Carnet de voyage

La Buena Onda Argentina

5 étapes
3 commentaires
5 abonnés
Dernière étape postée il y a 962 jours
Cap sur l’Argentine et sa buena onda pour débuter notre périple à travers l’Amérique Latine. De Buenos Aires à la Patagonie, suivez nos aventures à travers ce carnet de voyage. Jess & Billy
Février 2020
2 semaines
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 22 février 2020

Après 5h de bus jusqu'à Barcelone et 13h d'avion, nous voilà enfin arrivés à Buenos Aires! Nous resterons 4 jours dans la capitale Argentine afin d'avoir un premier aperçu de la ville.

Nous plongeons dès le premier soir dans l'ambiance particulière de La Boca. Et ce soir, c'est soir de match! Le quartier normalement touristique est rempli de supporters aux couleurs de Boca Juniors: adultes ou enfants, tout le monde porte son maillot bleu et jaune.

El Caminito, quartier de La Boca 

Grâce à une agence, nous avons pu nous procurer des billets pour assister au match Boca Juniors - Atletico Tucuman. C'est donc avec un petit groupe de français que nous pénétrons à l'intérieur de la mythique Bombonera! Nous sommes dans la tribune "1era Sur", une tribune populaire sans placements puisque tout le monde reste debout. Il règne ici une ferveur et une ambiance incroyable: le stade vibre sous les chants et les encouragements de 49 000 personnes . Victoire 2-0 pour Boca Junior!

"Te alentaremos de corazon. Esta es la hinchada que te quiere ver campeon." 
• • •

Le lendemain, c'est jour de "féria" à San Telmo: une énorme brocante d'antiquaires a envahi les rues du quartier. Mais ce qui nous y emmène, c'est le Mercado San Telmo: un marché couvert où l'on peut déguster des spécialités locales comme la parilla (viande grillée), les empanadas mais aussi de la raclette ou des crêpes!

Le choix est vite fait: empanadas! 
• • •

Chaque lundi soir, au Ciudad Cultural Konex, il y a un spectacle à ne pas manquer: La Bomba de Tiempo. Dans ce lieu atypique, un groupe de percussionnistes offre une prestation unique.

• • •

Pour notre dernier jour à Buenos Aires nous partons un peu plus à la découverte du quartier dans lequel nous logeons: Palermo. Nous avons adoré ce quartier: résidentiel mais vivant grâce à ses nombreux restaurants et bars. Nous visitons le jardin botanique, l'écopark et "el bosque de Palermo": plusieurs très grands parcs accolés les uns aux autres. Enfin, nous terminons la journée par un autre aspect de Palermo: le street art.

Auberge de jeunesse "Art Factory Palermo". 21€/nuit.

El Mercadito Latino (quartier San Telmo): cuisine latino-américaine.

Saigon (quartier San Telmo): cuisine vietnamienne.

El Hornero (Mercado San Telmo): Empanadas.

2
2
Publié le 1er mars 2020

Moins de deux heures d'avion relient Buenos Aires à Puerto Iguazu, lieu de départ pour visiter le parc national. C'est donc dans cette ville que nous déposons nos sacs à dos pour les 3 prochains jours. Notre logement est loin du centre, il sent le renfermé mais il n'est pas cher (14€ la nuit). Il y a une cuisine et une salle de bain privées mais on ne peut pas utiliser l'eau chaude et la clim en même temps. Et on ne peut pas laver son linge car il ne faut pas gaspiller l'eau. Et en fait un autre petit écriteau nous indique de ne pas du tout utiliser la clim... Heureusement que ce n'est vraiment pas cher!

• • •

Les chutes d'Iguazu sont à la frontière entre l'Argentine et le Brésil: il y a donc deux parcs à visiter pour observer les 275 cascades. Le premier jour, nous commençons par le côté Brésilien où un unique chemin offre différents points de vue.

Une vue d'ensemble des cascades, et un aperçu de la Garganta del Diablo, la plus grande chute du parc.
• • •

Après en avoir pris plein le yeux au Brésil, nous passerons la seconde journée au parc Argentin, bien plus grand que son voisin. Plusieurs sentiers très bien aménagés nous offrent la possibilité d'observer les cascades au plus près. Une dernière passerelle permet de s'aventurer au dessus de l'impressionnante Garganta del Diablo. On ressent alors toute la puissance de l'eau et la hauteur à laquelle elle tombe. Une dernière étape rafraîchissante et quelque peu effrayante pour Jessica.

Bus Puerto Iguazu - Parc Brésilien: compagnie Rio Uruguay = 8,75€/personne Aller/Retour.

Entrée parc Brésilien = 12€/personne.


Bus Puerto Iguazu - Parc Argentin: compagnie Rio Uruguay = 5,80€/personne Aller/Retour.

Entrée parc Argentin = 11,70€/personne.

3

Après deux jours de repos à Buenos Aires, nous prenons le bus direction Puerto Madryn. Heureusement, durant ces 18 heures de bus nous avons le droit au grand confort: les cama ejecutivo. Un siège large, qui peut s'incliner jusqu'à 160°, petit coussin, petite couverture: parfait pour un trajet de nuit (économe et pratique!). 18h qui sont donc passées rapidement et nous ont amené aux portes de la Patagonie.

• • •

Si nous venons à Puerto Madryn c'est pour découvrir la Peninsula Valdès: une péninsule presque déserte où l'on peut observer de nombreux animaux dans leur habitat naturel. Nous louons donc une voiture pour la journée que nous allons partager avec une petite famille de français contactée sur les réseaux. Dans le parc nous voyons vraiment des paysages caractéristiques de la Patagonie: c'est plat, c'est sec et la végétation ne dépasse pas 1,20m.

La route est faite de graviers et nous ne roulons pas en 4x4, alors la vitesse limite c'est 40km/h: c'est donc une journée longue et fatigante qui nous attend (surtout pour Billy qui conduit!). Mais nous pourrons observer de nombreux animaux dans leur habitat naturel: Guanacos (sorte de lama), manchots de Magellan, lions de mer, éléphants de mer, tatous et divers oiseaux.

• • •

Le lendemain, une activité riche en émotions nous attend: nager avec les lions de mer! Après nous avoir équipé de combinaisons, masque et tuba, le moniteur nous explique que nous nous rendons sur une zone protégée: pour le respect des animaux seulement 45min dans la zone sont autorisées. Les animaux sont sauvages, ils ne les nourrissent pas mais les lions de mer sont curieux et joueurs et sont habitués à la présence de l'homme. Effectivement, après quelques minutes dans l'eau, ils s'approchent et nagent autour de nous. Un moment absolument magique!

• • •

Nage avec les lions de mer: agence Lobo Larsen = 70€/personne.

Prix d'entrée à la Péninsula Valdès = 12€/personne + 1,80€/voiture.

Location de voiture: Centauro Rent a Car = 67€ pour 1 jour et 500km + 25€ essence (partagé par 4 personnes).

4
4
Publié le 23 mars 2020

Après quelques jours de repos à Trelew, une ville proche de Puerto Madryn, nous nous rendons dans la ville d'Esquel, une étape qui ne faisait pas partie de nos plans initiaux mais qui fut un réel coup de coeur!

Par un heureux hasard, le jour de notre arrivée, nous croisons Labbé, un ami de Billy lui aussi en voyage dans le coin. Il nous raconte ses aventures et nous conseille d'aller visiter le parc Los Alerces.

Pour commencer ce séjour à Esquel, nous débutons par une randonnée de 5km à la lagune la Zeta. Le départ s'effectue du centre de la ville et offre un joli panorama sur un lac et des montagnes. C'est un lieu agréable où les locaux viennent passer la journée pour pique-niquer, se baigner, faire du canoë et des parillas (grillades).

Laguna La Zeta 
• • •

Le lendemain, rendez-vous à 7h45 pour prendre l'unique bus se rendant au parc Los Alerces. Il ne faut pas le rater sinon nous devrons attendre le lendemain pour pouvoir nous rendre au parc. A 8h, nous sommes en route. 8h10: le bus s'arrête déjà devant une boulangerie pendant 10 bonnes minutes sans que nous comprenions. Chaque jour, le chauffeur se permet son petit arrêt devant la boulangerie pour prendre son petit déjeuner alors que le bus est plein. 100% argentin! Enfin après 2h de route nous arrivons au parc. Nous parcourons plusieurs sentiers autour de Lago Verde nous offrant différents points de vue: montagnes, forêts, lac et rivière bleue turquoise.

Nous terminerons la journée par la découverte d'une petite plage déserte avec vue sur un glacier! Magnifique! Une baignade vivifiante s'impose!

Nous reviendrons dans le parc quelques jours plus tard pour y passer deux jours et une nuit après avoir acheté du matériel de camping. Pour la première journée nous nous lançons dans une randonnée de 8h pour atteindre une plage inaccessible autrement. Des objectifs peut être trop ambitieux car après 2h de marche sur un sentier compliqué nous décidons de rebrousser chemin. Nous rejoignons un camping gratuit au bord d'un lac. Le premier repas au réchaud nous fera l'effet d'un festin après cette journée de marche: pâtes et bouillon de volaille, un délice! La nuit, quant à elle, sera agitée par une fête sauvage: ambiance reggaeton de 23h à 5h du matin!

Nous terminerons la découverte du parc Los Alerces le lendemain en stop! Première expérience plutôt réussie pour Jessica: balade à l'arrière d'un pick-up, rencontre avec des grands-mères trilingues et quand le temps d'attente est trop long nous inventons la choré du pouce!

Bus PN Los Alerces: 10€/personne A/R jusqu'à Lago Verde.

Entrée PN Los Alerces 6€/personne.

Restaurant: La Esquina. Super petit déjeuner Americano: oeufs, bacon, toast, fruits, jus, thé.

5

Nous voilà repartis sur les routes patagoniennes: 18h de bus depuis Esquel pour rejoindre la petite ville d'El Chaltén! Dès nos premiers pas, nous sentons que nous allons aimer séjourner ici: des restos, des bars et des cafés! Et puis les restos ont l'air de qualité! Ce qui n'était pas le cas depuis Buenos Aires! Et effectivement, nos papilles de français vont s'en donner à coeur joie pendant 6 jours. Heureusement, si nous venons à El Chaltén c'est avant tout pour la randonnée!

Dès le lendemain, nous partons sur le sentier "Laguna de los Tres" pour découvrir le fameux Fitz Roy. Une journée de 20km où nous serons émerveillés par les différents points du vue sur le Fitz Roy.

Mais observer le Fitz Roy au plus près, cela se mérite: après 10km de marche, un panneau indique aux randonneurs que la fin du sentier est réservée aux marcheurs en forme! 1 km ça peut sembler court mais ça grimpe à pic! Avec la fatigue de la journée dans les pattes, l'ascension est éprouvante! Mais nous serons récompensés par une magnifique vue sur la lagune et le cerro.

Il est temps de faire le chemin en sens inverse et de regagner le camping situé à 2km de là. Le campement Poincenot est gratuit et de nombreux campeurs sont présent pour y passer la nuit. Les tentes sont proches les unes de autres, mais chacun a son espace pour bivouaquer. On cuisine, on mange, on fait une partie de cartes et on se met vite au chaud sous la tente. Même si c'est l'été en Argentine, le vent est froid et les températures baissent à la nuit tombée!

Après une nuit glaciale et perturbée par notre voisin (qui ne peut visiblement pas s'endormir sans écouter RMC argentina!) nous prenons le chemin du retour vers El Chaltén et laissons le Fitz Roy derrière nous.

Après l'effort, le réconfort! Les jours suivants seront consacrés à manger, se reposer et faire quelques courtes balades autour de la ville! Nous avons mangé la meilleure parilla du voyage, goûté le maté et assisté à la très attendue dernière journée du championnat argentin. Même aussi loin de Buenos Aires, la ferveur se ressent dans le bar: Boca, face à l'équipe de GIMN La Plata , peut finir premier en cas de victoire. Les supporters sont présents à El Chaltén et ils célébreront le titre bruyamment ce soir là! Nous n'imaginons même pas l'ambiance à Buenos Aires!

• • •

Parilla la Oveja Negra: viandes grillées au feu de bois (spécialité du coin: l'agneau).

Maffia Trattoria: pâtes artisanales.

Mathilda: casa de té, gouter, maté.