Carnet de voyage

Scandinavie : "raid dingue" d'un mois en 4x4

24 étapes
127 commentaires
95 abonnés
Dernière étape postée il y a 841 jours
Road trip d'un mois en 4x4, en duo père fille, à la découverte de la Scandinavie. De Paris au Cap Nord, en passant par les Îles Lofoten et la Laponie Finlandaise ... suivez nous !
Mars 2020
30 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 31 janvier 2020

Il est des voyages à ne pas manquer, des voyages d'une vie ...

Plus qu'une destination : une aventure, un défi qu'on se lance à soi même, partir pour découvrir, se découvrir et repousser ses limites, dans des contrées tout aussi extrêmes que magiques ! Partir pour se retrouver, se rencontrer, partager.

En duo père/fille, en route pour un périple, un partage, d'un mois, de plus de 10.000kms, à bord de notre Jeep Wrangler, à la découverte des paradis blancs de la Scandinavie, au delà du cercle polaire !

Au programme : les immenses forêts nordiques, un parcours sur route blanche - sans savoir ce qu’il y a dessous ! 6 pays -France, Allemagne, Danemark, Suède, Norvège, Finlande - 4 capitales : Paris, Helsinki, Stockholm et Copenhague.

Des expériences inoubliables :

✓ Rouler sur la Mer gelée, sur des "Routes de Mer" spécialement entretenues pour relier les îles entre elles pendant l’hiver.

✓ L’arrivée au point mythique du CAP NORD

Mais aussi :

✓ Les lumières rasantes propres à ces latitudes extrêmes

✓ Le silence du désert blanc

✓ Les rencontres imprévues avec les rennes et les élans

✓ Et croisons les doigts pour que la météo soit propice et nous offre le spectacle des Aurores Boréales !

2
2
Publié le 31 janvier 2020

Pour ce voyage extraordinaire, un duo complice père et fille.

Père : Guy-No, 66 ans, "baroudeur chic", amateur de voitures qui s'adonne aux raids 4x4 depuis que son temps libre le lui permet ! Il a déjà fait chauffer les pneus de sa Jeep dans de multiples contrées et sur divers terrains (sable, neige, glace, franchissements techniques, route ...). Depuis toujours attiré par les immensités du Grand Nord hivernal, il réalise ici le voyage de ses rêves !

Fille : Audrey, 41 ans, fan de grands espaces. A déjà parcouru la Scandinavie en sac à dos pendant l'été de ses 17 ans. Faire ce périple, c'est se mesurer à soi même, se dépasser, hors des sentiers battus, dans des conditions inhabituelles.

3

Partir sous ces latitudes arctiques en plein hiver ne s'improvise pas ! La Jeep pourra être soumise à des températures atteignant les -30°C en cette période. Liquide de frein, liquide de refroidissement et de lave-glace résistant à des températures négatives extrêmes, pneus et cloutage pour roulage sur glace, mais également vie à bord en cas d'immobilisation due à une avarie technique ou tempête de neige : tout doit être anticipé et prévu.

Il aura fallu près d'un an à Guy-No pour préparer et équiper la Jeep : blindage sous moteur, moyen de communication à bord (radio VHF), GPS off-road avec cartographie dédiée, caméra de bord, chauffage d'appoint supplémentaire, isolation du toit et du coffre, rampe d'éclairage led additionnelle dans le coffre, pneus adaptés, chaînes, clous tungstène pour les 4 roues à monter sur place, bouilloire et machine expresso de bord, kit de survie (sur-sièges chauffants, couverture polaire, nourriture déshydratée type soupe, viande séchée, fruits secs ...).

Pour chevaucher cette fière monture, nous nous sommes également équipés de pied en cap pour résister au grand froid en respectant la règle d’or locale des 3 (ou 4) couches vestimentaires superposées.

Nous voilà donc, nous et notre Jeep Wrangler, parés pour notre grande aventure !

A nous l’écrin de neige et de glace, et le grand silence de la Scandinavie !

4
4
Publié le 24 février 2020

Jour J... Le départ. Nous l'avons rêvé, nous y sommes. Du haut de ses 324 mètres, la Tour Eiffel observe notre drôle de duo qui, à quelques encablures des Invalides, s'apprête à prendre la route pour une première étape vers l'Allemagne.

5
5
Publié le 25 février 2020
6
6
Publié le 25 février 2020

Depuis Paris, ce ne sont pas moins de 1200kms parcourus en 2 jours pour rallier Vejle, ville portuaire au sud du Danemark. Accueillis par un arc-en-ciel, notre entrée dans les pays scandinaves s'annonce sous les meilleurs auspices !

7
7
Publié le 26 février 2020

Nous filons vers le nord...

A mesure que les kilomètres s'accumulent au compteur, la température diminue. Nous avons sorti des valises gants, bonnet, écharpe pour parer au vent glacial et au froid. Nous voici à Frederikshavn, petite ville portuaire située cette fois ci au nord du Danemark d'où nous prendrons le ferry demain matin pour rejoindre la Suède.


En prévision des routes gelées qui nous attendent, opération "cloutage de pneus"... 84 clous tungstène par pneus vissés, quelques ampoules au main, et 2h agenouillé sous la Jeep n'auront pas eu raison de notre sourire 🤘😉

8
8
Publié le 27 février 2020

Au petit matin, nous embarquons au lever du soleil pour rejoindre la Suède ! C'est à Goteborg, deuxième plus grande ville du pays que nous foulons le sol de la Scanie.

9
9
Publié le 27 février 2020

Fin d'étape du jour à Orebro.

10
10
Publié le 29 février 2020

Au cours de cette deuxième étape en Suède qui nous a conduit au centre du pays, sur la côte Baltique, nous avons traversé pendant plusieurs centaines de kilomètres de denses forêts de conifères et de bouleaux. Le bois est une ressource majeure de ce pays, et il n'est pas rare de croiser d'immenses semi-remorques chargés de troncs. C'est l'œil vigilant, alerté par des panneaux "attention traversée d'élans", que nous continuons notre route vers le Nord. La Dalecarlie (nom de cette région) est également riche en lacs, bien sûr bordés de traditionnelles maisons de bois suédoises invitant à la contemplation. La lumière si spécifique sous ces latitudes, tout comme les paysages nous offrent un spectacle magnifique ! Mais ne vous y trompez pas... Même si le soleil brille, les températures sont basses et gèlent la surface des lacs...

11
11
Publié le 29 février 2020

Alors que les kilomètres défilent, les routes blanchissent.... Doucement puis par averses denses, la neige tant attendue offrant ses paysages figés fait son apparition ! Les arbres nous donnent l'impression d'avoir été saupoudrés de sucre glace :-).

Les températures négatives sont désormais notre quotidien !

Et je vous laisse imaginer le plaisir non dissimulé de Guy-No laissant glisser sa Jeep en dérapage dans certains virages...

12
12
Publié le 1er mars 2020

Nous avançons désormais sur des routes blanches bordées tantôt de sapins et de bouleaux aux branches givrées, tantôt de vastes étendues immaculées, laissant deviner les lacs gelés sommeillant en dessous. Les rares habitants croisés en ces contrées s'adonnaient à leur loisir dominical au guidon de motoneige ou sur des terrains improvisés de hockey sur glace.

Nous voici dans la Laponie Suédoise, terre du peuple Samé (ou Sami).

Le soleil nous a accompagné aujourd'hui, tout comme quelques rennes sortis des sous bois pour notre plus grand plaisir. Écouter le silence qui nous entourait était étourdissant !


Le point d'orgue de cette journée a été le franchissement du Cercle Polaire - parallèle 66° 33' 47 - au delà duquel on assiste au soleil de minuit en été et aux nuits polaires en hiver.

S'il est des frontières imaginaires que l'on se plait, un jour, à vouloir franchir, le Cercle Polaire Arctique en faisait parti pour Guy-No et moi. Rêvé accompli !! Et le voyage continue pendant les 10 prochains jours au delà de cette latitude.


Nota Bene : le cercle polaire se dit "Napapiiri" en langue Samée, autrement dit, rien à voir avec la marque de vêtements italienne qui utilise un drapeau norvégien 😉

13
13
Publié le 2 mars 2020

Derniers tours de roues en Suède ce matin, où nous avons visité le célèbre hôtel de glace de Kiruna. Chaque année, des artistes sculpteurs sur glace réinventent les décors des chambres. Il faut être motivé pour y dormir, mais ça doit valoir le coup. Nous nous sommes limités à la visite par une température extérieure de -24 degrés affichée au compteur de la Jeep !!

Puis cap vers le nord ouest pour rejoindre la Norvège à travers des paysages très différents, beaucoup plus montagneux, et tout aussi splendides.

Côté norvégien, découverte de Narvik, grand port minéralier tant convoité lors de la 2nd Guerre Mondiale. Et contact avec les premiers fjords ! Magnifique...


Notre étape du jour s'achève dans l'archipel des Versteralen.

14
14
Publié le 4 mars 2020

Le Nordland est le nom donné à cette région nord de la Norvège où nous découvrons les archipels des Vesteralen et des Lofoten. Des montagnes surgissant de la mer, couvertes de neige; des îlots innombrables, des fjords aux abords parfois gelés et aux allures de banquise... Bref un relief grandiose. Nous avons également la chance d'avoir le soleil pour compagnon de route.

Ce soir nous dormons dans un rorbu, ancienne cabane de pêcheurs sur pilotis. Et le ciel nous a offert le spectacle magique des aurores boréales.



15
15

La journée a débuté par un tankage de la Jeep dans un fossé au croisement d'un camion. Il a fallu l'aide bienvenue d'un chasse-neige pour la sortir... Ça fait parti de l'aventure ! Routes glissantes et neige piégeuse aujourd'hui. Une fois bien campée sur ses 4 roues cloutées, la Wrangler nous a mené d'émerveillement en émerveillement sur cet archipel des Lofoten. Une nature démesurée, brute où les montagnes ciselées se jettent dans les courants de la mer de Norvège. Il en faut du courage à ces marins pêcheurs pour affronter le large et revenir au port les bateaux emplis de cabillauds.... qu'ils disposent ensuite sur d'immenses séchoirs en plein air. Bonjour l'odeur 😉. Mais le spectacle vaut le coup.

Encore une belle journée !

16
16
Publié le 5 mars 2020

Le soleil a cédé sa place aux nuages aujourd'hui, nous laissant évoluer dans une ambiance beaucoup plus ouatée et une lumière où ciel et mer se confondent presque.

Au programme : journée de liaison entre les Lofoten et Tromso, grande ville de 70 000 habitants située (rappelons-le) au dessus du cercle polaire ! Longue étape de jonction pour repartir à la conquête du Cap Nord dans les tous prochains jours.

Routes à flancs de montagne, décorés par de magnifiques cascades de glace, et longeant les fjords. Les fermes marines d'élevage de saumons sont légion par ici !


A Tromso, joli centre ville où façades traditionnelles côtoient bâtiments ultra modernes. Séance shopping. Alors que Guy-No tentait de sympathiser avec un troll, j'hésitais à adopter un élan... empaillé ! Malgré la taille de la Jeep, il ne serait pas rentré dans le coffre. Tant pis !


17

Bonjour tout le monde !!!

Tout d'abord merci pour vos messages car la magie d'un voyage réside aussi dans son partage. Et si c'est toujours un plaisir de vous conter nos aventures, c'en est un plus grand encore de lire vos commentaires en retour 😉 !!


Nous continuons notre ascension vers le mythique Cap Nord que nous foulerons normalement demain si la météo le permet. Car sous ces latitudes, le temps s'avère très changeant. Nous avons vécu une véritable journée hivernale, sous la neige et le vent.

Tel un requin ouvrant sa mâchoire pour nous avaler, le ferry nous a porté d'îles en îles ce matin. Une pause dans la ville d'Alta sur le trajet où nous avons aperçu la Cathédrale des Aurores Boréales et des sculpteurs sur glace à l'œuvre. Surprenant de voir encore autant de vie si haut dans le globe...

Enfin ce soir, halte à Hammerfest qui porte le titre de ville la plus septentrionale au monde. Elle est pratiquement à la même latitude que les parties les plus au nord de la Sibérie et de l’Alaska. Même si le sol n’y est pas gelé en permanence, Hammerfest connaît fréquemment de fortes chutes de neige l’hiver. L’été, il y fait clair 24 heures sur 24 et, à certains moments de l’hiver, le soleil ne monte pas au-dessus de l’horizon.


Nb : expressions du jour.... "perdre le nord", "briser la glace", "ne pas avoir froid aux yeux", "purée de pois" 🤔😂


18
18

Le ciel nous a offert une palette de couleurs incroyables, de nuances de bleus gris en reflets métalliques...

Sous une apparence clémente, il prenait soudain des allures apocalyptiques ! Soleil et lune se faisaient face aujourd'hui.


De côtes escarpées en plateaux montagneux, de ponts suspendus en tunnels sous marins, nous avons enfin effectué les derniers kilomètres qui nous séparaient de Nordkapp, précédés par un chasse neige aux dimensions vertigineuses.

Le bout du monde se mérite !


Ce samedi 7 Mars 2020, à 11h, notre duo père/fille foulait du pied le mythique Cap Nord. Un rêve se réalise !!



19
19
Publié le 8 mars 2020

Nous imaginions qu'après les immenses forêts suédoises enneigées, les Îles Lofoten majestueuses, les Fjords aux allures de banquises, et le mythique Cap Nord nous serions (presque) rassasiés... Que nenni !

Nous voici à la moitié de notre périple, et ces terres du Grand Nord nous réservent encore bien des surprises !

Aujourd'hui, notre route nous a mené à la frontière russe. Nous avons dit au revoir aux fjords norvégiens, longé les côtes de la Mer de Barents, traversé les plateaux montagneux du Finnmark balayés par les vents....

L'alphabet cyrillique a fait son apparition sur les panneaux directionnels : Murmansk n'est qu'à quelques encablures. Ici se termine l'espace Schengen, mais nous ne franchirons pas cette limite. Demain, la Finlande nous ouvrira ses portes !

20
20
Publié le 9 mars 2020

Voilà près de 5000 kms déjà effectués depuis notre départ de Paris, et nous sommes entrés ce matin dans le 6ème pays de notre parcours : la Finlande !

La Jeep mérite bien un peu de repos.

Aussi nous avons opté pour un autre mode de transport aujourd'hui.

En Laponie Finlandaise, à Inari précisément, haut lieu de la culture des Samés, nous avons pu goûter à leur hospitalité, et réaliser à moto neige une randonnée "forêt et lac gelé".


Remarquez vous sur les photos l'air dubitatif de Guy-No devant son bol de soupe de renne (très bonne par ailleurs) et sa barbe qui pousse, qui pousse.... 🤔😉??

21
21
Publié le 10 mars 2020

Aujourd'hui, traversée des plateaux du Finnmark qui s'étirent sur les 3 pays scandinaves !! Territoire des rennes dont nous avons croisé le chemin.

Nous redescendons vers le sud (drôle de formulation alors que nous sommes encore au dessus du cercle polaire 😊) par l'intérieur des terres.

Pendant une centaine de kilomètres, pas âme qui vive sur notre trajet, puis le village de Kautokeino qui s'étend sur 10000 kms carrés - soit la superficie de 2 départements français - et qui compte 3500 habitants : je vous laisse calculer la densité. Mieux vaut s'entendre avec son voisin.

La température moyenne annuelle de ce village est de -3C !! Oui vous avez bien lu... ( -40 l'hiver et environ 18C l'été).

Lors d'une halte, nous avons rencontré des équipages également à la conquête du Grand Nord : des mushers et leurs chiens, participants de la Finnmarkslopet (course réputée de chiens de traîneaux, de 1200 kms, qui a inspirée La Grande Odyssée dans les Alpes).


Ce soir nous dormons à Levi, une station de ski finlandaise, et je vous laisse deviner comment s'est achevée ma journée 😁 (indice dans les photos biensûr).


22
22
Publié le 11 mars 2020

... et délicieusement régressive au village du Père Noël à Rovaniemi ! Troquera t il son traîneau pour la Jeep ? Nous le saurons en décembre prochain !

Sous une neige à gros flocons, ambiance "jingle bell" au mois de Mars, nous avons rallié cette ville touristique, située sur le cercle polaire.

Drôle d'effet que de se frotter au Disney Land local après avoir goûté aux étendues sauvages et peu peuplées du grand nord !

Le vieux bonhomme barbu a la bosse du commerce, même en Mars, et c'est épaulé de sa horde de lutins qu'il monnaye à prix d'or le cliché à ses côtés. Alors même si nous nous sommes prêtés au jeu de la photo avec Guy-No, nous n'avons pas cédé à son acquisition !

Avouons le tout de même, l'enfant qui sommeille en nous a apprécié cette rencontre !


Ce soir, nous dormons à Kemi, petite ville côtière située à l'extrême nord du Golfe de Botnie - mer Baltique, côté finlandais.

23
23
Publié le 13 mars 2020

A Kemi, ville portuaire au nord de la Baltique, le Sampo nous a accueilli à son bord. Ce navire est en mesure de briser une épaisseur de glace pouvant atteindre 80cm.

Ouvrant la voie aux navires de commerce, les brise glace jouent un rôle essentiel et primordial ici en Scandinavie. Pour rejoindre ce navire, le GPS a semble t il un peu perdu le nord puisque la voiture n'était plus sur terre !! 😉

24
24
Publié le 14 mars 2020

La crise sanitaire n'a pas de frontière et nous avons pris la décision d'abréger notre aventure. Mais le retour vers la France ne s'avère pas simple ! Nous venons d'apprendre que le Danemark ferme ses frontières, nous cherchons des solutions de repli- une traversée vers l'Allemagne ? Après avoir affrontés les bourrasques de neige et les déserts blancs, s'être approchés si près de la Russie et fuyant un virus à la propagation rapide et mondiale... Guy-No et moi sommes en plein fantasme de l'espion en fuite. Still a long way back home...