× Chère communauté,
Suite à l’incendie au sein des bâtiments de notre hébergeur OVH, à Strasbourg mercredi 10 mars 2021, nous ne pouvions plus accéder au site ! L’accès a été rétabli par notre équipe mais nous n’avons pas accès aux photos pour le moment. Dans l’attente de réponses de la part d’OVH quant au devenir des photos mises en ligne avant le 10 mars 2021, vous pouvez de nouveau réutiliser le site sans risque et ajouter de nouvelles photos !
La Team MyAtlas
1 mois de découvertes à travers ce fabuleux pays qu'est le Japon.
Juillet 2016
4 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Arrivés à l'aéroport Haneda en fin de journée après 12h de vol, nous regagnons notre logement Airbn'b situé près de la station de métro Yoyogi-Uehara.

Sur le chemin, ce sera l'occasion de tester notre 1er repas nippon.

Quelques heures de sommeil plus tard, nous partons à l'assaut de la mégalopole Tokyoite.

Tout est occasion à prendre des clichés face à cette culture qui nous est totalement inconnue.

Notamment ces fameux distributeurs de boissons, présents partout, que ce soit dans les grandes villes ou au fin fond des campagnes.

A Tokyo, le 10 juillet correspond à la fin de la saison des pluies et les 2 premiers jours se feront sous un temps pluvieux.

Nous rentrons nous restaurer dans l'impressionnante gare de métro de Shinjuku, une des plus grandes du monde.

Nouveaux tests culinaires 

Nous flânons dans le quartier de Shinjuku, de découvertes en découvertes.

Les salles de jeux, très prisées des Japonais 

Nous tombons sur notre 1er sanctuaire shinto.


Torii, porte d'entrée des sanctuaires.

Nous allons ensuite au Shinjuku gyoen park.

Ensuite, le sanctuaire shinto meiji jingu nous attend.

Le rituel : se laver les mains et la bouche avant de pénétrer dans l'enceinte. 
Les fûts de saké 

Les 5 jours suivants seront consacrés à la découverte des différents quartiers de la ville.

Le quartier grouillant de Shibuya et son incroyable carrefour.

Hachiko, légende du chien ayant attendu son maitre à la gare de Shibuya pendant 9 ans.

D'autres temples.

Le marché aux poissons de Tsukiji.

Parc à proximité de Tsukiji.

Nous dégustons notre 1er thé macha.

Le palais impérial.

Quartier de la Tokyo Tower, tour Eiffel locale.

Les plus jeunes, comme les plus âgés, s'adonnent à diverses activités.

Les crêpes roulées 

Temple bouddhiste Zojo-ji entouré par des centaines de statues Jizo qui constituent un cimetière de bonne fortune pour les enfants décédés.

Il est coutume que les mères ayant perdu un enfant confectionnent un bavoir rouge et l'accrochent à une statue de Jizo. Cette tradition a pour objectif symbolique de protéger l'enfant défunt du froid dans son voyage vers l'au-delà.

Ueno, le quartier populaire de Tokyo.

Ameyoko, rue commerçante populaire où nous avons mangé de succulentes Yakitoris dans un restaurant situé sous les rails du métro.

Du tumulte de la rue à la quiétude du temple ; difficile d'imaginer que ce temple se situe dans la même rue bondée de monde.

Petite promenade dans le parc Ueno-Koen.

Gotoku-ji : temple dédié aux chats

Et diverses photos prises au hasard de nos différentes promenades.

2

Non loin de Tokyo se trouve la charmante petite ville côtière de Kamakura.

Temple Tsurugaoka Hachimangu

Fleur de lotus

Temple Hokoku-ji : un havre de calme avec son jardin zen de pierres et sa bambouseraie

Temple Zuisen-ji

Perdu dans la nature, seuls au monde....

Temple Engaku-ji

Daibutsu : statue en bronze du Bouddha Amida de 11,4 mètres assis dans une position majestueuse.

Une escapade très agréable, loin du tumulte de Tokyo.

3

Une superbe randonnée à deux pas de Tokyo, entourée uniquement de montagnes et de forêt.

Le mont Takao est une montagne sacrée et vénérée par les Japonais.

Une ambiance agréable, parfois mystique, entre ces grands arbres dont les racines pavent les sentiers.

Arrivée au sommet

Pause déjeuner pour reprendre des forces 

Des temples jalonnent le parcours.

4

Nous faisons les 2h de train séparant Tokyo du lac.

Nous espérons apercevoir le Fuji san malgré le temps nuageux.

Nous louons des vélos afin de faire le tour du lac.

Malheureusement, le mont Fuji restera dans les nuages ; cela fait perdre de l'intérêt au lac qui reste une ballade agréable toutefois.

Nous allons prendre des sushis dans un supermarché et déjeunons au bord de l'eau.

En fin de journée, le temps se dégage légèrement ; nous prenons un petit téléphérique nous amenant sur une montagne proche du lac.

Le mont Fuji aurait du se trouver à l'intérieur du coeur.

Voilà un petit bout du Fuji san, le seul que nous aurons...

Nous rentrons sur Tokyo déçus mais d'autres jolies choses nous attendent.

5

Après 9 jours passés dans notre logement à Tokyo, nous partons en direction de Nikko où nous passerons une nuit.

L'occasion de voir les fameux trains japonais "Shinkansen".

Pour aller à Nikko, ce sera un autre train, moins rapide....

Une bonne bière avec un sandwich aux nouilles

L'envoûtante Nikko a conservé tous ses trésors, sanctuaires shintoistes et bouddhistes qui portent ici la marque du génie et le label "patrimoine de l'humanité'.

Le pont Shinkyo ou "pont sacré" s'élève avec grâce au-dessus de la rivière Daiya et marque l'entrée dans le centre historique de Nikko.

Une allée ombragée, jalonnée de lanternes et ponctuée de plusieurs portes, mène au mausolée Taiyurin.

Le temple Tosho-gu

Sanzaru : les 3 singes de la sagesse "je n'entends pas la mal, je ne vois pas le mal, je ne dis pas de mal"

Le Nemuri-Neko : le chat dormeur

Nikko sera l'occasion de tester notre 1er ryokan.

6

Nous quittons Nikko pour nous rendre à Nagoya où nous passerons la nuit.

1ère expérience dans le Shinkansen.

Nous avons apprécié cette ville à taille humaine, il fait bon déambuler dans les rues et flâner dans les parcs.

7

Aujourd'hui, nous partons dans les Alpes japonaises pour effectuer la randonnée de 8km séparant ces 2 villages ayant conserver un indéniable charme d'antan.

Nous arrivons en bus jusqu'à Tsumago.

La chaleur est torride, la majorité de la ballade se fera en forêt. Heureusement!!

Nous trouverons bon nombre de cloches sur le parcours, elles permettent d'effrayer les ours....

Nous traverserons plusieurs hameaux.

Une halte près d'un cours d'eau permettra de nous rafraichir.

Après 3h de marche et après avoir traversé des rizières, nous arrivons à Magome, petit village dans le même esprit que Tsumago.

Nous rentrerons en train jusqu'à Nagoya où nous passerons la nuit avant de partir le lendemain vers Osaka.

8

Nouveau jour, nouvelle découverte.

Nous partons à la découverte de notre 1er château, celui de Matsumoto, le château noir du corbeau.

9

Direction le mont Koya qui est une montagne sacrée de la péninsule de Kii. C'est un lieu de pèlerinage bouddhiste reconnu.

Arrivés à Koya San à bord d'un funiculaire rouge et blanc... Des collines boisées nous entourent.

Nous nous installons dans notre ryokan où nous passerons la nuit (extrêmement cher!!)

Okuno-in, le plus grand cimetière du Japon

Une marche mystique entre les cyprès centenaires gardiens d'un cimetière qui s'étend à perte de vue.

Kongobu-ji, un lieu exceptionnel où l'on chemine à travers les différentes pièces aux paravents et portes coulissantes peintes avec finesse et technique, ses longs couloirs et dédales au parquet grinçant et son incroyable jardin sec.

Danjo-garan, vaste, silencieux, apaisant, il abonde de temples, d'une somptueuse pagode, à l'atmosphère unique.

Nous dinons dans notre ryokan, servis par des moines.

10

Nous quittons Koya-San en fin de matinée et allons passer l'après-midi à Osaka.

Nous allons dans le grand parc où se situe le château d'Osaka.

Puis nous partons déambuler dans les rues.

Nous dégusterons nos meilleurs sushis du voyage.

11

Aujourd'hui, direction le célèbre et fameux château d'Himeji, 1er site nippon classé au patrimoine de l'UNESCO.

Il est surnommé "le château du héron blanc".

L'après-midi, direction le mont Shosha qui recèle de magnifiques temples qui se découvrent au fil d'une magnifique promenade apaisante.

Les 3 singes de la sagesse.

Il est dit que toute personne visitant le mont Shosha sera purifiée corps et âme...

Le lieu est vraiment magique, calme, apaisant.

Endroit célèbre : une des scènes du film "le dernier samourai" a été tournée ici.


Le mont Shosha fut une très agréable découverte ; à quelques kilomètres de la foule de Kyoto, il est possible de venir se ressourcer dans un endroit calme et apaisant.

12

Direction une île de la mer intérieure, l'île artistique de Naoshima.

30 minutes de bateau nous mène à destination.

Mondialement connu pour ses musées d'art moderne, l'architecture de certains de ses bâtiments et les sculptures éparpillées un peu partout sur son territoire en extérieur.

L'île n'est pas trop grande mais nous louons quand même des vélos électriques, la chaleur nous effrayant un peu.

Bien nous en a pris, la route alterne montée et descente.

La fameuse citrouille jaune de Yayoi Kusama.

Une plage permettra de se rafraichir.

Nikki de Saint Phalle est elle aussi présente sur l'île.

Vraiment incroyable, l'art est partout.

Nous terminons notre périple par un moment reposant face à la mer intérieure.

Un des moments forts de notre voyage, nous avons adoré cette île !

13

Nous partons à la découverte de Kurashiki, petite ville parcourue de canaux.

Puis, nous filons à Yokohama et son sublime jardin Koraku-en.


Ce jardin dévoile des étendues d'herbe, une forêt de bambous, des constructions minimalistes ou encore des rizières et autres plantations de thé.

Très vaste et particulièrement aéré, l'atmosphère s'y avère évidemment extrêmement calme.


Nous y sommes revenus de nuit.

14

6 août 2016, comment ne pas se rendre à Hiroshima.

Le bombardement atomique du 6 août 1945 a complètement détruit tout bâtiment dans le centre de la ville sauf ce qui est maintenant connu comme le Dôme de la bombe atomique de Hiroshima, aujourd'hui classé au patrimoine mondial de l'UNESCO comme témoignage des ravages de l'arme nucléaire.


Une grande cérémonie est organisée chaque année avec des lanternes avec des mots de paix lâchés sur le fleuve.


"Puissent les âmes ici reposer en paix, pour que l'enfer ne soit répété" 


Ensuite, direction Takamatsu et son beau jardin : le Ritsurin-Koen.

Lieu de promenade agréable entre les étangs, les maisons de thé, les ponts et les îles...

La perspective sur le pont d'Engetsu-kyo avec la montagne en arrière-plan est l'une des plus harmonieuses du Japon.

15

A 30 minutes de bateau d'Hiroshima, Miyajima, classé parmi les 3 plus beaux sites du Japon : des paysages époustouflants au coeur des îles de la mer de Seto, des temples et des sanctuaires dont l'un est inscrit au patrimoine mondial, une nature abondante et préservée intacte, un lieu chargé d'histoires et de mystères. On dit de cette île que c'est le Japon en miniature.

En arrivant, impossible de manquer le célèbre tori flottant.

Pour rejoindre le sommet du mont Misen qui s'élève à 535m, nous avons emprunté le sentier Daisho-in. Il nous faudra gravir plus de 2000 marches mais le paysage tout comme les marches sont à couper le souffle !

Avant d'arriver au sommet, une multitude de bouddhas nous accueille.

Une vue magique sur les îles de la mer intérieure que l'on pourrait contempler indéfiniment.


Particularité de l'île, les daims. Ils vivent en totale liberté dans l'île et n'hésitent pas à s'approcher des touristes et des habitants pour venir manger tout ce qu'ils trouvent : ils sont très friands de papier et de tissu.

Symbole de Miyajima, la silhouette de ce monument rouge est célèbre dans le monde entier.

Sublime coucher de soleil sur le tori, portail flottant qui symbolise la frontière entre monde profane et monde sacré.

Nous dégusterons un succulent repas à notre hôtel.

Le Daisho-in, temple bouddhique.

16

Nous avons logé 5 jours à Kyoto afin de découvrir les différents temples et quartiers de la ville.

Kinkaku-ji : le pavillon d'or de Kyoto

Inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco, il est l'un des plus célèbres symboles de la ville.


Ginkaku-ji : le pavillon d'argent

Le pavillon d'argent est entouré d'un magnifique jardin sec à l'esthétique épurée ainsi que d'un jardin japonais de mousses.

Le chemin des philosophes

Kodai-ji et ses magnifiques jardins éclairés par un spectacle sons et lumières

Arashiyama, situé à l'ouest de Kyoto

Le pont Togetsukyo, le "pont sous la lune"

Une immense bambouseraie pour une promenade zen...

Iwatayama, l'empire des macaques

Kyoto

Fushimi Inari Taisha

Le sanctuaire aux 10 000 toriis dans la montagne de Kyoto.

Des torii à perte de vue, à franchir et à refranchir, pour le plaisir de cheminer à travers l'innombrable.

Simplement, un sentiment d'être là, ici et maintenant.

Prendre le temps de déambuler, hésiter entre deux voies lorsque le chemin se sépare, s'imprégner du lieu, de l'atmosphère et apprivoiser les statuettes de pierre kitsune, le renard mythique.

Sanzen-in

Juste s'asseoir un instant pour admirer cet art végétal sans pareil.

Mousses, arbres et statues subliment les sens.

Kiyomizu-Dera

Complexe syncrétique comprenant un temple bouddhique et un sanctuaire shinto.

Situé dans le quartier de Higashiyama, à l'est de Kyoto.

Un violent orage s'abattra en fin de visite.

De kurama à Kibune

A quelques kilomètres de Kyoto, deux vallées tranquilles et verdoyantes où l'on peut marcher loin de l'agitation de la ville.

Une première halte s'impose à Kurama-dera, le temple ancré dans la montagne.

Un superbe sentier de randonné de 7km.

17

Nara, à 1h de train de Kyoto, et le temple bouddhique Todai-ji.

Daibutsu-den est connu pour être la plus grande construction en bois du monde et hébergeant un monumental grand bouddha assis en bronze (18m de haut et 250 tonnes).

Les cerfs se promènent en liberté et viennent souvent jouer les curieux et les gloutons.


"Yamanobe no michi"

Magnifique randonnée dans la campagne japonaise entre les rizières et les vergers.

18

Direction Kanazawa et son sublime jardin, souvent considéré comme le plus beau jardin japonais de l'archipel.

Son nom fait référence aux six attributs considérés comme les plus importants dans la notion de jardin idéal : espace, sérénité, vénérabilité, panorama, subtilité et fraicheur.


19

Nous voici partis pour 3 jours avec sac à dos à travers les chemins de pèlerinage du Kumano Kodo.

La route pavée de Daimonzaka serpente dans une forêt de cèdres avant d'aboutir au site de Nachi, rencontre entre le bouddhisme, le shintoisme et une nature souveraine.

Nachi no taki, "la cascade de Nachi" est haute de 133 mètres.

Les chemins de pèlerinage de Kumano Kodo traversent une forêt empreinte de mystère et de spiritualité... Une expérience inoubliable.

1ère nuit dans un ryokan

Les sources thermales de Yunomine sont l'une des plus anciennes du Japon car elle sont connues depuis les tous premiers récits de pèlerins. Ceux-ci s'y baignent pour se purifier de leurs impuretés avant d'aller faire leurs dévotions aux sanctuaires de Kumano.

Tsuboyu est une petite cabine près du ruisseau qui coule au centre de Yunomine. C'est le seul Onsen enregistré comme patrimoine mondial de l'UNESCO dans lequel on peut se baigner.

2ème nuit dans un hôtel de Yunomine


Le Kumano Hongu Taisha

Isolé dans une dense forêt de cèdres, le sanctuaire de Hongu impose le respect. C'est un bâtiment austère, au bois brut et au toit de chaume, caractéristique des premiers temps du shintoisme.


Le Kumano Hayatama Taisha à Shingu

C'est un sanctuaire shintoiste à la couleur écarlate entouré d'une végétation luxuriante.

La double corde enroulée représente les nuages, les "pompons" la pluie qui tombe et les petits papiers blancs pliés, la foudre....


Kamikura junja

Un escalier particulièrement irrégulier et raide, constitué de 538 marches, conduit à un énorme rocher, le Gotobiki-iwa. Sous ce rocher, un petit temple d'où nous avons une superbe vue.