the bottom and the summer ones on the top (=happiness). The next day we went to see the Panama Canal, 30 min away from the city centre by bus, where there is a museum explaining how the canal has been built and from which you can see boats passing it (both big and small).

After these 2 days in the city we were quite happy to go back to a quieter place and less (LESS) humid :) As a girl from our hostel recommended it, we've booked 2 nights in a hostel located in the middle of the Panama rainforest, on the way between David and Bocas del Toro. It's not that easy to access it: after catching a bus from David (so packed that we were nearly seating on the driver's knees!) we stopped in the middle of the forest, from which we've started a 20min walk quite steep under the rain. We were probably not so nice to see where we arrived but the location of the hostel and the view were really worth the effort and we would really recommend this place if you are around this area (thelostandfoundhostel.com)! After a first night in the bar in the middle of the trees, we took our breakfast in the morning facing the mountains, accompanied with Rocky, the monkey adopted by the hostel. We then enjoyed the nice weather (as the rainforest is not called that way for nothing and most of the time it starts to rain from around 4pm) to go swimming in a little canyon, with waterfall and rocks to jump from, it was quite nice :) In the afternoon, as it starts raining, we played one of the escape game created by the hostel, for which you have to solve a case about a tourist that has disappeared in the area, with the clues hidden around the hostel (and yes..we made it but not without difficulties :)).

After these 2 days away from the civilization, we left to reach our last destination in Panama: Bocas del Toro on the Caribbean cost. While all the people we've met in Panama showed us pictures of this place under a beautiful blue sky, we arrived under the rain (back to humidity land!!) but we were still very happy to be close to the beach! During the 3 days sleeping in Philemon, we still had a nice day when we took a boat to do some snorkeling on a barrer reef, swim on the paradisiaque island in the Zapatilla natural reserve and see a quite impressive quantity of starfish in "Hollywood".

Panama was quite a quick stop in our trip but it was also a really good surprise, as the landscapes are beautiful, people are nice and it is surprisingly not that expensive! we would recommend it :)

Panama City skyline, old town and famous hats !  
Panama Canal 
The Lost and Found hostel and the canyon nearby  
Bocas del Toro  
19

English below

Nous voilà donc parties de Bocas del Toro pleines de belles intentions quant à notre trajet pour nous rendre au Costa Rica, à savoir prendre les bus locaux pour économiser quelques sous. Sauf que..arrivées à Almirante, petite ville panaméenne à 1h de la frontière on nous propose un trajet tout inclus en minibus climatisé pour une somme plutôt intéressante. Bon..nos belles intentions s'envolent et nous prenons ce bus avec une dizaine d'autres personnes. Après la première heure nous arrivons au poste frontière, nous descendons tous du bus pour sortir côté Panama, traversons un pont (oui car visiblement on ne peut pas le traverser en voiture) et nous retrouvons au Costa Rica où nous faisons notre entrée. Une fois les formalités expédiées nous nous mettons à la recherche de notre bus.. Qui a donc disparu. Après des échanges avec les locaux nous nous apercevons que notre transport est parti sans nous et qu'il a simplement fait monter d'autres gens. Fort agréable :) de là nous trouvons un taxi qui nous prend un peu en pitié et qui comprend qu'on s'est faites arnaquer (visiblement on n'est pas les premières) et nous amènera finalement pour le même prix qu'un bus local à notre destination, Puerto Viejo à 30mn de la frontière. Morale de l'histoire, demander un reçu pour chaque paiement..ou prendre son temps et favoriser les bus locaux :)

Arrivées à Puerto Viejo nous visitons un peu, c'est un endroit très touristique mais ça garde quand même son ancien côté ville de pêcheurs.

Le lendemain nous partons visiter le parc de Cahuita qui est un peu plus au nord sur la côte et qui abrite de nombreuses espèces en liberté. Il est possible de faire le tour du parc, qui est en fait un chemin faisant le tour de la pointe sur la côte, avec ou sans guide. On a décidé de le faire sans mais on a quand même eu de la chance et nous avons réussi à voir iguanes, paresseux, singes hurleurs (très surprenant surtout quand on ne sait pas que ce sont des singes), écureuils, ratons laveurs et une multitude de papillons colorés. La balade est vraiment très agréable car elle longe la plage (parfaite pour un pique nique et une baignade dans les eaux chaudes des Caraïbes!) et serpente également au milieu de la jungle sur une passerelle de 2km. Le parc étant quasiment désert, se retrouver seules entourées de singes est quand même assez impressionnant :)

• • •

Leaving Bocas del Toro full of good intentions regarding our transportation to Costa Rica, things came up that made us change our plans. We wanted to take local buses to get there, but once arrived in Almirante (small Panamanian town located one hour away from the border) some guys proposed us to embark on a mininus with AC to get there directly for a fair amount of money. Well.. Good intentions were gone and the minute after we were sitting in the minibus with 10 other people. After one hour ride we finally arrived to the border, hop off with our backpacks to leave Panama, cross the bridge by foot (yeah obviously you can't make it with a car) and finally enter Costa Rica. Once the paperwork was done we went back looking for our bus..which was gone. After a little chat with some locals we learnt that the bus flew without us and put other people instead. Very nice and welcoming feeling :)

From there we found a cab, who probably took pity on us and understood that we got robbed (this scenario seems actually pretty frequent). He decided to gave us a ride for approximately the same price of a local bus to our final destination, Puerto Viejo, lucky us :) But lesson learnt, always ask for a receipt for each payment, or take our time and use local buses and services!

Landed in Puerto Viejo we visited a bit, the place is very turisitc but still has its old fishermen town vibes.

The next day we went to visit the park of Cahuita, a bit more north and which is a natural reserve of a lot of species. It is possible to do the tour of the park, with a long walk on the coast, with or without a guide. We chose to do it on our own but got pretty lucky to see a lot of animals : iguanas, monkeys (the ones that yells..very weird especially at the beginning when you don't know it is a monkey !), squirrels, raccoons and a lot of beautiful butterflies. The walk is really nice because it is amongst the jungle and the beach (perfect for a lunch and a swim in the hot water of the caribbean!). The park was almost empty and it was quite a feeling to be surrounded by a such nature on our own :)

Crossing the border to Costa Rica and Puerto Viejo (yummy !) 
Cahuita park, between jungle and beach 
20

Depuis Cahuita, nous voilà parties pour un petit périple direction Tortuguero: 1 premier bus de Puerto Viejo à Limon - de là nous aurions pu prendre un bateau direct pour Tortuguero mais l'option facile étant toujours beaucoup plus chère nous avons décidé de faire le trajet par la route - nous voilà donc dans un second bus de Limon à Guapiles, suivi d'un dernier bus (sur un chemin bien caillouteux) jusqu'à La Pavona d'où nous avons pris une grande barque pour 1h de trajet sur le fleuve entouré par la jungle, avant d'arriver au petit village de Tortuguero, constitué d'une rue principale et où il n'y a pas du tout de voitures. On ne peut que aimer :) Seul petit inconvénient dans le coin: il pleut beaucoup beaucoup, et pas que des petites averses! Nous avons tout de même été chanceuses le lendemain car la pluie s'est arrêtée juste le temps de nos excursions :) Nous avons commencé par une balade en barque et à la rame sur le fleuve à 6h du matin, durant laquelle nous avons pu voir des paresseux, différents types de singes et d'oiseaux, des iguanes et...un crocodile en pleine sieste! Notre guide nous a également amené dans son petit paradis: un coin enfoncé dans la jungle avec des arbres tous plus impressionnants les un que les autres. C'était simplement magnifique :) Quelques heures plus tard le même guide nous a amené pour une excursion à pied dans le parc (en bottes, car le chemin était inondé avec la pluie!) puis sur la plage. De là nous avons vu des toucans, un mini (mais apparemment très vénéneux) serpent jaune et surtout... 2 bébés tortues que nous avons suivies de leur nid jusqu'à l'eau, magique!! Enfin, le soir nous avons fait une dernière promenade de nuit où nous avons été moins chanceuses, les animaux n'étant pas trop de sortie, mais nous avons quand même pu voir des geckos, un mini serpent vert cette fois ci et une petite grenouille multicolore.

Nous en avons vraiment pris plein les yeux durant cette journée à Tortuguero et le cadre en lui même est magnifique! Le seul bémol de cet endroit est le prix de tout pour les touristes (l'entrée du parc est 7 fois plus cher pour un touriste que pour un local) et la petite tendance des gens à vouloir t'arnaquer qui fait se sentir un peu comme un porte monnaie sur pattes... Mais ça reste un endroit magique dont on se souviendra :)

• • •

After Cahuita we've started a little adventure to reach Tortuguero: we took a 1st bus from Puerto Viejo to Limon - from there we could have taken a boat directly to Tortuguero, but as the easy option is always the most expensive, we've decided to do the journey by the roads - so here we go in a 2nd bus from Limon to Guapiles, followed by a 3rd bus (on quite a rocky road) to La Pavona, from which we took a little boat for an 1h journey on the river surrounded by the jungle to arrive at the Tortuguero village made of one main road and where there is no car at all. We can only love it :) Only little flaw in this area: it rains a lot, and it is not small Irish drops! But we have been lucky the day after as the rain stops for all our tours.

We've started with a tour on the river by canoë at 6am during which one we saw sloth, iguanas, different sorts of monkey and birds, and... a crocodile having a little nap! Our guide also brought us to his little paradise: a hidden place in the jungle, a little away from the main river, where the trees are impressive. It was simply stunning :) Few hours later the same guide brought us on a walking tour in the park (with rain boots as the path was flooded!) and then on the beach. During this tour we saw toucans, a very small (but apparently very toxic) yellow snake and... 2 baby turtles that we could follow going from there nest to the water, magic!! Finally we did a last walk by night where we were less lucky as it seems the animals and insects didn't want to show up. But we still saw some geckos, a small snake, green this time and a little multicoloured frog.

That day in Toruguero was great and we've seen so much!

The only minus about this place is the price for everything when you are a tourist (the entrance for the park is 7 times more expensive for a tourist than for a local person) and the tendency of people to want to scam you. All of this makes you feel as a "wallet with legs"... but despite from that it is an amazing place that we will remember!

On the way to Totuguero :) 
Exploring the jungle...
...and saying hi to the baby turtle on the beach!  
21

English below

Après un trajet d'à nouveau une journée nous sommes parties de Tortuguero et avons rejoint en début de soirée Jacó sur la côte Pacifique - c'est quand même plutôt sympa de passer en une journée d'un océan à l'autre :).

Après l'humidité de Tortuguero il nous tardait de retrouver un peu de chaleur moins moite ! Jacó est une petite ville très touristique qui abrite un spot de surf permettant aux débutants et aux plus confirmés de pratiquer. On y a passé quelques jours, qui ont été rythmés par des baignades, des apéros au coucher du soleil et un cours de surf (pas de preuve mais c'était pas trop mal pour une 1ère!) pour Morgane. Les vacances en gros :)

De là nous sommes ensuite descendues direction Uvita pour rejoindre une auberge dans la jungle, construite toute en bois et ouverte sur la nature (merci pour le conseil ;)). Après y avoir accédé à pieds sous un beau soleil et une belle montée (= suance puissance 1000) nous sommes allées nous baigner dans la cascade juste à côté, bien rafraîchissante avec un toboggan naturel de 3 m de haut (selon le Lonely c'est accessible à tous, pour nous ça donnait plus l'impression de faire du canyoning sans combi..on s'est abstenues).

Le lendemain matin on a pris la direction du parc Marino Ballena, juste à côté d'Uvita qui permet, lorsque c'est la saison de voir passer les baleines au large (le parc est d'ailleurs en forme de queue de baleines..amazing). À l'entrée le garde nous prévient en nous disant qu'avec la marée il est préférable d'aller dès le matin faire un tour au bout du parc et revenir ensuite, étant donné qu'ensuite la berge centrale est recouverte. On se balade donc sur cette magnifique plage (pas de baleine bien sûr car elles sont déjà passées), mais ça reste quand même très agréable. On décide finalement de se poser sur un coin de la plage pour profiter du parc désert et d'une baignade un peu seules au monde.

Le retour a ensuite été un peu folklorique car la marée monte effectivement sur la berge centrale, mais pas que..elle recouvre aussi une bonne partie de la plage. Du coup nous voilà à traverser le petit ruisseau du matin transformé en bonne rivière avec nos sacs sur la tête, et rentrer avec nos fringues trempées jusqu'à l'auberge. Une belle journée de touristes :)

• • •

After another day of commute, we left Tortuguero to get to Jacó (on the Pacific coast) in the beginning of the evening - it's quite nice to say that we can reach two oceans in a day :)

After the humidity of Tortuguero we were really looking forward the dryness hot ! Jacó is a small town famous for surfing for both beginnars and pros. We spent there a few days, rythmed by going to the beach, having beers by sunset and taking surf lesson (no evidence recorded but not that bad for a 1st experience) for Morgane. Holidays at their best :)

From there we then reached Uvita, more south, to get to a really nice hostel hidden in the jungle, all made from wood and with a big terrace overlooking the nature (thanks for the tip ;)). The walk to get there under the sun on a steep road and with our backpacks of 20kgs made us arrive quite steamy :) we decided to go directly to a nice waterfall closeby, beautiful and refreshing and with a natural waterslide of 3 meters high (according to the Lonely Planet it was supposed to be for everyone but for us it was the same as doing canyoning without equipment - we passed).

Next morning we headed to Marino Ballena, close to Uvita, a park known for being a place where whales pass by (the extremity of the park is indeed looking like a whale tail...amazing).

At the entrance the guard warned us that because of the tide we should directly go to the end of the park and then come back, because the central shore would be probably flooded by midday. We did so and had a walk on this magnificent beach (no whales of course because it is not the time of the year), and it was wonderful as it was almost empty. We finally decided to have a nap on this beach, and a swim like if we were alone in the world. Time passing by we realized that the tide have been going up a little bit too fast and when we decided to head back it was a bit late: the small river we've passed on the morning was already quite deep and we didnt had no choice but crossing it with our clothes on (and backpacks over our heads) and going back to the hostel almost wet. Foreigners on holidays :)

Jacó 
Getting to the hostel & Cascada Verde through the jungle 
Marino Ballena Park, us trying to escape both crocodiles and tide !  
22

English below

Après Uvita nous sommes parties un peu plus au Nord sur la côte (à 30 min en bus...) direction Dominical, une petite ville tranquille et plutôt hippie organisée autour de la rue principale et le bord de mer, et qui est aussi un des meilleurs spot de surf en Amérique Centrale (on peut confirmer à la taille des vagues mais on n'a pas testé :)). De là nous avons passé une journée au parc Manuel Antonio à environ 1h30 en bus où nous avons pu alterner entre balades dans la jungle - pour observer des singes de toutes sortes pas du tout sauvages, des paresseux, des iguanes, des crabes rouges - et les plages paradisiaques avec... des ratons laveurs qui viennent voler le pique-nique des touristes! Morgane en a fait les frais avec notre succulente salade de riz :)

Le lendemain nous sommes parties voir la cascade Nauyaca, une magnifique cascade sur deux étages où il est possible de se baigner dans le bassin du 1er étage. La cascade n'est pas accessible sans effort: sans voiture, une fois que le bus nous a eu déposé nous avons entamé une descente plus que pentue de 2km jusqu'au parking (heureusement des âmes charitables nous ont pris en stop au retour car la remontée aurait été rude!) suivie d'une marche en montée plutôt boueuse sur 4km - mais à l'arrivée le spectacle est tellement beau que ça vaut vraiment le coup et le petit bain permet de se laver des litres de sueur déversés (encore une fois :)).

• • •

Following Uvita we went a little more north on the coast (30min by bus...) to Dominical, a little quiet and quite hippy town organised around a main street and the beach walk. It is also one of the main spot for surf in Central America (we can confirm that according to the size of the waves, but we haven't tried it :)). The 1st day we went to the Manuel Antonio park, more or less 1h30 by bus, where we enjoyed both walking in the jungle - to observe various friendly monkeys, sloth, iguanas and red crabs - and lying on beautiful beaches...with some racoon that steal tourists' lunch! Morgane's rice salad has been one of their victim :)

The day after we went to the Nauyaca waterfall, a beautiful 2 levels waterfall, with the possibility to swim on the 1st level. Let's be honest, it's not that easy to reach it: without a car once the bus dropped us we had to start with a steep 2km downhill to reach the parking (luckily some people took pity on us on the way back and offered to drive us up!), followed by a 4km muddy walk up to the waterfall - however it is so stunning when you arrive that it's really worth it and a little swim allows you to get rid of the litter of sweat (once again :)).

Dominical (under the sun...) and the Manuel Antonio park with the monkey gang and the offender racoon :)
Nauyaca waterfall...and the muddy path to get there 🙈
23

English below

À Dominical nous avons récupéré Jimny (notre 4×4) pour une petite semaine, bien contentes d'avoir le luxe pour quelques jours de ne plus avoir à porter notre sac à dos et de pouvoir juste le jeter dans le coffre :) On s'est mises en route vers 13h après avoir posé les questions les plus improbables au loueur qui nous a regardé partir un peu circonspect (si nous perdons une roue faut-il aller le déclarer à la police, devons nous allumer les feux la journée.., notre espagnol connait parfois ses limites !).

Il n'y a pas en soi beaucoup de kilomètres pour aller jusqu'à La Fortuna, mais nous avons découvert les joies de la conduite au Costa Rica, avec des routes pas toujours goudronnées, des nids de poule (ou d'autruche vu la taille) et surtouuuut la conduite des Ticas. Bref après 5h de route nous sommes arrivées de nuit et sous la pluie, bien contentes de n'avoir ni écrasé d'animal au milieu de la route ou perdu de roue :)

Le lendemain matin nous sommes parties direction le parc du volcan Arenal. La région est vraiment magnifique, perchée dans les montagnes et avec des sources thermales chaudes partout. Un gros changement de paysage comparé à la côte ! Nous avons décidé de grimper le volcan Chato qui est à côté de l'Arenal et qui possède en son centre un grand lac vert. L'entrée de ce côté du parc se fait par un gros complexe hotelier où le garde nous prévient à l'entrée que le fameux sentier est fermé car le gouvernement n'autorise pas l'hôtel à exploiter le parc national mais les touristes peuvent quand même y aller (on n'a pas tout compris mais bon..soit). Après une petite promenade parmi les champs nous arrivons à l'entrée du sentier qui est effectivement fermé par des barbelés, mais après une petite contorsion nous passons dessous et commençons à grimper. La montée est franchement difficile, entre la boue et les anciennes coulées de lave le sentier est vraiment pentu et pas toujours très accessible, mais au bout d'1h30 nous arrivons finalement au sommet, et quelle vue ! Malgré le temps couvert nous pouvons voir les montagnes dans le fond et la jungle qui se mélange au lac. Nous décidons de suivre un couple d'américains qui voulaient aller s'y baigner et nous nous enfonçons encore plus dans la jungle. Cependant notre degré de wilderness n'était pas le même qu'eux et après avoir croisé une grosse mygale et dérapé dans la boue plus d'une fois (et craint aussi les serpents il faut le dire) on a finalement fait demi tour et on les a laissé aller se baigner de leur côté :)

Une fois redescendues nous avons continué à nous promener dans le parc, croisé une belle cascade et passé un pont suspendu. Une belle journée dans la jungle :)

• • •

In Dominical we picked up Jimny (our 4x4) for a week, really glad to have the luxury for a few days not to drag our backpacks everywhere and just throw them in the trunk :) We left around 1pm, after asking the guy from the rental agency the silliest questions (like how do we do if we lose a wheel, do we go the police ? Or should we turn on the lights during daytime ? .. Yeah our spanish has its limits).

There's actually not a lot of kilometers to get to La Fortuna, but we soon experienced the pleasure of driving in Costa Rica, with lot of roads unpaved, potholes, and mostly the Ticas driving "culture".

Anyway after 5 hours drive we finally arrived by night and under the rain, really relieved not to have crashed into an animal or lost a wheel :)

Next morning we headed to Arenal volcano park. The area is really beautiful, surrounded by hills with hotsprings everywhere. A real change of scenery after the beach ! We decided to hike up the Chato volcano, close to the Arenal and which got in its center a wide greenish lake. To access this side of the park you need to enter via a big hotel complex, where the guy at the reception desk told us that the path to Cerro Chato was actually closed because the government doesn't allow the private hotel to monetize the national park, but tourists can still access (we didn't catch everything..but OK).

After a nice walk among the fields we finally arrived at the bottom of the path, which was obviously closed with barbed wire, but after a little contorsion we slipped under and started to climb to the top.

It is safe to say that the way up is quite tough with all the mud and the previous lava flows, making it very slippery. One hour and a half later we then reached the top, and what a view! Even if the weather was really cloudy, we could see the mountains in the back and the jungle crawling into the lake. Once there we then followed an american couple who wanted to have a swim in the lake and got more and more into the jungle. But..we were not that wild and after an encounter with a big tarantula and several falls in the mud (and a little fear of snakes also) we did a U-turn and went down to the park. We finished the day having a tour of it, seeing a beautiful waterfall and cross a suspended bridge. A really nice day in the jungle :)

Volcano Arenal park with the volcano hidden by  clouds !  
Anne breaking the law on the path to go up to Cerro Chapo 
24

English below

En partant de La Fortuna nous avons pris la direction de la péninsule de Nicoya du côté pacifique pour passer nos derniers jours au Costa Rica au bord de la plage. Notre premier stop fut Samara, plus au sud, pour deux nuits dans un hotel tenu par un allemand, sa femme et son fils, dans une ambiance bien détendue (de retour chez les hippies !). De là nous avons profité d'avoir toujours la voiture pour explorer les plages alentours : samara bien sûr avec l'un des plus beaux couchers de soleil que nous ayons pu voir, playa islita, san miguel et coyote.

Nous sommes ensuite reparties vers le nord de la péninsule pour 2 nuits à Tamarindo. Autant Samara était relativement calme et plus familial autant Tamarindo est plus festif (et plus jeune aussi..). Pour les deux journées sur place nous avons été également aux plages conseillées par notre auberge : playa flamingo, pan de azucar et las catalinas.

Autant être franches on n'a pas fait grand chose pendant ces 4 jours hormis se déplacer de plage en plage, mais qu'est ce que c'était bon de prendre un peu des couleurs et ne rien faire :))

• • •

Leaving La Fortuna we headed to Nicoya Peninsula on the Pacific coast to end our trip in Costa Rica with a few days by the beach.

Our first stop was Samara, more south, in a hotel owned by a German, his wife and kid in a very chill atmosphere (hello again hippies !). From there we took advantage that we had the car to explore the beaches nearby : samara of course with one of the most epic sunset we had seen, playa islita, san miguel and coyote.

We then moved more north for 2 nights in Tamarindo. When Samara was peaceful, with a lot of families on holidays, Tamarindo was a bit the opposite with a more festive ambiance (and was much more younger as well..). During the two days spent there we also went to beaches around, recommended by our hostel : playa flamingo, pan de azucar and las catalinas.

Let's be honest we didn't do much during those four days except going from a beach to another, but it was actually really pleasant to get some tan and just do nothing :)).

Amazing sunset in Samara 
Playa islita, San Miguel and Coyote 
Playa flamingo, pan de azucar, las catalinas and our loyal friend Jimny  :) 
25

English below

Après une semaine de confort avec Jimni, il était temps de s'en séparer et de se diriger vers notre dernière destination: le Nicaragua. Nous voilà donc parties pour prendre un premier bus de Liberia jusqu'à Las Peñas Blancas où nous avons fait le passage de la frontière (qui ne s'est pas fait sans peine pour la sortie du Costa Rica, pas très bien indiquée: nous avons commencé par faire la queue pour l'entrée au lieu de la sortie, une fois la bonne file trouvée nous avons été renvoyées au point de départ car nous n'avions pas payé les droits de sortie...bref un beau bordel mais nous y sommes arrivées :)). Une fois du côté nicaraguayen nous avons fait notre première expérience dans les Chicken bus (les bus locaux, qui sont des bus scolaires américains) jusqu'à Rivas, puis jusqu'à notre destination finale: San Juan del Sur.

San Juan del Sur est la ville la plus festive au Nicaragua est et principalement connue pour ça... Du coup on s'est dit qu'on allait tester en faisant le fameux Sunday Funday: un "pool crawl" comme ils l'appellent qui débute en début d'après midi et amène dans 4 différents hôtels et bars avec piscine pour tout simplement faire la fête. En arrivant nous avons eu l'impression de nous retrouver dans une fête de série américaine, mais on s'est vite mises dans l'ambiance, le cadre des hostels étant plutôt sympa (piscine au bord de mer, hôtel en haut d'une colline avec une belle vue...) :)

Le lendemain nous nous sommes promenées dans San Juan, sur la plage puis nous sommes montées au Cristo de la Misericordia, mirador duquel il y a une très belle vue sur la ville.

• • •

After a week of luxury with Jimni, it was time to give it back and go to our final destination: Nicaragua. We took our first bus from Liberia to Peñas Blancas where we crossed the border (the exit of Costa Rica wasn't that easy, as it is not so well indicated: we've started to queue at the entrance instead of the exit, then once arrived on the right line we were sent back at the starting point as we didn't pay the exit custom...anyway, it was a bit messy but we made it :)) On the Nicaraguan side, we had our first experience in the chicken buses (local buses, that are American school buses) to Rivas and then to San Juan del Sur, our final stop.

San Juan del Sur is THE party place in Nicaragua and is mainly known for that...so we thought we should try it with the famous Sunday Funday: a Pool crawl that starts at the beginning of the afternoon and brings people in 4 different hostels and bars with pools to party. When we arrived we felt like we were at a party from an american series, but it was easy to get into the mood, especially as the places we went to were very nice (pool right by the beach, hostel on top of a hill with a nice view...) :)

The day after we walked around San Juan, went on the beach and then climbed to the Cristiano de la Misericordia, a mirador from which there is a very nice view of the city.

The chicken bus experience :) 
Sunday funday :) 
San Juan, view from the Cristiano de la misericordia and... our first Nica breakfast :)
26

English below

Après les plages de San Juan nous avons mis le cap plus au nord pour 3 jours dans la région de Masaya, connue pour ses lagunes et ses volcans.

Dès notre arrivée, les propriétaires de l'hostel nous ont proposé d'aller au sommet du volcan Masaya de nuit pour pouvoir observer les fumerolles et la lave. Après un court trajet en taxi nous voilà tout en haut de ce volcan toujours actif, pour 10 mn d'observation magique : malgré le temps couvert on a tout de même réussi à voir la lave en fusion au sein du volcan, une vraie mer de feu :)

Le lendemain matin nous sommes parties pour les Pueblos Blancos (petits villages autour de Masaya), et plus particulièrement Catarina, San Juan de Oriente et Masatepe. Catarina est principalement connue pour son mirador qui permet d'avoir une vue magnifique sur la laguna de Apoyo et les volcans environnants. Il y a également beaucoup d'artisanat et notamment le tissage de hamacs (on a résisté à la tentation d'en ramener un..). À Masatepe nous sommes allées dans la réserve Flor de Pochote, sorte d'hotel/restaurant/ferme qui propose de la tyrolienne au milieu de la jungle :) encore le look de l'année mais super moment.

Pour notre dernier jour à Masaya nous nous sommes baladées dans la ville (qui nous a pas trop emballées car même si c'est super vivant la journée dès que la nuit tombe plus rien ne se passe..) en profitant des ruelles colorées et (encore et toujours) des stands d'artisanat :) l'après-midi nous sommes retournées à la laguna de Apoyo, mais sur un autre versant qui permet de descendre tout au bord du lac et de s'y baigner tout en sirotant une petite bière à l'ombre.. Y a pire !

• • •

After the beaches and the surf vibe of San Juan we moved up north and went for 3 days in Masaya area, well-known for its volcanoes and lagoons.

As we were just arrived, the owners of the hostel proposed us to go to the top of the Masaya volcano by night to watch the smoke and the lava. After a short ride in taxi, there we are, at the top of this still active volcano for 10 magical minutes: even if the weather was a bit cloudy, we still managed to see the molten lava inside the volcano, a real sea of fire :)

Next morning we went to the Pueblos Blancos (little towns around Masaya) and more especially Catarina, San Juan de Oriente and Masatepe. Catarina is famous for its mirador from where there's a beautiful view of the Apoyo lagoon and the volcanoes around. There's also a lot of handicraft and particularly hammock weaving (we resisted to the temptation of bringing one back..). In Masatepe we went to Flor de Pochote, sort of hotel/restaurant/farm where it is also possible to enjoy canopy in the jungle :) once again fashion police would have been outraged but such a fun time!

For our last day in Masaya we finally got to discover the city (actually we did not crazy liked it, even if during the day there was a lot of activity, as soon as it was dark all the streets were completely empty) and we enjoyed walking in the colourful neighbourhood and stoping by all the handicraft markets we could find. On the afternoon we moved back to the Apoyo lagoon, but on another side where we could actually have a swim whilst sipping a fresh beer..not that bad :)

Hard to see but this is lava !  
Laguna de Apoyo, Catarina & canopy in the jungle 
Masaya 
27

Après nos quelques jours à Masaya, nous sommes parties plus au nord, direction Léon, ville choisie pour l'anniversaire de Morgane et Noël après avoir vu et eu plusieurs recommendations :)

En arrivant nous avons visité le centre ville de Léon, plein de charme et de couleurs avec la cathédrale Basilica de la Asunción sur la place principale (plus grande cathédrale d'Amérique Centrale) et ses multiples murales. Après avoir fêté l'anniversaire de Morgane en avance avec les gens de notre auberge, nous avons ensuite décidé d'aller nous prélasser sur la plage la plus proche de Léon - après une semaine sans plage, le manque se faisait sentir :) Une fois rentrées à l'auberge, après un petit massage d'anniversaire surprise et bien mérité, nous avons pu assister à une parade de Noël, avec fanfare, danseurs en talons et lutins du père Noël - plutôt atypique mais bien entraînant :)

Pour le soir de Noël notre auberge nous a préparé un repas typique du Nicaragua, servi avec de la Flor de Caña, leur rhum local. On a vraiment passé un super réveillon, la nourriture était bonne, les gens d'un peu partout adorables et l'ambiance était festive, bref un combo parfait :) Le reste du temps, comme tout bon Noël qui se doit, nous n'avons rien fait mais... au bord de la piscine au lieu du feu!

• • •

After the few days in Masaya, we went more north in Léon, the city chosen for Morgane's birthday and Christmas as we read and heard good reviews about it :)

Once arrived in Léon we walked around its very charming and colourful city centre, with the Cathedral Basilica de la Asunción on the main square (biggest cathedral in Central America) and all the murals. Having celebrated Morgane's birthday a little in advance with people from our hostel, the day after we've decided to just relax on the beach near Léon - after a week without being by the beach we started to feel the need for a little swim :) Once back at the hostel and after a well deserved surprised birthday massage, we went to see a Christmas parade, with fanfare, dancers in high heels and Christmas leprechauns - quite unusual but very enthusiastic :)

On Christmas Eve our hostel cooked a typical Nicaraguan Christmas meal, served with the Flor de Cana, their local rhum. We really had a great Christmas eve, the food was excellent and people from everywhere were very nice and in a good party mood, the perfect mix :) The rest of the time we just followed the Christmas tradition by doing nothing except that it was by the pool instead of the fireplace :)

A little tour of León  and Las peñitas 
Christmas folklore and birthday celebration :)
28

English below

Depuis Léon nous avons repris la route vers le sud mais du côté ouest pour explorer quelques unes des plages de la côte. Notre premier arrêt fut Popoyo, une petit village réputé pour ses spots de surf. Arrivées de nuit à la frontale à notre airbnb qui était un peu trop perché dans la montagne, nous avons décidé le lendemain de partir explorer à pieds la longue langue de sable qui coure le long de Popoyo. Le littoral est magnifique car il est découpé par de nombreux rochers qui permettent d'avoir une vue sur les différentes plages. La petite surprise se situe tout au bout de la plage, avec une piscine naturelle creusée au milieu d'un bloc de roches, rempli de petits poissons translucides. Un rêve :)

Bien que la plage soit vraiment jolie, Popoyo n'est pas très grand, et surtout avec notre airbnb qui était assez éloigné, nous étions contentes de changer de plage le lendemain et d'aller encore plus au sud, vers Playa Gigante. C'est un petit village de pêcheurs typique, où il fait bon vivre.

Notre logement, situé sur une petite butte permettait d'avoir une magnifique vue sur la plage en contrebas. Dès notre arrivée nous avons été explorer les environs, escalader quelques rochers et découvrir des plages cachées. Le lendemain nous nous sommes motivées à reprendre un cours de surf (après la mer d'Irlande ça a un peu changé Anne), et malgré les vagues pas si petites que ça nous avons réussi à en prendre quelques unes, ce qui nous a rendues assez fières :)


Pour notre dernier jour à Playa Gigante nous avons eu une belle surprise (enfin surtout Morgane) en provenance directe du Canada :) nous avons juste profité de la journée tous les trois et bu des cocktails au coucher du soleil, pas trop mal !


Pour le réveillon nous sommes retournés sur San Juan del Sur pour retrouver le reste de la troupe qui venait d'arriver au Nicaragua. De là nous sommes passés à 2018, une margarita à la main, les pieds dans l'eau et sous un feu d'artifice, ce qui permet de bien démarrer l'année !

Tous les 5 nous avons encore passé une journée supplémentaire à San Juan avant de reprendre la direction de Playa Gigante pour deux jours : au programme dernières baignades dans le Pacifique et anniversaire de Anne avec cours de yoga aérien avec vue sur l'océan, apéritif au coucher du soleil et festin de langoustes !

Il est maintenant temps de dire aurevoir (non sans mal) aux plages et de mettre le cap sur Ometepe !

• • •

Leaving Leon we headed more south again, but on the west side to explore some of the beaches on the Pacific coast. Our first stop was Popoyo, a small town well-known for its surf breaks. Arrived by night with our flashlights in our a-little-bit-lost-in-the-bush-airbnb, we decided on the next morning to walk along the huge sand beach of Popoyo. The coastline is really beautiful with the multiple rocks that give lookouts over the various beaches. The surprise is located at the bottom, with a natural pool hidden behind the rocks, full of translucent fishes. A paradise :)

Even though the beach was beautiful, Popoyo is really a small town, and especially with our accomodation that was a bit far from everything we were glad to move more south to another beach on the next day in .Playa Gigante. This town is a typical fisherman place where the ambiance is really relaxed.

Our hostel, located on top of the hill, had an amazing view over the beach below. Once arrived we directly went to explore a bit, climbing rocks and discovering hidden creeks. The next day we took a surf class (after the Irish sea it was kind of another feeling for Anne :)), and despite the waves that were not that small, we managed to take some, which made us quite proud :)

For our last day in Playa Gigante we had a nice suprise (well especially Morgane) directly coming from Canada :) we just enjoyed the day and sipped cocktails for sunset, hard life!

For New Year's Eve we went back to San Juan del Sur to meet with the other part of the group, freshly arrived in Nicaragua. There, we jumped into 2018 a margarita in our hand, feet in the sea and admiring a nice firework.. Some good vibes to start the year!

The five of us spent another day in San Juan before going back to Playa Gigante for 2 days. We enjoyed the last swim in the Pacific and celebrated Anne's birthday with an aerial yoga class with a view over the ocean, cocktails for sunset and a feast of lobsters for dinner.

It is now time to say goodbye to the sea and move to Ometepe!

Popoyo, beaches, sunset and aerial yoga 
Playa Gigante 
NYE in San Juan !  
29

English below

Depuis Playa Gigante nous avons ensuite repris la route pour aller sur l’île d’Ometepe. Après 1h de traversier nous sommes arrivés à Moyogalpa en fin de journée, une petite ville encore une fois très colorée au pied du volcan Concepcion.

Le lendemain matin nous sommes partis assez tôt et avons profité d’avoir une voiture pour pouvoir nous déplacer dans l’île. Notre premier arrêt fut le parc Charco Verde, qui permet de se balader sur des sentiers à travers la forêt et d’avoir une magnifique vue sur le volcan Concepcion. Il y a également de belles plages mais compte tenu des fortes pluies des dernières semaines il y avait très peu de sable et pas vraiment de possibilité de se baigner. Le parc abrite aussi une réserve de papillons avec notamment le Morpho un immense papillon bleu… magique!

De là nous sommes ensuite allés manger dans un hostel perdu au milieu de la jungle dans une ambiance bien hippie comme on aime (ou pas). Cette ferme écolo produit également de nombreux produits et ce fut l’occasion de ramener pas mal de choses comme du vinaigre de banane ou du nutella maison.

Nous avons ensuite passé l’après-midi à l’Ojo de Agua, une réserve avec plusieurs piscines naturelles dont l’eau miraculeuse serait censée faire rajeunir de 10 ans et guérir toutes les disputes… on ne sait pas pour ça mais par contre on confirme que les cocktails coco-rhum proposés sur place nous ont certainement fait du bien :)

Pour terminer la journée nous sommes allés admirer le coucher de soleil depuis une langue de sable, avec une vue magnifique sur le volcan qui prenait des couleurs roses et oranges et le soleil qui se couchait derrière les montagnes sur le lac.. un régal!

Nous sommes ensuite repartis le lendemain matin avec le traversier, un peu frustrés de n’être restés au’une journée sur cette île qui en mérite clairement plus. On reviendra :)

• • •

From Playa Gigante we then headed off the island of Ometepe. After 1 hour of ferry we arrived at Moyogalpa at dusk, a small town once again very colorful at the bottom of the Concepcion volcano.

The next morning we left early and took advantage of having a car to move around on the island. Our first stop was the Charco Verde Park, which allows you to stroll on trails through the forest and have a magnificent view of the Concepcion volcano. There are also beautiful beaches but given the heavy rains of recent weeks there was very little sand and we couldn’t really swim in the agitated waters of the lake :) This park is also home to a reserve of butterflies including the Morpho, a huge blue butterfly ... Magic!

From there we went to have lunch in a hostel lost in the middle of the jungle in a hippie atmosphere as we enjoy (or not). This green farm also produces many stuff and it was an opportunity to bring back a lot of things like banana vinegar or homemade Nutella.

We spent the rest of the afternoon at the Ojo de Agua, a reserve with several natural pools whose miraculous water would be supposed to rejuvenate 10 years and heal all the fights ... we do not know about that but we can confirm that the coco-rum cocktails offered on the spot certainly made us feel good :)

To end the day we went to admire the sunset from a sand spit, with a magnificent view of the volcano illuminated by orange and pink colors, with the sun setting behind the mountains on the lake.. a treat!

We then left the next morning with the ferry, a little frustrated to have stayed only one day on this island that deserves much more. We will come back :)

Hello Ometepe!  
Charco verde park 
Ojo de Agua & sunset over the volcano 
30

English below

Après l'île d'Ometepe nous sommes parties pour notre dernière destination du voyage, Granada, où deux autres amis de Montréal nous ont rejoint ce qui nous a permis de loger dans une magnifique hacienda avec piscine en plein centre de la ville - et oui, on ne se refuse rien pour les 3 dernières nuits 😀

Le premier jour, pendant que le groupe de nouveaux arrivants sont répartis direction Masaya, nous en avons profité pour nous balader toutes les deux dans le centre ville de Granada qui est très beau et coloré, avec une place principale très vivante, un vrai plaisir! Nous sommes également allées au bord du lac, mais côté terre cette fois-ci, puis en fin de journée nous avons visité la cathédrale d'où la vue des clochers au coucher du soleil est magnifique!

Pour la dernière journée à Granada nous avons pris un petit bateau pour faire le tour des isletas de Granada, un regroupement de petites îles privées avec des maisons toutes plus charmantes (ou impressionnantes selon les goûts du propriétaire) les unes que les autres et se baigner dans le lac.

Après cette super journée et une dernière soirée dans notre hacienda, il était malheureusement temps de partir avec Pauline pour 10h de bus direction San Juan au Costa Rica pour prendre notre vol retour... Dur dur d'arriver à la fin d'un magnifique voyage de 4 mois, mais on sera reparties la tête pleine de beaux souvenirs 😀

• • •

After the Ometepe Island we went to our last stop of the trip, Granada, where two friends from Montreal joined us. As we were seven of us, we've treat ourselves with a beautiful "hacienda" with a swimming pool in the city centre - nothing is too nice for the last three nights 😀

On the first day, as the new members of the crew went to Masaya, where we've already been, we both enjoyed the day walking in Granada with its colourful and charming city centre and its very animated main plaza, a real pleasure! We also went by the lake and finally went on top of the cathedrale from which the view by the sunset is beautiful!

For our last day we've rented a small boat to go around the Granada "Isletas", a series of small private islands with houses that are all more charming (or impressive, depending of the owner's taste) from one to another, and so swim in the lake.

After this great day and a last evening in our hacienda, it was unfortunately time to leave with Pauline for a 10h bus to San Juan in Costa Rica in order to catch our flights home... It is quite hard to arrive at the end of such an amazing trip, but we left with our head full of beautiful memories 😀

Granada and treating time 😀
Granada isletas 
31

Avec un peu de retard on clôture ce blog qui nous aura suivi pendant nos 4 mois, merci à nos fidèles lecteurs (et commentateurs! #mamoune) ... on vous laisse avec un petit souvenir de 10 mn à regarder en HD sur youtube, comme vous le verrez Spielberg nous a contactées pour sa prochaine réalisation 😛

Anne & Morgane

• • •

With some we publish the last post on this blog that has followed us through our journey during 4 months, thank to our beloved readers (and commentators! #mamoune) ... we leave you here with a souvenir of 10 minutes to watch in HD on youtube, and as you will note Spielberg contacted us for his next blockbuster 😛

Anne & Morgane