Carnet de voyage

Road Trip en Bretagne (ALT)

12 étapes
10 commentaires
 avec 
2 participants
Demat deoc'h ! (Bonjour à vous !) Voici notre premier Road Trip Moto : ALT, pour Aurélien, Loïc et Thomas ! Une première expérience de la route... avant d'aller beaucoup plus loin !
Du 7 au 9 avril 2017
3 jours
Partager ce carnet de voyage


Avant même de penser à partir, surtout à moto, il est essentiel de bien préparer son trajet...

Et quand on parle de trajet, il ne s'agit pas que de l'itinéraire, mais bien de tout ce qui va autour. Avant de définir le parcours, que je ne résumerais pas ici, il nous faut choisir avec attention notre équipement pour le voyage.

Tout d'abord, des motos, ça parait peut-être simple, mais pour un Road Trip à Moto, c'est mieux !

Nous avons chacun notre monture :

Loïc : Kawasaki Ninja 300 de 2015

Thomas : Ducati Monster 796 de 2010

Aurélien (moi) : Suzuki SV 650 N de 2001

Kawasaki Ninja 300
Kawasaki Ninja 300
Ducati Monster 796
Ducati Monster 796
Suzuki SV 650 N
Suzuki SV 650 N
Nos Belles, bientôt prêtes pour la route !

A savoir que nous avons chacun un point de départ différent, Thomas qui est à Haute-Goulaine me rejoins à Rezé (secteur de Nantes) la veille du départ , ou au choix j'irai chez lui, et nous retrouvons Loïc qui vient de Arlon en Belgique, à notre première destination !

Il faut pouvoir emmener un minimum de matériel, et pour cela, il faut des sacs : des sacoches de réservoirs, autres sacs de selle ou sacoches cavalières, et pour les longs trajets, si vous le pouvez, oubliez le sac à dos : votre dos vous remerciera !

Et surtout, à moto on ne sait jamais ce qui peut arriver, prévoyez :

1 : Un bon équipement pour faire face aussi bien à un temps clément, qu'à un temps pourri (surtout en Bretagne ?). N'oubliez jamais que l'équipement, c'est votre seule carrosserie à moto ! Petite révision en passant, au-delà du casque et des gants homologués obligatoires en France : des chaussures hautes ou bottes de moto, une veste (en bonus des coques de protection), et un pantalon (si possible moto). Et pour le mauvais temps : un sur-pantalon de pluie, ou sous-couches diverses pour affronter le froid et l'humidité !

2 : De l'outillage ! Bien sûr, il faut penser léger : coffret d'embouts et douilles, bombe anti crevaison, kit de réparation (cartouches CO2, mèches...), de la graisse pour la chaîne, une petite réserve de carburant (1 ou 2L c'est déjà bien). Et pour le luxe, un chargeur de batterie, un peu de chiffon pour nettoyer ou dégraisser, passer un coup sur votre visière, et pourquoi pas désodoriser ou nourrir le cuir de votre équipement après une longue journée de route.

Il faut aussi de l'eau, hé oui, même les motards boivent de l'eau ! Si si c'est vrai ! Quelques provisions pour se restaurer (quelques gâteaux qui tiennent bien au corps ou des sandwichs, après quelques heures de routes, vous pourrez avoir une grosse faim, peu importe l'heure qu'il est !), et autres vêtements de rechange, nécessaire de toilettes, enfin, je ne vais pas vous apprendre à faire votre valise ! Mais là encore, minimaliste en poids et encombrement !

Et enfin, pensez aux derniers petits accessoires, votre matériel photo (nous partons léger, donc le Nikon reste à la maison pour cette fois), de quoi charger votre électronique (GPS TomTom, communicateurs Dexter D1 pour rester en contact entre les trois motos), autres batteries de secours, câbles USB, vos papiers, et un peu de monnaie à portée de main. Et s'il vous reste un peu de place dans vos bagages, pensez à ramener quelques souvenirs 😉.

Ça y est ! Les bases sont posées pour notre départ, Rendez-vous le 7 Avril pour notre prochain article 😀

V à tous !

Aurélien, Loïc et Thomas, pour une "hALTe" en Bretagne

J1
matin

Nous en rêvions depuis un moment déjà, mais ça y est ! NOUS PARTONS !

Hier déjà, nous avons pris le temps de bien tout préparer, faire le plein, faire nos niveaux sur les motos, vérifier, revérifier notre matériel des dizaines de fois. Est-ce que nous avons tout à portée de main ? Tout est bien sanglé sur les motos ? Il ne faudrait pas perdre nos bagages à la première accélération !

Nos belles vont allées dormir au chaud pour la nuit, prêtes pour la route.
Nos belles vont allées dormir au chaud pour la nuit, prêtes pour la route.
Nos belles vont allées dormir au chaud pour la nuit, prêtes pour la route.
Des nouvelles des Loïc sur le départ
Des nouvelles des Loïc sur le départ
 Des nouvelles de Loïc sur le départ

Il est 7h30, il fait un peu frais, avec un peu de brouillard, ce qui nous laisse espérer un beau temps dans la journée, les prévisions semblent vraiment bonnes pour le weekend, et cela nous motive d'autant plus.

D'après notre ami Google Map, nous avons près de 4h de route, hors temps de pauses, et qu'on le veuille ou non, avec les (petits) 180km d'autonomie de la "Ducat" de Thomas, il va falloir s'arrêter régulièrement !

Durant cette première étape, nous passerons aux abords de :

Angers

Le Mans

Rouen

Hé oui, nous allons à Quincampoix aux abords de Rouen en Normandie pour rejoindre Loïc et sa "Kawa", point approximativement central entre Arlon et Nantes. Nous avons préféré éviter Rouen centre de peur de se retrouver dans une circulation un peu chargée. A partir de ce point,nous allons vraiment débuter notre voyage en Bretagne !

V à tous !

Aurélien, Loïc et Thomas, pour une "hALTe" en Bretagne

J1
midi

Pause déjeuner !

Sous avons bien roulé toute la matinée, arrivés vers 13h au restaurant La Grillade à Quincampoix, nous nous sommes laissés tentés tous les trois par Le Rossini Burger accompagné d'une île flottante. Merci à l'équipe du restaurant pour leur accueil, et de nous avoir permis d'intégrer nos casque à leur décoration le temps d'un repas.

Carte du restaurant 

Nous avons ensuite repris notre route vers Le Mont-Saint-Michel !

V à tous !

Aurélien, Loïc et Thomas, pour une "hALTe" en Bretagne

J1
après-midi

Reprise de la route à trois !

Les trois belles réunies 

Après mangé nous sommes partis nous promené à Honfleur, principalement sur le port

Port de Honfleur

Avant de repartir en direction de Caen pour rejoindre notre hôtel

V à tous !

Aurélien, Loïc et Thomas, pour une "hALTe" en Bretagne

J1
soirée

Repas du soir

Pour le soir nous sommes allés manger au restaurant, oui la moto c'est du sport, alors il faut bien manger pour récupérer des forces !

Le Tablier Caen 

Et avec l'hôtel Première Classe de Caen Nord nous avons même pu avoir 10% de réduction !

Et la nuit !

Bilan, nous avons presque fait 600km ce jour, et il est déjà un peu plus de 23h, Hors Service mais déterminés à recommencer demain, en route pour une bonne nuit de sommeil !

Aujourd'hui, nous avons fait 581km ! Extinction des deux !

V à tous !

Aurélien, Loïc et Thomas, pour une "hALTe" en Bretagne

J2
matin

Le Mont-Saint-Michel

Après environ 1h30 (130km) de route, de belles portions sinueuses et des paysages incroyables, le voici enfin devant nous !

Le Mont-Saint-Michel
Thomas et moi aveuglés par un beau soleil
Le Mont-Saint-Michel ! 

A peine le temps de boire un coup, manger quelques rondelles de saucissons, et nous reprenons notre route sous le beau soleil (Normand ou Breton ?).

V à tous !

Aurélien, Loïc et Thomas, pour une "hALTe" en Bretagne

J2
midi

Les Remparts de Saint-Malo

Il est 12h15, et après une petite heure de route nous arrivons tranquillement (et un peu bruyamment) au cœur des remparts, coin très touristique, beaucoup de monde, l'avantage en moto, on peut se garer au plus proche et garder un œil sur nos belles.

Loïc et nos belles

Pour ce midi nous nous contentons d'un sandwich chaud et d'une boisson bien fraîche

V à tous !

Aurélien, Loïc et Thomas, pour une "hALTe" en Bretagne

J2
après-midi
J2
après-midi

A peine repartis de Saint-Malo...

Nous enchainons plusieurs arrêts rapidement :

Saint-Brieuc

Binic

Binic
Binic 

Paimpol

Lannion

Et Perros-Guirec !

Sur Perros ! 

Et au moment de repartir... Catastrophe !!! Je rate bêtement un virage en épingle qui monte bien comme il faut et allonge la SV quasiment à l'arrêt ! impossible de redémarrer la bête, deux gendarmes à moto nous aident à sécuriser la zone et faire repartir la moto après 30 bonnes minutes de galère.

Va trouver un garage moto qui peut s'occuper de ça un samedi à 18h30 !!!

Sur conseil des gendarmes Thomas téléphone à un garage à 500 mètres de là, Bigoud In Bike, qui nous sauve le Road Trip en moins de 20 minutes (qui m'ont paru durer une éternité !!!).

Au final, un levier d'embrayage remis comme il faut (ce qui empêchait le démarrage de la moto), une attache du sac de selle remplacée par un collier type rislan et un sélecteur (équivalent levier de vitesse sur une voiture) bricolé avec les moyens du bords (pas de pièce en stock) et on est de nouveau sur la route !

Merci au garagiste, au top du top !
Le garage qui a sauvé le Road Trip !!!

V à tous !

Aurélien, Loïc et Thomas, pour une "hALTe" en Bretagne

J2
nuit

Deuxième nuit !

Pour cette deuxième nuit, nous avons bien mérités de nous reposer, il est un peu plus de 21h quand nous arrivons chez les parents de Thomas qui nous hébergent nous et nos montures pour la nuit.

Nous avons droit à un apéro (et du très bon Whisky Japonais) et un bon repas chaud, et nous ne tardons pas, cette journée à été chargée et plutôt fatigante.

Fin du deuxième jour, 458km donc 40km dans la cambrousse Bretonne avec plein de chemins, et de virages dans des endroits perdus, épuisant, mais super sympa.

Prêts à repartir demain matin !

V à tous !

Aurélien, Loïc et Thomas, pour une "hALTe" en Bretagne

J3
matin

Dernier jour !

Nous partons un peu plus tard ce matin... Parce que les motos étaient fatiguées, enfin, surtout nous, mais il ne faut pas le dire 😉.

Première petite pause pour admirer la vue (un peu grise certes) du pont de Térénez

Vue sur le Pont !
Thomas et Loïc concentrée sur le GPS
Thomas et Loïc
Selfie du rédacteur en chef !
Bon, on arrête de trainer et on y va !
Pont de Térénez 

Quelques kilomètres et nous arrivons à la Cap de la Chèvre !

Cap de la Chèvre
Cap de la Chèvre
Cap de la Chèvre
Cap de la Chèvre ! 

Nous prenons le temps de lancer quelques cailloux comme des gamins que nous sommes du haut du CAP, et nous reprenons notre route.


Il est déjà un peu plus de 13h et nous mangeons dans un petit Fast-food sur Vannes.

V à tous !

Aurélien, Loïc et Thomas, pour une "hALTe" en Bretagne

J3
après-midi
J3
après-midi

On approche de la fin !!!

Ce matin encore nous avons plutôt bien roulé, et nous arrivons maintenant à Guérande !

Collégiale Saint Aubin
A l'intérieur des remparts
Au cœur de Guérande 

Le temps de faire quelques achats pour nos femmes (nos femmes, pas nos motos, je précise) et nous repartons !

A peine 30 minutes plus tard nous arrivons au pied du pont de Saint-Nazaire, notre dernière petite pause avant de rejoindre notre point final de notre parcours

Pont de Saint-Nazaire
Thomas content d'arriver vers la fin au dirait !
Pont de Saint-Nazaire 

V à tous !

Aurélien, Loïc et Thomas, pour une "hALTe" en Bretagne

J3
soirée

La fin du voyage...


Ça y est, il est environ 18h30, et nous nous sommes séparés en arrivant à Nantes.


C'est le moment pour moi d'essayer de vous faire verser une petite larmichette... Je suis rentré chez moi après 396km ce jour, soit un total de 1435km en trois jours.

Une épreuve pour trois jeunes conducteurs à moto sans trop d'expériences, et des motos pas forcément adaptées à ce type de voyage. J'y ai gagné quelques courbatures, mais surtout de belles émotions, et renforcé une amitié avec deux partenaires. Trois jours c'est court pour apprendre à mieux se connaître, surtout qu'après plusieurs heures de route nous avions rarement le temps de discuter à cause de la fatigue. Mais nous avons tous décidé quelque chose ! Nous repartirons !


Loïc a dormi chez Thomas la nuit de dimanche à lundi, et est ensuite reparti vers la Belgique sur deux jours. Il est bien rentré entier chez lui, et il est donc temps de refermer ce carnet...


V à tous, et surtout à vous les gars 😉 !

Aurélien, Loïc et Thomas, pour une "hALTe" en Bretagne