Carnet de voyage

Arizona et Nouveau-Mexique

23 étapes
4 commentaires
1
Par Ayasha
L’Arizona et ses milliers de cactus à perte de vue ... Le Nouveau Mexique et ses couleurs chatoyantes, son artisanat, sa culture …
Avril 2018
15 jours
Partager ce carnet de voyage
J1
matin

Après une bonne nuit réparatrice à Phoenix après ce long périple en avion, nous entamons notre road-trip au pays des cactus ...

Quality Inn Chandler

La première étape de cette journée fut consacrée au Picacho Peak State Park où nous avons fait le Caloway Trail, une petite rando toute en hauteur pour nous mettre en jambe - 2,5 km, modéré, ± 1 heure avec pause au point de vue et photos.

Le parc est situé entre Casa Grande et Tucson près de l' Interstate 10. Le sommet du Picacho Peak, qui signifie "grand pic" en espagnol, s'élève à 3 374 pieds (1 028 m).

A notre arrivée, on voit au loin ces interminables trains si typiques des USA.

Long, long, long train made in USA 

On entame donc le trail en immortalisant nos premiers saguaros.

Ça grimpe !  
Ça continue de grimper
On arrive ... 
Vue depuis le sommet 

Le saguaro, légendaire symbole des westerns, peut atteindre près de 16 mètres de haut pour 3 mètres d'étalement. De croissance très lente, il lui faudra tout de même plus d'un siècle pour atteindre cette taille. Il peut vivre jusqu’à 250 ans, peut contenir aux environs de 3 000 litres d’eau et en perdre 50 % en période de sécheresse, il peut peser jusqu’à 4-5 tonnes.

Ses ramifications commencent à apparaître entre 75 et 100 ans.

Fleur de cactus 
Le cactus troglodyte (Campylorhynchus brunneicapillus)  - C'est le nom de l'oiseau par du cactus 😀

Picacho Peak SP est un petit parc vraiment sympa pour faire ses premiers pas en Arizona.

J1
après-midi

Ce canyon est situé dans les montagnes de Santa Catalina au nord de Tucson. C’est un endroit très prisé des résidents qui y viennent marcher et se baigner.

Il y a un tram qui part toutes les 30 minutes à peu près et 9 arrêts (dont certains avec aires de pique-nique, toilettes et eau potable). On peut descendre et monter du tram quand on veut (10 $ / pers).

Nous avons emprunté le tram pour monter et sommes redescendus à pied afin de mieux profiter du paysage – 3,8 miles (± 6 km).

Le tram 
Un roadrunner (Bip-Bip dans le dessin animé Bip-Bip et Coyotte)

Ce parc est une petite oasis dans le désert de Santa Catalina Mountains.

J1
soirée
J1
soirée

Pour terminer cette journée en beauté, nous nous promenons dans le centre-ville de Tucson.

 Cathédrale Sainte-Augustine
 Pima County Courthouse

Nous terminerons la visite par le Barrio Viejo, et ses maisons colorées.

Attention aux pintades ! 

Adresse : 911 S Meyer Ave

Best Western InnSuites Tucson Foothills

Longhorn Steak House

J2
matin

Ce matin, on se rend au Sonora Desert Museum en passant la Gate Pass Road (scenic road très prisée des cyclistes et pour y admirer le coucher de soleil).

 Gate Pass Road

On arrive aux alentours de 8 h 30. On se rend directement à Mountain Woodland suivi de Desert Grassland pour y observer les animaux.

Pour mettre toutes les chances de votre côté pour voir les animaux, il faut faire la visite de bon matin. Après, il commence à faire chaud et ils se cachent.

Mountain Lion (puma) 
Black Bear (ours noir) 
Mexican Wolves (loups mexicains) 
White-tailed Deer (cerf de Virginie) 
Prairie Dogs (chiens de prairie) 

Au détour des sentiers, ce n’est que... cactus

On se rend ensuite au spectacle des rapaces. C’est vraiment spectaculaire. On se tient debout, les soigneurs sont proches de la foule, ce qui permet aux oiseaux de raser nos têtes.

Cela nous a pris 1 h, mais on n’a pas regretté.

On poursuit avec cactus garden.

On se rend ensuite à la volière des colibris.

On terminera par les reptiles.

J2
après-midi

L'après-midi, nous nous rendons au Saguaro National Park.

Le parc fut créé en 1994 pour protéger les saguaros. Il est divisé en deux secteurs séparés par la ville de Tucson. L'entrée ouest (Tucson Mountain District) et l'entrée est (Rincon Mountain District).

Je vous conseille d'acheter le Pass America de Beautiful en vente à l'entrée des parcs ou dans les Visitor Center. Il coûte 80$ et donne accès aux parcs nationaux. Il est vite amorti ! Il est valable un an.

Au début, la route est asphaltée, ensuite cela devient une piste, mais tout à fait praticable.

Voici le paysage qui nous a servi de décor pour pique-niquer !

What else ? 

L’estomac bien calé, nous entamons le Scenic Bajada Loop Drive (14,4 km) et nous arrêtons pour faire une petite balade digestive : Valley View Overlook Trail (2,4 km - 45' - Facile).

On arrive au point de vue et là, ce sont des centaines et des centaines de saguaros à perte de vue. C’est magnifique.

• • •

Nous filons ensuite vers Mission San Xavier del Bac.

C’est une mission du XVIIIᵉ siècle caractérisée par son architecture espagnole.

Il s’agit de la plus vieille église catholique des USA située dans la réserve indienne Tohono O’odham, dédiée à San Francisco (Saint François-Xavier).

Elle est surnommée « White dove of the desert », la colombe blanche du désert.

Elle est vraiment magnifique et très photogénique. Vous observerez que le côté gauche a été repeint et que le côté droit est en passe de l’être … Elle est en permanence en travaux, ceux-ci se faisant en fonction des fonds récoltés par l’association en charge de sa sauvegarde.

On prend ensuite de la hauteur en montant sur la colline située à côté de l’église (on peut en faire le tour) et où se trouve une grotte dédiée à Notre-Dame de Lourdes (que l’on ne s’attendait pas à retrouver ici …)

C’est un endroit très agréable, isolé, où règnent calme et sérénité. A ne pas manquer !

J2
soirée

On repart ensuite vers Saguaro East où nous avons prévu de faire le « Sunset Hike » accompagné d’un ranger (durée : 1 h).

Nous avons rendez-vous à 18 h. Le point de ralliement est situé sur une aire de pique-nique qui ne se trouve pas très loin du Visitor Center, sauf que la route est en sens unique et que nous devons faire tout le tour pour y arriver … Nous voilà donc parti pour Cactus Forest Loop.

Comme nous avions déjà fait the Bajada Loop dans l’autre parc, c’est sensiblement pareil, donc on ne fera pas d'arrêt.

On profitera plutôt du paysage en roulant à notre aise. Et puis trop de saguaro tue le saguaro !

Je vous présente notre ranger qui tout au long du trajet fera des pauses pour nous donner des explications sur les cactus, la faune … très intéressant.

Les rangers organisent régulièrement des sorties ou des activités. Vous pouvez les consulter sur le site du nps.gov

Là il scrute le ciel pour voir si les nuages vont se pousser et nous laisser assister à un beau coucher de soleil  ... ou pas !

Autant vous le dire toute de suite, nous n’avons pas vu grand-chose, ces fichus nuages ayant décidé de nous boucher la vue.

J3

Nous quittons Tucson pour un peu plus de 2 heures de route en direction de Chiricahua National Monument.

Ce parc contient de grandes étendues de roches volcaniques érodées.

On y trouve les traces de l'énorme éruption volcanique qui secoua la région il y a ± 27 millions d'années. Cette éruption a déposé de la cendre et de la pierre ponce, de nature hautement silicieuse, sur une hauteur de 640 mètres.

Ces dépôts se sont solidifiés en tuf rhyolitique. L'érosion a modelé les formes et caractéristiques naturelles que l'on peut désormais découvrir au Chiricuahua National Monument.

On prend l’Interstate 10 jusqu’à Willcox, ensuite c’est toujours tout droit (mais avec des bosses). On verra de temps en temps un ranch ou quelques maisons isolées, mais à part ça c’est le désert …

Le décor a complètement changé. Plus de cactus.

On prend la route panoramique qui serpente sur environ 13 kilomètres du Visitor Center jusqu'au Massai Point.

On emprunte un petit sentier à côté de l’aire de pique-nique pour se dégourdir les jambes et se faire une idée de ce que l’on va découvrir cet après-midi.

On peut y admirer les hoodoos et le panorama grandiose sur la chaîne de montagnes, notamment la Montagne de Cochise Head qui rappelle le profil de Cochise allongé regardant le ciel.

On décide de faire une boucle et de combiner les trails suivants : Massai Point Trail, Ed Riggs Trail, Hailstone Trail, Echo Canyon Trail et retour jusqu’au parking de Massai Point, ce qui totalise ± 6 km.


Chiricahua est un parc atypique. Nous avons bien apprécié cette rando, au milieu des hoodoos aux formes étranges.

B&B Dreamcatcher, Pearce

B&B Dreamcatcher 
Coucher de soleil devant notre B&B 
J4

Aujourd’hui, nous passons au Nouveau-Mexique et du coup nous perdons 1 heure, décalage horaire oblige.

Telles de grandes vagues, les dunes de gypse ont engouffré 715 km² de désert et ont ainsi créé cette immensité, la plus étendue du monde.

On emprunte la Dune Drive (13 km) qui serpente autour du parc.

Le vent recouvre la route de sable, on a l’impression de rouler dans la neige.

Nous ferons le Backcountry Camping Loop Trail (3,5 km – 1 h). Il suffit de suivre les balises orange.


A 18 h 00, nous avons rendez-vous pour le Sunset Stroll, promenade guidée par un ranger à travers les dunes. C'est une magnifique opportunité de découvrir les dunes en en apprenant plus sur la géologie, les plantes et les animaux. En prime, la balade se termine au coucher du soleil, offrant une vue panoramique sur le soleil s’effacant derrière les montagnes. Superbe …

Notre guide, hyper passionnée, originaire d’Alaska 

Quality Inn & Suites Near White Sands National Monument à Alamogordo


Attention, en été il fait très chaud. Crème solaire, chapeau, lunettes de soleil et eau en grande quantité obligatoire !

En avril, les lunettes de soleil était déjà fortement recommandées, la lumière qui se réverbère sur le sable blanc peut endommager les yeux.

Il y a des aires de pique-nique assez sympas partout dans le parc.

J5
matin

Il y a environ 5.000 ans, le Petit Pic Noir est entré en éruption et a coulé sur 44 miles dans le bassin de Tularosa, remplissant le bassin de roches en fusion. Cette coulée de lave est considérée comme l'une des plus récentes des États-Unis continentaux.

Tout au long du Nature Trail (1,4 km), il y a beaucoup de variétés de fleurs, de cactus, d'arbres et de buissons typiques du désert de Chihuahua. Tout est bien expliqué à l’aide de panneaux didactiques.

Pass annuel non valable - 5 $ / véhicule à mettre dans une enveloppe à l’entrée

• • •

On reprend la route, en direction de San Miguel Church à Socorro.

Il s’agit d’une des plus anciennes églises catholiques des États-Unis, fondée en 1598.

• • •

Nous continuons notre chemin, prochaine étape St Augustine Church à Isleta.

La mission San Agustín de la Isleta, fondée en 1622, était une mission espagnole. C'était un avant-poste religieux établi par les franciscains catholiques espagnols pour répandre le christianisme parmi les Amérindiens locaux.

J5
après-midi

Old town Albuquerque est un vieux quartier espagnol restauré où il est agréable de se promener parmi les maisons en adobe, les patios fleuris, les boutiques et les galeries d’art.

Ici tout tourne autour de la plaza où trône l’église San Felipe de Neri, fondée en 1706.

Church Street Cafe

Sandia Peak Inn

J6
matin

La Turquoise Trail est la route 14 qui relie Albuquerque à Santa Fe par les montagnes et qui est l’ancien chemin des chercheurs de turquoise.

On n'est pas très loin de Rosswel !

Premier arrêt à Golden et sa vieille église.

On reprend la route en direction de Madrid, ancienne petite ville minière devenue le repère d’artistes et dont l’unique rue regorge de boutiques colorées à tendance hippie, très charmante.

• • •

Deuxième étape à Cerrillos. On fait un bon dans temps et on se retrouve dans le Far West avec ses vieux saloons et ses hôtels. Il ne faut pas oublier qu’au temps de sa splendeur, Cerrillos a compté par moins de 4 hôtels et 21 saloons.

J6
après-midi
J6
après-midi

Nous entamons notre visite de Sante Fe par Canyon Road, route pittoresque qui s’étend sur 1,5 km et envahie d’une centaine de galeries d’art très chics.

• • •
Cathedral of St Francis of Assisi qui fut construite en 1886 
La statue de Kateri Tekakwitha qui fut la première sainte indienne d’Amérique du Nord. 
Loretto Chapel  

La Loretto Chapel fut bâtie entre 1873 et 1878 et est célèbre pour son escalier miraculeux. Il est construit sans support central et avec de simples chevilles en bois. Il aurait été réalisé en 1877 par un charpentier de passage, dont l’identité reste inconnue, avec une scie, une équerre et un marteau pour seuls outils. Selon la légende, cet homme qui disparut à la fin des travaux sans demander son dû, ne pouvait être que Saint Joseph. L’origine du bois utilisé reste également un mystère puisqu’il n’y en a pas dans la région. L’escalier comporte 33 marches (comme l’âge du Christ). A l’origine, il n’y avait pas de balustrade, elle fut ajoutée 2 ans plus tard pour éviter les chutes.

Escalier de la Loretto Chapel 
Les boutiques hors de prix de Santa Fe 
Hôtel La Fonda 
La plaza et ses maisons en adobe 
San Miguel Mission  

Construite vers 1610 sur un site indien sacré, elle serait la plus vieille église des Etats-Unis. Elle renferme aussi la plus ancienne cloche du pays, la San Jose Bell.

Sans Miguel Mission et San Jose Bell 

Sur le flanc gauche de l’église, se trouve The Oldest House, construite en torchis vers 1646 et qui est la plus ancienne maison de Santa Fe.

Plus ancienne maison de Santa Fe 
Hôtel Loretto 

Silver Saddel Motel

Salle du petit-déjeuner  (dans son jus) 

Mariscos Costa Azul

Margaritas XXL 
J7

Tent Rocks est un petit parc tout récent puisque créé en 2001.

Il est le résultat incroyable d’une éruption volcanique qui s’est produite il y a 6 millions d’années laissant derrière elle des dépôts de cendres qui, sculptés par l’eau et le vent, ont formés ces cônes si caractéristiques.

On commence par la randonnée la plus longue de Tent Rocks : le Slot Canyon Trail (5 km - Dénivelé 200 m - 2h - Modéré), mais avec quelques passages étroits et une ascension certes éreintante, mais le panorama vaut bien ces quelques efforts.

Dès le départ, on est accueilli par ces immenses cônes blancs.

Au fur et à mesure que nous avançons, le sentier devient de plus en plus étroit et il n’est pas rare de devoir escalader pour franchir certains obstacles.

Passage étroit dans le canyon  

On rebrousse chemin et on continue par le Cave Loop Trail pour revenir au parking. On se trouve au pied des Tent Rocks.

J8
matin

Nous quittons Santa Fe pour nous rendre à Taos en passant par la Scenic High Road à travers la Carson National Forest avec en toile de fond la chaîne de montagnes du Sangre de Cristo et ses villages pueblos.

Ce paysage fut le décor de nombreux classiques du cinéma comme Les Mines du roi Salomon, Butch Cassidy et le Kid, Stars Wars, Superman, Indiana Jones ! Excusez du peu …

Notre premier arrêt sera pour el Santuario de Chimayo (1816). C’est le Lourdes américain dont des milliers de pèlerins viennent fouler le sol.

Surtout n’y allez pas le Vendredi Saint, c’est près de 30.000 personnes qui y viennent en pélerinage …

Les photos sont interdites à l’intérieur, donc vous n’en verrez que l’extérieur. En fait, l’intérieur est couvert d’ex-voto (offrandes sous toutes les formes : photos, béquilles, chaussures d’enfants, jouets, chapelets, …).

Le sanctuaire renferme également le « pocito », sorte de grand trou avec de la terre du sanctuaire réputée pour soigner toutes sortes d’afflictions, dont les peines de cœur. Les gens viennent avec leurs petits sacs en plastique qu’ils remplissent de terre. Par contre, celle-ci ne se régénère pas miraculeusement … les religieux remplissent le trou tous les matins …

Il régnait dans cet endroit beaucoup de sérénité et de piété. Nous avons beaucoup apprécié.

 Des ex-voto
El Santuario
La chapelle du Santo Niño de Atocha (1856). 
D'autres ex-voto 

La Scenic High Road est également appelée la route des églises.

Eglises de Cordoba et Truchas 
 Las Trampas et sa très belle église fortifiée San José de Gracia (1760)
San Francisco de Asis à Rancho de Taos
J8
après-midi
J8
après-midi

Promenade au coeur du village. Taos, c’est Santa Fe en plus petit, en moins huppé et avec beaucoup plus de charme.

El Pueblo Lodge

Burger Stand At Taos Ale House

J9

Sur la route en direction de Alamos et de Bandelier NM, nous passons par le Rio Grande Gorge Bridge, construit en 1965. La vue est vertigineuse sur le fleuve coulant 198 m plus bas.

Rio Grande Gorge Bridge 
• • •
Classical Gas Museum à Embudo 
• • •
White Rock Overlook (vue sur le Rio Grande)
• • •

Nous empruntons la route 501 qui descend dans le Frijoles Canyon où se trouve Bandelier, monument national protégeant des ruines de l'ancienne civilisation amérindienne Anasazi, ancêtre des Indiens Pueblos.

Frijoles Canyon 

Attention qu’en saison, il faut prendre une navette gratuite depuis le White Rocks Visitor Center pour accéder au site (trajet 30 min)

Depuis le Visitor Center, un sentier en boucle de ± 2 km (Main Loop Trail) permet de découvrir les ruines du village pueblo de Tyuonyi ainsi que des habitations troglodytes nichées dans les falaises auxquelles on accède par des échelles.

Ruines du village troglodyte de Tyuonyi 
Pétroglyphes (dessins symboliques gravés sur de la pierre)

On continue notre balade le long de la rivière jusqu’à Alcove House (3,5 km A/R) qui abrite une kiva accessible à l’aide d’une série d’échelles installées le long des falaises.

Alcove House 

Pueblo Canyon Inn

Blue Window Bistro

J10

Ce matin, nous quittons Los Alamos en direction de Chaco Canyon.

En chemin, de jolis paysages ... 
Abiquiu Lake  
Et toujours de beaux panoramas sur la route ... 

A hauteur de Nageezi, il faut bifurquer en direction de Chaco : la County Road 7900 sur 8 km est asphaltée, puis il faut emprunter la County Road 7950, piste d’environ 25 km. Eh oui, Chaco Canyon se mérite ...

Ici, les animaux sont en totale liberté 

On arrive enfin à Chaco Canyon. Grand foyer de la culture ancestrale pueblo entre 850 et 1250, Chaco Canyon était un centre cérémoniel, commerçant et politique de la région préhistorique des Four Corners.

Pueblo Bonito et Chetro Ketl sont les sites les mieux préservés.

Aujourd'hui, Chaco Canyon est classé au patrimoine de l'Humanité de l'UNESCO. Il représente le plus important site archéologique précolombien au nord du Mexique.

Les actuelles tribus hopis et pueblos considèrent la vallée comme un territoire sacré.

Pueblo Bonito et Chetro Ketl 

Nous décidons ensuite de prendre de la hauteur en faisant une partie du Pueblo Alto Trail (boucle de 8 km) en allant jusqu’au Pueblo Bonito Overlook (3.2 km).

Pueblo Bonito Overlook 

Quinta Inn à Farmington

Pizza 9

J11
matin

Bisti Badlands est une région peu fréquentée, mais aux paysages de toute beauté. Ces Badlands s'étendent sur 18 000 hectares et sont gérés par le Bureau of Land Management. L’accès est gratuit.

Il n'y a pas de sentier, donnant un sentiment d'aventure et de découverte à la rando.

Il est conseillé d'avoir un GPS de randonnée et d'encoder au préalable les coordonnées

Nos premiers hoodoos 
Eggs factory » et ses fameux cracked eggs 
J11
après-midi
J11
après-midi

A Gallup, nous faisons un arrêt au El Rancho Hotel qui fut créé en 1937 pour loger des acteurs de westerns qui tournaient dans le coin. Le hall d’entrée avec sa mezzanine, sa belle cheminée et ses beaux meubles vaut le coup d’œil. Les murs de l’étage sont recouverts de photos des stars qui ont fréquenté l’endroit : Burt Lancaster, John Wayne, Antony Quinn …

El Rancho Hotel  
 Gallup
Murals de Gallup 

Red Roof Inn

Virgie's Restaurant & Lounge

J12


Nous repassons en Arizona et avons donc droit à une heure de bonus.

Le parc possède deux entrées : une au Sud et une au Nord. Painted Desert est dans la partie Nord et Petrified Forest dans la partie Sud. Les deux se font sur la même route qui traverse le parc.

Nous arrivons par le Nord et commençons donc notre visite par Painted Desert et, dès le départ, on en prend plein la vue.

Nous nous sommes arrêtés à tous les points de vue et avons fait Painted Desert Rim Trail (1.6 km - 30' – Facile – Accès : Tawa Point jusqu’à Kachina Point … puis retour pour récupérer la voiture).

Painted Desert 
Vielle carcasse de voiture sur la Route 66 

La célèbre Route 66 passait autrefois par le parc national de Petrified Forest.

Nous continuons notre route et arrivons à Puerco Pueblo où nous faisons la courte balade (500 mètres) qui permet d'accéder aux ruines d'un village indien occupé jusque vers l'an 1400.

Puerco Pueblo 

On y trouve quelques pétroglyphes.

Pétroglyphes 
C'est trop beau ! 

Nous faisons le Blue Mesa Trail (1,6 km - 30 minutes) qui passe au milieu de roches colorées et qui nous permet d'apercevoir les premiers troncs pétrifiés.

Blue Mesa 

Crystal Forest. Nous faisons la boucle de 1,2 km (30 minutes) du Crystal Forest Trail, qui passe au milieu de troncs d'arbres pétrifiés et qui va nous permettre de les admirer de plus près. Le fer, le manganèse, le carbone et d’autres minéraux donnent à ce bois pétrifié ces couleurs vives (on croirait du bois, mais c'est bien de la pierre !)

Crystal Forest 

Ainsi se termine notre journée, les yeux remplis de couleurs et de merveilleux paysages.

Nous quittons le parc par le Sud en direction de Holbrook.

Nous nous promenons autour du Wigwam Motel et ses chambres en forme de tipis, mais surtout sa collection de vieilles voitures qui ont inspiré le film Cars.

Wigwam Motel 

Globetrotter Lodge

Butterfield Stage Co. Steak House

J13
matin

Nous prenons la direction de Roosevelt Dam et de Tonto National Monument.

Nous arrivons en vue du Roosevelt Dam que nous traversons. Nous nous arrêtons pour admirer cet édifice qui est le plus grand barrage en maçonnerie du monde construit entre 1904 et 1911.

 Roosevelt Dam

Nous nous rendons ensuite au Tonto National Monument situé à quelques kilomètres du barrage.

Ce site abrite des habitations de falaise (Cliff Dwelling), habitées par les Indiens Salados entre le XIIIe et le XVe siècle. Ils cultivaient dans la vallée et logeaient dans ces habitations troglodytes perchées bien haut à flanc de collines en surplomb sur le lac Roosevelt.

Les lieux ont d’ailleurs été découverts lors de la construction du barrage.

Cliff Dwelling 
J13
après-midi
J13
après-midi

Super balade en voiture sur cette piste créée pour la construction et l’approvisionnement du barrage Roosevelt.

Les paysages sont magnifiques, plein de cactus, de routes escarpées, de canyons, de lacs, de formations rocheuses, un condensé de tout ce que la nature peut faire de plus beau (du moins aux USA) …

Certes, ça bouge dans tous les sens, le chemin est abrupt par endroit et les virages plutôt serrés, mais qu’est-ce que c’est beau.

Apache Trail

Nous atteignons enfin Tortilla Flat, arrêt incontournable de l’Apache Trail, hameau arborant fièrement 3 maisons dont le Superstition Saloon dont les murs sont recouverts de billets de banque.

Superstition Saloon 

Ne surtout pas manquer de se rendre aux toilettes, ça vaut le coup d’œil !

Les toilettes du Superstition Saloon ...
Tortilla Flat 

On terminera notre journée par Goldfield Ghost Town, reconstitution d’une ancienne ville minière de la fin du XIXe siècle.

Goldfield Ghost Town 

Et voilà, la boucle est bouclée.

Nous prenons la direction de Phoenix, son intense trafic et ses 39 °C.

Quality Inn Phoenix Airport